Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2011

Bruyères : M. Roger Prévot nous a quittés

Mme Monique Noël,

ses enfants et petits-enfants

ont la tristesse de vous faire part du décès de leur ami,

                                 M. Roger Prévot

 survenu le 31 décembre 201âgé l'age de 74 ans à l'hôpital de Remiremont.

Et, remercient par avance toutes les personnes qui prendront part à leur peine.

 

Patience, une chanson de Louis Capart


podcast

Cliquez sur la flèche verte. 

07:32 Publié dans Musique |  Imprimer |  Facebook | |

30/12/2011

Pulnoy, Lépanges sur Vologne : Bernard Vuillemin nous a quittés.

Le décès survenu à Nancy de Bernard Vuillemin à l'âge de 68 ans est appris avec tristesse. Les obsèques religieuses seront célébrées samedi 31 décembre à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Lépanges sur Vologne. M. Vuillemin repose au funérarium Lapoirie, 14, rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches. 

29/12/2011

Vœux de Jackie Pierre sénateur des Vosges, vice-président du Conseil-Général

À l'heure d'adresser mes vœux aux Vosgiennes et aux Vosgiens, mes pensées s’adressent en priorité à celles et à ceux que la vie a durement éprouvés au cours de l’année écoulée. La crise économique et financière que nous traversons depuis maintenant trois ans ajoute son lot de peines, d’inquiétudes et de doutes à nos épreuves quotidiennes.

Une enquête réalisée récemment par un quotidien national rapportait que les Français sont « les plus pessimistes du monde », loin devant les Irlandais, les Autrichiens et les Belges. À l’inverse, le Nigeria, le Vietnam et le Ghana « s’illustrent par leur optimisme ». Réalisée dans 51 pays cette enquête témoigne de l’état d’esprit de la planète qui a connu tant d’événements et de bouleversements en un an ! Parmi les événements les plus improbables, on retiendra le séisme, le tsunami et la catastrophe nucléaire qui ont fait de si nombreuses victimes au Japon en mars dernier ; la mort de Ben Laden après une décennie de traque ; l’arrestation du directeur général du fonds monétaire international en mai ; et surtout le « printemps arabe » qui demeure le principal événement international de l’année. Les peuples de la Tunisie, de l’Égypte, de la Libye ont repris leur destin en main et ont chassé leur tyran. Ils ont montré ainsi la voie à la Syrie et au Yémen. Ces derniers continuent cependant à réprimer, dans le sang, les mouvements de contestations populaires. Partout, ces peuples demandent plus de libertés, le respect des droits de l’homme et une meilleure répartition des richesses. Face à l’adversité, ils opposent une résistance sans précédent et voient dans leurs difficultés l’opportunité d’installer durablement la démocratie ! L’incertitude demeure, mais l’espoir est là !

En Europe, les pays sont « invités » à reprendre la maîtrise de leur destin dans une tourmente économique et financière inédite et mondiale. D’abord financière puis économique et sociale, la crise est devenue celle de la dette publique. Cette crise n’est ni « de gauche » ni « de droite » et frappe tous les pays développés quelles qu’aient été les majorités qui les ont gouvernés. Certains tentent inlassablement de nous faire croire le contraire, à quelques mois des grands rendez-vous électoraux de notre pays.

Est-il vraiment utile et responsable de chercher des boucs émissaires de toutes parts (le gouvernement, l’euro, les agences de notation…) ? N’est-il pas plus sérieux de chercher les causes communes qui ont conduit nos pays dans la situation actuelle ? La réponse est dans la question. La France (tout comme ses voisins de la zone euro) ne peut continuer à vivre au-dessus de ses moyens. Depuis 1974, pas un seul budget n’a été voté en équilibre. Comme l’a rappelé récemment le Président de la République « l’habitude qu’avait prise l’État d’être un guichet où l’on répondait oui, non pas à ceux qui en avaient le plus besoin, mais à ceux qui pouvaient protester le plus et bloquer le plus, ne peut plus durer ».

Nous devons bien entendu préserver notre modèle social. Rien ne nous autorise cependant à le financer par l’emprunt et à en faire peser le poids sur les générations futures. Nous devons, au nom des solidarités de demain, concilier soutien à l’activité, maîtrise de la dépense publique et poursuivre les réformes structurelles engagées dans notre pays depuis 2007. Le courage des réformes est toujours plus protecteur que la quiétude de l’inaction.

Quels que soient nos convictions, nos choix, nos doutes, la crise ne doit pas nous détourner du nécessaire besoin d'espoir et de confiance en l'avenir ! Il s’agit d’un devoir collectif pour notre pays qui a toujours su, dans les circonstances les plus difficiles de son histoire, faire preuve d’unité, de courage, d’initiatives et de créativité pour rebondir. Malgré le pessimisme ambiant, si bien entretenu, chaque jour des millions de Français se battent et continuent à croire (heureusement) en nos valeurs républicaines que sont le travail, le mérite, la solidarité, la justice et l’égalité.

En 2012, restons unis et éloignés des joutes aussi inefficaces que stériles ! Nous le devons à la mémoire des générations passées et à la nécessité de protéger les générations à venir.

Bonne et heureuse année aux Vosges ! Bonne et heureuse année à chacune et à chacun d’entre vous !

