Bruyères : décès de Raymonde Georgel (30/08/2008)

Le décès survenu vendredi 29 août 08 à l'hôpital de Brabois à Nancy de Raymonde Georgel est appris avec peine sur le secteur de l'Avison où elle était très appréciée . Victime voici seulement quelques jours d'un sérieux malaise cardiaque, Mme Georgel n'a donc pas survécu. Cela, malgré tous les soins intensifs dispensés en urgence.
Née Pierrat le 8 mars 1940 à Xamontarupt, Raymonde était l'aînée de 2 filles. C'est lorsque ses parents décidèrent de reprendre la ferme de sa grand-mère maternelle, et alors qu'elle était encore enfant qu'elle vint vivre à Belmont sur Buttant. Elle demeura dans ce village jusque son mariage le 3 avril 1961 avec François Georgel. Deux enfants : Nathalie, épouse Ignatio qui demeure à Saint-Léonard et Frédéric, décédé dans un accident en 1990 virent le jour au sein du couple actuellement installé dans un coquet pavillon du lotissement de Bel - Air.
Employée à la scierie Baradel jusque ses noces, Mme Georgel travailla ensuite aux ateliers Claude. Après environ un an, elle choisit de devenir mère au foyer. En 1969, elle se décida de reprendre sa carrière professionnelle et elle trouva un emploi comme cuisinière à l'Institution Jeanne d'Arc à Bruyères.
Retraitée depuis l'an 2000, elle connut le bonheur de voir la venue au monde de trois petits-enfants : Gaétan, Lucile et Paul. Attentive aux autres, douce et attentionnée, Raymonde laisse le souvenir d'une femme sans histoire et très proche des siens. Parents et amis se souviendront également d'elle comme d'une personne très attachée à sa foi chrétienne et aux valeurs humaines.
Sa disparition brutale plonge dans le chagrin tous ceux qui nombreux l'aimaient bien.
Mme Georgel repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 1er septembre à 16 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères. Condoléances

12:57 |  Imprimer |  Facebook | |