Saint-Dié-des-Vosges : Sainte-Barbe tirée à quatre épingles. (19/12/2011)

En cette période de crise et de doutes, s'il est au moins une valeur sûre, c'est bien la côte d'estime qui est attribuée aux sapeurs-pompiers par l'ensemble de la population. Ce fut encore perceptible, samedi à Saint-Dié-des-Vosges, où l'on célébrait Sainte-Barbe, patronne des sapeurs-pompiers. Autorités et simples citoyens manifestaient un attachement aussi sincère qu'inoxydable.

Rutilant, le matériel aligné place Jules Ferry, à deux pas de la Tour de la Liberté, faisait honneur aux hommes et femmes rattachés au centre de Secours principal de Saint-Dié-des-Vosges. Dès 17 h 30, le Sous-préfet, Christophe Salin, le maire de Saint-Dié-des-Vosges, Christian Pierret, le député, Gérard Cherpion, la vice-présidente du conseil régional de Lorraine, Lovely Chrétien, le conseiller général, William Mathis, premier vice-président du SDIS des Vosges, maire de Saint-Michel sur Meurthe, son collègue au Département, Roland Bedel, maire de Sainte-Marguerite, le médecin-chef, Mickaël Pierrat du service départemental incendie et secours des Vosges et le capitaine, Aline Boury, commandant le Groupement Meurthe étaient emmenés par le capitaine, Stéphane Eslinger, commandant du CSP pour une revue du matériel et honneur au drapeau.

Cliquez dans l'angle qui se soulève de l'album, retrouvez ensuite les photos en plus grand format et diaporama dans l'album colonne de droite. 

L'appel aux morts rendait hommage aux sapeurs pompiers vosgiens, morts en service commandé de la Seconde Guerre mondiale à nos jours. L'ensemble des sapeurs pompiers français décédés en cours d'année était associé au souvenir. Les pompiers « Morts au feu » sont nombreux, personne n'oublie qu'ils ont fait don de leur vie.

Venait ensuite, le moment de récompenser des gens méritants. Christophe Salin et Christian Pierret remettaient pour 20 ans de bons services et dévouement, la médaille d'Honneur des sapeurs pompiers, échelon argent au caporal-chef, David Petot et au sapeur Thierry Bresson.

Le médecin-colonel Pierrat et le capitaine Boury décernaient ensuite la fourragère tricolore aux sapeurs de 2e classe, Marine Grandgirard et Obeizi Wissam.

Des citations à l'Ordre du corps départemental étaient remises par Mrs Christophe Salin, Christian Pierret, Gérard Cherpion et William Mathis au sergent Aurélien Genelot, au caporal-chef Jean-Pierre Noël, au caporal-chef, Pascal Étienne et au caporal-chef, Arnaud Ferry, qui intervenant dans un bâtiment d'habitation collectif à Saint-Dié-des-Vosges firent preuve d'un comportement exemplaire. Avec abnégation, professionnalisme et sang froid, ils contribuèrent au bon déroulement d'une opération au cours de laquelle 10 personnes en situation périlleuse ont pu être sauvées.

Christian Pierret, Gérard Cherpion, Lovely Chrétien, William Mathis et Roland Bedel attribuaient le galon de major à Jean-Paul Toussaint, celui d'adjudant à Reynald Crovizier, de caporal à Tressy Cunin et Julie Gohlike et de première classe à Marine Grandgirard.

Les autorités remettaient un casque d'intervention aux JSP ( Jeunes sapeurs pompiers ) Giovani Cugini, Alex Herbele, Manon Didierjean, Chloé Mangel, Geoffrey Thomas et Marc Pleyer. Ces six garçons et filles ont récemment obtenu leur brevet et sont officiellement intégrés en tant que sapeurs pompiers volontaires au sein du corps départemental.

Les officiels saluaient porte-drapeaux et musiciens dont la présence rehaussait encore la cérémonie. Le public présent appréciait le défilé. Des applaudissements marquaient le passage des sapeurs pompiers.

Au grand salon de l'Hôtel de Ville, le maire exprimait son respect et sa gratitude envers ces femmes et hommes dont les qualités professionnelles et humaines, les efforts personnels et collectifs sont placés au service des autres. Le capitaine, Stéphane Eslinger demandait un moment de recueillement en la mémoire de pompiers défunts.

Le commandant du CSP précisait une activité en hausse d'environ 7 % par rapport à l'an dernier. Soit 7 à 8 interventions par jours. Un projet de restructuration des bâtiments de la caserne devrait aboutir en 2012.

William Mathis mettait en avant le budget alloué au SDIS. 15,3 millions d'euros destinés à assurer un service de qualité. Et, disait son sentiment que mobiliser la jeunesse demeure un atout majeur pour renforcer les forces vives de Sainte Barbe. 

18:38 |  Imprimer |  Facebook | |