 

17:31 Publié dans Voeux |  Imprimer |  Facebook | |

Saint-Dié-des-Vosges : l'état civil de la semaine

Les naissances :

21 décembre – Naomi GORSE – domicilié à SAINT DIE DES VOSGES – 7 rue Jean Parvé

26 décembre – Lucilia FRANCOIS – domiciliée à ANOULD (Vosges) 78 rue Paul Verlaine

26 décembre – Mylène AFFHOLDER – domiciliée à RAON L’ETAPE (Vosges) 28 rue de Stalingrad

27 décembre – Novak KEKIC – domicilié à RAON L’ETAPE (Vosges) 1 rue de la Haute Chapelle.

Ils nous ont quittés :

22 décembre - Fulbert BANDESAPT – 88 ANS – domicilié à SAINT DIE DES VOSGES (Vosges) rue Léon Jacquerez.

22 décembre – Marie-Jeanne PIERRAT épouse MASSON – 86 ans – domiciliée à SAINT LEONARD (Vosges) 39 rue de la Meurthe.

21 décembre – Georges JOLY – 89 ans – domicilié à SAINT DIE DES VOSGES (Vosges) avenue de Robache Maison Saint Pierre Fourrier.

23 décembre – Maurice PARIS – 94 ans – domicilié à ANOULD (Vosges) 146 rue du 8 mai.

26 décembre – Sylvie SCHMITT épouse COLETTE – 53 ans – domiciliée à ANOULD (Vosges) 5287 rue jeanne d’Arc.

23 décembre – Henriette CADET veuve MARCHAL – 89 ans – domiciliée à GERARDMER (Vosges) 40 boulevard de Saint Dié.

21 décembre – Jean-Michel PERRIN – 67 ans – domicilié à SAINT DIE DES VOSGES (Vosges) 1 rue Charles Scareder

12:33 Publié dans Etat-civil |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : le handball s'évade sur les hauts !

Mercredi 28 décembre, le Stade Municipal Bruyères Handball organisait une journée marche dans les hauteurs du département. Le départ était donné à 10 h à la Schlucht. Une vingtaine de membres du club répondaient présents à cette journée cohésion. Seniors, moins de 18 ans et dirigeants participaient donc à cette sortie concoctée par la coach Sylvie Frison, qui avait tout prévu. Sous un superbe soleil, les joueurs ont suivi leur préparateur physique et guide du jour, Mathieu Loups aux travers les sentiers enneigés.

Hanball, sortie raquettes.jpg

Détente, sport, et bonne humeur !

Après deux heures de marche en raquettes, le repas du midi s'effectuait à l'auberge du Sotré. Les participants ne reprirent la route qu'à 15 h 30 et rentrèrent aux pieds des pistes vers 17 h. Un dernier arrêt dans une brasserie, pour réchauffer tout le monde, avant de redescendre sur Bruyères. 
Pour beaucoup, cette balade en raquettes fut la première du genre. Les dirigeants du SMBH ont été ravis de faire découvrir d'autres disciplines que le handball aux jeunes du club. De plus, cette journée ne coûta qu'une quinzaine d'euros par personne, le club prenant en charge plus de la moitié du prix de la sortie. Se voulant convivial, et porteur de bon esprit le SMBH, s'est félicité par la voix de ses dirigeants du déroulement de cette journée durant laquelle les rires ont remplacé l'habituelle rigueur des entrainements.
D'autres sorties de ce type seront prévues les mois à venir pour les membres du SMBH. Les dirigeants du handball, un sport ouvert à toutes activités physiques sportives, comptent bien utiliser tout le potentiel de nos Vosges tellement riches d'une superbe nature.

07:48 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

28/12/2011

A découvrir tout près , sortir...

vosges,lorraineLes Vosges et la Lorraine ne sont pas un trou en France et offrent des possibilités souvent méconnues de voir ou revoir plein de trucs géniaux. Des animations, des expositions, des fêtes, du théâtre, du cinéma, des concerts, des balades dans la nature, des spécialités, des sorties, des musées... sont proposés. Souvent à deux pas ou seulement quelques kilomètres de chez vous. La catégorie « À découvrir tout près, sortir... » permet de mieux les retrouver. Organisateurs, associations, communes... n'hésitez pas à faire savoir ici vos animations et possibilités de se divertir. La Girafe reçoit actuellement en moyenne de 1200 à 1500 visiteurs ( vérifiable ) par jour. C'est gratuit.

27/12/2011

Bruyères : Justine a reçu le baptême

e7d87aba.gifC'est le beau jour de Noël, dimanche 25 décembre 2011 qui a été choisi par les siens pour placer Justine sous la protection de Dieu. Originaires de Lépanges sur Vologne et Les Poulières, les parents de la fillette, Thiébault Nourdin, étudiant infirmier, et Alexandra Moulin, chargée de clientèle, domiciliés à Saint-Rémy souhaitaient baptiser Justine en l'église paroissiale de Bruyères.

DSCN1198a.jpg

Justine qui est née le 27 mars 2011 à Saint-Dié-des-Vosges a désormais pour marraine Sidonie Moulin et pour parrain Jean-Philippe Nourdin. L'abbé François Bresson donnait le baptême et bénissait l'enfant. Le prêtre souhaitait à chacun une belle et douce journée. Meilleurs voeux à Justine et sa famille. 

