Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2009

Bois de Champ : Liliane et Georges Baly dignes du diamant

Le dicton populaire assure que le 19 mars les oiseaux se marient. C'est en ce jour symbolique de veille de printemps que Georges Baly et Liliane Simon choisissaient de convoler en justes noces. Le grand livre de l'État civil de Bois de Champ qui possède la mémoire des évènements en a conservé les moindres détails. Le 19 mars 1949, 16 heures, ont comparu publiquement en la maison commune, Georges, Jules Baly, sagard, né à Bois de Champ, le 13 septembre 1926, 22 ans, domicilié à Bois de Champ, fils de Jules, Jean-Baptiste Baly, cultivateur et Marie Justine Valence, son épouse, cultivatrice, domiciliés à Bois de Champ, d'une part. Et, Liliane Odette Simon, ouvrière d'usine, née à Laveline devant Bruyères le 2 juin 1928, 20 ans, domiciliée à Moyenmoutier, fille de Stanislas, Jean, Denis Simon, décédé et de Yvonne Claudia, sa veuve, ouvrière d'usine à Moyenmoutier, présente et consentante, d'autre part.
Quelques lignes de formalités, et l'on retrouve sur le papier d'autres informations concernant cette cérémonie. Marius Baly, sagard, 30 ans, domicilié à Bois de Champ et Fernand Simon, ouvrier d'usine, 30 ans, domicilié à Granges sur Vologne étaient alors les témoins majeurs de l'union de Georges et Odette. Le maire de Bois de Champ à l'époque, Henry Caël officialisait le mariage.

P1150292.JPG


Samedi 21 mars 2009 en fin matinée la machine à remonter le temps était en marche.
P1150301.JPG

« Il y a tout juste 60 ans, le 19 mars 1949, vous étiez assis à cette même place, un peu plus jeunes certes, un peu moins sages, mais tout aussi heureux et tout aussi émus. Les amis et parents qui vous accompagnaient alors vous avaient souhaité beaucoup de bonheur. Leurs voeux ont été exaucés puisque vous fêtez aujourd'hui vos noces de diamant. » dira le premier magistrat de Bois Champ en accueillant M. et Mme Baly en sa mairie. « L'histoire de votre couple est exemplaire. Comme beaucoup, vous avez traversé les épreuves de la vie, mais vous avez su en sortir raffermis dans votre tendresse et dans votre vie familiale... » ajoutera encore le maire. « Je ne ferai pas ici l'éloge du mariage. Vous êtes tous les deux beaucoup plus convaincants que bien des discours et c'est plutôt à moi de vous demander votre secret. Pensez qu'en tant que maire, j'ai marié quelques couples et j'aimerais pouvoir donner à tous la recette d'un mariage réussi et durable. En fait, je ne pense pas que vous puissiez m'apporter une réponse, car je crains qu'il n'y en ait pas, ou plutôt qu'il y en ait autant que de couples ! Rien n'est joué à partir du moment où l'engagement est pris. Je dirais même que cet engagement se joue chaque jour, et que l'habitude ne facilite pas forcément les choses. » Et, Jacques Caverzasi de conclure par des souhaits de bonne continuation. « Bref, M. et Mme Baly, pour vous ce n'a pas été facile tous les jours, mais que cette ligne de votre destin commun, se prolonge longtemps encore et que les caprices du temps et de la vie vous apportent toujours de la joie et du bonheur. »
Au fil des ans, M. et Mme Baly, installés depuis le début des années 60 à Brouvelieures, devenaient parents 8 enfants : Josiane, Bernard, Gérard, Philippe, Jean-Paul, Suzette, François, Laurent. Georges et Liliane connaissaient ensuite le bonheur de voir la venue au monde de 22 petits enfants et d'une quinzaine d'arrière-petits-enfants.
P1150307.JPG
Léna, la petite dernière, présente aux noces de diamant n'est âgée que 3 mois. Une belle grande famille presque au quasi complet pour entourer Georges et Liliane d'amour et d'attachement sincère.
Même le « grand » Georges qui n'a pas l'habitude de se laisser aller à trop d'effusions cachait mal son émotion.
Liliane comme toujours couvait des yeux tout son petit monde. Beaucoup de tendresse partagée en cette journée qui restera dans les coeurs de chacun comme un moment précieux.

10:28 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

Communiqué du père Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié

J’aime mon Église parce qu’elle porte l’Évangile !

Émotion, perplexité ! Tout le monde s’en est mêlé, personnalités politiques, leaders d’opinion et autres : l’on s’en prend à notre pape Benoît XVI, après la levée d’excommunication des 4 évêques de la Fraternité Saint Pie X, et désormais pour avoir parlé du préservatif. Autant de domaines où les nuances apportées par le pape n’ont pas été perçues, et où les simplifications se sont multipliées. Je ne ferai pas ici de nouveaux commentaires : ils ne manquent pas !

Je dirais seulement que la levée d’excommunication n’est que le début d’une réconciliation possible où tout un chemin reste à faire. L'Évangile nous invite à la réconciliation en vérité ! Il va de soi que les propos négationnistes ne sauraient à aucun moment être tolérés.

À propos du préservatif, la fidélité dans le couple est un idéal auquel invite l'Église ; ce n’est pas une valeur dépassée. Mais il vaut mieux utiliser le préservatif pour ne pas transmettre le Sida plutôt que de devenir criminel ou suicidaire. L'Église est aussi engagée dans l‘accueil, l’accompagnement et le soin des personnes touchées par le SIDA. Elle est la première organisation privée de soins aux malades (44% sont des institutions d'État, 26,70% sont des institutions catholiques, 18,30% sont des ONG et 11% d'autres religions. Source CEF).

L'Évangile appelle aussi à l’écoute. Dans ce contexte d’une médiatisation maladroite, je voudrais être à l’écoute de tous les vosgiens qui ont quelque chose à dire à l’Église.
Je crois utile de permettre à ceux qui sont émus et s’interrogent de s’exprimer. Ils peuvent m'écrire. Plusieurs m’ont déjà dit leur souffrance, voire leur colère. Je lirai tous les courriers, même si je sais que je ne pourrai répondre à tous. De ces lettres, j’espère pouvoir faire une synthèse utile, notamment auprès des jeunes que ces questions concernent au plus haut point.

Il me semble nécessaire, pour annoncer Jésus-Christ, d’être attentif aux préoccupations de tous ceux qui sont touchés par une mauvaise communication de la part de l’Église, mais aussi et de façon plus constante, de prêter l’oreille à tant de souffrants de notre société mondialisée, qui restent le plus souvent silencieux.

Pour écrire à l’évêque :
Père Jean-Paul Mathieu - Évêché
7 rue de la Préfecture - 88 000 Épinal
Courriel : peremathieu@saint-deodat.net

08:17 Publié dans Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

22/03/2009

La Chapelle devant Bruyères : décès d'Yvette Aubert

Mme Yvette Aubert, née Divoux est décédée à l'âge de 86 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le lundi 23 mars 2009 à 16 h 30 en l'église de La Chapelle devant Bruyères. Mme Aubert repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Brouvelieures : décès de Pascal Grosjean

M. Pascal Grosjean est décédé à l'âge de 51 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées mardi 24 mars 2009 à 11 h en l'église de Brouvelieures, suivies de l'inhumation au cimetière de Gérardmer à 15 h. Pascal repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ni fleurs, ni plaques, mais des dons pour la recherche contre le cancer.
Sincères condoléances.

Laveline devant Bruyères : vroum !

Samedi 14 mars 2009 débutait la saison des rallyes pour les "Fous du Volant" Lavelinois. Il était 11 h 42 quand ils démarrèrent à l'assaut des routes de Meurthe-et-Moselle. Forts de leurs déterminations et de leur rage de faire mieux que l'an passé.

IMG_0861.JPG

Sitôt terminées la 1ére et 2éme spéciale, le test de bon fonctionnement de la nouvelle boite de vitesse qui équipe désormais la voiture était réalisé. Les « fous du volant » repartaient après un court passage du côté de l'assistance pour entamer la 3éme et 4éme spécial. Une seconde étape qui finalement s’est moins bien déroulée, à cause d'un mauvais choix de pneumatiques. Des sorties de route sont en effet imputables aux pneus sélectionnés. Mais heureusement, ces incidents n'ont fait aucun dégât sur la voiture. Forts de cette expérience, les « fous » sont rentrés au stand pour changer de pneumatiques. Il s'agissait de mieux repartir au départ de la 5éme et 6éme spéciale. Cette fois les chronos ont été améliorés. Vers 19 h venait le moment de terminer le rallye de printemps. Après un repas pris au stand en compagnie des mécanos les résultats sont tombés : 56éme au scratch, 9éme de la classe 14 et 22éme du groupe F2000.

IMG_0866.JPG
IMG_0867.JPG
IMG_1147.JPG
IMG_1153.JPG

IMG_1266.JPG





Félicitations au pilote et copilote sans oublier les mécanos pour ce rallye.





Remerciements à Catherine Nourdin aux " fous du volants " et leurs amis pour l'info et les photos






Vroum !








Rendez-vous les 8 et 9 mai 2009.

19:00 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : recherche de champignon

Le président de la société mycologique des Vosges Pascal Jean recherche un champignon qui pousse dans les pots de fleurs. Si quelqu'un le découvre Pascal Jean aimerait être contacté par courriel à l'adresse : mycologie88@hotmail.fr
Ce spécialiste a besoin de photos et surtout du champignon pour en faire une étude au microscope.
Voici la description du Leucoprinus flos-sulfuris ou lépiote jaune

Chapeau de 10 cm recouvert de fines squamules jaune d'or à jaune oranger, sur font jaunâtre sulfurin

Lames jaunâtres , pieds 10 x 0,7 cm avec un anneau fugace

Biotope : pot de fleur, serre, assez rare.

leucoprinus flos-sulfuris .jpg


18:19 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

21/03/2009

Laval sur Vologne : fausse alerte !

indecis-2daa.gifDes villageois auront sans doute été surpris d'être réveillés vers 2 heures du matin samedi 22 mars 2009 par une puissante sirène d'alarme. Vite sur place des responsables locaux ont découvert qu'un ou plusieurs plaisantins avaient fracturé le coffre d'alarme mis en place près de la mairie pour les alertes urgentes. Le bouton rouge ayant été appuyé, l'alarme s'est donc mis en service.
Donc pas de panique, point d'accident nucléaire, de feu ou autre catastrophe. Plainte a été déposée auprès de la gendarmerie. Attention aussi car on connait l'histoire de Pierre et le loup !

11:27 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Brouvelieures : vaincre les maladies de la vue, tout un programme !

C'est un véritable évènement culturel organisé par Rétina France et placé sous le haut patronage des ministères de la Culture et Communication, de la Santé et des Solidarité, de l'Éducation nationale, de l'Enseignement Supérireur et de la Recherche qui faisait vibrer vendredi 20 mars 2009 en soirée les vitraux de l'église de Brouvelieures.

P1150273.JPG

Le public, parmi lequel se trouvait le maire de la commune Christian Savage, le conseiller général Étienne Pourcher et l'abbé Delorme, prêtre de la paroisse, avait répondu à l'invitation d'entendre le concert « Mille choeurs pour un regard » offert par la chorale de l'Ile aux chansons du Syndicat mixte de musique et de danse des cantons de Corcieux et Brouvelieures. Mille choeurs pour un regard est le premier événement choral de France. Il permet au plus grand nombre de chorales et de choeurs, seul ou à plusieurs, de chanter bénévolement leur répertoire lyrique, sacré, populaire ou autre, à l'occasion de concerts donnés dans tout le pays au profit de la Recherche médicale en ophtalmologie.
P1150285.JPGSous la direction de Benoît Groscolas et de Marie-Françoise Bonjean, avec Françoise Canton au piano l'Ile aux chansons est bien connue des amateurs de chorale.
P1150291.JPG

Sa réputation n'est plus à faire, tant par la qualité de ses prestations que par répertoire éclectique qui séduit toujours. Un évident plaisir de chanter, de la modestie et de la bonne humeur.
P1150276.JPG

L'Ile aux chansons donne du bonheur. L'Angelus, une chanson populaire bretonne, Harlem (Négro spiritual), Brassens, La petite Kurde de Pierre Perret, Maé, Mauranne... ne renieraient pas leurs interprètes. Avec un moment fort d'émotion quand Benoît Groscolas indiquait que la chorale dédiait la chanson « Chanter » de C. Lemesle à Christine, compagne du boulanger de Brouvelieures disparue prématurément des suites de maladie. Venait ensuite une composition d'un auteur espagnol « Ultreia et Suseia.»
P1150279.JPG

Un court entracte et les choristes revenaient pour servir " Dans une tête de linotte " de M. Bernard, puis " Comme un soleil " de Fugain, " Hijo de la luna " de Mecano, puis Renaud, Bécaud, Piaf, The mama's and the papa's, et encore Johnny Hallyday avec " Vivre pour le meilleur ". Un tonnerre d'applaudissements remerciait l'Ile aux chansons, dont on ne lasse pas. Et même, on en redemande !

L'entrée était gratuite, chacun pouvait faire un don pour aider à vaincre les maladies de la vue.
Il est aussi possible de s'adresser à Retina France BP 62. 31771. Colomiers Cedex. Nº azur : 0 810 30 20 50

08:19 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

20/03/2009

Bruyères : les générations chassent l'hiver !

Un joyeuse farandole de petits personnages et de gentils animaux traversait la ville vendredi matin 20 mars 2009, jour du printemps pour se diriger vers le rond - point Marcel Bigeard . Il s'agissait des bambins de la crèche municipale et de leur petits camarades invités par le RAM ( Relais assistantes maternelles ) de Bruyères. La directrice de la crèche Bénédicte Colin et sa collègue, responsable du RAM à Bruyères, Brigitte Ludwig veillaient sur tout ce monde digne d'une grande bande dessinée.

P1150191.JPG

Les enfants bien encadrés par les assistantes maternelles et l'équipe de la crèche ralliaient alors la place Stanislas où les attendaient leurs amis pensionnaires du home du Cameroun, propriété de l'ADAPAH au pied de l'Avison.

P1150190.JPG

De la joie, du soleil !

P1150205.JPG
P1150196.JPG

Sourires assurés !

P1150198.JPG


P1150204.JPG


Des vaches, des moutons, des poules, quel adorable bestiaire !


P1150195.JPG


Surprise, les ainés accompagnés par l'animatrice de l'établissement Annick Gonkel et quelques amis s'étaient eux aussi déguisés.
L'hiver qui manifestait encore un peu de résistance n'avait alors plus qu'une chose à faire : filer dare-dare ! Les cris de joie des garçonnets et des fillettes le repoussant sans merci !P1150220.JPG
P1150232.JPG

P1150212.JPG

P1150217.JPG
P1150208.JPG

P1150214.JPG

Drôles de vaches rigolotes !

P1150230.JPG
P1150233.JPG


A croquer !



P1150197.JPG



P1150202.JPG







Trop, trop mignon !



P1150237.JPG

17:26 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : trio de voleurs interpellé

Le 19 mars 2009, les gendarmes de la brigade de Bruyères sont amenés à constater des vols de carburant et d’outillage sur des engins de chantiers et des engins forestiers dans la forêt de Borémont. Outre le vol de carburant, d’outillage et d’accessoires, les malfrats se sont acharnés à dégrader gravement certains engins, les rendant inutilisables. Les investigations menées rapidement par les gendarmes ont permis d’interpeler un trio de Bruyérois dans le temps de la flagrance. Placés en garde à vue, les trois voleurs ont reconnu leur participation aux faits reprochés et les objets volés ont été retrouvés. L’un de ces individus semble avoir agi par vengeance, s’attaquant lui-même à un engin de son employeur. Tous trois sont convoqués en justice et comparaitront devant le tribunal correctionnel d’Epinal en juillet prochain. Compte tenu de l’ampleur des dégradations, la facture risque d’être salée !

16:08 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

ALERTE ENLEVEMENT

Attention2.gifElise, 3 ans et demi a été enlevée ce midi à Arles par deux hommes et une femme. les hommes sont vêtus comme des agents de sécurité et la femme en noir.
Les ravisseurs se sont enfuis à bord d'un véhicule Renauld Modus immatriculé : 399 ABD 76. La fillette mesure 97 cm. Elle est brune, cheveux châtains, mis longs. Elle porte un pantalon noir, un gilet gris et noir et des chaussures montantes.
Elle est également vêtue d'un parka à capuche.
Si vous avez une information, n'agissez pas seul, prévenez la police.
Téléphonez au : 0 805 200 200

14:49 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

19/03/2009

Bruyères : Jeanne-d'Arc met le feu au bûcher de l'hiver !

Pile, en temps et heure de la veille du printemps, les écoliers du primaire et de maternelle Jeanne d'Arc ont fêté jeudi 19 mars 2009 carnaval dans la meilleure des traditions.

P1150079.JPG
Tous joliment costumés et grimés, les enfants, mais aussi les maîtresses avaient décidé d'en finir avec ce satané bonhomme hiver.

P1150107.JPG
P1150112.JPG
P1150110.JPG
P1150184.JPG


P1150087.JPG
P1150088.JPG

P1150090.JPG
P1150092.JPG
P1150093.JPG

P1150094.JPG
P1150125.JPG
P1150098.JPG

P1150101.JPG
P1150106.JPG
P1150127.JPG


S'en était décidé de son sort, pas d'histoires, on allait le passer par les flammes !
Puisqu'il allait disparaitre, c'était donc une bonne occasion pour confier à la sculpture symbolique toutes les « mauvaises actions ». Et tant qu'on y était les peurs avec ! Fini, ces vilaines petites choses que l'on ne recommencera plus ! Terminé la peur du noir et des sorcières ! La directrice Delphine Stchépinsky prenait les rênes de l'action et assurait la mise à feu.

P1150114.JPG
P1150124.JPG

Nom d'un carnaval ! Mais c'est qu'ils vont me brûler !

P1150134.JPGP1150135.JPG




Pour la plus grande joie des élèves !

P1150138.JPG

Vous trouvez cela drôle vous ?
P1150141.JPG

P1150149.JPG Choc !
P1150159.JPG

P1150162.JPG

P1150165.JPG

P1150167.JPG
Envolées en fumée les " vilaines actions " et les peurs !

P1150185.JPG
























Tout ceci, en toute sécurité, sous le contrôle des élèves APS, prêts à intervenir pour éteindre les flammes. Le tout pour la plus grande joie des écoliers de l'institution Jeanne-d'Arc qui avaient invité à la fête leurs petits camarades de la crèche de Bruyères.






Rien que du bonheur !
Quant aux kilos de beignets tout dorés confectionnés par les mamans, inutile de dire qu'ils furent croqués de bel appétit !
P1150178.JPG

A l'assaut des beignets !
P1150177.JPG
P1150180.JPG

Trop bon !

Miam !

P1150183.JPG
P1150175.JPG

P1150173.JPG

C'est bon la tradition !

21:35 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : la FNATH sur des bases solides

Une belle assemblée avait répondu dimanche 15 mars 2009 à l'invitation du président René L'Homme d'assister aux assises annuelles de la section cantonale de la FNATH. René l'Homme soulignait également avec plaisir la présence du conseiller général, vice-président aux affaires sociales Michel Langloix et notamment aussi du président de la communauté de communes André Claudel. Avant de commencer cette réunion une pensée allait à Fernand Boulanger, un fidèle adhérent de la section depuis 1975 disparu en 2008. Une minute de silence était observée en sa mémoire et celle des 22 adhérents décédés en cours d'année écoulée. Au 31 décembre, l'association comptait ici 72 adhérents.

P1150027.JPG

L'effectif demeure stable. Quelques démissions ont été enregistrées. Mais, d'autres personnes ( NDLR : ces adhérents ne seront pas citées ici par simple souci de discrétion) ont rejoint les rangs.
Le congrès départemental a eu lieu à Saint-Dié le 14 septembre 2008 en présence du président national, Jean-Pierre Monier. Ce fut l'occasion d'évoquer les revendications d'ordre national. Plus de 350 participants assistaient alors aux débats, suivi d'un repas salle François Mitterrand. Lors de cette assemblée, Évelyne Jean a été reconduite dans ses fonctions de trésorière départementale et René l'Homme comme secrétaire général du Groupement. La section bruyèroise avait alors affrété un bus, à disposition des adhérents. Et, participé au prix du repas à hauteur de 50 % par adhérent. C'est au cours de la nuit suivant ce congrès que M. Boulanger devait décéder subitement. René L'homme se souvenait avec émotion que Fernand Boulanger avait passé une bonne journée, mais que le soir au moment de monter dans le bus il était très fatigué. Il avait alors été raccompagné au Home du Cameroun où il demeurait. Sa disparition est intervenue dans les heures suivantes.
Tout autre chose, au nom du bureau, M. L'Homme remerciait ceux qui ont participé à la vente des calendriers. Lors de la réunion du bureau, il a été pris la décision de créer un poste de secrétaire. Cette fonction est attribuée à Évelyne.
René L'Homme informait qu'il participe toujours au conseil d'administration et de la commission d'action sociale de la CPAM des Vosges. M. L'Homme représente le Groupement au tribunal du Contentieux de l'Incapacité. Le président donnait ensuite la parole à sa trésorière Anie Champeroux et saluait son sérieux dans le suivi des comptes de la section. La section bruyèroise dispose d'argent en caisse. Et, à ce titre, ne sollicite pas de subvention communale. À propos d'argent, le conseil départemental s'est réuni le 13 septembre 2008, il est confirmé que 2008 s'est clôturé sur un résultat positif. Afin d'améliorer le service d'accueil à Epinal, depuis le 1er mars, l'horaire mensuel de la secrétaire est passé de 88 heures à 113 heures. Ceci est le résultat d'une gestion rigoureuse et de qualité. Sur le plan départemental, le nombre d'adhérents au 31 décembre 2008 est de 1100 adhérents. Les dossiers du TASS et de la cour d'appel sont traités pas Maître Stéphane Viry. Concernant les reconnaissances de maladies professionnelles, la FNATH demande les expertises des adhérents au Centre de Pathologie Professionnelle de Strasbourg. Les taux d'IPP sont expertisés par le docteur Jean-Jacques Gonand à Epinal. Concernant les décisions de la MDPH et de la CPAM ( invalidité) les adhérents FNATH sont reçus par le docteur Philippe Masson de Nancy. La FNATH engage des recours auprès de tribunaux à la seule condition que les expertises soient favorables.
Le point sur plusieurs dossiers était ensuite réalisé. Des dossiers douloureux sont en cours dont celui d'une épouse dont le mari est décédé sur son lieu de travail. 700 000 accidents de travail ont été relevés en 2007.
P1150033.JPG

Les autorités présentes saluaient le travail de fond de la FNATH qui dispense à chacun de toute l'attention nécessaire à sa situation. Le sérieux de l'association vosgienne est donné en exemple national.
Une remise de lots aux gagnants de la souscription volontaire de solidarité permettait de faire plaisir à François Christophe, qui a gagné un petit appareil électroménager.
P1150034.JPG

Jean-Louis André remporte le prix départemental avec un séjour pour deux en Espagne.
P1150042.JPG

Venait ensuite une remise de médailles pour 35 ans de fidélité à Jean-Louis André (1972); Ernest Clémentz (1972) et Jeanine Faveaux (1973)
Cette assemblée générale terminée, une quarantaine de convives se retrouvaient au Bon Accueil pour y partager un bon déjeuner. Une excellente et agréable façon de faire tous mieux connaissance. La FNATH conjugue solidarité, courtoisie et la cordialité.

16:48 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

18/03/2009

Bruyères : les gendarmes mettent en échec un braqueur

Le 17 mars 2009 en soirée, les gendarmes de la brigade de Bruyères sont alertés par un riverain de la rue du Cameroun du comportement anormal d’un jeune faisant le guet près d’un porche, visage dissimulé et vêtu de sombre. Rapidement sur les lieux, la patrouille découvre l’individu qui tente de se cacher sous une voiture sur la place Stanislas. Ce jeune homme, habitant Bruyères, tient alors encore en main un couteau de cuisine. Il est interpelé et placé en garde à vue pour détention d’arme de la 6e catégorie. L’enquête des gendarmes a permis de démontrer que ce jeune homme avait dans l’intention de « braquer » une victime en vue de la délester de son argent. Ce même jeune homme a déjà fait la une des journaux récemment puisqu’il a fait l’objet d’une procédure de vol à l’arraché la semaine dernière à Saint-Dié. Remis en liberté, il comparaîtra devant le tribunal correctionnel en avril prochain.




21:07 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : le Club Vosgien marche vers l'horizon

Animée et cordiale, l'assemblée générale du Club Vosgien qui se déroulait vendredi 13 mars 2009 au relais de la cité fut à l'image d'une vie associative de grande qualité.
P1150024.JPGFin 2008, la section bruyèroise comptait 46 adhérents. « Bien sûr ce ne sont pas tous des marcheurs assidus, mais le soutien de tous nous est précieux », dira Françoise Moulin. La dirigeante du Club Vosgien au pied de l'Avison reconnaissait qu'une part importante de l'activité demeure la marche. « Au début, nous ne nous éloignions pas trop de Bruyères. La région de Bruyères est riche en promenades. Et nous ne manquons pas de découvrir toujours de nouveaux sentiers. Mais il arrive un moment où on a envie découvrir autre chose. Marcher pour marcher, c'est bien, mais nous aimons aussi apprécier des paysages différents... » Les sorties ont donc été variées. Bien sûr cela implique des frais de déplacements en voiture. Un système a donc été mis en oeuvre. À titre d'essai, les personnes qui montent dans une voiture donnent un euro au conducteur. Ainsi, ceux qui ne possèdent pas de véhicules ne se sentent pas mal à l'aise.
Le balisage et l'entretien demeurent parmi les fers de lance du club. « C'est un travail important et nécessaire. Deux équipes travaillent sur le terrain. Une tous les mardis matin, l'autre tous les mercredis matin. Cela se fait dans la bonne humeur et c'est plaisant... » dira encore Françoise Moulin. Il a été calculé qu'au cours de 2008, le travail effectué avait pris environ 300 heures. 1260 kms ont été parcourus en voiture. Tout cela bénévolement. Mme Moulin saisissait l'occasion de remercier Jean-Luc qui confectionne tous les panneaux directionnels du club local. Là, le temps passé n'a pas été chiffré. Jean-Luc tient aussi scrupuleusement un cahier où sont notées les positions de toutes les pancartes. Les remerciements allaient encore aux communes et communautés de communes qui subventionnent la section. « Cela nous permet d'acheter un matériel de qualité. C'est un encouragement pour nous. Si les maires veulent nous proposer des circuits à baliser, nous sommes preneurs... » À cet égard, des contacts sont pris avec Mortagne. Ces premiers pas devraient se concrétiser par un balisage.

P1150012.JPG

Le rapport d'activité rapportait encore nombreuses actions. Le conseil d'administration se réunit une fois tous les deux mois. Le club était représenté aux assises départementales à Neufchâteau ainsi qu'à l'assemblée du district 5. « Je trouve que ces réunions sont surtout tournées vers l'Alsace qui a un autre budget que nous », estime Françoise Moulin. Une rencontre avec un représentant de l'IGN a permis de mesurer si l'implantation des nouveaux circuits est correcte en vue de l'impression de la nouvelle carte du secteur Saint-Dié, Raon-l'Etape, Bruyères. Une rencontre avec les représentants de l'ONF mettait l'accent sur le fait que certains circuits vont se trouver en zone de protection intégrale. Sans aucune intervention humaine. Les balises devront-elles être retirées ? La question demeure posée.
Des panneaux du Club-Vosgien ont été installés par la commune de Bruyères. Il y a été posé les départs de circuits avec l'aide et le matériel du mari de Jeannine.
Un regret, le nombre des marcheurs du jeudi a subit une petite érosion. Le mauvais temps en est jugé en grande partie responsable. En ce début d'année, les marcheurs ont vu arriver de nouvelles têtes. « C'est bon signe ! » se réjouit Françoise Moulin. Le programme a été un peu modifié. Et, ceci a été rendu possible par ceux qui réalisent des kilomètres de reconnaissance. À propos du balisage, M. Gonand est délégué à l'inspection des sentiers. Un gros travail a été effectué. Il a aussi fallu changer des plaquettes qui être en conformité.
La marche d'orientation plait bien. Cette année encore, Norbert et Claudine ont concocté un agréable circuit vers le Tholy. Tout le monde est prêt à recommencer et attend un prochain rendez-vous !
Le Club-Vosgien s'est encore investi dans le Téléthon. Cela, en amenant les courageux levés tôt autour de Bruyères par les ruelles. 15 personnes étaient présentes et le CV offrait le petit-déjeuner.
Le RPI de Belmont, Domfaing, Vervezelle, Bois de Champ, les Rouges-Eaux avait sollicité le Club-Vosgien pour aider à organiser une marche des écoles. Françoise Moulin les a conduits sur le sentier du Jéal. Promenade pluvieuse, mais heureuse. Les écoliers ont même vu une salamandre !
Pour 2009, l'idée d'un sentier intitulé « Le tour de Bruyères par les ruelles » fait son chemin. Pour le moment, des travaux communaux empêchent l'avancée. « Il faudrait aussi que la commune assure un nettoyage des ruelles »
Des patrouilles sont conduites avec le groupe balisage pour tenter de construire un circuit faisant le tour des trois villages de Belmont, Domfaing, Vervezelle. En relation avec la communauté de communes de Brouvelieures, il est réfléchi au projet de relier divers sites intéressants.
P1150016.JPG

Le conseiller général, président de la CC de Brouvelieures, Étienne Pourcher en précisait les tenants et aboutissants notamment autour d'une « Voie verte ». Il s'agit de promouvoir le secteur au travers différents supports. Un programme du Pays de Déodatie s'y attache. L'adjointe au maire de Bruyères Michèle Peltier et le conseiller général du canton de Bruyères Michel Langloix exprimaient également toute leur sympathie envers le Club Vosgien. Et, assuraient de leurs soutiens actifs.

P1150019.JPG

Présidente départementale des Clubs Vosgiens, Mme Tissot se réjouissait de tant de dynamisme constaté. Et encourageait à continuer de faire face aux possibles difficultés pour toujours avancer su un si bon chemin.
Le tiers sortant : Jean-Claude Gonand, Jean-Luc Hollard, Jean Leroy, Françoise Moulin était reconduit à l'unanimité. Également élue, Évelyne Irthum rejoignait les rangs du comité.

19:45 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les Poulières : décès de Jean-Paul Remy

M. Jean-Paul Remy est décédé à l'âge de 62 ans. Il était le compagnon de Béatrice Moulin qui demeure 27 rue de la mairie à Les Poulières. Les obsèques religieuses de M. Remy auront lieu le jeudi 19 mars à 14 h 30 en l'église de Biffontaine. Suivies de l'inhumation au cimetière de Laveline devant Bruyères. Jean-Paul Remy repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Décès de Shinkichi Tajiri

On savait Shinkichi Tajiri très malade. Depuis quelques mois sa santé devenue précaire donnait les plus graves inquiétudes. Mais on espérait toujours une amélioration qui aurait donné à ce grand ami de Bruyères la force de revenir en France à l'occasion des prochaines commémorations de la Libération de la ville. Sculpteur connu dans le monde entier, Shinkichi Tajiri s'est éteint dimanche 15 mars 2009 à Baalo en Hollande. Cet artiste incontesté était né à Los Angeles de parents japonais le 7 décembre 1923. Il fut incorporé dans l'armée américaine. On le comptait avec respect parmi les anciens combattants du 442 RCT (Co. M). Professeur d'art avant la guerre, après la guerre, en 1948, il continua ses études à Paris.

S. TAJIRI .JPG

Sculpteur, Shinkichi Tajiri était également peintre, photographe et réalisateur. L'un de ses films fut honoré d'un prix au Festival de Cannes en 1955. Après une courte période comme prof d'art aux États-Unis, l'artiste partit vivre en Hollande au cours des des années 50. Dans ce pays il fut honoré par la Reine Béatrix lui donna le titre de chevalier. Shinkichi Tajiri vivait paisiblement auprès de sa femme Suzanne. Il était père de 2 filles, Giotta et Ryu. Sa soeur Yoshiko et son frère, James lui survivent. Depuis maintenant environ une quinzaine d'années Shinkichi Tajiri avait tenu a offrir l'une de ses oeuvres aux Bruyèrois.Noeud.jpg

Le Noeud de la Liberté se trouve au coeur du massif forestier, à deux pas du monument érigé en souvenir des soldats américains.


Shinkichi Tajiri.jpg


















Ceux qui ont eu la chance et l'honneur de rencontrer Shinkichi Tajiri se souviennent d'un homme humble, d'une grande et vraie gentillesse.
Les obsèques auront lieu jeudi le 19 mars 2009 en Hollande.
Sincères condoléances

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
De très nombreux blogs évoquent Shinkichi Tajiri. Voici plusieurs liens qui rappellent l'artiste disparu.

http://nl.wikipedia.org/wiki/Shinkichi_Tajiri

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|fr&u=http://www.cjahs.org/voc_shinkichi.htm&prev=/translate_s%3Fhl%3Dfr%26q%3DShinkichi%2BTajiri%26tq%3DShinkichi%2BTajiri%26sl%3Dfr%26tl%3Den.

Un très beau site montre Shinkichi Tajiri et donne accès à un registre de condoléances :
http://www.shinkichi-tajiri.com. ( lien direct dans la colonne de droite, liste de sites amis )

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Remerciements : à Eileen Shima Roulier, fille de M Terry Shima, vétéran du 442 et président de l'association JAVA qui a fourni les informations utiles à cet article.

Remerciements : à Martial Hilaire, président de l'association bruyèroise du Chemin de la Paix et de la Liberté qui a alerté AVISON, autrement de la disparition de Shinkichi Tajiri.

Remerciements : à Gérard Henry, ami de Shinkichi Tajiri et à qui appartiennent les photos de l'artiste qui ont été empruntées pour la nécrologie.

Remerciements : à Gérome Villain qui a apporté son aide.

17/03/2009

Fays : retrouvailles autour de la table

Ce sont pas moins de soixante-quinze personnes qui sont venues jusque la maison pour tous de Fays pour se régaler de la traditionnelle choucroute des Anciens combattants et victimes de guerre de l'amicale Laval sur Vologne - Fays.

P1000324.JPG

Dans son allocution, le président, le colonel Patrick Chenu se félicitait du nombre important de convives et remerciait les bénévoles.
P1000325.JPG

Les compliments allaient en particulier Mady et Robert Villemain qui se sont mis en quatre pour mitonner ce met de saison dont ils connaissent parfaitement la recette. Une journée agréable faite de retrouvailles, convivialité, camaraderie autour d'un vrai festin.



19:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : décès de Corinne Frédérique

Corinne Frédérique .jpgLa triste nouvelle du décès de Corinne Frédérique retrouvée lundi 16 mars 2009 vers 13 h inanimée à son domicile de la rue de Verdun à Bruyères s'est très vite répandue sur le secteur de l'Avison. L'inquiétude de ses proches, dont celle de sa maman et de l'institutrice auprès de qui elle travaillait, faisait alors place au chagrin. Les pompiers et le médecin ne pouvaient malheureusement que constater le décès probablement survenu des suites d'une crise cardiaque en fin de nuit.
Enfant du pays, Corinne avait vu le jour le 21 mai 1959 à Bruyères. Elle était la seconde fille de Serge et Renée Frédérique domiciliés place du Commandant Flesch à Bruyères. Des parents qui ont maintenant perdu leurs deux enfants. Sylvie, l'ainée étant décédée des suites d'un cancer le 19 février 2006, et cela au même âge que sa soeur.
Scolarisée au primaire Jeanne d'Arc, Corinne rejoignit le lycée Jean-Lurçat pour des études secondaires. Après cela, elle se dirigea vers une école sanitaire et sociale pour une durée d'un an à Saint-Dié, puis pour deux ans à Haguenau. Corinne Frédérique se vit confier différentes tâches dans des colonies de vacances. Embauchée par la commune de Bruyères, Corinne trouva alors un poste à la garderie et devint ATSEM à la maternelle Jean-Rostand. On se souvient aussi que Corinne Frédérique qui parlait anglais assura la permanence estivale du syndicat d'initiative. Corinne qui vivait seule chez elle, avec un petit chien qu'elle adorait, consacrait beaucoup de son temps libre à la lecture. On se rappelle d'elle comme d'une personne gentille et dotée d'une sensibilité à fleur de peau. Sa disparition bouleverse ses parents, ses proches et le petit monde des employés communaux. Le décès de Corinne est ressenti avec beaucoup de chagrin, notamment par l'institutrice, Mme Jacquot qu'elle secondait et dans toute l'école où elle travaillait. Corinne 2.jpg
Pour beaucoup de ceux qui l'ont connue, Corinne restera la gamine souriante que l'on voit sur cette ancienne photo que sa maman tenait à confier aux pensées de chacun. Corinne repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 18 mars à 14 h en l'église de Bruyères. Sincères condoléances.

Bruyères : les fourmis annoncent Pâques

Le pari des " Fourmis " de l'association Arts-Tradition-Artisanat d'intéresser les gens en leur proposant dimanche 15 mars leur premier marché de Pâques est d'ores et déjà gagné.

P1150043.JPG
P1150065.JPG
Dès le matin, un véritable rayon de soleil printanier envahissait la salle des fêtes de la ville. Les exposants présents ne tardaient pas à installer leurs stands sous le hall de l'ancien marché couvert et à l'étage.
P1150059.JPG
P1150067.JPG

P1150061.JPG

Très vite, les visiteurs peu nombreux au départ augmentaient en nombre. Le flux demeurait alors constant. Ici des pâtes à sel, là des bijoux, des sculptures sur bois, sur verre, des peintures, du champagne, des confitures et terrines et encore bien d'autres petites merveilles retenaient les chalands.
P1150063.JPG
P1150048.JPG
P1150055.JPG

P1150058.JPG Ici les peintures et travaux de Sylvie
P1150053.JPG Personne ne boudait son plaisir de découvrir là de quoi fêter Pâques. Le tout dans une contagieuse bonne humeur !

12:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Premiers secours, des résultats.

Alors que trop souvent en France et ailleurs l'éclairage est porté sur des actes répréhensibles commis par des jeunes, il convient de mettre à l'honneur des actions louables. Plusieurs élèves du lycée Jean-Lurçat viennent de participer à une démarche citoyenne en se formant aux gestes de premiers secours dans le cadre du CESC et du dispositif académique mis en place par le recteur de Nancy-Metz.

P1140974.JPG

Floriane Aubry, Vincent Bartoletti, Morgan Deve, Maud Didier, Amandine Georges, Hélène Joly, Gaëtan Mangeon, Amandine Mangeon, Manon Muringer, Magali Santulli et Anne Méa, assistante d'éducation se sont impliqués dans ce projet en consacrant une partie de leurs congés du mercredi après midi pour apprendre les gestes qui sauvent.
Secourir une personne qui s'étouffe, stopper un saignement abondant, transmettre un message d'alerte complet aux différents services de secours, débuter une réanimation cardio-pulmonaire sur une victime qui ne respire plus et mettre en place du défibrillateur automatisé externe, voilà entre autres les gestes appris tout au long de la formation qui a duré 10 heures complètes.
Premiers maillons dans la chaîne des secours, ces jeunes gens sont maintenant en capacité de permettre à une personne en danger d'attendre dans les meilleures conditions possible des secours spécialisés. À l'issue de la formation, et après avoir félicité ces lycéens de son établissement, le proviseur Philippe Vonthron se réjouissait de remettre à chacun le nouveau diplôme de premiers secours le PSC1 ( Prévention et secours civiques niveau 1) délivré par l'académie des Vosges. Ce certificat de capacité était accompagné d'un livre relatif aux premiers secours et offert par le lycée selon le souhait du proviseur. Cet aide-mémoire sera bien utile, rappelant toujours les gestes appris. C'était également pour Philippe Vonthron l'occasion de remercier et de saluer l'infirmier Jean-Paul Jacquot qui ne manque jamais depuis des années de dispenser des cours capables de sauver des vies.P1140977.JPG
Histoire de marquer le coup, tout ce petit monde partageait ensuite une collation préparée par Michel Hager, le cuisinier de Jean-Lurçat et servie en salle de restaurant des profs.

07:57 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

16/03/2009

Bruyères

frédérique LastScan.jpg

Brouvelieures : les chorales dopent la vue

Les concerts de la 14e édition de « Mille chœurs pour un regard » vont se dérouler dans toute la France durant le mois de mars. Des milliers de chorales réunies à deux ou trois vont enchanter le cœur des communes pour lutter contre les maladies de la vue.
« Mille chœurs pour un regard » organisé par l’association RETINA France est parrainé chaque année par un artiste. Et, cette année c’est le ténor Ruben Velazuez qui soutient cet évènement choral en offrant à toutes les chorales participantes, sa chanson « Ultreia et Suseia » issue de son double album « Hispanias Miticas, l’Europe des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ».
Cette opération permet de financer des programmes et des bourses de recherche mais aussi de faire connaître à tous les différentes maladies de la vue. L’association RETINA France a été créée en 1994 dans le but d’informer et d’aider toutes les personnes atteintes de dégénérescences rétiniennes, mais aussi de faire avancer la recherche médicale dans ce domaine.
RETINA FRANCE a été reconnue d’utilité publique en 1998.
Cette année 2009 marque aussi une étape phare dans la recherche avec de nouvelles voix thérapeutiques notamment contre la Rétinite Pigmentaire, maladie incurable à ce jour. Des essais en phase 3 sont en cours avec plusieurs molécules et notamment l’une d’entre elles, l’EPO, utilisé communément en médecine, mais aussi dans les milieux sportifs malgré son interdiction pour raison de dopage.
Les concerts « Mille chœurs pour un regard » sont l’occasion pour chacun de se faire plaisir en assistant à un ou plusieurs concerts tout en faisant un geste, un don pour les malades et la recherche.
Les organisateurs invitent à passer un moment convivial et solidaire. En l’église de Brouvelieures le vendredi 20 mars à 20h30 pour un concert donné par la chorale L’Ile aux Chansons. Entrée libre

19:24 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Lépanges sur Vologne : Bon anniversaire Mme Marchal

Fidèle une tradition bien établie depuis de nombreuses années au village, le Comité d'animation d'aide aux personnes du 3e âge de Lépanges sur Vologne-Prey et Deycimont organisait vendredi 13 mars 2009 une réception amicale en l'honneur d'une nouvelle nonagénaire et sa famille. Il s'agissait cette fois de Mme Léone Marchal, née Laurent le 6 mars 1919 à Seveux (70130) et domiciliée au nº 2 la Levrée à Lépanges. Le premier magistrat, André Claudel disait alors tout son plaisir d'accueillir sa concitoyenne en mairie.

P1140980.JPG

Visiblement très émue de l'honneur qui lui était fait Mme Marchal remerciait toutes les personnes qui ont contribué à cette petite fête. Mariée le 26 janvier 1946 avec Albert Marchal, Léone devint veuve le 27 décembre 1966 à la suite d'un accident de bûcheronnage. Mère de cinq enfants : Michel, Roland, Jacky, Françoise, décédée à l'âge de 24 ans dans un accident de la circulation, et Jeannine, Mme Marchal est maintenant 6 fois grand-mère. Elle est également plusieurs fois bisaïeule. Adroite de ses mains elle connait parfaitement la pratique du tricot. La lecture et la télévision occupent le temps libre de la retraitée.
P1140994.JPG
Rendez-vous est donné dans dix ans pour célébrer le centenaire.
En attendant, chacun souhaite bon anniversaire à Mme Marchal et bonne continuation.

18:01 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : les lycéens à Paris

Un très intéressant voyage scolaire conduisait fin février les potaches de Jean Lurçat du côté de la capitale.
Au départ de Bruyères en bus, les élèves arrivaient à Paris en tout début d'après-midi. Il leur était alors possible de déjeuner au carrousel du Louvre. Un resto rapide où les cuisines du monde sont déclinées sur une formule unique de multi-restauration
Dans une salle commune 13 kiosques culinaire de 13 thèmes différents représentant les cuisines du monde dans une atmosphère agréable. Envie d'une pizza, d'une crèpe, d'un cookie, d'un hamburger, d'une douceur marocaine, d'un délice libanais ou asiatique, de poulet de salade, d'un sandwich, de tapas, de tex-mex ou d'une tarte salée ou sucrée ? Tous les goûts sont dans la nature au carrousel du Louvre.
De quoi tenir la route pour parcourir ensuite les salles du grand musée français. Une attention particulière était portée aux peintures du XIX siècle. Venait ensuite une traversée du jardin des Tuileries, de la place de la Concorde... Les regards appréciaient l'étendue d'une vue sur les Champs Élysée. L'après-midi s'achevait studieusement par une visite et une conférence à l'Assemblée Nationale.

Voyage Paris 25-26 2 09 assemblée nale  2009.jpg

Très sympa, le dîner était servi « Aux Trois Canettes ». Un restaurant, club pour amateur de cigares, lieu de remise de prix de poésie et ancien salon de lecture autrefois fréquenté par Balzac. Situé au coeur du quartier Saint-Germain, ce restaurant accueille régulièrement des manifestations de poésie dans ses murs pleins d'histoire, ou Balzac vint en son temps trouver l'inspiration. Les lycéens remarquèrent les gravures napolitaines et le placard destiné aux ronds de serviettes. Aux Trois Canettes est une petite trattoria de quartier offrant la qualité d'un honnête repas. Boris Vian et Roland Topor étaient fidèles de cet endroit mythique.
Le repas terminé, les jeunes gens se dirigeaient vers le théâtre du Vieux Colombier. La dispute de Marivaux, mise en scène par Murielle Mayette interprétée par la troupe de la Comédie Française fut à la hauteur des attentes.
Chacun prenait ensuite un repos bien mérité. Le lendemain était réservé à la visite de Notre Dame de Paris et ses tours. Personne n'y vit Esméralda ou Quasimodo, mais tout le monde fut enchanté de la découverte de ce monument qui fait partie des fiertés de notre pays. Le déjeuner terminé selon les goûts de chacun dans le quartier Saint-Michel, les adolescents abordaient le berceau de Lutèce.
La Sorbonne, le Panthéon... venait l'heure du retour à Bruyères vers 23 h. Avec un mot d'ordre pour tous : cours le lendemain !

16:54 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Fays : les taxes sont fixées

Les élus réunis en conseil municipal le 9 mars 2009 ont pris les décisions suivantes :

Comptes administratifs et comptes de gestion
Budget général Recettes Dépenses
Fonctionnement 152 701 106 537
Investissement 63 057 43 018
Total 215 758 149 555
Excédent 66 203
Report année 2007 162 768 3 163
Excédent global 225 808

Budget eau Recette Dépense
Fonctionnement 22 452 10 951
Investissement 8 607 7 690
Total 31 060 18 641
Excédent 12 419
Report année 2007 25 581
Excédent global 37 999

Comptes approuvés à l’unanimité.

Fixation des 4 taxes d’imposition
Augmentation des taxes d’habitation et du foncier bâti qui passent respectivement de 8,64 % à 9 % et de 10,94 %à 11,20 %. Maintien des taux pour les deux autres taxes qui restent à 26,03 % pour le foncier non bâti et à 4,64 % pour la taxe professionnelle.

Résiliation du bail de chasse
Le bail de chasse du lot 1 est résilié et un nouveau bail est établi au bénéfice de la société Le Faladey pour une durée de 9 ans à compter du 1er avril 2009. Une harmonisation des clauses particulières de la location de la chasse est en cours avec les lots voisins des communes de Deycimont, Laval-sur-Vologne et Lépanges-sur-Vologne, loués également à la même société de chasse.


Fond de compensation de la TVA
Engagement pris par la commune par convention à passer avec le Préfet des Vosges pour inscrire au budget 2009 une somme supérieure à la moyenne des 4 années précédentes à la section investissement. Ce dispositif prévu par l’Etat est destiné à relancer l’activité des entreprises en cette période de crise. Il permettra à la commune de récupérer la TVA dans un délai d’un an contre deux ans auparavant.

Elargissement de la compétence « Assainissement non collectif » pour la Communauté de communes de la Vallée de la Vologne.
Avis favorable pour la compétence « Entretien des fosses » et réhabilitation des systèmes ». Cette nouvelle compétence permettra non seulement d’améliorer l’assainissement mais aussi de faire de substantielles économies au niveau des usagers.

Motion de soutien à la Fédération nationale des communes forestières
Adoption de la motion de soutien à la Fédération pour la défense du service public forestier dans l’intérêt du patrimoine forestier communal.

Autres points
- Accord à l’unanimité pour le retrait du Syndicat pour l’informatisation des communes, de la commune de Moussey.

- Réunion de la commission d’appels d’offres le 23 mars 2009 pour examiner les dossiers de maîtrise d’œuvre relatifs à l’aménagement du rond-point de la Croix-Liégey

- Plantation paysagère le 4 avril 2009 à 9 h. Tous les habitants, notamment les jeunes et les anciens sont invités à réaliser cette plantation solidaire en faveur de l’environnement et du paysage.



15/03/2009

Bruyères : la Jeanne en Bretagne

Au départ le matin, dimanche 15 mars 2009 de la classe de CM2 en voyage de découvertes à Erquy en Bretagne.

DSCN3187.JPG

Pendant cette semaine les élèves vont découvrir et comparer l'écosystème d'un milieu aquatique et littoral par une démarche d'investigation. Il en résultera la reconstitution d'un réseau alimentaire et la mise en évidence de l'interdépendance des êtres vivants. Ce projet a pour but d'éduquer les élèves à l'environnement pour un développement durable. Ce voyage studieux a aussi d'autres ambitions, celles de pouvoir vivre en collectivité en respectant l'autre, d'apprendre à devenir plus autonome dans la vie quotidienne et à vivre une sacrée aventure entre copains.
Au moment de partir les enfants étaient très enthousiastes et se se sont empressés de monter dans le TGV laissant leurs parents émus, seuls aux côtés de la directrice de l'école.

Remerciements à Delphine Stchépinsky pour l'info et la photo

22:36 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Vervezelle : pas de hausse des taxes locales

Comptes Admninistratifs 2008

1) Budget principal

Vote du budget principal : unanimité, 10 voix pour.

Bilan 2008

Fonctionnement
Dépenses : 55317.66€
Recettes :70003,49€
Balance fonctionnement 14685.83€

Investissement
Dépenses : 47718.81€
Recettes : 29106.13 €
Balance Investissement : (-18612.68€)

Balance Générale 2008 du Budget principal ( -3926.85€)

Situation au 1er janvier 2009
Reprise antérieurs :
Fonctionnement : 28798.72.€
Investissement : 60404.26

Situation réelle
Fonctionnement : 43484.55€
Investissement : 41791.58€
Total : 85276.13€


Ventilation des excédents :
Fonctionnement : 35276.13€
Investissement : 50000€

2)Budget eau

Vote budget de l’eau : 10 voix pour.

Bilan 2008

Fonctionnement : :
Dépenses : 5854.97€
Recettes : 8761.26€
Balance fonctionnement :2906.29€

Investissement :
Dépenses : 6327.43€
Recettes : 2085.05 €
Balance Investissement : (-4242.38€)

Balance générale 2008 du Budget Eau €
(- 1336.09€)

Situation au 1er janvier 2009
Reprise antérieurs :
Fonctionnement :13299.08 .€
Investissement :2481.40€

Situation réelle
Fonctionnement 16205.37€
Investissement : (-1760.98 €)
Total :14444.4 €


Ventilation des excédents
Fonctionnement : 7000 €
Investissement :7444.4 €

3)Budget CCAS


Bilan 2008

Fonctionnement :
Dépenses : 526.41€
Recettes :605€
Balance fonctionnement 78.59€
Excédent antérieur :655.37€
Situation au 1.01.2009 :733.96€

Préparation Budgets 2009

Reconduction des taux des 4 taxes

Taux des 4 Taxes
Taxe Habitation : 6.10% (Moyenne départementale :8.77%)
Foncier Bâti : 8.34% (Moyenne départementale :11.46%)
Foncier non Bâti : 14.88% (Moyenne départementale :19.12%)
Taxe Professionnelle :9.08% (Moyenne départementale :8.22%)

Pour un produit attendu de : 12569€

Tarifs de l’eau
Tarif de l’eau maintenu
Redevance compteurs : 54 €/an
Prix eau M3
de 0 à 100 m3 : 0.80 m3
+ de 100m3 : 0.76 €m3

Subventions 2009

Subventions 2008 maintenues
CCAS : 600€
MJC : 80€
SEMER : 40€
Donneurs de sang : 40€

Epandage boues Novatissue, position du conseil municipal après le vote est : 10 contre, 1 pour.

Divers :

Taux de subvention du Département

Nouvelles règles :
Taux de base ancien : 19%
Taux complémentaire Vervezelle :17%
Total : 36%

Nouvelles règles :Taux de base en fonction des programmes :
Exemples

Voirie :10 %
Taux complémentaire : nouvelles règles
Part population de 0 à 10% Pour Vervezelle :10%
Part effort Fiscal de 0 à 10% Pour Vervezelle : 3%
Part potentiel financier de 0 à 10% Pour Vervezelle 6%

Pour les travaux routiers envisagés sur 2009 la subvention départementale sera de 29% (pour 36% précédemment)

Carte communale : L’enquête publique est terminée.

Un projet de nettoyage de printemps du village a été proposé par monsieur Christophe Fève. La date du 25 avril 2009 à été proposée.
Un courrier de confirmation sera envoyé. Les gens sont espérés nombreux à vouloir participer à cette journée.

Collecte des objets encombrants calendrier 2009
- 28 avril 2009
- 13 octobre 2009

Beauménil : les écoliers rencontrent les aînés

étoile.jpg
L'initiative d'une rencontre mardi 10 mars 2009 des écoliers du CE1 et du CE2 de l'école de Beauménil avec les résidants de l'hôpital de l'Avison à Bruyères a totalement atteint son objectif pédagogique.

P1140868.JPG

P1140877.JPG L'institutrice Emmanuelle Petitjean qui était accompagnée de trois mamans Christelle, Édith et Sophie invitait à la rencontre entre les générations.
P1140860.JPG
P1140872.JPG





Ce fut un véritable succès.

P1140865.JPG


De façon à rapprocher les pensionnaires de leurs jeunes visiteurs, Marie-France Hémon, animatrice de l'établissement avait prévu de petits travaux manuels.
Très vite, les ainés acceptaient d'entrer dans le jeu et les enfants se développèrent des trésors gentillesse.
P1140884.JPG

De la tendresse partagée, une certaine complicité même, les bambins offrirent également un moment bien émouvant en chantant pour leurs hôtes.
P1140863.JPG

Avant de se séparer tout ce petit monde s'est promis de se revoir bientôt.
En attendant chacun y gagnait une part de douceur, de bonheur.

19:49 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Anaïs Odille en finale de judo

Judoka-Kids-TR.jpgLa demi finale du Championnat de France cadets cadettes qui se déroulait samedi 14 mars 2009 à Saint-Dié des Vosges fut à la hauteur des espoirs du Judo-Club de l'Avison. En catégorie - de 70kg le très beau résultat de la judoka bruyèroise Anaïs ODILLE était remarqué. Anaïs monte sur la troisième place du podium et se qualifie pour la finale de ce Championnat.

17:01 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |