Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2008

Lépanges sur Vologne : Michel Foos s'en va.

Beaucoup d'habitants de la communauté de commune de la Vallée de Vologne, en particulier les usagers de la déchetterie de Lépanges sur Vologne, connaissent bien Michel Foos. PICT0513.JPG
Âgé de 63 ans, « Mimi » comme bien des gens le prénomment affectueusement a choisi de prendre sa retraite en cette fin novembre 08. En fonction de gardien de la déchetterie depuis le 1er mars 2005, il a assuré avec beaucoup de compétence, et par tous les temps, ce travail de confiance. Une tache pas forcément toujours facile, même quelquefois pesante, lorsque certains utilisateurs se fichent totalement des règles à suivre sur le site. Des comportements parfaitement inadmissibles l'ont aussi déçu. Cela, sans parler, et entre autres méfaits, des individus qui plus d'une fois jetèrent des chats et portées complètes de chatons vivants dans les bennes. Une cruauté dont « Mimi » se souvient avec dégoût. Et pour cause, ce brave homme est plus d'une fois descendu à plusieurs mètres de fond, au milieu des déchets des conteneurs pour en sortir et sauver les malheureux animaux ! Maintenant un peu désabusé, Mimi qui a également fait carrière aux papeteries Mougeot à Laval sur Vologne, entend se reposer auprès de son épouse et de tout son petit monde familial.
PICT0521.JPG
Avant de poser définitivement ses gants, la tenue de rigueur et les balais, Michel Foos veut remercier tous ceux qui l'ont aidé. En particulier le maire de Lépanges André Claudel, des élus locaux et des environs, M. Lepaul de Deycimont, M. Foucaut de Fays et quelques autres personnes qui lui ont tendu la main.
James Serey, employé du Sicovad succède au poste vacant. Ce week-end des 28 et 29 novembre 08 sera donc le dernier à la déchetterie pour Michel Foos.
Les personnes qui ont eu affaire à M. Foos se souviendront de sa gentillesse et de sa serviabilité. Et, lui souhaitent bonne retraite.

07:44 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

27/11/2008

Communauté de communes de la Vallée de Vologne

opah1.gif

OPAH : Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat, durée 3 ans (jusque juillet 2010)





Les objectifs :
1. développer l'offre locative à loyers maîtrisés
2. créer une dynamique de réhabilitation des cités ouvrières
3. lutter contre l'habitat indigne
4. promouvoir le développement durable
5. encourager le maintien à domicile

Les partenaires : Conseil-Général, Conseil-Régional, Etat

Crédits alloués à l'opération :2 904 000 € répartis comme suit :
CCVV : 678 500 €
Etat (ANAH) : 1 697 000 €
Région : 528 000 €

Bilan à mi-parcours :

Propriétaires occupants :
162 personnes ont demandé des renseignements
81 dossiers sans suite et 53 dossiers financés pour un montant de 213 156 € de subvention (environ 500 000 € de travaux)

Propriétaires bailleurs :
56 personnes ont demandé des renseignements
6 dossiers sans suite et 26 dossiers financés pour un montant de 171 200 € de subvention

Énergies renouvelables
46 dossiers sont financés soit 37 229 € d'aide

Ravalement de façades
40 dossiers en 2008 pour 50 724 €

Aide aux propriétaires occupants :
logement de + de 15 ans destiné à l'habitation principale ; travaux réalisés par des entreprises.
Taux de subvention variable : 10 à 55 % (plafonnés à 13 000 € de travaux)
Condition de ressources : oui


Aide aux propriétaires bailleurs : logement de + de 15 ans destiné à l'habitation principale ; travaux réalisés par des entreprises.
Engagement de location de 9 ans
Taux de subvention variable : 10 à 45 % plafonné
Condition de ressources : non

Aide au ravalement de façade : logement de + de 20 ans ; 30 % du montant des travaux dans la limite de 1 400 € d'aide
prime exceptionnelle pour les cités ouvrières et ferme vosgienne : 600 €.

Énergie renouvelable : aide pour l'installation de chauffage bois, géothermie, solaire.


POUR TOUT RENSEIGNEMENT:
Contact : CalPact des Vosges / Pascal COLIN : 03 29 31 97 00

Permanences :
2ème mardi de chaque mois : 10h-11h30 : CC
13h30-15h : mairie de Lépanges
4ème mardi de chaque mois : 10-11h30 : CCVV
15h-16h30 : mairie de Cheniménil

21:53 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

26/11/2008

Vosges : FDSEA et JA mobilisation renforcée

Communiqué
"La FDSEA et les JA bloquaient les cinq laiteries vosgiennes depuis mardi 25 novembre 08 à 9 heures afin de faire pression sur celles-ci.
L’objectif était la reprise des négociations nationales pour trouver, avec les producteurs, un accord sur le prix du lait à la production.
Des procédures judiciaires ont été menées par les laiteries « Bongrain Gérard » et « Lactalis » à l’encontre des manifestants leur imposant des amendes financières disproportionnées à l’action mise en place. Cette réponse a été ressentie par les producteurs comme une agression de leur droit à défendre leur Métier, mais forcés, ils ont levé leurs blocages. La mobilisation en est de plus renforcée !
Devant l’obstination démesurée des industriels arc-boutés sur leurs positions, les producteurs de lait sont partis à la rencontre des directeurs de quelques GMS du département. Ils leur ont demandé, comme ils le demandent à l’ensemble des enseignes des Vosges, de déréférencer les produits des groupes « Bongrain Gérard » et « Lactalis », et cela, dans les plus brefs délais.
Les agriculteurs de la FDSEA et des JA veilleront à l’application de cette demande ou procéderont eux-mêmes au déréférencement ! "





19:54 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

24/11/2008

Bruyères : à vos crayons et pinceaux !


Candidature_PAP.jpg

19:27 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : le loto de l'Espérance fait un carton !

Pas moins de 220 personnes adultes et enfants avaient choisi dimanche 23 novembre 08 de passer une après-midi sympa en jouant au loto proposé à la salle des fêtes de Bruyères par la société de gymnastique de l'Espérance.

PICT0542.JPG


PICT0534.JPG






on tente la baraka !



Un bon choix puisque la possibilité était offerte de remporter de beaux cadeaux en s'amusant bien à l'abri des frimas glacés de cette fin d'automne.
Au fur et à mesure des parties, les joueurs plaçaient leurs jetons et les plus chanceux remportaient les lots.

PICT0535.JPG

PICT0537.JPG
PICT0540.JPG
PICT0541.JPG
PICT0546.JPG
PICT0547.JPG
PICT0559.JPG

PICT0549.JPG










Les résultats sont les suivants :

1ère partie : filets garnis, Mme Gérard,Mme Thiéry d'Autrey, mme Georges d'Anould

2ème partie : service à fondue chocolat Luna Pourel de Gugnécourt, four à pizza Mme Nourdin,
service de table (nappe sur-nappes vaisselle couverts verresetc...) Mme Erika Bortolini de Granges sur Vologne.

3ème partie : Set voiture cric Mme Texeira du Thillot, un auto radio MP3 pour Ophélie Binda et un GPS pour Stéphane Dessieux de Bruyères

Partie enfants : BD, DVD etc. pour Ophélie Jacoberger et Stevens Frances de Bruyères

4ème partie : ( sports ) jeu pétanque Mme Menu, une cible électronique pour Cindy Miclo, et un cube fitness pour Michèle Munier d'Epinal

5ème partie ( multimédia ) mini chaîne Hi fi pour Mme Berard de Dommartin les Remiremont, un appareil photo numérique à Mme Lallemand de Cheniménil. Le gros lot un écran plat de 56cms était gagné par Valérie Ansel de Bruyères

Le dernier lot au moment de récupérer les cartons est allé à Shirley Valentin de Laveline. C'est un barbecue électrique.
L'Espérance remercie tous les commerçants de Bruyères qui ont permis d'améliorer le loto grâce aux nombreux lots qu'ils ont gentiment donnés lors du passage des membres de l'association.

PICT0561.JPG
PICT0562.JPG
PICT0564.JPG
PICT0565.JPG
PICT0555.JPG

Ce fut de l'avis général une bonne après-midi et comme chaque fois le loto de l'Espérance remportait tous les suffrages.


07:29 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

23/11/2008

Bruyères : Le lavoir de Vanille

Lavandiere.png Voici revenu le bon temps du lavoir !
Mais non, pas le lavoir équipé de grandes planches à laver et de bonnes grosses brosses de chiendent pour frotter les draps à l'eau de source !
Que nenni, ici point de courants d'air ! Le lavoir de Vanille, c'est le nom d'une toute nouvelle enseigne bruyèroise. Une boutique qui vient d'être créée par Nelly de la Funte sur la zone de Barbazan. Et, qui trouve sa place à l'intérieur d'un espace laissé libre dans l'ex bâtiment atelier de Gilbert Deviras.

PICT0475.JPG

En fait, il s'agit là d'une superbe laverie proposant plein de services bien pratiques. Le Lavoir de Vanille fonctionne en libre-service. Ou alors pour ceux qui le souhaitent, il est possible de déposer son linge, la patronne des lieux s'en occupe. Enlèvement et dépose à domicile, ourlets, reprises, repassage (tarif au kilo), planche à repasser et centrale vapeur sont mise à disposition. Le lavoir de Vanille, une jolie adresse. Mais pourquoi ce nom ? C'est tout simple. Beaucoup de personnes qui connaissent Nelly de La Funte la surnomment affectueusement Vanille ! La jeune femme qui explique avoir déjà réalisé plusieurs métiers s'est retrouvée sans emploi suite à un sérieux problème de santé. Ceux qui savent son envie permanente d'aller de l'avant ne s'étonneront pas. Vanille n'a pas baissé les bras. Au contraire, ce passage dans sa vie professionnelle lui a servi de tremplin pour encore mieux rebondir sur un projet qui lui tenait à coeur depuis plus de 20 ans.PICT0481.JPG
Une pugnacité reconnue puisqu'elle vient d'ailleurs de recevoir officiellement la semaine passée à Epinal le trophée du dynamisme décerné par ERDF et AGFIPH. Mme De la Funte souhaite remercier ceux qui l'ont épaulée. Notamment l'AGFIPH qui lui a apporté son concours financier pour l'aider un peu dans cet important investissement.
Vanille qui aime les textiles, les vêtements, et la mode en général propose aussi « Un temp'or elles ». En plus des grosses machines tout inox du lavoir, elle invite à utiliser son dépôt-vente de vêtements hommes, femmes, enfants. Rien de plus simple, on vide ses armoires des habits dont on a plus usage et marques ou pas on les dépose à la vente. Du courage et de la volonté Vanille n'en manque pas. Sa bonne humeur et son sourire font plaisir. Quant au café offert dès que l'on franchi sa porte sgloup... sympa !

Un parking est aménagé. Le lavoir de Vanille ouvre ses portes le lundi 24 novembre 08.
Pour la laverie de 7 h à 20 h tous les jours ; pour le dépôt vente de 9 h à 18 h du lundi au samedi, fermé le mardi.

18:54 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : les aînés passent à table

Toujours très attendu comme un bon moment à partager, le traditionnel repas offert aux aînés du village rassemblait une nouvelle fois autour d'une bonne table. Cette année de façon à « changer un peu », le déjeuner était servi dimanche 23 novembre 08, non pas à la salle communale du village comme d'habitude, mais au restaurant de la Renaissance à Bruyères. Les personnes à mobilité réduite n'étaient pas oubliées et le nécessaire était gentiment fait pour les transporter jusque l'adresse du jour Dès midi, le maire Françoise Blanc et plusieurs de ses conseillers accueillaient les hôtes du jour. Françoise Blanc s'attachait à saluer et prendre des nouvelles de chacun.

PICT0524.JPG

PICT0522.JPG
PICT0527.JPG
PICT0530.JPG
PICT0532.JPG

Ainsi, une bonne quarantaine de retraités se régalait des petits plats servis. Le tout dans la bonne humeur et la cordialité.

17:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Biffontaine : la bibliothèque a rouvert ses portes

Parmi les bonnes nouvelles de cette fin d'année, la réouverture de la bibliothèque municipale devrait très certainement faire plaisir aux habitants de Biffontaine. On s'en souvient, lors de la rentrée scolaire 08-09 des changements avaient été opérés au sein des classes. La bibliothèque avait alors été retirée pour favoriser un espace destiné à la vie scolaire des petits élèves.
Désormais, grâce à Sylvie Bernhard et Cathy Yelitchitch qui se sont investies pour mener à bien leur projet de réouverture, la bibliothèque existe de nouveau. Un petit événement local également rendu possible grâce au maire Denis Henry et sa municipalité qui ont immédiatement accepté de mettre un local à disposition. Le temps de le dire, une pièce était proposée à l'intérieur même du bâtiment mairie-école. L'ancien débarras était vidé de son contenu et retapé. Chauffage, peinture et autres aménagements étaient réalisés. Des étagères mises en place. Sylvie et Cathy se retroussaient alors les manches pour répertorier, étiqueter, le cas échéant couvrir quelque 300 livres.
.PICT0391.JPG

Des livres pour adultes et enfants. Un espace chaleureux et convivial.

PICT0399.JPG


Cathy s'occupe de la bibliothèque le mardi, le vendredi c'est Sylvie qui prend le relais.


PICT0394.JPG

PICT0396.JPG

Les personnes qui voudraient faire des dons de livres pour compléter les collections en rayons sont bienvenues.

PICT0387.JPG

Des ouvrages pour tous, enfants et adultes. Le prêt des livres est gratuit. A consommer sans modération.

Ouvert les mardis de 17 h à 18 h et les vendredis de 18 h à 19 h.
Pour cause de réunion, la bibliothèque sera exceptionnellement fermée vendredi 28 novembre 2008.

17:18 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : la route de Malvaux reconstruite

Un projet concerté entre les communes de Bruyères, Belmont sur Buttant, Champ le Duc et Domfaing pour la réalisation de travaux routiers subventionnés vient d'aboutir. Il s'agissait là de remettre aux normes modernes le chemin de Malvaux pour permettre la desserte des parcelles n° 80 à 101 pour la forêt communale de Bruyères, la parcelle n° 9 pour Belmont sur Buttant Bois, des parcelles n° 23 à 28 pour Champ le Duc et n°12 pour Domfaing. La route forestière des Malvaux très dégradée présentait des déformations importantes de la chaussée, et de très nombreux trous. Les intempéries de l'automne 07 avaient encore aggravé l'état de ce chemin. Un tronçon de 250 ml en forte déclivité, et très raviné avait rendu dangereux le passage des grumiers en charge. Les caractéristiques de la route n'étaient plus adaptées aux passages des grumiers et nécessitaient une reprise complète de son profil, son renforcement avec des matériaux de carrière, la création de places de dépôt, de pistes de débardage, et le renforcement des entrées de pistes, le tout avec la mise hors d'eau du chemin (fossés et aqueducs). D'autre part, l'exploitation de plusieurs parcelles sur Champ le Duc nécessitait la réalisation de plusieurs pistes de débardage. Les parcelles 23 à 28 de Champ le duc présentent une forte déclivité et des bancs de roche gréseux qui accroissent les difficultés de circulation. Argument non négligeable, le volume mobilisable prévu dans les aménagements sur le canton pour les 15 années à venir approche les 20 000 m3. Une remise en état devrait donc favoriser ce commerce.

19 nov 08 006.jpg

Les quatre communes concernées s'associaient donc, la maîtrise d'ouvrage étant déléguée à Bruyères. Le maire, Alain Blangy sollicitait alors une aide financière auprès de la DDAF.
Le coût prévisionnel du projet était estimé à 97 427,91 € HT y compris les honoraires du maître d'œuvre qui s'élèvent à 7087,08 € HT. Chaque commune mettant la main à la poche pour le montant des dépenses réellement engagées, main d'œuvre comprise, déduction faite des subventions de la DDAF ( État).
Dans le détail, Bruyères paye 63,87 %, Champ le Duc 24,76 %, Belmont 6,70% et Domfaing 4,67 %.
Lors d'une visite des élus locaux sur le terrain Jean-Louis Mourey, responsable, ONF de l'unité territoriale de Bruyères précisait que Malvaux a été reconstruit pour une longueur totale de 2160 ml, que 1597 ml de piste ont été créés. Une place de retournement de 600 m2, et puis 300 m2 de places de dépôts ont également été réalisés. On compte encore profilage et la création de 595 ml de fossés. Le coût réel global du projet est de 85365,34 €, soit une économie de 12,40 % par rapport au devis initial.

Remerciement à Michèle Peltier pour la photo et les renseignements.

08:11 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

22/11/2008

Bruyères : le Beaujolais rassemble !

Sympatique soirée que celle organisée vendredi 21 novembre 08 au bar Le lyceen de l'avenue de Lattre de Tassigny autour de l'arrivée du Beaujolais nouveau.
PICT0453.JPG

Grégory Paradisi à la guitare pour servir la musique, des chansons choisies parmi un répertoire comme on l'aime, tiens celle là c'est du Goldman, l'ambiance est à la détente.

PICT0456.JPG
Confortablement installés, le plus souvent en bandes de copains, les hôtes du jour savourent pour la plupart cochonnailles et vin nouveau.
PICT0450.JPG

D'autres, soyons fous, ont choisi d'arroser la fête au champagne. Une petite coupe partagée, rien que du bonheur ! Le tout avec modération bien sur !
Bonne humeur et chaleur ignorent les flocons qui tombent en virvoletant. Elle n'est pas belle la vie ?
PICT0454.JPG

Tchin-tchin !

PICT0457.JPG


Soirée sympa !





" Y'a pas école le samedi " ! PICT0459.JPG

15:46 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

21/11/2008

Lépanages sur Vologne : Le Relais-Poste bientôt ouvert

Ouverture Relais Poste.
800px-Logo_LaPoste_fr.jpg
À partir du 2 janvier 09, le bureau de poste de Lépanges sur Vologne laissera sa place au relais poste commerçant de Lépanges sur Vologne, les services postaux seront donc assurés par le tabac - presse à compter de cette date. L’ensemble des services postaux y seront assurés, lettres, colis et recommandés avec l’amplitude horaire du commerçant, c'est-à-dire plus de 52 heures d’ouverture par semaine. Un service financier sera aussi assuré, certes réduit, mais les titulaires d’un compte à la banque postale pourront tout de même retirer jusqu'à 150€ par semaine, pour vos autres opérations financières (dépôt, virement), il faudra se rendre à Bruyères. Cette nouvelle activité rentre dans le plan de diversification du buraliste, afin de palier à la baisse des ventes du tabac, et s’accompagne d’autres nouveaux services comme le développement sur place de photos numérique ou le dépôt pressing et courant janvier la vente des timbres-amendes automatisés ou encore la vente de place de concerts ou de spectacle.
Horaires d’ouverture : lundi, mercredi, vendredi de 7 h à 12 h 15 et de 14 h 30-19 h 00 ; mardi, jeudi de 7h-12 h 15 ; samedi de 8 h-12 h 00 et 14 h 30-19 h 00 ; dimanche de 8h à 12 h 00

10:11 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

20/11/2008

Brouvelieures : Venise éternelle.

La nouvelle animation mise en place mercredi 19 novembre 08 en soirée à la salle des fêtes de Brouvelieures par la bibliothèque municipale, en partenariat avec la bibliothèque départementale sur le thème « Rencontre avec l'Italie » permettait cette fois de pénétrer Venise. Au fil d'un diaporama-conférence le public pouvait se laissait porter par l'ambiance si particulière de Venise. Des grands classiques avec la place Saint-Marc avec sa curieuse cathédrale, un peu plus loin la grande horloge, le pont des soupirs, les canaux... mais aussi des lieux plus mystérieux comme les anciennes geôles, et quelques palais dignes de rois.

PICT0411.JPG

PICT0413.JPG

La quarantaine de personnes présentes, dont le maire de Brouvelieures, Christian Savage, suivait le déroulement de cette présentation avec curiosité et un évident plaisir de voyager.


10:32 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

19/11/2008

Domfaing : Molière, comme un cocktail bien frais !

Bon appétit, M. Poquelin, ou l’amour et le chagrin font des nœuds.
Le titre de la pièce interpelle déjà. Molière d'hier, Molière d'aujourd'hui, Molière toujours ! La troupe ne fait pas de complexes : « Malaxé, rogné, découpé, tordu les textes du grand Jean-Baptiste. Nous avons saucé son Cocu imaginaire à la Joli(e)s Mômes. Et pourquoi pas ? »
PICT0326.JPGPICT0321.JPGPICT0332.JPG
PICT0322.JPG









Les Joli(e)s Môme ont eu raison, et tant pis si les puristes s'arrachent le bonnet de poils. L'adaptation de Sganarelle ou Le cocu imaginaire de Molière par Louise et Sylvain Fetet, c'est comme ils disent : « ... Molière comme prête-nom, cache, œillère. Poquelin en coulisse, sans le fard, sans les grimaces. Poquelin c'est Molière tout nu, comme le jambon sans la couenne, l'amour sans le rouge aux joues... »
Sur une mise en scène de Marc Allieri, costumes de Martine Bihr, des musiques Charlotte Nartz, Joël Legrand et Dimitri Collignon. C'est vraiment du Molière autrement ! Les 12 artistes, soit 5 musiciens-comédiens et 7 comédiens-musiciens, un accordéon, un piano, une guitare, 12 voix, un œuf (tchitchitchi), un djembé, 5 garçons, 7 filles, 24 pieds et 40 Tupperwares auront gagné leur pari un peu cinglé. De la musique et du théâtre, de la chanson et des imbroglios amoureux, les gens ont répondu samedi 15 novembre 08 à l'invitation.
La représentation donnée à la salle intercommunale avec le soutien de la communauté de communes du canton de Brouvelieures a séduit son monde. Molière léger, Molière fait de laisser sa perruque au placard, Molière aime bouger. Molière, salle aussi pleine qu'un oeuf ! Des adultes des enfants, Molière aurait aimé ! Diantre maître Poquelin !

07:12 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Autrey : Besoin d'aide

Appel à la solidarité
apgdju8t.jpgSuite au sinistre qui a totalement détruit la maison de Noël et Nicole Mangeolle, rue de Villaume Fontaine à Autrey, il ne reste plus rien que des ruines. M. Mme Mangeolle ont absolument tout perdu.
Un appel a l'aide pour des dons de toute nature est sollicité. Les dons seront réceptionnés en mairie d'Autrey mercredi 19 et jeudi 20 novembre 08 de 15 h à 16 h ou en soirée chez Cécile Chaumont, maire d'Autrey. Tél. 03.29.65.93.91.

06:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

18/11/2008

Bruyères : Ceci-Cela plaît !

Ceux pensent que seules les grandes villes possèdent l'apanage du divertissement se trompent. Pour meilleure preuve si besoin en est, l'excellent concert produit samedi 15 novembre 08 au bar " Le lycéen " de l'avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères.

PICT0335.JPG

100 % variété acoustique, annoncent les deux garçons, on se régale de leurs interprétations. De la bonne chanson française servie comme on l'aime. Sans façon, sans manières, juste du talent et de l'envie de jouer et chanter à partager.PICT0337.JPG
PICT0338.JPG
Raphaël, Bashung, Goldman, Brassens, Dutronc, Renaud, Noir Désir, Téléphone, De Palmas, Souchon, Rem, Cali, Delpech, Gainsbourg, Oasis, Cabrel, Polnareff, Travis, Aznavour, Tiephaine, Pagny, Elvis, Nino Ferrer, Yannick Noah, Beatles, Simon et Garfunkel, Lavillers...ces artistes n'auraient pas renié Ceci-Cela. On en redemande !

16:33 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'évêque est un Monsieur

À l'hôpital de l'Avison, ensuite la maison de retraite intercommunale où il s'est longuement attardé auprès des résidants du secteur protégé, l'évêque en visite vendredi après - midi 14 novembre 08 a tenu à connaître le fonctionnement de chaque établissement.
PICT0252.JPG

Ici la maison de retraite intercommunale.

PICT0256.JPG

Avec bonté, mais aussi un sens de l'humain emprunt de respect qui lui est propre Jean-Paul Mathieu est allé à la rencontre de chacun. S'informant aussi auprès de la direction, du personnel et notamment de Gilles Chabrier, président du syndicat intercommunal de la MRI des particularités des maisons de retraites locales. Attentif à tous, le pasteur qu'accompagnait l'aumônier de l'hôpital André Grandclaudon et le prêtre de la paroisse Notre Dame du pays de l'Avison a su par sa présence apporter plus qu'une simple visite.

PICT0262.JPG PICT0263.JPG
Ce fut la même chose un peu plus tard au home du Cameroun où l'évêque est saluait tour à tour chacun des pensionnaires.
PICT0266.JPG
PICT0282.JPGPICT0280.JPG
Beaucoup d'attention pour chacun.
PICT0275.JPG
De l'écoute et de la douceur.
PICT0279.JPGPICT0286.JPG
PICT0293.JPGPICT0283.JPG
Ci dessus, l'évêque s'est entrenu avec Roselyne Cimenti. La directrice du home a expliqué l'évolution de l'établissement et les prochains travaux qui débuteront en 2009 et dureront environ 2 ans.

PICT0289.JPG


PICT0269.JPG

PICT0270.JPG


Toujours une grande attention.

PICT0273.JPG

Répondant lui aussi aux questions et provoquant même parfois chez ses hôtes une grande et heureuse émotion, Jean-Paul Mathieu célébrait en fin d'après-midi une messe. De la foi, mais aussi de la tendresse fraternelle, l'homme de Dieu a marqué son chemin bruyèrois de pierres blanches. Un parcours sans protocole que l'on se plaît à partager.

07:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

16/11/2008

Bruyères : conférence Bruyères au temps des casernes

LastScan.jpg

L'installation des premières casernes à Bruyères est une conséquence de la désastreuse guerre de 1870. Les occupants qui ne se retireront des Vosges qu'en 1873 se feront alors construire des baraquements pour héberger leurs troupes. C'est le cas à Bruyères, mais aussi à Saint-Dié et à Rambervillers. Dès le départ des troupes allemandes, il faut songer à défendre la nouvelle frontière désormais toute proche. Les baraquements prussiens forment alors tout naturellement les premières casernes. Dix ans plus tard, compte tenu de l'importance de la voie ferrée en particulier on songe à édifier une véritable caserne en dur. Ce sera la caserne Barbazan. Plus tard , on étend les constructions à de nouveaux baraquements. Bruyères est destinée à recevoir une importante garnison. Parmi les unités qui ont compté, on note en particulier, le 44 ème de ligne qui rejoindra Gérardmer à la veille de la guerre mondiale. La présence de la troupe, entre 1871 et 1914, correspond à l'age d'or du commerce local ainsi que de l'industrie. Il faut désormais compter avec les unités présentes dans l'animation de la cité : fourniture de chevaux et d'attelages pour les cavalcades, concerts sur la place Stanislas, défilés... Une époque que l'après-guerre ne permettra pas de ressusciter.

18:25 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Biffontaine : loto gagnant

loto-carton-jeton.jpgL’Association Biff'on' t’aime a organisé son traditionnel loto : une soirée bien sympathique. Les heureux gagnants sont : Frédéric Bricout à Lépanges sur Vologne, Daniel Marchal à Rovilles aux Chênes, Pierre Thorr à Biffontaine, Valérie Richard, Anaïs Richard, Benjamin Oriel. La partie des enfants a été remportée par Anais. Prochaine manifestation : Défilé de la Saint - Nicolas prévu le samedi 6 décembre : départ 14 heures au village.

18:10 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

15/11/2008

Bruyères : Secret de perles, un vrai bijou !

Entre mythe et conte au pays du Soleil levant, « Secret de Perles » fut à la hauteur de l'affiche proposée par Mélodia 78 en coréalisation avec l'Association culturelle de Chatou.

PICT0300.JPG


Rien que du bonheur, ce spectacle offrait la possibilité de se laisser aller à entrer doucement dans un conte japonais de Jean-Marc Seguin sur des musiques de Chantal Véron.
« Boshi part à la ville pour vendre des chapeaux qu'il fabrique. Les trois perles qu'il trouve par hasard sur son chemin le précipitent dans une incroyable aventure qui le mène au-delà du voile de la réalité dans le Takamanoara. Il en revient bouleversé. Les trois perles vont faire sa fortune, il le sait ! Il devra cependant les sacrifier afin qu'elles deviennent une richesse pour tous... »
PICT0299.JPG
PICT0302.JPG
Sobriété du décor et du geste, recherche stylistique du costume et des supports musicaux, tout concourt à une évasion artistique dans l'univers coloré du Japon.


« Secret de Perles » était notamment rendu possible ici avec la collaboration des associations de l'amicale de Jean-Rostand à Bruyères, Villages en fête ( Champ le Duc, Fiménil, Beauménil ), Laval Loisirs, 1,2,3 écoles de Bruyères, P'tits-Mômes de Bruyères, la récré de Champ le Duc. Contribuaient également, la Ligue de l'enseignement, la ville de Bruyères, le Conseil-Général, la Région Lorraine, la CAF et la communauté de communes de Vallée de Vologne.
PICT0301.JPG

Une très jolie soirée, que le public présent vendredi 14 novembre 08 à la salle des fêtes de Bruyères a salué comme il se doit. Et, en applaudissant largement la performance des 16 comédiens déficients intellectuels. Les entreprises de Mélodia portent l'empreinte de la forte conviction, qu'en chaque être humain, quelle que soit sa singularité, peuvent être développées des facultés artistiques. Mélodia s'attache entre autres actions à servir de support aux comédiens handicapés qui souhaitent se produire dans des téléfilms ou au cinéma. Superbe.

20:50 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

13/11/2008

Bruyères : William Kenner, plombier- chauffagiste succède à Gilbert Deviras

Ses clients auront déjà fait la connaissance de William Kenner. Artisan plombier- chauffagiste, âgé de 31 ans ce jeune homme succède à Gilbert Deviras qui après des années de service part à la retraite.

PICT0222.JPG

William Kenner possède les diplômes du métier, dont un CAP de chauffagiste, mais aussi 15 ans de pratique de la profession. Il a notamment travaillé durant une dizaine d'années au sein de l'entreprise Brocard, du groupe Serge Cunin à Saint-Dié. Actuellement son siège social se situe au n° 19 rue de la gare à Brouvelieures, mais c'est au pied de l'Avison, sur la zone de Barbazan qu'il occupe son atelier. Le chauffage, avec les énergies nouvelles, les pompes à chaleur, le solaire... entrent dans le large éventail de ses capacités en la matière. La plomberie et le sanitaire sont également de son ressort. Bien sûr, William Kenner dispose aussi de toutes les « ficelles » du dépannage. Déjà, le jeune homme embauche un apprenti et il envisage aussi d'intégrer un employé dans son équipe. Gilbert Deviras qui le connaît bien lui assure une entière confiance. Et, après être resté un moment pour aider à la mise en route de son successeur, M. Deviras affirme partir tranquille pour " prendre maintenant le temps de vivre, avec du repos ! "
Entreprise de chauffage William Kenner : 03.29.50.54.60

16:27 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Armistice

PICT0246.JPG Les cérémonies de l'Armistice à Bruyères ont été l'occasion de rappeler sur l'esplanade du Souvenir, puis au carré militaire du cimetière communal le nom et la mémoire des victimes des guerres. Des soldats et des civils, dont les patronymes ont été honorés. Ni la pluie battante, ni le vent, ni le froid n'ont rien enlevé à l'attachement aux valeurs patriotiques. Quelques photos.

PICT0225.JPG


PICT0230.JPG
PICT0239.JPG
PICT0236.JPG
PICT0231.JPG


La musique municipale était présente.

PICT0243.JPG


PICT0235.JPGPICT0245.JPG


Sur le granit des noms issus d'arbres généalogiques de familles bruyèroises.
Des gerbes de fleurs ont été déposées au pied du monument aux morts par les officiels , mais on voit aussi là un petit pot de chrysanthèmes jaunes apporté là comme tous les ans en période de Toussaint par une main anonyme.

11:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

12/11/2008

Laval sur Vologne : François Wissemberg médaillé

C'est devant le monument aux morts de Laval sur Vologne qu'a eu lieu mardi à 11 h 30 la commémoration du 11 novembre.

HPIM5528.JPG

Le Colonel Patrick Chenu, Président de l'amicale des Anciens Combattants de Laval - Fays, a remis à François Wissemberg la médaille du titre de reconnaissance de la Nation, devant une foule de gens protégés sous les parapluies.
HPIM5538.JPG



Remerciements à Joël Rosselli pour l'info et les photos

15:41 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : Curieux mélange des genres

Comme dans toute la France, la cérémonie commémorative de l'Armistice permettait d'évoquer le souvenir des morts pour la Patrie et d'espérer la Paix dans le monde. Mais il est semblé déplacé à plus d'un Lavelinois que le maire annonce la fermeture de la poste de Laveline devant Bruyères devant le monument dédié aux anciens qui défendirent des valeurs précieuses. Cela, à peine terminée la Marseillaise chantée de tout leur coeur par les enfants de l'école. Et, alors que la fermeture de la Poste locale est programmée depuis un bon moment au 31 décembre 2008.
Cet étonnant mélange des genres a choqué des participants. L'un d'entre eux se dit « surpris et triste pour notre devoir de mémoire qu'une telle cérémonie puisse se terminer ainsi... ». Après les déclarations entendues à l'heure réservée au souvenir de l'Armistice ce Lavelinois est fort contrarié : « C'est “au bistrot"que nous trouverons les miettes du service de la Poste. Tout cela sans un minimum d'information et de concertation... »

07:58 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

11/11/2008

Bruyère : La Pizza Fonti se mange aussi assis !

pizzrambervillers1.jpg On s'en doutait, mais si besoin en était cette photo le prouve, Benito est tombé tout petit dans le chaudron de la potion magique de la pâte à pizza !

Très jeune, il développait ses talents en investissant le four familial pour y déposer ses premières créations. Bien du temps est passé...

pizzcamion.jpg
Avec l'aide de son épouse Frédérique, c'est en 1993 et à bord de son camion garé sur le parking d'Intermarché que ce jeune homme entreprenait son chemin de pizzaiolo. Un parcours jalonné de ces fameuses pizzas dont Benito possède le secret, et dont raffolent bien des gens.
1999 fut une date décisive pour La pizza Fonti qui migra un peu plus haut sur la rue Abel Ferry. Et de transformer une ancienne station de carburants.

Ancienne Pizza 001.jpg

Le succès allant toujours grandissant, Benito et Frédérique se sont décidés de ne plus se limiter à la pizza à emporter, mais carrément d'ouvrir leur restaurant ! Les travaux adaptés au projet réalisés pour le gros oeuvre par des entreprises, le couple s'est retroussé les manches pour plonger les mains non pas cette fois dans la farine, mais dans les produits et matériaux nécessaires à la déco intérieure. Doué en dessin, leur beau - frère Patrick Boulay s'est lui fait peintre pour notamment illustrer tout un mur d'un paysage évoquant l'Italie.
PICT0004.JPG

Avec 25 places assises, désormais les clients peuvent choisir leur menu sur une carte gourmande. Des pizzas pour tous les goûts, mais aussi déguster des pâtes avec les fameuses lasagnes. Les inconditionnels de plats montagnards trouveront de la tartiflette et plein d'autres plats.
PICT0006.JPG
Benito et Frédérique se partagent les taches coté cuisine. Les salades composées entrent dans les spécialités de Frédérique, tandis que Benito continue de mettre la main à la pâte ! Miam !
PICT0009.JPG

La Pizza Fonti 40 rue Abel Ferry à Bruyères est ouverte tous les jours midi et soir (sauf le dimanche à midi et le lundi)
Pour réserver : tél. 03.29.50.11.12.

20:00 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : des soldats, des déportés et des victimes civiles

300px-Unknownsoldier_paris.jpg L'appel aux morts de l'anniversaire de l'Armistice ravive les mémoires. Les noms de jeunes hommes morts pour la France durant la Grande-Guerre, les soldats tués au combat lors de la seconde guerre mondiale, en Indochine, en AFN, les déportés. À cette déjà trop longue liste de 123 malheureux vient s'ajouter celle des 25 victimes civiles de 1939 à 1945.
Albert Ancel, Georges Balthazard, Marie Bastien, Hortense Bataille, Marie Chonavey, Joseph Combeau, Huguette Colle, Eugénie Demangel, Xavier Dubs, Louise Dubois, Hubert Fleurence, Marcel Gachenot, Paul Gaillard, André Georges, René Grandidier, Charles Gingembre, Renée Lecomte, Edmond Mangin, Louis Petitjeannin, Paul Sevrin, Robert Solliez, Claudette Thibaut, Jean-Baptiste Thibaut, Paul Xeuxet, Hubert Nourdin.

07:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

09/11/2008

Fays se souviendra de Michel Robert

Beaucoup d'émotion contenue était perceptible samedi 8 novembre 08. Il s'agissait là d'inaugurer officiellement l'opération de réhabilitation du clocheton, souhaitée par le maire Michel Robert, décédé subitement. Un homme unanimement apprécié et à qui chacun rendait hommage en saluant sa mémoire. Le travail a été mené à bien. La petite Aude Frayssine apportait en lecture le témoignage de satisfaction de Marie-Joseph, la cloche de Fays.

PICT0165.JPGPICT0180.JPG

« Je m’appelle Marie-Joseph, la cloche du village de Fays. Je suis née en 1863 à l’entreprise des frères Goussel, fondeur à Auxerre-les-Champigneulles en Haute-Marne. Je pèse un peu plus de 300 kilos. J’ai été bénite la même année par monsieur le curé de Champ-le-Duc, Jean-Baptiste Grandferry sous l’autorité d’Auguste Colin, maire de Fays.
Mon nom de baptême figure sur ma robe de bronze ainsi que les noms de mes parrains et marraines, ainsi que ceux des généreux donateurs qui ont participé au financement de mon achat. J’occupe ainsi depuis 145 ans le clocheton situé au centre du village, juste à côté de la Mairie et de l’ancienne école. Actionnée par une corde, j’ai donc répondu à toutes les sollicitations pour sonner les évènements du village. En 2006, à l’initiative du défunt maire Michel Robert, la commune a décidé de m’équiper d’une commande électronique pour rythmer la vie du village. Pour ne pas être en reste, la rénovation de mon clocheton vient d’être réalisée. Au sein de ce nid douillet, je vous dis tout le plaisir que je ressens de sonner sans retenue, en exposant ma belle robe de bronze à tous ceux qui prendront le temps de me regarder depuis la rue. La nuit, il y a même un éclairage pour me mettre en valeur... Je vous dis tout mon plaisir de sonner à la volée pour remercier tous ceux qui se sont associés à ma réhabilitation et je vous remercie tous d’être venus en si grand nombre assister à cette cérémonie. »


PICT0164.JPG




« Ces travaux ont été conçus par un homme de notre village, modeste et discret, Marcel Balland, qui, avec une compétence remarquable, en a non seulement dressé les plans, mais aussi a veillé à leur réalisation avec un haut niveau d’exigence. » dira Yves Bastien. L'actuel maire remercierait également Olivier Poirot, employé communal de Fays, pour la parfaite réalisation des travaux de finition : remise à neuf de la robe de Marie-Joseph, peinture et nettoyage des abords. Merci aussi aux entreprises locales qui ont effectué les différents travaux (Nourdin, Sonrier, Lepaul, et Cavalli). Yves Bastien n'oubliait pas le conseil général et Michel Langloix qui a porté le projet pour l’obtention d’une subvention de 1. 320 €, soit 33 % du coût global HT, évalué à 4000 €. « L’aménagement de la place du village s’est inscrit dans une opération globale de rénovation de centre de bourg comprenant, outre l’enfouissement des lignes électriques de proximité, la création d’une aire de stationnement, divers aménagements paysagers, le bassin de grès et la croix. Initiée sous le mandat de Michel Robert, cette importante opération a été réalisée en 2003... »
PICT0192.JPG
PICT0183.JPG
PICT0189.JPG
PICT0188.JPGFace à la foule des Faysiens, mais aussi d'élus et de gens de tout le canton qui avaient tenus d'être présents en cet après - midi particulier, le maire invitait ensuite l'épouse du défunt à lever le voile d'une plaque apposée près de la porte de la maison pour tous.
Un instant très fort d'émotion.



« La place du village et le clocheton se font face et constituent le cœur du village avec la mairie et la « Maison pour tous ». Ce cœur a été très ébranlé par le décès brutal de Michel Robert le 20 mars 2007, voilà maintenant 17 mois. En reconnaissance à Michel, homme de cœur et d’honneur, la commune de Fays qu’il a si bien servie, a décidé aujourd’hui de rendre hommage à sa mémoire par la pose d’une plaque à son nom au regard de la place du village... »
PICT0199.JPG

PICT0197.JPG


Et, s'adressant au disparu d'ajouter : « Nombreux ont été les grands projets que tu as réalisés et je ne citerai que les principaux : l’aménagement du centre du village déjà évoqué, la carte communale, l’élargissement du CD 44d, l’aménagement du quartier du Tinturon, la rénovation du clocheton. D’autres grands projets verront prochainement leur conclusion : la protection des sources du Cul d’Onstot, l’aire de jeux, dans le cadre de la CCVV pour ce dernier... »

Dans la douceur de l'automne, le petit village Fays vient là de rendre hommage à Michel Robert, chapeau bas.

18:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

07/11/2008

Bruyères : De fil en aiguille ouvre ses portes

Parmi les bonnes nouvelles du petit monde commerçant bruyèrois en cette fin d'année 08, on retiendra l'ouverture rue Léopold de l'enseigne « De fil en aiguille ». Manuela Suchetet a trouvé l'opportunité de s'installer au pied de l'Avison dans les ex locaux de l'assurance MMA qui a migré au 28 de l'avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères.

PICT0152.JPG

En quelques semaines, Manuela et son mari Jérôme ont réalisé des transformations utiles et du plus bel effet.
Voici donc une déjà très belle enseigne qui du mardi au samedi propose de la laine, du fil, des articles de mercerie, du canevas, des vêtements de nuit et plein d'articles assortis. La patronne des lieux connaît parfaitement son produit. Et pour cause, elle est déjà propriétaire à Gérardmer depuis 8 ans du même style de magasin. Les personnes qui souhaitent faire réaliser des retouches trouveront aussi une réponse à leurs besoins. En janvier, et cela comme en Perle des Vosges où cela fonctionne bien, Manuela proposera également un club de tricot. L'inscription sera entièrement gratuite et offrira bien des possibilités d'évoluer de façon sympa dans la pratique de la laine et des aiguilles. Durant quelques jours, Manuela tiendra elle-même boutique. Ensuite, elle confiera le magasin à Céline Valence et à Christine Dubas. En attendant, voici un fond de commerce tout douillet, dont les rayons sont déjà très bien garnis de laine. Bergère de France, Katia, Plassard, Rico... les connaisseurs y débusqueront leurs marques préférées. En attendant de fil en aiguille, l'hiver n'a plus qu'à bien se tenir !

16:59 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

06/11/2008

Bruyères : des carottes géantes !

lapin-carotte.jpg

Les caprices de la nature n'en finissent pas d'étonner.
Tout le monde ou presque à Bruyères connaît André Georges qui demeure rue de la Libération. Jardinier émérite, André ne pensait tout de même pas en déposant dans son potager des semences de carottes au printemps réussir de tels records. De la variété Colmar, les carottes ont poussé au-delà de toutes espérances.

PICT0142.JPG

Quelle surprise en effet de découvrir une carotte pesant à elle seule le poids respectable d'un kilo ! Et, d'autres tout aussi jolis spécimens avoisinant la livre ! De quoi se régaler !

16:31 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères, Polynésie : Julien Cuny, maître aïkido

03_11_08.jpg


Des nouvelles de Polynésie sont arrivées avec une coupure d'un journal local faisant part de la montée en flêche du bruyèrois Julien Cuny. Maître en aïkido parmi les plus grands maîtres ( à droite sur la photo, au second rang ) de ce monde pratiquant cet art martial, Julien est à l'honneur.

Et voici deux " petits monstres " très fiers de leur papa.
IMG_1227.jpg


Inutile de dire que papa Fifi et maman Arlette Cuny sont eux aussi ravis des exploits de leur grand garçon. Ils ont une pensée forte pour Roger Elandaloussi qui fut le premier maître en aïkido de leur fils et tiennent à le remercier d'un grand coup de chapeau !

Et, tous les deux rêvent d'aller rendre visite à leurs enfants, là :
IMG_1130.jpg


11:13 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : concert samedi soir

Concert " A Marie " samedi 8 novembre en l'église Notre Dame de l'Assomption à Bruyères à 20 h 30

ENTREE 10 €


vierge.jpg
A l’origine (1973) chorale de la paroisse protestante créée pour fêter le centenaire du temple protestant, le Choeur Marc Boegner a évolué vers un choeur autonome qui, toutefois ne souhaite pas renier son origine ni son nom, Marc Boegner, écrivain et pasteur né à Epinal, prédicateur, membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques et chevalier de l’oecuménisme.
Le Choeur Marc Boegner fut dirigé par Dominique Aleveque jusqu’en 1995. Il a animé des manifestations musicales en France, mais aussi par delà les frontières en Allemagne, en Angleterre, en Hongrie et en Slovaquie avec notamment au répertoire des cantates de Bach, la Messe des morts de Gilles, l’oratorio Elias de Mendelssohn, le Requiem de Fauré, la Missa Solemnis de Liszt ainsi que diverses oeuvres de Goudimel, Schubert, Bartók ou Poulenc.
De 1996 à 2002, avec la Petite Fugue de Luxeuil et son chef Yves Martin, ce fut un répertoire pour un ou deux choeurs : extraits de choeurs de Verdi, passion selon St Matthieu de Bach, oratorio le Messie de Händel, la messe en Ut mineur de Mozart…
Depuis 2003, c’est avec Philippe AUBRY que le choeur travaille. Il s’est adjoint depuis deux ans maintenant le précieux concours de la pianiste Sandrine Muller tant pour travailler que pour se produire. Des oeuvres de Schütz (madrigaux et magnificat latin) la messe brève Sancti Johannis de Deo de Haydn furent au programme.
Tout au long de ces années le Choeur Marc Boegner a prêté son concours activement à des oeuvres données avec l’Orchestre de Chambre d’Epinal, seul ou avec d’autres choeurs d’Epinal pour donner : St Nicolas de Britten, la Missa di Gloria de Puccini et un concert d’oeuvres de Gershwin : Broadway. Actuellement, le Choeur Marc Boegner est composé de 53 chanteurs (20 voix d’hommes, 33 de femmes) tous des amateurs, animés à la fois par une solide amitié, le plaisir de chanter ensemble des oeuvres nécessitant de leur part un travail régulier et la joie de partager ce plaisir avec le public qui vient les rencontrer.
L’année 2004-2005 a été marquée par un partenariat étroit avec l’Orchestre de Chambre d'Epinal pour un programme de musiques baroques et contemporaines données dans les Vosges, à Bozel (Savoie) et à Chieri (ville italienne jumelée avec Epinal) : Magnificat de Buxtehude, extraits de la Berliner Messe d’Arvo Pärt, Surrexit Pastor Bonus de Schütz et une oeuvre Vagn Holmboe.
En décembre 2005, le Choeur Marc Boegner a interprété pour le temps de Noël l’oratorio de Noël de St Saëns, la messe D 167 de Schubert, ainsi que des oeuvres a capella de Niels La Cour et Vagn Holmboe. Il était à cette occasion accompagné par un petit ensemble orchestral composé d’amis du choeur, tous grands élèves de conservatoire ou professeurs de musique.
Un nouveau partenariat avec l’Orchestre de Chambre d'Epinal a été développé sur les années 2006 et 2007 pour un programme donné à Bozel (Savoie), Privas et Viviers (Ardèche), Epinal (église de la Vierge et maison d’arrêt), Golbey (entreprise Michelin). Les oeuvres au répertoire du choeur étaient données a capella ou accompagnées au piano par Sandrine Muller (chants moraves de Dvořak) et bien sûr avec l’orchestre (chorals de Bach, extraits du Magnificat de Vivaldi, cantique de Jean Racine de Fauré).

Philippe Aubry, chef de choeur.
Tombé dans le monde de la musique à l’âge de 9 ans, Philippe Aubry a fait de la pratique chorale le trait dominant de son parcours d’amateur. De l’harmonie municipale du Thillot où il a appris les bases de la musique à la rencontre d’Erwin Ortner, célèbre chef du Choeur Arnold chönberg de Vienne à qui il doit l’’ssenetiel de sa formation de chef de choeur, Philippe Aubry dirige depuis plus de trente ans des chorales et choeurs en Lorraine et en Champagne Ardennes>. La fréquentation assidue de l’Académie Internationale de Krems an der Donau en Autriche lui a permis de travailler avec des chefs tel le danois Sten Lindholm, la suédoise Christina Hörnell ou encore l’allemand Fritz Ter Wey. Mais c’est bien Erwin Ortner qui lui a tracé la voie en retenant plusieurs fois ses interprétations à Krems pour sa sélection de pièces musicales qu’il présentait dans son émission hebdomadaire sur le premier programme de la radio autrichienne (OE1)

Sandrine Muller, pianiste accompagnatrice.
Actuellement professeur de piano et formation musicale à Thaon le Vosges, elle accompagne les répétitions et concerts du Choeur Marc Boegner depuis 2005. Elle a obtenu les médailles d’or de formation musicale, de piano et de musique de chambre au Conservatoire régional de Nancy ainsi qu’ne deuxième médaille en piano au Conservatoire national de Paris. Titulaire d’une licence de musicologie, du DEM, du CFEM
d’accompagnement (Nancy) elle a obtenu également le PSIR en musique de chambre. Accompagnatrice dans de nombreux concours ou examens (Epinal, Luxeuil, Vittel, Nancy) elle a enseigné la formation musicale et le piano à Pont-à-Mousson et à Ludres ainsi qu’à l’Association pour la Promotion de la Musique.

Les instrumentistes qui accompagnent le Choeur Marc Boegner sont des amis du choeur, soit des professionnels de l’Ensemble Alliance, la plupart faisant partie du quatuor éponyme, soit des amateurs membres de l’Orchestre de Chambre d'Epinal avec lequel le Choeur Marc
Boegner s’est produit à plusieurs reprises.

Danièle Castello membre d’Alliance
Nelly Matchabeli, membre d’Alliance
Olga Ferry, membre d’Alliance, violons.
Serge Najean, membre de l’O. C. E, altos.
François Thiebaut, membre de l’O. C. E.
Brigitte Blaise, membre de l’O. C. E, violoncelle.
Revaz Matchabeli, membre d’Alliance, piano
Sandrine Muller, Professeur, accompagnatrice du Choeur.

Contrairement à ce qui avait été annoncé précedement l'entrée n'est pas libre mais coûte 10 €

07:41 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |