Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2016

Saint-Dié-des-Vosges : l'usine Le Corbusier au patrimoine mondial de l'humanité !

La décision de l'UNESCO marquera le coeur de l'été 2016. Le maire de Saint-Dié des Vosges David Valence s'est fait une joie de l'annoncer ce matin sur sa page Facebook.

DSC_0056.JPG

" ÉNORME! La nouvelle vient de tomber : L'UNESCO distingue Saint-Dié-des-Vosges en classant l'usine Le Corbusier au patrimoine mondial de l'humanité. C'est une première absolue dans les Vosges. Saint-Dié-des-Vosges rejoint notamment la place Stanislas à Nancy, les cathédrales de Strasbourg ou de Reims, ... Très fier de voir aboutir ce combat auquel nous avons apporté notre pierre depuis 2 ans et heureux pour notre ville, pour notre histoire. Un merci tout particulier à Claude Kiener pour sa détermination et sa lucidité sur ce dossier"

16/07/2016

Saint-Dié-des-Vosges : Hommage du Maire de Zakopane aux victimes des attentats

Le Maire de Zakopane Leszek Dorula a souhaité rendre hommage vendredi 15 juillet aux victimes de l’attentat de Nice.
Accompagné du Maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence et du Maire de Meckhé Magatte Wade, il a déposé une gerbe au monument aux morts en fin d'après-midi.

coménoration attentat nice 1.jpg

La compagnie des jeunes de Zakopane était également présente à cette brève cérémonie marquée par l'émotion et la sobriété.

19/06/2016

Bruyères, Honolulu : visites lointaines

Ce début de mois de juin, Bruyères a reçu d’autres visites que les nuages chargés de pluie. Le vendredi 3, Sylivia et Russel Yamada, venus de l’Oregon, ont été accueillis par Christian Deville pour la visite des sites des batailles d’octobre 1944.

Deux oncles de Russel, Kaz Fuji et Art Iwasaki avaient été blessés à Bruyères, alors qu’un de leurs amis, Max Hosoda, avait perdu la vie le 18 octobre 1944.

2A4547A7822244258616DE4D46050C0E.jpg

                                Russel et Sylivia au mémorial de l’Helledraye

Martial Hilaire, président du Chemin de la Paix et de la Liberté, a remis au couple une médaille à l’intention de Kaz Fuji qui est encore vivant

Samedi 11 juin, l’artiste américain, Glen Moriwaki accompagné de son épouse et de sa fille ont été reçus au grand salon de la Mairie, dont un des murs est orné d’une œuvre monumentale (un assemblage de 16 petits tableaux) offerte par l’artiste à la ville de Bruyères. Le Maire, Yves Bonjean a remis à Glen la médaille de la ville ainsi qu’une image d’Épinal. Quatre autres visiteurs venus de Californie, guidés par Gérôme Villain, participaient à la réception.

Visite du Soleil Levant

Le 14 juin, Martial Hilaire a accueilli deux citoyens japonais qui venaient de Honolulu. David Asanuma et Katsuhiro Takano. Le premier passe le plus clair de son temps à Honolulu, membre du conseil de la société Japon-Amérique d'Hawaii.

EB9F0F1F14A94B22B39D6C6C9E4CFC28.jpg

                                          David et Katsuhiro à l’abri à la mairie

Katsuhiro est conseiller spécial auprès du maire de la ville japonaise de Nagaoka, notamment dans le domaine du tourisme. Il vient souvent aux iles Hawaii.

Les visites du monument US de l’Helledraye, de la Borne 6, et du cours de l’Amitié se sont faites malgré une météo indigne ! Les visiteurs du Soleil Levant ont été intéressés par les vitrines du hall de la Mairie. Le lendemain, après une visite au cimetière du Quéquement, ils ont pris la direction de l’aéroport de Francfort pour le voyage retour à Honolulu.

Texte et photos, remerciements à Claude Freminet

01/06/2016

Bruyères : Verdun, l'histoire s'inscrit dans les mémoires

!cid_4A8457F6-47BF-4789-9F14-A818324EBC30@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

10:46 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

31/05/2016

Bruyères : visites d'Amérique

Avec les beaux jours (ou supposés tels…), les visiteurs parfois venus de loin choisissent  Bruyères comme étape. Ce fut encore récemment le cas pour deux couples américains d’origine japonaise, descendants directs ou indirects des soldats « Nisei » du 100-442ème régiment de combat libérateur de Bruyères en octobre 1944.

Accueillis par quelques membres du Chemin de la Paix, dont le vice-président Christian Deville, ces visiteurs se sont laissé guider vers le baisser du drapeau au cimetière militaire du Quéquement avant la montée au mémorial de l’Helledraye puis un passage au square de l’amitié.  Le circuit comportait également une excursion sur les hauteurs de Biffontaine, à la Borne 6 et sur le site du « Bataillon perdu ».

A53EC5DDA66F4498884761AEF01EDA4A.jpg

Julie et Walter Tanaka venaient du sud de la Californie ; un ami d’enfance du père de Julie avait notamment participé à l’assaut de l’Avison d’où les Allemands menaçaient la progression des autres unités du 442ème . Leur étape bruyèroise  se situait entre deux autres assez agréables : Baune, et Epernay.

Deux amies, Lynn et Wendy, ont également marché sur les traces des libérateurs dont faisait partie l’oncle de Wendy, Yosh Noritake.

D’autres visites sont prévues, mais à des dates non encore connues.

Remerciements à Claude Freminet pour texte et photo

08:09 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

17/05/2016

Laval sur Vologne : le devoir de mémoire respecté

Une belle et émouvante cérémonie s'est déroulée le 8 Mai avec la participation des enfants de l'école et de leurs enseignants.

photo.JPG

Les écoliers ont chanté la Marseillaise et la chanson " On écrit sur les murs"  appris avec Sophie, professeur de musique. Filles et garçons ont également déposé une rose blanche au monument auprès duquel ils accroché leurs messages.

20/03/2016

Bruyères : Daniel Osiris toujours déterminé

Bruyères-Musée_Henri-Mathieu-Ancienne_synagogue_(2).jpgSamedi 5 mars, l'association Daniel Osiris a tenu son assemblée générale annuelle au Relais de la cité à Bruyères. Cette association porte le nom du mécène parisien Daniel Osiris (1825 - 1907) qui a financé la construction de la synagogue de la ville inaugurée en 1903, à la demande du rabbin d’Épinal. Elle aide la municipalité dans la gestion du musée Henri Mathieu ouvert dans cet ancien lieu de culte en 1993.
L'assemblée générale s'est tenue en présence de Yves Bonjean, maire de Bruyères, d’Yves Bastien, président de la communauté de communes, Christian Tarantola et Bernadette Poirat, conseillers départementaux, et de Guy Drocchi, président du pays de la Déodatie.


Le président, Gilles Grivel, a commencé l'assemblée générale en remerciant tous ceux qui permettent au musée de fonctionner, particulièrement Andrée Chaumont, qui a pris la succession de son mari et qui depuis 2013 organise l’exposition annuelle au musée, exposition consacrée en 2015 aux faïences du 18e siècle et aux dentelles. Gilles Grivel a aussi remercié les bénévoles, qui permettent l’ouverture du musée, la municipalité, qui embauche durant l’été un étudiant pour aider les bonnes volontés présentes. Il a rappelé la visite au mois d’août dernier de l’historien de l’art, Dominique Jarrassé, qui se trouve être parmi les premiers à l’origine du sauvetage au début des années 1990 par la municipalité de l’ancienne synagogue, alors en très mauvais état. Il a aussi évoqué la cérémonie organisée par l’institut Pasteur, le 8 mars dernier, en l’honneur de Daniel Osiris. Ce dernier a, en effet, fait à cette institution le plus gros legs de son histoire.

P3050005.JPG


La secrétaire, Françoise Petit, a ensuite fait le bilan de la saison 2015. Le musée a reçu plus de 500 visiteurs, un chiffre en forte augmentation. Parmi ces visiteurs se trouvaient un groupe de la société d’histoire d’Épinal, la Société d’émulation des Vosges, et trois groupes de l’Université de la culture permanente de Nancy. Tous les visiteurs ont fait part de leur satisfaction devant la richesse des collections et la qualité de l’accueil. En effet, chaque visiteur a droit à une visite guidée.
Françoise Petit a aussi présenté la saison 2016. Le musée sera ouvert, comme les années précédentes, en juillet, août, et septembre les jeudis, vendredi, samedi et dimanche, de 15 heures à 18 heures. L’exposition temporaire, que prépare activement Mme Andrée Chaumont, sera consacrée aux faïences bleues des 17e et 18e siècles ainsi qu’aux dentelles, mais les pièces exposées seront différentes de celles montrées l’année dernière. Pour l’année 2017, une exposition sur Bruyères dans la Première Guerre mondiale est prévue.
Jean- François Holtzer, le trésorier, a présenté le bilan financier de l’association, qui est satisfaisant. La cotisation reste fixée à huit euros par personne.
L’assemblée générale a reconduit le bureau :  Gilles Grivel, président, Françoise Petit, secrétaire, Jean-François Holtzer, trésorier, et  Michèle Pelletier, trésorière adjointe.
Les responsables présents à cette assemblée générale ont remercié l’association pour le travail remarquable et ont souligné l’importance du musée, à la fois comme lieu de mémoire et comme attraction touristique.

08:42 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

04/02/2016

Bruyères : 40 ans pour le Chemin de la Paix et de la Liberté

0FF9415D77B14F23B6DA28AC0B591C2C.jpgUn peu d’histoire. Octobre 1944, le 100éme-442éme RCT partent de Fays, via la forêt de l’Helledraye en route pour la libération de Bruyères puis le sauvetage du « Bataillon Perdu » sur les hauteurs de Biffontaine.Faut-il rappeler que cette unité US était composée de volontaires d’origine japonaise ?

1976 : à leur retour d’un voyage aux îles Hawaï, quelques Bruyèrois décident de fonder une association, le Chemin de la Paix et de la Liberté. Le même nom sera donné en 1989 au parcours effectué par les libérateurs, entre le monument US de l’Helledraye et la Borne 6.

Un quarantième anniversaire, cela doit se fêter, tel est l’un des souhaits du président Martial Hilaire. Comment ? Un gala de Claude Vanony (membre éminent du CPL !), une épreuve sportive à VTT, à pied ou les deux sur le parcours (près de 20 km), une balade gourmande… les idées ne manquent pas.

Balisage et dépliant

Cet anniversaire a été en quelque sorte préparé en 2015. Réalisée sur le modèle d’une plaquette éditée précédemment, un dépliant a été édité, toujours en collaboration avec l’office de tourisme où il est disponible. Cette fois, on y trouve un plan détaillé du chemin de la Paix, et on y découvre cinq boucles, deux au départ de la place Stanislas, les autres à partir de La Chapelle devant Bruyères, Biffontaine et Vanémont.

91FB57CEF3E94E42B7D1346A4ED0BCA0.jpg

Ces « petits » parcours de randonnée, de 1h30 à 3h de durée, ont été tracés et balisés par le Club Vosgien de Bruyères, qui avait déjà balisé le grand parcours. Mais le temps avait fait disparaître quelques panneaux.

Un autre jumelage, autre que celui entre Bruyères et Honolulu, a été conclu cette fois entre une classe de l’Institution Jeanne d’Arc et le « Jardin Academy » de Kailua près de Honolulu ; l’association suit de près l’évolution de cette union.

Deux jeunes étudiants de Fays, Thibaut et Hélène, croyaient que leur projet de stage aux USA était tombé à l’eau, mais le CPL, en particulier Claudie Deschaseaux, ont volé à leur secours, ils ont passé 5 semaines dans une exploitation agricole non loin de la capitale hawaïenne.

Quelques groupes de visiteurs, d’une vingtaine de personnes comme des couples ou même des personnes seules, ont été accueillis et guidés. Un détachement de militaires français est même venu marcher sur les traces des « Niseis », la municipalité avait fourni un hébergement très… militaire avec un petit chapiteau dressé au stade. Une partie de ce détachement était revenu participer à l’anniversaire de la libération.

Enfin, l’association peut toujours compter sur les collaborations de deux municipalités, celles de Bruyères et de Biffontaine.

Remerciements à Claude Freminet pour photos et article 

07:59 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

27/01/2016

Communauté de Communes Bruyères – Vallons des Vosges : collecte de mémoire

La Communauté de Commune Bruyères – Vallons des Vosges, avec l’appui technique de son Office de tourisme et de la Mairie de Bruyères, se mobilise pour la mémoire des événements de la Seconde Guerre mondiale sur son territoire.

Après une première collecte menée à l’automne 2014 et l'hiver 2015, une nouvelle session est actuellement en cours auprès des personnes ayant vécu sur le territoire de la communauté de communes durant la période allant de 1940 à 1945.

SC253983[1].jpg

3 axes de discussion sont privilégiés lors des rencontres :

Les conditions de vie des civils, 1940-1944
Les événements de la Libération des Vosges, automne 1944
La rencontre avec les soldats américains

Si vous pensez que votre témoignage ou celui de l’un de vos proches peut aider à sauvegarder la mémoire des événements de la Seconde Guerre mondiale sur notre territoire, vous pouvez contacter Anaïs Casin au 03 29 50 51 33 (Office de tourisme Bruyères Vallons des Vosges).

 

24/12/2015

Bruyères, Laveline devant Bruyères : Monsieur André Sergent médaillé de la FNATH

Début décembre, la Fédération des Accidentés du travail de Bruyères (FNATH) représentée par son président René L’HOMME, la secrétaire Evelyne JEAN et Jean-Marie Mougeolle, membre du bureau ont remis à Monsieur André Sergent la médaille de fidélité pour 33 ans de cotisations depuis son adhésion.

Médaille.jpg


C’est en 1982 que M. Sergent a été fauché par une voiture alors qu’il traversait sur les passages protégés en allant à son travail. Ses blessures conséquentes : fracture de la jambe gauche, fracture ouverte de la jambe droite ont nécessité plusieurs interventions chirurgicales dont une arthrodèse du genou et de la cheville du côté droit.
En 2014, il a été amputé de ce membre. M. Sergent, très courageux après ces longues périodes d’hospitalisation, de rééducation a réussi malgré la souffrance à remarcher avec une prothèse de jambe.
Il exerçait la fonction de surveillant à la filature de Laveline devant Bruyères. Ne pouvant plus travailler, le président de la FNATH de Laveline lui conseilla de s’inscrire pour l’aider dans ses démarches. Quelques années plus tard, il devint bénévole et exerça la fonction de secrétaire et de trésorier.
La cérémonie s’est déroulée autour du pot de l’amitié.

07:02 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

09/12/2015

Bruyères : cérémonie AFN du 5 décembre

Afn.jpg

Pour voir la cérémonie AFN cliquez sur l'image

12:22 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Saint-Nicolas, patron des écoliers

Saint-Nicolas dans les écoles.jpg

Pour suivre Saint Nicolas dans les écoles bruyèroises cliquez sur l'image

12:03 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Saint-Nicolas est venu !

Saint Nicolas.jpg

Pour suivre le défilé de la Saint-Nicolas à Bruyères cliquez sur l'image

11:59 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

07/12/2015

France : tous les résultats des élections régionales

carte electeur.jpg

Pour connaître tous les résultats des élections régionales 2015, cliquez sur l'image

04/12/2015

Bruyères-Honolulu : décès de George T. Sakato, vétéran Américain

C’est à presque 95 ans que George T. Sakato est décédé le mercredi 2 décembre 2015 à Denver, Colorado, États-Unis où il résidait avec sa fille Leslie qui veilla sur lui jusqu'à son dernier souffle.

Ce soldat américain d’origine japonaise était l’un des plus célèbres combattants du fameux 100/442ème régiment de combat composé, pendant la Seconde Guerre mondiale, exclusivement d’Américains d’ascendance japonaise.

Scan10001.JPGCette unité s’illustra avec brio en Italie et dans les Vosges dans le secteur de Bruyères. George Sakato fit connaissance avec la dure réalité de la Guerre à Laval-sur-Vologne le 14 octobre 1944 au début de la Bataille de Bruyères : alors qu’il se reposait avec son ami Yohei Sagami de Seattle. Un obus tomba à proximité des deux hommes et un éclat trancha la jugulaire de Yohei qui se vida de son sang dans les bras de son camarade. Une plaque est aujourd’hui apposée à l’endroit de son décès et un monument en granit récemment commandé par la municipalité de Laval sur Vologne va également bientôt y être érigé en souvenir de ce drame.

Quelques jours plus tard, le 29 octobre 1944, c’est en combattant les forces allemandes en position sur la colline au nom de code « 617 » alias le « Fourchon d’Erival » que George Sakato, après avoir perdu une seconde fois, un camarade dans ses bras, se leva comme fou et chargea vers l’ennemi en réalisant plusieurs actions héroïques qui lui valurent à l’attribution à l’époque d’une « Distinguished Service Cross » que l’on pourrait comparer à notre « Croix de Guerre » française. Cette décision fut logiquement réévaluée en juin 2000 et promue au rang de Médaille d’Honneur qui est la plus haute distinction militaire de l’armée des États-Unis d’Amérique. Quelques jours plus tard, George Sakato sera blessé par un éclat d’obus de mortier et sera hospitalisé pendant huit mois.


Après Barney Hajiro décédé en 2011, Joe Sakato était le dernier survivant des Médaillés d’Honneur du 100/442 promus dans les Vosges. Seul subsiste Charles Coolidge de la 36e Division d’Infanterie américaine du Texas. La mémoire de George Sakato n’est pas oubliée puisqu’en octobre dernier une plaque en son honneur et celle de ses camarades du 2e Bataillon fut apposée au sommet de la « Colline 617 » en collaboration avec la mairie de Bois-de-Champ, l’ONF et le cimetière militaire américain d’Épinal.

Sincères condoléances à ses proches

Remerciements à Hervé Claudon pour cet information, l'article et la photo.

27/11/2015

Hommage national

A toutes les victimes

10:52 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

19/11/2015

La Chapelle devant Bruyères : l'Armitice célébré

Les cérémonies marquant le 97e anniversaire de l’Armistice se sont déroulées face à une assistance beaucoup plus importante que d’habitude. En particulier grâce à la présence des élèves de Marie Laure Robert, classes CM1 et CM2 du RPI, accompagnés de leurs familles.

IMG_3384.JPG

Après la lecture du message officiel du secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, une gerbe a été déposée par le Maire, Jacques Valance, de M. Nau, Maire honoraire et de Régine Jacquemin, Présidente de l'association du Maquis de Corcieux. La Marseillaise ainsi que le Coquelicot oublié de Michel Loiselle ont été interprétés par les enfants.

La cérémonie s’est terminée par le verre de l’amitié.

 

07:09 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

17/11/2015

Bruyères : rassemblement républicain en hommage aux victimes du 13 novembre

!cid_C23CC80F-442C-465B-A5E4-EF48BAB5AE27@lan.png

Pour voir la vidéo de l’hommage rendu à Bruyères  aux victimes du vendredi 13 novembre 2015 à Paris cliquez sur la photo

15/11/2015

Saint-Dié-des-Vosges : Communiqué de David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges

Communiqué de presse de David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges


"Les attentats du 13 novembre 2015 vont marquer une véritable rupture dans notre histoire. Il y aura l’avant et l’après-13 novembre. L’élan de mobilisation de janvier 2015 s’était beaucoup concentré sur la liberté de la presse, alors que les journalistes n’étaient pas les seules victimes.
Hier, des hommes et des femmes sont morts simplement parce qu’ils se trouvaient au mauvais endroit, au mauvais moment.
L’ignominie de ces crimes est sans limite, sans comparaison. Dans ce contexte, le devoir de chacun est d’observer une prudente réserve dans ses commentaires et une implacable détermination dans la lettre, à tous les niveaux, contre la barbarie à prétexte religieux.
Plus que jamais, sachons-nous rassembler autour de la France et de ses valeurs humanistes !

Rassemblement républicain
Une minute de silence sera observée à Saint-Dié-des-Vosges, comme dans toute la France, ce lundi 16 novembre 2015 à midi.
Par ailleurs la municipalité de Saint-Dié-des-Vosges invite tous ceux qui le souhaitent à se rassembler ce même lundi 16 novembre à 18h place Jules Ferry, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, afin de manifester leur attachement aux valeurs de l’humanisme républicain, et leur ferme détermination à les défendre sans répit, comme sans amalgame."

 

11/11/2015

L'Armistice de la guerre 1914-1918

Waffenstillstand_gr.jpg

Tableau représentant la signature de l’Armistice de 1918 dans le wagon-salon du maréchal Foch. Derrière la table, de droite à gauche, le général Weygand, le maréchal Foch (debout) et les amiraux britanniques Rosslyn Wemyss et G. Hope. Devant, le ministre d’État allemand Matthias Erzberger, le général major Detlof von Winterfeldt (avec le casque) de l’Armée impériale, le comte Alfred von Oberndorff des Affaires étrangères et le capitaine de vaisseau Ernst Vanselow de la Marine impériale. (Source Wikipédia)

08:47 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

05/11/2015

Bruyères : cérémonie d’hommage aux Morts de la Guerre d'Algérie et de combats du Maroc et de la Tunisie.

drapeau france 3.gifSamedi 5 décembre 2015 à 18 h 30 sur l'Esplanade du Souvenir cérémonie à l’occasion de la Journée Nationale d’hommage aux Morts de la Guerre d'Algérie et de combats du Maroc et de la Tunisie.

 

10/10/2015

Bruyères : L’Armée Française sur le Chemin de la Paix et de la Liberté

La semaine dernière, un escadron dénommé 5e EIEC (escadron d’instruction élémentaire de conduite) avait pris ses quartiers au stade municipal pour quatre journées notamment consacré au devoir de mémoire. Les 23 hommes et les 2 femmes , commandés par le Capitaine Jack Fabignon, dépendent de l’école militaire de Bourges , et sont basés à Sissonne, dans l’Aisne. Leur formation consiste en la conduite de tous les véhicules terrestres militaires.

IMG_0367.JPG

 

Mardi, soit le 2ème jour de leur présence au pied de l’Avison, a été consacré au souvenir de la bataille pour la libération de Bruyères. Accueillis  par le Maire Yves Bonjean, par le président de l’association du Chemin de la Paix et de la Liberté Martial Hilaire et quelques membres , les militaires ont  d’abord assisté à la projection  d’un diaporama sur l’histoire du 442ème RCT, la bataille de Bruyères, le sauvetage du bataillon perdu sur les hauteurs de Biffontaine, ainsi que le projet « Camp US », un centre d’interprétation sur ces différentes batailles qui doit voir le jour d’ici à quelques années. Anaïs Cassin, de l’office de tourisme, a apporté des explications sur ce projet qui suscite l’intérêt aux USA et même au Japon !

               IMG_0363.JPG

L’après midi a vu l’escadron parcourir le chemin de la Paix sous la conduite et avec les explications des membres du CPL depuis  le mémorial US et le nœud de l’amitié en forêt de l’Helledraye, jusqu’à la borne 6 et le site du bataillon perdu.

Le lendemain, la visite du mémorial d’Alsace-Lorraine à Schirmeck, puis celle du Struthof étaient au programme.

Jeudi, des exercices d’escalade aux roches de Pointhaie ont précédé le retour à Sissonne.

Il ne serait pas impossible de revoir une partie de l’escadron venir à Bruyères participer au défilé de l’anniversaire de la Libération ce 25 octobre.

Remerciements à Claude Freminet pour cette information agrémentée de photos.

16/07/2015

Bruyères : : les cérémonies du 14 juillet

Drapeau France 4.gifPour voir ou revoir les cérémonies du 14 juillet 2015, cliquez sur le lien ci dessous :

https://vimeo.com/channels/tvcanal8/133540944

 

06:47 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

12/07/2015

Bruyères : 71 après...

L'an dernier, alors que l'on commémorait le 70ème anniversaire de la libération de la France, celle de Bruyères en particulier, de nombreux américains étaient venus effectuer une sorte de pélerinage avec étape obligée au pied de l'Avison.
 
visite us, photo 2.jpgCes visiteurs sont en grande majorité d'origine japonaise. Quelques vétérans ayant combattu avec le 442ème RCT faisaient partie, quand leur état de forme le permettait, de ces groupes, notamment celui qui était venu célébrer le 14 juillet (aux USA on dit "Bastille Day").
 
Cette année, les visites continuent à se succéder. Ils viennent en groupe, ou en couple, comme tout dernièrement.
Le 29 juin au matin, quatre membres de l'association du Chemin de la Paix et de la Liberté étaient en gare de Saint-Dié pour attendre Kimiko Miyashima et Zachary Fujimoto en provenance de Berlin.
Marie-Claire et Christian Deville, Claude et Christian Liénard ont servi de guide aux deux jeunes visiteurs avec première étape au cimetière militaire américain du Quéquement. En présence de l'assistant au surintendant, le petit groupe a assisté à la levée de la Banière Etoilée.
Le grand-père de Zach avait servi, non pas dans le 442ème RCT mais dans un régiment d'artillerie de l'US Army qui avait stationné à Deycimont et à Tendon en octobre 1944. Lui et sa compagne ont donc découvert ces deux villages, marchant sur les traces de l'aïeul 71 ans plus tard.
 

visite us, photo.jpg

Ils ont également suivi leurs guides bruyèrois sur le Chemin de la Paix et de la Liberté, entre la Borne 6 sur les hauteurs de Biffontaine et le monument américain de la forêt de l'Helledraye. Une virée vers Gérardmer était également au programme.
 
Au matin du 3ème jour, Kimiko et Zach ont poursuivi leur périple européen vers Paris, Barcelone et Madrid, puis sont retournés aux Etats Unis. Kimiko à Los Angeles, Zach aux îles Hawaii.
 
 
Remerciements à Claude Freminet pour cet article.

07:42 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

19/05/2015

Haut-Jacques : hommage au résistants de la forêt vosgienne

Haut Jacques.jpgSeconde guerre mondiale, 70ème anniversaire de la Libération de la France, hommage aux résistants de la forêt vosgienne – 22 mai 2015, col du Haut-Jacques.


L’Office national des forêts organise une cérémonie de commémoration dédiée aux résistants  de  la  forêt  vosgienne  morts  pour  la  France. 

Elle  se  tiendra  au  pied  du monument  aux  morts  situé  au  col  du  Haut-Jacques  en  présence  du  préfet,  de membres des familles des disparus, de représentants de la filière bois, d’élus locaux et de personnels de l’ONF.


L’hommage  se  déroulera  en  plusieurs  temps :  allocutions,  dépôt(s)  de  gerbe(s)  au pied du monument en présence des sonneurs de trompes de l’ONF. Cette matinée sera suivie d’un vin d’honneur organisé dans la salle polyvalente de Taintrux.

Ce communiqué tient lieu d’invitation pour les familles des victimes et les retraités de l’ONF qui souhaiteraient assister à cette cérémonie organisée le vendredi 22 mai 2015 

11h (accueil à partir de 10 h 30) au col du Haut-Jacques.

Les personnes souhaitant participer à cet hommage pourront s’inscrire par courriel à l’adresse   suivante : dt.lorraine@onf.fr   en   indiquant   comme   sujet   « Inscription cérémonie  du  22  mai  2015 »  en  mentionnant  les  noms  et  prénoms  des  personnes représentées .
 
Le monument du Haut-Jacques a été construit en 1948 en forêt domaniale de Mortagne, situé sur cette même commune sur le terrain d’une ex-maison forestière et d’une sécherie forestière détruites par la guerre. Il a été érigé en mémoire des bûcherons, voituriers, sagards, commis, exploitants et autres résistants de la forêt vosgienne morts pour la France. Les noms des 287 personnes concernées sont inscrits sur un parchemin scellé dans la pierre du monument.
Les personnes citées sur le parchemin se sont illustrées par des actes de résistance dès les années 40. Le monument porte sur l’une de ses faces l’inscription : « La forêt vosgienne à ses résistants ».
Des  informations  plus  détaillées  seront   disponibles  sur  le  site :

http://www.onf.fr/lorraine/@@index.html 

-  rubrique « Actualités »

07:11 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

18/05/2015

Laval sur Vologne : le 70e anniversaire de fin de la Seconde Guerre mondiale célébré

drapeau france 3.gifÀ l'occasion du 8 Mai et après l'office religieux qui se déroulait à Bruyères, l'insigne avec Étoile d'argent pour plus de 10 années de service en qualité de porte-drapeau au sein de l'amicale des Anciens combattants a été remise à Monsieur Bernard  Pauchard.

 

08 mai 2015 016.JPG

 

La remise d'une rose par chaque enfant présent au pied du monument aux morts de Laval sur Vologne fut suivie d'un dépôt de gerbe par les maires de Laval sur Vologne et Fays accompagnés du vice président de l'amicale.

08 mai 2015 017.JPG

L'interprétation par les vingt enfants présents aux côtés de leur professeur et chantant l'hymne national illustré par la musique fut particulièrement émouvante en représentant ainsi le passage de relais du devoir de mémoire.     

09:56 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

09/05/2015

Laval sur Vologne : assemblée générale des ACVG

AGle des AC et VG de laval et fays 064.JPG

Pour lire le compte rendu de la réunion cliquez sur le lien ci dessous :

Assemblée générale des AC.pdf

07:31 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

12/04/2015

Bruyères-Biffontaine-Honolulu : émouvantes rencontres

drapeaux.jpgTout ceci s’est produit en forêt de Biffontaine.   
Mis en contact par l’Office de Tourisme de Bruyères, deux membres de l’association « Chemin de la Paix Jumelage Bruyères Honolulu » guident  M. Harada, un américain en pèlerinage à Bruyères. Rod Harada est le fils d’un vétéran de la Cie M. du 442° Régiment d’Infanterie libérateur de Bruyères.

" En route vers la borne 6 en foret de Biffontaine, à la hauteur de la croisette nous croisons un véhicule stationné avec 3 personnes en discussions. Je reconnais Gérome Villain, nous nous faisons signe , j’arrête le véhicule et nous nous saluons. Jérôme nous présente ses 2 passagers Ross Hempstead et son épouse. Ce couple d’Américains parle un français impeccable (études en Suisse, habitant l’Angleterre, ancien Colonel de l’armée américaine, fils de Colonel et père d’un fils également Colonel…) M. Hempstead raconte rapidement leur parcours. Ils étaient il y a quelques semaines à Hawaii où il fut question du livre US Samouraï. Ils ont même discuté avec Pierre Moulin qui leur a dédicacé un ouvrage. Ils sont donc aujourd’hui sur les traces du Bataillon Perdu… 
Ross Hempstead nous fait savoir que son père Robert Louis Hempstead, capitaine en 1944 commandait la compagnie M. du 442° RCT, qu’ il a procédé à leur formation et entrainement à camp Shelby aux USA. Il a débarqué avec eux en Italie.

              2 les 2 fils avec photos des pères et les guides Bernard Hans et Michael Remy.jpg 

Au cours des présentations, je mentionne que le papa de notre passager Rod Harada était  également dans la Cie M. Quelle coïncidence ! Les conversations s’enflamment et le miracle se produit !  

4 les 2 pères sur photo Cie M du 442.JPG 

Ross sort une photo de la compagnie et il se trouve que les deux hommes montrent leurs pères respectifs le Capitaine Hempstead et le Sergent Harada au premier rang du groupe, seuls 4 soldats les séparent ! » 
70 ans plus tard les 2 fils se rencontrent par le plus grand  hasard,  le même jour à la même heure, en pleine forêt vosgienne au milieu de nulle part  !

3 Le groupe Cie M .JPG


Le petit groupe s’est ensuite retrouvé au monument de la Borne 6. Une nouvelle voiture est arrivée, le conducteur s’est présenté et après discussion avec M. Hempstead, ils se sont trouvé un point commun, cet homme ancien militaire fut instructeur à West Point et formateur du fils de Ross Hempstead !

Que d’émotions ! …. 

 

10:08 Publié dans Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

18/01/2015

Bruyères : Chemin de la Paix et de la Liberté, jumelage Bruyères - Honolulu

!cid_ii_i4y0n2vy0_14aed36f65723d8d.jpgL'assemblée générale annuelle de l'association Chemin de la Paix et de la Liberté, Jumelage Bruyères - Honolulu se tiendra samedi 31 janvier 2015 à 10 h au relais de la cité à Bruyères
 
L'ordre du jour sera le suivant :  signature de la feuille de présence ; accueil des participants par le président et présentation des nouveaux membres ; rapport moral par le secrétaire ; rapport financier du trésorier ; projets 2015 ; régularisation des cotisations et questions diverses.

Les personnes qui souhaitent participer au repas qui suivra au restaurant cette réunion sont invitées à s'inscrire avant le 25 janvier en contactant Martial Hilaire ou Bernard Hans.