20:03 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

Laval sur Vologne : merci au personnel communal

Comme cela est de tradition en fin d'année, le maire René L'Homme recevait en mairie le personnel communal pour le saluer. De la part de tous les villageois, le premier magistrat remerciait pour le travail accompli. René L'Homme exprimait un sentiment d'estime envers ceux qui oeuvrent et se dévouent pour que la commune fonctionne au mieux. 

DSCN2546.JPG

Une remise des colis récompensait Mmes Demange, Cuny, Alphonsine, Romary ( absente sur la photo) et M. Demange. Tous prenaient ensuite le verre à l'amitié en trinquant à la fin d'année et à 2012 qui s'approche ! Tchin-tchin !

17:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

La Chapelle devant Bruyères : décès de Michel Febve

La nouvelle du décès de M. Michel Febve est apprise avec tristesse. Les obsèques seront célébrées mercredi 28 décembre 2011 à 14 h 30 en l'église de La Chapelle devant Bruyères et seront suivies de la crémation. Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui prendront part à sa peine. M. Febve repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

Bruyères : Noël dans les maisons de retraite

La période de Noël invite à l'amitié, à la solidarité. A Bruyères, les aînés des établissements de retraite ne sont pas oubliés, à l'hôpital de l'Avison, puis à la maison de retraite intercommunale de la rue Louis Marin, les résidents ont été invités à partager un déjeuner festif. Cocktail maison, feuilleté de volaille, foie gras, dinde farcie aux marrons et raisins, gratin dauphinois, fagot de haricots verts, assortiment de fromage, salade verte, bûche de Noël se présentaient au menu.

P1140884.JPG

Plusieurs élus et autorités déjeunaient sur place

Le maire de Bruyères, Alain Blangy, son adjointe, Michèle Peltier, le conseiller général, Christian Tarantola, la directrice de l'ensemble du complexe des maisons de retraite de l'hôpital et intercommunale, Sylvie Sombret, Gilles Chabrier, président du conseil d'administration des lieux, des élus membres du syndicat intercommunal et différentes autorités administratives avaient tenus à saluer les ainés et pour ceux qui le pouvaient de déjeuner sur place.

P1140892.JPG

A l'hôpital de l'Avison

Un orchestre animait joyeusement ce moment de détente et de douceur. On n'oublie pas la participation active du personnel hospitalier toujours prêt à se mettre en quatre au service des pensionnaires. La décoration, le sapin de tradition et le passage de Père-Noël était également très appréciés de tous.48879f09.gif

07:43 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

26/12/2011

Champ le Duc : au fil du conseil municipal

Lors du dernier conseil municipal, plusieurs points ont été débattus.

Le directeur d'ADAVIE, à Épinal, a informé la commune de son intention d’augmenter les tarifs des repas fournis par le Home du Cameroun à Bruyères pour la cantine scolaire. Les prix passent de : 4,55 € TTC à 4,70 € TTC au 01.01.2012 jusqu’au 31.12.2012.

Compte tenu de cette modification, le conseil municipal décide d’augmenter les tarifs de cantine, à compter du 1er janvier 2012 pour régularisation de la façon suivante :

Cantine :

Pour les enfants de Champ le Duc scolarisés au RPI : 3.70 euros, ticket rouge.

Pour les enfants de Beauménil et Fiménil scolarisés au RPI : 3.70 euros, ticket rouge.

Pour les enfants de Beaumenil et Fiménil scolarisés au RPI, période de vacances : 4.70 euros, ticket mauve.

Pour les enfants extérieurs au RPI : 4.70 euros, ticket mauve.

Pour les enfants extérieurs au RPI scolarisés au RPI : 4.20 euros ticket gris.

Participation des communes de Beauménil et Fiménil, 1 euro pour la cantine scolaire et la cantine des mercredis.

Garderie scolaire

Pour les enfants de Champ le Duc scolarisés au RPI : 2 euros, ticket bleu.

Pour les enfants de Fiménil et Beaumenil scolarisés au RPI : 2 euros, ticket bleu.

Pour les enfants scolarisés en dehors du RPI, de même que pour ceux venant d’une autre commune et scolarisés au RPI : 2.50 euros ticket jaune.

Participation des communes de Beauméni et Fiménil à raison de 0.40 euro.

Garderie extra scolaire des mercredis et jours de vacances

Pour les enfants de Champ le Duc scolarisés au RPI.

La journée : 5.70 euros ticket vert

La ½ journée : 3.90 euros ticket blanc

Pour les enfants de Fiménil et Beauménil scolarisés au RPI, les mercredis, la journée : 5.70 euros ticket vert, la ½ journée : 3.90 euros ticket blanc

Pour les enfants de Fiménil et Beaumil, scolarisés au RPI, pendant les vacances : la journée : 6.90 euros ticket orange, la ½ journée : 5 euros, ticket beige.

Participation des communes de Beauménil et Fiménil à raison de 1euro pour les mercredis.

Pour les enfants extérieurs au RPI : la journée : 6.90 euros, ticket orange ; la ½ journée : 5 euros ticket beige.

Pour les enfants extérieurs au RPI scolarisés au RPI, la journée : 6.90 euros, ticket orange ; la ½ journée : 5 euros ticket beige.

Salle d’animation communale, tarifs 2012

Pour les habitants de Champ le Duc : la journée ou la soirée avec vaisselle 90 € ; journée sans vaisselle 80 €.

Pour les habitants domiciliés dans d’autres communes que Champ le Duc : journée ou soirée avec vaisselle 110 € ; journée ou soirée, sans vaisselle 90 €.

La caution est fixée à 200 euros.

25/12/2011

Diocèse : L'Eglise dans les Vosges, une idée cadeau

Une idée-cadeau à Noël pour partager des Bonnes Nouvelles toute l’année... Offrez Église dans les Vosges, le journal mensuel du diocèse, témoin d’une Église qui avance !

Eglise dans les vosges.JPG

3 bonnes raisons d’offrir Église dans les Vosges

1. Pour découvrir des chemins d’espérance et de vie proposés à chacun par l’Église catholique des Vosges
2. Pour rejoindre la vitalité missionnaire des communautés paroissiales, des mouvements et des services du diocèse
3. Pour être informé(e)… des expériences, des rendez-vous, de la vie des acteurs et des dernières informations de l’Église dans les Vosges

Pour offrir Église dans les Vosges
Télécharger le coupon d’abonnement et retournez-le à Église dans les Vosges
Service communication
29 rue François de Neufchâteau / 88000 Épinal

Plus de renseignements : 06 87 50 94 96

07:42 Publié dans Infos rapides, Religion |  Imprimer |  Facebook | |

24/12/2011

Un peu de musique !

08:27 Publié dans Musique |  Imprimer |  Facebook | |

Visitez les orgues

Au travers le monde, certains orgues sont absolument extraordinaires et en tous les cas méritent d'être connus. 

 Orgues.pps fjc.pps

Cliquez sur le lien

07:00 Publié dans Balades |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : les Mocoux remercient

0005.gifLa soirée Téléthon à l'initiative de l'association Les Mocoux de Champ le Duc a obtenu un joli succès avec 90 repas servis et 1093 euros reversés au téléthon. Les organisateurs remercient les associations de Champ Le Duc, la CSGBI pour la salle, les entreprises suivantes, l'Intermarché, Bongrain-Gérard, Gros, Marcillat, Le Crédit Agricole, le garage Renault avec M. Pernot, Garnier-Thiebault, la Boucherie de la Vologne, le Conseil-Général, le Conseil-Régional, Sonia Weyer pour les gaufres, Cindy Vincent pour la pub, les journaux & sites internet. « Cette soirée ne peut se réaliser sans votre aide alors merci encore aux donateurs et aux bénévoles. Nous vous donnons rendez-vous en 2012 et passez de bonnes fêtes de fin d'année. »

 

06:53 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

23/12/2011

Message de Noël 2011 de Mgr Mathieu : une espérance audacieuse, intrépide !

Noël.JPG

Pour lire le message de Noël, Monseigneur Mathieu, cliquez sur l'image.

Mgr Mathieu sera l’invité de la rédaction de France 3 Lorraine pour le 19/20 du 24 décembre 2011. L’occasion pour l’évêque de présenter des voeux télévisuels sur la chaîne régionale. Rendez-vous pour ceux qui le peuvent à partir de 19 h devant le petit écran.

 

11:27 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : les enfants croquent Noël !

Grand succès pour la journée récréative du CAB, organisée à l'occasion de Noël. Bien au chaud, dans la grande salle du rez-de-chaussée de la salle des fêtes, les enfants ont décoré leur sapin à leur guise.

P1140920.JPG

À grand renfort de crayons-feutre, pots de colle, coton ou encore morceaux de laine, se sont 122 bambins  partagés en deux groupes, un le matin, l'autre l'après-midi qui sont venus profiter de cette animation entièrement gratuite. Tous ont fait preuve d'imagination et d'un talent certain.

Cliquez dans l'angle qui se soulève et retrouvez ensuite les photos en plus grand format et en diaporama dans l'album, colonne de droite

P1140930.JPG

 La présidente associative Sylvie Valence, remettait un cornet (comme on dit chez nous) de friandises à chaque petit participant. P1140924.JPG

P1140922.JPGUn bon moment de détente familiale.  

 

 

 

 P1140935.JPG

P1140934.JPGJoyeuses fêtes de fin d'année de la part du CAB (Cercle d'animations de Bruyères).

      

emoticone-noel%20(29).gif

 

09:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

22/12/2011

Vend table bar

Vends table bar pliante, 40 euros.
 
Contact: tél. 03.29.50.18.37.
 

desserte_ancienne_sur_roues01.JPG

Table d'écolier à vendre

Vendue
 
Vends table d'écolier ancienne 100 euros à débattre.
Contact: tél. 03.29.50.18.37.

table écolier 001.JPG

Laveline devant Bruyères : Décès de Jean-Paul Lemarquis

Le décès de Jean-Paul Lemarquis à l'âge de 59 ans est appris avec une profonde tristesse. Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 24 décembre 2011 à 14 h 30 en l'église de Laveline devant Bruyères. Par avance, son épouse Cathy, née Kilfiger, son fils Raphaël, sa compagne, ses petits enfants et la famille remercient toute les personnes qui s'associeront à leur peine.  Ni fleurs, ni plaques. Les obsèques seront suivies de la crémation. Jean-Paul repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

 

Arnaque internet

Rage.gifAttention, il circule actuellement sur internet un courriel plutôt bien fait qui se présente de l'administration fiscale pour une soi-disant notification de remboursement. Il vous est demandé de télécharger un formulaire à remplir avec votre numéro de carte bleue.

