Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2018

Communiqué de la Préfecture des Vosges

46278574_2025990234363581_2948479406433107968_n.png

06/09/2018

Vosges : attention aux vols par de faux agents ou faux policiers !

Attention2.gifLes escroqueries commises par de faux agents ou faux policiers se poursuivent sur le département.

Ce lundi, c’est une dame de 91 ans, demeurant à Saint-Dié, qui a été victime d’un vol commis par deux faux policiers et un faux agent de la compagnie des eaux.

Début juillet, deux octogénaires avaient déjà subi un sort similaire. Il faut dire que le procédé est bien rôdé.

Tout commence par la visite d’un employé qui vient relever les compteurs. Ce dernier pénètre dans l’habitation de la nonagénaire et procède à ses relevés qui ne sont, en vérité, qu’un stratagème pour voler des bibelots sans que la vieille dame...

https://www.vosgesmatin.fr/edition-de-saint-die/2018/09/05/une-dame-de-91-ans-escroquee-par-deux-faux-policiers

05/09/2018

Granges sur Vologne : assemblée générale Pour la voie verte de la vallée de la Vologne

panneau-voie-verte-c115-iz-2829.jpgL'association "Pour la voie verte de la vallée de la Vologne" convie tous ses adhérents à l' assemblée générale annuelle qui se tiendra le samedi 22 septembre 2018 à 15h à la salle des Fêtes de Granges-sur-Vologne, 19 rue de Lattre de Tassigny. 

Bruyères : réouverture du club informatique

Flyer Réouverture CLUB INFORMATIQUE 2018 (Recto-Verso OK).png

08/08/2018

Saint-Dié-des-Vosges : la ville mobilisée contre la canicule

Communiqué

Canicule : Saint-Dié-des-Vosges mobilisée
Pour le 6ème jour consécutif, le département des Vosges est placé en alerte orange canicule. À Saint-Dié-des-Vosges, le thermomètre devrait encore afficher plus de 30°C dans l’après-midi de ce mardi 7 août 2018.
La Ville de Saint-Dié-des-Vosges et son Centre communal d’action sociale ont établi en 2015 un protocole d’intervention précis et rigoureux pour assurer la protection des plus fragiles en cas de grand froid ou de grosse chaleur.
Dès le 24 juillet dernier, la mobilisation a ainsi été décidée au Centre communal d’action sociale à travers la diffusion d’une note à l’ensemble des agents. Les personnels d’accueil, des services de soins à domicile et des deux résidences « L’Alsace » et « Le Parc » ont dès cette date commencé à contacter des Déodatiennes et Déodatiens de plus de 80 ans identifiés par nos services, soit plus de 1 570 personnes.
L’objectif est de s’assurer qu’elles ne sont pas isolées et de leur rappeler les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour éviter « le coup de chaud ».
Les mandataires judiciaires du Centre communal d’Action sociale et les personnels du service social ont en outre assuré depuis fin juillet une vigilance accrue aux conditions d’existence des personnes qu’ils suivent et qui sont particulièrement fragiles.
Par ailleurs, un registre a été mis en place à l’accueil de la Mairie et du Centre communal d’Action sociale pour organiser une solidarité active entre les habitants de la Ville envers les plus fragiles. Par déclaration, par appel téléphonique ou courrier électronique, chacun est invité à y signaler d’éventuels cas de vulnérabilité particulière chez un voisin, une connaissance…, qui ne seraient pas connus de nos services.
L’établissement des « Charmes », les résidences « Le Parc » et « L’Alsace », la Maison de l’Enfance Françoise Dolto disposent pour leur part de salles fraîches où chacun des usagers a vocation à se rassembler aux heures les plus chaudes de ces journées d’été.
La canicule fait courir un risque significatif à notre santé et en particulier aux plus fragiles.
En ces circonstances la solidarité est un devoir, en Déodatie comme ailleurs. La Mairie de Saint-Dié-des-Vosges et son CCAS y prennent toute leur part, grâce à la remarquable mobilisation de leurs agents.

31/07/2018

Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : le Mag de juillet

Mag-Agglo-3.jpg

Pour découvrir le nouveau Mag, cliquez sur l'image de couverture

28/07/2018

Vosges : le préfet prend un arrêté limitant certains usages de l'eau

Info.jpgAlerte sécheresse

Suite à la réunion du comité sécheresse qui s'est tenue en préfecture le jeudi 26 juillet, le préfet a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau dans l’ensemble du département.

Les mesures concernent principalement :

- l’interdiction de remplissage des piscines à usage privé d’une capacité supérieure à 1 mètre cube sauf si la mise en eau d’un bassin en construction est nécessaire à l’installation des dispositifs de protection ;
- l’interdiction de laver les véhicules sauf dans les stations professionnelles ;
- l’interdiction de laver les voiries et les trottoirs, de nettoyer les terrasses et façades sauf dérogation pour salubrité publiques ;
- l’interdiction d’arroser les pelouses et les espaces verts publics ou privés (incluant les bacs à fleurs et balconnières) et les terrains de sports (sauf compétition de niveau national) de 9h00 à 20h00.
Cette interdiction ne concerne pas l’arrosage des plantes d’ornement qui est toléré et l’arrosage par récupération d’eau de pluie.
- l’interdiction d’arroser les jardins potagers de 9h à 20h ; seul un arrosage manuel ou par récupération des eaux de toiture est autorisé ;
- l’interdiction d’alimenter les fontaines publiques en circuit ouvert ;
- l’interdiction de remplir les plans d’eau excepté pour les activités commerciales.

http://www.vosges.gouv.fr/Actualites/Alerte-secheresse-le...

25/07/2018

Vosges : Passage au niveau de vigilance « épisode persistant de chaleur

 
chaleur.gifCe jeudi 25 juillet, M. le Préfet a décidé de placer le département des Vosges au niveau 2 de vigilance canicule en raison d'un épisode persistant de chaleur.

Selon les prévisions météorologiques, la vague de chaleur actuelle devrait se poursuivre cette semaine avant que les températures ne redescendent durant le week-end.

La préfecture souhaite rappeler, notamment aux personnes fragiles, les quelques conseils
clés en cas de fortes chaleurs :
Rappel des principales recommandations en cas de fortes chaleurs :

  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes ;
  • éviter les efforts physiques intenses ;
  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • passez si possible plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, ...) ;
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps, notamment le visage et les avants bras, plusieurs fois par jour ;
  • restez en contact avec votre entourage et donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

Pour répondre à vos questions et vous informer sur les recommandations sanitaires à suivre en période de fortes chaleurs, appelez la plateforme téléphonique d'information "Canicule" :
0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) tous les jours de 09h à19h.

Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleur, appelez immédiatement les secours en composant le 15 ou le 112.

http://www.vosges.gouv.fr/Actualites/Passage-au-niveau-de...

 

07/07/2018

Bruyères : L'heure de la retraite a sonné pour Régine

Après quarante-quatre années passées derrière le comptoir de la pharmacie Chabrier, Régine Tisserant raccroche la blouse. Une nouvelle vie commence donc pour celle qui avait été acceptée en 1974 en apprentissage de préparatrice en pharmacie dans le même établissement.

Regine_tisserant.jpg

Elle y passera toute sa carrière, conservant le même dynamisme et professionnalisme qu'à ses débuts, ayant toujours un mot pour l'un et une oreille attentive pour l'autre. Un départ en retraite qu'elle a célébré vendredi soir entourée de ses employeurs et collègues. Bonne retraite Régine !fleurs 5.gif

 

30/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : inauguration du Jardin Simone Veil

Dimanche 1er juillet 2018, jour où l'ancienne ministre, rescapée des camps de la mort, Simone Veil entre au Panthéon avec son mari, un grand parc naturel arboré, avec des jeux pour enfants, Le Jardin Simone Veil créé au centre-ville sera inauguré à Saint-Dié-des-Vosges.

36325823_1123114364495903_2161463199612796928_n.jpg

18/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Vertigineux ! L’Été en Grand s'affiche toujours plus grand !

Avec quelque 300 rendez-vous, dont 24 spectacles professionnels, l’été déodatien affiche un fier panache visible des lieux à la ronde.

Ouverte à tous, petits et grands, Déodatien et visiteurs, cette quatrième édition voit revenir des incontournables valeurs sures comme la Fête de la Musique, les repas concert de l’UDAC, ou encore et entre autres les festivités lancées autour de la Fête nationale.

Des nouveautés de poids sont annoncées. On ne fait rien, sans rien. « Un budget de 111 000 euros a été consacré à ces 2 mois d’animations, qui feront vivre le coeur de ville, mais aussi ses quartiers. » Soulignait, le Maire David Valence, entouré de plusieurs adjoints et de différents responsables lors de la présentation officielle de l’Été en Grand.


                                      Vidéo Ville de Saint-Dié-des-Vosges

À la fois ambitieux et varié, un caléidoscope d’événements et d’activités découle de partenariats avec des associations et des forces vives locales. Mais pas seulement puisque le Centre National du Livre, représenté pour la circonstance par Gauthier Morax, coopère avec la Ville pour apporter « Le Livrodrome ». C’est un véritable parc d’attractions littéraire qui est promis pour le jeudi 12 juillet. Au programme plus de 20 activités ludiques, littéraires, sportives, artistiques, et récréatives autour du livre seront développées. Des jeux, des rencontres avec des auteurs, de l’improvisation, des tournois de foot à contrainte littéraire, des émissions de radio... sont au menu.

PlébiscitéeGuide-ete.jpg lors de sa première édition initiée par l’Udac en 2016, la Nuit Blanche revient rue Thiers samedi 21 juillet sous une formule encore plus populaire et intergénérationnelle. Les festivités débuteront dès 14 h 30, avec entre autres un bal et un atelier maquillage pour les enfants. « Les Rockin Lillys », l’orchestre « Be Live », des échassiers lumineux, une flash mob et la discothèque menée par Ludovic Chopat allumeront le feu de l’ambiance.

Au fil de l’été, on cite aussi la découverte du patrimoine végétal local. « L’occasion d’expliquer la politique menée par la Municipalité afin de renouveler la physionomie végétale de la ville » précise David Valence. Parmi la foultitude de moyens de divertissement à Saint-Dié-des-Vosges, le Maire se réjouit des activités organisées dans les vergers partagés des quartiers et de la visite autour des fresques urbaines.

Impossible de détailler ici les centaines de propositions à suivre sur le calendrier l’été 2018. On annonce les ateliers de prévention animés par la Police Municipale, la venue d’un cirque renommé, des ateliers créatifs, du cinéma en plein air, des concerts, les grands jeux en bois de la ludothèque de la Maison de l’Enfance Françoise-Dolto...

Les tournois sportifs du mercredi soir sur le parc Jean-Mansuy où seront aussi installés des jeux gonflables attireront leurs champions. Le dispositif Sport Loisirs Évasion du service Jeunesse et des Sports revient également. L’organisation de mini-camps sportifs pour les adolescents, du 30 juillet au 3 août puis du 20 au 24 août (avec 16 places maximum par camp) conduira des jeunes gens à franchir des frontières européennes jusqu'en Allemagne. La formule « Apprendre à nager » gratuitement destinée aux gamins de Saint-Dié âgés de 6 à 12 ans devrait remporter son succès habituel.

Côté pratique, la crèche demeure ouverte en été. En 2018, tout comme les 2 années précédentes, et hors transport à la demande, l’ensemble du réseau Déobus sera gratuit du samedi 14 juillet au mercedi 15 août.

Tout ceci sans oublier l’ouverture au public du Jardin Simone Veil et de ses jeux et aménagements !

http://saint-die.eu/images/09_ACTU/2018/07-Juillet/Guide-...

Tout le programme est téléchargeable sur le site de la Ville en cliquant sur le lien ci-dessus ( ou en colonne sur l'affiche) et dès le 22 juin en version papier à l'accueil de la mairie et de l'Office de Tourisme intercommunal.

Capture.PNG

Cliquez sur le visuel

21/05/2018

Le Haut-du-Tôt

32639689_2019747161607009_3192533166317371392_n.png

29/04/2018

Lépanges sur Vologne : travaux d’assainissement en cours

Suite à l’étude réalisée par le bureau BEREST, la Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges a confié la réalisation des travaux assainissement aux entreprises Houillon - Colas et Peduzzi.

doc11802120180321091853_001.JPG

Ces travaux consistent, de manière générale, à séparer les eaux claires parasites des eaux usées et plus précisément :

  • la mise en place d’un collecteur d’eaux usées rue de la Mairie, rue de la Poste et la rue de la Vologne
  • l’installation de deux postes de refoulement des eaux usées au niveau de la Malterie et des ateliers municipaux
  • le forage sous la voie SNCF, le canal et la Vologne afin d’acheminer les eaux usées jusqu’à la future station d’épuration

Ces travaux ont démarré le 12 mars 2018 pour un délai d’environ huit mois. Pour garantir une sécurité optimale lors du chantier, la route départementale n° 44 est en circulation alternée le temps des travaux.

La communauté de communes remercie de votre patience et de votre compréhension à l’égard de la gêne occasionnée par la réalisation de ces travaux d’assainissement.

08:05 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

13/04/2018

Saint-Dié-des-Vosges : des géants dans le parc Simone Veil

03/02/2018

Saint-Dié-des-Vosges : journée d'étude "Sport, intercommunalité et développement territorial : enjeux et perspectives"

Avec deux millions de pratiquants dans le Grand Est, le sport est un vecteur prometteur de dynamisation du tissu local, d’attractivité, de développement économique, d’insertion sociale, de création d’emplois… A condition cependant que les intercommunalités qui ont fait le choix de s’y consacrer, trouvent les bons outils pour s’adapter aux problématiques de mise en commun engendrées par la Loi NOTRe.

Sport et intercommunalité seront au cœur de la Journée d’étude intitulée "Sport, intercommunalité et développement territorial : enjeux et perspectives" proposée le jeudi 15 février 2018 à l’Espace Georges-Sadoul de Saint-Dié-des-Vosges par l’ANDIISS Grand Est, le CNFPT, la Faculté de Sport de Strasbourg, la Ville et l’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges.

Par le biais d’ateliers, de conférence-débat et de table ronde, les intervenants, enseignants-chercheurs et professionnels, apporteront des éléments de réflexion qui permettront aux participants, élus, responsables et agents territoriaux en charge du sport, de mener des actions de développement du territoire par le sport. Ou comment allier contraintes techniques et budgétaires et meilleure offre pour le public amateur et professionnel.

 

PROGRAMME

Sport, intercommunalité et développement territorial : enjeux et perspectives

jeudi 15 février 2018

Espace Georges-Sadoul – Quai Carnot

88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES

 

▪ 9 h–9 h 30 : accueil

▪ 9 h 30–10 h : Ouverture : Responsable du Master « Politiques sportives et aménagement des territoires » (PSAT) (Michel Koebel) ; Président de l’ANDIISS Grand Est (Rémi Aragon) ; Responsable du pôle sport du CNFPT (Anne-Lise Brihaye) ; Président de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges (David Valence).

▪ 10 h–11 h  puis 11 h 15–12 h 15 : travail en 4 ateliers parallèles (chaque thématique est répétée deux fois ; chaque participant peut donc choisir deux thématiques différentes).

Les ateliers seront animés par Alexandre Chevalier, Karine Sernaglia, William Gasparini, Michel Koebel.   

1. La définition de l’intérêt sportif communautaire

2. La mutualisation des équipements et des personnels

3. La valorisation des forces vives sur le territoire intercommunal

4. Les enjeux de la coordination intercommunale

 

Ouvert au public l'après-midi

 

14 h / 14 h 30 : Présentation des résultats d’une enquête sur l’intercommunalité sportive dans le Grand Est par Michel Koebel et des étudiants du Master 2 PSAT)

 

14 h 30 /15 h 15 : Conférence (puis débat) par José Chaboche, maître de conférences à l’Université d’Orléans, spécialiste de l’intercommunalité sportive en France.

 

15 h 30 /16 h 45 : Table ronde sur le thème de la journée avec Jean-Paul Omeyer, VP sport de la région Grand Est, William Gasparini, Professeur à l’Université de Strasbourg et José Chaboche, Maître de conférences à l’Université d’Orléans

 

16 h 45 /17 h : Clôture de la journée par Jean-Paul Omeyer

 

17 h : Pot convivial

30/01/2018

Bruyères : les personnels hospitaliers en grève

3023654710.jpg

18/12/2017

Bruyères, Géradmer : les Lions présentent leur agenda

couverture AGENDA 2018 (Copier).JPGUne jolie couverture représentant le lac de Longemer à l’automne avec au verso une vue de Bruyères, ce sont les images, d’un bel effet sur papier glacé, qui vont accompagner tout au long de l’année le nouvel agenda du Lions Club local.
Pour la 19° année consécutive, les membres du Lions Club de Gérardmer-Bruyères ont officiellement présenté l’édition 2018 de leur agenda. C’est un moment important dans la vie du club, à la fois par l’investissement humain et financier qu’il représente, cette action est en effet la plus importante collecte de fonds pour le club service local.
« Pour pouvoir distribuer il nous faut collecter » précise le Président Lafouge qui martèle ensuite avec insistance « C’est grâce au soutien renouvelé de nos fidèles annonceurs et donateurs, les artisans, commerçants, hôteliers et autres professions libérales et entreprises du secteur que cet agenda peut être réalisé, car sans eux rien ne serait possible ! »

Présentation AGENDA Lions 2018 - Copie (Copier) (Copier).JPG

L’investissement humain n’est pas négligeable puisque depuis plusieurs mois les membres du club sillonnent les routes à la recherche de sponsors qu’il faut convaincre. Cette année c’est 157 entreprises qui ont répondu favorablement et apportent leur soutien pour cette nouvelle édition, chiffre en légère hausse.
La plupart des annonceurs considèrent au-delà de l’encart publicitaire que c’est le don pour la recherche sur le cancer qui les motive ainsi que la dimension régionale de l’aide. Au travers de cette participation publicitaire, chaque annonceur sait qu’il contribue à financer la recherche à l’Institut de Cancérologie de Lorraine au Centre Alexis Vautrin de Nancy-Brabois.
Président LAFOUGE Agenda 2018.JPGLe Président Lafouge précise « Nous avons la chance en Lorraine de pouvoir compter sur un établissement de qualité, quelques pages sont consacrées dans l’agenda à la présentation de cet établissement » La recherche à l’I.C.L. est certifiée N.F. en ISO 9001 et chaque année plus d’une une centaine d’essais cliniques sont réalisés sur quelques 500 patients, une centaine de publications internationales sont faites, les échanges sont permanents avec d’autres centres de recherche en France et à l’étranger grâce à des réseaux comme UNICANCER, R2CL, PCR, CNRS, INSERM…
Les axes forts de recherche développés à l’I.C.L. sont concentrés sur 3 thématiques scientifiques : le photodiagnostic et l’imagerie exploratoire, le diagnostic moléculaire avec l’étude de nouveaux biomarqueurs et enfin la qualité et la satisfaction des soins et la qualité de vie.
L’Institut de Cancérologie de Lorraine prend en charge plus de 14.000 patients par an dont près de 5.000 nouveaux cas.
L’an passé, la collecte de l’agenda 2017 a permis au club de faire un don de 7.500€. La remise du chèque au Professeur Jean Louis MERLIN, directeur de la recherche, à l’I.C.L. a été faite au cours d’une soirée-conférence sur le thème des avancées de la recherche à laquelle les
annonceurs et partenaires du club service étaient invités.
Le Président Lafouge conclura son intervention par ces mots : « Les Lions de Gérardmer-Bruyères restent mobilisés dans la lutte contre le cancer et les leucémies depuis près de 40 ans et continueront à œuvrer dans cette direction sans négliger pour autant leurs autres actions de solidarité. »
La prochaine remise de chèque correspondant à la collecte de l’agenda 2018 aura lieu dans les prochains mois. Les membres du club service, remercient vivement leurs généreux bienfaiteurs.

09:17 Publié dans Actualités, Santé, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

15/12/2017

Bruyères : à propos de la collecte des ordures, un seul ramassage

25396076_1427021684062793_6370822211842910407_n.jpg

11:17 Publié dans Actualités, Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

13/12/2017

Bruyères : les résultats du Caddithon

Samedi 9 décembre, les membres du Lions Club de Bruyères se sont relayés dans un grand magasin pour proposer au public les billets de la tombola du « CADDITHON ».
L’enjeu d’une valeur de 250 € était représenté sur le stand par un superbe chariot garni.

                         Caddithon 2017 LIONS (Copier).jpg
Cette dotation a été financée par la trésorerie du club service en partenariat avec le magasin. C’est donc la totalité de la recette de cette journée qui sera versée à l’AFM Téléthon soit 957,51 €.
Le tirage au sort a été effectué le soir même sur place, avant la fermeture du magasin.

Tirage au sort 2017 Caddithon (Copier).jpg

C’est la main innocente d'Ambre qui a sorti le ticket gagnant de l’urne.

Il s’agit de Stanislas LECOMTE 18,rue des Forges à Brouvelieures qui recevra 250 € en bons d’achat, de quoi remplir la hotte du Père Noël.

 

0033.gif

08:24 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

30/11/2017

Communautés d’Agglomération d’Épinal et de Saint-Dié-des-Vosges : contribution commune

Contribution commune des Communautés d’Agglomération d’Épinal et de Saint-Dié-des-Vosges
au Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires de la région Grand Est

 

Dans le cadre de la réforme des collectivités (2014) et de la Loi NOTRe (2015 – Nouvelle Organisation Territoriale de la République), les régions doivent mettre en place un Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) en concertation avec les territoires.

Au sein de la Région Grand-Est, les deux Communautés d’Agglomération Vosgiennes (Communauté d’Agglomération d’Epinal et de Saint-Dié-des-Vosges) prennent leurs responsabilités et ont décidé d’apporter une contribution commune au SRADDET, afin d’exprimer des perspectives et des potentialités de développement pour leurs territoires.

En effet, nombreux sont les axes de convergence entre les deux collectivités, qui proposent des axes d’amélioration cohérents et nécessaires à l’attractivité des Vosges en termes de mobilité notamment.

Ainsi, à partir du diagnostic et des actions qu’elles ont menés, des propositions concrètes ont été élaborées visant à améliorer :

 - l’égalité des territoires et le désenclavement des territoires ruraux

- les infrastructures de transports, l’intermodalité et le déplacement des personnes et des marchandises

- l’efficience énergétique, la lutte contre le changement climatique et la pollution de l’eau

- la gestion de la ressource eau et la biodiversité

 Le SRADDET, en tant que document unique, ouvre des perspectives de développement qui s’intégreront dans une région forte, prête à relever les défis nationaux et internationaux (voir PJ, la contribution commune d'Épinal et Saint-Dié-des-Vosges).

 

Contribution commune CAE et CASDDV au SRADDET région GE.pdf

30/10/2017

Bruyères : "La nuit d'Halloween"à l'accueil de loisirs

Vingt-cinq enfants de 5 à 11 ans ont participé au centre aéré de l'Accueil de Loisirs organisé du 23 au 27 octobre par la commune de Bruyères. Le thème préparé par les quatre animatrices était "La nuit d'Halloween".

IMG_20171027_160807-1.jpg

Les courges et potimarrons offerts par les organisateurs de la fête de la soupe ont été creusés pour composer l'un des décors du conte mis en scène devant les parents le vendredi : " le sourire d'Halloween". Et la chair transformée en soupe a été dégustée avec plaisir, de même que les tartes à la citrouille servie lors du goûter. Tous ont repris en coeur une chansonnette devant leur public.

L'ensemble du programme a été apprécié avec sortie en forêt et fabrication de la boite aux trésors, autre balade en plein air au Haut du Tôt avec découverte de la boite noire à la médiathèque de Gérardmer dans le cadre des rencontres orchestrées avec piscine, atelier bricolage, mise en scène et fabrication de décors et costumes.

De leur côté, les huit ados inscrits au mini-séjour sont allés au refuge du Sotré et ont participé à un séjour à dominance sportive avec randonnées et escalade.

10:02 Publié dans Actualités, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

01/10/2017

Saint-Dié-des-Vosges : 2018, la Scandinavie invitée du FIG

Un FIG s'en va, un autre arrive en 2018 

 

L'invité : la Scandinavie  / Thème : la France demain
David Valence et Christian Pierret l'ont annoncé officiellement lors de la cérémonie de clôture.

15/09/2017

Saint Dié des Vosges : le Consul général du Japon en visite

Communiqué de presse de la ville de Saint-Dié-des-Vosges

Le Consul général du Japon à Saint-Dié-des-Vosges
Shinsuke Shimizu, consul général du Japon à Strasbourg, s’est récemment rendu à Saint-Dié-des-Vosges pour en découvrir le patrimoine architectural contemporain et échanger avec ses élus sur de possibles partenariats dans des domaines variés.

Visite de la Ville avec le Consul Général Shimizu-40.jpg

Il y a été accueilli par le maire David Valence et a également visité la cathédrale, l’église Notre-Dame-de-Galilée, le cloître récemment rénové. Le consul général était accompagné de Monsieur Kazuma Nishikido, chargé des affaires économiques.
 

07:32 Publié dans Actualités, Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

07/08/2017

Grandvillers : les AFN autour d'un joyeux barbecue

Une soixantaine convives se sont retrouvés avec plaisir samedi 5 août autour d'un alléchant barbecue. Bon pied, bon oeil et bon coup de fourchette, tous se sont régalés.

Grandvillers AFN.jpg

L'accueil attentif de Christiane et le travail de préparation par l'équipe de cet excellent repas champêtre ont été fort appréciés. Le tout dans la bonne humeur et la camaraderie qui caractérisent le groupe. En attendant le prochain rendez-vous fixé le dimanche 17 septembre pour le repas d'automne le président associatif, Michel Houot salue chacun avec amitié. 
 

Bruyères : Le collectif jeu fait le bilan

Le collectif jeu « Déconnectez-vous » de la ville de Bruyères s’est réuni afin de réaliser le bilan de la fête du jeu qui a eu lieu en mai dernier, mais aussi pour parler des projets pour l’année 2017-2018.
Ce collectif composé de différentes associations bruyèroises et du service Enfance et jeunesse de la ville en partenariat avec la ludothèque de Remiremont et créé il y a maintenant 3 ans, est issu d’une volonté de la ville de Bruyères de réunir les jeunes et les moins jeunes dans différents lieux d’échanges et de partage autour du jeu..

mms_img5543779821.jpg

La deuxième édition de la fête du jeu du 13 mai sur le thème des jeux géants a accueilli plus de 400 personnes. Très bonne ambiance tout au long de cette après-midi, les visiteurs ont été ravis de jouer en famille, entre amis. La journée fut riche en échanges et l’objectif intergénérationnel pleinement atteint. La buvette proposée a une nouvelle fois rencontré un vif succès.

agendas 8.jpgTrois manifestations sont à noter dans vos agendas :
Samedi 25 novembre 2017 de 14 h à 17 h 30 au relais de la cité, pour la fête de l’hiver de la petite enfance.
Vendredi 23 février 2018 à partir de 18 h 30 à la salle des fêtes, pour la soirée jeux.
Samedi 19 mai 2018, de 14 h 30 à 18 h, à la salle polyvalente, pour la 3ème édition de la fête du jeu. Le thème retenu est « Jeux géants et déguisements ».

06:09 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

19/07/2017

Rappel, Plan canicule, prenez garde à la chaleur

canicule-956.png

Plan canicule national cliquez sur l'image et sur le lien ci-dessous

 Plan canicule mairie de Bruyères.pdf

 

08:09 Publié dans Actualités, Santé, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

30/05/2017

Bruyères : Budget de famille

calculatrice1.gifL'Insee réalise entre le 19 septembre 2016 et le 16 septembre 2017, une enquête sur la consommation et le budget des ménages appelée « Budget de famille ».
L’enquête a pour objectif de connaître le poids des grands postes de consommation dans le budget des ménages. Ainsi elle permet de comparer les niveaux de vie et les choix de consommation des diverses catégories de ménages.
A Bruyères, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l'Insee prendra contact avec certains d’entre vous. Il sera muni d'une carte officielle l'accréditant.  La Mairie remercie du bon accueil que vous lui réserverez.

11:38 Publié dans Actualités, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

29/05/2017

Vosges : Gare de Raon l’Étape, le guichet maintenu

Communiqué de David Valence, Conseiller Régional du Grand Est

 « Informé depuis plusieurs mois de la possibilité de retrait d’un poste d’agent en gare de Raon l’Étape, j’ai rapidement saisi les services compétents du Conseil Régional du Grand Est pour ouvrir le dialogue avec la SNCF.

La présence physique d’un agent en gare est en effet souhaitable en fonction des opérations qui y sont réalisées : achat de titres nationaux, échange de billets à tarifs complexes, renseignements pour un public fragile ou âgé principalement.

Or, plus de 80 % des titres de transport sont aujourd’hui achetés ailleurs qu’à un guichet. La Région Grand Est met du reste en place de nombreux dispositifs volontaristes pour améliorer et simplifier l’achat de ces titres : paiement des dépenses en ligne, déploiement d’automates innovants de vente en gare, vigilance sur la maintenance des automates en gare…

Dans le cas précis de Raon l’Étape, la Région a en revanche souhaité que soit étudié le maintien d’un guichet, sur mon intervention, après échange avec le Maire de Raon l’Étape et le député Gérard Cherpion.

La SNCF a examiné avec attention cette demande et lui a donné suite. Elle annoncera très prochainement les modalités du maintien de ce guichet.

Je me réjouis de ce travail fructueux entre la SNCF et la Région Grand Est. Je tiens à remercier l’ensemble des acteurs qui ont permis d’aboutir à cette issue. »

02/05/2017

Les Rouges-Eaux : les noces d'or de Bernadette et Étienne

Dernièrement, Étienne et Bernadette Rivat  entourés de leurs enfants, de leurs 17 petits enfants, de leur arrière petit fils, de membres la famille et d'amis célébraient 50 ans de mariage.

50 ans.jpg

                                           Ce fut un moment précieux dont chacun se souviendra

 

06:36 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

16/04/2017

Bruyères-Gérardmer : Le Lions Club fidèle à Alexis Vautrin

Le professeur Jean Louis Merlin, chercheur responsable du laboratoire de biologie des tumeurs à l’I.C.L., a répondu à l’invitation du Lions Club de Gérardmer-Bruyères de donner une conférence sur les avancées de la recherche. Cette soirée qui s'inscrit dans la continuité depuis une quarantaine d’années 'est aussi l’occasion pour le club service de remettre un chèque pour la recherche sur le cancer et les leucémies au centre Alexis Vautrin I.C.L. de Nancy-Brabois. Et d'associer les partenaires qui soutiennent par la publicité, l'édition 2017 de l'agenda du club.

IMG_0135 (Copier) (2).JPG

Le Professeur Merlin a choisi de parler de « l’ADN circulant » et des « biopsies liquides ». C’est une avancée extraordinaire de la médecine qui permet de détecter et de quantifier l’ADN tumoral circulant avec une simple prise de sang.

Cette technique peu invasive et moins douloureuse pour les patients pourrait être une alternative dans beaucoup de cas pour supplanter les biopsies de tumeurs qui sont un acte invasif pour le patient, parfois douloureux et pouvant nécessiter une hospitalisation. Le professeur précise que les cellules tumorales se dégradent et que des brins d’ADN tumoral circulent dans l’organisme. L’ADN tumoral circulant est un bio-marqueur de l’évolution tumorale. Cette technique serait le fer de lance de la médecine de précision, les thérapies ciblées ne peuvent être proposées qu’aux patients porteurs de l’anomalie moléculaire qu’elles visent.

De nouvelles pistes de recherches pourraient s’ouvrir dans l’avenir sur des analyses à partir d’ADN prélevé sur la salive ou dans l’urine.

Concernant l’analyse des fragments de tumeurs réalisées à partir de biopsies classiques, le laboratoire de l’ICL s’est doté d’une machine permettant de gagner 10 jours sur le processus qui va de la prescription du prélèvement à l’ordonnance du suivi thérapeutique.

Une autre avancée est mentionnée. Lorsqu’un protocole est abandonné pour ses résultats décevants puis remplacé par un autre traitement, ce protocole peut être remis en place plus tard et montrer alors son efficacité. C’est ce qui a été constaté par les chercheurs.

A la fin de son exposé, le professeur Merlin s’est prêté au jeu des questions-réponses et il a précisé qu’il avait donné  dans son diaporama, la primeur de l’information sur les statistiques et autres tableaux qui sont le fruit des recherches de l’I.C.L. Il présentera prochainement ces données lors d’un colloque aux U.S.A.

Il annonce également avec une pointe de fierté les dates du congrès qu’il organise à Nancy les 25 et 26 septembre 2017 sur les biopsies liquides.

IMG_0138 (Copier) (2).JPG

En guise de conclusion, le président Jean Loup Lafouge remercie le professeur et soulignait les 40 années de fidélité  envers les chercheurs du centre Alexis Vautrin. Il remercie également les annonceurs de l’agenda présents dans la salle, sans qui rien ne serait possible. Jean Loup Lafouge a remis pour l’I.C.L.un chèque de 7.500€. Le professeur Merlin ajoute qu’il mesure bien les efforts que les Lions de Gérardmer-Bruyères ont dû déployer pour collecter ces fonds. Et de relater qu’en 1925, à l’appel du professeur Alexis Vautrin, près de 200 directeurs d’usines de l’industrie textile vosgienne contribuèrent au financement du Centre qui porte son nom à Nancy.

Dans sa maison au bord du lac l'éminent professeur recevait régulièrement et gracieusement des ouvriers en consultation. Pendant la Première Guerre mondiale cette maison accueillait les ambulanciers anglais qui allaient chercher les blessés sur le front franco-allemand. La fille du professeur Alexis Vautrin s’est mariée en 1910 à Paul Boucher, industriel vosgien qui devint maire de Gérardmer en 1935. C’est dire que les liens qui unissent la perle des Vosges à l’I.C.L. ne sont pas nouveaux !

05:59 Publié dans Actualités, Santé, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |