Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2009

Belmont, Domfaing, Vervezelle : une bonne balade !

Une bonne idée de la MJC Belmont, Domfaing, Vervezelle permettait à ceux qui le souhaitaient de réaliser une jolie balade dimanche 30 août 2009. Après avoir marché par des chemins ombragés, les participants admirèrent l'architecture extérieure de l'abbaye d'Autrey.

303.JPG

 Le soleil restant très tonic, tous appréciaient la fraîcheur des berges de la Mortagne et écoutaient avec plaisir le clapotis léger de l'eau. 

297.JPG

Un bon moment, très apprécié d'une quinzaine de marcheurs prêts à reprendre les chemins pour cette fois une sortie d'automne ! Tout ceci dans la bonne humeur !

302.JPG

06:49 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

31/08/2009

Bruyères : Jean-Christophe Marotel en perle des Vosges

P1230404.JPGNombreux Bruyèrois ont eu affaire au secrétaire de mairie Jean-Christophe Marotel. Une évolution dans sa carrière professionnelle lui permet de partir excercer son métier à Gérardmer. Le pot de départ en mairie était l'occasion pour le maire Alain Blangy de retracer le parcours de M. Marotel. C'est en 1995 qu'il faisait son entrée dans les services communaux en qualité de technicien territorial, responsable des bâtiments de la ville d'Yvetot en Seine Maritime, ville de chef lieu de canton de 10000 habitants. En mars 1996, il deviendra responsable des bâtiments et de la voirie dans la même ville. En juillet 1997, il est nommé responsable des services techniques du Val d'Ajol. En décembre 1999, il prend un avancement de grade et arrive au poste de technicien territorial principal. En juin 2001, un nouvel avancement de grade lui est accordé suite à l'examen professionnel de technicien territorial chef. Le 16 juillet 2002, Jean-Christophe Marotel prend ses fonction à la mairie de Bruyères en qualité de secrétaire général. En mai 2008, il accéde au grade d'attaché territorial par la promotion sociale. En août 2009, il choisit de quitter Bruyères pour occuper l'emploi de directeur général des services de la ville de Gérardmer à compter du 1er septembre.

P1230401.JPG

 " Je pense que nous avons fait avec vous, depuis 2002, du bon travail que nous avons bien avancé et que vous avez enrichi votre expérience et vos potentialités administratives " dira le maire en saluant son secrétaire de mairie. Le premier magistrat soulignait encore l'ouvrage réalisé par M. Marotel au sein du CCAS.

P1230391.JPG

 A son tour, le secrétaire de mairie exprimait son attachement à la ville de Bruyères et remerciait toutes les personnes présentes.

P1230414.JPG

 Et, tous de lui souhaiter un bon vent. 

 

22:05 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

28/08/2009

Laval sur Vologne : restauration de l'église Sainte Madeleine

Vu l'état de détérioration de l'édifice ce n'est pas du luxe. Mais, que les choses soient claires. C'est l'argent issu de la vente pour 75 000 € du presbytère qui a été réservé à la restauration de l'église du village. La décision prise par la commission syndicale des biens indivis de Laval-sur-Vologne - Fays avait en son époque été ratifiée par le maire, René L'Homme, et notamment aussi par le défunt maire de Fays, Michel Robert.

P1230230.JPG

 L'appel d’offres permettait ensuite de mettre en orbite la première tranche des travaux. Et, dans le souci de favoriser l'économie locale, le chantier confié à l'architecte spinalien Nicolas Mire, était attribué à des entreprises locales pour un montant total de 73 888,20 € HT. Donc, un premier temps, l'intérieur sera refait avec pose d'un enduit à base de chaux. Les peintures, l'isolation, l'électricité, des bancs... seront également remis en état. Des subventions attendues pour 20 % du Département, et 8 % de la réserve parlementaire viendront soulager la facture. L'église Sainte Madeleine dont la porte, l'accès extérieur avec drainage avaient déjà été refaits en 2001 devrait ainsi retrouver un aspect digne de ces lieux de culte. L'argent ne tombe hélas pas du ciel, le chemin de Croix qui est en plâtre sera précieusement mis de coté dans un endroit sur, pour qui sait un jour déclencher le coup de coeur d'un mécène prêt à payer sa restauration. Le vieux confessionnal qui a dû en entendre des vertes et des pas mures n'est plus utilisé. Il sera lui aussi retiré.

P1230223.JPG

Une première réunion de chantier rassemblait le maire du village, l'architecte et les hommes de l'art. Si tout va bien Sainte Madeleine rouvrira pour la Toussaint. 

20:29 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'office de tourisme passe l'été à la loupe

L'été qui s'achève et avec lui la saison touristique estivale aura finalement connu un taux de fréquentation honorable. C'est du moins là ce qui ressort d'un premier bilan réalisé par le président de l'Office de tourisme, Claude Mathieu. Si juillet fut moyen, le mois d'août fut plutôt satisfaisant. Au total et sur l'ensemble de la période, 390 familles issues de toutes les régions de France métropolitaine ont été dénombrées. 102 familles venues d'outre-mer et de pays étrangers ont également franchi la porte de l'Office de la rue du Général de Gaulle. Parmi tout ce monde, des Anglais, des Allemands, des gens des Pays-Bas, de Belgique... ont choisi les Vosges comme lieu de vacances. La plupart, souvent accompagnés de jeunes enfants se sont logés en camping, en gite, chez des amis, en famille... Les randonnées pédestres, les circuits VTT, les lieux à visiter étaient recherchés avec demande de prospectus. Les produits locaux, les sorties avec goûter à la ferme... sont toujours très prisés. Il est constaté que si elle ne fait pas trop état de la crise, le gros du bataillon de la clientèle avoue tout de même disposer d'un budget assez modeste. Les plus aisés ne demeurent souvent que quelques jours et préfèrent aller dépenser leurs sous à Gérardmer, plus huppée. Le côté affectif est aussi mis en avant par des personnes qui viennent faire un tour du côté l'Avison pour retrouver leurs racines. Une dame originaire de Toulouse recherchait par exemple le bâtiment qui abritait une ancienne quincaillerie sur la rue du Cameroun où elle avait vu le jour. Après renseignements, la Toulousaine a été heureuse de savoir que la maison en question existe toujours, mais avec une épicerie à la place de la quincaillerie. En juillet, c'est une jeune fille attentionnée qui a eu la charge de l'accueil de l'Office de tourisme.