 Ne le faites surtout pas. Le Trésor Public ne demande jamais cela. En cas de doute, adressez vous à votre perception ou directement services fiscaux dont vous dépendez.

12:10 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : les pompiers ont reçu Père-Noël !

Dimanche après-midi, la maison pour tous du village accueillait le Noël de l'amicale des sapeurs-pompiers. Le président associatif, Fabien Chosnaki recevait alors un invité de marque puisqu'il s'agissait du Père-Noël en personne !

noel_de_lamicale_des_pompiers_le_18122011_023.jpg

L'homme à la longue barbe blanche procédait à la distribution de jouets à tous les enfants de pompiers et amicalistes.

noel_de_lamicale_des_pompiers_le_18122011_027.jpg

Très galant avec ces dames, Père-Noël offrait une fleur à chaque conjointe. Le chef de centre l'adjudant Jean-Luc Houvion rappelait l’engagement de tous au sein du CPI. Plus d'une centaine d’interventions sont déjà comptabilisées pour 2011. L'arrivée dans les rangs de Dominique Diester réjoui. Le déplacement de deux sapeurs à Grange sur Vologne et un départ pour raison personnelle sont salués. Tout ce petit monde partageait un bon moment de convivialité et prenait le pot de l'amitié. 

07:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : La Dame de Champ établit son calendrier

Les assises annuelles de La Dame de Champ ont été l'occasion de débattre des différents bilans associatifs. Cette réunion qui se déroulait salle de l'ancien presbytère à Champ-le-Duc rassemblait des personnes dévouées, dont M. Morin, affectataire de l’église de Champ-le-Duc et représentant la paroisse. Le président, Denis Weigel soulignait les points forts de l’année 2011. 
L’ouverture journalière de mai à septembre de l’église romane décidée par la paroisse a apporté sa part d'intérêt. Des bénévoles ont assuré accueil et surveillance de l'édifice. 
 
Quatre concerts ont été organisés par l’association : 
Le 20 mai, la prestation du groupe Musical Paraguay Barroco fut un merveilleux moment de culture sud-américaine qui a ravi le public. Ce fut un moment de détente apprécié et l'interprétation par des jeunes gens au talent exceptionnel fut ovationnée.

Le 2  juillet, c’était le groupe musical Strapontin Magique qui présentait une œuvre de Mozart, l’intrigue amoureuse de Bastien et Bastienne. 

Le 17 juillet, l’association Arts-Traditions-Artisanat de Bruyères servait un concert d’épinettes en l’église de Champ-le-Duc dans le cadre de son week-end d’animation estivale. 

 Le 13 août, le groupe Multo-Vivo, un quatuor de renommée européenne, interprétait des musiques du  monde toujours appréciées.

Le 17 septembre dans le cadre des Journées du Patrimoine, la chorale l’Ile aux Chansons enchantait les voûtes de l’église.  
 
 
Denis Weigel qualifiait la saison écoulée d’un excellent niveau en matière de concert. Mais, comme beaucoup de monde, le dirigeant se demande bien pourquoi sur le secteur de l'Avison lorsque des concerts, animations... de qualité indéniable sont proposés, même gratuitement, le public se montre trop souvent bien frileux et perd de bonnes occasions de se divertir.  

DSCN3814.JPG

                                  La mise en valeur de l'église romane de Champ le Duc mobilise.
 
 
Le tiers sortant était renouvelé comme il se doit : J-Louis Mentrel, Daniel Phulpin, Gilbert Pierrat 
et Denis Weigel ont été réélus. 
 
Le droit d’adhésion reste fixé à 5 €. 
 
L’aide significative de l’Office de Tourisme de Bruyères Vallons des Vosges est appréciée. La perspective d’activité de 2012 a été largement évoquée. Quatre concerts seront organisés en 2012, 
dont un le 3 juin avec la participation des Petits Chanteurs de Thann. 
 
Un abonnement pour les 4 concerts lié à une démarche de mécénat sera proposé au printemps
2012 aux amis et partenaires de la mise en valeur de l’église romane de Champ-le-Duc. 
 

07:18 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

21/12/2011

Saint-Dié-des-Vosges : douceur de Noël à Foucharupt

De la musique, des chants, des rires d'enfants parmi les visiteurs, l'après-midi détente offert aux résidents de l'établissement de Foucharupt apportaient mardi 20 décembre un rayon de soleil parmi la grisaille hivernale. 

P1140898.JPG

Créée en 2002, la chorale de Badonviller compte 28 personnes, dont trois musiciens. Les choristes se sont déplacés bénévolement à Foucharupt. " pour faire plaisir " 

Sur place, comme ils ont l'habitude de le faire depuis déjà plusieurs années, les choristes de « Musique à l'oreille » de Badonviller dirigés par Alain Boulanger servaient généreusement un répertoire éclectique parmi lequel les ainés reconnaissaient des airs d'antan. Des couplets et refrains que beaucoup reprenaient en choeur. Une émouvante interprétation de l'Ave-Maria par Christian à la trompette qu'accompagnait Anne-Marie à l'accordéon méritait bien des compliments. Véritablement superbe ! 

P1140916.JPG

Une émouvante interprétation   

Également présents, les visiteurs de malades en milieu hospitalier, conduits par leur chef de file, Raymond Trocmé, s'attachaient à s'occuper à divertir chacun des pensionnaires.

P1140901.JPG

Bien sûr, les animatrices de l'établissement, Carole et Annick, ainsi que le personnel hospitalier faisaient comme toujours de leur mieux pour faire plaisir à tout leur petit monde. Des papis et mamies tout heureux de partager ce bon moment de douceur. 

P1140897.JPG   P1140907.JPG

Un sapin tout décoré, la crèche, des enfants, une chorale, les VMEH, de la joie...c'est Noël !

        P1140919.JPG

P1140911.JPG

                              P1140908.JPG

                                    fete_noel_deco05.gif

16:11 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Meubles Thierry dorlote ses clients

Parmi les bonnes traditions locales qui ne se perdent pas, l'anniversaire des Meubles Thierry demeure aussi convivial que festif. Dans un premier temps et durant toute une période, les clients du magasin de la rue du Cameroun trouvent de quoi satisfaire leurs choix à des prix très attractifs. Tous sont invités à tente leur chance, sans obligation d'achat, en déposant un bulletin dans l'urne. Dimanche 18 décembre, en présence de nombreuses personnes, Mme et M. Thierry procédaient au tirage au sort des billets. La baraka désignait les veinards du jour. Et, tous de trinquer ensuite à l'anniversaire des Meubles Thierry et aux fêtes de fin d'année.

P1140881.JPG

 La liste des gagnants des gros lots est la suivante : 

Olivier Rouillon de Grandvillers gagne un canapé 2 relax électrique.

José Fontés de Laveline devant Bruyères remporte un écran LCD 105 cm.

André Didier, de Laveline du Houx, gagne un ordinateur portable.

Lysiane Coutret de Gérarmer remporte un fauteuil relax, manuel.

René Henry de Jussarupt gagne un robot multifonction Magimix.

Michel Henry de Granges sur Vologne, gagne un meuble télé.

Yvette Membre de Laval sur Vologne gagne un arbre déco senteurs

Chantal Grandjean de Bruyères remporte un éléphant déco.

Jacqueline Hatton de Bruyères gagne un chat déco.

Jérôme Gaudel d'Épinal gagne une toile Laurel et Hardy

Un second tirage au sort récompensait des clients présents.

Ginette  Lutherer, Odette Mangel, Raymonde Grisvard, Lydie Bertrand, Ansel Maryse, Jessica Lutherer,  Claude Thomas, Daniel George, Michel Humbert, René Henry, Nicole Amet remportent tous un cadeau.

 

08:08 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

20/12/2011

Saint-Dié-des-Vosges - Cheniménil : L'abbé Louis Boucher nous a quittés

Abbé Louis Boucher.jpgLa longue route sur terre de l'abbé Louis Boucher vient de s'achever dimanche 18 décembre. Pieusement, sans bruit, comme il avait vécu, le prêtre s'est éteint à l'âge de 98 ans.

Né le 20 juillet 1913, Louis était le cadet d'une fratrie de quatre enfants. C'est avec une véritable émotion qu'il évoquait encore récemment la disparition en déportation de son frère, André, devenu frère Xavier, en religion et conduit à Buchenwald, après un attentat contre Hitler, dont le malheureux franciscain n'était en rien mêlé.

La mort de Georges, son autre frère, décédé des suites d'un accident de voiture, bouleversait encore le vieil homme. Plus récemment, la disparition de Françoise, sa soeur aînée le chagrinait à nouveau. Centralien, Louis Boucher, fils de l'industriel, constructeur en 1910, des filatures éponymes à Cheniménil, aurait en toute logique pu succéder à son père. L'inattendu est survenu. Une rencontre avec un autre prêtre, la prise de conscience, un Appel de Dieu, son choix fut déterminé. Il poursuivit ses études engagées en seconde année de l'École Centrale, puis partit sous les drapeaux de l'Artillerie. C'est à 24 ans qu'il entra au séminaire. Ses deux années de philosophie à Rome devaient s'achever sur l'obligation de quitter l'Italie du fait de la guerre.

Il recevra son enseignement religieux au séminaire universitaire de Lyon. Nommé vicaire à Saint-Dié, puis durant 7 ans, curé de la paroisse Sainte-Jeanne d'Arc, Louis Boucher devint ensuite curé à Saint-Maurice à Epinal. Après 23 ans, il retrouve la Déodatie où il fut désigné auxiliaire au service de toute la ville. Le religieux exercera ce ministère durant 19 ans. C'est en 2000 qu'il fit le choix de demeurer à la maison de retraite déodatienne Saint-Pierre Fourrier. Il se plaisait dans son petit appartement, mais aussi à découvrir la propriété pour y recenser de superbes essences d'arbres rares. Quelques fonctions en paroisse, de menus travaux de jardinage, comblaient son temps libre. Jamais inactif, Louis se rendait chaque matin à son bureau aménagé chez lui, lisait et s'informait beaucoup. La foi qui le portait lui donnait la force de participer à des célébrations d'offices religieux.

Lui qui avait tant vu de choses au cours de son parcours regardait le monde avec charité. Le rythme effréné de la vie actuelle ne l'inquiétait pas vraiment. Louis en appelait à la raison. « Il faut de la concertation, de la générosité dans la réflexion. Le monde évolue. Internet c'est très bien et cela rend de grands services aux gens. On peut joindre rapidement des personnes à New York, à Shanghaï... » Et, d'ajouter en regardant ses interlocuteurs droit dans les yeux qu'il est utile de porter son attention autour de soi. Une Église qui bouge lui convenait. Tout en sachant qu'il est parfois difficile de bousculer les habitudes. ... « Les mentalités évoluent... ce n'est pas facile, mais nécessaire... » À presque cent ans, Louis Boucher pratiquait quotidiennement le Grec. Une langue à l'intérieur de laquelle il trouvait matière à questionnement. Et, encore de chercher des réponses dans le Latin. « Il faut toujours s'interroger... Entretenir un esprit, critique... Il faut du réalisme face aux situations... », disait-il. Sans jamais se plaindre, il supportait les difficultés de l'âge. Il rendait hommage au personnel soignant, pensait à ses proches. Evoquait la fraternité. Ceux qui eurent l'honneur de rencontrer Louis Boucher garderont le souvenir d'un homme profondément bon. Et, la fierté d'avoir partagé un petit bout de son chemin. Peu de temps avant de fermer les yeux pour toujours, ce grand serviteur de Dieu souriait. On regrettera Louis, mais on sait qu'il s'en est allé en paix et heureux.

Les obsèques de l'abbé Louis Boucher seront célébrées jeudi 22 décembre à 10 h en l'église Saint-Martin de Saint-Dié-des-Vosges et seront suivies de l'inhumation au cimetière de Cheniménil. Sincères condoléances à ses proches.

19/12/2011

Saint-Dié-des-Vosges : Sainte-Barbe tirée à quatre épingles.

En cette période de crise et de doutes, s'il est au moins une valeur sûre, c'est bien la côte d'estime qui est attribuée aux sapeurs-pompiers par l'ensemble de la population. Ce fut encore perceptible, samedi à Saint-Dié-des-Vosges, où l'on célébrait Sainte-Barbe, patronne des sapeurs-pompiers. Autorités et simples citoyens manifestaient un attachement aussi sincère qu'inoxydable.

Rutilant, le matériel aligné place Jules Ferry, à deux pas de la Tour de la Liberté, faisait honneur aux hommes et femmes rattachés au centre de Secours principal de Saint-Dié-des-Vosges. Dès 17 h 30, le Sous-préfet, Christophe Salin, le maire de Saint-Dié-des-Vosges, Christian Pierret, le député, Gérard Cherpion, la vice-présidente du conseil régional de Lorraine, Lovely Chrétien, le conseiller général, William Mathis, premier vice-président du SDIS des Vosges, maire de Saint-Michel sur Meurthe, son collègue au Département, Roland Bedel, maire de Sainte-Marguerite, le médecin-chef, Mickaël Pierrat du service départemental incendie et secours des Vosges et le capitaine, Aline Boury, commandant le Groupement Meurthe étaient emmenés par le capitaine, Stéphane Eslinger, commandant du CSP pour une revue du matériel et honneur au drapeau.

Cliquez dans l'angle qui se soulève de l'album, retrouvez ensuite les photos en plus grand format et diaporama dans l'album colonne de droite. 

L'appel aux morts rendait hommage aux sapeurs pompiers vosgiens, morts en service commandé de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. L'ensemble des sapeurs pompiers français décédés en cours d'année était associé au souvenir. Les pompiers « Morts au feu » sont nombreux, personne n'oublie qu'ils ont fait don de leur vie.

Venait ensuite, le moment de récompenser des gens méritants. Christophe Salin et Christian Pierret remettaient pour 20 ans de bons services et dévouement, la médaille d'Honneur des sapeurs pompiers, échelon argent au caporal-chef, David Petot et au sapeur Thierry Bresson.

Le médecin-colonel Pierrat et le capitaine Boury décernaient ensuite la fourragère tricolore aux sapeurs de 2e classe, Marine Grandgirard et Obeizi Wissam.

Des citations à l'Ordre du corps départemental étaient remises par Mrs Christophe Salin, Christian Pierret, Gérard Cherpion et William Mathis au sergent Aurélien Genelot, au caporal-chef Jean-Pierre Noël, au caporal-chef, Pascal Étienne et au caporal-chef, Arnaud Ferry, qui intervenant dans un bâtiment d'habitation collectif à Saint-Dié-des-Vosges firent preuve d'un comportement exemplaire. Avec abnégation, professionnalisme et sang froid, ils contribuèrent au bon déroulement d'une opération au cours de laquelle 10 personnes en situation périlleuse ont pu être sauvées.

Christian Pierret, Gérard Cherpion, Lovely Chrétien, William Mathis et Roland Bedel attribuaient le galon de major à Jean-Paul Toussaint, celui d'adjudant à Reynald Crovizier, de caporal à Tressy Cunin et Julie Gohlike et de première classe à Marine Grandgirard.

Les autorités remettaient un casque d'intervention aux JSP ( Jeunes sapeurs pompiers ) Giovani Cugini, Alex Herbele, Manon Didierjean, Chloé Mangel, Geoffrey Thomas et Marc Pleyer. Ces six garçons et filles ont récemment obtenu leur brevet et sont officiellement intégrés en tant que sapeurs pompiers volontaires au sein du corps départemental.

Les officiels saluaient porte-drapeaux et musiciens dont la présence rehaussait encore la cérémonie. Le public présent appréciait le défilé. Des applaudissements marquaient le passage des sapeurs pompiers.

Au grand salon de l'Hôtel de Ville, le maire exprimait son respect et sa gratitude envers ces femmes et hommes dont les qualités professionnelles et humaines, les efforts personnels et collectifs sont placés au service des autres. Le capitaine, Stéphane Eslinger demandait un moment de recueillement en la mémoire de pompiers défunts.

Le commandant du CSP précisait une activité en hausse d'environ 7 % par rapport à l'an dernier. Soit 7 à 8 interventions par jours. Un projet de restructuration des bâtiments de la caserne devrait aboutir en 2012.

William Mathis mettait en avant le budget alloué au SDIS. 15,3 millions d'euros destinés à assurer un service de qualité. Et, disait son sentiment que mobiliser la jeunesse demeure un atout majeur pour renforcer les forces vives de Sainte Barbe. 

Bruyères : l'alcool, cet ami qui vous veut du mal !

On connaît la détermination des Amis de la santé dans les Vosges, et de leur président, Serge Huet. Ce dernier se trouvait samedi 17 décembre en mairie de Bruyères pour y mener une nouvelle campagne d'information sur les dangers représentés par la consommation d'alcool.

P1140812.JPG

En mairie de Bruyères, on relaye les nombreuses informations qui ont été fournies par Serge Huet.  

Chez les jeunes gens, chez les femmes, particulièrement lorsqu'elles attendent un bébé, mais aussi chez n'importe qui. Un test proposé aux visiteurs des stands mis en place par M. Huet interpelle tout particulièrement. Il suffit de porter une paire de lunettes montrant une vision équivalente à celle observée après une prise de quelques verres. Le résultat en étonne plus d'un ! Dernièrement sur le rallye France-Alsace, au cours de la semaine de la santé routière, lors de la marche de la CPAM, au comice agricole, dans les écoles... Serge Huet prend son bâton de pèlerin qui mettre en garde contre l'alcool.

P1140807.JPG

Des tests édifiants !

 Des documents abordant notamment différentes addictions, les éthylotests sont remis au plus grand nombre possible de gens. Le dirigeant des Amis de la santé vient de prendre des contacts avec différents établissements scolaires. Serge Huet rappelle aussi que son association se tient à l'écoute de ceux qui se sentent en souffrance. La discrétion est assurée et il n'est jamais porté aucun jugement sur qui que ce soit. L'alcoolisme est une maladie, l'alcool tue. En cette période de fêtes, il convient de le dire et de le marteler. Ne prenez pas la route si vous avez consommé de l'alcool ! Sensibiliser, prévenir du danger peut sauver des vies.  

11:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

18/12/2011

Saint-Dié-des-Vosges : succés de la 7e marche aux flambeaux

Malgré une météo peu engageante, près d'une centaine de personnes, avait pris date et répondait au rendez-vous fixé samedi 17 décembre pour prendre le départ à 17 heures de la 7e marche aux flambeaux organisée par l'association le Kemberg au profit de l'Association francophone du syndrome d'Angelman, une maladie orpheline rare et invalidante. Dire que les participants venaient de partout serait exagéré, mais le président associatif, Dominique Barlier se réjouissait d'accueillir un bon tiers de nouveaux inscrits. Des gens de Saint-Dié-des-Vosges, bien sûr, mais également issus des communes environnantes, et même parfois d'assez loin sur le secteur de la Déodatie. Dès 17 h, le maire, Christian Pierret rejoignait les marcheurs rassemblés près de la Tour de la Liberté. Le premier magistrat donnait alors le top départ de cette grande farandole illuminée par les flambeaux vendus 5 € au profit de la bonne cause, pour la recherche médicale.

Cliquez dans l'angle qui se soulève de l'album, et retrouvez les photos en plus grand format dans l'album, colonne de droite. 

En passant par le centre-ville, le quartier de Foucharupt, le massif du Kemberg, les randonneurs atteignaient le site des Roches Saint-Martin, d'où la vue est véritablement imprenable sur la ville scintillante des lumières de Noël. Tout comme à aller, le retour avait lieu au son des cloches et des crécelles, le tout dans une ambiance festive et familiale. Le pot de l'amitié servi à la Tour de la Liberté, puis le casse-croûte du randonneur réconfortaient les estomacs affamés par cette belle épreuve sportive ! Tous avaient le sentiment d'avoir contribué à construire un petit bout de un chemin vers une guérison un jour possible de la maladie d'Angelman. Déjà, le pari est lancé, en 2012, encore plus de flambeaux brilleront dans la nuit ! 

L'occasion est donnée de rappeler que l'assemblée générale de l'association du Kemberg se déroulera le 15 janvier 2012 à 15 heures à la maison de quartier de Foucharupt.

16:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |