Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2009

Champ le Duc : décès de Françoise André

Le décès de Françoise, épouse André survenu le 4 février 2009 a été appris avec émotion sur le secteur de l'Avison d'où elle était originaire. La disparue a subitement quitté tous les siens à la suite d'un accident cardiaque. Cela alors qu'elle n'avait que 50 ans. Françoise était la petite soeur de Denis Weigel qui demeure à Champ le Duc. L'enterrement s'est déroulé à Champ le Duc le 9 février dernier. Sincères condoléances.

17/02/2009

Domfaing : décès d'Yvette Joly

Mme Yvette Joly est décédée à l'âge de 53 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 19 février 2009 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Mme Joly repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

16/02/2009

Domfaing : décès d'Yvonne Valence

Mme Yvonne Valence, née Gachenot est décédée à l'âge de 83 ans. La défunte est l'épouse de Gilbert Valence, domicilié 17 rue du village à Domfaing. Yvonne Valence repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Les obsèques religieuses seront célébrées mercredi 18 février 2009 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Sincères condoléances.

09/02/2009

Viménil : décès de Jeanne Marchand

Mme Jeanne Marchand, née Bontemps est décédée dans sa 79 ème année. Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 12 février 2009 à 10 h en l'église de Viménil. " Jeannette " repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

05/02/2009

Herpelmont : décès de Marcel Oriel

M. Marcel Oriel est décédé à l'âge de 86 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 7 février à 14 h 30 en l'église de Jussaprupt. Suivies de l'inhumation au cimetière de Jussarupt. M. Oriel repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

02/02/2009

Lépanges sur Vologne : décès de Jeanne Homel

Mme Jeanne Homel est décédée à Bruyères le 1 février 2009, dans sa 94 ème année. Les obsèques auront lieu mardi 3 février 2009 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. La défunte repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.
Sincères condoléances.

01/02/2009

Belmont sur Buttant : remerciements

Despagne.jpg

28/01/2009

Bruyères : décès de Raymond Diez

Diez.jpg

27/01/2009

Vervezelle : remerciements Christiane Ferry

Ferry.jpg

Brouvelieures : décès de Jean-Jacques Michel

Jean-Jacques Michel est décédé à l'âge de 58 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 29 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église de Brouvelieures. Suivies de l'inhumation au cimetière de Brouvelieures. M. Michel repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Bois de Champ : décès de Pierre Charnotet

Charnotet.jpgBien qu'affaibli par la maladie qui le fragilisait depuis 18 ans, rien ne laissait à présager une issue fatale aussi rapide. C'est des suites d'un malaise survenu à deux pas de chez lui, et alors qu'il effectuait une courte promenade que Pierre Charnotet s'est subitement éteint. Né le 13 mai 1928 à Bois de Champ, Pierre était le quatrième d'une fratrie de six enfants. C'est dans son village natal qu'il réalisa sa scolarité primaire. Dès l'âge de 14 ans, comme cela était très courant à l'époque, il entra dans le monde du travail en rejoignant l'entreprise de débardage forestier son père. Pierre Charnotet fut ensuite appelé sous les drapeaux. Il fut alors affecté à un poste de secrétaire du Ministère de la Guerre à Paris. Dès son retour à la vie civile, il réintégra son emploi dans la société familiale. Pierre s'associera avec ses frères pour reprendre la succession paternelle. Reconnu, respecté de ses pairs et de la clientèle, il travaillera ainsi jusque l'âge de la retraite. Le 3 février 1962, Pierre Charnotet épousa Bernadette Fève de Domfaing. Le couple fonda alors une grande et belle famille de 8 enfants : Marie-Paule, épouse Éric Perrin qui habite à Fays ; Nicole, épouse Denis Arnould à Docelles ; Monique à Fays ; Françoise, épouse Philippe Grandjean à Housseras ; Élisabeth, épouse Dominique Richard à Malmerspach (68) ; Pierrette, épouse Jean-Xavier Césari à Portofino Carpino en Corse ; Luc, compagnon d'Hélène Moulin à Bois de Champ et Joëlle qui demeure près de Paris. M. Charnotet connut le bonheur de voir sa descendance s'agrandir au fil des ans avec la venue au monde de douze petits-enfants. Conseiller municipal durant une trentaine d'années, Pierre Charnotet avait à ce titre été récompensé de la médaille communale, départementale, régionale. Chasseur, il fut durant longtemps, président de la société de chasse de Bois de Champ. Proche de la nature, le défunt vécut toute sa vie près de la forêt qu'il affectionnait. La recherche des champignons et la pêche lui procuraient également des loisirs tranquilles. Son état de santé étant devenu précaire, Bernadette son épouse lui apportait un soutien quotidien. C'est aussi, grâce aux services de soins à domicile et à ceux de l'ADMR qu'il eut la possibilité de demeurer chez lui. Ses proches en sont reconnaissants. Ceux qui ont connu le disparu se souviennent d'un homme robuste, travailleur acharné qui aimait véritablement " ses " bois vosgiens. Pierre Charnotet repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 28 janvier 2009 à 14 h en l'église des Rouges Eaux. Sincères condoléances.

24/01/2009

Les Poulières : décès de Paulette Humbert

Mme Paulette Humbert, née Balland est décédée à Saint-Dié le vendredi 23 janvier 2009 à Saint-Dié. Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 26 janvier à 16 h 30 en l'église de Biffontaine. Selon la volonté de la défunte, le corps sera crématisé.
Mme Humbert repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères.
Sincères condoléances.

Décès de Robert Moulin

Moulin.jpgSon état de santé devenu précaire s'était aggravé. Robert Moulin est décédé à l'âge de 77 ans à l'hôpital de Bruyères. Second d'une fratrie de 5 enfants, Robert naquit le 24 octobre 1931 à Belmont sur Buttant. C'est dans son village natal qu'il réalisa sa scolarité primaire. Très jeune alors qu'il n'avait que 14 ans, il commença de travailler aux Établissements Baradel à Brouvelieures. Il fut ensuite appelé sous les drapeaux. Dès son retour à la vie civile, il reprit son travail à la scierie. Puis, il partit travailler à la scierie Valence où il resta une quinzaine d'années. Robert choisit alors de retourner chez Baradel. C'est finalement dans cette entreprise qu'il continua et qu'il finit sa carrière professionnelle.
Robert Moulin se maria le 24 avril 1954 avec Jeanne Ambroise. Trois enfants virent le jour au sein du couple : Monique, épouse Roger Claudon qui demeure à Laveline du Houx ; Jean-Claude qui habite à Quimper et Jacqueline, compagne de Stéphane Laheurte à Bruyères. Cinq fois grand-père, M. Moulin connut également bonheur de voir sa descendance s'agrandir avec l'arrivée de Jules, son arrière-petit-fils le 9 février 2008. Solidaire de ses semblables, Robert Moulin exerça durant 32 ans comme pompier volontaire à la caserne de Domfaing. Il laisse le souvenir d'un homme solide et attaché aux sien. Son jardin, et les menus travaux de sa maison demeurant ses seules occupations de loisirs.
M. Moulin repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères où ses proches reçoivent de 10 h à 12 h et de 15 h à 20 h. Ses obsèques seront célébrées lundi 26 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Sincères condoléances.

23/01/2009

Domfaing : décès de Robert Moulin

M. Robert Moulin est décédé à l'âge de 77 ans. Le défunt qui demeurait 4 route de la gare à Domfaing est l'époux de Mme Jeanne Moulin. Robert Moulin repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères où la famille reçoit de 10 h à 12 h et de 15 h à 20 h. Les obsèques religieuses seront célébrées lundi 26 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Sincères condoléances.

21/01/2009

Bruyères : décès de Marie-Thérèse Martin

Mme Martin.jpg
Alors que rien ne laissait présager une issue fatale, Mme Marie-Thérèse Martin s'est éteinte subitement chez elle des suites d'un problème cérébral. Née Genay le 1er avril à Charmes, Marie-Thèrèse était issue d'une grande fratrie de 14 enfants, dont lui restait actuellement deux frères et une soeur.
Le 12 août 1950, elle avait épousé Gilbert Martin. Six enfants naquirent au sein du couple installé à Bruyères depuis 1955 : Josiane, épouse L’Huillier qui habite à Champ le Duc ; Albert, ( connu sous le surnom de Doudou ) qui demeure à Bruyères ; Daniel, décédé prématurément à l'âge de 11 mois ; Brigitte, qui vit à Gap dans les Hautes-Alpes ; Pascal, dans le bas Rhin ; Denis, à Saint-Léonard ; Claude, à Bordeaux.
Employée dans sa jeunesse aux Établissements Boussac, la disparue cessa ensuite de travailler pour s'occuper de sa famille. Onze fois grand-mère, puis 9 fois bisaïeule, elle connut encore le bonheur de voir la venue au monde de son dernier arrière-petit-fils, Dorian, tout juste âgé d'un mois. Marie-Thérèse laisse à ses proches le souvenir d'une femme qui aimait s'entourer des siens et auxquels elle était très attachée. Dévouée, elle s'occupait aussi de son mari malade et avait toujours le coeur sur la main. Discrête, elle prenait plaisir à profiter de la nature en réalisant de belles marches. Sa disparition inattendue bouleverse tout son petit monde.
Marie-Thèrèse repose à son domicile au nº 49 de l'avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères où sa famille reçoit de 14 h à 19 h. Ses obsèques seront célébrées vendredi 23 janvier 2009 à 15 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. La messe d'enterrement sera suivie de l'inhumation au cimetière de Bruyères.
Sincères condoléances.

19/01/2009

Vervezelle : décès de Christiane Ferry

La terrible nouvelle du décès de Christiane Ferry des suites d'une courte et cruelle maladie, dimanche 18 janvier 2009 à l'hôpital Jean Monnet d'Epinal bouleverse ses proches et tous les habitants du secteur de l'Avison qui la connaissaient bien. Née Jeancolas, le 25 mars 1953 à Granges sur Vologne, Christiane était l'aînée de Bernard et Pascal. Ses études primaires, puis secondaires terminées, Christiane obtenait son bac. Elle réalisait alors son CAP de banque, et avait à peine 20 ans lorsqu'elle fut embauchée à la BNP à Bruyères. Le 23 mars 1974, Christiane se maria avec Bernard Ferry. Deux enfants virent le jour au sein du couple : Nadia, compagne de David qui habite à Villacourt, et Johann, compagnon d'Amandine à Créteil. Christiane connut le bonheur de voir naître deux petits-enfants : Lorenzo et Lana. Proche des siens et pudique de ses sentiments, Christiane Ferry s'en est allée discrètement comme vécu. Sa disparition prématurée est ressentie avec une profonde émotion tout autour d'elle. Notamment à Vervezelle et à la BNP où ses années de présence, connaissance du métier et de la clientèle en faisait une figure emblématique.
Christiane Ferry repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 21 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant.
Sincères condoléances.

09/01/2009

Lépanges sur Vologne : décès de Serge Fluck

Serge Fluck est décédé à l'âge de 52 ans. Ses obsèques seront célébrées lundi 12 janvier à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Et, seront suivies de sa crémation. Ni fleurs, ni plaques.
L'offrande tiendra lieu de condoléances. Serge Fluck repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

08/01/2009

Laval sur Vologne : décès de Marie-Thérèse Hollard

hollard.jpgMme Marie-Thérèse Hollard s'est éteinte à l'âge de 77 ans. Née Marie-Thésèse Thiébaut, le 15 octobre 1931 aux Arrentes de Corcieux (88), elle connut une rude vie de labeurs pour élever ses enfants. Forte de caractère, elle fit front pour faire face à tous les aléas. Malgré son travail aux établissements Decouvelaere à Lépanges sur Vologne, elle sut partager son temps avec ses enfants, les éduquer. Mais aussi de conserver une vie de famille, et avoir la joie de la partager avec ses petits enfants et arrières petits enfants. Tout un petit monde qu'elle se faisait une joie de recevoir dans la demeure coquette qu'elle avait construite avec Robert, rue de la Gare à Laval sur Vologne.
Ses enfants Évelyne 51 ans, épouse Bernard Auger, Jean Robert 49 ans, son épouse Marie Louise Demange et Colette qu'elle eut la grande peine de perdre à l'âge de 40 ans, ses petits-enfants, ses arrières petits enfants, se faisaient tous une joie de venir chez leur aïeule. Ils avaient alors le plaisir de manger fruits et légumes naturels cultivés avec soins. Veuve de Robert depuis 1997, et malgré la maladie qui l'affectait depuis plusieurs mois, Marie-Thérèse tenait à conserver ses liens familiaux et amicaux. Elle participait assidûment aux réunions et parties de cartes au sein de l'association Laval- Loisirs.
Marie-Thérèse reposera au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères à partir de jeudi 8 janvier 2009 à 15 h.
Les obsèques de Marie-Thérèse Hollard auront lieu le samedi 10 janvier 2009 à 14 heures en l'église de Laval sur Vologne, elles seront suivies de l'inhumation au cimetière communal.
Sincères condoléances.

07/01/2009

Belmont sur Buttant : décès de Gilbert Valence

Gilbert Valence qui demeurait au n° 26, le village à Belmont sur Buttant est décédé à l'âge de 79 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 10 janvier 2009 à 10 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Par avance la famille remercie les personnes qui prendront part à sa peine. Gilbert Valence repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Les Rouges - Eaux : décès de Philippe Chonavey

M.Philippe Chonavey est décédé à l'âge de 58 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le vendredi 9 janvier 09 à 16 heures en l'église des Rouges Eaux. M. Chonavey repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

06/01/2009

Laval sur Vologne : décès de Pascal Gaudel

Gaudel.jpg
Pascal Gaudel est décédé le 6 janvier 2009 à l'hôpital de Bruyères. Né le 15 mai 1956 à Granges sur Vologne, Pascal était le quatrième d'une grande fratrie de 7 enfants. Sa scolarité primaire terminée, il commença à travailler très tôt dès l'âge de 14 ans, comme cela était alors souvent le cas à l'époque. Il fut alors embauché à la filature Ancel. Licencié en 1981 à la suite de difficultés économiques au sein de l'entreprise, il trouva un autre travail aux papeteries Mougeot. Il s'installa alors à Laval sur Vologne.
Le 8 septembre 1979, Pascal Gaudel se maria avec Pierrette George. Deux filles naquirent au sein du couple : Nelly, compagne de Christophe Jacquemin qui habite à Herpelmont et Céline, compagne de Maxime Ducarme aux Poulières. Grand-père de Tom et d'Alexi, Pascal Gaudel était fort attaché à tout son petit monde. Malade depuis 3 mois environ il n'avait pu être présent en octobre lors des obsèques de son beau-père Gustave George. Plusieurs décès dont celui de son frère Gérard en 2004, de deux beaux-frères en 2006 et 2007, de ses parents aussi avaient profondément marqué le disparu.
Domicilié au n° 55 rue des Charmilles à Laval sur Vologne, M. Gaudel prenait plaisir à s'occuper de sa maison. Pascal Gaudel aimait la nature en général, vosgienne en particulier avec ses bois où il allait en mycologue averti à la recherche de champignons. On se souvient aussi que Pascal prenait plaisir à parcourir les vide-greniers. Sa silhouette coiffée d'un grand chapeau-feutre était bien connue. Le disparu laisse le souvenir d'un homme rendant service, travailleur et gentil. Pascal Gaudel repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées jeudi 8 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église de Laval sur Vologne. Selon la volonté du défunt, son corps sera ensuite crématisé.
Sincères condoléances.

Champ le Duc : décès d'Annie Burton

BURTON.jpgMme Annie Burton s'est éteinte des suites d'une maladie face à laquelle elle luttait courageusement. Née le 24 juillet 1951 à Longwy (54), Annie réalisa ses études dans sa ville natale. Le 17 décembre 1968, elle épousa le gendarme Yves Burton, actuel maire adjoint à Champ le Duc. Le couple vécut alors à différents endroits de France. Mme Burton suivant alors son mari au rythme de sa vie professionnelle de militaire. Trois enfants naquirent : Jean-Yves, médecin domicilié à Pontault Combault ( 77) ; Valérie, professeur de sports, épouse Bohin à Saint-Mihiel (55), et Carole, pharmacien à Nancy. Cinq petits enfants : Thomas, Morgane, Ambre, Louise-Anne et Sacha virent agrandir la famille.
C'est en mars 2005 que M. et Mme Burton avaient choisi de venir s'installer à Champ le Duc pour y couler des jours paisibles. Secrétaire de l'association nationale des épouses de militaires l'ANFEM à Nancy, Annie Burton s'impliquait activement dans la vie associative. Elle prenait également plaisir à profiter de la nature et de réaliser des marches sur les chemins forestiers.
Bonne cuisinière, Annie savait s'occuper du bonheur de sa maison et de son jardin. Ceux qui l'ont connue se souviennent d'une femme respectable très attachée aux siens. Elle était en particulier une grand-mère attentionnée qui adorait ses petits-enfants. Malade depuis quelque temps, Mme Burton espérait vaincre le mal qui la minait. Son destin en décida malheureusement autrement.
Annie Burton repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées jeudi 8 janvier 2009 à 16 h en l'église de Champ le Duc et suivies de l'inhumation au cimetière de Champ le Duc.
Sincères condoléances.

Bruyères : décès de Marcel Laforge

Marcel Laforge.jpgMarcel Laforge est décédé le 4 janvier 2009 à l'hôpital de Bruyères où il avait été admis dernièrement. Né le 3 septembre 1935 à Nomexy, Marcel était le benjamin d'une fratrie de quatre fils. Son enfance passée dans sa ville natale, il fut appelé sous les drapeaux et demeura 28 mois en Afrique du Nord. Il était à ce titre titulaire de la médaille du combattant et membre de l'association des AFN. En 1955, il se maria avec Anne-Marie Jacotté. Cinq enfants naquirent au sein du couple : Francine, épouse Coulon qui habite à Docelles, Jean-Claude à Châtenois, Maryanne, épouse Mangeard à Verdun, Odile à Mont-de-Marsan et Agnès à Saint-Michel sur Meurthe. Douze fois grand-père, le disparu connu aussi le bonheur de voir la venue au monde de 3 arrière-petits-enfants. Installé en Meuse en 1961, Marcel Laforge travailla dans une entreprise de charpente métallique. C'est en 1972 qu'il revint vivre à Bruyères avec sa famille. Il fut alors embauché aux papeteries Mougeot où il termina sa carrière professionnelle. Retraité depuis 13 ans, il demeurait avec son épouse rue Léopold à Bruyères. Passionné de foot, Marcel avait exercé avec talent en qualité d'arbitre de la Ligue de Lorraine. ON se souvient aussi qu'il aimait beaucoup jouer à la pétanque ou encore s'adonner à une bonne partie de pêche. Adhérent du club des Bons Lohis avec Anne Marie, il appréciait la compagnie des autres membres et pratiquait avec plaisir les activités associatives. Veuf depuis le 29 juillet 2009, Marcel Laforge avait beaucoup souffert de la disparition de celle qui fut la compagne de toute sa vie. Le décès de son épouse l'avait alors grandement fragilisé.
Marcel Laforge repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 7 janvier à 14 h 30 en l'église de Bruyères. Selon la volonté du disparu, le corps sera ensuite crématisé.
Sincères condoléances.

03/01/2009

Bruyères : remerciements après le décès de Mathilde Durand


BRUYERES
Lors des obsèques de
Madame Mathilde DURAND
Dans l’impossibilité de répondre individuellement, sa famille remercie toutes les personnes qui se sont associées à sa peine par leur présence, leur envoi de fleurs, de cartes, de plaques et de messages de condoléances et les prie de trouver ici, l’expression de sa reconnaissance
Elle n’oubliera pas l’accueil chaleureux du service d’urgence, celui de cardiologie et enfin celui de la neurogériatrie de l’hôpital Jean Monnet à Epinal.

30/12/2008

Bruyères : décès de Mathilde Durand

mathilde Durand.jpgLe décès à Epinal de Mathilde Durand a été appris avec consternation sur tout le secteur de l'Avison où elle était bien connue. Son état de santé devenu précaire s'était brusquement détérioré et avait justifié son transfert dimanche 28 décembre au centre hospitalier Jean Monnet. Elle s'est éteinte entourée de l'amour des siens qui veillaient sur elle. Née Schwoob, le 19 mai 1920 à Fegersheim (67), Mathilde, dont le père avait été enrôlé de force sur le front Russe en 1914, vécu une enfance marquée par la guerre et la situation particulière de l'Alsace. C'est là qu'elle passa sa jeunesse, lorsque survint un nouveau conflit avec l'Allemagne.
Mathilde choisit de quitter sa région natale. Elle arriva à Brouvelieures chez la cousine d'une amie qui l'accompagnait dans son exil. Elle fut alors accueillie avec bonté chez Bépi et Mathilde Costa. Des personnes à qui elle voua toujours une grande reconnaissance. C'est à cette époque qu'elle connut Hubert Durand. Il devait devenir son mari le 6 janvier 1940. Des événements tragiques jalonnèrent son existence. Mathilde Durand fut témoin de faits qui lui permirent de sauver beaucoup de vies humaines. Un bombardement venait de frapper Brouvelieures, et environ 25 personnes se trouvaient cachées dans une cave lorsqu'un Français révolté qui se trouvait dans la rue tira avec un révolver sur les Allemands. La réplique armée fut immédiate. Les Allemands pensaient que les coups étaient partis de la cave et ripostèrent en ce sens. Des gens qui se tenaient debout dans l'abri périrent. Mathilde qui parlait la langue de l'occupant n'écouta que son courage. Elle fit front les conjurant en hurlant d'arrêter le massacre d'innocents, pour la plupart des femmes et des enfants. Son intervention toucha l'ennemi qui cessa le feu. Une autre fois, alors qu'un feu accidentel s'était déclaré à l'intérieur de la scierie Jeancolas, elle jura au SS présent qu'il ne s'agissait pas d'une manœuvre de résistants. La menace de fusiller des hommes tomba à néant. La guerre s'achevait lorsqu'un jour elle se trouvait au cimetière en visite sur une tombe. À la recherche de métaux à fondre les Allemands rageaient de ne plus trouver les obus placés autour du monument. Dix hommes furent rassemblés dos au mur. Mathilde fut la providence des condamnés. Elle jura au péril de la découverte de son mensonge qu'elle avait vu une camionnette allemande venir prendre les fameux obus. Ce ne sont là que quelques faits, car elle aida aussi à ravitailler le maquis.
Employée du restaurant Dossmann, elle fut plus tard, et cela, pendant de très nombreuses années, employée au restaurant de la Renaissance à Bruyères.
Mère de cinq enfants : Hubert qui habite à Meyrargues au Maroc ; Marie-Madeleine, épouse Cadario à Bruyères, Michèle, épouse Peltier, adjointe au maire à Bruyères, Danièle à Bruyères et Jean-Jacques à Gugnécourt. Grand-mère de 7 petites filles, Mathilde connut le bonheur de voir la venue au monde de 16 arrière-petits-enfants, dont le dernier n'a que 5 mois. Veuve d'Hubert depuis 1976, Mme Durand laisse le souvenir d'une femme courageuse très attachée à sa famille. Résistante de l'ombre, elle fut de ceux dont on ignore trop souvent les actes de bravoure. Ceux-là mêmes qui n'ont que la mémoire pour reconnaissance.
Mathilde Durand qui demeurait rue du 442 RIA repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées vendredi 2 janvier 2009 à 14 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances.


29/12/2008

Bruyères : décès d'André Viant

DSCF6211.JPGAndré Viant est décédé à l'âge de 90 ans à la maison de retraite de Bruyères où il demeurait depuis le 18 juin 2008. Issu d'une fratrie de 6 enfants, André naquit le 30 juillet 1918 à Eloyes. Il se maria en 1946 avec Marie-Louise Sergent. Trois enfants virent le jour au sein du couple : Guy qui habite à Vandoeuvre ; Annette, épouse Hollard à Fays, Dominique, épouse Layer à Villette d'Anthon ( 38). Cinq petits-enfants, puis quatre arrière-petits-enfants virent plus tard agrandir le cercle familial. Grumier aux établissements Baradel à Brouvelieures, André Viant devint ensuite chauffeur routier aux papeteries Mougeot à Laval sur Vologne. C'est là qu'il termina sa carrière professionnelle. Prisonnier de guerre durant 6 ans en Allemagne, M. Viant était à ce titre membre de la section lépangeoise des anciens PG. Il était également adhérent de la Légion-Vosgienne. Le disparu laisse le souvenir d'un homme robuste et bon vivant qui aimait pratiquer le bricolage. Il s'adonnait également avec plaisir à la chasse et à la pêche. Longtemps habitant de Deycimont, veuf de Marie - Louise depuis le 3 janvier 2008, il s'est éteint entouré de l'attention de ses proches.
André Viant repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mardi 30 décembre 2008 en l'église de Lépanges sur Vologne et seront suivies de la crémation. Condoléances.

28/12/2008

Décès de Janine Demange

Demange Janine couleur.jpgMme Janine Demange s'est éteinte à l'âge de 83 ans samedi 27 décembre 2008 à son domicile au nº 17 avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères. Née Curin, le 16 septembre 1925, Janine était l'aînée de 6 enfants et réalisa une partie de sa scolarité à Laval sur Vologne. Le 27 avril 1957, elle épousa Maurice Demange. Le couple partit alors habiter à Paris en 1958 et vécut 6 ans dans la capitale. M. et Mme Demange qui restèrent sans enfant firent alors le choix de revenir dans les Vosges pour s'installer à Saint-Dié. La disparue qui avant son mariage avait travaillé aux ateliers Doumy à Bruyères trouva alors un emploi chez Lehmann à Saint-Dié. C'est à cette époque qu'elle fut victime très grave accident de la circulation. Janine se fit renverser par une voiture et fut même plongée dans le coma. Il en résultait une longue période de souffrance et d'arrêt maladie d'environ un an et demi. Ce qui lui valut d'être licenciée par son entreprise. Remise de ce choc, Mme Demange fut embauchée à la clinique Robache à Saint-Dié. Elle y demeura alors jusque sa retraite. M. et Mme Demange reprirent alors la direction de l'Avison, pour y couler des jours paisibles. Ceux qui connurent la défunte se souviennent d'une personne vive et dynamique qui savait fédérer des liens d'amitié entre les gens. La nature en générale, des Vosges en particulier, les fleurs lui apportaient du bonheur. Janine éprouvait également un grand plaisir de partir en vacances et faire du caravaning avec son époux. La disparition de Janine Demange peine ses proches et ceux qui nombreux appréciaient ses qualités et sa joie de vivre.
Mme Janine Demange repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères où la famille reçoit de 9 h à 19 h. Ses obsèques seront célébrées lundi 29 décembre 2008 à 14 h 30 en l'église de Bruyères, suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères. L'offrande tiendra lieu de condoléances.
Condoléances.

27/12/2008

Bruyères : décès de Janine Demange

Mme Janine Demange, née Curin qui demeurait au n° 17 de l'avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères est décédée à l'âge de 83 ans. Les obsèques religieuses seront célébrées lundi 29 décembre 2008 à 14 h 30 en l'église de Bruyères. Suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères.
Condoléances.

23/12/2008

Bruyères : décès de Suzanne Humbert

Humbert.jpgSuzanne Humbert est décédée à l'hôpital d'Epinal. Née Nourdin, le 20 septembre 1936 à Bruyères, Suzanne était issue d'une grande famille de 10 enfants dont la seule survivante est Simone Villemin qui demeure à Paris chez sa fille. Devenue jeune femme elle épousa Roger Humbert, papetier. Resté sans enfant le couple habita un moment aux HLM, puis à Laval sur Vologne. C'est après le décès le 6 août 1994 de son mari que Suzanne Humbert vint vivre aux « Tranches millions » à Bruyères. D'une santé fragile, elle habitait à la MAPAD de la rue Louis Marin depuis environ 4 ans. Très vive et souriante, Suzanne aimait partager son temps libre pour faire la conversation ou disputer une bonne partie de cartes. Nombreux neveux et nièces, ses beaux frères et belles sœurs et des proches lui apportaient une tendre affection.
Les obsèques seront célébrées mercredi 24 décembre 08 à 10 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères, suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères. Nos condoléances à ses proches.

21/12/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Jean Nourdin

Jean Nourdin Lépanges.jpg
Jean Nourdin est décédé à l'âge de 84 ans à la maison de retraite de Granges sur Vologne. Né le 12 avril 1924 à Lépanges sur Vologne, il était le fils de Julien Nourdin, ancien maire de Lépanges sur Vologne. On se souvient que Jean travailla dans l'entreprise créée par son père et qu'il lui succéda jusqu'à l'heure de la retraite. Le 22 novembre 1949, il épousa Paulette Flageollet. Père de 5 enfants, il eut la douleur de perdre une fille en bas âge. Jean Nourdin est le papa d'Henri, époux de Marie-Claude Claudon, un enfant, demeurant à Lépanges sur Vologne ; François, époux Christiane Crouvezier, deux enfants, résidant à Les Forges, Jacques, époux de Bernadette Durupt, deux enfants, habitant à Chazay d'Azergues (69) et Alain. Cinq fois grand-père et six fois arrière-grand-père, Jean Nourdin repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 22 décembre 2008 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Condoléances.