Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2008

Bruyères : Maud Didier à Pékin

La jeune Bruyèroise championne de France des 100 mètres brasse entrera en compétition paralympique en équipe de France les 10, 11 et 12 septembre 2008. Elle sera ce lundi 1 septembre 2008 parmi l'équipe nationale dans l'avion au départ pour la Chine .

Comment imaginer pour ceux qui ont connu l'époque où elle barbotait avec les « bébés nageurs » du club Bruyères-Natation que la petite Maud Didier deviendrait cette grande fille aux yeux clairs prête à plonger dans la compétition des jeux paralympiques ? Pourtant ce lundi 1er septembre 2008 est marqué d'une pierre blanche pour la jeune Bruyèroise née le 14 décembre 1992 et scolarisée en classe de première ES au lycée bruyèrois Jean-Lurçat.
463aecc00f95ec703fd76238d374b2e3.jpgL'école de natation, puis des compétitions réalisées grâce à la section locale de handisports soutenue par la ville de Bruyères et subventionnée par le Département offrirent la possibilité à Maud de développer des capacités sportives certaines.

Depuis des mois sous le regard vigilant et avisé d'Isabelle Venner qui (en plus de son travail d'aide à la vie scolaire) officie avec le brevet d'État d'éducateur sportif, Maud ne cesse de progresser.32a8f3a3e7a154d31fd1fd1f6c2daa0d.jpg
Championne de France (en battant même en mars dernier à Nancy parmi les Françaises et 8 sélections étrangères le record d'une minute 30 secondes et 11 centièmes du 100 m brasse), Maud veut encore aller plus loin.
C'est en juin qu'arrivaient à Bruyères les résultats de la sélection nationale pour Pékin. Maud Didier devenait alors la seule nageuse lorraine retenue. 15 jours passés en Espagne pour parfaire ses acquis à raison de 4 heures par jours, un stage de trois semaines en équipe nationale à Saint-Nazaire et enfin une dernière ligne droite dans les Vosges. Des vacances qui furent laborieuses et ponctuées d'entraînements.

788b72cdd10a2a9133bb6172d61413c8.jpg

Les efforts effectués en compagnie de Floriane Aubry (une bonne nageuse de Nationale 2) mobilisèrent Maud pour des périodes de 10 fois deux heures. Et, on l'imagine les centaines de kilomètres parcourus par les deux amies dans l'eau du bassin de la piscine Roger Mercier mis à disposition par la commune.
47a3a89c7f6078dced8d2a4478d8047c.jpg

Maud a maintenant rejoint les 7 filles et les cinq garçons en partance pour la Chine. Sérieuse et dotée d'un mental de gagnante, Maud conserve les joies de son âge. Elle portera sans aucun doute dignement les couleurs qu'elle représente. Ses talents sportifs, les conseils de son entourage, l'amour des siens et sa force de caractère lui seront de précieux atouts pour tenter l'exploit. Arriver en finale dans sa spécialité des 100 mètres brasse, des 200 mètres quatre nages, et qui sait des 100 mètres dos serait déjà exceptionnel.
137f347b36f78f8e2a5c0ff158669ce3.jpg

Avec un plus coté coeur, Maud qui vient de perdre cet été Sylvain son papa lui offrira là une part du rêve qu'en famille il construisit avec elle.
Une contrée lointaine paraît moins éloignée lorsqu'un être cher s'y trouve. La Chine est à deux pas. « Maud on croise les doigts, on croit en toi et on attend de tes nouvelles ! »

23:00 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : pour le plaisir

f0e830d3c4d4544ac3fd64ffda3b73e3.jpg


7016b585b18406a8d58e1af556f41acd.jpg
o

Remerciement à Francis Thuriot pour ces deux photos et aux personnes qui ont prévenu " la girafe ".

20:20 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : onze cigognes se posent au village

Il est des moments, des paysages, des spectacles magnifiques comme celui de onze belles cigognes posées dimanche en fin d'après-midi entre Champ le Duc et Laval sur Vologne sur un pré proche de la rivière que l'on voudrait voir durer très longtemps. Nombreux curieux se sont régalés de cette superbe image de fin d'été. Du bonheur à partager.

784eb347d2ec6b76efcd616738ee8cf6.jpg

53adcbafe62c9576362831c85c7bf9d2.jpg


Probable que ces grands oiseaux sauvages, profitent de l'espace naturel pour se reposer un peu avant de migrer vers le sud.
b1d7c693b5dc3eb82da654a254187d2d.jpg

fba4c311a56576c503974eb0f09a9130.jpg

8c18d2e590c7bad05aca72727f91669f.jpg

Les cigognes ont traversé la rivière pour aller se percher ensuite tout autour et sur les batiments des papeteries de Laval.
cfd108474a4f73882dc68acd1ae024c0.jpg

e1f5f07ce2b0cc0854889c415955c66a.jpg

19:45 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : mais jusqu'où iront les iront les puces ?

Beaucoup de passants du coté de Champ le Duc ce dernier dimanche août 08 n'auront pas manqué d'être interpellés par la présence d'une kyrielle de voitures et autres véhicules garés un peu partout autour de la zone artisanale du village. Et, en avançant, d'en découvrir encore bien au-delà de la barrière du passage à niveau proche du Centre Leclerc bruyèrois. Où donc étaient passés ces gens ? Tous venaient d'un peu partout pour parcourir le vide greniers du CBF.

79e69abb0d1f1f6ce97d4d5aa419f7a5.jpg

De quoi réjouir le président associatif Jean-Charles Damiani et ses ouailles qui organisaient là une manifestation qui s'inscrit désormais parmi les plus courues de tout un très large secteur. Une réputation qui se tient désormais à des lieux à la ronde.
En milieu de matinée, Jean-Charles qui était passé des fonctions très matinales de placeur à celles de cuistot prêt à rôtir des kilomètres de saucisses, merguez et autres grillades enregistrait déjà plus d'une centaine d'exposants !
c7024e186e95ca380ce8a8b65fbe1d8f.jpg

Bien installés le long des voies, sur l'herbe et à l'ombre des arbres de ce bel espace mis à disposition par la commune de Champ le Duc tous proposaient une foultitude plutôt marrante d'objets hétéroclites.
Un sapin de Noël à décorer, des coquilles d'escargots et même une luge vite adoptée par un bout de chou haut comme trois pommes faisaient penser à l'hiver (bin oui ...) et aux fêtes de fin d'année... ! Pour la bonne cause la Croix — Rouge tenait étal. 3559c7204f275ab6aafe63e57e73b2e8.jpg
a736b417fb59585b52f956aa2d51ff14.jpg

94c043bc15719d42e57412c4de99160b.jpg



25d785447430383c368c8e91bb3e2d31.jpg

.
272e5c258a6d639732a659b7c3ecfe3c.jpg

5b07059bde03100b4b15d356fbe07757.jpg
Plus loin, un gros singe en peluche attendait d'être adopté. Des bouquins de Paul-Loup, des rossignols de disques, un engin pour beaucoup de torture, mais en fait destiné à ceux qui pensent à tenir une ligne d'esthète, des pots en grès de toutes les tailles, des photos d'un aïeul moustachu depuis longtemps disparu, des boutons de culottes comme s'il en pleuvait, des vieux outils retapés par un gars de Rambervillers (une ville très présente sur le vide greniers), des encriers et même un sacré " vieux grigou " donnaient à ce grand marché haut en couleur une allure dès plus sympas.
c52624cf63ecfa550027f52067415f04.jpg

be754d589a9b19824ce978e7a187097c.jpg On vit même la mode de la casquette à pointe faire son apparition.887c6ee93b18a07b160bf1c966054090.jpg Et, on riait de rencontrer Tintin au Congo sous un couvre-chef digne de la célèbre bande dessinée. On n'aura pas vu de raton-laveur, mais des trucs, du troc de bric et de broc. Décidément, avec où sans passeport la chine s'éveille !

17:15 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

30/08/2008

Bruyères : décès de Raymonde Georgel

Le décès survenu vendredi 29 août 08 à l'hôpital de Brabois à Nancy de Raymonde Georgel est appris avec peine sur le secteur de l'Avison où elle était très appréciée . Victime voici seulement quelques jours d'un sérieux malaise cardiaque, Mme Georgel n'a donc pas survécu. Cela, malgré tous les soins intensifs dispensés en urgence.
Née Pierrat le 8 mars 1940 à Xamontarupt, Raymonde était l'aînée de 2 filles. C'est lorsque ses parents décidèrent de reprendre la ferme de sa grand-mère maternelle, et alors qu'elle était encore enfant qu'elle vint vivre à Belmont sur Buttant. Elle demeura dans ce village jusque son mariage le 3 avril 1961 avec François Georgel. Deux enfants : Nathalie, épouse Ignatio qui demeure à Saint-Léonard et Frédéric, décédé dans un accident en 1990 virent le jour au sein du couple actuellement installé dans un coquet pavillon du lotissement de Bel - Air.
Employée à la scierie Baradel jusque ses noces, Mme Georgel travailla ensuite aux ateliers Claude. Après environ un an, elle choisit de devenir mère au foyer. En 1969, elle se décida de reprendre sa carrière professionnelle et elle trouva un emploi comme cuisinière à l'Institution Jeanne d'Arc à Bruyères.
Retraitée depuis l'an 2000, elle connut le bonheur de voir la venue au monde de trois petits-enfants : Gaétan, Lucile et Paul. Attentive aux autres, douce et attentionnée, Raymonde laisse le souvenir d'une femme sans histoire et très proche des siens. Parents et amis se souviendront également d'elle comme d'une personne très attachée à sa foi chrétienne et aux valeurs humaines.
Sa disparition brutale plonge dans le chagrin tous ceux qui nombreux l'aimaient bien.
Mme Georgel repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 1er septembre à 16 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères. Condoléances

Les mariés du samedi : Patricia et Eric

005c3bbd1441f4560429a391ececa99a.jpg

Samedi 30 août 08 à 10 h 30, Éric Colin, animateur des ventes, né à Bruyères le 20 juin 1974 et Patricia Dieudonné, conseillère clientèle, née à Bruyères le 16 mai 1979 se sont mariés en la mairie de Bruyères. Le maire, Alain Blangy assisté pour l'occasion de son adjointe Emmanuelle Viry s'est fait un plaisir d'officialiser l'union des jeunes gens domiciliés rue Léopold à Bruyères.
Éric est le fils des époux retraités André Colin et Nicole, née Cadario domiciliés à Bruyères. Patricia est la fille des époux Robert Dieudonné, entrepreneur et Françoise, née Poirat, mère au foyer, domiciliés à Belmont sur Buttant.
Valérie Bonato, domiciliée à Belmont sur Buttant et Florent Toussaint, responsable de rayon ont été les témoins de la noce.
Les nouveaux époux se sont ensuite dirigés vers l'église Notre Dame de l'Assomption pour y prononcer le serment nuptial.
Félicitations et meilleurs vœux.

11:45 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

Domfaing : décès de Marie-Augustine Balland

8b720f2fdccfdb37725618336581611d.jpg Marie-Augustine Balland est décédée vendredi matin 29 août 08 à l'hôpital de Saint-Dié des Vosges. La défunte qui naquit Costet le 10 mars 1923 aux Rouges-Eaux était la benjamine d'une fratrie de 5 enfants dont il ne reste actuellement qu'un seul survivant : Gaston qui habite Bruyères. L'aînée, Madeleine Thomas qui vivait Mortagne est décédée début juillet de cette année.
En 1947, Marie-Augustine épousa Paul Balland. Deux fils : Michel qui demeure à Domfaing et Jean-Pierre à Saint-Dié virent le jour au sein du couple installé à Domfaing.
Très jeune, la disparue fut employée à la ferme de ses parents. On se souvient qu'elle avait notamment pour lourde tache d'aider son père au débardage du bois. Devenue femme, elle devint agricultrice aux côtés de son mari. Très connue sur tout son secteur natal qu'elle ne quitta quasiment jamais, Marie-Augustine est considérée comme une femme courageuse qui ne cessa jamais de travailler. Cela, avec une immense force de caractère et sans jamais renâcler devant l'ouvrage. Avant que ses forces ne s'échappent de trop, elle s'occupait encore avec soin de son potager. Veuve de Paul depuis 1992, Marie-Augustine était très attachée à ses proches. Très fière de ses deux grands garçons, elle l'était également de ses cinq petits-enfants qu'elle adorait. Tous lui rendaient son amour et s'occupaient de veiller sur elle.
Marie-Augustine Balland repose à son domicile au 6 route de la gare à Domfaing où la famille reçoit de 10 h à 12 h et 14 h à 20 h. Les obsèques seront célèbres le lundi 1er septembre 2008 à 15 h en l'église de Belmont sur Buttant. La messe sera suivie de l'inhumation au cimetière de Belmont sur Buttant.
Condoléances.

29/08/2008

La Neuveville devant Lépanges : subventions pour l'école et la cantine-garderie

Les élus réunis en conseil municipal ont fixé les tarifs de l'eau pour l'année 2009 de la façon suivante : de 1 à 50 m3 : 0.51 € ; de 51 à 100 m3 : 0.49 € et au-delà de 100 m3 o.47 €.
La redevance pour location de compteur est maintenue à 52 €. Le tarif de 100 € pour toute repose d'un compteur précédemment enlevé est conservé. Il est décidé que le raccordement au réseau d'eau sera désormais à la charge de l'abonné hormis le compteur d'eau.

Le conseil municipal avalise la création de trois postes d'adjoint des services techniques afin d'assurer la surveillance des élèves lors de la cantine, la garderie et pendant le temps scolaire.
Il sera procédé à l'acquisition de matériels informatiques et à cet égard il est sollicité une subvention auprès du conseil général des Vosges.

Le loyer du logement communal de Saint-Jean du Marché est augmenté. Le loyer mensuel sera de 378.58 € à compter du 1er septembre 2008.

La formule de conversion pour le calcul du chauffage du logement de Saint-Jean du Marché est réactualisée. Le taux de conversion est désormais de 4.7.

Une assurance pour le personnel non titulaire sera souscrite auprès de la CNP Assurances.

Le projet d'extension du réseau Basse Tension pour une parcelle- route de Bouzaye-à le Boulay est approuvé. Le coût de l'opération s'élève à 4100 € TTC. La participation financière de la commune s'élève à 55 % de la dépense TTC, ce qui représente 2255 € La réalisation des travaux est confiée par le Syndicat mixte départemental d'Électricité des Vosges.

La modification budgétaire nº 1 consistant à intégrer au budget primitif la somme de 24 374.33 € au résultat de fonctionnement reporté est approuvée. Ce montant provient de la dissolution du Syndicat d'Électrification de la Vallée du Barba.

Deux subventions de l'État ont été allouées à la commune d'un montant de 80 832.17 € et 279 003.73 € HT pour les travaux de création d'une école, d'une cantine et d'une garderie.
Une subvention a été attribuée par Le Ministère de l'Intérieur de 40 000 € pour les travaux de création d'une école, d'une cantine et d'une garderie.

Bruyères : création d'une école municipale des sports de pleine nature

« L'accroissement du temps libre, le besoin de retour à la nature, la corrélation entre les activités physiques et sportives, la santé et la recherche du bien-être ont favorisé le développement des activités de pleine nature... ».
Sébastien Crossette, éducateur en poste depuis 2001 au sein du service des sports bruyèrois a pour mission actuelle d'animer, d'enseigner et de surveiller la natation.
a189f93d589c6bf2d6676398a33a4d17.jpg
Avec l'accord de la mairie, le jeune homme a jugé utile de procéder à une enquête auprès des enfants et de leur famille. Fin juin 07, pas moins de 350 exemplaires d'un questionnaire étaient distribués aux élèves du primaire Jules Ferry et Jeanne d'Arc. Deux semaines plus tard, 215 exemplaires revenaient. Ils indiquaient que 161 enfants réalisent une activité physique et sportive. Que 128 sont inscrits dans un club, que 90 pratiquent en famille.
Lorsque les petits adhèrent à un club, ils s'entraînent à la natation, la gymnastique, le football, l'athlétisme, le judo... Les activités de pleine nature ( randonnée et VTT ) s'effectuent exclusivement en famille. 205 réponses sont venues confirmer le sentiment de Sébastien Crossette. À la question « Une structure municipale serait-elle susceptible d'intéresser votre enfant ? », 182 réponses furent positives. En relativisant les possibilités d'inscriptions réelles, il devenait envisageable d'accueillir de 30 à 50 enfants sur 3 ou 4 créneaux.
Un besoin, une absence d'offre, mais aussi la possibilité de valoriser le patrimoine environnemental (forêt, montagne, roches d'escalade, montagne des fourmis, étangs de Pointhaie...), de profiter des équipements existants ( mur d'escalade à Jules Ferry, parcours de santé... étaient à considérer.
D'autant qu'il est observé un réel engouement pour la pratique des sports de pleine nature. « Une formation dès le plus jeune âge à ces types de pratiques sensibiliserait le jeune public aux règles de sécurité et au respect de l'environnement... » L'école municipale des sports de pleine nature ambitionne cinq axes. Un pôle moteur, l'enfant doit acquérir un répertoire gestuel important. Cognitif, apprendre à maîtriser les techniques d'orientation, d'escalade, du VTT. Gagner des connaissances relatives à l'environnement en étant par exemple capable de reconnaître les essences d'arbres, d'identifier les fleurs... Affectif, maîtriser ses angoisses, apprendre le « risque » relatif et maîtrisé, agir en s'assurant de la sécurité. Social et relationnel, dans le respect de chacun et la communication. Énergétique, en boostant le goût de l'effort et de contribuer à la santé en donnant de bonnes habitudes.
Le projet compte sur un éducateur et un parent bénévole selon l'activité. Dans un premier temps, l'orientation, le VTT et l'escalade seront proposés. Sorties neige, nage avec palmes en milieu naturel, canoë... seraient abordés ponctuellement.
Des cycles de 10 à 12 séances de 2 heures tous les mercredis de l'année scolaire s'adresseront aux 6 à 10 ans. Le coût pour la collectivité et la participation des familles restent à établir selon les aides possibles.
En attendant Sébastien Crossette se réjouit « l'EMSPN est un puissant outil pédagogique...»

57f92d98389730dd33e0f8750e786f37.jpg

15:20 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

28/08/2008

Bruyères : Philippe Vonthron, nouveau proviseur à Jean-Lurçat

0620cf0a7920d7ed8e760708b290cb59.jpg

Les établissements scolaires vivent leurs rentrées au rythme des arrivées et des départs. Du côté du lycée régional Jean-Lurçat de l'avenue de Lattre de Tassigny, Philippe Vonthron, père de famille, âgé de 41 ans, succède à Anicet Jacquemin parti à la retraite.
Originaire de Franche-Comté, le nouveau dirigeant possède un bagage d'études supérieures en histoire-géographie et en philosophie politique. Enseignant en début de carrière au lycée André Malraux à Remiremont, il est devenu ensuite proviseur- adjoint en 2003 de Mendès-France à Epinal. Le voici donc officiellement à compter du 1er septembre à la tête du lycée bruyèrois.
M. Vonthron assure prendre les rênes avec plaisir d'un établissement dont les très bons résultats au baccalauréat l'interpellent favorablement. Il entend pérenniser les fonctions d'ascenseur social de Jean-Lurçat et ses valeurs prouvées de système éducatif. Philippe Vauthron constate aussi une ambiance sérieuse et détendue dans un cadre agréable.
Bien que le lycée à Bruyères ( où il retrouve d'anciens collègues) ne lui soit pas inconnu, le proviseur désire porter un regard neutre. Il tient « prendre son temps » pour apprendre à bien connaître l'identité de chacun autour de lui. Philippe Vonthron s'octroie une nécessaire période d'observation. Il souhaite rencontrer absolument tous les responsables du secteur, en particulier le maire Alain Blangy, inspecteur d'Académie dans sa vie professionnelle. Le proviseur prendra des contacts également avec le principal du collège Charlemagne, mais aussi avec ceux des cantons proches de l'Avison. Il espère ainsi fédérer encore davantage de liens entre les classes de Troisième et de Seconde. Passionné de sports, Philippe Vonthron pratique lui même plusieurs disciplines. Il ira également vers les clubs locaux. Pour l'heure, le nouveau proviseur découvre son école. Il sera notamment épaulé par Marie-Hélène Perrault qui arrive également de Mendès France pour s'installer au poste de gestionnaire.
L'effectif scolaire n'est pas encore fixé avec exactitude, mais surfe sur une vague de stabilité. Philippe Vonthron met encore l'accent sur sa volonté de développer des relations étroites avec tous et d'élargir un champ d'ouverture de Jean-Lurçat sur le monde. Enseignement, santé et citoyenneté feront également partie de ses chevaux de bataille.
Chacun lui souhaite la bienvenue et un bon vent.

09:25 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

26/08/2008

Bruyères : le home surfe sur la toile

Pas question pour tout un petit groupe de pensionnaires du home du Cameroun propriété de l'Adapah des Vosges à Bruyères de manquer une occasion d'explorer le monde d'Internet.
Les leçons gentiment dispensées durant l'année scolaire par les étudiants du Centre de formation rural de Gugnécourt ont porté leurs fruits. À l'intérieur de la maison de retraite, trois ordinateurs et une imprimante sont maintenant mis à disposition des aînés.

05a99c71ae22c492a8b6af728a4949ba.jpg

A son tour, Michel Demangeat, parent d'une résidante du home offre chaque semaine des cours de perfectionnement informatique à ceux qui sont intéressés. Clémence Amet, une adorable petite dame nonagénaire originaire de Fiménil est ravie. Grâce au progrès, elle vient de communiquer avec sa petite-fille. La photo envoyée est bien arrivée. Clémence vient de recevoir une réponse. Raymond Michel a lui aussi reçu un courriel. La missive lui indique l'adresse d'un site sur lequel il verra une maison qu'il connaît bien. Originaire de Padoux, Fernand Boulanger habite également le home. L'informatique l'intéresse.
03834d7d895f46a98d6834e8be23cbf5.jpg

Fernand est décidé. Il va faire acquisition d'un bel ordinateur portable ! Dernièrement les pensionnaires accompagnés de l'animatrice Annick Gonkel réalisaient une sortie à la ferme Claudon de Laveline du Houx. 86f6f91d036f2fb7f3ddaf2edc53d2b5.jpg
Tous ont gardé en mémoire cette bonne journée et le fou rire de découvrir qu'un lapin était prénommé « Titou ». Les aînés s'en souviennent avec plaisir et voudraient faire partager leur joie.
Michel Demangeat explique comment expédier une photo à destination du blog AVISON, autrement. Un clic par ci, un autre par là, voilà le message est parti avec une pièce jointe chez " la girafe " !
b3386b28e372fc499c038437482b5814.jpg

Les progrès des élèves sont spectaculaires. Ils promettent d'inaugurer leur propre blog à l'occasion de la Semaine bleue d'octobre prochain. En attendant, tous surfent dans la bonne humeur et curieux du monde qui les entoure. Internet ouvre des portes et permet à chacun de construire ses liens.

17:40 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

25/08/2008

Brouvelieures : SPA encore des photos !

Images d'une belle fête dimanche 24 août 08 au profit des animaux du refuge de Brouvelieures.


928918a36b29ffc8665df3bba56ebe6f.jpg


5a53be878bae5d446b2ff8c7a627caaf.jpg

Photos souvenir, un clic, un clac et c'est dans la boîte !

91e50fa044ed81a9a017eded206292b5.jpg

De petits achats au profit des animaux

8b11fc3a071a70c3e12aaff7e928e58c.jpg

Tirage de la tombola
93f485aa74904c66ab0b41e08ecb443e.jpg

On prend du plaisir à approcher les animaux

cbf1cd315c5d219da2188caf4bc4eca4.jpg
des visiteurs sont venus les bras chargés

15b9a718c44a38238d2f59d07637beeb.jpg

Une belle brocante était ouverte grâce aux donations et aux legs

8ca6b567621bab15aea28b56920ef8c2.jpg
5eec223cea7f53206af0a13195a2a294.jpg


Renseignements :
SVPA 41 rue des forges 88600 à Brouvelieures.
Tél. 03.29.50.21.32 ; courriel : svpa.brouvelieures@wanadoo.fr

17:40 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : un coq de Bruyères s'installe près du Leclerc !

93ae0a3fbf7dcba080a9008e4f60f606.jpg

Si d'aventure vous arrivez à hauteur du rond-point centre Leclerc de la route de Gérardmer à Bruyères et que vous vous retrouvez nez à bec avec un grand coq de bruyères, surtout pas de panique ! Il ne s'agit pas la d'un phénomène de la réintroduction d'un tetrao urogallus du nom latin du grand tétras plus communément nommé coq de bruyères, mais d'un ouvrage construit à la demande de la ville par une entreprise spécialisée. Et, des fleurs de remplacer au printemps prochain les plumes colorées de l'animal.

16:35 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

24/08/2008

Brouvelieures : le Val des oiseaux pris d'assaut !

À voir les voitures, motos, vélos et même trottinettes qui stationnaient tout au tour du Val des oiseaux samedi après - midi, mais encore davantage tout au long de ce dimanche 24 août 08, c'était à se demander d'où pouvaient bien venir tous ces gens, parfois immatriculés dans des départements extérieurs.

4d00a750304f914c967b1144a3007e9f.jpg

Cette impressionnante cohorte répondait à l'appel du refuge SPA et de sa traditionnelle fête estivale au profit des animaux.
0646161d0d860fb58a8bfe6a6e8d3fc3.jpg

Moyennant une modeste participation de 2 € à l'entrée pour les plus de 12 ans, tous les visiteurs gagnaient un cadeau. Le meilleur restait encore à venir.
d80f846626de39e767c223917c81f49e.jpgLa présidente de la SVPA Claude Mireux, la directrice du refuge Édith Quié, les employés et la quarantaine de bénévoles ne pouvaient que se réjouir d'accueillir autant d'amis des bêtes.
3672b8552f45e100fa9cb4b6cc15d171.jpg

Adultes et enfants profitaient de la douceur du soleil lui aussi au rendez-vous pour parcourir le site tout pimpant. Une belle brocante rendue possible grâce aux dons et aux legs attirait son monde. Le coin vide-grenier ne manquait pas d'attrait non plus.
e0880d881fd597e3acd5c48f55377a6b.jpg

86536aa24a9496b2b354e47d7442532e.jpg
Ici des gamins pêchent à la ligne dans un bac de sciure, là un costaud démolit d'une balle la pyramide du chamboule-tout. La loterie donne envie de tenter la baraka

3113553eff96ffe71b5bec1747562e33.jpg

On croque les gaufres de Daniel, sans oublier de s'arrêter sur le stand d'Oiseaux-Nature.dde7e958d28b33c7aaf1de7fbf0cf591.jpg Et, pour ceux qui en sont d'accord de signer la pétition contre certaines pratiques de chasse au blaireau poursuivit jusque dans son terrier.
4f12505727059175973d904d011dfd45.jpg

Souvent accompagné d'un toutou, d'un « ancien » de la maison quelquefois, on se rencontre, on discute, on prend des nouvelles.
44ba799a6013cc23e6140e1af581cd8a.jpg

Sur le parc, les chiens dans les cages se laissent volontiers caresser le museau.
a74bdd22e361cefb94156cedda8de147.jpg
e582aa121860a2f5fbbae341c4f6cc21.jpg

D'autant que des mains câlines tendent généreusement des biscuits à croquer. Les chats aussi connaissent leur succès.cba5180ea0f754783eadeace19c0d1b3.jpg Il arrive que l'on promette de revenir très vite pour concrétiser une adoption. Édith rappelle aux règles de rigueur. Le bonheur partagé avec un animal à poils ou à plumes cela se mérite.

20:00 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

Mortagne : sous la protection de Saint-Mathieu

b916d08d7768619a58ebd6cda2b45810.jpgDepuis des lustres qu'il veille avec bienveillance sur Mortagne, Saint-Mathieu protecteur du village et de son église avait rarement, (voire même peut être même jamais ) vu un carré de cousins, cousine venir recevoir le baptême en même temps. Et, du haut de son éternité de prendre sous sa houlette Jules, Lilou, Ilan et Titouan.

8f9bd6c90c3b04ed319eb93860d10d7b.jpg
Une cérémonie que l'abbé Claude Delorme, prêtre la paroisse s'est fait une joie de conduire. Ainsi chacun à son tour, Lilou, Ilan, Jules et Titouan Rivat qui étaient entourés de parents, parrains et marraines reçurent le précieux pour les chrétiens sacrement du baptême.3a3db027ee0682c5faeef73df0a59722.jpg
385793d4b981d0f4ce1a8af5abdfba06.jpg

af69ea6bdd81d0e394b2334fda03aefa.jpg842edec7bbe56e6dc14ca2f2c33b1bd5.jpg
616ecdcab4549057995007691e2d4efe.jpg

Ilan, 3 mois et Lilou 20 mois sont les enfants de Hervé et Sandra Rivat. Jules, 1 an est le fils de Laurent et Magali Rivat. Titouan, 1 an est le fils de Jérome et Élodie Rivat. Ce fut sans doute également pour tout ce petit monde l'occasion de célébrer l'anniversaire de Titouan et de Jules nés le 21 août à quelques heures d'écart. Et en tous les cas de réunir toute une grande famille pour un événement aussi heureux que souriant.

18:10 Publié dans Les bébés |  Imprimer |  Facebook | |

23/08/2008

Les mariés du samedi

Champ le Duc : Régis et Myriam

1cd24446328ed640a12552b20e5e3f82.jpg

Samedi 23 août 08 à 17 h, Régis Saint-Dizier, papetier, né à Bruyères le 26 avril 1975 et Myriam Ferry, mère au foyer, née à Epinal le 15 janvier 1978 se sont mariés en la mairie du village. Les jeunes époux sont domiciliés à Champ le Duc. Félicitations et meilleurs vœux aux mariés.

18:25 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

Les mariés du samedi

Bruyères : Philippe et Sandrine

db92952e5eddda3d02e51792174f6938.jpg

Samedi 23 août 08 à 17 h 30, Philippe Humbert, enseignant, né à Bruyères le 10 novembre 1964 et Sandrine Zygmaniak, agent de lycée, née à Bruyères le 27 juin 1967 se sont mariés en la mairie de Bruyères. Philippe est le fils de François Humbert qui demeure à Bruyères et de Nicole, née Hollard domiciliée à Brouvelieures. Sandrine est la fille de François Zygmaniak, décédé, et de Jacqueline née Marcot sa veuve. Les nouveaux époux sont domiciliés à Mirecourt. Félicitations et meilleurs vœux de bonheur.

18:20 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

Les mariés du samedi

Bruyères : Yannick et Stéphanie

76361497c8b84a4cf2072050edeaeee8.jpg

Samedi 23 août 08 à 15 h 45 mn, Yannick Holtzer, chargé de mission, né à Bruyères le 28 avril 1979 et Stéphanie Pitance, conseillère- formatrice née à Laxou le 25 novembre 1978 se sont mariés en la mairie de Bruyères. Conseiller municipal, Yannick est le fils des époux Denis Holzer, employé de papeterie et de Line, née Thuriot, commerciale, domiciliés à Autmonzey. Stéphanie est la fille de Christian Pitance, retraité de police domicilié à Chatenois et de Mireille, née Boulanger, assistante maternelle, domiciliée à Vomécourt. Les nouveaux mariés se sont ensuite dirigés vers l'église paroissiale où ils ont prononcé le serment nuptial. Félicitations et meilleurs vœux de bonheur.

16:40 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

22/08/2008

Bruyères : Notre-Dame de la Roche retrouve son sourire

04f7871c4d067ba254871ef90bf58a30.jpg

Le bulletin paroissial estival évoque la restauration de la statue de Notre Dame de la Roche et déjà bien du monde s'en réjouit. La petite Vierge qui avait été fracassée par des mains assassines (sur lesquelles beaucoup voudraient taper sur les doigts) a été restaurée par un ami fidèle de la paroisse et de l'abbé Claude Delorme. Ainsi, Notre Dame de la Roche que bien des gens aiment à prier au cœur de la forêt a été remise en place dans sa chapelle au coeur du massif de l'Avison. Le prêtre prévoit d'en faire la bénédiction en septembre au cours d'une veillée mariale.
Cette fête chrétienne devrait se dérouler le dimanche 14 septembre 08.33ea5eae06ca935e27d76aa48a11ee53.jpg
Une date qui coïncide avec le premier anniversaire du jubilé sacerdotal le 16 septembre 2007 de l'abbé Delorme. Mais aussi de l'anniversaire de son arrivée à Bruyères le 13 septembre 1998.
Ce sera aussi pour les fidèles l'occasion de célébrer le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Lourdes en 1858.
La date coïncide aussi avec celle de la présence en France du pape Benoît XVI du 12 au 15 septembre prochain et dans la ville de Lourdes les 14 et 15 septembre 08
Pour ceux que les us et coutumes de la chrétienté n'intéressent pas, une balade du côté de la petite chapelle permet de profiter du calme et de la beauté naturels des lieux, véritable écrin naturel sur lequel se trouve aussi des vestiges gallo-romains. Et à deux pas de là coule dans une fontaine une source d'eau claire et fraîche.
670fcf6944ab6fde9b7f702a05be94f9.jpg

08:50 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

La cigogne est passée

20358a41260242d68e7ffc5b9798c267.jpg
Timéo Bouché est né le 7 août 08 à Saint- Dié des Vosges. Le petit garçon est le fils de Guillaume Bouché et de Mylène, née Parisot domiciliés 3 bis rue de la Libération à Bruyères.

A son tour, Justine Gremillet a vu le jour le 9 août 08 à Epinal. Cette petite poupée est la fille de Mélissa, née Gremillet domiciliée 3 rue de la Chenadière à Bruyères. Félicitations.

08:00 Publié dans Les bébés |  Imprimer |  Facebook | |

21/08/2008

Brouvelieures : une fête qui tombe au poil !

Le Val des oiseaux à Brouvelieures a un besoin urgent de parasols pour protéger ses pensionnaires, mais aussi de croquettes pour chiens et chats et de boîtes pour chats.


L'adresse de la SPA rue des Forges (route d'Autrey) à Brouvelieures est connue des amis des animaux. Mais pas seulement. Car bien trop nombreux sont les gens qui franchissent la porte pour y abandonner leur compagnon à poils ou à plumes.

270098260827edcd61c83e1d99e818c9.jpg

Des chiens, des chats, des oiseaux, des rats, des serpents, des cochons d'Inde, des souris, des chèvres, des poules... ont été laissés.15143273d106fd22e4c3a9473c78c7e1.jpg Aucune espèce n'est épargnée. 4eaf5fe78791f40a0ab9611cc92c969c.jpgPas moins de 200 toutous et une centaine de félins attendent là le miracle qui se produira peut-être. Certains restent marqués dans leur chair par les mauvais traitements, voire les tortures infligées par des maîtres indignes. Tous pourtant gardent un cœur en écharpe prêt à bondir d'amour. Des histoires parfois terribles la directrice des lieux Édith Quié en a plein ses fichiers. Parmi les derniers arrivés, un bouledogue français acheté deux cents euros sur Internet et livré du côté de Strasbourg. Une affaire pour ce chien habituellement vendu beaucoup plus cher ?d62150b4848925403d0f796d2d305e34.jpg Et bien non ! La pauvre bête s'est révélée malade, maigre, atteinte de la galle des oreilles et d'un problème de vue nécessitant une opération. Résultat après quatre jours le bouledogue a été abandonné à la SPA par ses nouveaux et déjà anciens maîtres... Édith préfère que des visiteurs prêts à s'embarquer dans une adoption repartent déçus de devoir faire face à un refus plutôt que de tromper sur les origines des bêtes au passé parfois lourd.
Ce week-end sera celui de la traditionnelle fête champêtre du refuge. Il sera possible de visiter le site qui s'étend sur un peu plus de cinq hectares. Portes ouvertes, buffet, buvette, loterie, attractions et une belle brocante ( alimentée par les dons ou successions ) sont organisés pour le plaisir de tous. Il s'agit de partager un bon moment de détente et d'amitié au profit des animaux du refuge.1bdc88e77d3f0b958a1f0bc413f2628d.jpg En faisant un petit tour du côté des maisonnettes pour chats, les hôtes apprécieront les nouveaux arrangements récemment mis en place. 8762e98c902519d09cbee08359f6a668.jpgf83d6220046a114c96ec06065cc8e1fc.jpg
Un peu plus loin, le parc libre des chiens va lui aussi profiter de travaux. Clôtures et aménagements seront bientôt refaits à neuf.
d4981c7c0169cd69df4e11bd3a98be40.jpg
Ainsi va la vie du côté de la SPA à Brouvelieures toujours en quête d'un indispensable soutien financier. Qui sait aussi peut-être que ce week-end des regards s'accrocheront, des liens se noueront. Les animaux n'attendent que cela !

Samedi 23 août de 14 h à 19 h ; dimanche 24 août de 10 h à 19 h. Tirage de la tombola le dimanche vers 16 h .
Renseignements : 03.29.50.21.32
Participation à l'entrée : 2 € et gratuit pour les moins de 12 ans contre une enveloppe surprise gagnante.
ff5c35d189fed20820df5e3c7d60179f.jpg
e6d5074cff3ceddb0fb1e6e77542aa2a.jpg

20:00 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

20/08/2008

Bruyères : un atelier équilibré

59e32fea6fd01bce6be71a5ddd0dfe5a.jpg

La perte d'équilibre inhérente à l'âge peut dans certains cas devenir catastrophique et aller jusque perturber le quotidien des aînés concernés. APESV (association de promotion équilibre seniors Vosges) refuse la fatalité d'une possible disparition de toute vélocité. A cet égard, point de remèdes miraculeux, mais des exercices capables de renforcer tonicité et réflexes. François Thiriat, président de l'ADAPAH, Jacqueline Klipfel, présidente départementale de l'APESV et Annick Gonckel animatrice du home du Cameroun, propriété de l'ADAPAH à Bruyères présentaient dernièrement un atelier « Équilibre ».
Destiné aux plus de 55 ans, le travail demandé aux participants s'étalait sur une dizaine de semaines et les cours étaient dispensés au home mis gracieusement à disposition. Le tout avec la bénédiction de Roselyne Cimenti, directrice d'établissement
80f6278c6d94b928dbd5bb9614c935d2.jpg
Ainsi en suivant les conseils d'Annick une quinzaine de personnes ( parmi lesquelles se trouvait le président de l'ADAPAH) s'appliquaient à stimuler les fonctions de vue, ouïe, toucher plantaire... Les automatismes pouvant éviter la chute ou atténuer sa gravité étaient abordés. Pas seulement, car les « élèves » se devaient aussi d'apprendre à mieux gérer le relationnel et entretenir le lien social. Des informations relatives à l'habitat, la nutrition, la socialisation, l'entretien physique étaient alors largement diffusées. Ouvert à tous, l'atelier bruyèrois organisé en partenariat avec la CRAM du Nord Est, l'APESV, l'ADAPAH des Vosges pouvait selon les cas recevoir des aides financières. À l'issue des 10 séances hebdomadaires d'une durée d'heure qui viennent de s'achever, des tests mesuraient les progrès accomplis. Et, tous d'avoir le sentiment d'avoir gagné une part de bien-être et de meilleure santé.

18:25 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : décès de Pierre Mougeolle

Pierre Mougeolle est décédé lundi 18 août 08 à son domicile à l'âge de 94 ans des suites d'un malaise cardiaque. Né le 21 mars 1914 à Granges sur Vologne, Pierre était l'avant-dernier d'une fratrie de 5 enfants aujourd'hui éteinte. Fils de Henri et Jeanne Mougeolle, il fut scolarisé jusqu'au certificat d'études, et comme cela était souvent le cas à l'époque il entra dans le monde actif dès 14 ans. Il travailla alors au sein de l'exploitation familiale comme marchand de bestiaux. Une profession qu'il exercera avec son père, puis avec ses frères durant toute sa vie professionnelle. Resté célibataire, Pierre Mougeolle était titulaire de la carte d'ancien combattant. Retraité de son commerce d'animaux depuis le début des années 80, il aimait profiter de la nature environnante et vécu jusque l'heure de son décès dans sa maison rue Louis Marin. Les obsèques seront célébrées jeudi 21 août à 14 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères et seront suivies de la crémation. Condoléances.

Bruyères : changement d'horaires au collège

673020ae6ae50563bd1a628bbcc5f582.gifA compter de la prochaine rentrée scolaire, l'accompagnement éducatif sera généralisé à tous les collèges dont Charlemagne à Bruyères.

D'une durée de deux heures, en fin de journée, après la classe, ce sont trois domaines éducatifs qui seront proposés aux élèves (aide aux devoirs, pratique sportive et pratique artistique et culturelle).

Afin de pouvoir mettre en œuvre cette action au bénéfice des élèves, le conseil municipal s'est prononcé favorablement sur une modification d'horaires d'ouverture de l'établissement bruyèrois. A compter de la rentrée prochaine le collège sera ouvert de 7 h 30 à 19 h au lieu de 7 h 30 à 17 h.

07:20 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

19/08/2008

Bruyères : Emmanuelle Coiffier ouvre Larema

a5353057fb296068f83c81a153fcc185.jpg


Les gens qui sont allés faire un tour au centre Leclerc bruyèrois de la rue de Gérardmer n'auront pas manqué de remarquer en traversant la galerie l'ouverture récente d'une nouvelle boutique portant enseigne de « Larema ». Il s'agit là comme l'indique la patronne des lieux Emmanuelle Coiffier de la « petite sœur » de la Civette. Le bureau de tabac-dépositaire de presse bien connu au centre-ville de Bruyères. Titulaire d'un diplôme d'État de secrétaire de direction, la jeune femme travaillait précédemment à la CAF des Vosges à Epinal. L'opportunité d'une boutique libre s'étant présentée elle a donc choisi de tenir son propre magasin. Tous les quotidiens, les journaux parisiens, les magazines... s'exposent en rayons. Mais pas seulement, car les chalands trouveront aussi jeux de grattages, carterie, timbres, recharges téléphoniques, photocopies...
Larema ne vend pas de tabac, mais propose néanmoins plein d'articles fumeurs. Des idées de cadeaux peuvent aussi apparaître çà et là. Emmanuelle emploie déjà une personne à mi-temps. Larema conjugue choix, conseil, sourire, convivialité. Pour le plaisir de tous.

16:13 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : après la fête ...

cb759183638766dcfef8154420eea776.jpg


S'en est terminé de l'édition 08 de la fête patronale bruyèroise. Un petit cru selon les forains habitués de la cité de l'Avison qui constatent une perte importante de la clientèle. La conjoncture plutôt morose semble essentiellement responsable de ce marasme. Pas seulement, car beaucoup de gens regrettent le manque de renouvellement des attractions. La disparition des tirs à carabine et loteries au profit des grues croqueuses de pièces de monnaie est également déplorée. Un dernier tour de manège, d'autos tamponneuses, une gaufre, une barbe à papa... les forains s'en sont maintenant allés rejoindre leurs collègues de la perle des Vosges. Et, les Bruyèrois d'espérer les revoir en 2009, encore plus nombreux !

11:04 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Laval sur Vologne : entrez c'est ouvert !

a946a8933dde7b3c07d0d226c8b7b29f.jpg

Trenet qui s'inspirait en chanson de la nationale 7 n'aurait probablement pas boudé les bonheurs des routes vosgiennes. Et, d'admirer au passage de la D 44 le rond-point fleuri de Laval sur Vologne. Une jolie entrée dans ce village de la communauté de communes de Vallée de Vologne qui permet un retour sur l'histoire locale. La porte est celle de l'ancienne maison paroissiale datant de 1845. Un édifice démolit au début des années 2000 pour des raisons de sécurité au niveau du carrefour entre la rue de la gare et la départementale. Bien conservée et restaurée la porte de grès rose a été mise en place coté Bruyères en 2007. La voici donc désormais ouverte sur un village en pleine évolution tout s'appliquant à conserver son identité.
55952042adf6a7e4299e7be478a3f5a2.jpg

Le rond-point vu d'un autre angle. De l'autre côté de la porte on distingue des travaux en cours, à deux pas de l'école du village et de la cantine-garderie quelques maisons traditionnelles en construction permettront d'augmenter la population.

Remerciement à Bernadette Jechoux pour les photos et les renseignements. :)

08:45 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

18/08/2008

Bruyères : Michèle Virion prend pied dans la chaussure !

acd0107284735052c6719d46230398ed.jpg

Parmi les nouvelles réjouissantes de cet été 08, on retiendra l'arrivée de Michèle Virion parmi le petit monde commerçant bruyèrois. Native de Brouvelieures, la jeune femme qui travaille depuis 24 ans dans le secteur de la vente est loin d'être une inconnue sur tout le coin de l'Avison.
Beaucoup de gens se rappellent que Michèle commença sa vie professionnelle rue du Cameroun dans la boutique de chaussures de Georges Villemin, maintenant retraité. Toujours à Bruyères, elle fut ensuite employée du « Marché aux affaires » et du magasin d'alimentation « Orivel ». Son parcours la conduisit ensuite vers une boutique de textile à Saint-Dié et puis dans le même domaine à Epinal où elle officiait comme responsable- acheteuse. Michèle avoue en souriant qu'elle rêvait de revenir vers la chaussure. Un univers qu'elle connaît parfaitement et qu'elle aime beaucoup. L'opportunité de reprendre la succession d'Isabelle Poussot qui a choisi d'autres objectifs personnels et pour Michèle de donc de devenir la patronne de « Chauss'mod » est apparue. Mariée, maman de deux grands enfants, elle s'engage donc avec enthousiasme dans une nouvelle vie. Ses connaissances et sa gentillesse l'y aideront. Actuellement, Michèle Virion s'applique à mettre en place ses différentes collections de rentrée, d'autres vont arriver. Des marques déjà appréciées de la clientèle heureuse de cette réouverture, mais aussi d'autres griffes permettront de proposer un éventail de prix entre moyenne et haute gamme. Le sourire avec.

08:40 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

16/08/2008

Bruyères : les mariés du samedi

Alain et Maguy

58e166bb01e2df425caeedbc9605c021.jpg

Samedi 16 août 08 à 16 h , Alain Dervaux, retraité, né à Forbach en Allemagne et Marguerite Parisot, comptable, née à Laval sur Vologne se sont mariés en la mairie de Bruyères. Alain Dervaux est domicilié à Saint-Martin d'Arrona dans les Pyrénées Atlantiques. Maguy comme chacun la prénomme affectueusement au pied de l'Avison est domiciliée à Bruyères. Elle est la fille de Gaston Parisot, décédé et de Marcelle, née Villaume. Georges Nourdin, retraité, domicilié à Xonrupt-Longemer, et Madeleine Dubois, née Frenot, comptable domiciliée à Corcieux ont été les témoins du mariage. Les nouveaux époux entourés de nombreux parents et amis se sont ensuite dirigés vers l'église paroissiale pour y prononcer le serment nuptial devant le prêtre. Félicitations aux familles et meilleurs vœux de bonheur à Maguy et Alain.

16:30 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

15/08/2008

Bruyères : Le Lieutenant Dominique Lallemand commandant de brigade.

La gendarmerie évolue avec son temps. De nombreux changements seront intervenus cette année au sein de brigade bruyèroise maintenant installée dans nouveaux ses locaux au n° 20 de la rue Poincaré à deux pas de la D 423 et de la caserne des pompiers.
ad800616e2bdd09e0a61ca64e7871508.jpgC'est désormais le Lieutenant Dominique Lallemand qui prend le commandement de l'unité forte de treize gendarmes et de trois gendarmes adjoints.
Marié, père de deux garçons ( dont un exerce comme gendarme à Sélestat, l'autre comme gendarme adjoint à Montargy ), Dominique Lallemand agé de 47 ans est né à Epinal. Ses parents sont originaires de Pouxeux. Sa période sous les drapeaux réalisée à Auxerre dans la Gendarmerie, il se dirigea tout naturellement vers cette profession en entrant à l'école de Bergerac. Gendarme en 1982, il recevra sa première affectation dans la Gendarmerie mobile à Baccarat où il restera 6 ans. Il choisira ensuite la voie de la Gendarmerie départementale et ira à Pompey en 1988. OPJ en 1991, Dominique Lallemand se portera volontaire à l'avancement. Nommé chef en 1995, il prendra un poste à Neufchateau. Le 1er juillet 1999 ; il devient adjudant et part pour Badonviller. Une fonction a laquelle s'ajoutera, un travail de dirigeant au sein de la communauté de brigade de son secteur. En octobre 1996, il reçoit le grade d'adjudant-chef. En 2007, il s'inscrit en au concours de Major et obtiendra le titre en 2008 tout en étant retenu pour devenir officier. Dominique Lallemand est promu Lieutenant en août 2008. Selon ses souhaits, la brigade de Bruyères avec ses 31 communes lui est alors confiée. Titulaire de la Médaille-Militaire et de la médaille d'or de la Défense, le nouveau commandant se présente comme un homme de terrain particulièrement attaché à nouer un contact avec la population. Il entend tisser des relations de confiance avec les gens. Faire passer un message : « Être présent et à l'écoute. Prévenir, plutôt que devoir punir... ». Le lieutenant sera secondé par son adjoint l'adjudant-chef Philippe Jamis.
M. Lallemand s'assure très content d'être arrivé au pied de l'Avison. « J'ai trouvé là une brigade qui travaille bien, dans une bonne ambiance. » Et, durant les quatre ans de sa fonction ici de vouloir pérenniser le tout, en continuant d'aller de l'avant.
Sportif, Dominique Lallemand est licencié de VTT. Il aime la nature, la forêt, la mycologie, les Vosges en particulier. Bienvenue à Bruyères.