Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2011

Saint-Dié-des-Vosges - Cheniménil : L'abbé Louis Boucher nous a quittés

Abbé Louis Boucher.jpgLa longue route sur terre de l'abbé Louis Boucher vient de s'achever dimanche 18 décembre. Pieusement, sans bruit, comme il avait vécu, le prêtre s'est éteint à l'âge de 98 ans.

Né le 20 juillet 1913, Louis était le cadet d'une fratrie de quatre enfants. C'est avec une véritable émotion qu'il évoquait encore récemment la disparition en déportation de son frère, André, devenu frère Xavier, en religion et conduit à Buchenwald, après un attentat contre Hitler, dont le malheureux franciscain n'était en rien mêlé.

La mort de Georges, son autre frère, décédé des suites d'un accident de voiture, bouleversait encore le vieil homme. Plus récemment, la disparition de Françoise, sa soeur aînée le chagrinait à nouveau. Centralien, Louis Boucher, fils de l'industriel, constructeur en 1910, des filatures éponymes à Cheniménil, aurait en toute logique pu succéder à son père. L'inattendu est survenu. Une rencontre avec un autre prêtre, la prise de conscience, un Appel de Dieu, son choix fut déterminé. Il poursuivit ses études engagées en seconde année de l'École Centrale, puis partit sous les drapeaux de l'Artillerie. C'est à 24 ans qu'il entra au séminaire. Ses deux années de philosophie à Rome devaient s'achever sur l'obligation de quitter l'Italie du fait de la guerre.

Il recevra son enseignement religieux au séminaire universitaire de Lyon. Nommé vicaire à Saint-Dié, puis durant 7 ans, curé de la paroisse Sainte-Jeanne d'Arc, Louis Boucher devint ensuite curé à Saint-Maurice à Epinal. Après 23 ans, il retrouve la Déodatie où il fut désigné auxiliaire au service de toute la ville. Le religieux exercera ce ministère durant 19 ans. C'est en 2000 qu'il fit le choix de demeurer à la maison de retraite déodatienne Saint-Pierre Fourrier. Il se plaisait dans son petit appartement, mais aussi à découvrir la propriété pour y recenser de superbes essences d'arbres rares. Quelques fonctions en paroisse, de menus travaux de jardinage, comblaient son temps libre. Jamais inactif, Louis se rendait chaque matin à son bureau aménagé chez lui, lisait et s'informait beaucoup. La foi qui le portait lui donnait la force de participer à des célébrations d'offices religieux.

Lui qui avait tant vu de choses au cours de son parcours regardait le monde avec charité. Le rythme effréné de la vie actuelle ne l'inquiétait pas vraiment. Louis en appelait à la raison. « Il faut de la concertation, de la générosité dans la réflexion. Le monde évolue. Internet c'est très bien et cela rend de grands services aux gens. On peut joindre rapidement des personnes à New York, à Shanghaï... » Et, d'ajouter en regardant ses interlocuteurs droit dans les yeux qu'il est utile de porter son attention autour de soi. Une Église qui bouge lui convenait. Tout en sachant qu'il est parfois difficile de bousculer les habitudes. ... « Les mentalités évoluent... ce n'est pas facile, mais nécessaire... » À presque cent ans, Louis Boucher pratiquait quotidiennement le Grec. Une langue à l'intérieur de laquelle il trouvait matière à questionnement. Et, encore de chercher des réponses dans le Latin. « Il faut toujours s'interroger... Entretenir un esprit, critique... Il faut du réalisme face aux situations... », disait-il. Sans jamais se plaindre, il supportait les difficultés de l'âge. Il rendait hommage au personnel soignant, pensait à ses proches. Evoquait la fraternité. Ceux qui eurent l'honneur de rencontrer Louis Boucher garderont le souvenir d'un homme profondément bon. Et, la fierté d'avoir partagé un petit bout de son chemin. Peu de temps avant de fermer les yeux pour toujours, ce grand serviteur de Dieu souriait. On regrettera Louis, mais on sait qu'il s'en est allé en paix et heureux.

Les obsèques de l'abbé Louis Boucher seront célébrées jeudi 22 décembre à 10 h en l'église Saint-Martin de Saint-Dié-des-Vosges et seront suivies de l'inhumation au cimetière de Cheniménil. Sincères condoléances à ses proches.

15/12/2011

Mortagne : Adrien Baly nous a quittés

adrien Baly.jpgLa triste nouvelle du décès à l'hôpital de Bruyères, au cours de la nuit de mardi à mercredi, d'Adrien Baly s'est répandue en semant la consternation. Victime d'un terrible accident de la circulation survenu le 31 octobre 2010 dans le col de Mon-Repos, et cela seulement à quelques kilomètres de chez lui, Adrien se trouvait depuis lors plongé dans une forme de coma. Ni tous les soins apportés, ni l'amour et l'espoir des siens qui ne l'ont pas quitté un seul jour en se relayant à son chevet n'ont pas permis de retenir sa vie qui ne tenait qu'à un fil.

 Sa maman, Marie-Noëlle Baly, née Charnotet qui habite Bruyères, son papa, François Baly, domicilié à Mortagne, Aline et Émilie, ses soeurs, Pierre, son tout jeune frère, Léna sa petite-nièce lui portaient attention, sans discontinuer. Anne- Marie Charnotet, sa grand-mère, Georges Baly, son grand-père, étaient également présents auprès de lui. À Nancy, puis à Bruyères, famille et amis lui tenaient la main.

Né à Saint-Dié-des-Vosges le 17 novembre 1989, Adrien était allé à l'école communale de Brouvelieures, puis au collège Charlemagne à Bruyères. Il choisit ensuite d'apprendre le métier de carrossier au LP de Gérardmer et à Dombasle. Mais, c'est finalement vers l'armée qu'il trouva sa vocation en intégrant le régiment des Chasseurs Alpins de Chambéry. Un choix et une passion qu'il partageait avec André Charnotet son grand-père, qui en son temps avait été militaire dans ce même régiment. André avait d'ailleurs été particulièrement bouleversé par le drame de l'accident de son petit-fils et décédait le 28 décembre 2010.

On se souvient d'Adrien comme d'un grand et beau jeune homme qui s'entourait d'une foule de copains et d'amis. Tous, croquant l'existence à pleines dents, aimaient se retrouver pour s'amuser en soirée à « La ferme ». Mais, on se rappelle aussi Adrien Baly, comme de quelqu'un de gentil qui rendait facilement service et qui restait très attaché à tout son petit monde. Il se plaisait dans son village de Mortagne, appréciant la nature et la forêt vosgienne. La disparition d'Adrien qui n'avait que 22 ans, laisse aujourd'hui dans une profonde détresse, tout ceux qui nombreux lui portaient une grande affection. Et, donne à penser avec un immense chagrin, à toutes ces destinées fracassées au détour d'un virage. 

Adrien repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées samedi 17 décembre à 10 h en l'église de Mortagne. Sincères condoléances à ses proches.

14/12/2011

Belmont sur Buttant : décès de Bernard Valence

M. Bernard Valence est décédé à l'âge de 79 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 17 décembre 2011 à 14 h en l'église des Rouges-Eaux. Suivies de l'inhumation au cimetière des Rouges-Eaux. La famille remercie par avance toutes les personnes qui prendront part à sa peine. M. Valence repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches. 

 

  

Bruyères-Mortagne : décès d'Adrien Baly

La triste nouvelle de décès d'Adrien Baly, survenu à l'âge de 22 ans des suites d'un terrible accident de la circulation survenu voici plusieurs mois vient d'être apprise. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 17 décembre 2011 à 10 h en l'église de Mortagne. L'office sera suivi de la crémation. La famille remercie par avance toutes les personnes qui prendront part à sa peine et demande de ne pas apporter de plaques. Adrien repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

 

09/12/2011

Grandvillers : décès de Georges Colot

M. Georges Colot est décédé à l'âge de 57 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 10 décembre à 14 h 30 en l'église de Grandvillers. Suivies de l'inhumation au cimetière de Grandvillers. Par avance la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine. M. Colot, repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.  

05/12/2011

Fiménil : décès de M. Gabriel Petitdidier

M. Gabriel, Paul Petitdidier est décédé à l'âge de 92 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 7 décembre 2011 à 14 h 30 en l'église de Champ le Duc. Suivies de l'inhumation au cimetière de Champ le Duc. L'offrande tiendra lieu de condoléances. Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine, ainsi que le personnel soignant de l'hôpital de Bruyères. Et, rappelle à votre souvenir son épouse, Odile Pierrat, décédée en 2008. M. Gabriel Petitdidier repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches. 

Témoignages et condoléances sur www.avis-de-deces.net  

30/11/2011

Vosges : Jean-Christophe Hebert-Givord

Les obsèques de Jean-Christophe Hebert-Givord, décédé le 27 novembre à son domicile de Granges sur Vologne des suites d'un malaise cardiaque seront célébrées jeudi 1er décembre 2011 en l'église Saint-Georges de Granges sur Vologne à 15 heures. Selon la volonté du défunt, le corps sera crématisé dans la stricte intimité familiale au crématorium de Sainte-Marguerite. Sincères condoléances à ses proches.

Témoignages et condoléances sur www.avis-de-décès.net  

28/11/2011

Vosges : décès de Jean-Christophe Givord

La triste nouvelle du décès brutal de Jean-Christophe Givord des suites d'un accident cardiaque survenu à son domicile de Granges sur Vologne est apprise avec consternation. Journaliste, âgé de 45 ans, il travaillait à Cocktail FM ( Hautes-Vosges, Gérardmer-Saint-Dié ) depuis 4 ans. Jean-Christophe Givord laisse le souvenir d'un homme souriant et passionné par son métier. La date des obsèques de Jean-Christophe sera indiquée ultérieurement. Sincères condoléances.

25/11/2011

Les Rouges-Eaux : décès de Geneviève Martin

martin_02.jpgMme Geneviève Martin, née Brunel est décédée vendredi 25 novembre 2011 à l'hôpital de Saint-Dié-des-Vosges où elle luttait courageusement contre la maladie qui la minait depuis 4 ans. Originaire de Saint-Maurice sur Moselle, Geneviève avait vu le jour le 7 mai 1934. C'est dans sa commune natale qu'elle réalisa sa scolarité. Très jeune, elle entra dans la vie active et fut notamment embauchée dans un tissage à Bussang. Un peu plus tard, elle fut employée au chevet des malades à l'hôpital de Bussang. C'est là qu'elle rencontra Jean-Louis Martin qu'elle épousa le 4 novembre 1978 aux Rouges-Eaux, un village du canton de Brouvelieures. Deux filles, Virginie et Marie-Myriam naquirent au sein du couple installé depuis longtemps dans l'ancienne cure des Rouges-Eaux. Geneviève Martin devint ensuite plusieurs fois grand-mère. Geneviève Martin laisse le souvenir d'une femme attachée à son petit monde et qui ne sortait que très peu. On se rappelle encore qu'elle aimait cuisiner de bons petits plats pour les siens. Mme Martin appréciait aussi beaucoup la nature, les plantes, les fleurs. Mme Martin repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 28 novembre 2011 à 14 h 30 en l’église des Rouges-Eaux et seront suivies de la crémation. Il est demandé par la famille de n'apporter ni couronnes, ni plaques, juste quelques fleurs. Sincères condoléances à ses proches. 

 

24/11/2011

Deycimont : décès de Bernard Saï

M. Bernard Saï est décédé le 20 novembre à l'âge de 64 ans. Une bénédiction et l'inhumation ont eu lieu dans l'intimité familiale au cimetière de Laval sur Vologne. La famille rappelle à votre souvenir, son papa Raymond Telloni, décédé en 1995 ; son épouse, Jacqueline Coulon, décédée en 1966, et sa maman, Lucie Saï, décédée le 15 décembre 2002. Sincères condoléances à ses proches.

17/11/2011

Bruyères : Michel Rebouché

Monsieur Michel Rebouché est décédé à l'âge de 71 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 19 novembre à 14 h 30 en l'église de Bruyères. Suivies de l'inhumation au cimetière de Jussarupt. M. Rebouché repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

11/11/2011

Remerciements après le décès de Pascal Lemarquis

bougie 1.jpgLa famille profondément  touchée par les marques de sympathie et d'amitié qui lui ont été témoignées lors du décès de Pascal Lemarquis, dit « Flask », remercie très sincèrement toutes les personnes qui se sont associées à sa grande douleur par leur présence, leurs envois de fleurs, plaques... en particulier ses amis. Pascal s'en est allé dormir dans le paradis blanc auprès de son papa, et de Mickael et Freddy, ses deux frères, eux aussi, disparus en pleine jeunesse. La famille vous prie de trouver ici l'expression de sa profonde reconnaissance.

 




10/11/2011

Bruyères : Pascal Lemarquis nous a quittés

Pascal Lemarquis.jpgLe décès  des suites d'une maladie foudroyante à l'âge de 42 ans de Pascal Lemarquis est appris avec une grande émotion. Né à Bruyères le 12 juin 1969, il est le fils de Daniel Lemarquis décédé, et de Suzanne, née Vincent. Compagnon de Séverine Guivarch, Pascal est père de 5 enfants dont l'aîné n'a que 15 ans. Pascal Lemarquis qui demeurait avec sa famille à Rambervillers aimait tout particulièrement la nature et s'adonnait avec plaisir à la recherche de champignons. Pascal repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées ce jeudi 10 novembre à 14 h 30 en l'église de Bruyères. Sincères condoléances à ses proches.

02/11/2011

Mortagne : décès d'Irêne Cuny

Mme Irêne Cuny, née Valence, est pieusement décédée le 1er novembre 2011 à l'âge de 85 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées en l'église de Mortagne le samedi 5 novembre 2011 à 14 h 30 en l'église de Mortagne. L'offrande tiendra lieu de condoléances. La famille remercie par avance toutes les personnes qui prendront part à sa peine. Et salue en particulier le personnel soignant à domicile pour sa gentillesse et son dévouement.

Mme Cuny repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères ou la famille reçoit jeudi 3 et vendredi 4 novembre de 15 h à 19 h.

Sincères condoléances à ses proches.   

24/10/2011

Laveline du Houx : décès de Lucienne Rivat

Mme Lucienne Rivat, née Laumond nous a quittés le 21 octobre 2011 à l'âge de 84 ans. Ses obsèques seront célébrées lundi 24 octobre à 16 h en l'église de Saint-Jean-du-Marché, suivies de la crémation. Ni fleurs, ni plaques. Mme Rivat repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

21/10/2011

Herpelmont : décès de Germaine Dieudonné.

Mme Germaine Dieudonné, née Claude est décédée dans sa 97e année. Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 24 octobre 2011 à 14 h en l'église de Champ le Duc. L'offrande tiendra lieu de condoléances. La famille remercie par avance toutes les personnes qui prendont part à sa peine et rappelle à votre souvenir sa fille Jeannine, décédée le 11 octobre 2011. Mme Dieudonné repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. La famille reçoit jusqu'à 18 h.

Sincères condoléances à ses proches.  

Lépanges sur Vologne : les obsèques de Sébastien Villemin

Les obsèques de Sébastien Villemin ont été célébrées le samedi 22 octobre 2011 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Sincères condoleances à ses proches.   

19/10/2011

Lépanges sur Vologne : décès d'André Gachet

M. André Gachet est décédé à l'âge de 76 ans. Recueillement au crématorium de Sainte-Marguerite le samedi 22 octobre 2011 à 10 h. Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui prendront part à sa peine. Sincères condoléances. 

18/10/2011

Lépanges sur Vologne : décès de Sébastien Villemin

M. Sébastien Villemin est décédé dans sa 35e année. Par avance, la famille remercie toutes les personnes qui s'associeront à sa peine.

M. Villemin repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

www.avis-de-deces.net

15/10/2011

Brouvelieures : Jean Bougé nous a quittés

J. Bougé.jpgLe décès à l'hôpital de Bruyères de Jean Bougé est appris avec tristesse. Enfant du pays, Jean était âgé de 85 ans. Employé du Trésor-Public, il fut affecté à Chatel, Mirecourt, Epinal et Bruyères. C'est au terme d'une belle carrière saluée de tous qu'il prit sa retraite.

Jean Bougé avait épousé Colette Moog. Quatre enfants ont vu le jour au sein du couple : Dominique qui habite à Laval sur Vologne, Marie-Josée à Vesoul, Annick à Metz et François à Epinal. Douze fois grand-père, le disparu connu au fil des ans le bonheur de voir sa descendance s'agrandir encore. Et, de devenir onze fois bisaïeul. Entourés des leurs, M. et Mme Bougé avaient célébré leurs noces de diamant en 2008.

 Cultivé et proche de ses semblables, Jean Bougé fut à l'origine de la création de l'amicale Brouvilloise. S'il aimait s'occupait avec grand soin de l'entretien de sa maison, Jean qui aimait voyager était également un musicien et un violoniste accompli. On se souvient de lui comme d'un homme affable et courtois. 

M. Bougé repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 17 octobre à 14 h en l'église de Brouvelieures.

Sincères condoléances à ses proches. 

 

27/08/2009

Viménil : décès d'Agnès Remond

Mlle Agnès Remond est décédée à l'âge de 38 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 29 août 2009 à 14 h en l'église de Viménil. Suivies de l'inhumation au cimetière communal. Agnès repose à son domicile, 3 rue des Creuses à Viménil. Sincères condoléances. 

25/08/2009

Grandvillers : Jeanne Hatton nous a quittés

Mme Jeanne Hatton, née Laroche est décédée dans sa 99e année. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 26 août 2009 à 14 h 30 en l'église de Grandvillers. Mme Hatton repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.  

20/08/2009

Laval sur Vologne : Marie-Louise Woirgny nous a quittés

Mme Marie-Louise Woirgny, née Demangeon est décédée. Ses obsèques seront célébrées le samedi 22 août 2009 à 16 h en l'église de Bruyères, suivies de l'inhumation dans l'intimité familiale au cimetière de Laval sur Vologne. La famille remercie toutes les personnes qui prendront part à sa peine. Elle rappelle aussi à votre souvenir son père Paul Demangeon, décédé en 1970 et sa mère Maria Ferry décédée en 1984. Marie-Louise Woirgny repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Laval sur Vologne : Marie - Louise Woirgny nous a quittés

LastScan.jpgLa nouvelle du décès à l'hôpital de Brabois à Nancy de Marie-Louise Woirgny a été apprise avec tristesse sur tout le secteur de l'Avison où elle était bien connue. Née à Faucompierre, le 7 janvier 1923, Marie-Louise est la fille aînée de trois frères de Paul Demangeon et de Maria Ferry. Sa scolarité primaire réalisée dans son village natal, elle devint élève de l'institution Jeanne d'Arc à Bruyères. Elle fut plus tard embauchée comme cuisinière, responsable des achats à l'hôpital de Bruyères et effectua là 35 ans de service fonctionnaire. L'heure de la retraite vint en 1980. mariée en premières noces à Aimé Briot, Marie Louise Woirgny devint mère de deux enfants : Pierre qui habite à Reims et Christian à Prey. Veuve d'Aimé en 1962, Marie-Louise épousa Bernard Woirgny le 19 août 1967 à Bruyères. Triste coïncidence, en cette date anniversaire, Marie-Louise ferma les yeux pour toujours dans les bras de son mari à ses côtés depuis toute la durée de son hospitalisation. Un mois complet durant lequel Bernard qui fut infirmier fut attentif aux moindres besoins de son épouse, apportant même à la mesure de ses compétences des soins utiles au confort de la malade. Deux fois grand-mère, Marie-Louise Woirgny connu également le bonheur de devenir trois fois bisaïeule. Marie-Louise formait avec Bernard un véritable couple et partageait la passion pour la nature de son mari. Elle trouvait plaisir à le suivre à la chasse et se réjouissait de passer du temps en forêt avec lui. De même, elle participa à des sorties pêche au gros ou encore à la carpe. On se rappelle d'elle comme d'une femme fort cultivée qui lisait des classiques et de bons auteurs français. Un autre de ses hobbys fut la musique. C'est en écoutant Bernard lui conter l'histoire des musiciens et de leurs oeuvres qu'elle apprit petit à petit à mieux percevoir cet univers grandiose. Passant des heures à écouter et lire la musique, Mme Woirgny trouvait un immense plaisir à se rendre à des concerts avec son époux. Les fleurs, en particulier les bouquets offerts par Bernard la ravissaient. Femme de coeur, elle offrait des dons pour des associations. Elle donna beaucoup, notamment pour aider l'Ordre de Malte et l'Ophelinat de la Police. Sauvée d'un premier cancer il y a quelques années, elle avait malheureusement rechuté. Ses forces s'étaient amenuisées et c'est avec beaucoup de courage qu'elle lutta contre le mal qui la rongeait. Les obsèques auront lieu samedi 22 août 2009 en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances.

17/08/2009

La Chapelle devant Bruyères : décès de René Oriel

M. René Oriel est décédé dans sa 84 année. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mardi 18 août à 16 h 30 en l'église de Biffontaine. Suivies de l'inhumation au cimetière de Biffontaine. M. Oriel repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Laval sur Vologne : Roland Membré nous a quittés

Après avoir lutté courageusement, jour après jour contre un cancer très douloureux, et contre lequel il luttait courageusement depuis environ 2 ans, Roland Membré s'est éteint dimanche 16 août 2009 à l'hôpital de Bruyères. Né le 5 août 1934 à Laval sur Vologne, Roland Membré résida durant toute sa vie dans son village natal. Jeune homme, il fut appelé sous les drapeaux et effectua son service militaire pendant 30 mois au Maroc et en Algérie. De retour à la vie civile, il épousa Yvette Anxionnat, originaire de Biffontaine. Deux filles naquirent au sein du couple : Anne-Marie et Nelly. M. et Mme Membré subirent l'épreuve terrible de perdre leur fille Anne-Marie au cours de l'année de ses 13 ans des suites d'un cancer. Employé à l'usine CIPA durant presque toute sa carrière professionnelle, Roland Membré vivait paisiblement s'occupant de sa maison et de son jardin. Proche de la nature qu'il aimait beaucoup, en particulier la belle forêt vosgienne, le disparu était un homme préoccupé par l'environnement. Discret, et selon ses proches, un peu bourru, il cachait une grande sensibilité, beaucoup de pudeur et un coeur d'or. M. Membré repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées le mardi 18 août à 14 h 30 en l'église de Laval sur Vologne. Selon la volonté du défunt, ni fleurs, ni couronnes. Une urne sera déposée au profit de la lutte contre le cancer. Et, toujours selon la volonté du disparu son corps sera ensuite crématisé. Sincères condoléances

14/08/2009

Bruyères : décès d'Edmonde Hacquard

ScannedImage.jpgMme Edmonde Hacquard, est décédée à la maison de retraite de Saint Chamas (13) dans sa 95e année. Très connue sur le secteur de l'Avison, la disparue avait été gérante d'un magasin Sanal durant 20 ans à Docelles et 10 ans à Epinal. Edmonde Hacquard avait une coquette maison à Docelles où elle vivait entourée de ses chats. On se souvient qu'elle mit en route le club du troisième age à Docelles. Qu'elle s'occupait de la Fraternité des malades à Epinal, des non voyants, et qu'elle occupa un poste d'administrateur à l'ADAPAH. Mme Hacquard qui était une femme fort cultivée réalisa de nombreux voyages au travers le monde. Elle visita notamment le Mexique, Jérusalem... Plus près, elle alla aussi à Juan les Pins, et tous les ans à Lourdes. Elle laisse le souvenir d'une personne très active et dévouée aux causes qu'elle adoptait. Veuve de Jules Hacquard depuis le 17 septembre 1975, Edmonde Hacquard était mère de deux filles. Onze petits-enfants, 21 arrière-petits-enfants virent le jour. Edmonde Hacquard devint aussi 3 fois trisaïeule. La cérémonie religieuse a été célébrée en l'église de Docelles vendredi 14 août 2009 à 14 h 30. Sincères condoléances. 

06/08/2009

Les Poulières : décès de Henri Gley

riri.JPGLa terrible et triste nouvelle du décès brutal d'Henri Gley, découvert sans vie à son domicile mercredi 5 août 2009, a été apprise avec consternation. Né le 18 mars 1932 à Laveline devant Bruyères, Henri Gley est le fils d'André et Jeanne Gley. Le 28 mai 1954, il épousa Simone Arnoud. Trois enfants : Daniel, Marie-José et Murielle naquirent au sein du couple. Plus tard, il connut le bonheur de devenir grand-père, puis bisaïeul. Durant toute sa vie sa carrière professionnelle, Henri Gley exerça son métier de maçon. Musicien depuis l'âge de 8 ans, il fit partie de la musique de Laveline devant Bruyères, des Poulières, de Bruyères et des anciens musiciens du 18e Régiment Infanterie des Tirailleurs d'Epinal et savait jouer de plusieurs instruments dont le clairon, le cor de chasse et la trompette de cavalerie. Il ne se déplaçait d'ailleurs jamais sans son harmonica. Talentueux et assidu, Henri Gley reçut plusieurs distinctions, jusqu'à celle de vétéran de la musique. Henri Gley qui était ancien parachutiste avait aussi à ce titre été médaillé. Proche de la nature qu'il affectionnait, le disparu trouvait plaisir à cueillette des champignons, des brimbelles... On se souvient également qu'il appréciait de voyager, notamment en Tunisie. Riri comme beaucoup le prénommaient affectueusement aimait surtout retrouver ses proches. Et, parmi ceux qui lui étaient chers, son ami Patrick Nourdin, avec qui il « tapait » de longues conversations . Bien considéré par ses concitoyens, Henri Gley fut élu conseiller municipal dans son village des Poulières. Et, il réalisa deux mandats de conseiller municipal. Henri repose au funérarium Lapoirie à Granges sur Vologne. Ses obsèques seront célébrées vendredi 7 août 2009 à 16 h 30 au cimetière de Laveline devant Bruyères. Sincères condoléances.


 

05/08/2009

Mortagne : décès de Pierre Morlot

M. Pierre Morlot est décédé le 4 août 2009 à l'âge de 77 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le vendredi 7 août 2009 à 14 h 30 en l'église de Brouvelieures, suivies de l'inhumation au cimetière de Brouvelieures. Pierre Morlot repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances. 

01/08/2009

Bruyères : Fernande Virion nous a quittés

mme virion.jpg Alors qu'en soirée rien ne laissait à présager une issue fatale, Mme Fernande Virion s'est éteinte sans bruit à son domicile bruyèrois durant la nuit de jeudi 30 juillet à vendredi 31 juillet 2009. Née Sergent le 3 mai 1933 à Belmont sur Buttant, Fernande était l'ainée d'une unique soeur, Danielle, épouse Delon. Très jeune, elle vient habiter avec ses parents à Bruyères et elle vécut notamment pendant la période de guerre au quartier du lavoir. Le 8 mai 1954, Fernande épousa Julien Virion. Cinq enfants virent le jour au sein du couple : Liliane, épouse Louis Bedel, domiciliée à Dommartin les Remiremont ; Robert, à Bruyères, François, également à Bruyères, Laurence, épouse Dominique Caël au Grand Valtin, et Alexandre à Bruyères. Employée aux papeteries Mougeot au début de sa carrière professionnelle, Mme Virion cessa son activité salariée en 1958 lorsque son fils Robert, lourdement handicapé, vint au monde. Elle s'occupa alors avec un amour maternel sans faille de cet enfant différent des autres, aujourd'hui âgé de 51 ans et qui demeurait toujours auprès d'elle. Fernande Virion qui demeurait depuis 42 ans rue Joffre eut encore la lourde épreuve de perdre son époux le 23 juillet 1980. Elle assuma alors courageusement la charge de sa famille. Elle fut une maman, puis aussi une grand-mère tendre et attentionnée. Fernande adorait les siens, et trouvait un immense bonheur à embrasser et câliner ses petits-enfants : Tiffanie, Naïs, Justine, Lucie, Thomas, Romain. Ses fleurs, son petit potager lui apportaient un plaisir tranquille. D'une nature aimable, Fernande laisse le souvenir d'une personne qui aimait bien faire la conversation et partager des moments de détente avec ses connaissances. Elle était une adhérente assidue du club de gymnastique de Brouvelieures. Et se réjouissait aussi de jouer aux cartes avec ses camarades retraités brouvillois. Souriante et dotée d'une vraie gentillesse Fernande comptait beaucoup d'amis. Sa disparition soudaine, bouleverse ses proches et tous ceux qui nombreux l'aimaient beaucoup. Tous garderons précieusement sa mémoire en leur coeur. Mme Virion repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 3 août 2009 à 14 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances.