Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2017

Communautés d’Agglomération d’Épinal et de Saint-Dié-des-Vosges : contribution commune

Contribution commune des Communautés d’Agglomération d’Épinal et de Saint-Dié-des-Vosges
au Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires de la région Grand Est

 

Dans le cadre de la réforme des collectivités (2014) et de la Loi NOTRe (2015 – Nouvelle Organisation Territoriale de la République), les régions doivent mettre en place un Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) en concertation avec les territoires.

Au sein de la Région Grand-Est, les deux Communautés d’Agglomération Vosgiennes (Communauté d’Agglomération d’Epinal et de Saint-Dié-des-Vosges) prennent leurs responsabilités et ont décidé d’apporter une contribution commune au SRADDET, afin d’exprimer des perspectives et des potentialités de développement pour leurs territoires.

En effet, nombreux sont les axes de convergence entre les deux collectivités, qui proposent des axes d’amélioration cohérents et nécessaires à l’attractivité des Vosges en termes de mobilité notamment.

Ainsi, à partir du diagnostic et des actions qu’elles ont menés, des propositions concrètes ont été élaborées visant à améliorer :

 - l’égalité des territoires et le désenclavement des territoires ruraux

- les infrastructures de transports, l’intermodalité et le déplacement des personnes et des marchandises

- l’efficience énergétique, la lutte contre le changement climatique et la pollution de l’eau

- la gestion de la ressource eau et la biodiversité

 Le SRADDET, en tant que document unique, ouvre des perspectives de développement qui s’intégreront dans une région forte, prête à relever les défis nationaux et internationaux (voir PJ, la contribution commune d'Épinal et Saint-Dié-des-Vosges).

 

Contribution commune CAE et CASDDV au SRADDET région GE.pdf

30/06/2017

Fiménil : communiqué du maire à propos de la salle Saint Nicolas

Communiqué "Suite à l'article paru sur le Bulletin Municipal de la Commune de Champ le Duc, informant ses administrés que nous ne voulions pas accepter la commune dans la Commission de la Salle St Nicolas. Nous vous informons que la commune à refusée le cahier des charges que vous trouverez à l'appui de cet article. Le Président M. Guy Hinzelin"
 
 
 

06:38 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

18/06/2017

France, législatives 2017 : les résultats du second tour

 urne vote.jpgTrouvez tous les résultats des législatives commune par commune en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

 

20:42 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

13/06/2017

France, législatives 2017 : les résultats du premier tour

urne vote.jpgPour trouver tous les résultats du premier tour, cliquez sur le lien ci dessous :

http://www.vosgesmatin.fr/politique/elections-legislative...

06:58 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

31/05/2017

Vosges, élections législatives : communiqué : " La girouette fonctionne toujours !..."

Élections Législatives, communiqué de Maxime Bodaine
"11 candidats se présentent dans notre circonscription, la 2e circonscription des Vosges. Tous ont de bonnes raisons de se présenter, mais très peu sont connus. Monsieur Serge Vincent ne se présente pas ! Bizarre Q’importe ! c’est Madame Urbés qui est devenue candidate macroniste par opportunité. Conseillère d’opposition à la mairie de Saint-Dié des Vosges et ancienne militante socialiste, Serge Vincent devient son suppléant ! La girouette fonctionne toujours !...
Les électeurs de Saint-Dié et des environs sont des gens sensés, nous sommes des montagnards, et ce qui est sûr, c’est que l’on ne vote pas pour des inconnus, pas plus que pour des girouettes, c’est plein de bons sens, comme le sont les Vosgiennes et les Vosgiens !
Heureusement nous avons Gérard Cherpion et David Valence, connus de tous, et qui rassemble à eux deux, l’expérience et la jeunesse.
L’Honnêteté de Gérard Cherpion n’est pas à démontrer, et les capacités de David Valence non plus ! Lui qui en 3 années de mandat de Maire, a réussi la prouesse de rendre un équilibre financier à la Ville.
Les électeurs ne se tromperons pas ce 11 juin pour le 1er tour! Une majorité votera Gérard Cherpion, pour avoir, non pas un député maire, mais un maire et un député en phase pour le bien être de notre circonscription et de Saint-Dié des Vosges."
Maxime Bodaine 
Président d’Honneur de Saint-Dié Avenir

18:38 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

29/05/2017

Vosges : Gare de Raon l’Étape, le guichet maintenu

Communiqué de David Valence, Conseiller Régional du Grand Est

 « Informé depuis plusieurs mois de la possibilité de retrait d’un poste d’agent en gare de Raon l’Étape, j’ai rapidement saisi les services compétents du Conseil Régional du Grand Est pour ouvrir le dialogue avec la SNCF.

La présence physique d’un agent en gare est en effet souhaitable en fonction des opérations qui y sont réalisées : achat de titres nationaux, échange de billets à tarifs complexes, renseignements pour un public fragile ou âgé principalement.

Or, plus de 80 % des titres de transport sont aujourd’hui achetés ailleurs qu’à un guichet. La Région Grand Est met du reste en place de nombreux dispositifs volontaristes pour améliorer et simplifier l’achat de ces titres : paiement des dépenses en ligne, déploiement d’automates innovants de vente en gare, vigilance sur la maintenance des automates en gare…

Dans le cas précis de Raon l’Étape, la Région a en revanche souhaité que soit étudié le maintien d’un guichet, sur mon intervention, après échange avec le Maire de Raon l’Étape et le député Gérard Cherpion.

La SNCF a examiné avec attention cette demande et lui a donné suite. Elle annoncera très prochainement les modalités du maintien de ce guichet.

Je me réjouis de ce travail fructueux entre la SNCF et la Région Grand Est. Je tiens à remercier l’ensemble des acteurs qui ont permis d’aboutir à cette issue. »

18/05/2017

Vosges : communiqué du Parti Communiste

Communiqué de la Fédération des Vosges du Parti Communiste, 2 quai des Bons Enfant 88000 Épinal
pc.jpg

"Le danger est grand dans les Vosges, au second tour de la Présidentielle Marine Le Pen obtient un score historiquement haut à près de 45 %, même si elle est battue, nous ne pouvons nous réjouir de cette défaite.

Au premier tour de la présidentielle, le score de Jean Luc Mélenchon à presque 20% suscite un grand espoir dans le pays et dans notre département.

Ce résultat encourageant, auquel le PCF a fortement participé, ne doit pas être gâché. Le rassemblement qui s’est construit peut s’amplifier pour les législatives. Face aux projets anti sociaux du nouveau président Macron, il nous faut, dans l’unité, construire une majorité de progrès déterminée à combattre la finance, lutter pour de nouveaux acquis sociaux, protéger notre planète et exiger un monde en Paix.

Dans les Vosges, après l’assemblée citoyenne, réunie le 27 avril à Golbey, à l’initiative du PCF, une nouvelle rencontre paritaire (NPA, EELV, Hamonistes, Ecolo indépendant, FI et PCF) a eu lieu le 4 mai 2017. Malheureusement, l’accord souhaité par les différentes forces progressistes en présence n’a pas abouti devant l’intransigeance de la France Insoumise.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a adressé un appel urgent à la France Insoumise et autres progressistes, pour trouver un accord général autour d’une bannière commune « la Force du Peuple à l’Assemblée Nationale », respectant la diversité citoyenne ayant soutenu Jean Luc Mélenchon. Les électeurs de gauche ne comprendraient pas que les forces qui se sont unies lors de la présidentielle se divisent pour les législatives.

Le temps presse. Les communistes vosgiens sont persuadés que seule l’unité des progressistes permettra le plein succès des forces de gauche et empêchera l’élection les 11 et 18 juin de 4 députés de droite et surtout d’extrême droite.

Nous réitérons notre proposition de représentation équitable des différentes forces progressistes dans les circonscriptions vosgiennes.

Ne décevons pas l’espoir des Vosgiens, soyons à la hauteur de la responsabilité historique qui nous incombe."

 

 

07:58 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

08/05/2017

France : les résultats du second tour de l'élection présidentielle

urne vote.jpgTrouvez  les résultats du second tour de l'élection présidentielle 2017 dans votre commune

http://www.vosgesmatin.fr/politique/election-presidentielle-2017-tour-2

 

08:01 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

03/05/2017

Élections présidentielles : Message de Mgr Berthet

À l’approche du second tour de l’élection présidentielle, Mgr Didier Berthet a souhaité s’exprimer auprès des chrétiens et citoyens vosgiens. Une prise de parole qui s’associe aux déclarations de la Conférence des Évêques de France : Élections présidentielles : L'Église redit son rôle
 

VOTER, C’EST ESPÉRER

Nous le savons, il n’y a pas de parti chrétien, de programme chrétien, de candidat chrétien. Mais il y a des principes fondamentaux, tirés du message évangélique, qui doivent nous aider à discerner, et qui sont encore rappelés par notre Conférence des évêques en ces temps d’élection. Plus encore, il y a l’espérance qui est la marque de fabrique des chrétiens et devrait toujours inspirer notre manière d’envisager la vie des personnes et de la société.

Dans les tout prochains scrutins, le simple fait de voter sera d’abord un refus du désabusement et du désengagement citoyen, un acte de foi dans la vitalité possible de notre démocratie.

Mais notre espérance ne s’arrête pas là ; il me semble qu’elle peut s’incarner dans une confiance réaliste et créative en l’avenir de notre société. Notre pays peut mieux se mobiliser pour relever positivement le défi de la mondialisation et de la construction européenne et y trouver un espace de développement. La France peut faire vivre ensemble des citoyens d’origines bien diverses en ne reniant rien de ses racines ni de son identité profonde. Notre société doit encore être fière d’être juste et généreuse, attentive aux plus pauvres, à ceux qui sont socialement marginalisés, mais aussi aux vies les plus fragiles, de la naissance à la mort. Nous devons refuser résolument de fermer notre porte à ceux qui ne savent plus où vivre, tout en maintenant fermement les exigences d’une vraie intégration.

En tant que chrétien, pasteur et citoyen, j’ose poser ces actes d’espérance, en souhaitant qu’ils inspirent l’expression de notre devoir civique.

+ Didier Berthet, évêque de Saint-Dié

19:48 Publié dans Politique, Religion |  Imprimer |  Facebook | |

24/04/2017

France : les résultats du premier tour de l'élection présidentielle

urne vote.jpgTrouvez tous les résultats nationaux et commune par commune en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.vosgesmatin.fr/politique/election-presidentiel...

07:40 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

06/04/2017

Bruyères : débat sur « La Bataille du rail »

"Le 1er avril 2017, 72 personnes ont participé au débat sur « La Bataille du rail » organisé par la fédération des Vosges du PCF et la section de Bruyères  en présence de Didier Le Reste, ancien secrétaire général de la CGT cheminot.

Des usagers des TER, des militants des associations de défense du Rail (ADELES pour la ligne Epinal Saint- Dié Strasbourg, TG2V pour la relance de la ligne Bruyères-Gérardmer, ADLF pour la ligne Nancy-Mirecourt-Vittel-Merrey), des syndicalistes CGT de Saint-Dié ont témoigné de la dégradation du transport ferroviaire dans les Vosges notamment.

Au moment où la COP 21 prétend lutter contre le dérèglement climatique, les lignes SNCF sont démantelées, l’état Français ne finance qu’à 30% son service ferroviaire (Allemagne 50%), liquide le transport du fret et favorise les transports routiers.

_DSC8505 www.boubouphotographie.fr 01042017.jpg

Les participants se sont prononcé pour :

  • Imposer à l’État, à la région et au département d’investir dans le développement du ferroviaire dans les Vosges,
  • Renforcer la ligne Épinal-Bruyères-St Dié –Strasbourg pour en finir avec les trains défaillants, les dégradations de ligne comme entre St Dié et Saales, développer le transport du fret et favoriser le transport par TER des élèves des collège et lycée publics bruyérois.
  • Relancer la ligne Bruyeres Gérardmer mais aussi la ligne Nancy/Merrey

Des initiatives devraient être prochainement proposées dans ce sens."

Claude GALIMARD, pour la section PCF de Bruyères et des environs

08:27 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

28/03/2017

Bruyères : « La Bataille du Rail » avec le PCF

"La Fédération des Vosges du Parti Communiste Français, la section PCF de Bruyères et environs organisent un débat public dans le cadre d’une grande campagne nationale  «  La Bataille du Rail » samedi 1er avril 2017 au relais de la cité à Bruyères à 17 h  Avec Didier Le Reste, ancien Secrétaire général fédération CGT Cheminot, Sandra BLAISE Secrétaire fédérale des Vosges du PCF et Albert Leglois, candidats de la 2ème circonscription des Vosges aux législatives

Un lieu symbolique puisque Bruyères se trouve sur l’une des lignes qui est fortement menacée de fermeture. Les fermetures de gares et de lignes répondent essentiellement à des critères financiers et de rentabilité. Le Parti Communiste lutte contre la désertification des territoires. L’arrêt du train dans nos communes contribue fortement à leur développement.Venez débattre avec nous et trouvons ensemble les solutions pour redynamiser notre circonscription et la promouvoir grâce au ferroviaire.

Un repas fraternel à 20h30 (15€) suivra ce débat. Tout renseignement et inscription auprès des adhérents PCF,  au 06 81 74 98 19 (Claude) ou au 03 29 50 51 40 (Monique)"

06:37 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

20/02/2017

France : réaction de Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, suite au décès de Xavier Beulin

Communiqué de Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, suite au décès de Xavier Beulin, Président de la FNSEA

"C’est avec une immense tristesse que je viens d’apprendre le décès d'un ami : Xavier Beulin, un pilier de la ferme France. Engagé jusqu’au bout pour l’agriculture française dont il a su relever les défis, sans relâche au nom de l’intérêt général, tant au niveau français, européen qu’international. Je salue les qualités d’un responsable agricole visionnaire et un représentant de grande qualité.Toutes mes pensées affectueuses vont à sa famille, à ses proches, au conseil d'administration de la FNSEA et à l’ensemble de ses collaborateurs".

Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges

09/02/2017

Vosges : Communiqué de Maxime Bodaine, président d’honneur de Saint-Dié Avenir.

« Il y a bientôt trois ans, les élections municipales ont opposé entre autres deux candidats aux styles diamétralement opposés, David Valence et Serge Vincent. Le second reprochait agressivement au premier d’être trop jeune. Il affirmait qu’un trentenaire ne pouvait pas faire un bon maire pour une ville de 21.000 habitants.

Or, ce même personnage soutient aujourd’hui un trentenaire pour l’élection à la Présidence de la République… Rien que ça! Les bientôt trois ans de mandat municipal de David Valence auraient-ils au fond convaincu Serge Vincent de la compétence des trentenaires?

Autre remarque : en 2014, le même Serge Vincent prétendait que son adversaire finalement victorieux ne s’intéressait pas vraiment à la Mairie, mais surtout aux législatives. L’intéressé avait beau démentir, rien n’y faisait! Serge Vincent, lui, prétendait dans le même temps n’avoir d’yeux que pour les enjeux locaux, rien que pour les enjeux locaux.

Et que voit-on aujourd’hui? Un Serge Vincent qui ne pense qu’aux législatives, se voyant déjà plus gros que les boeufs des partis traditionnels.

Comment ne pas penser à cette remarque cynique d’un élu aujourd’hui disparu : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent » ?

Demain, M. Vincent dira sans doute le contraire de ce qu’il dit aujourd’hui, comme il dit aujourd’hui le contraire de ce qu’il disait hier! Voilà une triste manière de faire de la politique. »

08:34 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

06/02/2017

Saint-Dié-des-Vosges : lettre du Maire au Directeur académique de l'Éducation nationale

Le maire, David Valence opposé au projet de l'Éducation Nationale de supprimer 2 postes d'enseignants à Saint-Dié-des-Vosges.
 
Communiqué
"Informé du projet de supprimer deux postes d'enseignants à Saint-Dié-des-Vosges à la rentrée 2017, le Maire David Valence a écrit officiellement au Directeur académique de l'Éducation nationale pour s'y opposer, le 25 Janvier 2017. 
Pour mémoire, l'Éducation nationale avait déjà envisagé de telles évolutions négatives pour les rentrées 2014, 2015 et 2016 dans plusieurs écoles de Saint-Dié-des-Vosges.
Suite à l'intervention de la municipalité, celles-ci avaient pu être évitées."
 
Pour connaître le contenu du courrier cliquez sur le lien ci-dessous :
 
 

02/02/2017

Grand Est : "La Région mobilisée pour la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg"

Communiqué de David Valence, Conseiller Régional du Grand Est, Président de la commission Transports et déplacements, Maire de Saint-Dié-des-Vosges:

"Trente années de sous-investissement ont conduit le réseau ferroviaire français à la situation où il se trouve aujourd'hui.

Le souci de la sécurité comme ses propres difficultés financières ont ainsi poussé la SNCF à décider ces derniers mois de ralentissements, voire de suspensions totales de service sur plusieurs liaisons, dont Saint-Dié-des-Vosges-Saales et Contrexéville-Pont-Saint-Vincent.
Le drame des petites lignes est d'ailleurs national : la région Auvergne-Rhône-Alpes connaît par exemple les mêmes problèmes.
Dans ce contexte, la Région Grand Est s'est mobilisée très précocement : c'est elle qui a demandé et obtenu au début de l'été 2016 que soient ajoutés 65 millions au Contrat de Plan Etat-Région qui court jusqu'en 2020.
Responsables de la circulation des trains dont elle passe commande à un prestataire, les régions françaises n'ont pourtant pas de compétence spécifique en matière de réseau ferroviaire. Seuls la SNCF et l'Etat sont en principe chargés de financer les investissements sur ce réseau.
Or, c'est bien la Région Grand Est qui assumera plus de la moitié de l'effort financier d'urgence en faveur des petites lignes capillaires tel que prévu par le Contrat de Plan Etat-Région : 35 millions sur 65 mobilisés.
Volontariste, la Région Grand Est assume donc plus que ses responsabilités en matière de transports. Elle ne se résigne pas à l'affaiblissement ou au démantèlement d'un réseau souvent essentiel pour l'aménagement des territoires.

Dans une délibération votée à la séance plénière du 15 décembre 2016 et que j’ai présentée à l'Assemblée régionale, la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg a du reste été définie, dans sa section Saint-Dié-des-Vosges-Molsheim, comme une priorité haute pour les investissements à réaliser par SNCF Réseau, aux côtés de 5 autres portions de lignes, dont Xueilley-Mirecourt.

La Région Grand Est échange aujourd'hui avec SNCF Réseau pour déterminer un calendrier de travaux précis sur ces lignes. La ligne Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg pourrait ainsi connaître rapidement des travaux.

C'est en tout cas ce que nous souhaitons et ce que nous défendons auprès de nos interlocuteurs, car nous croyons profondément dans l'intérêt de cette ligne pour le bassin de Saint-Dié-des-Vosges, la vallée de la Bruche et la périphérie de Strasbourg."

 

11:24 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

03/01/2017

Vosges : David Valence élu président de la communauté d'agglomération de Saint-Dié

David_Valence.jpgAvec 72 voix, le maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence a été élu lundi soir président de la communauté d'agglomération de Saint-Dié. Son adversaire, Jean Rabolt, maire de La-Petite-Raon, a obtenu 37 suffrages. L'assemblée réunie à l'IUT de Saint-Dié-des-Vosges et composée de 111 élus a ensuite voté 14 vice-présidents.

Le président a évoqué un avenir sans temps morts et définit la feuille de route de la communauté d'agglomération dont il vient de prendre les commandes : «... deux priorités que j’ai déjà identifiées sont le développement économique et touristique d’une part, le maintien des services et le développement de l’offre de services d’autre part. Notre politique doit permettre de maintenir nos habitants sur le territoire, voire peut-être même de faire venir de nouveaux habitants... »

Prochain Conseil d'Agglomération : mardi 24 janvier 2017 à 19 h à l'IUT de Saint-Dié-des-Vosges.

02/01/2017

Vosges : les voeux de Christian Tarantola et Bernadette Poirat, conseillers départementaux .

 "Bonjour à toutes et tous .

Au seuil de cette nouvelle année nous vous présentons tous nos vœux .
Que 2017 vous conserve  bien entendu la santé ,mais qu'elle vous apporte aussi toutes les satisfactions ,les bonheurs et les joies que vous attendez légitimement .
En ce qui nous concerne ,nous continuerons, à travers les mandats départementaux que vous nous avez confiés là travailler pour le bien de notre territoire et de notre canton dans les domaines qui nous sont propres :
le développement des solidarités , bien utiles en ces moments que nous vivons et qui peuvent venir en soutien à nombre d'entre nous . Les pertes d'usines par exemple ont eu des impacts lourds pour une partie d''entre nous 
Nous sommes présents pour la vie des collèges ,pour le suivi et le développement du monde agricole ,le tourisme qui apparaît comme une possibilité de développement .
 
Nous continuerons à être très présents auprès des associations ,véritables poumons de la vie si riche de nos petites villes et villages ,très attentifs  attentifs aussi ,et impliqués dans les organisations caritatives ,qui soulagent celles et ceux qui sont actuellement dans les difficultés .
 
Soyez assurés de notre engagement auprès et avec vous comme nous le faisons depuis plusieurs années .
Cordialement à vous "
 
Christian Tarantola et Bernadette Poirat ,conseillers départementaux .
 

 

09:24 Publié dans Politique, Voeux |  Imprimer |  Facebook | |

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges : à propos de la piscine

 

Communiqué
 
"Explication de vote "
Ce jeudi 22 je me suis abstenu dans le vote sur la piscine, mais n'ai pas voté contre. Après tant d'années que l'on trouve une solution m'apparaît salutaire .
Mais ,peut-être est ce du au fait que je fus absent ces dernières semaines ,j'étais venu pour une réunion d'information afin que je puisse mieux analyser les tenants et aboutissants .
L'ordre du jour ne spécifiait point un vote ;
La présentation ,fort commerciale par les maîtres d 'oeuvre ,ayant réponse à toutes les questions ,par exemple pour les fréquentations ,terminée ,nous avons eu une présentation cette fois d'un plan de financement qui ne me satisfait pas ,dans le peu que j'ai pu comprendre ,ni sur les répartitions des charges ultérieures de fonctionnement ... Bref encore des questions ,sauf qu'il semble que les taxes nouvelles devraient être votées . 
En outre ,à aucun moment les maîtres d'oeuvre n'ont évoqué ,les risques de plus-values éventuelles ,comme il se doit .
Au bout de nombreuses années il fallait donc faire vite. On ne peut pas m'accuser d'être anti piscine, mais simplement d'être soucieux de l'avenir avec les modifications territoriales qui s'annoncent encore."
C . Tarantola ,maire de Docelles et conseiller départemental .

 

09:14 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

23/12/2016

France : Vœux de Jackie Pierre, sénateur des Vosges

"Derniers regards sur 2016, année à nouveau entachée par les actes barbares commis sur notre sol, malgré l’extraordinaire mobilisation de toutes nos forces de l’ordre, policiers, gendarmes, personnels soignants, pompiers, militaires, à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières pour combattre l’islamisme radical. Rendons leur hommage ! Mes pensées se tournent naturellement vers toutes les victimes directes et collatérales du terrorisme. Nous savions que les premiers attentats commis en France marquaient le difficile et long combat que les peuples libres allaient devoir mener contre l’obscurantisme et la tentation du repli sur soi. Très récemment, Berlin et ses habitants en ont été l’illustration. Ces funestes événements ne doivent pas nous faire oublier la chance que nous avons de vivre dans l’un des plus beaux pays du monde, malgré les épreuves incontestablement difficiles qui touchent de nombreuses familles françaises, frappées par le chômage de masse, la maladie et ou la solitude. L’épreuve de la guerre infligée à tant de pays du monde et en Syrie en particulier achèvera de nous en convaincre. Autrefois berceau de la civilisation, Alep est devenue l’incarnation contemporaine de l’horreur, de la folie destructrice et cupide des hommes, où le bruit des bombes a depuis trop longtemps eu raison des rires des enfants. Aujourd’hui « sous contrôle », sa reconstruction sera lente et titanesque. Comme dans d’autres parties du monde où la géopolitique s’annonce bouleversée, la France devra faire entendre sa voix. Sur notre sol, l’héritage historique, culturel de la France et le sacrifice de nos anciens nous obligeront plus que jamais à nous rassembler et à faire de 2017 le symbole d’unité nationale en réponse aux nombreux défis économiques, sociaux, environnementaux, scientifiques et numériques qui attendent notre pays, l’avenir et la sécurité de nos enfants. Des rendez-vous électoraux majeurs en perspective nous laisseront la possibilité d’exprimer nos choix pour la France au travers du droit de vote, tant banalisé et parfois dénigré ici et qui fait pourtant tant défaut ailleurs !... A vous toutes et à tous qui incarnez les valeurs de Liberté, Egalité, Fraternité de notre pays et participez à son rayonnement dans tous ses territoires, belle et heureuse année 2017. Vive la Liberté ! Vive la France !"

 

 

 

 

 

05:26 Publié dans Politique, Voeux |  Imprimer |  Facebook | |

13/12/2016

Vosges : Association du Massif vosgien : David Valence passe le relais

Communiqué

Maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence a décidé de quitter la présidence de l’Association du Massif vosgien (AMV).

Lors d’une récente rencontre avec le bureau de l’Association, il a en effet dit sa satisfaction d’avoir vu aboutir en 2016 deux dossiers importants pour l’AMV. La baisse des tarifs du tunnel Maurice Lemaire d’abord : David Valence était personnellement intervenu à plusieurs reprises auprès des dirigeants de la société qui exploite l’ouvrage afin que la baisse ne se limite pas aux seuls poids lourds, comme prévu dans les négociations, mais s’étende aussi aux voitures, ce qui a été obtenu.

Par ailleurs, les Vosges ont accueilli en octobre dernier le Congrès de l’Association nationale des élus de la Montagne (Saint-Dié-des-Vosges et Gérardmer), qui fut un véritable événement.

Désireux de se consacrer à la future agglomération, David Valence a transmis le relais jusqu’à la fin du mandat prévu (juillet 2017) à Alice Morel, secrétaire générale de l’AMV et maire de Bellefosse (Bas-Rhin).

 

07:41 Publié dans Environnement, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

09/11/2016

France : après l'élection américaine, communiqué de presse de M. Alain Juppé

Communiqué :

Le peuple américain s’est prononcé démocratiquement et je prends acte de sa décision souveraine.

Je veux ce matin adresser à M. Trump, qui aura demain la charge de conduire la démocratie américaine, un message fort, le message d’un pays ami du peuple américain. Le monde a besoin d’une démocratie américaine apaisée et qui contribue à l’équilibre du monde, aujourd’hui gravement menacé.

Il appartient désormais à M. Trump de définir les grandes lignes de sa politique internationale et les axes de son dialogue avec la France et l’Europe.

C’est à la France et à l’Europe de se mettre en situation de défendre leurs intérêts dans leur dialogue avec l’administration américaine.

Plus que jamais, les Français ont besoin d’une France forte et d’un Président de la République qui puisse être entendu et respecté par ses partenaires.

Plus que jamais, les Français ont besoin d’une Europe soudée, qui s’impose comme un interlocuteur des grands pôles du monde de demain.

Aux Français, je veux souligner tous les risques que la démagogie et l’extrémisme font courir à la démocratie et le caractère vital des choix qu’ils ont à faire.

Plus que jamais j’appelle au rassemblement et à la mobilisation tous ceux qui se font une « certaine idée » de la République et de la France.

Alain Juppé

18:11 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

30/10/2016

France : Carte intercommunale : de l’urgence d’assouplir le dispositif

Communiqué de Daniel Gremillet

Mercredi 26 octobre 2016, au Sénat, Daniel Gremillet est intervenu en séance publique afin d’assouplir la procédure de révision des schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI) prescrite par la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi « Notre » en faveur d’une plus grande capacité d’action des maires et des élus locaux.

« L’appréciation des territoires doit pouvoir s’opérer au-delà des calculs démographiques. Il est indispensable de desserrer le carcan et de permettre l’émergence d’intercommunalités émanant des bassins de vie, des identités partagées et des projets en confortant la place des communes au sein de cette nouvelle gouvernance et en jouant sur la complémentarité entre les territoires. » a souligné Daniel Gremillet.

L’élu vosgien a, en effet, pointé du doigt les difficultés rencontrées par les élus locaux, notamment dans la répartition des sièges du conseil communautaire, et le véritable sentiment d’incompréhension et d’abandon qui anime souvent les territoires et leurs habitants.

En ce sens, il a salué l’initiative et voté pour la proposition de loi sénatoriale tendant à faciliter la recomposition de la carte intercommunale. Cette dernière garantit à toutes les intercommunalités la capacité de procéder à une répartition des sièges entre communes sur le fondement d'un accord local et l’équité de traitement des territoires. « Les élus locaux auront une marge de manœuvre plus large pour répartir les sièges dont le nombre pourra être modulé au besoin, dans des proportions toutefois raisonnables pour permettre le bon fonctionnement du conseil communautaire » a estimé Daniel Gremillet, qui a appelé le Gouvernement à une adoption rapide de ce texte.

17/10/2016

France : primaires, Arnaud Danjean à Saint-Dié-des-Vosges

AD-au-micro.jpgDans le cadre de la campagne des Primaires de la Droite et du Centre, le comité de soutien à Alain Juppé du département des Vosges a le plaisir d’accueillir :

M. Arnaud DANJEAN, Porte-Parole National d’Alain Juppé,  député européen et conseiller régional de Bourgogne- Franche-Comté, spécialiste des questions de Défense et de Sécurité.
 
Il animera une réunion publique :
Lundi 24 octobre 2016 à 19 h à l'Espace Nicolas Copernic, Place Jules-Ferry à Saint-Dié-des-Vosges

17:45 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

05/10/2016

Grand Est : Transports et déplacements régionaux en question

Communiqué de presse de David Valence, président de la Commission des Transports et déplacements de la Région Grand Est.

« Des informations non confirmées à ce jour font état de ralentissements considérables décidés unilatéralement par SNCF Réseau, dès décembre 2016, sur la ligne TER Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg.

Pour mémoire, la Région Grand Est passe commande d’un service voyageurs (nombre de trains, horaires, arrêts,…) à SNCF Mobilités. Elle verse ainsi 430 millions d’euros en 2016 pour ces trains, parmi lesquels figurent naturellement ceux de la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg.

Or, nous n’avons pas été officiellement informés à ce jour de difficultés particulières sur cette ligne à une échéance aussi brève et préoccupante.

Dans ces circonstances, la Région Grand Est affirme son attachement à la ligne Saint-Dié-des-Vosges-Strasbourg, qui assure la traversée des Vosges et la desserte d’au moins trois vallées à forte activité industrielle (Meurthe, Fave, Bruche).

La réunion du Comité régional des services de Transports (COREST) pour le Centre-Alsace permettra, demain 6 octobre 2016 à 18h à Sélestat (salle des conférences du complexe Sainte-Barbe) de faire le point sur le fonctionnement de cette ligne. Le COREST sera présidé par ma collègue Marie-Reine Fischer et par le maire de Wisches, Alain Ferry, en ma présence.

J’invite toutes les personnes attachées comme nous à cette ligne à participer à cette réunion, qui est publique. »

 

15/09/2016

Vosges : L’équipe BLM VOSGES communique

"Bruno Le Maire poursuit son tour de France dans le cadre de la Primaire de la Droite et du Centre. Il sera mercredi 21 septembre dans le Haut-Rhin pour son grand meeting régional à 19 h (ouverture des portes) à Rixheim (près de Mulhouse). Le Trèfle - Allée du Chemin Vert. Direction Bâle - Mulhouse, sortie Rixheim.
Les Vosgiennes et Vosgiens qui aspirent à un sérieux changement dans notre pays et désireux d’en savoir plus sur le programme détaillé et novateur du candidat, sont les bienvenus.
Un transport par bus est organisé par les autocars Marcot au départ de Chavelot (15 h 45 : RDV Parking Transports MARCOT ZAC de la Cobrelle 88150 CHAVELOT, départ à 16 h avec un arrêt à Remiremont (sur l’itinéraire) à 16h30 Gare place des Martyrs de la Résistance, 88200 REMIREMONT).
Retour à l'issue du Meeting pour Remiremont et Chavelot par itinéraire inverse.
Inscription auprès de BLM Vosges par mail rgvosgesavecblm@gmail.com ou téléphone 07 83 21 37 48"

Pièce d’identité obligatoire.

L’équipe BLM VOSGES
Régis GARCIA
Référent départemental
Mail rgvosgesavecblm@gmail.com
Tél : 07 83 21 37 48
BLM VOSGES

07:35 Publié dans Actualités, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

21/08/2016

Saint Dié des Vosges : Un conseil municipal historique pour le prix de l'eau

Communiqué du groupe « Saint-Dié Avenir avec David Valence »
"Un conseil municipal historique pour le prix de l'eau
Le conseil municipal de la ville de Saint-Dié-des-Vosges se réunira lundi 29 août 2016.

Son ordre du jour répondra à une attente très vive des Déodatiennes et Déodatiens : la baisse du prix de l’eau. Trois délibérations seront proposées en ce sens à l’examen des élus
La liste « Saint-Dié Avenir » s’était en effet engagée devant les citoyens à faire baisser significativement le prix de l’eau lors des élections municipales de mars 2014. Après l’alternance, deux ans de longs et rudes efforts, de travail discret mais opiniâtre ont aujourd’hui permis de dégager un accord très positif avec le délégataire. C’est l’aboutissement d’un combat qui vient de loin. L’objectif est de redonner du pouvoir d’achat aux habitants, de casser l’image de « ville chère » dont souffre Saint-Dié-des-Vosges depuis trop longtemps. Dans le respect des objectifs de mars 2014, c'est donc une baisse très significative du prix de l'eau mais aussi la mise en place d'un barème écologique pour ce tarif (le prix évoluant avec la consommation) qui seront présentées au conseil municipal...
Cette séance du 29 août 2016 s'annonce historique !"

31/07/2016

Bruyères : fermeture de la CIPA, communiqué de Christian Tarantola

Communiqué

"Ce samedi 30 juillet 2016, la grande grille de notre usine de rétroviseurs s'est refermée sur des dizaines d'années ,des centaines de milliers, voire de millions de rétroviseurs qui ont inondé une bonne partie de la planète ,mais surtout sur des salariées et salariés qui ont œuvré durant tant d'années . Effroyable gâchis ,une nouvelle fois pour notre territoire , qui n'en peut plus de voir les difficultés s'installer.

Je suis d'autant plus touché que j'y ai passé une décennie entière ,alors que Mme Avril ; fondatrice était encore si présente. C'était une autre époque, celle où la "Patronne " venait à l'usine, saluait ses anciennes et anciens collaborateurs, déjeunant avec eux ;
Une entreprise où les conditions de travail voyaient leur  reconnaissance ...
Il me vient quelques images et souvenirs : l'usine de Raon l'Étape  et ses rétroviseurs pour camion qui fut fermée ...
La loi sur le  second  rétro extérieur 
" De la Rolls au char d'assaut " 
Le bruit du polissage , l'atelier 2 et ses presses ,les odeurs du traitement de surface, l'assemblage ...
Tant que Mme Avril fut présente ,il semblait que rien ne puisse arriver .
Vint l'autre et l'on connaît la suite !
La ville de Bruyères, ses environs paient de nouveau un lourd tribut à la logique ultralibérale, qui ne se soucie absolument pas des Hommes. Les ouvrières et ouvriers de la CIPA  ont assumé jusqu'au bout avec beaucoup de calme et de respect de leur outil de production .
Et maintenant ? Nous avons connu en préfecture des réunions sur l'avenir, mais qu'en est-il aujourd'hui ?
Je souhaite à tous celles et ceux qui sont touchés par cette fermeture de retrouver une situation .
C . Tarantola ,conseiller départemental et ancien CIPA "

03/07/2016

Vosges : Retour sur le café politique BLM

Retour sur le Café politique organisé par le comité de soutien vosgien de Bruno Le Maire, jeudi 30 juin au bar Le Globe à Saint-Dié-des-Vosges, en présence de Régis Garcia, référent départemental et de Christine Felden, conseillère municipale de Saint-Dié-des-Vosges.

La rencontre a été précédée par le dépôt de l’ouvrage du candidat « Ne vous résignez pas ! » dans la boîte à livres située à l’entrée du Pont de la République de la ville de Saint-Dié-des-Vosges, afin de le mettre à disposition des habitants. Tout un symbole lorsqu’on sait quelle place le candidat Bruno Le Maire accorde à la Culture dans son projet pour la France dans le cadre de cette campagne des Primaires de la Droite et du Centre, en vue de désigner le candidat pour la prochaine présidentielle. Le but était de faire bon usage de l’exemplaire récemment offert par le candidat au référent départemental, c’est chose faite !

Café politique boîte à livres SDDV 300616.JPG

Le café politique a permis de préciser les règles générales relatives au déroulement de la primaire et, en particulier, de rappeler que TOUS les électeurs et électrices inscrit(e)s sur les listes électorales (au 31 décembre 2015) pourront se rendre aux urnes les 20 et 27 novembre prochains pour désigner leur candidat. L’élection n’est donc pas réservée aux seuls militants du parti ! Dans un deuxième temps, l’équipe BLM Vosges a bien entendu expliqué que ce candidat ne pouvait être que Bruno Le Maire, au travers d’échanges très constructifs avec les participants à cette rencontre, le tout dans un esprit ouvert et convivial. L’équipe BLM Vosges remercie très sincèrement toutes les personnes qui ont fait le déplacement à cette occasion. Pour la France, saisissons cette opportunité du Renouveau ! Ne vous résignez pas !

L’équipe BLM VOSGES

Régis GARCIA Référent départemental

rgvosgesavecblm@gmail.com

Tél. 0783213748

 

 

09:18 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

22/03/2016

France : Mesures pour la compétitivité de l’agriculture

Communiqué

sénat.jpg" Mesures pour la compétitivité de l’agriculture : Daniel Gremillet à nouveau à la manœuvre au Sénat

Mercredi 16 mars 2016, dans la continuité de ses travaux, Daniel Gremillet, rapporteur de la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire, a présenté à la commission des affaires économiques ses propositions pour enrichir le texte lors de son second passage au Sénat.

Depuis le dernier examen de ce texte par la Chambre Haute, la situation pour les agriculteurs, et en particulier pour les éleveurs, n’a pas connu d’amélioration et tous les indicateurs sont au rouge pour 2016. Les mesures que nous portons en faveur de la compétitivité des exploitations agricoles rencontrent peu à peu un écho favorable auprès des pouvoirs publics, je m’en félicite.

Le travail de seconde lecture est donc fondamental, et j’entends consolider les dispositions déjà contenues dans le texte de loi, sinon faire de nouvelles propositions » a indiqué le sénateur vosgien mobilisé. Parmi les amendements proposés par Daniel Gremillet, l’inscription dans la loi du principe d’un étiquetage obligatoire de l’origine des produits carnés et laitiers, après que Phil Hogan, le Commissaire européen à l’Agriculture, ait autorisé lundi dernier la France à l’expérimenter, ce que les règlements européens interdisaient jusqu’alors. Concrètement, les agriculteurs français pourront jouer sur la compétitivité hors prix, et les consommateurs seront mieux informés de l’origine des produits qu’ils consomment.

L’élu vosgien a également présenté un amendement visant à compléter les dispositifs existants de protection du patrimoine personnel de l’agriculteur avec la mise en place de garanties apportées par des sociétés de caution mutuelle lors de la souscription d’un emprunt. L’ensemble des amendements portés par le sénateur a été salué et adopté en commission des affaires économiques. Prochaine échéance : la séance publique le 23 mars 2016 au Sénat."

 

08:15 Publié dans Environnement, Politique |  Imprimer |  Facebook | |