Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2012

Bruyères : le futsal réjouit son monde !

Le grand tournoi futsal organisé à la salle polyvalente de Bruyères par le club SMB local s'est achevé vendredi 17 février. Tout l'après-midi étant alors réservé à la catégorie U17 avec 
12 équipes en lice. Trente cinq rencontres de 7 minutes furent nécessaires pour départager l'enthousiasme des joueurs. Ce sont finalement les équipes favorites qui se sont le mieux classées dans ce tournoi. Les équipes de Thaon 1 et Thaon 2 terminent à la première et seconde place du podium. Le classement des autres équipes sont les suivantes : 3e Eloyes 2, 4e Le Tholy 2, 5e Eloye 1, 6e Le Tholy 1, 7e Pouxeux, 8e l'équipe du SMB, 9e et 10e les 2 équipes d'Avières, 11e Aydoilles et 12e Chavelot. 

Des photos des équipes gagnantes, cliquez sur l'angle qui se soulève, et retrouvez les photos en plus grand format dans l'album colonne de droite du blog.

Le soir venu, le tournoi s'est clôturé par l'engagement de 16 équipes U19, seniors et vétérans, venant de différents clubs du secteur. C'est l'équipe U19 du SMB « les The Miss Teaks » qui a remporté le tournoi devant l'équipe senior du SMB « les Paye Ton Pak ». Félicitation à cette équipe U19 qui s'étant qualifiée récemment à la finale futsal des Vosges, va dimanche prochain défendre les couleurs du SMB et des Vosges à la finale régionale futsal à Stenay dans la Meuse. Ces joueurs ont tous les encouragements des sportifs bruyérois.
Concernant cette derrière journée de futsal, les 5 premières équipes les mieux classées par catégories sont reparties avec des coupes offertes par le Conseil Général des Vosges, par la Ville de Bruyères et des commerçants de Bruyères, notamment le magasin Intermarché et le café du Point-Central à Bruyères. De l'avis général, ce fut une belle compétition et une totale réussite sur le plan de l'esprit sportif.  

09:21 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

19/02/2012

Bruyères : Georges Viry nous a quittés

Georges Viry.jpgSouffrant depuis un peu plus d'un an, Georges Viry s'est éteint vendredi 17 février 2012 au service oncologie de l'hôpital Jean Monnet à Épinal où il luttait courageusement contre le mal qui le minait.

Enfant du pays, Georges naquit le 19 mai 1944. Avant-dernier de 8 enfants, il était le fils d'Ernest et Marguerite Viry. C'est dans sa ville natale qu'il réalisa ses études primaires. Orphelin de père alors qu'il n'avait que 6 ans, Georges entra dans le monde du travail dès l'âge de 14 ans. Il fut alors embauché comme plombier chauffagiste, dans l'entreprise de son frère, Ernest Viry. Il y demeurera durant 46 ans, tout au long de sa carrière professionnelle.

Le 5 août 1968, Georges s'était marié avec Anne-Marie Viry. Quatre enfants virent le jour au sein du couple : Stéphane, époux d'Emmanuelle Poirot, adjointe au maire de Bruyères où il demeure ; Catherine, compagne de Jacques Quatrevaux à La Saulsotte (10) ; Jean-Michel, décédé à l'âge de 2 ans à la suite d'un terrible accident de la circulation ; Nicolas, compagnon de Nicolas Levo qui demeure à Barberey Sainte Supplice (10). Grand-père de Clotilde et Mathis, M. Viry vivait une retraite paisible dans son pavillon du lotissement d'Honolulu à Bruyères. Sortant peu, « Jojo » comme beaucoup le prénommaient affectueusement aimait la nature et en saison prenait plaisir de partir à la recherche de champignons. Bon camarade, et d'une nature joviale, il engageait facilement la conversation autour de lui. Son décès survenu à l'âge de 68 ans, chagrine ses proches, et tout ceux qui nombreux l'aimaient bien.

Georges Viry repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 20 février 2012 à 14 h en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

TV à vendre

tv.jpg

VENDUE

Cause déménagement, à vendre un téléviseur Proline 2031 S – 51 cm en excellent état.

Prix de vente : 35 euros

Si intéressé contacter rapidement : 06.07.35.72.42

18/02/2012

France : En cas de victoire, Jack Lang vise le perchoir !

exclusivite-fr.gifCandidat PS dans la deuxième circonscription des Vosges, Jack Lang a accordé une longue interview exclusive à La Girafe d'Avison-Autrement. Jack Lang assure de son soutien total à François Hollande, dont il ne doute pas un instant de l'élection à la présidence de la République.

Après des législatives favorables, Jack Lang briguera la présidence de l'Assemblée Nationale. 

La Girafe : Voici maintenant plus d'un mois et demi que votre candidature aux législatives est officielle. Lorsque l'on évoque encore un parachutage est-ce que cela vous agace ?

P1150469.JPGJacques Lang : Non, cela m'amuse, car c'est totalement imaginaire. D'ailleurs, c'est quoi un parachutage ? C'est lorsque le bureau central d'un parti impose aux forceps un candidat sur un territoire auquel il est totalement étranger. Telle n'est pas ma situation ! Ce sont les militants de la circonscription qui m'ont appelé. J'ai été sollicité et honoré par cette demande. Ce n'est pas une décision nationale, mais un appel de la base. Faut-il le rappeler, je suis né à Mirecourt.

