Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fays : les taxes sont fixées | Page d'accueil | Lépanges sur Vologne : Bon anniversaire Mme Marchal »

16/03/2009

Bruyères : les lycéens à Paris

Un très intéressant voyage scolaire conduisait fin février les potaches de Jean Lurçat du côté de la capitale.
Au départ de Bruyères en bus, les élèves arrivaient à Paris en tout début d'après-midi. Il leur était alors possible de déjeuner au carrousel du Louvre. Un resto rapide où les cuisines du monde sont déclinées sur une formule unique de multi-restauration
Dans une salle commune 13 kiosques culinaire de 13 thèmes différents représentant les cuisines du monde dans une atmosphère agréable. Envie d'une pizza, d'une crèpe, d'un cookie, d'un hamburger, d'une douceur marocaine, d'un délice libanais ou asiatique, de poulet de salade, d'un sandwich, de tapas, de tex-mex ou d'une tarte salée ou sucrée ? Tous les goûts sont dans la nature au carrousel du Louvre.
De quoi tenir la route pour parcourir ensuite les salles du grand musée français. Une attention particulière était portée aux peintures du XIX siècle. Venait ensuite une traversée du jardin des Tuileries, de la place de la Concorde... Les regards appréciaient l'étendue d'une vue sur les Champs Élysée. L'après-midi s'achevait studieusement par une visite et une conférence à l'Assemblée Nationale.

Voyage Paris 25-26 2 09 assemblée nale  2009.jpg

Très sympa, le dîner était servi « Aux Trois Canettes ». Un restaurant, club pour amateur de cigares, lieu de remise de prix de poésie et ancien salon de lecture autrefois fréquenté par Balzac. Situé au coeur du quartier Saint-Germain, ce restaurant accueille régulièrement des manifestations de poésie dans ses murs pleins d'histoire, ou Balzac vint en son temps trouver l'inspiration. Les lycéens remarquèrent les gravures napolitaines et le placard destiné aux ronds de serviettes. Aux Trois Canettes est une petite trattoria de quartier offrant la qualité d'un honnête repas. Boris Vian et Roland Topor étaient fidèles de cet endroit mythique.
Le repas terminé, les jeunes gens se dirigeaient vers le théâtre du Vieux Colombier. La dispute de Marivaux, mise en scène par Murielle Mayette interprétée par la troupe de la Comédie Française fut à la hauteur des attentes.
Chacun prenait ensuite un repos bien mérité. Le lendemain était réservé à la visite de Notre Dame de Paris et ses tours. Personne n'y vit Esméralda ou Quasimodo, mais tout le monde fut enchanté de la découverte de ce monument qui fait partie des fiertés de notre pays. Le déjeuner terminé selon les goûts de chacun dans le quartier Saint-Michel, les adolescents abordaient le berceau de Lutèce.
La Sorbonne, le Panthéon... venait l'heure du retour à Bruyères vers 23 h. Avec un mot d'ordre pour tous : cours le lendemain !

16:54 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.