P1230264.JPG

En août, Maxime Aubert lui succédait avec autant de bonne volonté et courtoisie. Lycéen à Jean-Lurçat, Maxime qui est âgé de 17 ans possède un bon Anglais scolaire. Un peu d'Allemand aussi, lui ont permis de comprendre et répondre à bien des questions. Claude Mathieu a aussi complimenté les excellentes connaissances informatiques de son stagiaire. Les vacances d'été 2009 se profilent déjà dans le rétroviseurs, reste l'automne souvent magnifique dans les Vosges. En attendant un bel hiver ! :-) 

19:30 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

25/08/2009

Bruyères : les insuffisants respiratoires prennent le grand air

Un peu à la façon des plongeurs prêts à se fondre dans les grands fonds marins, les insuffisants respiratoires et les apnéiques du sommeil utilisent un matériel adapté. Encombrant certes, mais les progrès en la matière permettent maintenant de se déplacer avec le minimum possible de gêne. Tous savent l'obligation de se soumettre à cette prescription médicale capable de soulager des pathologies, souvent imputables au tabagisme, à la pollution... Chacun a bien conscience aussi qu'il est vital de conserver une capacité musculaire suffisante pour se déplacer. L'Aliras ( association lorraine des insuffisants respiratoires et apnéiques du sommeil) se donne trois objectifs majeurs. Briser l'isolement des malades et établir un réseau de communication. Leur apporter une aide morale. Informer et défendre. Chaque membre actif ou bienfaiteur peut retrouver d'autres personnes, patients ou personnes sensibilisées aux problèmes de l'insuffisance respiratoire ou de l'apnée du sommeil et de profiter de leurs expériences. Au cours de diverses rencontres et sorties organisées (repas amicaux, sorties en campagne, en montagne, croisières fluviales...) des moments de détente permettent d'expulser une part de stress. Des activités physiques de gym douce ou de rando cool contribuent à stimuler un capital musculaire. Samedi 22 août, l'Aliras avait choisi le massif forestier de Bruyères comme lieu de balade.

Place Stanislas à Bruyères.JPG

 En participant aux activités proposées, les adhérents profitent de l'occasion d'évoquer leurs tracas. Et à propos d'écoute une cellule permet de trouver du soutien. Respire-Ecoute avec Maryse au 03.83.90.12.82 s'offre comme un portail, une fenêtre ouverte sur l'extérieur. Combattre l'isolement demeure un axe phare de l'Aliras. le président de l'Aliras.JPGSamedi au pied de l'Avison le président national Bernard Blaison et le coordinateur vosgien Georges Brialix se réjouissaient d'accueillir tout un petit groupe pour une balade au départ de la place Stanislas. Pas de déjeuner prévu, mais une adhérente avait eu la bonne idée d'apporter un bon gros gâteau. L'insuffisance respiratoire, l'apnée du sommeil trouvent la plupart du temps des réponses adaptées à chaque cas. L'Aliras aide à regagner de la qualité de vie.

Renseignements : Bernard Blaison : 03.83.38.02.43 ; blaison.bernard@orange.fr

Pour le département des Vosges : Georges Brialix : 03.29.38.10.16 ; brialix.georges@orange.fr

Respire-Ecoute : Maryse au 03.83.90.12.82 

03:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

19/08/2009

Champ le Duc : du Zig-Zag, il reste les étoiles

Bout affiche 6.pngTatatoum, tatatoum, le Zig c'est une dizaine d'ateliers ludiques pour évoquer notre histoire ! Tatatoum tatatoum, le Zag c'est de la musique, du cirque, le plus petit son et lumière du monde, plein de trucs marrants... Tatatoum, le Zig- Zag, tatatoum, tatatoum, le Zig Zag Festival, c'est tout cela réuni uniquement pour le meilleur. Ce 15 août 2009, Champ le Duc enfilait son habit de lumière. Désormais, Zig Zag festival s'inscrira dans les annales de la fête, la vraie. Celle déride et qui muscle les zygomatiques. A vue de barbe d'empereur Charlemagne (dit-on à l'origine de la construction de l'église romane du village) des centaines de gosses de tout âge dégustèrent du Zig et du Zag. Il s'agissait pour les organisateurs de construire à partir de onze heures du matin et jusque presque minuit un festival autour du mot « histoire ». Mais non, pas l'histoire à peine sortie d'un bouquin que l'on n’a même pas envie d'ouvrir. Non, non, Zig-Zag festival, c'est de l'histoire sérieuse, pétillante, enrichissante, celle-là même qui sans qu'on l'y pousse entre en rigolant dans toutes les têtes ! 

L'histoire, celle de Champ le Duc, avec ses habitants, sa vie d'antan, ses vieux métiers, ses photos, ses souvenirs, son église, bien sûr, l'histoire déclinée sans façon. La porte de la vieille forge s'ouvre. Marcelle est là, elle se souvient de ses ancêtres forgerons. Les lieux sont demeurés, en l'état. Le sol est de pierres taillées, au mur des outils attendent peut-être seulement d'être repris en main. L'antique forge racontée par Marcelle André, le soufflet, le feu... Rien n'a changé. Depuis, plus de cent ans... le temps s'est comme arrêté là.

P1220785.JPG

Tout autour et sur le grand pré fraichement fauché derrière l'édifice religieux, des stands fonctionnent simultanément. Les espaces étant petits, les spectateurs se répartissent, au gré des envies, on y va. On revient par là, des artistes s'adonnent à la peinture, s'exposent. On rencontre des connaissances, on papote, les gamins courent un peu partout. Pas de problèmes. Près du château, le coin des histoires attire son monde. La visite de l'église permet de mieux connaitre ce monument entièrement restauré, grâce aux subventions des institutions, mais aussi grâce à un legs. Hubert Demange, et quelques autres en connaissent toutes les voutes. Tiens là en bas, ce sont les « fourmis » de l'ATA qui travaillent la broderie au son de l'épinette. Arlette a apporté ses créations entièrement fabriquées avec de la récup. Une réussite ! L'ouvrage du bois, la poterie... on s'essaye à l'art. Les patchworks de Françoise Frisonroche et ses amies du club bruyèrois forcent l'admiration.

Cliquez dans un angle de l'album pour faire défiler les photos. Pour les retrouver dans le détail, consultez l'album dans la colonne de droite. Choisissez alors l'option diaporama. 

Pas mal de monde, environ 170 personnes avaient choisi de déjeuner sous le grand chapiteau. Une colossale salade niçoise, des grillades, des frites, des pâtisseries... attendent les convives. Le repas est servi, fort copieux. Le choix des mets plait. Le soleil plombe un peu le début de l'après-midi. Bonne occasion d'aller faire un tour du côté de l'ancienne féculerie ou d'entrer dans la fraicheur de l'église. Tout autour de la nef, des artistes ne demandent pas mieux que de partager leurs connaissances. L'enluminure, la calligraphie, la lithographie s'abordent sans complexe. Un guide commence une visite des lieux sacrés. Tout peut être vu par les enfants, tout peut être vu par les parents ! Le cirque Gones, le théâtre Loin et c'est très bien, les marionnettes vivantes de Voleur de poules Prod, la musique traditionnelle imaginaire de Bartok, Michel Schaeffer, les Jolies Mômes, les frères Cibouls, les contes d'Aboudbras, Dof dans la danse contemporaine, le groupe de pop-rock Ben Rain, les Culs trempés... et tous les autres qui comme l'atelier d'écriture le Cri de la laitue sont en train déjà en train de hurler " et nous et nous ? ! " ont trempé le maillot (si, si ! on en a même vu sécher !), tous donc se laissait aller au bonheur de jouer la comédie. L'association Villages en fête, , la compagnie Loin et c'est très bien, la Charlemagne, la Récrée, la Dame de Champ, le CAB de Bruyères, le Moto club de Saint-Dié, l'ATA, l'association bruyères Croq'arts... se sont mis en quatre pour faire plaisir. Sans oublier tous les bénévoles qui se retroussèrent les manches pour donner un coup de main. Et, sans qui pas de Zig Zag possible ! 

P1220907.JPG
Le panorama, vu depuis Champ le Duc est magnifique. Elles sont belles nos Vosges !

Il faut aussi citer le maire de Champ de Duc, Françoise Blanc, le président de la communauté de communes André Claudel, la conseillère générale, Martine Gimmillaro qui représentait là le président Poncelet, des maires élus de communes environnantes, dont Beauménil et Fiménil... Et puis, il y a la Communauté de communes de la vallée de la Vologne qui a parrainé le Zig Zag. Et puis, il a aussi ceux qui ont donné de l'argent qu'il faut citer (sinon ils seront déçus et risqueraient de bouder...) la CAF des Vosges, le conseil général des Vosges, le conseil régional de Lorraine, la mairie de Champ le Duc, la communauté de communes de la vallée de la Vologne.

P1220914.JPG

Du coq du clocher à l'âne du père Bobosse, de l'église à William Shakespeare, de l'histoire de Saint-Nicolas ( le vrai, puisqu'on vous dit qu'il existe c'est qu'il existe ! Na ! ) aux délires de Bernard l'Epinard, du drôle de jeu de quilles suédoises, à la grenouille croqueuse de galets, à l'écriture, en passant par une crêpe avec un bon demi de bière pour les grands, et un soda pour les p'tiots, Zig Zag baignait dans une tempête de soleil sur ciel bleu. Les lumières se sont éteintes, la musique s'est tue (dommage, car on voulait encore de la cornemuse !), les artistes sont partis... Le ciel est resté dans la nuit claire d'août, les yeux brillent encore de joie. Une comète est passée. C'est la nuit des étoiles. Magique.

23:18 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

18/08/2009

Autrey : ombre et lumière enchantent l'abbaye

DSC00748.jpgDouceur estivale d'un soleil couchant sur la grande abbaye d'Autrey, et en prélude du concert D'Ombre et de Lumière, un extrait du Stabat Mater de Pegolese, les amateurs de beaux concerts ont été gâtés samedi 15 août 2009. Haydn, Vivaldi, Scarlatti, avec des extraits du Stabat Mater, Graupner... le programme offrait de quoi se réjouir l'esprit. Empêchée, Eléna Vassilieva, soprano n'a pas pu chanter comme prévu samedi soir en l'abbaye d'Autrey. C'est finalement, la soprano Margit Schmidlet qui assura la place. Née à Francfort sur le Main, où elle fit ses études musicales à la Musikhochschule. Elle étudie la théorie, l'harmonie, le violoncelle et le chant. Elle y obtient son diplôme d’enseignement musical. Elle chante régulièrement en soliste avec l’ensemble Baroque de Lorraine, mais aussi dans d’autres styles musicaux en France et à l’étranger. En octobre 2007 elle est nommée au Conservatoire à Rayonnement régional du Grand Besançon pour y enseigner le Chant choral et la formation musicale. Depuis 2008 elle dirige le choeur de la Société des Concerts de Besançon. Les 150 personnes présentes se sont également laissées envouter par la belle voix du contre-ténor Robert Boschiero.

ROBERT 2 (2).JPG

 Après avoir obtenu un Premier Prix de chant et d’Art Lyrique au C.N.R. de Nancy, Robert Boschiero intègre l’École d’Opéra du Royal College of Music de Londres. Il décide ensuite de se diriger vers l’enseignement du chant et parfait alors sa formation en France et à l’étranger. Après avoir chanté Baryton -Basse pendant 25 ans, il renoue avec la tradition baroque qui autorisait l’homme à chanter dans tout l’ambitus de sa voix et travaille alors son registre de contre-ténor. Son expérience du chant lui confère un timbre riche et chaleureux dans ces deux registres, qu’il conjugue harmonieusement. L’Ensemble Alliance ravissait également le public. Ce quatuor à cordes « Alliance » a été fondé en 1996. Ses quatre musiciens se produisent régulièrement sur le territoire vosgien. Les rapports d’amitié qui unissent les musiciens, leur désir d’incursion dans des répertoires différents, nécessitent souvent une formation élargie, tant par des instrumentistes que par des chanteurs. De telle sorte qu’en 2004, le « Quatuor Alliance » est devenu « l’Ensemble Alliance », structure plus souple et plus adaptée. Ainsi, plus de cent musiciens se sont, à ce jour, produits au sein de cet ensemble à géométrie variable, lors de concerts allant de deux à vingt musiciens. Les bougies se sont allumées tout au long du concert et cet éclairage particulier mettait aussi en lumière l'exposition Bleutitude d'Evelyne Levet. (Exposition jusqu'au 30 août 2009)
Prochains concerts :
le 5 septembre 2009, Choeur polychrome ; le 19 septembre 2009, Jeunes talents de demain: Sophie Desmars et Paul Berthelmot seront alors accompagnés par le pianiste Luc Benoit.

20:38 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

17/08/2009

Bruyères : Gabriel accueilli parmi les chrétiens

Dimanche 16 août 2009 demeurera comme un jour marqué d'une pierre blanche.P1230007.JPG

Miguel Torres et Mélanie Nourdin, domicilies rue des Charmilles à Laval sur Vologne ont choisi de faire baptiser leur fils Gabriel. Le petit garçon est le petit-fils de Catherine et Patrick Nourdin qui habitent à Laveline. Et, côté paternel, de Maria et Christobal Torres qui demeurent à Martigny les Bains.

P1230003.JPG

Une belle célébration religieuse marquait en l'église Notre Dame de l'Assomption l'événement de l'entrée d'un ange dans le monde des chrétiens. Gabriel qui était entouré de parents et amis a donc reçu le précieux sacrement également approuvé par parrain et marraine. 
 

 

15:47 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

13/08/2009

Bruyères : carton rouge sur le marché

Fête foraine sur la place Stanislas oblige, le mercredi 12 août 2009, le marché hebdomadaire migrait rue Gambetta. On s'y plaisait de rencontrer des connaissances, de découvrir ou de retrouver la saveur sans pareille des pêches plates d'Espagne.

P1220632.JPG

 De se réjouir d'emporter un fromage de ferme, ou encore chez Fifi et Arlette Cuny, un des fameux poulets rôtis à la broche que l'Amérique  continue de nous envier ! 

P1220638.JPG

Les badauds intéressés étaient également bien aises de faire acquissions de montres de toutes sortes vendues 5 € pièce. Des habits de saison, ou pour la rentrée, le marché ne perd pas sa clientèle. On collera quand même un gros carton rouge à un camelot occasionnel qui s'est permis sur les coups de onze heures quarante d'entrer en zone piétonne avec sa camionnette.

P1220627.JPG

 Au grand dam des commerçants habitués qui n'hésitèrent pas à dire haut et fort leur désapprobation.

P1220634.JPG

Et que fit le gars ? Il persévéra jusque son stand, traversant la foule un peu médusée par autant de culot que d'inconscience.  carton rouge.png

16:26 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Clin d'objectif : coucou, Marius et Yvette !

P1220308.JPG
Un p'tit clin d'objectif pour saluer ce couple bien de connu de Bruyèrois. Marius et Yvette Viry regardent là l'inauguration officielle de la fête foraine. Depuis le balcon de leur appartement, sis à deux pas de la place Stanislas, Marius et Yvette n'en perdent pas une miette !
 

15:33 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

12/08/2009

Bruyères : de l'avis général, nul !

L'affiche de la soirée gospel intitulée « Priez Autrement » donnée par Denise Mboulet-Riff samedi 8 août 2009 en l'église paroissiale de Bruyères paraissait séduisante. Et, bien pour une fois, ce sont ceux qui ont choisi de ne pas assister à ce concert qui ont eu raison. La sono était tellement mauvaise que l'ensemble de la prestation ne valait certainement pas le prix de l'entrée encaissée sur le parvis. En fait, c'était tellement désagréable et inaudible que très vite la petite trentaine de personnes présentes commençait de réclamer la suppression des micros mis en place autour de la chanteuse et des choristes.

P1220323.JPG

Les chants méritaient peut-être d'être entendus, mais pour en apprécier le moindre couplet encore aurait-il fallu en comprendre les paroles. Un enfer pour les gens qui étaient venus là pensant passer un bon moment. Ces satanés micros éteints, le gospel promis n'était guère de meilleure qualité. Comble de tout, un hurluberlu qui n'avait pas dû consommer que de l'eau, lançait toutes sortes d'invectives et gesticulait  dans les bancs tel un diable dans un bénitier.

C'était absolument infect. Certains spectateurs n'ont pas supporté la torture des tympans, ni la chorégraphie en dessous de la moyenne jusqu'au bout. Sans mettre en cause la voix de Denise Mboulet Riff (que l'on aurait bien voulu entendre ), ni ses textes, ni la musique que l'ont aurait bien aussi apprécier dans le cas présent, mon dieu cela fait du bien quand cela s'arrête ! Le spectacle " Priez autrement " mérite certainement mieux que ce qui fut servi à Bruyères. C'était tout simplement nul !

19:29 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Jean Lurçat et la R12, traits d’union entre Bruyères et Aubusson

logo.jpg


Sortie de la firme Renault en 1969 et, voiture la plus vendue en 1971, la R12 est désormais entrée dans le domaine de la collection. La R12 a ses fans. Ô combien nombreux !
À la mi-juillet, un grand rassemblement s’est tenu à Aubusson afin de partager cette véritable passion et souffler dans la joie et la bonne humeur les 40 bougies de la R12. Une manifestation vrombissante qui a réuni dans la Cité des tapissiers, soixante et un équipages, soit plus d’une centaine de personnes.
Berlines, breaks, Gordinis … la R12 était, ici, déclinée dans toutes ses versions. Quant aux équipages, dont cinq portaient les couleurs vosgiennes, ils sont venus de toute la France et bien au-delà. La palme de la distance revenant à un passionné espagnol qui n’a pas hésité le temps d’un week-end, à parcourir 2 600 kilomètres pour participer à cet anniversaire.

61 équipages rassemblés (1).JPG



Samedi à midi, tout ce petit monde fut accueilli officiellement à l’Hôtel de Ville d’Aubusson, chaleureusement convié par le maire Michel Moine, lui-même passionné de véhicules anciens.

tapisserie à l'Hotel de Ville d'Aubusson.JPG


Lors du vin d’honneur, le Bruyèrois Denis Thomas instigateur de ce 1er grand rassemblement organisé par le forum R 12, a offert une lithographie illustrant la Cité de l’Avison. Une œuvre récente réalisée par l’Imagerie d’Epinal et signée Antonio Gacia

remise de la lithograpie à l'adjointe Rolande Léonard.JPG

. Denis Thomas remerciait notamment la municipalité d’Aubusson de son accueil, et rappelait les liens solides tissés sur la toile par les passionnés de la R12, et ainsi renforcés dans la ville chère au maître-tapissier Jean Lurçat, enfant de Bruyères.

pique-nique sympa.JPG



Tout au long du week-end, autant dire que l’anniversaire fut dignement fêté… repas convivial et pique-nique sympas, circuit et visite, exposition… l’heure de la remise des trophées offerts par Solido, ainsi que des revues et BD offertes par Renault Histoire et Collection, a sonné le moment du retour pour chacun. Mais en cet instant, pas d’adieux, mais un vibrant au revoir et la promesse unanime de renouveler pareil rassemblement. En un clic…   http://forum.renault12.free.fr/              

Remerciements à Adeline Thomas pour les photos et l'article.

18:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

10/08/2009

Bruyères : les maçons au pied du stade

Alors que pas mal de gens profitent actuellement des vacances d'été d'autres comme les maçons communaux et des gens l'entreprise Masy sont à la tache. Beaucoup de monde aura remarqué au passage de la rue de la Croix Sapin que l'entrée du stade municipal est entièrement reconstruite. Le nouvel accès public sera plus large et plus fonctionnel que l'ancien devenu obsolète.

P1220245.JPG

Pour le moment, les professionnels sur le terrain ont réalisé des travaux de terrassement.

P1220246.JPG

 Ils ont démoli, puis reconstruit les caniveaux aux normes de rigueur. Viendra ensuite la pose par une entreprise du secteur d'un grand portail de  sept mètres.P1220251.JPG          

En attendant, les maçons qui s'appliquent à la tache sous un soleil de plomb méritent bien un coup de chapeau ! coup_de_chapeau2007.jpg

14:00 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : la fête bat son plein !

Timidement samedi soir, pianissimo dimanche en un début d'après-midi écrasé par une ambiance climatique digne d'un sauna, la fête patronale semblait avoir du mal à trouver son rythme de croisière. L'entrain tant attendu sur la place Stanislas est finalement arrivé sur les coups de 17 heures. C'est vrai qu'il faisait alors un peu moins chaud et que l'air probablement apporté par quelques orages sur la région permettait de mieux respirer. Le plus souvent en famille, les gens profitaient alors pleinement des attractions.

P1220445.JPG
Allez, roulez...
P1220419.JPG
Frissons garantis
P1220426.JPGP1220435.JPG

Un espace de joie pour les bambinsP1220436.JPG

 

Pour les ados et les adultes !P1220454.JPG 

P1220443.JPG  P1220444.JPGP1220456.JPG                                           P1220475.JPG P1220471.JPG

 

Sgloup, les sucettes, les gaufres, les pommes d'amour, et les confiseries colorées !P1220480.JPGP1220422.JPG

 

P1220466.JPG
  
WOUAAAFFF !P1220465.JPG
P1220469.JPG
P1220457.JPG      
Jeannine, une Bruyèroise de longue date, sait donc de quoi elle cause (et n'a pas tord, car il y a moins d'attractions qu'il y a quelques années) trouve que la fête « maigrit » !
 Mais, on s'y amuse tout même, alors que la fête continue !
Les attractions sont là jusqu'au 16 août !
Allez, allez, roulez...
P1220477.JPG

09:00 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

09/08/2009

Bruyères : tant qu'il y aura des gaufres !

Tout aussi indéboulonnables du calendrier des animations locales que la statue de Neptune de son piédestal sur la place Stanislas, les attractions foraines sont au rendez-vous du second dimanche d'août 2009. Tout aussi traditionnelle, l'inauguration officielle mettait samedi 8 août en orbite la fête patronale.

P1220305.JPG

 Le maire adjoint, Jean Michaud avait le plaisir en milieu d'après-midi de donner le coup de ciseaux officiel sur le ruban tricolore.

P1220312.JPG

 

Jean Michaud et ses collègues élus locaux présents ne manquaient pas de souhaiter la bienvenue aux hôtes de Bruyères et de souhaiter à tous réussite dans leurs métiers. À leur tour, les forains venus avec un gros bouquet de fleurs exprimaient leur contentement de retrouver la cité de l'Avison et ses habitants.

                                          

P1220315.JPG

                                           

                 La fête pouvait battre son plein !

 

 

 

P1220386.JPG
P1220356.JPGP1220317.JPG
P1220365.JPG 
P1220376.JPG
P1220353.JPG
Roulez petits bolides !
P1220351.JPG P1220371.JPGP1220372.JPG
138767675.jpgP1220381.JPG
Miam, les bonnes gaufres !
P1220389.JPG
P1220385.JPG
Et, voilà, tout seul en photo ! Na !
frites_clr.jpg
Gaufres, frites, casse-croûte... chacun le sien !
P1220384.JPG
Sur les manèges enfantins, sur le grand Himalaya, sur les autos tamponneuses, autour des loteries, des tirs, de la pêche aux canards de la confiserie, des frites, des gaufres... la bonne humeur était de rigueur samedi soir ! Et s’il n'y avait pas trop de monde, c'est probablement parce que beaucoup se réservent pour dimanche et le reste de tout la semaine ! Allez roulez...

08:51 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

05/08/2009

Laval sur Vologne : les Ti'Mouns ont des projets plein la tête !

Dimanche 2 août 2009, les membres fondateurs de l'association Les Ti'Mouns se sont réunis dans un des locaux communaux de l'école du village pour y tenir leur assemblée générale constitutive. 

P1220177.JPG

Il s'agissait donc là de procéder à la création officielle de l'association des Ti'Mouns. De dynamiser la vie du village. De permettre aux adhérents de créer entre eux des liens forts et durables. Mais aussi offrir aux enfants et à leurs parents un choix d’activités diverses, tant culturelles que sportives et de loisirs. Les valeurs défendues par l’association sont la convivialité et la solidarité entre les adhérents. Le montant de la cotisation a été fixé à 10 € par foyer. Un site Internet, destiné à favoriser la communication entre les membres de l'association et à diffuser les informations auprès du public, est en cours de création. Seuls les adhérents à l'association peuvent s'inscrire comme membres du site, et certaines parties leur sont réservées. Un calendrier associatif a commencé d'être établi. Il est prévu d'organiser un défilé de Saint-Nicolas suivi d'un goûter pour les enfants adhérents, et une soirée (repas ou karaoké) ouverte à tous (entrée payante) pour fêter la création de l'association. Le maire, René L'Homme qui assistait à la réunion s'est félicité de la bonne volonté et du dynamisme des Ti'Mouns. Le premier magistrat assurait également les Ti'Mouns du soutien communal. Comme il se doit un comité était désigné et s'en suivait l'élection d'un chef de file.P1220190.JPG

Carole Remy a été élue présidente.

Trésorière : Céline Jabot
Secrétaire : Laurence Bouyer
Vice-président : Jean-Philippe Bouyer
Trésorière adjointe : Nathalie Durand
Secrétaire adjoint : Mikaël Claudel

 

16:05 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

04/08/2009

Bruyères : des fleurs en attendant les étoiles

2009 restera très certainement parmi les bons crus floraux. Une visite le 27 juillet 2009 du très pointilleux jury départemental donnait l'occasion de faire le tour des divers arrangements réalisés un peu partout au pied de l'Avison. Les arrangements mis en oeuvre par Denis Costet et son équipe de jardiners des services techniques de la ville ont semble'il séduit.

visite Départ fleurs juil 2009 001.jpg

 Les examinateurs ont tout particulièrement apprécié le nouvel espace vert visible sur le piémont du château Merlin où désormais croissent des ceps de vigne. 

visite Départ fleurs juil 2009 008.jpg

Le résultat de ce challenge vosgien sera connu d'ici quelques semaines.

P1220199.JPG

Autre visite lundi 3 et mardi 4 août 2009, à son tour, le jury local des maisons et balcons fleuris a parcouru les rues et noté une trentaine d'endroits présélectionnés par les responsables de quartier sans qu'aucune inscription préalable ne soit été exigée. Un choix difficile, car beaucoup de Bruyèrois ont réussi de jolis balcon, jardins... Encore un challenge, cette fois ce sera le jury régional qui notera jeudi 6 août la valeur du fleurissement bruyèrois. En attendant toutes ces plantes, coins de verdure, et fleurs c'est déjà du bonheur !

19:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'été dans les maisons de retraite

Du soleil est entré en musique dans les maisons de retraite bruyèroise.

P1210744.JPG

P1210732.JPG Le mercredi 22 juillet 2009, à la maison de retraite intercommunale de la rue Louis Marin avec le spectacle « J'veux du soleil » du chanteur, guitariste Lionel Carré et le lendemain à l'hôpital de l'Avison où les Ménestrels servaient chants et percussions. Comme toujours pour cette fête de l'été le syndicat intercommunal s'était mobilisé pour apporter son concours au service à table des résidants. Et, le président Gilles Chabrier de souhaiter à tous une bonne journée de détente et d'amitié.  

10:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Domfaing : le centre aéré sur le stade

La venue du Kid-Stadium est toujours vécue avec bonheur par les enfants invités à pratiquer l'athlétisme. La structure départementale qui était cette fois installée près de la maison intercommunale Belmont-Domfaing-Vervezelle a une nouvelle fois donné la possibilité aux petits de s'essayer à la course, au saut à la perche, lancer, de javelots, disques....

P1220137.JPG

En suivant les conseils Sergio, petits colons ont découvert le plaisir du sport et des différentes activités.

P1220152.JPG

 Les bambins qui étaient également encadrés par la directrice Myriam Sanchez et son équipe ont ainsi profité pleinement de la présence du Kid-Stadium. 

P1220151.JPG

08:12 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

02/08/2009

Bruyères-Vielsalm cueillent la myrtille !

Le 14 juillet 2009, une délégation belge rendait visite aux Bruyèrois. Tous ensemble célébraient alors le 50e anniversaire du serment de jumelage. (Voir l'article dans les archives et l'album des photos ). Le 21 juillet, jour de fête nationale belge, à leur tour des bruyèrois, élus locaux et simples citoyens pliaient bagages pour retrouver en Belgique les amis de Vielsalm.
C'était l'occasion pour cette joyeuse bande partie en bus d'assister à la fête des brimbelles, version Vielsalm.
 Un délire dont chacun s'est régalé et dont il reste les images maintenant regroupées dans un nouvel album.
 Cliquez dans un angle de l'album et retrouvez les photos en diaporama en consultant l'album Bruyères-Vielsalm, colonne de droite. 
Et le son, ici on entend le bourgmestre Elie Deblire faire son discours.
 
podcast
et des coupures de presse
 
Fête des Myrtilles 21 Juillet 2009- Avenir Luxembourg 22.07.09.jpg
Pour lire le texte, enregistrez la photo et agrandissez.   
Remerciements pour toutes ces photos et documents à Philippe Lamy, Bruno Ferrazzi, à Marie-Thérèse, à un vieux grigou qui se reconnaitra, et à toutes les personnes qui pourraient être oubliées et qui ont transmis des photos.

 

23:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

01/08/2009

Bruyères : ouverture de la déchetterie

La déchetterie située 1 rue des étangs de Monplaisir ( lieu dit pré de la ruelle) ouvrira ses portes à compter du lundi 3 août 2009. Le site est accessible en sortant de Bruyères par la D 423 et en direction d'Epinal ou Saint-Dié des Vosges, par la D 420. Cet équipement de taille attendu avec impatience sur tout le secteur de Vallée de Vologne a été mis en oeuvre par le Sicovad de la région d'Epinal avec le concours de la ville de Bruyères, le conseil général des Vosges, et la communauté de communes de la vallée de Vologne. L'ensemble est accessible gratuitement à tous les habitants des communes suivantes ( ainsi qu'aux autres communes adhérentes du Sicovad ) : Beauménil, Bruyères, Champ le Duc, Charmois devant Bruyères, Cheniménil, Deycimont, Docelles, Faucompierre, Fays, Fiménil, Laval sur Vologne, Laveline devant Bruyères, Laveline du Houx, Lépanges sur Vologne, La Neuveville devant Lépanges, Prey, le Roulier devant Bruyères, Xamontarupt.

P1220203.JPG

 En ce qui concerne l'accueil des non-ménages ( entreprises, administrations...) le service de la déchetterie est uniquement accessible dans le cadre du dispositif SOVODEB (carte prépayée DEBY). Il est bien entendu qu'il est toujours possible de continuer à utiliser, selon les besoins et habitudes de chacun, les autres déchetteries constituant le réseau du Sicovad. ( Epinal Razimont, les Forges, Arches, Lépanges sur Vologne, Saint-Nabord, Eloyes, Thaon les Vosges, Nomexy et Chavelot.

 P1220204.JPG

La déchetterie clôturée et gardiennée aux heures d'ouverture, par ses aménagements permettra de déposer les objets encombrants, ainsi que les déchets dangereux et conduira à une valorisation ou un traitement spécifique de ceux-ci. Un guide complet relatif aux déchetteries du Sicovad sera diffusé et fournira des infos pratiques sur les sites de déchetteries du Sicovad. Infos au numéro vert suivant : 0.800.109.701. L'appel est gratuit. Il est aussi possible de consulter le site : http://www.sicovad.fr .

Il est aussi rappelé que d'autres alternatives à l'abandon existent : la réparation, le relookage, le don, les vide-greniers, brocantes, bourses, les réseaux d'échanges ( notamment via www.eco.troc.fr ), les petites annonces... Sicovad invite encore à se demander avant d'acheter un bien d'équipement " en ai-je vraiment besoin ?, est ce bien celui qu'il me faut ? et si j'achetais d'occasion ? et si je louais ?...

Encore un lien vers le programme départemental de prévention des déchets : www.trions-vosgiens.com

 

 

09:12 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

31/07/2009

Bruyères : l'Avison en image

Bruyères possède maintenant son image d'Epinal. Des premiers exemplaires de cette création signée Antonio Gacia ont d'ailleurs déjà été offerts à des hôtes de marque. Le bourgmestre de Vielsalm, Élie Deblire, les six vétérans américains le jour du 14 juillet, et tout dernièrement (sur la photo) le musicien Christophe Toussaint ont reçu chacun une image en cadeau.

P1210987.JPG

Les personnes qui souhaitent faire l'acquisition d'une image peuvent s'adresser en mairie où les exemplaires simples ( 15 €)  et numérotés ( 45 €) sont disponibles.

 

23:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Fays : la saison des champignons est commencée !

Une sortie champignons, organisée par le club mycologique vosgien avec le concours de François Vermillard et Yves Bastien, s'est déroulée le dimanche 26 juillet en forêt de Fays. Des spécialistes ont encadré la récolte.

HPIM3078.JPG

 Ce fut l'occasion pour quelques néophytes d'apprécier la diversité mycologique du massif forestier de Faîte et de se faire expliquer les critères de reconnaissance des principales espèces récoltées. La quête, au final, a été intéressante avec 42 espèces différentes parmi lesquelles giroles et divers cèpes comestibles.

 

    

11:23 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Saint-Jacques-du-Stat : une belle fête, mais aussi des questions.

Saint Jacques.jpgLa petite église de Saint-Jacques-du-Stat, implantée sur les communes de Vienville et de La Chapelle devant Bruyères a encore cette année été l'objet de toutes les attentions.

Très certainement bénie du ciel, et sous un soleil estival, la fête organisée autour de ce bel édifice attirait une foule toujours de plus en plus nombreuse. À tel point, que le nombre de places dans l'église c'est même révélé trop juste pour recevoir en ce dimanche 26 juillet 2009, la foule des fidèles, mais aussi des gens simplement heureux de montrer tout leurintérêt pour Saint-Jacques-du Stat . 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (32).JPG

Le député de circonscription, et nombreux élus du secteur avaient d'ailleurs tenu d'être présents pour entendre un office religieux jugé d'une rare intensité par les participants et orchestré de main de maitre par Arnaud Meyer, curé de la paroisse. P1010381.jpg

Une chorale au mieux de sa forme et de très beaux chants liturgiques étaient au programme de cette matinée. 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (22).jpg
La sortie de messe au son des cloches rehaussait encore l'ensemble. 
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (56).JPG
 Un apéritif champêtre rassemblait les participants avant le déjeuner sous chapiteau.
 Durant toute l'après-midi, des jeux divers et des animations divertissaient petits et grands.
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (2).jpg

Un paroissien très attaché et dévoué à Saint-Jacques du Stat s'interroge : « Pourquoi cet engouement et cette mobilisation autour de cette église ? Tout simplement pour retrouver certaines émotions qui nous manquent maintenant. Une belle petite église, (répertoriée aux monuments historiques), des cloches et un autel classés), un intérieur en cours de restauration, une décoration réalisée avec des fleurs naturelles, une belle chorale, un bon office religieux, un fond musical, et voilà la clef de la réussite d'un bel office. Peut-être aussi, pour assister aux dernieres messes que le curé de Corcieux effectue encore dans nos petits villages. Oui, Arnaud, Meyer doit nous quitter à la fin du mois d'août 2009. Il va de soit que nous ne pouvons pas empêcher un prêtre de partir, de plus si c'est sur sa demande. Mais que va devenir toute une partie du canton sans curé ? Il n'y a pas de relève prévue. Allons nous être rattaché à Bruyères pour avoir un office une fois tous les tremblements de terre ? Comment vont se faire les mariages, les décès, les baptêmes ? Allons-nous vers un regroupement, comme les brigades de gendarmerie, les pompiers, la Poste, et j'en passe ? Non, il est inadmissible de perdre un curé aussi dévoué que celui qui vient d'officier à l'occasion de la messe de Saint-Jacques-du-Stat. Ce dernier a rouvert toutes les églises du secteur en y effectuant une messe par semaine. Il a fait revivre une partie du canton, par sa présence sans compter de son temps, sa bonne humeur, son franc-parler, sa prestance, son charisme. En trois ans, il s'est fait des centaines d'amis et quelques ennemis. Mais ces derniers ont bien œuvré pour le pousser se retirer. Pourquoi ? »

09:35 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

30/07/2009

Laveline devant Bruyères : miam le chou fleur !

Pluie et chaleur ont du bon pour la nature. Belle découverte que ce gros champignon appelé sparassis crispa. Mais dans les Vosges, il est le plus souvent nommé chou-fleur.
Ce magnifique spécimen ( miam ! miam ! miam ! ) pèse 6kg 480 et il a été découvert par René Bolle, ici en compagnie de son fils Dylan et de sa fille Megane. Pour ceux qui voudraient savoir où René a débusqué ce délicieux fricot, c'est très simple : dans le bois !

P1010017.jpg

 

Un lien pour en savoir plus sur le sparassis crispa : 

 http://pagesperso-orange.fr/champyves/champignons/fichier...

 

22:20 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

29/07/2009

Communauté de communes de Brouvelieures : Tambouille est fou, le public est roi !

cercle.jpg 

P1210662.JPGS'en est terminé pour 2009, après sa grande vadrouille d'une semaine au travers 7 villages de la communauté de communes du canton de Brouvelieures, le festival Tambouille vient de remettre le couvercle sur son chaudron de fantaisie. 

case10.jpg

Laissant derrière eux un petit zef estival pour le moins décoiffant, Klaxon, Caoutchouc, Bruce et Guérin, la compagnie des Joli(e)s Môme, Boutros, le cirque dans les nuages, la compagnie de la Toupie qui chuchote, les Frères Chrysanthèmes l'Étincelle Prod, l'association Vaouilmeplait, Arlette et son vélo, Roseline, le théâtre Loin et c'est très bien, Mme Gimbard de Romain Dieudonné, Sabine et Denis, Bestioles de Toc et Toc et cie, et encore plein d'autres impossible à citer tous ici (ne pleurez pas ceux qui n'ont pas été nommés, on vous aime quand même) distribuaient chaque jour de la bonne vraie Tambouille. La recette plait. Le public présent chaque soir en deviendrait même tellement accroc que certains spectateurs (qui se reconnaitront) n'ont quasiment rien loupé ! 

P1210700.JPG

De places de villages, en prés verts, le festival itinérant servait théâtre de rues, musiques et contes. C'était un peu dingue, on en avait même perdu Marie Jo la sono. Un haricot voulait être mangé, un chewing-gum imaginaire faisait des siennes en se cassant, paf (non, pas le chien !) sur le pif ( mais non, pas le chien non plus !). Déjanté à souhait, le festival Tambouille posait ses estrades, sa vaisselle, ses pots de yogourt, ses rires, glissant au passage les questions du poète, du farfadet de service, juste histoire de touiller les méninges avec une cuillère pleine d'envie de partage. Très sollicités, les zygomatiques des gosses de tous les âges plissent encore de rire.

P1210678.JPG

Une caravane immobile à Brouvelieures, une folle journée à Vervezelle avec le clown Boutros, un cirque dans les nuages à Domfaing, Véronique et François, un patte d'éph. violet, bouquets de Chysanthème en mains des frangins parlant d'amour au sein d'une famille groseille, un cavalier sur un cheval avec une épée, poilu du menton ou pas, Don Quichotte n'était pas loin des Rouges Eaux, des Optimistes de chez Mavra, qui se tapent la rate du sombre et dégouttant... des cheveux électrisés qui s'envolent vers la forêt à Belmont sur Buttant, une histoire de n'importe quoi, un bal folk avec Accroche pieds, du jazz manouche, une chavande à Fremifontaine... Tambouille remettait le couvert le dimanche à partir de midi à Mortagne avec un règlement de contes et des histoires pour tout le monde et surtout pour les filles. Chansons marrantes, contes ambulants, marionnettes, de la musique encore, toujours et même des chansons à texte, restait encore à découvrir 3 ateliers, couture avec la Guerre des boutons, écriture avec le Cri de la laitue et encore du cirque avec Perds pas la boule.

Une semaine de Tambouille en images.
Cliquez sur un angle de l'album pour visionner les photos. Et, retrouvez-les dans le détail en consultant colonne de droite l'album Tambouille.
¨Pour mieux apprécier, choisissez alors de préférence en haut à droite la formule « diaporama »
Pour savourer autant de bonne Tambouille, tous les soirs, avec à boire et à manger sur place, des enfants acceptés partout, avec une main pour les tenir, des parents acceptés partout avec un enfant pour les tenir, il fallait bien des bonnes volontés. La communauté de communes, les villages, la CAF, le Département, la Région, le Pays de Déodatie, l'Europe et tout ceux qui ont apporté leurs soutiens financiers, logistiques, peuvent être surs d'avoir contribué à cette véritable fête populaire dont chaque spectacle était entièrement gratuit. Belieuvres loisirs, l'Amicale Brouvilloise, Semer, la MJC de Belmont sur Buttant, Domfaing, Vervezelle, le comité des fêtes de Fremifontaine, l'amicale des pompiers de Fremifontaine; l'association des jeunes de Fremifontaine, l'amicale des parents du RPI, les Poulardes, l'association festive des quatre bouts de Mortagne, Loisirs et culture de Bois de Champ, les Rouges Eaux... mais aussi l'ensemble des bénévoles, avec le soutien de la CCCB et du théâtre Loin et c'est très bien se sont démenés pour que chacun trouve son compte.  Chaudron dans la caravane, la farandole des comédiens s'en est allée, de la bonne humeur, un peu de rêves sont restés. Les inconditionnels demeurent fondus de Tambouille !    

13:41 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

28/07/2009

Les Poulières : concours de maisons fleuries

Le concours des maisons fleuries a encore connu cette année un joli succès. Impartial et extérieur à la commune le jury était composé d'Émilie Hinzelin, boutique Pomme de pin, fleuriste à Bruyères, Michèle Gérard de Corcieux, Édith Colin de La Houssière, Michèle Matthieu de Biffontaine, Marcelle De Taddéo de La Chapelle et M. Gros de Fiménil. Après être passé dans les rues du village pour choisir les maisons les plus agréablement fleuries, le jury a eu la difficile mission de désigner un palmarès.

DCP_1721.JPG

Le résultat du concours est le suivant :

1er Françoise Léonard. Les autres gagnants sont dans l'ordre : Jacqueline Perrin, Jacqueline Enaux, Christine Ruiz, Marie-Paule Thiebaut, Evelyne Veitmann, Martial Perrin, Gérard Perrin, Michel Gley,  Anita Balland et Janine André

DCP_1723.JPG



Des félicitations vont aux lauréats et des encouragements à tous ceux qui ont décoré leur maison et qui aiment les fleurs.   

Remerciements à Marie Paule Thiebaut pour l'info et les photos

19:03 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

27/07/2009

Bruyères : festival d'épinettes et marché artisanal, encore quelques photos !

P1220122.JPG
P1220071.JPGP1210975.JPGP1220082.JPGP1220098.JPGP1210994.JPGP1210979.JPGP1210999.JPGP1220079.JPG
P1220093.JPG
P1220095.JPG
P1210968.JPG
P1220121.JPG
P1220106.JPG
Et, que les mauvaises langues se taisent à jamais,  car ce sont là mari et femme venus de Loire :-)

23:10 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Epinettes et terroir font bon ménage

 Faire F 5 pour actualiser. 

Comme en un espace préservé à l'intérieur duquel le temps n'a pas de prise, le festival d'épinettes organisé par l'association Arts-Traditions- Artisanat trouvait les 24, 25 et 26 juillet 2009 mieux que sa place en terre vosgienne. Le vendredi soir en l'église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption, les Chanterelles de l'Avison et Christophe Toussaint donnaient le la de cette véritable fête. Il en fut de même le samedi en l'église de Cheniménil où la prestation de Jean-Loup Baly et de Kéhot'Ribotte ravissait un public acquis.

 Le festival était alors en orbite. 

P1210965.JPG

Épinettes et folklore haut en couleur illustraient le marché artisanal du dimanche. Dès les premières heures de la matinée, producteurs et artisans triés sur le volet investissaient la place Stanislas.

P1210955.JPG

 Bien installé sous de petits chapiteaux, chacun ainsi protégé du soleil ( ou de la pluie...) présentait le produit de son travail. Une part belle était offerte au bio avec par exemple des détenteurs du label engagé dans l'excellence « Bleu Vert Vosges ».

P1210962.JPG

 Sur les coups de 11 heures, l'inauguration officielle permettait au maire adjoint Jean Michaud de saluer tous les hôtes, parmi lesquels certains venaient de fort loin. Et, de saluer la mise en oeuvre de la manifestation par la présidente de l'ATA Joelle Mangin. À son tour, la chef de file des « Fourmis » rendait hommage à son équipe de bénévoles. « Sans qui, et bien je ne ferais rien du tout ! » Joëlle Mangin remerciait l'ensemble de ceux qui l'ont aidé, dont la ville de Bruyères, la communauté de communes de la vallée de Vologne, le conseil général des Vosges et la Région Lorraine.

P1210987.JPG

 Jean Michaud avait encore plaisir à remettre à Christophe Toussaint une image d'Epinal représentant la ville de Bruyères en reconnaissance de son précieux concours.  

P1220085.JPG

Au fil des stands, il plaisait de rencontrer les gens du coin. En bavardant de la pluie et du beau temps de débusquer de véritables régals gustatifs. 

P1220081.JPGPour l'apéro, les délices de petits fruits, rhubarbe, groseilles, cassis, et mélanges variés proposés par le Lépangeois Michel Rivat, pouvaient se marier aux cochonnailles, et même aux petits toasts épicés à l'ail des ours, aux bluets aigres-doux...P1220082.JPGP1220088.JPG

P1220086.JPG

 

P1220090.JPG

Miam !
Des bonbons fabriqués dans les
Vosges ! P1210992.JPGP1210998.JPG                                                                                                                     
                                                                                                    

                                                                                                                       Le potier aime expliquer son mêtier aux enfants

P1210973.JPGP1220002.JPG

P1220117.JPG

 

 

 

 

P1220077.JPGP1210993.JPG
Du pain d'épices fabriqué par mamie ! 

 P1210957.JPG

 

P1220126.JPG

 On imaginait faire une bonne potée de choux ou une pleine cocotte de carottes produites du côté de Bois de Champ, les Rouges-Eaux.P1210969.JPG

Facile d'y ajouter un fameux morceau de lard de fumé. Dans le cochon tout est bon, saucisses coupées au couteau, du Val d'Ajol et autres petites merveilles aiguisaient les papilles.

P1220129.JPG

À ce propos, pas mal de monde avait choisi de déjeuner sur place, profitant ainsi de la prestation de groupes de musiciens.

P1210978.JPG

 Tour à tour, le groupe de la Loire (37) , le rond des épinettes (37), Guido Picard (Belgique), Kéhot'Ribotte (Gérardmer); André Deru et Thierry Legros ( Wallonie), Différences ( Richardménil 54 ), La Ronde Lorraine ( Nancy 54), François Diller ( 57 ), l'Épinette des Vosges (Val d'Ajol), Daniel Besserer et Gilles Pequignot (68), Roland Kroell (Allemagne), Jean Loup Baly (Jura), Christophe Toussaint ( Vosges), Patrick Peduzzi (Vosges) surfaient sur la vague d'un large répertoire. 

P1210988.JPG

P1220073.JPGDémontrant magnifiquement que l'épinette est capable d'aborder des styles bien différents. 

Tout au long de l'après-midi, jusqu'en soirée, le marché artisanal et le festival d'épinettes attiraient les visiteurs, également heureux de profiter d'une remarquable exposition d'épinettes.P1210989.JPGP1210990.JPG

Et de toucher du doigt, les particularités d'une bonne cinquantaine d'instruments, parfois très anciens. L'un d'entre eux ayant même été récupéré à l'intérieur d'une... décharge publique ! Le soleil se couchant, les notes des douces épinettes s'élevaient encore. Un parfum d'été, un refrain d'antan, quelques danses... il fallait déjà se résigner à quitter les lieux. Il en demeure du bien-être. 

         

11:30 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

26/07/2009

Bruyères : le centre aéré, s'éclate !

L'accueil de loisirs d'été mis en place par la commune est ouvert aux enfants à partir de 4 ans. Cette fois la structure d'accueil fonctionne du 13 juillet au 07 août 2009.

Durant la première semaine, 34 enfants participaient aux activités proposées par Annick, Anne, Julie et Raphaël.

P160709_20.09_[01].jpg


Les plus jeunes  ont sympathisé avec les chevaux, cueilli et mangé des fruits à la ferme. Ils ont aussi eu la chance de fabriquer des petits pains à la boulangerie. Les plus grands ont découvert la boxe, les joies de l'eau à la piscine. Ils sont allés sur les Crètes regarder les chamois et leurs petits avec jumelles et longue vue. Laurent Cahon, accompagnateur moyenne montagne les guidait alors dans leur découverte.PICT1287.JPG 

Les enfants passaient alors la soirée dans un tipi.

PICT1289.JPG

Le vendredi, tous les parents étaient invités à goûter les délicieux chaussons aux pommes préparés avec Julie. Dominique a pu partager ce moment d'échanges autour des pyramides que tous les enfants avaient mis au point .

P170709_15.16.jpg

La seconde semaine permettait aux 39 inscrits d'aller à la piscine et au parc du château à Epinal dans le cadre d'Epinal bouge l'été. Le vendredi, petits et grands invitaient les parents à une kermesse autour des jeux et d'une salade de fruits composée. Enfin la troisième semaine qui, 40 enfants gouteront aux activités du cirque et présenteront un spectacle aux parents et amis. Une sortie à Pierre Percée permettra l'aventure dans les arbres, sur le lac ou autour de celui-ci.

Remerciements à Dominique Hermon, pour l'info et les photos

07:29 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |