Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Festival International de Géographie

29542529_2364943163531776_8240074930403307493_n.jpg

08/08/2018

Saint-Dié-des-Vosges : la ville mobilisée contre la canicule

Communiqué

Canicule : Saint-Dié-des-Vosges mobilisée
Pour le 6ème jour consécutif, le département des Vosges est placé en alerte orange canicule. À Saint-Dié-des-Vosges, le thermomètre devrait encore afficher plus de 30°C dans l’après-midi de ce mardi 7 août 2018.
La Ville de Saint-Dié-des-Vosges et son Centre communal d’action sociale ont établi en 2015 un protocole d’intervention précis et rigoureux pour assurer la protection des plus fragiles en cas de grand froid ou de grosse chaleur.
Dès le 24 juillet dernier, la mobilisation a ainsi été décidée au Centre communal d’action sociale à travers la diffusion d’une note à l’ensemble des agents. Les personnels d’accueil, des services de soins à domicile et des deux résidences « L’Alsace » et « Le Parc » ont dès cette date commencé à contacter des Déodatiennes et Déodatiens de plus de 80 ans identifiés par nos services, soit plus de 1 570 personnes.
L’objectif est de s’assurer qu’elles ne sont pas isolées et de leur rappeler les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour éviter « le coup de chaud ».
Les mandataires judiciaires du Centre communal d’Action sociale et les personnels du service social ont en outre assuré depuis fin juillet une vigilance accrue aux conditions d’existence des personnes qu’ils suivent et qui sont particulièrement fragiles.
Par ailleurs, un registre a été mis en place à l’accueil de la Mairie et du Centre communal d’Action sociale pour organiser une solidarité active entre les habitants de la Ville envers les plus fragiles. Par déclaration, par appel téléphonique ou courrier électronique, chacun est invité à y signaler d’éventuels cas de vulnérabilité particulière chez un voisin, une connaissance…, qui ne seraient pas connus de nos services.
L’établissement des « Charmes », les résidences « Le Parc » et « L’Alsace », la Maison de l’Enfance Françoise Dolto disposent pour leur part de salles fraîches où chacun des usagers a vocation à se rassembler aux heures les plus chaudes de ces journées d’été.
La canicule fait courir un risque significatif à notre santé et en particulier aux plus fragiles.
En ces circonstances la solidarité est un devoir, en Déodatie comme ailleurs. La Mairie de Saint-Dié-des-Vosges et son CCAS y prennent toute leur part, grâce à la remarquable mobilisation de leurs agents.

31/07/2018

Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : le Mag de juillet

Mag-Agglo-3.jpg

Pour découvrir le nouveau Mag, cliquez sur l'image de couverture

03/07/2018

Saint-Dié-des-Vosges : l'affiche du Festival de Géographie

36376282_2513772855315472_2699820419405316096_n.jpg

30/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : inauguration du Jardin Simone Veil

Dimanche 1er juillet 2018, jour où l'ancienne ministre, rescapée des camps de la mort, Simone Veil entre au Panthéon avec son mari, un grand parc naturel arboré, avec des jeux pour enfants, Le Jardin Simone Veil créé au centre-ville sera inauguré à Saint-Dié-des-Vosges.

36325823_1123114364495903_2161463199612796928_n.jpg

28/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Signature d'un contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement entre l’État et la Ville

Le contrat "de Cahors" signé par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges (la seule ville du département) sur la base du volontariat avec l’État est un contrat de "sincérité et d’exigence" comme l'a souligné le Maire, David Valence.
En effet, "la Ville s'engage à limiter ses dépenses, à maintenir son niveau d’emprunt de 2 millions d'euros par an et sur une période plus courte, à savoir de 15 ans au lieu de 20 ans".

Signature contrat Cahors.jpg

Communiqué de la Préfecture et de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges

"Signature d’un contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement entre l’État et la ville de Saint-Dié-des-Vosges
A l’occasion de la conférence nationale des territoires le 17 juillet 2017, le Président de la République a annoncé son souhait d’instaurer une relation de confiance dans les relations financières entre l’État et les collectivités. Cette démarche se traduit par la participation des collectivités territoriales au redressement des finances publiques, en signant un contrat triennal avec l’État, couvrant la période 2018-2020, sur la maîtrise de leurs dépenses.
Ainsi, ce sont 322 collectivités territoriales importantes (conseils départementaux, intercommunalités et communes) qui ont été ciblées au niveau national : il s’agit des collectivités dont les dépenses réelles de fonctionnement sont supérieures à 60 millions d’euros dans leur compte de gestion du budget principal de l’année 2016.
En signant ce contrat, ces collectivités s’engagent à limiter l’augmentation de leurs dépenses de fonctionnement à 1,2 % par an sur les 3 ans à venir (2018, 2019 et 2020).
Cette contribution des collectivités à la réduction de la dépense publique a été calculée sur la base de l'objectif national d’évolution de ces dépenses. Ce point a fait l’objet de discussions entre l’État et les collectivités concernées.
La ville de Saint-Dié-des-Vosges ne figurait pas sur la liste des 322 collectivités concernées. Néanmoins, les collectivités et établissements ne figurant pas sur cette liste qui souhaitaient s’engager dans cette démarche de participation à la réduction des dépenses publiques, pouvaient contractualiser avec l’État, sur la base du volontariat.
Le maire de la commune a ainsi informé le préfet de son intérêt pour que la ville de Saint Dié des Vosges s’engage dans ce dispositif contractuel. Si l’objectif national d’évolution maximale des dépenses réelles de fonctionnement des collectivités locales et des EPCI à fiscalité propre a été fixé à 1,2% par an, par rapport à
une base 2017, la loi a toutefois prévu des critères de modulation pour tenir compte des spécificités locales, lesquelles pouvaient réduire ou augmenter la marge de croissance des dépenses réelles de fonctionnement.
Ainsi, pour la ville de Saint-Dié-des-Vosges, le taux retenu pour la maîtrise des dépenses réelles de fonctionnement de Saint-Dié-des-Vosges est de 1,35 %, compte-tenu de :
• la diminution de la population
• la part de la population résidant en quartiers prioritaires de la politique de la ville
(28%)
• les efforts déjà consentis pour maîtriser les dépenses réelles de fonctionnement, lesquelles ont diminué de 5,1 % entre 2014 et 2017
Les pistes mentionnées au contrat, par la ville, pour poursuivre cette démarche vertueuse de maîtrise des dépenses de fonctionnement sont, notamment, le non remplacement d’un départ en retraite sur deux, la mutualisation ou l’externalisation de services, la systématisation du contrôle de gestion, ou encore la réalisation d’investissements générant des économies de fonctionnement, par exemple sur l’éclairage public.
Lors de la séance du 25 juin, le conseil municipal de Saint Dié des Vosges a, à l'unanimité, autorisé le maire à signer ce contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement avec l’État.
C’est ce contrat qui est aujourd’hui signé entre, M. Pierre ORY, préfet des Vosges et M. David VALENCE, maire de Saint-Dié-des-Vosges."

18/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Vertigineux ! L’Été en Grand s'affiche toujours plus grand !

Avec quelque 300 rendez-vous, dont 24 spectacles professionnels, l’été déodatien affiche un fier panache visible des lieux à la ronde.

Ouverte à tous, petits et grands, Déodatien et visiteurs, cette quatrième édition voit revenir des incontournables valeurs sures comme la Fête de la Musique, les repas concert de l’UDAC, ou encore et entre autres les festivités lancées autour de la Fête nationale.

Des nouveautés de poids sont annoncées. On ne fait rien, sans rien. « Un budget de 111 000 euros a été consacré à ces 2 mois d’animations, qui feront vivre le coeur de ville, mais aussi ses quartiers. » Soulignait, le Maire David Valence, entouré de plusieurs adjoints et de différents responsables lors de la présentation officielle de l’Été en Grand.


                                      Vidéo Ville de Saint-Dié-des-Vosges

À la fois ambitieux et varié, un caléidoscope d’événements et d’activités découle de partenariats avec des associations et des forces vives locales. Mais pas seulement puisque le Centre National du Livre, représenté pour la circonstance par Gauthier Morax, coopère avec la Ville pour apporter « Le Livrodrome ». C’est un véritable parc d’attractions littéraire qui est promis pour le jeudi 12 juillet. Au programme plus de 20 activités ludiques, littéraires, sportives, artistiques, et récréatives autour du livre seront développées. Des jeux, des rencontres avec des auteurs, de l’improvisation, des tournois de foot à contrainte littéraire, des émissions de radio... sont au menu.

PlébiscitéeGuide-ete.jpg lors de sa première édition initiée par l’Udac en 2016, la Nuit Blanche revient rue Thiers samedi 21 juillet sous une formule encore plus populaire et intergénérationnelle. Les festivités débuteront dès 14 h 30, avec entre autres un bal et un atelier maquillage pour les enfants. « Les Rockin Lillys », l’orchestre « Be Live », des échassiers lumineux, une flash mob et la discothèque menée par Ludovic Chopat allumeront le feu de l’ambiance.

Au fil de l’été, on cite aussi la découverte du patrimoine végétal local. « L’occasion d’expliquer la politique menée par la Municipalité afin de renouveler la physionomie végétale de la ville » précise David Valence. Parmi la foultitude de moyens de divertissement à Saint-Dié-des-Vosges, le Maire se réjouit des activités organisées dans les vergers partagés des quartiers et de la visite autour des fresques urbaines.

Impossible de détailler ici les centaines de propositions à suivre sur le calendrier l’été 2018. On annonce les ateliers de prévention animés par la Police Municipale, la venue d’un cirque renommé, des ateliers créatifs, du cinéma en plein air, des concerts, les grands jeux en bois de la ludothèque de la Maison de l’Enfance Françoise-Dolto...

Les tournois sportifs du mercredi soir sur le parc Jean-Mansuy où seront aussi installés des jeux gonflables attireront leurs champions. Le dispositif Sport Loisirs Évasion du service Jeunesse et des Sports revient également. L’organisation de mini-camps sportifs pour les adolescents, du 30 juillet au 3 août puis du 20 au 24 août (avec 16 places maximum par camp) conduira des jeunes gens à franchir des frontières européennes jusqu'en Allemagne. La formule « Apprendre à nager » gratuitement destinée aux gamins de Saint-Dié âgés de 6 à 12 ans devrait remporter son succès habituel.

Côté pratique, la crèche demeure ouverte en été. En 2018, tout comme les 2 années précédentes, et hors transport à la demande, l’ensemble du réseau Déobus sera gratuit du samedi 14 juillet au mercedi 15 août.

Tout ceci sans oublier l’ouverture au public du Jardin Simone Veil et de ses jeux et aménagements !

http://saint-die.eu/images/09_ACTU/2018/07-Juillet/Guide-...

Tout le programme est téléchargeable sur le site de la Ville en cliquant sur le lien ci-dessus ( ou en colonne sur l'affiche) et dès le 22 juin en version papier à l'accueil de la mairie et de l'Office de Tourisme intercommunal.

Capture.PNG

Cliquez sur le visuel

10/06/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Dalkia livre la cogénération du réseau de chaleur

Communiqué

Le mardi 12 juin 2018 aura lieu, dans la matinée, la livraison et la pose des moteurs de cogénération au sein de la chaufferie gaz (34, avenue Ernest Colin) du réseau de chauffage urbain de Saint-Dié-des-Vosges.

Cette cogénération sera composée de 2 moteurs à gaz, de marque Jenbacher, d’une puissance globale de 2,8 MW électriques et de 3,1 MW thermiques. Chaque moteur, qui sera directement couplé à son alternateur, pèse
17 tonnes et mesure 7 mètres de longueur pour 1,80 mètre de large.

Capture.PNG

Financée et installée par Dalkia, la cogénération fonctionnera en continu chaque année, pendant 5 mois, soit du 1er novembre au 31 mars. Elle permettra de produire près de 27 % de la chaleur du réseau de chauffage de Saint-Dié-des-Vosges. L’électricité produite alimentera le réseau électrique de la ville.

La cogénération est une solution énergétique particulièrement performante car elle permet d’augmenter le rendement de l’installation en comparaison à des productions séparées d’électricité et de chaleur. Elle s’inscrit dans une démarche globale de maîtrise des coûts énergétiques et de réduction des impacts environnementaux. Cette opération fait partie des travaux d’extension et de modernisation du réseau de chaleur et de sa chaufferie centrale gaz. Pour rappel, le réseau de chaleur de la ville de Saint-Dié-des-Vosges utilise 60% d’énergies renouvelables, évitant l’émission de 5000 tonnes de CO2 par an (l’équivalent de plus de 2 800 voitures retirées de la circulation).

23/05/2018

Saint-Dié-des-Vosges : aménagements au sein de l’équipe municipale.

VILLE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES COMMUNIQUE DE PRESSE

"L’importance du projet Cœur de Ville pour Saint-Dié-des-Vosges est telle que cela implique quelques aménagements au sein même de l’équipe municipale. David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges, a ainsi souhaité confier ce « grand projet » très transversal à Dominique Chobaut, jusqu‘alors déléguée aux affaires scolaires.

Désormais, par arrêté municipal daté du 22 mai 2018, Mme Chobaut est nommée adjointe de quartier, déléguée au Cœur de Ville, à l’Urbanisme, au Commerce et à l’Artisanat.

Elle participera cet après-midi à l’installation du comité de projet qui constituera l’instance de pilotage local du programme « Action Cœur de Ville » en présence de M. Pierre Ory, Préfet des Vosges.

Par ailleurs, c’est Marie-José Loudig qui sera désormais chargée des Affaires Scolaires, ainsi que de la Promotion de la Ville et du Tourisme.

Claude Kiener conserve la délégation de la Culture, où elle suivra particulièrement le projet de la Boussole en lien avec l’Agglomération, des Espaces Verts et des Relations internationales.

Enfin, Patrick Zanchetta est désormais Adjoint délégué aux Travaux, au Patrimoine et à la Forêt."

 

04/05/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Maintien du permis de conduire 2 roues et poids lourds


01/05/2018

Saint-Dié-des-Vosges : Ateliers des territoires : c’est parti !

La démarche « Ateliers des territoires » a été lancée à Saint-Dié-des-Vosges quelques jours avant la visite du Président de la République. 

Il s’agit pour la Ville et l’Agglomération de réfléchir, avec les professionnels et le concours de l’État, à la redynamisation des cœurs de villes, dans une logique qui croise harmonieusement patrimoine, commerce et habitat. Sont concernées Saint-Dié-des-Vosges bien sûr, mais aussi Raon l’Étape, Fraize-Plainfaing, Corcieux, Senones et Provenchères-et-Colroy. 

Atelier des Territoires Avril 2018-7.jpg

Expert reconnu des questions patrimoniales et ancien conseiller du Président François Mitterrand, Yves Dauge a conseillé aux participants de viser la création d’un « secteur patrimonial remarquable » sur plusieurs sites, ce qui ouvrirait la voie notamment à des « avantages Malraux ». 

Cette démarche des « Ateliers du territoire » s’étendra tout au long de l’année 2018. Elle viendra compléter les réflexions engagées dans le cadre du Programme « Action Cœur de Ville » et qui conduiront à redynamiser profondément le centre de Saint-Dié-des-Vosges en particulier.

09:37 Publié dans Saint-Dié-des-Vosges |  Imprimer |  Facebook | |