Je suis totalement Lorrain, jusqu'au bout des doigts. En Lorraine, j'ai réalisé mes études, travaillé dans l'enseignement... Tenez d'ailleurs, je rencontre souvent et avec plaisir de mes anciens élèves. Vosgien, je le suis de naissance et d'esprit.

Les Vosges sont mon paysage intérieur. Ministre, j'ai favorisé à Saint-Dié avec Christian Pierret la création d'un IUT, d'une école d'ingénieur.... J'ai soutenu le projet d'achat des vitraux de la cathédrale, une des plus belles commandes du genre... J'ai beaucoup aimé aussi travailler avec Philippe Seguin à Épinal. C'était un homme de qualité. J'ai réussi à faire classer le magnifique théâtre de Mirecourt. Ministre à l'Education-Nationale, j'ai créé au moins 400 postes. Aujourd'hui, que chacun vienne rendre compte des actes. Je ne tombe pas de Vénus ou de Mars !

L.G : Comment va se composer votre équipe de campagne ?

J. L : Je veux notamment près de moi, une personne d'avenir. Il nous faut créer une dynamique pour une certaine forme de reconquête du pluralisme politique. Il est anormal que dans les Vosges, quatre députés sur quatre soient issus de l'UMP... Je veux rendre au PS ce qu'il m'a donné. Autour de moi, j'ai mes amis... Christian Pierret bien sûr, j'ai mon directeur de campagne, Jacky Homel, mais aussi les militants qui font un travail remarquable. Je constate une détermination sans faille... Les appuis sont forts et enthousiastes ! Un comité de soutien pourra se former... Et, pas forcement rien qu'avec des socialistes, d'autres venus de bords politiques différents sont bienvenus.

L.G : Vous avez déjà rencontré pas mal de gens, pris la température de la situation économique et sociale du secteur, quel est votre sentiment ?

J.L : La région est une grande victime de la désindustrialisation. Le programme de François Hollande prévoit un changement radical de méthode. Il y a des propositions, des mesures pour la formation et l'éducation. La situation est attristante. Depuis 2002, l'État a détruit en France cent cinquante mille postes. Jamais on n’a autant maltraité avec une telle violence l'Éducation Nationale. On l'a brisée, cassée, sacrifiée ! Détruite au-delà de l'imaginable ! La Déodatie rejoint les souffrances rencontrées au plan national. Mais, je suis un optimiste inoxydable ! Il y a des initiatives originales à suivre. Il nous faut recréer un tissu industriel. Les élus ont de l'imagination pour avancer dans le bon sens.

L.G : À ce propos, que pensez-vous du projet Nova América lancé par Christian Pierret ?

J.L :  Il faut ce genre de projets qui portent loin et qui redonnent la fierté, la passion ! On est jamais assez ambitieux pour le territoire, et aussi cette idée d'université de géographie, elle entre en ligne droite avec le Festival de Géographie. Ma candidature est celle de l'espoir, je souhaite être une chance pour les Vosges. De par mon expérience, les contacts que je peux avoir... Je ne viens pas ici prendre la place de quelqu'un. Il y a un candidat UMP c'est Gérard Cherpion. Je ne suis pas contre sa personne. Mais contre des idées, et une certaine politique. Si je ne suis pas là pour apporter un plus, alors je ne sers à rien... Je veux apporter un rayonnement.

L.G : Si François Hollande est élu comment envisagez-vous la suite ?

J.L : Nous entrerons alors dans une aire nouvelle avec davantage de pouvoirs pour les collectivités territoriales, ce sont les plus proches des gens. Avec une Assemblée Nationale qui retrouvera son pouvoir, sa raison d'être. J'ai envie d'être l'un des acteurs du renouveau du parlement. C'est une ambition qui rejoint une volonté d'innovation. Je ne suis pas candidat à un poste de ministre. Il faut refonder notre république. Et, là pourquoi pas, je me verrais bien à la présidence de l'Assemblée Nationale ! Attention, je ne m'y désigne prétendant de droit, comme ont pu le faire certaines personnes. Je me soumettrai au vote bien évidemment...

L.G : Et, si Nicolas Sarkozy est le gagnant de la présidentielle ?

J.L : Je ne suis pas un antiSarkozy primaire. Il faut être honnête, ce qui a été appelé l'ouverture, c'est soldé par un échec, à part peut-être pour Martin Hirsch, un cas particulier. La réélection de Nicolas Sarkozy est pour moi inimaginable ! Cette présidentielle va prendre la forme d'un référendum, un oui ou un non au président sortant pour un nouveau mandat. On ne peut pas dire que tout a été raté. La révision constitutionnelle était importante et je ne regrette pas d'y avoir participé. Mais globalement... la précarité, la pauvreté prospèrent. L'injustice sociale devient insupportable. Quelles que soient les qualités d'énergie et de courage de l'actuel président.

L.G : Puisqu'il est question de la présidentielle, que pensez-vous de chasse aux signatures de Marine Le Pen ?

J.L : Je n'ai vraiment aucune sympathie pour les idées de Mme Le Pen, son programme est un désastre absolu. Mais, vu qu'elle représente environ 15 à 16 % des voix des votants, si elle n'était pas candidate, ce serait une anomalie qui laisserait un sentiment de malaise. Cela dit, le PS ne va tout de même pas demander à ses élus de fournir des signatures à quelqu'un d'autre qu'à son candidat. C'est logique...

L.G. : Jack Lang, si vous êtes élu résiderez-vous en Déodatie ?

J.L : Tout à fait ! D'ailleurs, je visite et je suis à la recherche d'un appartement où je me sentirais bien.

L.G : Aurez vous une permanence ?

J.L : Bien sûr ! Pendant la campagne ce sera dans les locaux de la permanence du PS à Saint-Dié-des-Vosges.

L.G : Et pour la suite ?

J.L : La suppression du cumul des mandats renforce la démocratie. Si l'on est ministre, on doit l'être à 100 %. On se doit lorsque l'on est élu de se dédier à l'État ou à sa mairie en totalité. Un député doit l'être à part entière. Il doit défendre l'intérêt national et celui de sa circonscription. Ce changement voulu par François Hollande sera révolutionnaire. Pour le moment, je vais vers les gens, je prends le temps de les rencontrer, de bien m'imprégner de la circonscription. J'aime écouter. Et, vous savez, je suis heureux d'être ici. La moitié de ma vie jusqu'aujourd'hui est Lorraine, c'est une sorte de retour aux sources. Je suis accueilli avec beaucoup de gentillesse. Cela transcende les frontières politiques. Il va falloir redonner courage, rendre de la confiance... Il faudra travailler main dans la main avec Hollande pour le plus large consensus politique possible. Ouverture, tolérance, écoute, rassemblement...Y compris pour les élus qui ne seront pas de la majorité. .  Il faut être capable de faire naître des ondes positives ! Nous sommes dans un pays qui a tout pour réussir. Il faut donner l'envie d'avoir envie !

Propos recueillis par JTH

P1150475.JPG

Clic, clac, au fil de ses rencontres, photo avec Jack ! 

23:10 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : souvenirs, souvenirs, reconnaissez les !

Photo classe Bruyères.jpg

Voici une photo de la classe de garçons à Bruyères, datant très certainement au tout début des années 60. Essayez de les reconnaitre, ainsi que leur institutrice.

Si vous aussi avez des photos de classes, de communion, du service militaire, visites de personnalités... vous pouvez les envoyer par courriel à la Girafe qui se fera un plaisir de les publier. 

08:35 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

France : Adieu le Franc !

caisse-enregistreuses.gifLe Franc, c'est fini ! Le 18 février 2012, il n'est maintenant plus possible d'échanger contre des euros les cinq derniers billets en Francs. Donc, s'il vous reste encore de l'argent en Francs, ce n'est plus que papier et souvenirs... francs Saint Exupéry 50 frs.jpg

07:44 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

17/02/2012

Bruyères : décès de Georges Viry

BRUYERES, LA SAULSOTTE (10), BARBEREY STE SUPPLICE (10)

Madame Anne-Marie VIRY, son épouse ;
Stéphane et Emmanuelle VIRY,
Catherine VIRY et Jacques QUATREVAUX,
Nicolas VIRY et Nicolas LEVO,
Clotilde et Mathis, ses petits-enfants ;
Ses soeurs, beaux-frères et belles-soeurs ;
Ainsi que toute la parenté,

Ont la douleur de vous faire part du décès de

                                      Monsieur Georges VIRY

                                       Survenu à l'âge de 68 ans

Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 20 février 2012 à 14 h, en l'église de Bruyères,
suivies de la crémation.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.
Ainsi que le Docteur D. Schneider, le Docteur Huck et le personnel médical de Bruyères et d'Epinal.

Monsieur VIRY repose au Funérarium Lapoirie, 14 rue de l' hôpital à Bruyères.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur www.avis-de-deces.net

Bruyères : décès de Georges Viry

La classe 1964 vous fait part du décès de leur conscrit et ami, Georges Viry, décédé le 17 février 2012. 
Et, prie tous les camarades d'assister aux obsèques célébrées lundi 20 février à 14 h en l'église de Bruyères. La classe 1964 présente ses sincères condoléances à sa famille.

 

Bruyères : décès de Suzanne Thomas

BRUYERES, DARNEY, LA HOUSSIERE

Les familles Thomas, Gillet, Poirot, Pierrat, Villaume

Ainsi que toute la parenté

ont la douleur de vous faire part du décès de

                                       Mme Suzanne Thomas, née Gillet,

                                    Sage femme, survenu à l'aube de ses 95 ans. 

Ses obsèques seront célébrées samedi 18 février à 16 h 30 en l'église de la Houssière.

Suivies de l'inhumation au cimetière de La Houssière.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

Domicile mortuaire : Mme Thomas repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

   

Bruyères : des vacances sportives bien occupées !

La semaine du 14 au 17 février a été consacrée par les dirigeants éducateurs du SM Bruyères au football en salle. Il s'agissait de faire évoluer à la salle polyvalente les jeunes sportifs pendant les vacances scolaires de Carnaval. Le club recevait ainsi par invitation ( pour toutes les catégories des U11 aux U19 et seniors ) entre 10 et 16 clubs vosgiens, dont les plus renommés que sont le SAS d'Épinal, le SRD de Saint-Dié et l'ES Thaon.
Le mardi 14 février, tout l'après-midi était réservé à la catégorie U11. Douze équipes se sont affrontées pour un total de 35 rencontres de 7 minutes. C'est l'équipe de Avières qui termine première en remportant le tournoi après être venue à bout de l'équipe U11 de Bruyères, qui avait gagné tous ses matchs avant la finale.

Cliquez dans l'angle qui se soulève et retrouvez les photos en diaporama dans l'album, colonne de droite de la Girafe

Les classements sont les suivants : 1er Avières 1 ; 2e SM Bruyères 1 ; 3e Aydoilles ; 4e Fraize- Plainfaing ; 5e Sainte Marguerite ; 6e SRD Saint-Dié ; 7e et 8e Granges 1 et 2 ; 9e Avières 2 ; 10e et 11e SMB 2 et SMB 3. Pour terminer, la 12e place est revenue à l'équipe de Pouxeux. 
Mercredi 15 février l'après-midi était réservé à la catégorie U13. 14 équipes se sont affrontées pour un total de 49 rencontres de 5 minutes. Termine 1ère l'équipe du SAS Épinal favorite du tournoi ; 2e Charmes ; 3e Granges 1 ; 4e Fraize Plainfaing ; 5e Thaon 1 ; 6e SM Bruyères 1 ; 7e Sainte-Marguerite, 8e Chavelot ; 9e SMB 2 ; 10e Gérardmer ; 11e Aydoilles ; 12es Granges 2 ; 13e Thaon 2 et 14e l'équipe SMB 3.


Le jeudi 16 février tout l'après-midi était réservé à la catégorie U15. 10 équipes se sont affrontées pour un total de 25 rencontres de 8 minutes. L'équipe de Aydoilles 1 a remporté le tournoi en battant l'équipe de SRD Saint-Dié pourtant favorite du tournoi. Les classements sont les suivants : 1ère Aydoilles 1 ; 2e le SRD Saint-Dié 2 ; 3e Eloyes ; 4e le SRD Saint-Dié 1 ; 5e Granges 1 ; 6e Thaon, 7e Aydoilles 2 ; 8e Granges 2 ; 9e SM Bruyères et 10e Sainte Marguerite.
Sur ces 3 premières journées, l'ensemble des équipes a eu un comportement exemplaire sur le terrain. Les arbitres bénévoles n'ont pas eu de difficulté pour officier ces rencontres. 
Les 5 premières équipes les mieux classées par catégories sont reparties avec des coupes offertes pour la plupart par le Conseil-Général des Vosges, la Ville de Bruyères, le magasin Intermarché de Bruyères et Abel, patron du Café du Point-Central à Bruyères.

La dernière journée le vendredi 17 février est réservée l'après-midi à la catégorie U17 composée de 12 équipes et le soir aux U19, les seniors et les vétérans composés d'un groupe de 16 équipes.    

08:24 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

16/02/2012

Lépanges sur Vologne : René Boyé nous a quittés

LEPANGES SUR VOLOGNE, AYDOILLES, VAUBEXY

Madame Paulette BOYÉ, son épouse ;
Serge JACQUEMIN et Dominique, sa fille ;
Cécile et Camille, ses petites-filles et leurs compagnons ;
Baptiste, son arrière-petit-fils ;
Monsieur et Madame Roland RENAUX,
Monsieur et Madame Jean-Marie BALLAND,
Ses neveux, nièces, cousins et cousines,

Ainsi que toute la parenté,

ont la douleur de vous faire part du décès de

                                       Monsieur René BOYÉ

                                        dans sa 90ème année 

Ses obsèques seront célébrées samedi 18 février 2012 à 14 h 30, en l'église de Lépanges sur Vologne. 

Suivies de l'inhumation au cimetière de Lépanges sur Vologne.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire-part.

Par avance, La famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

Monsieur BOYÉ repose au Funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur www.avis-de-deces.net

France : à propos de la TVA sur les livres

Le service de presse du député, Gérard Cherpion, fait savoir que dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, actuellement en discussion à l'Assemblée Nationale, un amendement permettant le retour à une TVA à 5,5 % sur les livres a été débattu. « Considérant que le livre est un vecteur culturel important, et comme il s'y était engagé auprès des libraires, Gérard Cherpion a voté cet amendement... » Et, de jeter une pierre dans le jardin du candidat PS aux législatives sur la deuxième circonscription des Vosges. « Jack Lang était comme à son habitude absent. »

17:53 Publié dans Politique |  Imprimer |  Facebook | |

Saint-Dié-des-Vosges : l'état civil de la semaine

Naissances :

13 février – Louis HAUSS – domicilié à MANDRAY (Vosges), 156 rue des Angles.

14 février – Côme HENRY – domicilié à ENTRE-DEUX-EAUX (Vosges), 14 rue du Mont-Davaux

Parrainage civil :

11 février – Rébecca et Angélia PIERREL – domiciliées à SAINT-DIE-DES-VOSGES, 8 rue des Travailleurs

Ils nous ont quittés :

06 février – Pierre MANGEAT – 89 ans – domicilié à SAINT-DIE-DES-VOSGES, 54 rue de la Roche des Fées,décédé à COLMAR (Haut-Rhin).

10 février – Raymonde MARCHAL, veuve SCHOENHER – 89 ans – domiciliée à RAON-L’ETAPE (Vosges), rue des Bruyères.

11 février – Jean THIRION – 94 ans – domicilié à GRANGES-SUR-VOLOGNE (Vosges), 34 rue de Lattre de Tassigny.

