Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2012

Vosges : Xavier Bertrand, à Plainfaing

Au vu du nombre de gardiens de l'ordre et de véhicules qui cernaient en début de soirée tout le secteur de la salle des fêtes de Plainfaing, il était évident que l'on attendait une personnalité connue. Environ 750 personnes, élus et simples citoyens avaient fait le déplacement jusque-là pour y rencontrer et entendre le ministre de l'Emploi et de la Santé, Xavier Bertrand. Il faut reconnaitre que ce n'est pas tout les jours qu'un ministre passe par là. Encore que, depuis un moment, on se bouscule un peu au portillon des Vosges. La réunion publique programmée à 19 heures prenait du retard.  

Comme on ici, c'est le matin que l'on s'ennuite ! Au cours d'une journée bien remplie, le ministre du Travail s'était rendu à la Croix aux Mines, chez Schappe- Techniques où il s'est penché sur les métiers du textile. Force est de constater que la filière peut tirer son épingle du jeu de la concurrence mondiale, lorsque comme chez Schappe-Techniques, elle sait évoluer. L'entreprise exporte environ 70 % de sa production. Des fils dont la qualité sécurisante a même conquis les États-Unis. Dans la foulée de son déplacement, Xavier Bertrand grimpait vers les pistes enneigées de la Bresse où l'attendaient bien sûr les locaux de l'étape, dont François Vannson, député de la troisième circonscription et auteur d'un rapport sur les emplois saisonniers. 

Visiblement content de sa journée, le ministre, accompagné du député de la deuxième circonscription, Gérard Cherpion, arrivait enfin pour se réjouir de voir tant de monde. Une bonne occasion pour fustiger les sondages défavorables. « Est-ce que ce sont les sondages qui font l'élection ? Je suis impressionné, la mobilisation, elle est là ! Merci... Je suis venu aussi pour savoir ce que vous avez en tête ! » Xavier Bertrand brossait son monde dans le sens du poil. « Les Vosgiens, les Vosgiennes aiment le travail ! » Difficile de contredire

                                                    P1150275.JPG  

 Le ministre a goûté et partagé les fameux bonbons de la confiserie des Hautes-Vosges à Plainfaing. Une entreprise fleuron

 P1150277.JPG

Une excellente entrée en matière, pour évoquer la loi Cherpion, sur le CSP (Contrat de sécurisation professionnel), destinée à favoriser l'apprentissage. Le dispositif mis en oeuvre par le député vosgien permet aux apprentis de bénéficier des réductions identiques à celles qui sont apportées aux étudiants de l'enseignement supérieur. On cite, en exemple, les accès aux restaurants, hébergements universitaires... D'autres avantages dans des domaines culturels et sportifs sont offerts. Une carte d'étudiant des métiers conforte les jeunes dans leurs démarches. Des mesures d'exonérations de charges vont en direction des entreprises invitées à prendre l'alternance comme atout majeur. Coup de projecteur et coup pouce avant la période électorale « Ce n'est pas rien ! Il faut tout de même expliquer que Gérard Cherpion, c'est quelqu'un qui a donné son nom à une loi ! »

De parachutage, il fut aussi beaucoup question. Xavier Bertrand n'en loupe pas une pour égratigner Jack Lang, candidat PS aux prochaines législatives. « Quand on lui a dit, il y a peut-être un poste dans les Vosges, lui qui habite Paris, juste à côté, il a compris place des Vosges ! » Presque toute la salle (sauf quelques observateurs d'un autre bord politique) se marre et applaudit. Les gens sont détendus, le ministre aussi. Bilan de l'action présidentielle sur 4 ans et demi, Xavier Bertrand enfonce le clou. « Il faut bien vous dire que depuis 2007, il a été méné une action sans pareille pour protéger les Français et la France ! »

Les présidentielles ? Xavier Bertrand n'a pas non plus de cadeaux pour le candidat PS, François Hollande « Pour chacune de ses propositions, il y a impôts supplémentaires... La cible programmée des socialistes c'est la classe moyenne... Les vérités sont bonnes à dire... l'impôt c’est dans l'ADN socialiste... »                         

Cliquez dans l'angle qui se soulève et retrouvez les photos en plus grand format et diaporama, colonne de droite. 

Xavier Bertrand met l'accent sur une conjonction de difficultés à résoudre sans attendre d'autres échéances. « Les élections, elles se feront dans une crise sans pareille, il s'agira là d'une élection hors normes... Nous ne sommes pas embarrassés par les idées de gauche... Comme l'a dit Martine Aubry, quand c'est flou c'est qu'il y a un loup ! »  Un échange de questions réponses avec la salle concluait la soirée officielle qui se poursuivait à bâtons rompus autour d'un pot partagé avec le ministre. Xavier Bertrand n'avait pas terminé sa journée. Le ministre a souhaité se rendre à l'hôpital Colmar pour y saluer les urgentistes.

Domfaing : au fil du conseil municipal

Lors du dernier conseil municipal, les points suivants ont été évoqués. 

Renforcement électrique : le maire, Bernard Moulin a fait part du projet de remplacement du réseau électrique basse tension en fils nus par un réseau torsadé route de Brouvelieures et rue de la Forêt. Il est précisé que le coût des opérations s'élève à : 31 700,00 € TTC pour la route de Brouvelieures et 8 900,00 € pour la rue de la Forêt.
Ces opérations sont susceptibles d'être subventionnées par le Département des Vosges au titre du FACES et aucune participation financière ne sera réclamée à la commune.
Le conseil a donné son accord pour la réalisation des travaux sous réserve de l'octroi des subventions.

Aménagement de voirie : dans le cadre de l'aménagement de voies communales diverses, l'appel d'offres pour la maîtrise d'oeuvre a été lancé et que le dépôt des offres est fixé au 21 février 2012.

Rémunération du personnel contractuel : lors des renouvellements de contrat durant, l'année 2012, le niveau de rémunération de chaque employé, correspondra à l'échelon immédiat supérieur à celui actuellement en cours dans leur contrat.

Adhésion de communes au SDANC : l'adhésion des communes de Luvigny, Doncières, Hadigny les Verrières et Seraumonte au Syndicat mixte départemental d'Assainissement non collectif est approuvées

Adhésion de communes au SMIC : l'adhésion de la commune de Ligneville au Syndicat pour l’Informatisation communale est acceptée.

Divers : suite aux achats de fournitures réalisés en début d'année dans le cadre de la réfection de la lame à neige, le conseil décide de créer l'opération 34 « achat de matériels divers », article 2158 et de voter la somme de 3 000 € ; opération qui sera affectée au Budget primitif 2012.


Suite à la dernière réunion du RPI, les sommes demandées aux communes pour la participation de la classe verte ont été de : 60 € pour les élèves du primaire et 50 € pour les élèves de maternelle.
Le Conseil approuve cette participation.

Suite à l'ouverture des plis concernant l'exploitation de houppier parcelle 7, le lot a été attribué à Monsieur Gilbert Valence, qui a été le plus offrant, montant de l'offre 513 €.

Le maire a informé son conseil que le festival Tambouille aura lieu du dimanche 15 juillet au samedi 21 juillet 2012.

Bois de Champ : Anne Vanhove une championne parmi les champions du monde

Voici le film de la soirée des Champions du Monde 2011.
http://youtu.be/lbRWtcNA1wE

 

25012012547.jpg

 


Anne Vanhove et Sébastien Spehler y étaient invités pour représenter le canicross français.


25012012586.jpgQuatre-vingt-deux des sportifs champions du monde 2011 étaient présents (sur 262, puisque certains étaient en compétition ou en entraînement). De son côté, le ministre des Sports retenu aux préparatifs d'un grand évènement à Nice était représenté.

De plus, comme promis, Anne s'est mise au ski-joering avec un chien, et tout va très bien ! Elle devrait déjà courir les championnats de France 2012.

Voici quelques images: les 4 premières sorties d'Anne en ski de fond et ses premiers pas en ski-joering avec Speedy et Kivik !
http://youtu.be/HNTVISAeSAM

Saint-Dié-des-Vosges : le rugby cartonne !

Très belle victoire des joueurs du Rugby-Club Saint-Dié dimanche 29 janvier à Épinal sur un score de 03 à 35. Après cette 5e victoire d'affilée, l'équipe rencontrera Mutzig à domicile dimanche prochain.

Retrouvez les photos du dernier match. Cliquez sur l'angle qui se soulève et retrouvez les photos en plus grand format et diaporama dans l'album colonne de droite.

 
Tous les matchs prévus pour ce prochain week-end sont reportés
 

07:36 Publié dans Tous les sports |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : Danielle Pinot nous a quittés

Danielle Pinot.jpgIl est des personnes, Danielle Pinot en était un exemple, dont la tonicité et la joie de vivre laissent à penser qu'elles s'en sortiront toujours face à l'adversité. Hélas, la maladie gagne parfois la partie. Minée par le mal qui la rongeait depuis environ six ans, malgré tous les soins prodigués et l'amour des siens pour la soutenir, Danielle s'est éteinte samedi 28 janvier 2012 au service oncologie d'Épinal.

Née Villaumé, le 29 mai 1952 à Golbey, seconde d'une fratrie de six enfants, Danielle réalisa sa scolarité dans sa commune natale où elle vécu une bonne partie de son enfance. Dès l'âge de 15 ans, elle assuma dans sa famille la charge des plus jeunes.

Devenue adulte, elle partit pour Charmes où elle avait trouvé du travail de couture aux ateliers de bonneterie Devanlay-Recoing. Un emploi qu'elle conserva durant une douzaine d'années et qui lui fit rencontrer, Gérard Pinot, son futur mari, qu'elle épousa en juillet 1974. Deux enfants naquirent au sein du couple : Arnaud qui demeure au Syndicat et Aurélia à Bruyères.

Suite à un licenciement économique survenu en 1987, M. et Mme Pinot décidèrent de tenir un café à Pouxeux. Voulant changer de façon de vivre, dans une existence plus paisible, en 1999, ils firent alors acquisition d'une petite maison qui les avait séduits rue de Buemont à Bruyères. Heureuse de ce changement, Danielle fit immédiatement connaissance avec les gens du quartier. Sa bonne humeur contagieuse, sa façon affable d'aborder ses semblables en firent très vite, une habitante appréciée de tous.

Douée de ses mains, Mme Pinot excellait à la pratique du tricot, du crochet et des travaux manuels. Elle s'adonnait aussi au dessin avec un talent certain. Grand-mère, de Mathieu, un petit fils qu'elle adorait, Danielle se plaisait à se mettre aux fourneaux pour réaliser des plats véritablement dignes de grands chefs cuisiniers. Des plats qu'elle préparait certes avec savoir-faire, mais aussi avec pour ingrédient cette pincée d'amour qui fait la différence.

La disparue aimait bricoler dans son jardin et son petit verger. Ses fleurs comptaient beaucoup pour elle qui affectionnait tant la nature. À deux pas de son domicile, la forêt lui donnait l'occasion de s'adonner à la mycologie, une autre de ses passions. Lectrice avide de connaissances, Danielle Pinot avait dévoré les ouvrages de bibliothèques complètes. Ses animaux, chiens et chats, dont elle prenait grand soin, comptaient également énormément pour elle. Ceux qui ont eu la chance de rencontrer Danielle Pinot se souviendront d'une petite dame adorable et rieuse, toujours prête à rendre service. La cruauté de sa disparition bouleverse tous ceux partagèrent un petit de son trop court chemin. On se rappellera Danielle comme d'un exemple de volonté et de dignité. Son sourire manque déjà beaucoup.

Les obsèques de Danielle Pinot seront célébrées mardi 31 janvier à 14 h 30 en l'église de Bruyères, suivie de la crémation.  Sincères condoléances à ses proches. 

30/01/2012

Domfaing : Gilbert Valence nous a quittés

Gilbert Valence Domfaing.jpgAlors que rien ne laissait présager une issue fatale, Gilbert Valence s'est éteint à son domicile dans la soirée de samedi 28 janvier 2012. Enfant du pays, Gilbert avait vu le jour le 19 septembre 1926 à Mortagne. Très jeune, il commencera de travailler en forêt. Bucheron, il exercera aussi dans le métier du bois pour des scieries du secteur. Appelé sous les drapeaux, c'est en Algérie, avant la guerre, qu'il réalisa son service militaire. 

Le 15 avril 1949, Gilbert Valence s'était marié avec Yvonne Gachenot. Le couple choisit de s'installer à Domfaing pour prendre une petite exploitation agricole complémentaire à la profession du chef de famille. Père de trois fils, Gilbert Valence, plusieurs fois grand-père, devint également plusieurs fois bisaïeul. Connu comme un homme dévoué, Gilbert Valence fut élu plusieurs fois conseiller municipal. Courageux et solidaire de ses semblables, il fit également partie des sapeurs- pompiers du village. Veuf d'Yvonne, depuis le 15 janvier 2009, M. Valence avait été très affecté par la disparition de son épouse, déficiente visuelle qu'il épaulait de son mieux. Ceux qui connurent le défunt se rappellent un homme honnête, affectionnant profondément la nature qui l'entourait. Sa santé étant devenue fragile, Gilbert Valence sortait peu de chez lui. Mais, on se souvient de l'époque où il prenait plaisir à conduire sa voiture, pour se rendre à Bruyères faire quelques courses et rencontrer des gens sur le marché hebdomadaire. Le décès de M. Valence chagrine les siens, dont son frère Roger qui habite Mortagne et toutes les personnes qui l'aimaient bien.

Les obsèques de Gilbert Valence seront célébrées mardi 31 janvier 2012 à 10 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant, suivies de l'inhumation au cimetière communal. Sincères condoléances à ses proches.

Domfaing : décès de Gilbert Valence

Domfaing, Mortagne, Toulon

Hubert et Evelyne Valence,

Alain et Sandrine Valence, ses enfants ;

Valérie, Stéphanie, Julien, Romain, ses petits enfants ;

Aurian, Juliette, Romane, Gabriel, ses arrière-petits-enfants ;

Roger et Colette Valence, son frère,

ainsi que toute la famille

ont la douleur de vous faire part du décès de

                                                  Gilbert Valence

                                            Survenu à l'âge de 85 ans.

Ses obsèques religieuses seront celébrées le mardi 31 janvier 2012 à 10 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

Domicile mortuaire : M. Valence repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

Témoignages et condoléances sur : www.avis-de-deces.net 

Bruyères : Décès de Danielle Pinot

Bruyères, Le Syndicat, Colmar, Charmes, Lépanges sur Vologne, Epinal, Pantin (91), Morangis (91)   

Gérard Pinot, son époux ;

Arnaud et Sandrine, Aurélia et François, ses enfants ;

Mathieu, son petit-fils ;

Jean et Nicole Villaumé, son frère ;

Catherine Pinot et Pierre, sa belle soeur ;

Toute la parenté et les amis

ont la douleur de vous faire part du décès de

                                       Mme Danielle Pinot, née Villaumé

                              Survenu le 28 janvier 2012 dans sa 60e année

La cérémonie religieuse sera célébrée mardi 31 janvier à 14 h 30 en l'église de Bruyères, suivie de la crémation.

L'offrande tiendra lieu de condoléances, le présent avis de faire part et de remerciements.

Danielle repose au funérarium Lapoirie à Bruyères.

La famille remercie l'équipe médicale du service oncologie du centre hospitalier d'Epinal.   

 

28/01/2012

Belmont sur Buttant : décès d'Hubert Frédric, ancien maire

Hubert Frédric DSCF7062.jpgLa triste nouvelle de la disparition subite d'Hubert Frédric, le 26 janvier 2012 à l'âge de 79 ans s'est répandue comme une trainée de poudre sur tout un large secteur autour de l'Avison où il était bien connu. Alors que rien ne laissait à présager une issue fatale, Hubert Frédric s'est éteint subitement à son domicile.

Enfant du pays, Hubert Frédric, fils de Charles et Rachel Frédric, avait vu le jour à Belmont sur Buttant le 21 septembre 1932. Sa scolarité primaire réalisée dans son village natal, il choisit de devenir menuisier. Un métier qu'il conserva avec passion tout au long de sa carrière professionnelle, cela tout en s'occupant de sa scierie.

Le 22 avril 1957, Hubert Frédric se maria avec Huguette Amet. Deux enfants naquirent au sein du couple : Marylène, épouse L'Huillier qui demeure à Gugnécourt et Christian qui habite Belmont sur Buttant. Trois fois grand-père, M. Frédric connaissait également la joie d'être devenu deux fois bisaïeul. En avril 2007, Mme et M. Frédric, entourés de leurs proches avaient célébré leurs noces d'or avec beaucoup de bonheur. 

On savait pouvoir compter sur ses conseils et sa volonté à défendre les intérêts de sa commune. Conseiller municipal en 1959, il devint second adjoint de 1977 à 1989. Il sera ensuite nommé premier adjoint en 1995, puis fut élu maire. Une fonction qu'il exerça jusqu'en 2008.

Ancien AFN, Hubert Frédric avait été rappelé sous les drapeaux en 1956 pour participer à la Guerre d'Algérie. Son engagement et son courage au service de sa patrie avaient été salués par la Croix du Combattant. Président de la section locale des AFN, Hubert Frédric était un dirigeant apprécié pour son dynamisme. Il était également un membre dévoué du Souvenir Français et des Transmissions.  

Titulaire des médailles régionale, départementale, communale, dont l'or, il avait notamment reçu aussi la distinction du Mérite Agricole. Retraité depuis 1992, Hubert Frédric appréciait de se retrouver en bonne compagnie. Parmi ses loisirs, M. Frédric aimait tout particulièrement la danse qu'il pratiquait encore avec son épouse, il y a moins d'une semaine. Toujours très actif, il cultivait son potager et réalisait lui même son bois de chauffage. Hubert Frédric laisse le souvenir d'un homme de caractère qui savait défendre ses idées avec pugnacité. Affable, il trouvait toujours matière à échanger la conversion et savait être à l'écoute de ses semblables. 

Hubert Frédric repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 30 janvier 2012 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Sincères condoléances à ses proches. 

Brouvelieures : les voeux d'Etienne Pourcher

Avec la fin janvier s'achève la série des voeux, Étienne Pourcher, conseiller général du canton de Brouvelieures invitait à la salle des fêtes du chef-lieu. C'était l'occasion d'établir un bilan de 2011 et d'envisager 2012. Nombreux événements ont jalonné l'année écoulée, dont la réélection des sortants au Conseil Général des Vosges. Étienne Pourcher remerciait ceux qui ont permis sa réélection par leur vote. Et, d'évoquer les remous départementaux. « ... Nous avons été nombreux à vouloir changer de président du Conseil Général, mais cela n'a pas réussi... pour une raison d'âge du capitaine... »

Président de la commission des finances au Département, Étienne Pourcher a précisé ne pas décider du budget, mais assuré porter un oeil vigilant sur les dépenses et l'ensemble des répartitions. Pour le canton de Brouvelieures, ce sont plus de 370 000 € de subventions qui ont été accordées aux communes (travaux mairie Belmont, route de Bruyères, salle Jeanne d'Arc à Biffontaine, voirie à Bois de Champ, réfection à l'école maternelle de Brouvelieures, caserne des pompiers à Fremifontaine, abribus à Mortagne, logement communal aux Rouges-Eaux...). Des entreprises, des associations... ont aussi reçu des aides de la part du Conseil-Général. 

P1150251.JPG

Les maires des communautés de communes de Brouvelieures et Val du Neuné avaient répondu à l'invitation. 

 Sortir d'une précarité énergétique

À propos du Syndicat Mixte du Pays de la Déodatie qu'il préside également, Étienne Pourcher évoquait une « action est également très utile pour nos territoires ». Ainsi, la mise en route de la Charte Forestière de Territoire intéresse particulièrement le canton de Brouvelieures, boisé aux deux tiers de sa surface. Et, de préciser « Il s’agit, pour le pays de rassembler tous les acteurs de la forêt autour de la question “que faire de notre forêt ?” avec des utilisations à coordonner comme la filière bois pourvoyeuse d’emplois et d’activité économique, les loisirs, l’environnement, le tourisme… Dans ce dernier domaine, le projet de Topoguide de randonnée pédestre sera essentiel puisqu’il regroupera tous les sentiers balisés et entretenus par le Club Vosgien et proposera un nouveau sentier de Grande Randonnée (GR) mis en œuvre avec le concours de la Fédération Française de Randonnée Pédestre ; ce guide sera vendu à l’échelon national... »  Le travail mené par le Pays (regroupement de l'ensemble des communautés de communes d'un vaste secteur ) passe aussi par le Plan Climat Territorial. Le programme « Habiter mieux » permet une opération programmée avec l'ANAH pour subventionner les habitants dans des aménagements d'isolation et d'aider les gens les plus en difficultés à sortir d'une précarité énergétique. L'Espace Info Énergie, avec une salariée au Pays conseille les particuliers sur les économies, les modes de chauffage...

P1150252.JPG

Élus et autorités étaient présents

2012, verra la poursuite des actions en cours, comme la troisième et dernière tranche de restauration du petit patrimoine, la restauration de la Mortagne, de ses rives et affluents, ses abords... 2011 a vu arriver la grande réforme territoriale imposée par l'État avec la fusion de communautés de communes. Le mariage imposé par le Prefet entre Brouvelieures et Val de Neuné ne fut pas sans grincement de dents, mais chacun est bien conscient qu'il faut composer au mieux pour avancer.

Opération vergers

Parmi les projets, la compétence « accessibilité » doit répondre à la loi sur le handicap. Par ailleurs, les travaux étant très couteux, la compétence « assainissement » doit aider à permettre les habitants de se mettre aux aux normes. La CCCB s'occupe aussi de la poursuite de la Voie verte, et reprend en régie les centres aérés. Les festivals Forêt et Tambouille sont reconduits. L'opération vergers permettra de sensibiliser à des éléments essentiels de nos paysages, de réaliser des formations sur la taille des arbres, les greffes, de procéder à des achats groupés d'arbres fruitiers et d'envisager l'achat d'un pressoir commun. Le projet de remise en service du petit hydraulique au Moulin et le projet éolien progressent. La cyberbase sera lancée en 2012 pour compléter l'offre et soutenir la recherche en matière d'emploi. Des opportunités d'installations sont mises en avant sur la zone d'activités de Brouvelieures. À ce propos, Étienne Pourcher saluait des créateurs d'entreprises sur le canton. Le conseiller général félicitait aussi les sportifs dont les résultats furent remarqués. De bonne tradition, en France, la conversation s'achevait à bâtons rompus autour de la table pour partager la galette et trinquer à la nouvelle année.

09:47 Publié dans Actualités, Voeux |  Facebook | |  Imprimer | |

27/01/2012

Saint-Dié-des-Vosges : Payez encore en francs jusque mardi !

Francs Pierre et Marie Curie.jpgCe n'est certainement pas ce qui fut le gros le billet vert de 500 balles, qui a inspiré Laurent Voulzy dans sa chanson « ... Vous n'êtes qu'une image perdue dans les âges... » Mais, c'est néanmoins ce qu'il va se passer d'ici à quelques jours pour le franc.

 

La bonne vieille monnaie qui n'a déjà plus usage commercial va définitivement se transformer en simple papier à la mi-février. Ceux qui possèdent encore des billets en francs peuvent donc les conserver avec mélancolie, réaliser des posters ou encore se précipiter dans une Banque de France. Une autre possibilité existe, et c'est plutôt une bonne idée, les échanger contre des euros actuels. Actuellement, seuls quelques endroits en France proposent encore ce service. Et, sauf erreur, pour tout le département, seul, à Saint-Dié-des-Vosges, le magasin Perle à Perle accepte encore les francs comme moyen de payement ! 

P1150327.JPG

Chez Perle à Perle, les francs sont acceptés (bien sûr au taux légal ) jusque mardi. 

Depuis le lancement en novembre dernier de cette « opération reprise », Bruno Toussaint, le patron de la boutique (juste en face de la cathédrale) a constaté qu'il existe encore bien des fonds de tiroirs qui méritent d'être explorés. C'est pourquoi, alors qu'il avait prévu d'arrêter les échanges début janvier, ce sympathique commerçant a choisi de poursuivre. Autrement dit, M. Toussaint accepte encore les francs durant quelques jours, jusque mardi 31 janvier 2012.franc- 10 frs.jpg

Pour qui franchit la porte de ce commerce, il est facile de trouver dans les rayons de quoi s'offrir un petit plaisir. Perles Swarovski, cristal, verre, bois, métal, accessoires, cordons, fils, fermoirs... Bijoux fantaisie et (miam)... bonbons en libre service, Perle à Perle convertit vos francs en plaisir des yeux et des papilles gourmandes. francs Saint Exupéry 50 frs.jpgAlors franchement, pourquoi perdre ce qui aujourd'hui est encore des sous !

Perle à Perle, 13 place du général de Gaulle (en face de la cathédrale) à Saint-Dié-des-Vosges est ouvert du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30.

18:05 Publié dans Actualités |  Facebook | |  Imprimer | |

Belmont sur Buttant : décès d'Hubert Fredric

BELMONT SUR BUTTANT, GUGNECOURT

Madame Huguette FREDRIC, son épouse ;


Marylène et Alain L'HUILLIER ;
Christian FREDRIC, ses enfants ;
Valérie et Renaud, Renaud et Julien, ses petits-enfants ;
Baptiste et Tristan, ses arrière-petits-enfants ;

Son frère, ses belles-soeurs ;
Madame Clémence AMET ;
Les familles FREDRIC, AMET,

Ont la douleur de vous faire part du décès de

                                    Monsieur Hubert FREDRIC,

                           survenu le 26 Janvier 2012 à l'âge de 79 ans.

Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 30 janvier 2012 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Suivies de l'inhumation au cimetière de Belmont sur Buttant.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et le présent avis de faire part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

Monsieur FREDRIC repose au funérarium Lapoirie,
14 rue de l'Hôpital à Bruyères.


Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur :

 http://www.avis-de-deces.net

Saint-Dié-des-Vosges : état civil de la semaine

Naissance :

20 janvier – Arthur BIGNON – domicilié à BAN-SUR-MEURTHE - CLEFCY (Vosges) 206 route de

Décès

18 janvier – Chrétienne ROEHM – 91 ans - domiciliée à SAINT-DIE-DES-VOSGES (Vosges) rue maréchal Foch.

19 janvier – Emile BIANCHI – 90 ans – domicilié à LUVIGNY (Vosges) – 11 Grande Rue

20 janvier – Madeleine MIEGE, veuve BUCHER – 85 ans – domiciliée à SAINT-DIE-DES-VOSGES (Vosges) 13 rue de l’Evêché.

21 janvier – Françoise MICHEL, épouse FRANTZ – 71 ans – domiciliée à MAXEVILLE (Meurthe et Moselle) 12 avenue du Général Patton.

21 janvier – Pierre BOULAY – 85 ans – domicilié à JUSSARUPT (Vosges) 52 Le Haut Vinot.

21 janvier – Odette JACQUET veuve KEPFER DIT LENOIR – 86 ans – domiciliée à SAINTE-MARGUERITE (Vosges) 93 rue de l’Etang.

21 janvier – Aimé PIQUET – 88 ans – domicilié à SAALES (Bas Rhin) 6 rue de l’Eglise.

22 janvier – Yvan BARBE – 59 ans – domicilié à FRAIZE (Vosges) 4 chemin du Tissage.

23 janvier – Françoise MOULARD épouse BRIGNON – 62 ans – domiciliée à LA PETITE-RAON (Vosges) 51 rue de la Déportation.

25 janvier – Marie GENIN veuve BLOSSE – 89 ans – domiciliée à SAINT DIE DES VOSGES (Vosges) rue du maréchal Foch.

07:48 Publié dans Etat-civil |  Facebook | |  Imprimer | |

26/01/2012

Biffontaine : accotement dangereux

À l'Epaxe de Biffontaine, une fois de plus un camion a mordu l'accotement. C'est la seconde fois en peu de temps. Il y a deux ans, juste un peu plus loin, un camion s'était couché. De plus cette portion de route, une ligne droite est trop souvent prise pour une piste de vitesse. 

001.JPG

De nombreux autobus scolaires se croisent avec les poids lourds et on le constate, l'espace est extrêmement juste pour passer à deux. De nombreux courriers ont déjà été expédiés à ce sujet, et des élus sont informés assure un lecteur d'Avison Autrement. Cet habitant du secteur concerné par la D. 81 s'inquiète et déclare : « ça ne bouge pas... Au moins, j'ai la conscience tranquille, j'informe. ! »

13:26 Publié dans Faits divers, Humeur |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : hôpital, maisons de retraite, objectifs soutenus en 2012

La rétrospective de l'année 2011 présentée lors des voeux de la Direction au personnel montre un taux d'occupation proche de 100 % (99,84) à la maison de retraite intercommunale. Assez élevé, le degré de dépendance des résidents demeure stable. L'établissement dispose de 88 lits, dont 26 lits en unité de vie protégée. De plus en plus sollicitées, les deux places d'accueil de jour sont ouvertes du lundi au vendredi et trouvent toute leur raison d'être. En 2011, un pôle d'activités et de soins adaptés d'une capacité de 12 places a été installé à la place de la piscine qui n'était plus utilisée depuis plusieurs années. Le jardin a été finalisé à l'automne et une labellisation est sollicitée. L'ouverture de ce service a justifié le recrutement d'une assistante en gérontologie. Différents achats de matériel, la création de vestiaires, d'une salle de pause... contribuent au bon fonctionnement des lieux.

En ce qui concerne 2012, la directrice, Sylvie Sombret souhaite renforcer les valeurs déjà acquises par les équipes soignantes. Deux animatrices assurent leur rôle en développant au quotidien diverses activités. Compétence, attentions, disponibilité sont de rigueur. Une réflexion est actuellement menée en vue de l'achat d'un camion pour le transport des repas, l'amélioration de l'accessibilité aux handicapés, ainsi que pour un meilleur système des appels malades.

Du côté de l'hôpital, la Médecine dispose de 12 lits autorisés. La durée moyenne de séjour est constatée à 11 jours. Par contre, le taux d'occupation a baissé à 53 %. L'unité de réadaptation dispose de 26 lits autorisés, dont six lots accueillant des personnes en état végétatif chronique. Le nombre d'entrées est stable. Le taux d'occupation est de 100 %. Ce service correspond aux besoins d'une population de proximité. Des réflexions sont conduites sur l'adaptation des soins les mieux appropriés.

L'unité de soins de longue durée d'une capacité de 30 lits enregistre un taux d'occupation de 92 %, contre 84 % en 2010. Le développement de cette activité dans un contexte de service sanitaire est présenté parmi les objectifs prioritaires.

Le statut d'hôpital local devant bientôt disparaitre pour faire place à celui d'Établissement de Santé de Proximité, en tenant compte de l'activité constatée à Bruyères, Mme Sombret voit l'avenir d'un bon oeil. « Il est permis d'affirmer que nous garderons notre secteur sanitaire... »

Le taux d'occupation de la maison de retraite de l'hôpital avoisine 98 %. Toutes les chambres sont occupées. Le taux de dépendance s'affiche en augmentation. Au total, 6 créations de postes ont été accordées sur 2011 et 2012.

L'activité du service SSIAD ( Service soins infirmiers à domicile ) est stable. Trente places, dont cinq pour handicapés sont utilisées. Six places sont obtenues.

Le CLIC ( Centre Local d'Information et Coordination ) progresse. En 2010, 618 dossiers ont été traités, soit 113 de plus qu'en 2009. En 2011, il a été travaillé sur 690 dossiers, dont ceux de 315 personnes, aidées pour la première fois. 73 de plus qu'en 2010.

En 2011, des aménagements et des remises aux normes ont été effectués à l'hôpital. Pour 2012, la climatisation de la salle d'animation, la réfection de la façade sud du B2, le réaménagement de la lingerie, l'achat de deux sèche-linge d'un petit tracteur, d'une WIFI... seront d'actualité.

« Pour 2012, notre avenir reste lié à la mise en place de la réforme des hôpitaux et notamment la mise en place du nouveau Plan Régional de Santé... Notre objectif est de faire aboutir le projet de restructuration de l'hôpital... » Tout ceci et de nombreux autres projets devraient conforter le bel élan de dynamisme et de professionnalisme constaté sur l'ensemble de l'hôpital et des maisons de retraite à Bruyères. 

08:40 Publié dans Actualités |  Facebook | |  Imprimer | |

25/01/2012

Biffontaine

BIFFONTAINE, LUNEVILLE, ST ELOY DE GY (18), SAIT NICOLAS DE PORT, NANCY

Monique et Jean-Pierre TOUSSAINT,
Marcel et Liliane ROBERT,
Daniel et Josiane ROBERT,
Michèle ROBERT et Philippe CLEMENT,
Ses enfants ;

Emmanuelle et Thierry, Estelle et Olivier, Ludovic et Cathy,
Ses petits-enfants ;

Tristan, Théa, Rose, Joan,
Ses arrière-petits-enfants ;

Ses neveux et nièces,

Ainsi que toute la grande famille,

Ont la douleur de vous faire part du décès de

                               Madame Geneviève ROBERT, née ROMARY

                                        Survenu dans sa 90ème année.  

Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 28 Janvier 2012
à 15 heures 30, en l'église de BIFFONTAINE,
suivies de l'inhumation au cimetière de Biffontaine.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire-part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.
Et rappelle à votre souvenir son époux,

                                           ANDRÉ décédé en 1959.


Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur www.avis-de-deces.net

Bruyères : décès de Serge Frédérique

BRUYERES, FRONTIGNAN (34)

Madame Renée FREDERIQUE, son épouse ;
Frédéric SARRAZIN, son petits-fils ;
Madame Lucienne SAINTDIZIER et ses filles ;
Madame Marie-France DIJOUD et son fils ;

La famille CANONICA,
Ainsi que toute la parenté,

Ont la douleur de vous faire part du décès de

                                          Monsieur Serge FREDERIQUE

                                              Survenu à l'âge de 81 ans.

Ses obsèques religieuses seront célébrées, vendredi 27 Janvier 2012 à 14 heures 30,

en l'église de Bruyères, suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire-part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.
Et rappelle à votre souvenir ses filles ;
                                          SYLVIE, décédée en 2006
                                          CORINNE, décédée en 2009.


Et remercie le Docteur D. Schneider et le service convalescence de l'hôpital de Bruyères.

Monsieur FREDERIQUE repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'Hôpital à Bruyères.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur www.avis-de-deces.net

Bruyères : départs en retraite et médailles

La réception de voeux de la direction au personnel de l'ensemble du complexe hospitalier bruyèrois a été l'occasion de saluer plusieurs départs à la retraite et de remettre diplômes et médailles d'honneur régionale, départementale, communale à des personnels méritants. 

P1150180.JPG

Le personnel entouré des autorités a reçu bien des compliments

Les retraités

Marie-Claude Hadot, recrutée à Épinal en qualité d'agent du service intérieur le 3 janvier 1977, passée au grade de directrice adjointe fut notamment nommée chef de bureau le 1er janvier 1989. À exercé les fonctions de directeur le 1er octobre 1991 à Bains les Bains et fut nommée directrice d'établissement sanitaire et social le 1er juillet 1997. Nommée directrice le 1er septembre 2003 à Corcieux elle évoluera encore favorablement en obtenant le poste de directrice adjointe à Bruyères le 1er décembre 2003. 

Dominique Lamble, recrutée infirmière diplômée d'état stagiaire, le 23 février 1976, titularisée le 1er mars 1977, recrutée à Bruyères le 1er mars 1978 a terminé sa carrière au 7e et dernier échelon du grade.

Yolande Charles-Vallois, recrutée auxiliaire à Bruyères, le 1er juillet 1974 en qualité d'agent des services hospitaliers, a terminé sa carrière au 7e et dernier échelon du grade.

Marie-France Claudon, aide soignante en maison de retraite au moment de son départ.

Mauricette Fleurence, recrutée à l'hôpital de Bruyères le 17 mars 1977 en qualité d'agent des services hospitaliers auxiliaire, termine sa carrière au 10e échelon de son grade.

Pascal Evrot, aide soignant en maison de retraite, recruté à l'hôpital de Bruyères en qualité d'aide soignant stagiaire termine sa carrière au 6e échelon de son grade.

Les médaillés :

Laurence Jacquot, aide-soignante ; Murielle Sayer, aide-soignante ; Chantal Schmidlin, agent des services hospitaliers ; Nathalie Tacca, aide-soignante ; Emmanuelle Viry, aide-soignante reçoivent la décoration argent pour 20 ans et plus de services effectifs

Andrée Saintdizier, aide-soignante reçoit pour plus de 30 ans de services effectifs la médaille de vermeil. 

 

P1150175.JPG

Alain Charles, technicien supérieur hospitalier, reçoit pour plus de 35 ans de services effectifs la médaille d'or. Le conseiller général honoraire, Michel Langloix a remis la décoration à Alain Charles et a salué la grande disponibilité et l'investissement ce dernier, notamment lors de la réfection générale de la MRI. Une aide qui fut particulièrement appréciée. 

Cette réception s'achevait en trinquant à 2012, et à un bon vent pour chacun. 

18:44 Publié dans Actualités |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : ça valait le déplacement !

Les Championnats des Vosges qui se sont déroulés à Neufchâteau les 14 et 15 janvier derniers ont souri au club Bruyères-Natation en déplacement. De nombreux podiums furent gagnés par les nageuses bruyèroises.

vosges hiver 2.jpg

Des sportives qui tout au long de la compétition ont réussi l'exploit de glaner 49 médailles ! Avec une mention pour Laura Grandjean, qui en catégorie benjamines remporte à elle seule 9 titres et 6 médailles d'argent !

Laura.jpg


Chapeau les filles !super.gif

08:04 Publié dans Tous les sports |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : un nouveau cordonnier s'est installé

Depuis quelques semaines le départ de « Titou » laissait Bruyères « orpheline » de son cordonnier. Bonne nouvelle, le métier est repris par un nouvel artisan. Professionnel depuis 35 ans, Patrick Jacquot travaillait jusqu'ici, en galerie, à Épinal, puis à l'intérieur du centre Leclerc de Golbey. Un commerce en galerie, demande un investissement temps très contraignant à qui n'a pas d'employé. Du point de vu qualité de vie, l'opportunité de s'installer au pied de l'Avison est donc apparue intéressante. Plus question de travailler à en perdre « alène » !  

P1150257.JPG

Christelle et Patrick Jacquot apprécient le secteur de l'Avison et ses habitants.  

De plus, au n°10 de la rue Abel Ferry, un pas de porte laissé libre après une cessation d'activité offrait des avantages certains. Son épouse, Christelle et quelques personnes sympas pour lui donner un coup de main, Patrick s'est attaché à retaper à neuf la boutique, désormais méconnaissable du sol au plafond.

Tous les jours, sauf le lundi, M.et Mme Jacquot accueillent les chalands déjà nombreux et heureux de  retrouver là un cordonnier de bonne réputation. « Mon métier, c'est ma passion. Chaque client est différent et quelques soit le travail ce n'est jamais pareil... » confie Patrick. Sur place, il est aussi possible de faire réaliser des doubles de clefs, des plaques auto, des tampons, de faire reproduire des gravures... Où encore de choisir parmi bien des petits objets des produits d'entretien pour le cuir. Chacun souhaite un bon vent commercial à Mme et M. Jacquot et la bienvenue à Bruyères.

Tél : 03.29.50.27.41 

06:24 Publié dans Actualités |  Facebook | |  Imprimer | |

Bon anniversaire Fabienne !

 

Roses.jpgPaul Géraldy - Quarante ans

Quarante ans: la maturité!

Plus de force, moins de santé.

Plus d'allure, moins de beauté.

Plus de hauteur, moins de fierté.

Moins d'appétits, plus d'exigences.

Moins d'élan, plus de volonté.

Moins de foi, plus d'autorité.

Moins de coeur, plus d'humanité.

Plus de vertu, moins d'innocence.

Et quelque bien à quoi l'on pense,

plus de prix et moins d'importance...

Noire lumière de l'Été !

 

 

 

 

 

 

 Anniversaire 4.gif

                        Champagne 2.jpg

 

 

 

 

 

                                                                                                

24/01/2012

Attention au monoxyde de carbone !

Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde. Les bons gestes de prévention aussi. De plaquettes sont placées dans les mairies à disposition du public et rappellent que le monoxyde de carbone est un gaz hautement toxique qui touche chaque année plus d'un millier de foyers, causant une centaine de décès. Ce gaz mortel provient essentiellement du mauvais fonctionnement d'un appareil ou d'un moteur à combustion, c'est à dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l'essence, au fioul ou encore à l'éthanol.

Les chaudières, chauffe-eau ; poëles, cuisinières, cheminées, inserts, les cheminées décoratives à l'éthanol, les chauffages mobiles d'appoint, les groupes électrogènes, pompes thermiques, braseros, barbecue, panneaux radiants à gaz, convecteurs fonctionnant avec des combustibles... sont concernés.

Il faut savoir que la majorité des intoxications à lieu à domicile.

9107e0a8d0287ad09b4b3efc866196be.jpg

Le monoxyde de carbone est très difficile à détecter, car il est inodore, invisible, et non irritant. Après l'avoir respiré, il prend la place de l'oxygène dans le sang et provoque maux de tête, nausées, fatigue, malaises, paralysie musculaire. Son action est très rapide. Dans les cas les plus graves, il peut entrainer le coma, voire le décès. Les personnes intoxiquées peuvent avoir des séquelles à vie.

Avant l'hiver, et en général, faites intervenir un professionnel pour contrôler vos installations et appareils. Veillez toute l'année à une bonne ventilation de votre logement Cela tout particulièrement pendant la période de chauffage. Aérez tous les jours, pendant au moins 10 min, même s'il fait froid. N'obstruez jamais les entrées et sorties d'air.

Veillez à une bonne utilisation de vos appareils. Un chauffage d'appoint ne doit pas fonctionner en continu. Respectez les consignes d'utilisation. Demandez conseil à des professionnels. Pas de groupes électrogènes dans des lieux fermés et pour les appareils à gaz demandez toujours des certificats de conformité.

Il existe des détecteurs de monoxyde de carbone, mais ils ne suffisent pas à éviter les intoxications. Soyez prudents, les enfants, les personnes âgées sont tout particulièrement fragiles, mais pas seulement. Tout le monde est concerné.

Si vous soupçonner une intoxication ( maux de tête, vomissement, malaises...) aérez sans attendre et ouvrant portes et fenêtres.

Arrêtez vos appareils à combustion. Sortez des locaux et faites évacuer les personnes présentes.

Appelez les secours : 112, numéro unique d'urgence européen ; 18 pompiers ; 15 SAMU.

Ne retournez pas sur les lieux sans l'avis d'un professionnel du chauffage ou des pompiers.

09:06 Publié dans Environnement |  Facebook | |  Imprimer | |

Vosges : un clown pour un anniversaire...

284715_170626183011056_100001910266527_390641_7478063_n[1].jpgVous voulez animer une soirée, un anniversaire... MAGIXSILLI vous propose un spectacle de clown. 
Animation avec clown, peluche géante, jongleur, Père Noël...

198061_132042346869440_100001910266527_206735_3687495_n[1].jpg


MAGIXSILLI, 29 impasse du stade 88510 Eloyes  
Tel portable : 06.45.17.72.13
email  magixsilli@live.fr
 

Fays : l'amicale de Fays concocte son calendrier 2012

L'assemblée générale de l'Amicale de Fays s'est déroulée samedi 21 janvier 2012 à la Maison pour tous de Fays. Ce fut une réunion bien suivie puisqu'une quarantaine de personnes, dont le maire du village Yves Bastien, étaient présentes.

emilie 21 01 2012 002.jpg

Le bilan de l'année 2011 montre que le calendrier des activités a été bien rempli. Une marche nocturne à Paris, un déplacement à la fête des dahlias  à Sélestat, un autre à la fête des lumières à Lyon, un déplacement au marché de Noël à Monbelliard, sans oublier les repas dansants et sorties pédestres ont apporté bien des satisfactions. Ce fut toujours de bons moments partagés dans la bonne humeur et la camaraderie.  
À des assises annuelles, la composition du bureau s'est agrandie de quatre nouveaux membres. L'assemblée les a tous applaudis et remerciés pour leur dévouement. Déjà nombreux des projets pour 2012 sont notés sur les agendas, d'autres viendront très certainement s'ajouter.

07:38 Publié dans Actualités |  Facebook | |  Imprimer | |

23/01/2012

Laval sur Vologne : recherche photo d'une maison

Photographe.gifPour des raisons affectives et généalogiques, une personne recherche une photo qui représenterait une maison qui se trouvait jadis près du passage à niveau 41 à la sortie de Laval sur Vologne, côté Lépanges. Cette maison fut occupée de 1934 à 1972 par les familles Chenal et Sassi. Si vous possédez ou connaissez un cliché qui montrerait cette habitation, adressez-vous à La Girafe qui transmettra.

Brouvelieures : petits et grands travaux

Traditionnels, chaque début d'année les voeux du maire et sa municipalité à la population représentent toujours un moment apprécié dans la vie locale. Au fil d'un diaporama, l'assemblée, parmi laquelle se trouvaient notamment des élus des communes environnantes, le conseiller général du canton, des représentants de la Gendarmerie nationale et de nombreux villageois pouvaient découvrir ou se remémorer des événements vécus l'an dernier. Mathéo Pobe, Shanna Ohl et Lou-Ann Christophe sont arrivés parmi nous en 2011. Plusieurs décès ont attristé le village. Michel Hollard, Michelle Ferry, Jean Bougé et une personne d'Autrey décédée à Brouvelieures.

P1150080.JPG

Le maire, Christian Savage a remercié l'ensemble des forces vives qui contribuent au bon fonctionnement de la vie communale

Cinq permis de construire ont été délivrés, dont deux pour de nouvelles maisons. Du côté de l'école, les histoires contées par Celine Cladidier réjouissent les enfants. Le maire, Christian Savage, indiquait qu'un véhicule utilitaire a été acheté pour les employés communaux. Des problèmes d'eaux usées ont nécessité des travaux réalisés par l'employé communal et terminés par l'entreprise EPS d'Anould. De gros aménagements ont été effectués sur le réseau de distribution d'eau potable, la protection des captages, et la rénovation du réservoir. La source du Martinet a bien dépanné pendant des années. Elle méritait une bonne rénovation. Le débit de l'eau apparait rassurant. L'ensemble des ouvrages commencés le 11 avril 2011 a été rendu opérationnel le 27 mai et officiellement soldé le 5 octobre dernier. Coût final : 272 403 €, subventionnés à 66 %. Grâce à ces indispensables travaux d'importance pour garantir les ressources en eau de la commune, il a été possible de dépanner en eau les communes de Domfaing et Vervezelle.

P1150083.JPG

Le remplacement de radiateurs par des panneaux rayonnants dans le salon d'honneur de la mairie et dans les bureaux donne satisfaction. Le chauffage de la salle des fêtes a lui aussi été remis en état. Le fleurissement de Brouvelieures a été agréablement remarqué. Des relais d'eau ont été changés, d'autres le seront.

L'ensemble des cérémonies patriotiques, la vie scolaire, les actions du CCAS, des animations, dont une soirée à la Bibliothèque, intitulée « Rencontre avec » organisée par Mme Jeancolas... ont intéressé le public. Le repas des aînés, avec champagne offert par l'association des chasseurs de Brouvelieures, la Saint-Nicolas, le Téléthon, le repas des enfants pour marquer la fin d'année... furent a marquer de pierres blanches sur le calendrier local.

La commune a aussi choisi d'acheter le bâtiment qui abritait la gendarmerie. L'idée d'y installer une résidence pour retraités âgés fait son chemin. Un autre gros projet mobilise, il s'agit maintenant de l'assainissement collectif. L'extension de l'école afin de relier à l'abri les classes de CP, CE1 et la maternelle a reçu un accord de subvention. Pour un coût total de 22 279 €, une aide de 4657 € est promise.

L'aménagement de l'entrée du village se chiffrera à 84 909 € avec une subvention de 22 292 €. Autre programme, un columbarium va être construit. Un appel d'offres est lancé. Des choix restent à faire. La forêt communale est redevenue rentable, le maire espère que la crise n'empêchera pas les ventes. Le patrimoine forestier est géré dans le respect du développement durable. 

2011 a tout le monde de court avec une intercommunalité difficile à bouleverser dans des délais réduits. Mais, les hommes sont de bonne volonté, le temps fera son office.

À son tour, le conseiller général Étienne Pourcher évoquait l'avenir intercommunal, avec mesure, mais se disait optimiste quant à la faculté d'adaptation du canton. Galettes des Rois et verre de l'amitié étaient ensuite partagés. À 2012 !  

18:37 Publié dans Voeux |  Facebook | |  Imprimer | |

Saint-Dié-des-Vosges : Andros, le public en VIP !

Beaucoup de personnes, le sous-préfet, Christophe Salin, le maire, Christian Pierret, les organisateurs dont l'emblématique Max Mamers, le public, les photographes, les journalistes... avaient fait le déplacement pour accueillir vendredi soir à l'Hôtel de Ville de Saint-Dié-des-Vosges les pilotes du Trophée Andros invités comme chaque année à une réception orchestrée en leur honneur. Comme on dit chez nous " ça les fera venir ! ", l'heure prévue étant largement dépassée, le premier magistrat se résignait à commencer en exprimant toute sa satisfaction d'inaugurer cette nouvelle édition de l'épreuve sportive automobile sur glace. Le sous-préfet souhaitait une belle compétition. Max Mamers saluait chacun et tous de continuer d'espérer voir arriver les champions, Franck Lagorce, Prost , Laffite, Pernaud et les autres... 

P1150230.JPG

En l'absence des pilotes, on s'est contenté des photos souvenirs de l'an dernier... ( Sur la photo de gauche à droite, Pierre Enkaoua, adjoint aux sports, Christian Pierret, maire de Saint-Dié-des-Vosges, et Max Mamers, organisateur du Trophée Andros)

Finalement, seul, Jean-Philippe Drayraut, vainqueur de l'an dernier est arrivé. Explication fournie : les pilotes étaient bloqués par la neige, entre Gérardmer et Saint-Dié. La voiture de Franck Lagorce ayant même dérapé sur... la glace et se trouvait aux pâquerettes (SMS avec photo à l'appui) dans un fossé du côté de Martimpré. Snif, comme soeur Anne, on ne vit rien venir à l'horizon ! Mais c'est surtout dommage pour tous les gens qui espéraient approcher leurs idoles. 

P1150249.JPG

Grand champion, et bon prince, Jean-Philippe Drayaut (au centre de la photo) a posé avec ses admirateurs

Sympa, Jean-Philippe Drayraut a payé de sa personne en posant de bonne grâce pour les photos souvenirs et en signant plein de dédicaces. Tous se sont consolés de la déception en s'attaquant ferme au buffet servi en l'honneur d'Andros et de ses hôtes.

P1150224.JPG

L'Hôtel de Ville plein comme un oeuf !

Largorce et les copains au fossé, soit. Mais pas tous tout de même, les VIP ont loupé un rendez-vous. Rien de bien grave au fond, mais voilà qui manque singulièrement de classe. Ah ! À propos du trophée Andros qui se déroulait samedi jusqu'en nocturne, l'épreuve déodatienne a été remportée sur l'anneau glacé (tant bien que mal) du Géoparc par Benjamin Rivière. Voilà qui n'a pas laissé de glace et mérité les applaudissements d'un public les pieds dans la boue, mais même pas refroidi par la pluie incessante et le vent d'un hiver vosgien, lui aussi aux abonnés absents !

09:49 Publié dans Actualités, Tous les sports |  Facebook | |  Imprimer | |

Bruyères : un handball dynamique et motivé !

Samedi 21 janvier, pour la première fois, le club organisait un après-midi « goûter » pour tous ses membres. roi.gifBoissons et galettes étaient offertes.

Plus d'une trentaine de personnes a répondu présente au rendez-vous du SMBH. Par un bref discours, le président Baptiste Loups souhaitait ses voeux et se félicite de l'excellente santé du club (en 3 ans, le nombre de licenciés au club a été multiplié par 5, soit 50 licenciés à ce jour. Avant de faire un bref bilan sportif sur la première partie du championnat.

Le président invitait ensuite toutes les personnes présentes à assister au match sénior à 18 h.
Les seniors jouaient un match très important puisque c'est l'actuel troisième du championnat, Hadol, qui se déplaçait. Les Bruyèrois, qui sont eux deuxième à égalité de points avec les premiers, se devaient de gagner pour maintenir la pression sur les autres équipes et pour pouvoir espérer monter en honneur régional en fin de saison.

IMG_1126.JPG

Un moment convivial dans la vie du club.

Il ne fallait pas être en retard au COSEC, le match débuta sur les chapeaux de roue pour le SMBH puisque l'équipe menait, au bout de 20 minutes, 9-2. Le départ était idéal, tout réussissait à la jeune équipe bruyèroise, lorsque la défense faiblissait, c'est Thomas Étienne qui assurait dans sa cage. Le SMBH garda durant toute la première période cinq buts de plus que leurs adversaires.

Un relâchement permit cependant à Hadol de revenir dans le match, le score à la mi-temps était de 14-10. Le début de la seconde période ressembla à la fin de la première, l'avance des joueurs bruyérois variant de +4 à + 6. C'est là que le sursaut d'orgueil de l'équipe visiteuse commença. Le SMBH prenant plusieurs exclusions temporaires ainsi qu'un carton rouge à 5 minutes de la fin, tout cela rendit la fin de match extrêmement tendue. Hadol revenait petit à petit dans la partie, à 3 minutes de la fin, le SMBH ne comptait plus que 2 buts d'avance.

Donnant corps et âmes dans sa défense, la jeune équipe du SMBH ne perdit pas pied, à l'image d'un Guillaume Moulin toujours aussi impérial au rôle d'arrière droit. Dans les 10 dernières secondes, Hadol a néanmoins eu l'occasion d'égaliser sur une contre-attaque, il ne restait que Thomas Étienne pour pouvoir assurer la victoire de son équipe, c'est ce qu'il fit brillamment, d'une claquette de la main, il expédia le ballon au dessus de son but, il restait 4 secondes, le match était donc gagné pour Bruyères. D'une intensité extrême et d'un niveau de jeu supérieur au niveau départemental, aucune des deux équipes n'a démérité.

IMG_1143.JPG

Des jeunes pousses motivées par le sport.

Cette rencontre a tenu en haleine le public qui n'a pas été déçu du spectacle proposé par les deux formations. C'est dans ce genre de match que l'on peut apercevoir tous les progrès d'un groupe de jeunes joueurs, qui se retrouve aux avant-postes de leur championnat. Une soixantaine de personnes était présente à la salle polyvalente de Bruyères, preuve que le handball commence à se faire un nom dans la commune.

Les joueurs alignés par Sylvie Frison ont été : Balland Vivien, Boulay Quentin, Colnel Thomas 4 buts, Étienne Thomas gardien, Lacote Vincent (C) 3 buts, Loups Baptiste 5 buts, Moulin Guillaume, Paiva Florian, Ray Benjamin 2 buts, Rey Maxime 10 buts, Villaume Samuel sans oublier la présence du coach -12 ans et préparateur physique Loups Mathieu.
Le lendemain, ce sont les -12 ans qui jouaient à Bruyères contre Saint-Dié. Après deux premiers tiers temps serrés (7-7) les jeunes bruyérois prirent le dessus en infligeant un 6-0 à leurs adversaires pour finalement gagner le match 7-13."

07:43 Publié dans Tous les sports |  Facebook | |  Imprimer | |

Bonne année du Dragon d'Eau Noire !

blinkiesnouvelanchinois12.gif

Honorables lecteurs, aujourd'hui, lundi 23 janvier 2012, nous entrons dans l'année du Dragon d'Eau Noire ! Un signe plein d'énergie selon les astrologues chinois. Bonne année du Dragon !

 

dragon_2012_445.jpg

 

  

 

00:00 Publié dans Voeux |  Facebook | |  Imprimer | |

22/01/2012

Vervezelle : rétrospective et projets

P1150186.JPGLe traditionnel pot de début d'année réunissait les élus locaux et des environs, les autorités et la population venue entendre les voeux du maire. Étienne Robert établissait une petite rétrospective de 2011.

L'an dernier une seule naissance, Louanne Andriés a été enregistrée. Le décès d'Anne-Marie Kopf qui bien qu’habitant de Belmont était demeurée quelqu’un très proche de Vervezelle.

Un permis de construire pour une couverture agricole et deux demandes de travaux, l'une concernant la réalisation d’un rucher, l'autre une couverture de piscine ont été sollicités.

En 2011, le conseil municipal s'est réuni 7 fois. 

Des travaux assainissements ont été réalisés route de la Petite Avison par l’entreprise Broglio de Corcieux Pour 37 200 € TTC, travaux subventionnés par le département à Hauteur de 29 % du HT soit 9600 € et 16 % soit 6000 € sur réserve parlementaire du député de la circonscription. Réfection du pont sur le ruisseau de Roulé (route de Belmont) a été menée à bien. Une partie de pont a été remise en état pour un montant de 4500 €. La réfection du parapet détruit accidentellement a été prise en charge par la compagnie d’assurance pour 3000 €. Des regards d’assainissement sur la partie haute route de la Petite-Avison ont également été refaits pour 1800 €. La réfection du logement communal a couté 2500 € sur 2011.

P1150189.JPG

La population était au rendez-vous du pot de début d'année. 

Des travaux ont été effectués en intercommunalité avec Belmont et Domfaing. Étienne Robert a cité la modification de la lame à neige, la réalisation d’une station mobile de nettoyage, alimentation karcher... Le tout confondu en 2011, ce sont 57 000 € qui ont été consacrés à l’investissement.

Réalisation du budget

Le bilan 2011 est correct malgré une hausse des dépenses de fonctionnement compensée par une bonne vente de produits forestiers et une coupe exceptionnelle dans le haggis route de Bruyères (10 000 €). Compte tenu des problèmes de chutes d’arbres sur la route de Bruyères en début d’hiver et des risques pour les usagés, cette partie de forêt communale sera exploitée le plus rapidement possible.

CCAS : une aide à l’achat des tickets de cantine pour les enfants fréquentant le RPI est appliquée depuis le 1er janvier et pour une période d’essai de 1 an . 1 € par repas

Monde associatif

L’association Zarzivouille a organisé la journée village propre et le repas « Fête de Vervezelle » ces deux manifestations ont rencontré l'adhésion de la population et un joli succès.

Logement communal

Changement de locataire, départ de Corinne et Philippe après 14 années passées dans le logement qu’ils ont contribué à faire évoluer. Ludivine et Gaétan seront accueillis le premier février. Des réparations ont été faites dans le logement à l’occasion du changement de locataires. Changement de la porte entrée (entreprise Valentin JF) ; rénovation couloir et d’une chambre (entreprise Vannier B) ; mise aux normes de l’installation électrique de la partie ancienne et changement du tableau général (entreprise Lepaul/Durand). Le coût total de ces aménagements s'élève à 8000 €. Les travaux de rénovation de l’entrée et de la cage d’escalier seront également réalisés par l’entreprise Vannier pour un montant de 2300 €.

P1150190.JPG

Comme dans chacune des communes de son secteur des représentants de la Gendarmerie de la brigade de Bruyères étaient présents.   

Intercommunalité 

L'année 2011 restera marquée par le début de concrétisation de l'intercommunalité obligée par l'État. L'Application de la loi exige une taille mini de 5000ha pour les Communautés de communes, d’où une refonte du schéma départemental. Le préfet des Vosges validé la fusion entre la communauté de communes de  de Brouvelieures et celle du val de Neuné (Corcieux). On ne saute pas de joie, de part et d'autre des efforts sont faits pour tenter de vivre au mieux ce mariage de raison, peut-être, forcé sans doute. L'avenir dira.

Et, 2012 maintenant...

Le programme de rénovation route de la Petite-Avison reste en objectif prioritaire avec l’enfouissement des réseaux. L’ensemble des travaux est estimé à environ 180 000 € ces travaux sont aidés à hauteur de 80 % sur un montant maxi subventionnable de 110 000 €. Le programme sera réalisé en deux tranches. Le logement communal sera rénové pour environ 10000 €. On prévoit aussi des aménagements classiques avec caniveaux à grille chemin des grandes Haies CR6. Il est noté une dégradation du rendement du réseau 80 % en 2009 70 % en 2010,et même des fuites importantes ont été réparée en 2011, la situation ne s’est pas améliorée. Une solution sera recherchée.

Du divertissement est promis avec le festival Tambouille qui reprend sa forme itinérante en 2012, Vervezelle sera bien entendu un point de chute de cette animation estivale.

Ah, le recensement de la population se fera du 19 janvier au 18 février. Il est donc demandé de recevoir l'agent recenseur avec courtoisie et de répondre aux questions posées avec toutes les précisions demandées.

Tous trinquaient ensuite à 2012.

23:15 Publié dans Voeux |  Facebook | |  Imprimer | |