Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2021

Déodatie : le magazine n° 43 pour avril 2021

mag_avril_2021.png

Pour lire le magazine cliquez sur le visuel de Une

28/02/2021

Saint-Dié-des-Vosges : le magazine de mars 2021

Capture.JPG

Pour lire le magazine en entier, cliquez sur le visuel de Une

05/01/2021

Déodatie : le magazine n° 40 édition spéciale décembre 2020 - janvier 2021

MAG-JANV_BD.jpg

Pour lire le magazine, cliquez sur le visuel de Une

03/01/2021

Saint-Dié-des-Vosges :port du masque au centre-ville

134497394_1908075712666427_4774760140599477078_o.jpg

Les dernières données épidémiologiques publiées quotidiennement par l’ARS Grand Est et Santé Publique France indiquent une forte dégradation de la situation sanitaire dans le département des Vosges depuis le 1er décembre dernier. Compte tenu de cette forte dégradation Yves Séguy, préfet des Vosges, en concertation avec David Valence, maire, a décidé par arrêté préfectoral...

 

 

01/01/2021

Déodatie : Les vœux pour 2021 de David Valence

Les vœux pour 2021 de David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges, président de l’Agglomération

29/11/2020

Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : Installation de la plateforme logistique de CERAM INDUSTRIE

Communiqué de Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

Installation de la plateforme logistique de CERAM INDUSTRIE sur le site des anciennes papeteries du Souche à Anould

Les anciennes papeteries du Souche sont un site industriel en friche, emblématique, situé à Anould sur le territoire de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges qui y mène actuellement un programme volontariste de requalification afin d’accueillir plusieurs activités économiques. C’est dans ce cadre qu’un accord a été conclu avec CERAM Industrie qui va y installer une plateforme logistique.

- Une attention particulière est portée par la communauté d’agglomération sur la requalification des friches industrielles.

- Le site global du Souche couvre une superficie de plus de 20 hectares, dont 30 000 m² (3 ha) bâtis, répartis sur une dizaine de bâtiments (de qualités variables).

- Situé en bordure de la RD 415, il est traversé par la Meurthe et se caractérise donc par deux secteurs distincts : rive droite, où un projet est en cours de développement, porté par la communauté d’agglomération ; rive gauche pour les projets privés.

- Premier projet privé : l’installation de la plateforme logistique de CERAM Industrie dans le bâtiment dit « coucheuse », zone de stockage, des bobineuses et ateliers de finition des papeteries du Souche. Le projet de développement porté par la Société CERAM INDUSTRIE couvre une emprise bâtimentaire composée d’un ensemble immobilier sur 2 niveaux. La partie haute accolée de l’ensemble immobilier (dite « cathédrale ») sera démolie : démolition programmée au premier trimestre 2021 par l’Etablissement public foncier Grand Est dans le cadre d’une convention pluriannuelle avec la communauté d’agglomération.

- Le groupe Ceram Industrie / Michel Thonnelier SA est implanté à Wisembach depuis 1983. L’entreprise, dont la fabrication sous contrat industriel est extérieure à la Lorraine, a souhaité rapatrier une grande partie de ses stocks sur un site régional, afin de développer une nouvelle activité, et les anciennes papeteries ont retenu son attention. L’entreprise, dont le siège reste implanté à Wisembach, est dirigée par la « deuxième génération » : Charles Thonnelier, 29 ans, destiné à une carrière d’expert-comptable, a repris le flambeau de son père Michel, il y a deux ans.

Ceram Industrie qui représente 3 % du marché national du carrelage en France, emploie 40 personnes et expédie environ 250 palettes de carrelages chaque jour depuis ses plateformes vers 400 grandes surfaces de bricolage dans tout l’hexagone. Depuis 37 ans, Ceram Industrie approvisionne les grandes enseignes.

8'.jpg

Le Site du Souche sera une base logistique de stockage du carrelage destiné aux magasins de bricolage, que Ceram expédiera vers les points de vente en France.

Nouveauté développée par le groupe : la préparation des commandes au détail pour chaque client des magasins partenaires. Exemple : un consommateur parisien choisit ses carrelages dans l’exposition d’un magasin de bricolage de Marne-la-Vallée. Quelques jours plus tard, sa commande sera livrée à Marne-la-Vallée sur palette filmée. Tout sera soigneusement préparé dans le détail sur la plateforme du Souche.

5'.jpg

Bref historique des papeteries d’Anould et caractéristiques du site

  • Papeteries construites en 1875 (elles ont employé jusqu’à 850 personnes),
  • Mai 2007 : premier dépôt de bilan des Papeteries du Souche
  • Reprise de l’activité par 106 de ses salariés (Souche Papers)
  • Septembre 2012 : liquidation de Souche Papers et fermeture définitive du site

 

16/11/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Déodatiens de novembre

Capture.JPG

Pour lire le magazine cliquez sur le visuel de Une

16/08/2020

Saint-Dié-des-Vosges : le Mag de l'agglomération

Capture.JPG

Pour lire le Mag, cliquez sur le visuel

05/07/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Climat(s) en octobre !

 

106792010_4642834159075987_6490258176324132963_o.jpg

Cliquez sur l'affiche

 

17/06/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Le Festival de Géographie aura bien lieu !

Rendez-vous incontournable du monde de la géographie, le Festival International de Géographie aura bien lieu les 2, 3 et 4 octobre 2020 à Saint-Dié-des-Vosges.

Malgré les incertitudes liées à la crise sanitaire que nous traversons, l’équipe du FIG a décidé, en concertation avec David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges, de maintenir la 31ème édition du Festival le premier week-end d’octobre 2020 autour du thème “Climat(s)”.

Grâce au travail de l’équipe du festival et des directeurs scientifiques de cette édition, Martine Tabeaud et Alexis Metzger, cette édition annonce une programmation riche en débats scientifiques, rencontres géographiques et littéraires, conférences, ateliers de terrain, moments festifs, qui font chaque année le succès de cette manifestation.

104755450_4564938746865529_4930807251148063304_o.jpg

Plus de 130 rendez-vous seront proposés au public durant 3 jours y compris les salons du Livre, de la Gastronomie et l’espace Géo-numérique.

Nous sommes heureux de vous donner rendez-vous, une fois encore, aux quatre coins de Saint-Dié-des-Vosges, à la découverte de la ville, de la région, du pays, et du monde entier… dans le respect des gestes barrières et des conditions sanitaires qui permettront à chacun et chacune de profiter du festival dans les meilleures conditions. Nous travaillons d’ores et déjà à faire en sorte que l’accueil des participants soit à la fois chaleureux et sûr.

A bientôt, pour partager avec vous le nom de nos invités et les détails de notre programme ! Une conférence de presse début juillet permettra de partager les contours de ce Festival quelque peu revisité.

Thibaut Sardier, Président de l’ADFIG
Victoria Kapps, Directrice du Festival

#FIG2020

Pierre-Percée : début des travaux

Début des travaux de consolidation patrimoniale du château de Pierre-Percée

Annoncés pour le courant de l’année 2020, les travaux viennent de commencer sur les vestiges du château de Pierre-Percée. Propriété de la commune, mis à la disposition de la communauté d’agglomération, maître d’ouvrage, le site qui surplombe la vallée des lacs fait en effet l’objet d’un projet de consolidation patrimoniale et de valorisation touristique. L’objectif est de conforter encore la place de Pierre-Percée comme haut-lieu de l’agglomération et de la Région Grand Est.

promontoire.jpg

Le promontoire

Avant cela, il y a du travail. La première phase des travaux porte sur la restauration des ruines de la tour maîtresse, de la tour beffroi et des courtines. Menaçantes, les parties hautes de la tour beffroi seront sécurisées et consolidées, et la baie romane nord, effondrée au début du XIXe siècle, sera restituée. La végétation qui nuit à la préservation des vestiges sera dégagée et le rocher sud, instable, sera conforté. En parallèle, des fouilles archéologiques préventives sont prescrites par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Ces travaux, qui devraient se dérouler jusqu’à la fin de l’année 2020 pour leur première phase, sont confiés aux entreprises Piantanida, Roc Aménagement et ID Verde, sous la maîtrise d’oeuvre d’un architecte du patrimoine ; le promontoire sera prochainement fermé au public pour des raisons de sécurité. Un public invité cependant à profiter des charmes du village de Pierre-Percée et, évidemment, des activités proposées par le Pays des Lacs !

vue vallée des lacs.jpg

La vallée des lacs

Le château de Pierre-Percée

L'origine du château de Pierre-Percée remonte au XIIe siècle. Alors appelé Château de Langenstein, ses premiers possesseurs, il entre rapidement dans la mouvance de la maison de Salm. La présence d'un puits creusé dans la roche pourrait être l'origine du toponyme de Pierre-Percée. Occupé jusqu'à la guerre de Trente Ans, il fut abandonné en 1635 à la suite d'un incendie. Le château tomba peu à peu en ruines, fut pillé à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle pour la récupération de pierres à bâtir. Il n'en reste au XXe siècle que des vestiges très réduits.

En 1907, une menace de chute des ruines justifie la première campagne de restauration-consolidation de la tour beffroi, seul élément significatif visible en élévation. D'autres campagnes de rejointement et consolidation suivront au cours du siècle sur les vestiges classés aux Monuments Historiques depuis 1981.

Membre du réseau Alsace Terre de châteaux forts auquel la communauté d’agglomération a souhaité adhérer, le château est situé au croisement de deux axes routiers importants du secteur : Raon-l'Etape/col du Donon et Raon-l'Etape/Badonviller. Porte d'entrée du territoire, situé à une heure trente de Strasbourg et de Colmar, à une heure de Nancy et d'Epinal, à 35 minutes de Saint-Dié-des-Vosges, le site est traversé par un sentier de randonnée pédestre, labellisé cyclotourisme et bénéficie de la fréquentation des lacs de Pierre-Percée.

Pour en savoir plus

www.vosges-portes-alsace.fr

www.paysdeslacs.com

https://www.facebook.com/284324948432207/posts/1124920621039298/?extid=VykhNXil7q57qnG7

https://www.facebook.com/Alsaceterredechateauxforts/

15/06/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Déodatiens de juin

Capture.JPG

Pour lire le magazine cliquez sur le visuel de Une

23/05/2020

Le magazine de l'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges en édition spéciale

Capture12.JPG

Pour lire le Mag en entier cliquez sur le visuel 

Saint-Dié-des-Vosges : élection du maire jeudi

unnamed.jpgLes nouveaux conseillers municipaux de Saint-Dié-des-Vosges, élus le 15 mars dernier pour un mandat de 6 ans, se réuniront pour la 1ère fois : jeudi 28 mai 2020 à 19h.

En raison des précautions sanitaires, la séance se tiendra exceptionnellement au Palais Omnisports Joseph Claudel dont l’accès sera restreint à quelques personnes.

La séance, qui permettra d’élire notamment le maire et ses adjoints, sera retransmise en direct sur le site internet de la Ville https://www.saint-die-des-vosges.fr/

06/05/2020

Saint-Dié-des-Vosges : distribution de masques « grand public »

Distribution de masques « grand public » par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges

Répondant aux directives nationales, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges s’apprête à procéder à la distribution gratuite d’un masque « grand public » à chacun de ses habitants. Des masques homologués AFNOR et agréés DGA (Direction Générale de l’Armement), conçus par les Etablissements Duval de Saint-Dié-des-Vosges.

Pour assurer la sécurité des Déodatiens vulnérables et des personnes en charge de la distribution, il est prévu un mode opératoire différent par catégories d’âges.

Ainsi, les habitants de 80 ans et plus trouveront leur masque dans leur boîte aux lettres, déposés par les élus, après avoir été informés téléphoniquement de la démarche. Pour les personnes âgées de 18 à 79 ans, la distribution s’effectuera du vendredi 8 au lundi 11 mai, sur inscription préalable sur une plateforme, avec retrait sur quatre sites différents, la répartition des habitants par site se faisant en fonction du bureau de vote de référence (modalités ci-dessous). Des séances de rattrapage sont prévues, si besoin, pour les Déodatiens ne pouvant être disponibles au moment des distributions.

Concrètement...

Quatre points de distribution :

Le lieu de distribution est rattaché au bureau de vote :

- bureaux de vote 3, 4, 9 (quartiers de Foucharupt, Les Tiges, La Bolle, les Moîtresses) : parking du centre technique municipal (17 rue du Petit-Saint-Dié)

- bureaux de vote 5, 6, 7 (quartiers de Kellermann, faubourg Saint-Martin, La Madeleine) : parking du complexe aqualudique AquaNovaAmerica (50 quai de la Résistance)

- bureaux de vote 1, 11, 12, 13 (centre-ville reconstruit côté rue Stanislas, Saint-Roch, L’Orme, Marzelay, La Pêcherie, Le Villé) : place de l’Europe (derrière la mairie)

- bureaux de vote 2, 8, 10, 14 (centre-ville reconstruit côté rue Dauphine, quartiers de Dijon, Gratin, La Vigne-Henry, Robache) : place de la Première-Armée-Française (dite parking des Grands-Moulins, quai Jeanne-d’Arc)

Quand :

Vendredi 8, samedi 9, dimanche 10 et lundi 11 mai de 13 h 30 à 19 h

Comment :

Inscription en ligne sur le site www.saint-die.eu ; les personnes ne disposant pas d’une connexion internet peuvent contacter le 03 29 42 22 21

Se déplacer à une seule personne (sur l’attestation, cocher « course de première nécessité ») qui prendra les masques pour l’ensemble des personnes vivant dans le foyer

Pièces à fournir au moment de la distribution :

- une pièce d’identité pour chaque bénéficiaire (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire)

- un justificatif de domicile (facture d’électricité, gaz…)

- un justificatif de composition du foyer (livret de famille...)

Le 03 29 42 22 21 est également à composer si :

- vous êtes une personne en situation de handicap et ne pouvez vous déplacer : un agent du CCAS sera à votre écoute pour définir avec vous les modalités de livraison du masque

- vous n’avez pu vous rendre disponible entre le 8 et le 11 mai : vous pourrez convenir d’un rendez-vous pour retirer votre masque

Renseignements au 03 29 42 22 21 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

22/04/2020

Kits de protection sanitaire : les aides à domicile de la Déodatie également

Comme elle le fait pour les médecins de ville et les infirmiers libéraux depuis le début de la pandémie, la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges a organisé vendredi 17 avril une distribution de kits à destination des 335 aides à domicile des ADMR, AMEVA, ADAVIE et ARES de tout le territoire. Parce qu’assurer leur protection, c’est aussi protéger nos aînés et les personnes vulnérables.

distribution des produits d'hygiène aux personnels de santé-4-2.jpg

Au total ont été distribués : 3 350 paires de gants ; 335 paires de lunettes ; 670 tabliers ; 670 paires de surchaussures ; 83 litres de solution hydroalcoolique et 1 675 charlottes !

La mobilisation de la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges est possible grâce à la collecte lancée sur la plateforme de financement participatif Collecticity et donc à la générosité de chacun.

https://app.collecticity.fr/projects/detail/5e860bcedab4640fcf1c65f1

21/04/2020

Vosges : une collecte pour protéger ceux qui nous protègent

92979446_1668657196608281_6860040546786738176_o.jpg

Cliquez sur le visuel

18/04/2020

Saint-Dié-des-Vosges : le mag d'avril est là !

93412099_1670542429753091_7044441196659212288_o.jpg

Pour lire le magazine en entier, cliquez sur le visuel

30/03/2020

Saint-Dié-des-Vosges : première distribution de matériel sanitaire aux médecins et infirmiers libéraux

L’idée d’une collecte de matériel sanitaire, lancée il y a une semaine à peine par la Ville, le CCAS et la communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, n’a pas tardé à être entendue : les masques, lunettes, gants, blouses, charlottes, solution hydroalcoolique ont été nombreux à remplir l’espace de stockage, dons de particuliers, de commerçants, d’entrepreneurs…

Un élan de générosité, une mobilisation citoyenne qui a permis de très rapidement proposer une distribution destinée aux médecins et infirmiers libéraux de la ville et du territoire de l’agglomération.

IMG_0774.JPG

Vendredi 27 mars, un « drive » a été matérialisé place de l’Europe pour accueillir les 200 professionnels de santé recensés. Dans les kits individuels remis par les agents de la collectivité, sept masques FFP2, une paire de lunettes, une boîte de gants, vingt charlottes, 200 ml de gel hydroalcoolique… « On était juste en matériel, donc c’est un geste qui fait plaisir, au même titre que celui de la population qui nous confectionne des visières, par exemple » explique cette infirmière aulnoise. « C’est vraiment tendu, nous avons du matériel pour quelques jours à peine... » confirme une collègue déodatienne. Dans la file d’à côté patiente Benoît Pierrat. Le maire de Raon-l’Etape se charge lui-même de collecter le matériel destiné aux soignants de la maison de santé, notamment. "Ils s’autogèrent, se répartissent les tâches. Ceux qui sont moins concernés n’hésitent pas à sortir de leurs spécialités pour aider leurs collègues. »

IMG_0784.JPG

« Il y a une véritable attente de la part des professionnels de santé libéraux, on les sent démunis, souligne Bertrand Gaël, référent Prévention à la communauté d’agglomération. Qui précise cependant que le fruit de cette collecte est également utilisé pour les agents de la Ville et de l’Agglomération chargés du portage des repas ou des soins à domicile, pour les soignants de l’Ehpad, pour les personnels qui s’occupent de la garde d’enfants... »

C’est la raison pour laquelle la mobilisation de chacun doit rester totale : les dons de matériel sanitaire sont toujours possibles.

 

Pour cela, il suffit de contacter le 03 29 42 22 24 de 9 h à 18 h du lundi au vendredi, ou d’envoyer un courriel :

 

infocovid19@ca-saintdie.fr

25/03/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Le marché suspendu

VILLE-mail.jpgConformément aux directives données lundi soir 23 mars par le Premier Ministre, le marché de Saint-Dié-des-Vosges est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

N’oubliez pas : le confinement est la règle ; tout déplacement doit être dûment justifié

03/03/2020

Diocèse de Saint-Dié : Coronavirus - Mesures de préventions dans les Églises

unnamed.jpgCommuniqué du diocèse de Saint-Dié

Afin de contribuer à la lutte contre l’épidémie de Coronavirus et suite aux recommandations du Ministère des Solidarités et de la Santé, Mgr Didier Berthet, évêque de Saint-Dié, demande à l’ensemble des prêtres et diacres des paroisses du diocèse et à tous les catholiques de respecter jusqu’à nouvel ordre les mesures de préventions suivantes au cours des messes et dans toutes les églises :

  • Distribuer la communion uniquement dans les mains des fidèles.
  • Demander aux concélébrants de communier par intinction.
  • Ne pas échanger le geste de paix pendant les messes, ne pas s’embrasser ni se serrer la main.
  • Vider les bénitiers présents dans les églises.
  • Pour les célébrants et ceux qui les assistent, se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main.
  • Rappeler ces recommandations au début des célébrations pour qu’elles soient entendues et comprises de tous.

Sans vouloir créer de panique, il est normal qu’en tant que citoyens, les catholiques prennent part aux mesures destinées à limiter les risques sanitaires dans la crise actuelle.

Monseigneur Berthet remercie chacun pour le respect de ces consignes et invite les catholiques à prier pour les malades et les soignants., 

Plus d'informations, recommandations et mesures sanitaires sur le site de la préfecture des Vosges :

http://www.vosges.gouv.fr/Actualites/COVID-19-Informations-recommandations-mesures-sanitaires

19/02/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Journée de la Femme

Programme_Journée_Femme_SDDV-1-724x1024.jpg

Pour connaître le programme cliquez sur le visuel de l'affiche

11/02/2020

Saint-Dié-des-Vosges : la vitesse réglementée

VILLE-mail.jpgCommuniqué

À Saint-Dié-des-Vosges, de nombreux habitants se plaignent de la vitesse excessive notamment sur certaines portions de routes départementales situées en agglomération et où s'appliquait jusqu'ici une limitation de vitesse à 70km/h.

Régulièrement interrogés à ce sujet, le maire David Valence, le Premier Adjoint Bruno Toussaint et la Vice-Présidente du Conseil départemental Caroline Mattioni souhaitaient pouvoir faire évoluer cette limitation de 70 à 50km/h.

En accord avec les services du département des Vosges, cette mesure d'abaissement de la vitesse limite autorisée notamment route de Robache, route de Raon et rue d'Épinal peut désormais être prise par simple arrêté du maire de la Ville.

Un arrêté en ce sens a donc été signé jeudi 6 février 2020 par le maire de Saint-Dié-des-Vosges.

Le respect de cette limitation sera contrôlé régulièrement par la police municipale.

 

07:15 Publié dans Saint-Dié-des-Vosges |  Imprimer |  Facebook | |

06/02/2020

Saint-Dié-des-Vosges : le magazine Déodatiens de février

mag_fev.JPG

Pour lire le magazine cliquez sur le visuel

01/01/2020

Saint-Dié-des-Vosges : Communiqué de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges suite à une série d’incendies le soir de la Saint-Sylvestre

Communiqué
Dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020, une série d’incendies ont été perpétrés à Saint-Dié-des-Vosges, principalement dans le quartier de Kellermann. 

Présent sur place l’essentiel de la nuit et jusqu’à 5h30 du matin avec ses adjoints Bruno Toussaint et Nicolas Blosse, le Maire David Valence a souhaité revenir sur les faits lors d’un point presse qui s’est tenu le 1er janvier 2020 à 16 h à KAFE, dans le quartier de Kellermann.

Après une série de feux d’artifice signalés entre minuit et 1 h du matin ce même 1er janvier, des véhicules ont été incendiés à Kellermann ainsi que Place des Déportés, en centre-ville. Plusieurs feux de poubelles ont aussi été déclarés, dont deux à proximité de la Mairie.

Sur demande du Capitaine Gérard, des effectifs supplémentaires de police (au nombre de trois) venus d’Épinal ont été engagés auprès des policiers déodatiens. Grâce à l’arrivée de ces renforts sur place, les sapeurs-pompiers ont pu travailler et éteindre une partie des feux. Ce n’était pas possible auparavant pour des questions de sécurité. 

La situation restant tendue, le Maire David Valence a joint M Rochas, sous préfet de l'arrondissement de Neufchâteau, de permanence cette nuit-là, autour de 3h du matin. Le représentant de l’État a ensuite obtenu l’engagement de 8 policiers de Nancy et 6 gendarmes de la brigade de Saint-Dié-des-Vosges.

«Je regrette que les effectifs d’astreinte de la police nationale présents à Saint-Dié au moment des faits aient été si faibles » a souligné David Valence. La municipalité avait pourtant alerté sur les risques réels de tensions et sur le climat dégradé ces dernières semaines à Kellermann.

Le Maire a échangé à plusieurs reprises avec le Préfet des Vosges ce matin, qui a pris toute la mesure de la situation. Des renforts seront déployés en appui des policiers de Saint-Dié-des-Vosges dès ce soir.

08/12/2019

Déodatiens de Décembre 2019

mag_decembre.jpg

Pour lire l'intégralité du magazine de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, cliquez sur le visuel de Une

05/12/2019

Saint-Dié-des-Vosges : démission de Jean-Paul Besombes, communiqué du Maire de Saint-Dié-des-Vosges

COMMUNIQUÉ

"Jean-Paul Besombes m'a transmis ce matin une lettre adressée au Préfet des Vosges et datée du 4 décembre 2019. Cette lettre fait part de sa décision de démissionner de la fonction d'Adjoint au Maire, qui lui avait été confiée lors de la séance du Conseil municipal du 4 avril 2014, ainsi de celle de conseiller municipal.

Je regrette, mais comprends et respecte cette décision.

Elle intervient après un désaccord sur la priorisation des investissements (stade d'athlétisme, échiquier géant, axes à choisir pour le plan voirie).

Je suis d'ailleurs reconnaissant à M. Jean-Paul Besombes d'avoir assuré une dernière fois la préparation du Budget 2020, établi sur des fondamentaux et objectifs rigoureusement identiques aux années précédentes, avant de rendre effective sa décision.

Je salue le travail qu’il a déployé avec Nicolas Blosse, Adjoint au Budget, pour construire et faire exécuter des budgets rigoureux, qui nous auront permis de désendetter la Ville de 10 millions en net à la fin de l'exercice budgétaire 2020. Dans le quotidien de la gestion municipale, il aura été un gardien vigilant du respect de nos engagements.

Avec Patrick Zanchetta, M. Jean-Paul Besombes a été le principal artisan de la baisse du prix de l'eau à Saint-Dié-des-Vosges. Il y a consacré la ténacité et la force de caractère que nous lui connaissons.

Sur le dossier des emprunts toxiques, à mes côtés, avec mon directeur de cabinet Patrick Schmitt en début de mandat, M. Jean-Paul Besombes aura défendu jusqu'au bout la voie exigeante qui nous semblait la plus conforme aux intérêts de notre Cité.

Comme Adjoint délégué à l'Etat-Civil, il a supervisé l'organisation de six scrutins dans d'excellentes conditions de fiabilité, qui tranchaient avec les pratiques précédentes.

Dès l'élection des 23 et 30 mars 2014, M. Jean-Paul Besombes nous avait fait savoir qu'il n'effectuerait qu'un seul mandat.

Après 5 ans, 8 mois et 1 jour d'action et alors que plus de 95% du mandat est achevé, il quitte donc un navire sur le point d’arriver au port.

Je lui souhaite de profiter pleinement du temps retrouvé avec son épouse Francine, ses enfants et petits-enfants.

Il ne semble pas très opportun de procéder à l'élection d'un nouvel Adjoint pour les 101 jours de mandat municipal qui nous séparent de l'élection du 15 mars 2020.

Les responsabilités de M. Jean-Paul Besombes seront donc réparties, par arrêté, entre plusieurs de ses collègues à qui j'en ferai rapidement la proposition."

 

11:25 Publié dans Saint-Dié-des-Vosges |  Imprimer |  Facebook | |

08/11/2019

Saint-Dié-des-Vosges : Déodatiens de novembre

mag_nov.JPG

Pour lire le magazine en entier cliquez sur le visuel

05/11/2019

Grand Est, Saint-Dié-des-Vosges : David Valence alerte le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur la situation des sapins pectinés

Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Vice-Président de la Région Grand Est, David Valence alerte le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur la situation des sapins pectinés
Ce lundi 28 octobre, David Valence a alerté Didier Guillaume sur la situation des sapins pectinés, essence emblématique du massif des Vosges, attaqués dans la Région Grand Est comme ailleurs sur le territoire, par des insectes cambiophages parce que fragilisés par les épisodes récurrents de canicule et de sécheresse.
Préoccupé par l’état de santé de nos forêts et par le risque sanitaire réel que représentent ces attaques d’insectes cambiophages sur nos sapins, David Valence demande au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation d’inclure le sapin pectiné dans le Plan de soutien exceptionnel de l’Etat pour la commercialisation des bois scolytés et la reconstitution des peuplements détruits. Un dispositif d’aide à la mobilisation de 16 millions d’euros annoncé le 8 octobre dernier, cependant exclusivement réservé à l’épicéa commun, pour son transport et sa vente hors de la région Grand Est, à des clients de l’ouest du pays notamment, où il existe également une forte demande pour les bois de sapins pectinés.
«La proportion de sapins pectinés stressés par les épisodes de canicule et de sécheresse, donc sensibles aux attaques, croît fortement d’année en année, ouvrant ainsi des possibilités de pullulations d’une ou plusieurs de ces espèces, parasites de faiblesse, inconnues jusqu’alors (…) Victimes de dépérissements massifs d’arbres de cette essence, sans solutions locales pour écouler les bois, les propriétaires et gestionnaires concernés sont acculés à regarder les arbres mourir sur pied et leur bois se déprécier complètement alors que des débouchés existent dans notre pays. Cette situation est incompréhensible pour tous les acteurs de la filière», déplore David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Vice-président de la Région Grand Est.

27/10/2019

Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges : le mag d'octobre

Capture.JPG

Pour lire le Mag dans son entier cliquez sur le visuel