11 février – Georgette FERTIG, épouse ROUBY – 85 ans – domiciliée à SAINT-DIE-DES-VOSGES, 48 avenue du cimetière militaire – Les Tiges.

11 février – Henri MARTIN – 84 ans - domicilié à LA HOUSSIERE (Vosges), 610 Chemin du Raing Colle.

11 février – Jean JACQUEMIN – 65 ans – domicilié à WISEMBACH (Vosges) 10 Le Repas.

12 février – Ginette ANTOINE veuve GUIOT – 79 ans – domiciliée à SAINT-DIE-DES-VOSGES, rue Léon Jacquerez.

12 février – Paul MICLOT – 85 ans – domicilié à SAINT-DIE-DES-VOSGES, 25 chemin du Bois Basselin.

12 février – Noëlla PATENOTTE veuve NOEL – 95 ans – domiciliée à SAINT-DIE-DES-VOSGES, Kellermann - La Chaumière.

13 février – Gérald BLAISE – 59 ans – domicilié à COLROY-LA-GRANDE (Vosges) 19 Rue André Gardon.

17:16 Publié dans Etat-civil |  Imprimer |  Facebook | |

Ordinateur à vendre

Vends ordinateur pour enfant bon état avec imprimante prix : 10 euros

 

a vendre 002.JPG

 

Tél : 03.29.50.27.97

Vosges : Valentin et Thomas en 4 L sur les sentiers du désert !

Timbre.jpgVoici un an, Valentin Colin Neuveville-devant-Lépanges et Thomas Danner, de Biffontaine, se lançaient dans la grande aventure qu’est le 4 L Trophy, un raid réservé aux étudiants. Il s'agit pour ces jeunes gens d'être à bord de Renault 4 L dans le désert marocain. Valentin et Thomas, tous les deux étudiants en École d’ingénieur à Nancy à l’ESSTIN (École Supérieur des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy) ont choisi de se lancer dans cette aventure. Et, ainsi participer à un projet formateur et sportif. Pour entrer dans ce programme, Thomas et Valentin ont créé l’association « 4L CSA » avec Challenge Solidarité Aventure comme support administratif. Il leur fallait aussi, ce qui n'est pas le plus facile, de réunir la somme d’environ 7000 euros. Cela, afin de couvrir les frais de voiture, d’inscriptions, d’essence et de péage, ainsi que les frais divers ( sangles, fusées de détresses, trousse à pharmacie…). Les deux amis ont donc, tout au long de l’an,née démarché les médias, banques, assurances, et d'autres sponsors. 

IMG_0589.JPG

C'est fait, Thomas et Valentin, équipage n° 954, sont partis de La Neuveville-devant-Lepange, mardi 14 février ( bonne fête Valentin ) pour se présenter ce jeudi 16 février à Saint-Jean-de-Luz afin d’effectuer les contrôles administratifs et techniques. Si tout va bien, ils prendront la route du sud de l’Espagne et du Maroc pour y effectuer 6 étapes dans le désert.

Il sera possible de les suivre sur internet via la chaine dédiée « 4L TV » et le site internet www.4ltrophy.com ou encore sur diverses chaines de télévision : TF1 (JT, automoto) , France 2 (JT, stade 2), M6, LCI…

En attendant, on croise les doigts et bon vent du désert !

08:40 Publié dans Actualités, Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Roues à vendre

A vendre 4 roues complètes  jantes alliage + roue de secours pour Fiat Punto.

001.JPG

 Prix à débattre. Contacter Bruno au 03 29 36 82 85 ou 06 32 57 43 48   

15/02/2012

Fontenay : La 673e section en assemblée générale

Cette année, les assises annuelles de l'association des Médaillés militaires se déroulaient à Fontenay. Les rapports moral et financier du président Joël Rosselli étaient approuvés à l'unanimité. 

P1100101.JPG

Les élections du tiers sortant permettaient de composer le bureau de la 673e section des cantons de Bruyères, Brouvelieures. Joël Rosselli est reconduit à la présidence. Sont désignés : vice-présidente et présidente des dames d'entraide Paulette Parissot ; secrétaire, Odette Rosselli ; trésorier, Paul Parisot. Les membres du bureau élus et réélus sont : Suzanne Barbier, Michel Belcourt, Christian Collot, Monique Cunin, André Georges, Jean-François Guillot, Christian Rancan (qui est nommé vérificateur aux comptes et suppléant de Joseph Goaer), André Regnier, Robert Sarre, Denis Weigel.

P1100100.JPG

Joël Rosselli exprimait son attachement aux valeurs de la Médaille militaire. Guy Colne, maire de Fontenay, Michel Langloix, conseiller général honoraire, Christian Tarantola, conseiller général du canton de Bruyères, André Claudel, président de la communauté de communes de la vallée de la Vologne, Jean Michaud, maire adjoint de Bruyères, colonel responsable des associations patriotiques de Bruyères, Dominique Lallemand, lieutenant commandant la brigade de gendarmerie de Bruyères, Michel Belcourt, maire honoraire de Padoux avaient tenu d'être présents. Le conseiller général du canton de Brouvelieures, Étienne Poucher, était excusé, retenu de problèmes importants de gel à l'école de Fremifontaine, où il est maire.

P1100085.JPG

Malgré, une température polaire affichant moins 16 ° et balayée par un vent glacial, une belle cérémonie se déroulait au monument aux morts. Bien qu'aucun décès n'ait été déploré en cours d'année au sein de la 673e section, chacun avait une pensée pour les disparus et pour les soldats français partis défendre les valeurs de la France.

14/02/2012

Brouvelieures : décès de Marie-Thérèse Houvion

BROUVELIEURES, LAVELINE-DEVANT-BRUYERES, GRANDVILLERS, BRUYERES, MORTAGNE, IGNEY, FREMIFONTAINE.

Jean-Luc HOUVION et sa compagne Jocelyne CHAPPÉ,
Claude HOUVION et son épouse Dominique,
Francis HOUVION et son épouse Annie,
Maryvonne DELAPORTE et son époux Jacky,
Eliane LECLERC et son époux Lionel,
Thierry HOUVION et son épouse Renée,
Joel HOUVION et sa compagne Sabrina ROL,
ses enfants ; 

Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants ;

Victorine WEBER, sa soeur ;

Les familles HOUVION, GROSGEORGE,

Ainsi que toute la parenté

Ont la douleur de vous faire part du décès de

                             Madame Marie-Thérèse HOUVION, née STRASBACH

                                             Survenu à l'âge de 80 ans.

Ses obsèques religieuses seront célébrées le Jeudi 16 Février 2012 à 14 heures 30 , en l'église de BROUVELIEURES, suivies de sa crémation.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire-part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine,
tout particulièrement les Docteurs DIEDLER et CHAUMONT,
le personnel de Médecine de l'hôpital et de la maison de retraite de Bruyères.

Ils rappellent à notre souvenir,

                              son époux Marcel décédé le 9 Avril 2004.

Madame Marie-Thérèse HOUVION repose au Funérarium Lapoirie,14 rue de l'Hôpital à Bruyères.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur www.avis-de-deces.net

Brouvelieures : Marie-Thérèse Houvion nous a quittés

Mme Houvion.jpgLe décès lundi 12 février 2012 à l'hôpital de Bruyères de Marie-Thèrèse Houvion est appris avec peine à Brouvelieures où elle demeurait, mais également sur tout le secteur de l'Avison où elle était connue comme une personne honorable. 

Née Strabach, le 1er février 1932 à Saint-Dié-des-Vosges, Marie-Thérèse avait épousé Marcel Houvion le 10 octobre 1953. Sept enfants ont vu le jour au sein du couple : Jean-Luc, chef du centre de secours à Laveline-devant-Bruyères où il demeure ; Claude à Brouvelieures, Francis à Grandvillers ; Maryvonne, épouse Delaporte à Bruyères ; Éliane, épouse Leclerc à Mortagne, où son mari est maire ; Thierry qui habite à Igney et Joël à Fremifontaine. Dix fois, grand-mère Marie-Thèrèse connut aussi le bonheur de connaître l'arrivée de cinq arrière-petits-enfants.

Marie-Thérèse laisse le souvenir d'une femme qui consacra toute son existence à sa famille. On se rappelle qu'elle cultivait avait soin ses fleurs. La broderie lui apportait également une occupation tranquille. Affable, elle était une camarade appréciée du club des aînés où elle aimait bien se rendre notamment pour y jouer à des jeux de société. Veuve de Marcel depuis le 9 avril 2004, Mme Houvion laisse une grande famille dans la peine. Dernière de la fratrie, sa soeur, Victorine Weber est domiciliée à Saint-Michel-sur-Meurthe. Marie Thèrèse Houvion repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées jeudi 16 février à 14 h 30 en l'église de Brouvelieures et seront suivies de la crémation. Sincères condoléances à ses proches.     

13/02/2012

Plainfaing : Sabrina Dietsch, élue reine

La soirée repas dansant avec l'élection de Miss Hautes-Vosges-Nature, reine du Carnaval de Plainfaing 2012, organisée par le comité des Fêtes de Plainfaing, a rencontré un joli succès. Neuf prétendantes au titre se sont présentées.
Le jury était composé de 5 personnes, dont Patrick Lalevée, maire de Plainfaing et Anne-Sophie Mathieu, reine du Carnaval 2010. Le public a également voté et son vote a été compté à hauteur de 40 %. 
Le résultat sorti des urnes a permis l'élection de Sabrina Dietsch, élue reine du Carnaval. Tiffany Gérard a été désignée 1re dauphine et Gabrielle Vallon, 2e dauphine.

photo miss 2012.jpg

La reine ouvrira le bal du Carnaval qui aura lieu le 24 mars 2012 et défilera également le dimanche lors de la grande cavalcade carnavalesque.
Pour les associations qui veulent participer au défilé, elles peuvent obtenir (sous certaines conditions) 150 euros de subvention par la commune de Plainfaing, les fiches d'inscription sont disponibles en mairie et leur retour doit être fait pour le 25 février 2012 au plus tard, date de clôture du programme de Carnaval.

Le président du comité des fêtes remercie tous les commerçants qui ont offert des lots ou participé financièrement à la soirée. Tous ont largement contribué au bon déroulement de la soirée. Il en est de même pour tous les membres bénévoles qui se sont remonté les manches pour donner un bon coup de main tout au long de cette grande soirée."Un grand merci à chacun et rendez-vous dans 2 ans !"

18:34 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Maison de santé ou pas à Bruyères ?

À propos de la création d'une maison de santé et de bruits qui courent la mairie de Bruyères souhaite mettre les points sur les I dans un communiqué dont voici le contenu in extenso.

 « Les dires vont bon train. La mairie n’aurait cure de la création d’une maison de santé pluridisciplinaire à Bruyères. Pourtant, à son initiative, deux réunions avec les médecins et les professions de santé de Bruyères ont eu lieu les 16 novembre et 21 décembre 2011, en mairie. Le maire et le premier adjoint ont sollicité auprès de l’ARS (Agence Régionale de Santé) un rendez-vous avec Michel Mulic, délégué territorial, qui a eu lieu le 9 janvier 2012 à Épinal, pour parler maison de santé pluridisciplinaire. Par ailleurs, l’ARS va réunir le 15 mars prochain, à Bruyères, les maires et les professionnels de santé du Bassin de Services Intermédiaires de Bruyères regroupant 40 communes, dans le cadre de l’accès aux soins en premier recours. Affaire à suivre… »

18:00 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Granvillers : décès d'Yvette Siméant, née Curin

GRANDVILLERS, PLAN D'ORGON (13), LONGCHAMP, SAINT DIÉ DES VOSGES

Françoise et Michel BABEL,
Philippe et Josette SIMEANT,
Pierrette SIMEANT-ODINOT et Noël CHAXEL, son compagnon,
ses enfants ; 

Valérie, Olivier, Yannick et Anne-Laure, Anne-Sophie et Dominique,
Alexandra et Cédric, Isabelle et Laurent, Virginie et Jérôme,
Marie-Elodie et Guillaume, ses petits-enfants et leurs conjoints ;

Anais, Julie, Manon, Florian, Léa, Arthur, Loubna, Justine, Zoé et Lucas,
ses arrière-petits-enfants ;

Les familles RICHARD, ROLLET, GUIZOT, PETITJEAN,
ses soeurs et son beau-frère, leurs enfants et petits-enfants ;

Ont la douleur de vous faire part du décès de :

                                   Madame Yvette SIMEANT, née CURIN

                      Survenu à Cheniménil le 12 février 2012 dans sa 89ème année

Les obsèques religieuses seront célébrées mercredi 15 Février 2012 à 14 h 30 , en l'église de Grandvillers, suivies de l'inhumation dans le caveau familial de Grandvillers.

Madame SIMEANT repose au Funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

La famille remercie le Docteur DIEDLER pour son dévouement,
ainsi que la Direction et tout le Personnel de la Résidence "Ozanam" de Cheniménil.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur : www.avis-de-deces.net

La Neuveville devant Lépanges : décès Jeanne Baffray

" J'ai refermé aujourd'hui le Livre de ma Vie. "

LA NEUVEVILLE DEVANT LEPANGES, XAFFEVILLERS

Jean-Marie et Pierre FOURCAULX , ses enfants
Ses 10 petits-enfants, ses 19 arrière-petits-enfants
Camille GABEL
Bernard MASSON, son filleul

Ainsi que toute la parenté,

Ont la tristesse de vous faire part du décès de :

                               Madame Jeanne BAFFRAY, née BARADEL

                          Survenu le 11 Février 2012 dans sa 100ème année

et rappellent à votre souvenir , 
                                    son mari, Fernand BAFFRAY,
                                    son frère, Camille BARADEL,
                                    son cousin, Joseph MASSON

Ses obsèques religieuses seront célébrées mardi 14 février 2012 à 14 heures 30, en l'église de Saint-Jean-du-Marché, suivies de l'inhumation au cimetière.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire-part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

Madame BAFFRAY repose au Funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

Vous pouvez déposer vos messages de condoléances et témoignages sur : www.avis-de-deces.net

Eloyes : locaux à louer

a-louer.jpgSalle à louer. Idéale pour permanences associatives et réunions. À louer au centre d'Eloyes à compter du 1er avril 2012. Tarifs de location selon occupation.
Contact: Martin Nadège 06.84.13.84.20

 

Local commercial à louer au centre d'Eloyes. Possibilité 2 ou 3 pièces. Local disponible à compter du 1er avril 2012. Pour plus d'informations, contacter Mme Brigitte Delon 03.29.32.40.89 ou 06.08.49.39.10.

16:22 Publié dans Girafe immobilier |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : rupture de canalisation rue Abel Ferry

Une rupture de canalisation provoquée par le gel sur un point d'incendie a été à l'origine ce lundi matin une spectaculaire fuite d'eau sur la D 423 à hauteur du n° 14 de la rue Abel Ferry. Très vite sur place les pompiers du Centre de secours bruyèrois ont paré au plus pressé pour stopper le débordement sur la route et dans plusieurs caves du secteur concerné.

P1150450.JPG

Dans des conditions très difficiles par ce temps, les employés communaux et de l'entreprise Denis Masy sont également intervenus. Le programme municipal prévoyait de changer ce matériel en cours d'année.

P1150452.JPG

Circonstances exceptionnelles obligent, les modifications seront réalisées maintenant. La chaussée gelée s'étant transformée en patinoire, une petite déviation a dû être mise en place. 

15:42 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Brouvelieures : Les écoliers autour d'un tapis étoilé


Vendredi dernier, Arlette Jeancolas a accueilli à la bibliothèque Céline Cladidier venue, comme à chaque vacance,faire rêver les petits écoliers de la maternelle et du CP- CE1 .Que va devenir ce petit pêcheur de l'autre bout du monde ?

IMGP0385.JPG

C'est autour du tapis magique, où se cachent le bébé ours tombé dans un piège, les petits poissons qui par magie vont remplir le filet, et à la nuit tombée les étoiles qui s'envoleront dans le ciel sous l'action du vent, que les enfants émerveillés découvriront la fin heureuse du conte. En effet, maman ourse récompense le petit pêcheur qui a sauvé son bébé ourson en lui assurant de toujours remplir son filet de gros poissons pour faire vivre sa famille. Et depuis, au milieu des étoiles la Grande Ourse et la Petite Ourse veillent sur leur protégé.


05:12 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

12/02/2012

Bruyères : Raymond Sayer nous a quittés

raymond sayer.jpgDepuis environ deux ans, ses proches le savaient malade et lui même combattait sans se plaindre une maladie dont il n'ignorait rien. Pourtant, rien ne laissait à prévoir une issue fatale aussi rapide. Raymond Sayer s'est éteint à l'âge de 82 ans, vendredi à l'hôpital de Bruyères où il était entouré de soins, d'attentions et de l'affection des siens.

Né le 30 juillet 1930 à Granges sur Vologne, Raymond était l'aîné d'une fratrie de 5 enfants. Fils de Marie et Émile Sayer, il déménagea plusieurs fois au grès des affectations de son père employé SNCF. Un drame survint. Émile Sayer fut fusillé à Toul en 1945 par les Allemands. Immédiatement, alors qu'il n'avait que 14 ans, Raymond fit preuve d'une grande maturité et d'un sens des responsabilités en prenant ses frères et soeurs et la destinée du foyer en charge.

Sa mère ayant trouvé un emploi de garde-barrière, à Granges sur Vologne, puis à Laveline devant Bruyères, il revint vivre avec sa famille dans les Vosges. Embauché à la scierie Grosjean, M. Sayer intégra ensuite une école du bois. Il travaillera comme affuteur à la scierie Valence de Domfaing, puis chez Demangeclaude à Granges sur Vologne. En 1966, Raymond Sayer épousa Liliane De Seegner. Le couple élèvera cinq enfants : Nicole, épouse Claudel qui habite à Fays, Sylvain à Bouxières aux Bois, Murielle à Bruyères, Michel à Jeuxey, Christelle à Vigneulles (54). Au fil des ans, devint neuf fois grand-père. Retraité, il occupait son temps à cultiver son potager et prenait plaisir à faire lui même son bois de chauffage. 

D'un caractère bien trempé, parfois même rugueux, pour qui ne le connaissait pas, Raymond Sayer pouvait paraitre dur. Il laisse le souvenir d'un homme qui n'envoyait pas dire ce qu'il pensait. Peu démonstratif, dans la tendresse, par pudeur probablement, comme beaucoup de gens de sa génération qui souffrirent de la guerre et d'une époque difficile, Raymond cachait une grande sensibilité et était très attaché à son petit monde. Domicilié au n° 2 de la rue Poincaré, il veillait toujours au bien-être de sa maison. On se rappelle aussi qu'il aimait échanger de longues conversations avec les personnes qu'il rencontrait au gré de ses sorties autour de chez lui et dans Bruyères.

M. Sayer repose au funérarium Lapoirie à Bruyères, ses obsèques seront célébrées lundi 13 février à 10 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

Japon : Amnesty International lutte contre la peine de mort

Amnesty 2.jpgAmnesty International rappelle le contexte :
Toshio Ogawa, nommé ministre de la Justice le 13 janvier, a fait part de son intention de reprendre les exécutions. En 2011, pour la première fois depuis 19 ans, le Japon n’a procédé à aucune exécution.

 Le risque de se voir ôter la vie est désormais plus élevé pour les quelque 130 condamnés à mort.

Plus d'infos et pétition contre la reprise des exécutions au Japon :
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Peine-de-mort/Actions/Non-la-reprise-des-executions-au-Japon-4488

09:45 Publié dans Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

11/02/2012

Bruyères : décès de Raymond Sayer

Bruyères, Fays, Bouxières aux Bois, Jeuxey, Vigneulles (54 )

Madame Liliane Sayer, son épouse ;

Monsieur Sylvain Sayer et Béatrice,

Mlle Murielle Sayer et Teddy,

Monsieur et Madame Michel et Murielle Sayer,

Monsieur et Madame Christelle et Emmanuel Vagné,

Monsieur et Madame Nicole et Denis Claudel, ses enfants ;

Ses petits-enfants, ses frères, beaux frères et belles soeurs,

ainsi que toute la parenté

ont la douleur de vous faire part du décès de

                                         Monsieur Raymond Sayer,

                                              dans sa 82e année

Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 13 février à 10 h 30 en l'église de Bruyères.

L'offrande tiendra lieu de condoléances et cet avis de faire part.

Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

La famille remercie les docteurs, Paul et Denis Schneider, ainsi que le personnel de Médecine et le SSIAD de l'hôpital de bruyères.

Domicile mortuaire : M. Sayer repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

Témoignages et condoléances sur : www.avis-de-deces.net 

Biffontaine : de belles images autour du Neuné

Cliquez dans l'angle qui se soulève et regardez aussi l'album dans la colonne de droite en diaporama pour voir les photos en plus grand format.

De belles photos, du Neuné à Biffontaine et d'un peu de nature, envoyées à la Girafe par Didier 

17:35 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |