Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2017

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges : Journées du patrimoine

Dossier de presse JEP 2017_01.jpg

24/07/2017

Bruyères : expositions au musée Henri Mathieu

Musée affiche.jpg

01/07/2017

France : La réaction de Daniel Gremillet après le décès de Madame Simone Veil

Communiqué suite au décès de Madame Simone Veil

C’est une figure politique du 20ème siècle qui s’est éteinte, aujourd’hui à l’aube de sa 90e année, laissant pour l’éternité l’image d’une femme courageuse, digne et moderne.

Elle a su, tout au long de sa carrière, nous rappeler combien les femmes et les hommes devaient rester libres et égaux, en toutes circonstances, loin des fanatismes et de l’obscurantisme.

Brillante, elle a eu le courage d’aller au bout de ses idées et de défendre la condition des femmes dans une société française patriarcale en se battant, avec force et respect, pour légaliser la pratique de l’Intervention Volontaire de Grossesse sous contrôle médical.

Cette figure européenne - elle a été Présidente du Parlement européen - élue par des députés européens français et allemands, a œuvré à la construction européenne. Profondément convaincue que seule la construction européenne permettrait d’échapper aux démons de la guerre et du nazisme qui lui ont enlevé des êtres chers.

Exemplaire, exigeante et droite, elle doit rester, pour l’immense majorité des jeunes de notre pays, une référence».

Daniel Gremillet
Sénateur des Vosges

27/05/2017

Bruyères : des hôtes bienvenus

La visite éclair à Bruyères de Madame Phyllis Kurio-Oura et de son mari M. Kelvin Kurio fait partie des histoires extraordinaires. Les époux qui résident Honolulu sont tout deux, fils et fille de vétérans du 442° Régiment de Combat, libérateur de Bruyères.

1°Mai 2017Phyllis et Kelvin avec ass Chemin de la Paix.JPG

Le sergent James Oura , Cie K du 3° bataillon du 442°RCT, est entré les armes à la main le 18 octobre 1944 à Bruyères pour libérer la ville, maison après maison. Le sergent Georges Kurio était lui, dans le 232° bataillon du Génie du 442° RCT qui avait pour mission de faire sauter les barrages anti tank qui bloquaient les rues de Bruyères.

Quatre jours plus tard, la compagnie du génie de Georges Kurio sera en progression vers les hauteurs de Biffontaine pour la construction des voies d’accès nécessaires à l’acheminement du matériel lourd vers la borne 6 et James Oura sera blessé à l’assaut de la colline pour le sauvetage du bataillon perdu. James a reçu 4 distinctions, il est décédé le 3 janvier 2012 à l’âge de 88 ans.

Il faut ensuite remonter à 1976, lorsque le groupe des jeunes commerçants de Bruyères alors piloté par Pierre Moulin, Martial Hilaire et Bernard Hans organisait un premier voyage à Honolulu pour une soixantaine de Bruyérois. Le trio a parallèlement fait accepter à ses collègues du groupement des commerçants, le principe d’inscrire un voyage pour 2 personnes à Hawaii comme gros lot de la foire de printemps 1976.

oct 1976 Honolulu groupe Bruyèrois.JPG

Le sort désignait alors M. et Mme Jean Thiebaut de Gérardmer comme les heureux gagnants de ce gros cadeau, et c’est au retour de ce voyage paradisiaque dans les îles, qu’est née la petite Élisa. Les parents avaient sympathisé avec M. et Mme James Oura et leur fille lors d’une réception chez les vétérans du 442e RCT. Ils ont choisi pour Marraine la toute jeune Phyllis. Et maintenant le couple est venu dans les Vosges pour assister, fin avril à Xonrupt, au mariage de la filleule de Phyllis : Elisa Thiebaut.

Phyllis et Kelvin n’ayant pas d’enfant, ils ont profité de ce voyage dans les Vosges pour réaliser les dernières volontés de James Ooura qui voulait que sa « Congrès Gold Médal » soit offerte à la Ville de Bruyères.

Sergent James OURA Cie K 442° RCT Médaille d'or du Congrès.JPG

Yves Bonjean, maire de Bruyères, a reçu M. et Mme Kurio-Oura pour cette remise officielle. Et c’est l’association du Chemin de la Paix a servi de lien entre les hôtes hawaiiens et la mairie. Martial Hilaire retenu par ailleurs était représenté par Mrs et Mme Henry, Haby ,Hans et Géhin membres de l’association. La médaille d’or du Congrès est la plus haute distinction civile attribuée par le Congrès américain. Yves Bonjean a promis de placer cette pièce en bonne place dans la vitrine du hall de l'Hôtel de Ville.

Phyllis et Kelvin étaient déjà venus dans les Vosges, pour le baptême d’Élisa leur filleule, ainsi qu’en pèlerinage avec les parents Oura pour les 30e et 50e anniversaires de la Libération de Bruyères.

La famille Kurio-Oura compte de nombreux amis dans la cité de l’Avison et tout particulièrement au sein de l’association du Chemin de la Paix et du Jumelage Bruyères-Honolulu. L’association entretien en permanence des liens d’amitié avec les clubs de vétérans et les amicales de fils et filles du 100/442°RCT, aussi bien à Hawaii que sur le continent américain. Il est très important pour l’association bruyèroise que l’histoire des héros du 100/442°, l’unité la plus décorée de l’armée américaine, soit transmise au fil des générations afin qu’elle ne soit pas oubliée.

Remerciement à l’association du Chemin de la Paix et du Jumelage Bruyères-Honolulu pour cette information et ses photos

21/04/2017

Domfaing : cérémonie du 8 Mai

46733.gifLa cérémonie de la victoire du 8 Mai 1945 aura lieu en mairie de Domfaing le lundi  8 mai 2017 à 11 heures.

16:26 Publié dans Devoir de mémoire, Infos rapides |  Facebook | |  Imprimer | |

17/01/2017

Bruyères, Honolulu : Entre souvenirs et nouveautés

2016 était l’année du quarantième anniversaire pour l’association du Chemin de la Paix et de la Liberté. Elle a été marquée par de nombreux évènements, heureux pour la plupart. Mais la disparition de Pierre Moulin à Honolulu où il habitait a jeté un voile de tristesse. Celui qui fut l’un des fondateurs et premier président du « CPL » ne comptait que des amis à Bruyères, surtout le secrétaire Bernard Hans qui résuma sa tristesse : « j’ai perdu un frère ».
En souvenir de celui que tout le monde appelait Pierrot, la fontaine actuellement implantée place du Commandant Flesch devrait prendre son nom. De plus, le Maire Yves Bonjean propose de la déplacer au cours de l’Amitié.

DFBF7950C5A24B1B9093F3E27C23C73F.jpg

La réunion annuelle de samedi avait commencé par les vœux du Consul général du Japon en poste au Parlement européen de Strasbourg transmis par le président Martial Hilaire. D’autres citoyens du pays du Soleil Levant sont venus découvrir la cité de l’Avison, preuve que l’histoire de la bataille de Bruyères et de Biffontaine suscite de plus en plus d’intérêt au Japon.

9FCA3CEE5B184310A2CDB4AE7CDF0291.jpg

La télévision publique NHK a délégué une équipe de tournage lors de la seconde moitié d’octobre, et un DVD de l’émission réalisée a été promis, une projection publique devrait avoir lieu.
Octobre a été marqué également par la grande nouveauté pour l’association et pour Bruyères avec la ballade gourmande, organisée « à l’arrache » selon les termes de Martial Hilaire et qui a connu un joli succès. L’expérience devrait être renouvelée avec 2 dates retenues : le 24 septembre ou le 1er octobre.
Un fanion aux couleurs du jumelage avec Honolulu sera réalisé, un cadeau aux visiteurs qui aura au moins l’avantage de ne prendre qu’une petite place dans les bagages. Les cinq membres renouvelables du bureau ont été reconduits. Enfin, le Maire de Bruyères a annoncé avoir reçu de la part du petit fils d’un vétéran une promesse de don afin de rénover le mémorial de l’Helledraye.

06:49 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

12/12/2016

Bruyères : Collecte de Mémoires : Traces d'Histoire (suite) : 4/4. les libérateurs

!cid_4F4D13F8-47D9-40EE-9714-461737752721@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

06:43 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

11/12/2016

Bruyères : Collecte de Mémoires : Traces d'Histoire (suite) : 3/4. la Libération

!cid_9224BDB4-1FF6-4461-BE1D-0C2CDA7BAD54@lan.png

Pour voir la vidéo cliquez sur la photo

07:18 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

18/11/2016

Bruyères : Cérémonie du 11 Novembre

!cid_70786D41-6422-4BB4-AB70-C7C35133E295@lan.png

Pour regarder la vidéo, cliquez sur la photo

07:42 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

13/11/2016

Grandvillers : repas du 11 Novembre

Après la Commémoration du 11 Novembre aux Monuments aux Morts, un repas a été servi à plus de 60 Anciens Combattants, leurs conjointes et invités.

AFN88600-11112016_repas.jpg

Monsieur le Maire Charles Schlachter et son épouse nous ont honorés de leur présence. Merci à toutes et à tous pour leur aide à la préparation de la salle.

MH.

08:34 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

Grandvillers : 11 Novembre et décoration

 Cérémonie du 11 Novembre aux monuments aux morts, et remise de décoration :

AFN88600-CCV_M-Huot-11112016.jpg

"La commémoration de l'Armistice 14/18 a réuni aux monuments aux morts de très nombreux habitants de Grandvillers, et cela malgré le temps couvert. En présence de Monsieur le Maire Charles Schlachter, de la Gendarmerie de Bruyères, des Anciens Combattants de l'UNC AFN de Grandvillers et environs, la Croix du Combattant Volontaire à été remise par le Président  André Lhomme à Michel Huot, Officier Marinier (R). La cérémonie à été suivie d'un vin d'honneur servi en mairie. "

MH.

08:29 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : Collecte de Mémoires : Traces d'Histoire (suite) : 2/4. Résistance et représailles

Suite 2/4. Résistance et représailles

!cid_541259E3-65B3-45D2-A0AF-4F1C514F3BBF@lan.png

Pour voir la vidéo cliquez sur la photo

05/11/2016

Bruyères : traces d'histoire, 1/4. Au jour le jour

!cid_F30F2817-75FB-45B7-9758-AD71871BBE19@lan.png

Première d'une série de quatre consacrée à la mémoire , pour voir la vidéo cliquez sur la photo

 

Collecte de Mémoires : Traces d'Histoire : 1/4. Au jour le jour

 

06:21 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

29/10/2016

Bruyères : 72e cérémonie de la Libération

!cid_592E1054-228A-4C57-814F-6BEF0B30B498@lan.png

Pour voir les images de la 72e cérémonie de la Libération cliquez sur l'image

07:54 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

27/10/2016

Bruyères : « Chemin de la Paix et Jumelage Honolulu » assiste la télévision japonaise

Une équipe de cinéastes de la télévision Japonaise NHK est actuellement en repérage à Bruyères et à Biffontaine sur les lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale. NHK est l'entreprise qui gère les stations de radio et de télévision du service public japonais.

Naomi KAWAGUCHI, la coordinatrice en France de cette équipe, est en contact avec la Mairie et l’association du Chemin de la Paix et de la Liberté afin de préparer le travail de ses collègues cinéastes.
Lundi 17 octobre Yves Bonjean, maire de Bruyères et Martial Hilaire, président de l’association du Chemin de la Paix ont accueilli Naomi et ses 2 collègues, le réalisateur et l’assistant du caméraman.

Ensuite et avant l’arrivée du caméraman et du présentateur une réunion a eu lieu à l'Hôtel de Ville afin de planifier les repérages et établir différents contacts pour les interviews. Le caméraman est maintenant sur place et les premières prises de vues ont pu être réalisées en commençant par des images prises du sommet de la tour de l’Avison avec des brouillards matinaux.
Des accompagnateurs de l’association du Chemin de la Paix se relayeront pour assister et guider l’équipe de tournage.
Le présentateur Robin Furuya est le petit fils d’un vétéran du 442°RCT qui a combattu à Bruyères. Le fil conducteur de l’histoire sera le regard d’un Yonsei (4° génération de la diaspora japonaise) sur les lieux où son aïeul a combattu.
Le choix du mois d’octobre ne s’est pas fait par hasard puisqu’il correspond à l’anniversaire de la libération de Bruyères-Biffontaine.

DSC06369 - Copie (Copier).JPG

L’équipe a également réalisé  des prises de vues samedi 22 octobre au Mémorial du Quequement à l’occasion du fleurissement de la tombe du Sergent Tomosu Hiraha parrainé par la ville de Bruyères. Tomosu est le premier soldat américain tombé le 15 octobre 1944 lors de la bataille de Bruyères.
D’autres séquences sont tournées à Bruyères lors des cérémonies de la Libération et des compléments seront réalisés.

équipe tournage NHK.jpg


Parallèlement à ce travail réalisé sur le secteur de Bruyères, deux autres équipes sont à l’ouvrage. La première équipe se trouve aux aux États-Unis pour réaliser des interviews de vétérans du 100/442° et de leurs familles. Cela en complètant des recherches historiques. La seconde équipe prépare au Japon le tournage de reconstitutions des combats.
La sortie de ce film est prévue au Japon pour février 2017. L’équipe NHK a promis d’en faire suivre une copie à l’association « Chemin de la Paix et de la Liberté-Jumelage Honolulu » qui en fera profiter les Bruyèrois.

17/10/2016

Bruyères : Création de l’association : Racines de Bruyères et Environs

!cid_1A03FF69-0249-4362-BD23-6F185D6BDD30@lan.png

Pour voir la vidéo cliquez sur la photo

06:44 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

03/10/2016

Bruyères : la marche gourmande a bien marché !

!cid_24FE7047-E0EF-4DE9-8768-9BB97AD407A2@lan.png

Pour regarder la vidéo de la marche gourmande du 2 octobre cliquez sur la photo

28/09/2016

Bruyères : succès de l'exposition sur l'histoire de la communauté juive

!cid_3BB1C7C9-102F-4963-8654-AFF01302D733@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

07:42 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

23/09/2016

Bruyères : 15 jours pour se souvenir

!cid_1B2C9AE9-B292-46D8-BCF7-6EB311194F48@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

08:23 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

02/08/2016

Bruyères, Honolulu : sur les pas d'Henry Sakaguchi

Fils d'un vétéran libérateur de Bruyères, David et Keith Sakaguchi accompagnés de leurs épouses et de leurs enfants, sont venus rendre hommage à leur père et grand-père, Henry Sakaguchi. David et sa famille habitent dans le Colorado, son frère Keith et les siens vivent à Hawaii.

Henry, faisait partie du 552 ° bataillon d'artillerie du 100/442 ° RCT libérateur de Bruyères. Il était de ces héros de la Seconde Guerre mondiale, venu en 1944 et à l'âge de 23 ans des iles Hawaii pour combattre en Europe. Prouvant ainsi la loyauté de sa communauté d'origine japonaise envers les États-Unis d'Amérique.

Henry Sakaguchi a été décoré de la « Bronze Star Medal » il est aujourd'hui âgé de 95 ans et il vit dans à Denver dans le Colorado. Il n'a pas fait le déplacement en raison de son grand âge et de sa santé, Henry est néanmoins revenu en pèlerinage à Bruyères en 2012 accompagné de son fils David. Tous deux sont alors passés très discrètement pour se recueillir là ou tant de frères d’armes sont tombés. Cette année, c'est toute la descendance de ce vétéran qui a tenu à accomplir le pèlerinage.

0- Les membres du Chemin de la Paix accueillent les visiteurs (Copier).JPG

Ils sont arrivés en Europe par Francfort, pour un voyage éclair d'une semaine, puis ont pris la route vers les Vosges. Ils ont d’abord visité Heidelberg et Strasbourg, le hasard du calendrier a fait que leur arrivée à Bruyères, le 14 Juillet à 9 heures, coïncidait avec la Fête nationale.

3-Cours de l'Amitié (Copier).JPG

Prévenus par l'Office de Tourisme de Bruyères, l'association « Chemin de la Paix et de la Liberté » s'est mobilisée pour accueillir ces visiteurs, les guider en ville et sur les lieux de mémoire.

1- Accueil en Mairie Famille TANIGUSCHI  (Copier).JPG

Yves Bonjean, maire de Bruyères, a reçu la famille Sakaguchi à l'Hôtel de Ville où chacun a pu détailler dans la vitrine du hall, les souvenirs relatifs à la guerre et au jumelage. Et admirer dans le grand salon, l’œuvre « Rue des Martyrs» récemment offerte à la ville par l'artiste américain Glen Moriwaki. La famille a pu découvrir le serment du Jumelage Bruyères-Honolulu avant de prendre congé. Le maire a par ailleurs invité la famille à se joindre au cortège pour la commémoration du 14 Juillet sur l'esplanade du souvenir et  de participer au pot républicain.

5-Borne 6 (Copier).JPG

2-monument US (Copier).JPG

 

 

 

 

 

 

Les membres de l'association « Chemin de la Paix et de la Liberté » Mrs. Deville, Haby, Hans et leurs épouses, ont accompagné les 6 membres de la famille Sakaguchi pour un tour de ville, puis ils les ont conduit au monument U.S. de l'Helledray.

4-famille TANIGUSCHI à l'Avison (Copier).JPG

Ce fut ensuite la découverte de la région depuis la tour de l'Avison. Tous sont ensuite allés à la Borne 6 en forêt de Biffontaine !

Avant de se quitter, les représentants de l'association du Chemin de la Paix ont offert un petit souvenir à chacun de la part des membres et du président Martial Hilaire, absent ce jour-là. Une plaque commémorative en hommage à leur père a été confiée aux deux fils. David et Keith ont promis qu'ils enverraient en remerciement une photo du papa.

6-Famille TANIGUSCHI  (Copier).JPG

7-Vétéran Henry TANIGUSCHI présente la plaque du Chemin de la Paix (Copier).jpgPromesse tenue, l'association du C.P.L. vient de recevoir la photo de Henry Sakaguchi entouré de ses proches et tenant la plaque.

En quittant Bruyères, la famille a continué sa route en monospace vers Versailles pour une journée au château, avant de rejoindre Paris pour une découverte de la capitale. Retour vers les États Unis, la tête pleine de souvenirs et avec le sentiment du devoir accompli.aloha.gif

 

 

17/07/2016

Saint-Dié-des-Vosges : l'usine Le Corbusier au patrimoine mondial de l'humanité !

La décision de l'UNESCO marquera le coeur de l'été 2016. Le maire de Saint-Dié des Vosges David Valence s'est fait une joie de l'annoncer ce matin sur sa page Facebook.

DSC_0056.JPG

" ÉNORME! La nouvelle vient de tomber : L'UNESCO distingue Saint-Dié-des-Vosges en classant l'usine Le Corbusier au patrimoine mondial de l'humanité. C'est une première absolue dans les Vosges. Saint-Dié-des-Vosges rejoint notamment la place Stanislas à Nancy, les cathédrales de Strasbourg ou de Reims, ... Très fier de voir aboutir ce combat auquel nous avons apporté notre pierre depuis 2 ans et heureux pour notre ville, pour notre histoire. Un merci tout particulier à Claude Kiener pour sa détermination et sa lucidité sur ce dossier"

16/07/2016

Saint-Dié-des-Vosges : Hommage du Maire de Zakopane aux victimes des attentats

Le Maire de Zakopane Leszek Dorula a souhaité rendre hommage vendredi 15 juillet aux victimes de l’attentat de Nice.
Accompagné du Maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence et du Maire de Meckhé Magatte Wade, il a déposé une gerbe au monument aux morts en fin d'après-midi.

coménoration attentat nice 1.jpg

La compagnie des jeunes de Zakopane était également présente à cette brève cérémonie marquée par l'émotion et la sobriété.

19/06/2016

Bruyères, Honolulu : visites lointaines

Ce début de mois de juin, Bruyères a reçu d’autres visites que les nuages chargés de pluie. Le vendredi 3, Sylivia et Russel Yamada, venus de l’Oregon, ont été accueillis par Christian Deville pour la visite des sites des batailles d’octobre 1944.

Deux oncles de Russel, Kaz Fuji et Art Iwasaki avaient été blessés à Bruyères, alors qu’un de leurs amis, Max Hosoda, avait perdu la vie le 18 octobre 1944.

2A4547A7822244258616DE4D46050C0E.jpg

                                Russel et Sylivia au mémorial de l’Helledraye

Martial Hilaire, président du Chemin de la Paix et de la Liberté, a remis au couple une médaille à l’intention de Kaz Fuji qui est encore vivant

Samedi 11 juin, l’artiste américain, Glen Moriwaki accompagné de son épouse et de sa fille ont été reçus au grand salon de la Mairie, dont un des murs est orné d’une œuvre monumentale (un assemblage de 16 petits tableaux) offerte par l’artiste à la ville de Bruyères. Le Maire, Yves Bonjean a remis à Glen la médaille de la ville ainsi qu’une image d’Épinal. Quatre autres visiteurs venus de Californie, guidés par Gérôme Villain, participaient à la réception.

Visite du Soleil Levant

Le 14 juin, Martial Hilaire a accueilli deux citoyens japonais qui venaient de Honolulu. David Asanuma et Katsuhiro Takano. Le premier passe le plus clair de son temps à Honolulu, membre du conseil de la société Japon-Amérique d'Hawaii.

EB9F0F1F14A94B22B39D6C6C9E4CFC28.jpg

                                          David et Katsuhiro à l’abri à la mairie

Katsuhiro est conseiller spécial auprès du maire de la ville japonaise de Nagaoka, notamment dans le domaine du tourisme. Il vient souvent aux iles Hawaii.

Les visites du monument US de l’Helledraye, de la Borne 6, et du cours de l’Amitié se sont faites malgré une météo indigne ! Les visiteurs du Soleil Levant ont été intéressés par les vitrines du hall de la Mairie. Le lendemain, après une visite au cimetière du Quéquement, ils ont pris la direction de l’aéroport de Francfort pour le voyage retour à Honolulu.

Texte et photos, remerciements à Claude Freminet

01/06/2016

Bruyères : Verdun, l'histoire s'inscrit dans les mémoires

!cid_4A8457F6-47BF-4789-9F14-A818324EBC30@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

10:46 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

31/05/2016

Bruyères : visites d'Amérique

Avec les beaux jours (ou supposés tels…), les visiteurs parfois venus de loin choisissent  Bruyères comme étape. Ce fut encore récemment le cas pour deux couples américains d’origine japonaise, descendants directs ou indirects des soldats « Nisei » du 100-442ème régiment de combat libérateur de Bruyères en octobre 1944.

Accueillis par quelques membres du Chemin de la Paix, dont le vice-président Christian Deville, ces visiteurs se sont laissé guider vers le baisser du drapeau au cimetière militaire du Quéquement avant la montée au mémorial de l’Helledraye puis un passage au square de l’amitié.  Le circuit comportait également une excursion sur les hauteurs de Biffontaine, à la Borne 6 et sur le site du « Bataillon perdu ».

A53EC5DDA66F4498884761AEF01EDA4A.jpg

Julie et Walter Tanaka venaient du sud de la Californie ; un ami d’enfance du père de Julie avait notamment participé à l’assaut de l’Avison d’où les Allemands menaçaient la progression des autres unités du 442ème . Leur étape bruyèroise  se situait entre deux autres assez agréables : Baune, et Epernay.

Deux amies, Lynn et Wendy, ont également marché sur les traces des libérateurs dont faisait partie l’oncle de Wendy, Yosh Noritake.

D’autres visites sont prévues, mais à des dates non encore connues.

Remerciements à Claude Freminet pour texte et photo

08:09 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

17/05/2016

Laval sur Vologne : le devoir de mémoire respecté

Une belle et émouvante cérémonie s'est déroulée le 8 Mai avec la participation des enfants de l'école et de leurs enseignants.

photo.JPG

Les écoliers ont chanté la Marseillaise et la chanson " On écrit sur les murs"  appris avec Sophie, professeur de musique. Filles et garçons ont également déposé une rose blanche au monument auprès duquel ils accroché leurs messages.

08:31 Publié dans Devoir de mémoire, Vie scolaire |  Facebook | |  Imprimer | |

20/03/2016

Bruyères : Daniel Osiris toujours déterminé

Bruyères-Musée_Henri-Mathieu-Ancienne_synagogue_(2).jpgSamedi 5 mars, l'association Daniel Osiris a tenu son assemblée générale annuelle au Relais de la cité à Bruyères. Cette association porte le nom du mécène parisien Daniel Osiris (1825 - 1907) qui a financé la construction de la synagogue de la ville inaugurée en 1903, à la demande du rabbin d’Épinal. Elle aide la municipalité dans la gestion du musée Henri Mathieu ouvert dans cet ancien lieu de culte en 1993.
L'assemblée générale s'est tenue en présence de Yves Bonjean, maire de Bruyères, d’Yves Bastien, président de la communauté de communes, Christian Tarantola et Bernadette Poirat, conseillers départementaux, et de Guy Drocchi, président du pays de la Déodatie.


Le président, Gilles Grivel, a commencé l'assemblée générale en remerciant tous ceux qui permettent au musée de fonctionner, particulièrement Andrée Chaumont, qui a pris la succession de son mari et qui depuis 2013 organise l’exposition annuelle au musée, exposition consacrée en 2015 aux faïences du 18e siècle et aux dentelles. Gilles Grivel a aussi remercié les bénévoles, qui permettent l’ouverture du musée, la municipalité, qui embauche durant l’été un étudiant pour aider les bonnes volontés présentes. Il a rappelé la visite au mois d’août dernier de l’historien de l’art, Dominique Jarrassé, qui se trouve être parmi les premiers à l’origine du sauvetage au début des années 1990 par la municipalité de l’ancienne synagogue, alors en très mauvais état. Il a aussi évoqué la cérémonie organisée par l’institut Pasteur, le 8 mars dernier, en l’honneur de Daniel Osiris. Ce dernier a, en effet, fait à cette institution le plus gros legs de son histoire.

P3050005.JPG


La secrétaire, Françoise Petit, a ensuite fait le bilan de la saison 2015. Le musée a reçu plus de 500 visiteurs, un chiffre en forte augmentation. Parmi ces visiteurs se trouvaient un groupe de la société d’histoire d’Épinal, la Société d’émulation des Vosges, et trois groupes de l’Université de la culture permanente de Nancy. Tous les visiteurs ont fait part de leur satisfaction devant la richesse des collections et la qualité de l’accueil. En effet, chaque visiteur a droit à une visite guidée.
Françoise Petit a aussi présenté la saison 2016. Le musée sera ouvert, comme les années précédentes, en juillet, août, et septembre les jeudis, vendredi, samedi et dimanche, de 15 heures à 18 heures. L’exposition temporaire, que prépare activement Mme Andrée Chaumont, sera consacrée aux faïences bleues des 17e et 18e siècles ainsi qu’aux dentelles, mais les pièces exposées seront différentes de celles montrées l’année dernière. Pour l’année 2017, une exposition sur Bruyères dans la Première Guerre mondiale est prévue.
Jean- François Holtzer, le trésorier, a présenté le bilan financier de l’association, qui est satisfaisant. La cotisation reste fixée à huit euros par personne.
L’assemblée générale a reconduit le bureau :  Gilles Grivel, président, Françoise Petit, secrétaire, Jean-François Holtzer, trésorier, et  Michèle Pelletier, trésorière adjointe.
Les responsables présents à cette assemblée générale ont remercié l’association pour le travail remarquable et ont souligné l’importance du musée, à la fois comme lieu de mémoire et comme attraction touristique.

08:42 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

04/02/2016

Bruyères : 40 ans pour le Chemin de la Paix et de la Liberté

0FF9415D77B14F23B6DA28AC0B591C2C.jpgUn peu d’histoire. Octobre 1944, le 100éme-442éme RCT partent de Fays, via la forêt de l’Helledraye en route pour la libération de Bruyères puis le sauvetage du « Bataillon Perdu » sur les hauteurs de Biffontaine.Faut-il rappeler que cette unité US était composée de volontaires d’origine japonaise ?

1976 : à leur retour d’un voyage aux îles Hawaï, quelques Bruyèrois décident de fonder une association, le Chemin de la Paix et de la Liberté. Le même nom sera donné en 1989 au parcours effectué par les libérateurs, entre le monument US de l’Helledraye et la Borne 6.

Un quarantième anniversaire, cela doit se fêter, tel est l’un des souhaits du président Martial Hilaire. Comment ? Un gala de Claude Vanony (membre éminent du CPL !), une épreuve sportive à VTT, à pied ou les deux sur le parcours (près de 20 km), une balade gourmande… les idées ne manquent pas.

Balisage et dépliant

Cet anniversaire a été en quelque sorte préparé en 2015. Réalisée sur le modèle d’une plaquette éditée précédemment, un dépliant a été édité, toujours en collaboration avec l’office de tourisme où il est disponible. Cette fois, on y trouve un plan détaillé du chemin de la Paix, et on y découvre cinq boucles, deux au départ de la place Stanislas, les autres à partir de La Chapelle devant Bruyères, Biffontaine et Vanémont.

91FB57CEF3E94E42B7D1346A4ED0BCA0.jpg

Ces « petits » parcours de randonnée, de 1h30 à 3h de durée, ont été tracés et balisés par le Club Vosgien de Bruyères, qui avait déjà balisé le grand parcours. Mais le temps avait fait disparaître quelques panneaux.

Un autre jumelage, autre que celui entre Bruyères et Honolulu, a été conclu cette fois entre une classe de l’Institution Jeanne d’Arc et le « Jardin Academy » de Kailua près de Honolulu ; l’association suit de près l’évolution de cette union.

Deux jeunes étudiants de Fays, Thibaut et Hélène, croyaient que leur projet de stage aux USA était tombé à l’eau, mais le CPL, en particulier Claudie Deschaseaux, ont volé à leur secours, ils ont passé 5 semaines dans une exploitation agricole non loin de la capitale hawaïenne.

Quelques groupes de visiteurs, d’une vingtaine de personnes comme des couples ou même des personnes seules, ont été accueillis et guidés. Un détachement de militaires français est même venu marcher sur les traces des « Niseis », la municipalité avait fourni un hébergement très… militaire avec un petit chapiteau dressé au stade. Une partie de ce détachement était revenu participer à l’anniversaire de la libération.

Enfin, l’association peut toujours compter sur les collaborations de deux municipalités, celles de Bruyères et de Biffontaine.

Remerciements à Claude Freminet pour photos et article 

07:59 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |

27/01/2016

Communauté de Communes Bruyères – Vallons des Vosges : collecte de mémoire

La Communauté de Commune Bruyères – Vallons des Vosges, avec l’appui technique de son Office de tourisme et de la Mairie de Bruyères, se mobilise pour la mémoire des événements de la Seconde Guerre mondiale sur son territoire.

Après une première collecte menée à l’automne 2014 et l'hiver 2015, une nouvelle session est actuellement en cours auprès des personnes ayant vécu sur le territoire de la communauté de communes durant la période allant de 1940 à 1945.

SC253983[1].jpg

3 axes de discussion sont privilégiés lors des rencontres :

Les conditions de vie des civils, 1940-1944
Les événements de la Libération des Vosges, automne 1944
La rencontre avec les soldats américains

Si vous pensez que votre témoignage ou celui de l’un de vos proches peut aider à sauvegarder la mémoire des événements de la Seconde Guerre mondiale sur notre territoire, vous pouvez contacter Anaïs Casin au 03 29 50 51 33 (Office de tourisme Bruyères Vallons des Vosges).

 

24/12/2015

Bruyères, Laveline devant Bruyères : Monsieur André Sergent médaillé de la FNATH

Début décembre, la Fédération des Accidentés du travail de Bruyères (FNATH) représentée par son président René L’HOMME, la secrétaire Evelyne JEAN et Jean-Marie Mougeolle, membre du bureau ont remis à Monsieur André Sergent la médaille de fidélité pour 33 ans de cotisations depuis son adhésion.

Médaille.jpg


C’est en 1982 que M. Sergent a été fauché par une voiture alors qu’il traversait sur les passages protégés en allant à son travail. Ses blessures conséquentes : fracture de la jambe gauche, fracture ouverte de la jambe droite ont nécessité plusieurs interventions chirurgicales dont une arthrodèse du genou et de la cheville du côté droit.
En 2014, il a été amputé de ce membre. M. Sergent, très courageux après ces longues périodes d’hospitalisation, de rééducation a réussi malgré la souffrance à remarcher avec une prothèse de jambe.
Il exerçait la fonction de surveillant à la filature de Laveline devant Bruyères. Ne pouvant plus travailler, le président de la FNATH de Laveline lui conseilla de s’inscrire pour l’aider dans ses démarches. Quelques années plus tard, il devint bénévole et exerça la fonction de secrétaire et de trésorier.
La cérémonie s’est déroulée autour du pot de l’amitié.

07:02 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer | |