Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2008

Fiménil : décès d'Odile Petitdidier

odile petitdidier.jpgPensionnaire de la maison de retraite de l'hôpital de l'Avison avec son mari, Mme Odile Petitdidier s'est éteinte samedi 29 novembre 08 à l'âge de 85 ans. Née Pierrat le 24 avril 1923 à Beauménil, elle était la seconde d'une fratrie de trois filles. Elle eut le chagrin de devenir orpheline de père très jeune lorsque son papa mourut en déportation.
Le 30 avril 1945, elle avait épousé Paul Gabriel Petitdidier agriculteur. Le couple pris alors en charge la ferme du Champ François à Fiménil. Quatre enfants naquirent : Michel, pensionnaire de la MRI, Monique épouse Pierre à Bois de Champ, Jeanne Marie - épouse Pierrat à Fiménil et Bernadette compagne de Christian Balland à Deycimont. Six petits – enfants et sept arrière petits -enfants vinrent ensuite agrandir le cercle familial. Handicapée depuis l'âge de dix suite à une poliomyélite, Odile Petitdidier surmontait ses difficultés avec un courage admirable. La couture, le tricot, le jardinage occupaient avec bonheur son temps libre.
Ses obsèques seront célébrées le mardi 2 décembre à 14 h en l'église de Champ le Duc. Condoléances


27/11/2008

Tendon : décès de Raymond Poirot

Raymond Poirot est décédé le jeudi 27 novembre 2008 à l'âge de 79 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées samedi 29 novembre 2008 à 14 h 30 en l'église de Tendon.
M. Poirot repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Condoléances

Décès de Patrick François

Patrick François LastScan.jpgPatrick François est décédé à son domicile des suites d'un malaise cardiaque. Né le 1 avril 1952 à Maidières (54), Patrick était le troisième d’une fratrie de 6 enfants. Sa scolarité terminée, il fut appelé sous les drapeaux et entra alors dans la Marine pour une période de 3 ans. Il intégra ensuite la Gendarmerie. Plus tard, il fut embauché aux Salines de l’Est. Victime de problèmes de santé, il fut placé en invalidité en 1993. Le 24 juin 1972, Patrick François épousa Roberte Schneider. Deux enfants, qu'il adorait, naquirent au sein du couple : Stéphane, décédé accidentellement le 14 septembre 2002 des suites d'une chute et Peggy, compagne de Laurent Schaefer, 44 place Stanislas à Bruyères. Bon mari, Patrick François fut également un bon père de famille, attentif aux siens. Il était également un collègue de travail apprécié. Il laisse à ceux qui l'ont connu le souvenir d'un homme discret et gentil. Retraité depuis un an, il avait choisi de venir vivre à Bruyères avec son épouse depuis 3 ans. Son départ subit plonge ses proches dans le chagrin. Patrick François repose au funérarium Lapoirie à Bruyères.
Une bénédiction sera donnée au funérarium samedi 29 novembre 2008 à 14 h 30. Le corps sera ensuite crématisé. Condoléances.

26/11/2008

Souvenir : Mundeta Georges



Dix ans…, Mundeta Georges, née Sabate à Barcelone, nous quittait le 26 novembre 1998.
Après un long calvaire, Mundeta (Mounedéta) s’en est allée vers un autre monde.
Un univers où elle a rejoint ses parents, Francisca et Ramon Sabate, son frère José Sabate, et tous ceux qu’elle espérait retrouver. Ses cinq enfants, ses petits-enfants, ses arrière-petits-enfants, et tous ceux qui l’ont aimée, gardent en leur cœur le bonheur d’avoir partagé un peu de son chemin.

maman.jpg


Mundeta fut un don du ciel pour ceux qui l’ont chérie. Une prière, une pensée, une fleur, une lumière allumée, un instant de recueillement sur sa tombe au cimetière de Bruyères où elle repose, un geste sincère d’amour ou d’amitié, souvenez vous d’elle.
Séchez vos larmes, Mundeta vit à travers vous.
Faites en chaque instant qu’elle soit fière de vous.




22/11/2008

Docelles : Décès de Emma Tachet

Emma Tachet, née Carini est décédée le 22 novembre 2008 à l'âge de 85 ans. La famille rappelle au souvenir de son mari, Maurice et de son fils, Alain. Les obsèques religieuses auront lieu le lundi 24 novembre 2008 à 15 h 30 en l'église de Docelles. Suivies de l'inhumation au cimetière de Docelles. L'offrande tiendra lieu de condoléances. Par avance la famille remercie toutes les personnes qui prendront part à sa peine. Emma Tachet repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Condoléances.

Lépanges sur Vologne : décès de Suzanne Pierre

Suzanne Pierre, née Poliart est décédée le vendredi 21 novembre 2008 à l'âge de 85 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées lundi 24 novembre 2008 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. L'offrande tiendra lieu de condoléances.
Selon la volonté de la défunte, ni fleurs, ni plaques, des prières et des messes. La famille ne reçoit pas.
Condoléances.

16/11/2008

Aumontzey : décès d'Annette Labeys

Annette Labeys, née Noël s'est éteinte dans sa 62 ème année à l'hôpital d'Epinal. Elle était l'épouse de Noël Labeys et maman de trois enfants : William, Sylvain et Christelle. Plusieurs fois grand-mère, Annette vivait une paisible retraite 167 rue Émile Walter à Autmonzey où elle demeurait auprès de son époux. Malade depuis plusieurs mois, elle se battait avec tout le courage de faire face qu'on lui connaissait. Cela, sans jamais baisser les bras. Ceux qui ont connu Annette se souviennent d'une femme au franc-parler très attachée à tout son petit monde. Le cancer qui la minait aura eu raison de sa farouche volonté de vivre. Les obsèques seront célébrées mardi 18 novembre 08 à 15 h en l'église de Jussarupt. Suivies de la crémation à Epinal. Selon la volonté de la famille, ni fleurs, ni couronnes, ni plaques. Annette repose au funérarium Lapoirie, 8 rue Foch à Granges sur Vologne. Sincères condoléances.

14/11/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Henriette Nicolas

Mme Nicolas lépanges.jpgHenriette Nicolas est décédée à l'âge de 82 ans. Née Simon, le 7 juillet 1926 à Damblain, elle était l'aînée de six enfants. Devenue jeune femme, elle avait épousé Marcel Nicolas le 9 avril 1946.
Cinq enfants ont vu le jour au sein du couple : Renée à Trèves Allemagne ; Jeanine à Vittel ; Gilberte décédée en 1983 ; Gisèle qui habite à Fiménil et Denis à Noidans les Vesoul. Très attachée à sa famille, Henriette connut le bonheur de voir la venue au monde 17 petits-enfants puis devint 20 fois trisaïeule. La défunte qui fit des ménages et travailla en usine laisse le souvenir d'une femme dévouée et courageuse. Veuve de Marcel décédé en 1989, elle aimait retrouver tout son petit monde.
Les obsèques d'Henriette Nicolas seront célébrées lundi 17 novembre 08 à 14 h en l'église de Lépanges sur Vologne. Condoléances

13/11/2008

Laval sur Vologne : décès de Marguerite Jacquemin


maman.jpgNée le 10octobre 1910 à Viménil, Marguerite Membré est venue ,à l’âge de 2 ans habiter la commune de Laval sur Vologne, dans une ferme située au centre du village, en compagnie de ses neuf frères et sœurs.
Elle entra dans la vie active à 12 ans comme employée de maison, puis elle fut employée aux papeteries Mougeot jusqu’en 1957.
En 1934 elle épousa Louis Jacquemin, contremaître de fabrication, décédé en 1970
Elle donna naissance un fils,Robert Jacquemin, ancien principal du collège de Bruyères, aujourd’hui retraité. Sa belle- fille fut institutrice à l’école Jules Ferry pendant 30 ans.
Elle se faisait une joie de recevoir périodiquement son petit-fils Claude et son épouse et surtout son arrière-petite-fille habitant à Paris.
En 1990, elle quitta sa maison de Laval pour s’installer à la Résidence à Bruyères où elle retrouva de nombreuses amies.
À la maison de retraite intercommunale depuis mars 2007, elle participait à toutes les activités malgré ses 98 ans. Et, aimait beaucoup jouer au scrabble et cuisiner. Femme de contact, agréable, affable, souriante, elle avait gardé une mémoire étonnante et se plaisait à rappeler un passé émaillé de nombreuses anecdotes. Les obsèques de Marguerite Jacquemin seront célébrées samedi 15 novembre 2008 en l'église de Laval sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Saint - Nabord. La défunte repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères.
Sincères condoléances.

Laval sur Vologne : décès de Marguerite Jacquemin

Marguerite Jacquemin, née Membré est décédée à l'age de 98 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 15 novembre 2008 à 14 h 00 en l'église de Laval sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Saint-Nabord. Mme Jacquemin repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Condoléances

11/11/2008

Bruyères : décès de Gilberte Villaume

1814.jpgGilberte Villaume, née Didier 16 octobre 1930 à Dounoux s'est éteinte à l'age de 78 ans. Sixième d'une fratrie de 8 enfants, elle passa son enfance à Méménil. En février 1955, elle se maria avec Robert Villaume, un jeune homme originaire de Laveline du Houx. Cinq filles naquirent au sein du couple : Martine, épouse Thiriet qui demeure à Les Poulieres ; Chantal, épouse Aubry à Deycimont ; Jocelyne, épouse Fleurence à Montillot ; Sabine, épouse Bertaud à Charmois devant Bruyères et Nadine, épouse George à Charmois devant Bruyères. Gilberte Villaume laisse le souvenir d'une femme courageuse qui travailla beaucoup. Elle était de ces personnes qui n'ont pas peur de l'ouvrage. Elle fit des ménages et fut aussi accompagnatrice de car scolaire. Dévouée, Gilberte était toujours prête à donner un coup de main à la préparation de repas pour de nombreux convives. Elle apporta notamment son concours à la logistique des déplacements en France et en Europe des Majorettes de Biffontaine. Une petite troupe au sein de laquelle elle eut la fierté de voir évoluer trois de ses filles. Onze fois grand-mère, la disparue eut le bonheur de voir naître 5 arrière-petits-enfants. Elle eut aussi le bonheur de célébrer ses noces d'or avec Robert. Un moment précieux, pour le couple entouré de l'affection des siens.
Avec son époux, Gilberte Villaume habita à Fays, à Lépanges sur Vologne, puis 32 ans à Les Poulières, ensuite rue Jean Lurçat Bruyères. Depuis le printemps, elle demeurait à la résidence Avison. Adroite de ses mains, la disparue occupait beaucoup de son temps à de petits travaux manuels. Elle était aussi une excellente cuisinière. Membre du club des bons Lo'his, elle était une camarade appréciée. Gilberte Villaume laisse à ceux qui l'ont connue le souvenir d'une femme très attachée à tout son petit monde et absolument adorable. Ses obsèques seront célébrées mercredi 12 novembre 08 à 14 h 30 Biffontaine. Sincères condoléances.



10/11/2008

Lépanges sur Vologne : Christophe Claude s'en est allé.

christophe claude.jpgL'horrible nouvelle du décès brutal de Christophe Claude est tombée lundi 10 novembre 08 en semant la tristesse et la consternation à Lépanges sur Vologne où il habitait avec sa famille. Mais aussi sur tout le secteur de l'Avison où il comptait beaucoup de connaissances. Christophe s'est éteint à l'hôpital d'Epinal où il avait été admis samedi 8 novembre 08 dans la soirée et cela dans un état des plus inquiétants. Né le 8 avril 1980 à Epinal, Christophe, sixième d'une fratrie de 8 enfants est le fils d'Évelyne et Joël Claude qui demeurent à la Beheue à Bruyères. C'est à Bruyères qu'il réalisa sa scolarité primaire et secondaire. Christophe entra ensuite à l'école de Gérardmer et y débuta un apprentissage en pâtisserie. Il fut alors employé aux restaurants « Les Arcades » et « Fun-Burger » à Bruyères. Changeant de voie professionnelle, il devint routier aux Magasins Généraux. Il fut finalement embauché voici plusieurs années à la papeterie de Laval sur Vologne. Partout, il fut un collègue et un ouvrier apprécié. Christophe Claude se maria le 4 juin 2005 avec Gwennaelle André. Deux enfants ont vu le jour au sein du couple : Iness 2 ans et Enzo, 6 mois.
Christophe laisse le souvenir d'un garçon tranquille et rendant service qui s'adonnait avec bonheur au bricolage. La mécanique, ou encore construire des maquettes de voitures occupaient son temps libre. On se souvient de « Totof » comme d'un jeune homme rieur qui aimait la musique et la chanson. Affectueux et gentil, il cachait au fond de lui, une sensibilité, un mal-être insoupçonné de ses proches aujourd'hui dans la détresse face à un départ précipité. Ceux qui ont connu Christophe Claude lui conserveront une place en leur cœur, et la fierté de d'avoir partagé un bout de chemin avec lui.
Christophe repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 12 novembre 08 à 16 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Sincères condoléances.


09/11/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Marie-Louise Moulin

Marie-Louise Moulin est décédé à Bruyères dans sa 97 année. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 12 novembre à 10 h en la chapelle de l'hôpital de Bruyères dans l'intimité familiale. Suivies de sa crémation à Epinal. Mme Moulin repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères où la famille reçoit de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Condoléances

05/11/2008

Champ le duc : décès de Marceau Bonnard

LastScan.jpg Marceau Bonnard est décédé à Epinal le 4 novembre 08 à l'age de 85 ans. Né le 16 mars 1923 à Xertigny, le disparu était issu d'une fratrie de deux garçons. Sa scolarité terminée, il entra rapidement dans le monde du travail. Il fut alors employé à la fromagerie de Xertigny, puis fut embauché chez Collot et au sein de l'entreprise Craco. Célibataire, Marceau Bonnard vécu durant une trentaine d'années auprès de son frère et sa belle-sœur à Saint - Laurent. Son frère, Marc décédé en novembre 1997 et sa belle-sœur également disparue, Marceau Bonnard se rapprocha de Jeannine Nourdin, amie de longue date de la famille. Il vint alors vivre à Champ le Duc en 2001 avec Jeannine pour compagne. Retraité paisible, le défunt laisse le souvenir d'un homme d'une très grande gentillesse. On se souvient qu'il passait son temps libre à cultiver un très beau potager. Des promenades en forêt et la cueillette des champignons l'occupaient agréablement.
Les obsèques seront célébrées jeudi 6 novembre 08 à 14 h 30 en l'église de Champ le Duc. Suivies de l'inhumation au cimetière communal de Champ le Duc. Condoléances.

02/11/2008

Gugnécourt : décès de Raymonde Gougeon

Figure emblématique de Gugnécourt, Raymonde Gougeon s'est éteinte à l'âge de 84 ans à la maison de retraite de Bruyères où elle vivait depuis environ trois ans. Née Pierson en 1924 à Gugnécourt, elle était la fille de Fernand et de Séraphine Pierson et vécu toute sa vie sur le site de la ferme familiale de Beaulieu.
Son enfance fut profondément marquée par la guerre. L'implication de ses parents dans la Résistance provoqua le drame de la mort de son père brûlé vif dans un convoi ferroviaire en déportation vers l'Autriche. Sa mère et sa soeur furent-elles emprisonnées par les Allemands.
Devenue jeune femme, Raymonde épousa Louis Gougeon. Quatre fils virent le jour au sein du couple : Daniel, décédé ; Roger, lui aussi décédé ; Bernard, et Gérard qui demeurent tous les deux à Gugnécourt. Ceux qui ont connu « la mère Gougeon » comme elle se plaisait elle-même à se nommer, se souviennent d'une femme qui consacra toute son existence au rude travail de l'agriculture. Ignorant le repos, elle était de ces personnes qui passent leur temps à la tache, si dure soit-elle. D'un caractère fort « la mère Gougeon » qui ignorait loisirs et vacances. Elle demeurait attachée à ses valeurs politiques et sociales.
Veuve de Louis disparu à 72 ans en 1993, Raymonde Gougeon, ne baissa jamais les bras. Et cela, malgré les drames qui purent traverser sa vie. Si elle quitta sa ferme, ce fut seulement parce qu'usée par le labeur elle ne pouvait plus rester à domicile.
« La mère Gougeon » recevait chez elle seulement qui bon lui plaisait et n'aimait pas le « bla-bla ». Elle ne voulait pas de démonstrations autour d'elle. Il n'empêche, qu'elle manquera à ceux qui l'aimaient bien et savaient son franc - parler. Sa façon d'être cachait aussi une pudeur des sentiments, une retenue de rigueur en une époque difficile à imaginer et pourtant pas si lointaine.
Raymonde Gougeon repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 3 novembre à 14 h 30 en l'église de Gugnécourt. Selon sa volonté son corps sera ensuite crématisé. Sincères condoléances.

30/10/2008

Bruyères-Champ le Duc : Décès d'André Bacilieri

André Bacilieri est décédé à l'âge de 92 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées vendredi 31 octobre 08 à 15 h 30 en l'église de Bruyères. Suivies de l'inhumation au cimetière de Bruyères. M. Bacilieri repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

25/10/2008

Grandvillers : Décès de Loyd Hariot

Loyd Hariot est décédé des suites d'un accident de moto survenu jeudi soir sur le territoire de la commune d'Autrey. Le jeune homme était né à Epinal le 11 mai 1985, il était le troisième d'une fratrie de six enfants dont la famille demeure à Pierrepont sur Arentèle. Loyd demeurait à Grandvillers avec Magali, sa compagne. Et, travaillait à la poterie de Jeanménil. Il laisse le souvenir d'un garçon attachant.
Une bénédiction a été donnée par un pasteur. Sincères condoléances

20/10/2008

Grandvillers : décès de Marie-Thérèse Leroy

Mme Marie-Thérèse Leroy, née Fremiot est décédée à l'age de 84 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées jeudi 23 octobre 08 à 15 h 30 en l'église de Grandvillers. Suivies de l'inhumation au cimetière de Grandvillers.
Mme Leroy repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères.

16/10/2008

Belmont sur Buttant : décès de Jean-François Pêcheur

Jean-François Pêcheur.jpgUn nouveau drame s'ajoute au désastre de l'accident survenu le samedi 4 octobre 08 à Bois de Champ. Après le décès de Jordan Pêcheur, 6 ans, son père Jean-François Pêcheur retrouvé à l'arrière de la voiture aux côtés du petit garçon est lui aussi mort des suites de ses terribles blessures. On savait l'état de M. Pêcheur alarmant, mais on espérait malgré tout que ce grand jeune homme de 29 ans s'en sortirait. Hélas, la rapidité des secours, son transport à Nancy en hélicoptère, tous les soins prodigués et l'amour des siens n'ont pas suffi à vaincre la fatalité. Jean-François s'est éteint mercredi 15 octobre 08 à l'hôpital de Brabois où il avait été transféré.
Né le 7 septembre 1979 à Bruyères, Jean-François est le fils de Gérard et Lucie Pêcheur qui demeurent à Les Poulières. Troisième d'une fratrie de quatre enfants, il est le frère de Christophe, Sophie et Vanessa. Sa scolarité primaire réalisée à Les Poulières, puis à l'école Jules Ferry à Bruyères, il fut collégien à Charlemagne. Il parti ensuite l'EREA à Epinal. Il choisit plus tard d'intégrer un établissement à Arches où il réalisa un CAP de maçonnerie. Il entra alors immédiatement dans la vie active et travailla à Ficocipa et chez Yeramex, cela avant d'être embauché comme maçon chez Denis Masy à Bruyères. Jean-François ne laisse à ses collègues de travail et à son patron que des souvenirs élogieux.
Compagnon d'Élodie Despagne depuis 10 ans, le défunt était papa de Malaury, 9 ans, de Jordan, 6 ans décédé, et de Morgane 3 ans. Installé à Belmont sur Buttant avec sa famille depuis 2003, M. Pêcheur venait d'aménager durant cet été dans la maison qu'il venait de faire construire. Adroit de ses mains, il avait d'ailleurs passé plusieurs mois pour réaliser l'intérieur de son domicile. Ceux qui ont connu le disparu se souviennent d'un homme courageux qui refusa toujours le chômage, et qui trouva toujours de quoi s'occuper honorablement. D'une nature joyeuse, il était d'une bonne humeur contagieuse. Tranquille, Jean-François aimait de passer un peu de temps libre à la pêche. Sportif, il fit partie du club de foot de Fremifontaine, et participait chaque année au tournoi de Vanémont. Jean-François Pêcheur avait de son vivant, et pour le cas où, fait part de sa volonté de donner ses organes à d'autres personnes. Ses proches ont respecté son désir, il s'en est allé en offrant sa part de vie. Sa compagne, ses deux petites filles et tous les gens qui ont eu la chance de partager un bout de chemin avec lui peuvent être fiers. Jean-François Pêcheur était un type bien.
Il repose à présent au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées samedi 18 octobre 2008 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Suivies de l'inhumation au cimetière de Belmont sur Buttant où il rejoindra son fils.
Sincères condoléances.

09/10/2008

Laval sur Vologne : décès de Gustave George

GUSTAVE.jpg Gustave George est décédé dans sa 82e année dans la soirée du 08 octobre 08 à l'hôpital Jean Monnet à Epinal. Né le 19 février 1926 à Laval sur Vologne où il a toujours résidé, il épousa Simone, née Gremillet, le 14 avril 1951. Le couple vint habiter au 243 rue de la Gare. De cette union sont nés 5 enfants, Catherine, Christiane, Daniel, Pierrette et Patricia. Issu d'une fratrie de neuf enfants, Gustave connut le bonheur de voir la venue au monde de 10 petits-enfants. 13 arrière-petits-enfants sont plus tard arrivés au sein de la famille. Le dernier Maël, étant né il ya a quelques jours seulement le 14 septembre 08.
Dès l'âge de 14 ans, Gustave entra dans le monde du travail et fut embauché aux papeteries Mougeot à Laval. Il restera alors dans cette entreprise jusqu'à l'age de la retraite.
Ancien combattant d'Indochine, M. George était membre actif de l'Amicale ACVG de Laval-Fays, porte-drapeau, il aimait également participer aux soirées cartes. Tant que sa santé lui a permis, il se plaisait à jardiner dans son potager.
Gustave George repose au funérarium Lapoirie à Bruyères, ses obsèques seront célébrées en l'église de Laval sur Vologne samedi 11 octobre 08 à 14 h 30, suivies de l'inhumation au cimetière du village.
Sincères condoléances.


Remerciements à Joël Rosselli

Laval sur Vologne : décès de Gustave George

Gustave George qui demeurait au n° 243 rue de la gare à Laval sur Vologne est décédé le 8 octobre 2008 à l'âge de 82 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 11 octobre à 14 h 30 en l'église de Laval sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Laval sur Vologne. M. George repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Condoléances.

07/10/2008

Belmont sur Buttant : les obsèques de Jordan Pêcheur

Les obsèques de Jordan Pêcheur seront célébrées mercredi 8 octobre 08 à 14 h 30 en l'église de Belmont sur Buttant. Suivies de l'inhumation au cimetière de Belmont sur Buttant.
Sincères condoléances.

06/10/2008

Fremifontaine : décès de Daniel Colin

Daniel Colin est décédé à l'âge de 67 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées jeudi 9 octobre 08 à 10 h en l'église de Fremifontaine.
Selon la volonté du défunt, son corps sera crématisé. La famille rappelle à votre souvenir James et Francis.
Daniel Colin repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Condoléances.

05/10/2008

Belmont sur Buttant : décès de Jordan Pêcheur

nécro Jordan Pecheur.jpgUn bout de chou de 6 ans est mort samedi 4 octobre 08. Cela, il faut bien oser le dire, parce que des adultes n'ont pas pris la mesure du danger auquel ils l'exposaient avec eux. L'horrible nouvelle de l'accident de la circulation qui a coûté la vie au petit Jordan Pêcheur a été apprise à Belmont sur Buttant et sur tout le secteur de l'Avison avec une immense tristesse.
Né le 22 avril 2002, Jordan est le fils d'Élodie Despagne et de Jean-François Pêcheur, un père très gravement blessé dans l'accident. Il est le frère de Malaury, 9 ans et de Morgane, 3 ans. Le garçonnet dont la famille s'était installée à Belmont sur Buttant en juillet dernier était scolarisé au CP de l'école de Domfaing. Jordan laisse à ceux qui ont partagé sa courte existence le souvenir d'un adorable gamin rieur, vif et affectueux. Sa disparition brutale bouleverse.
Jordan repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 8 octobre 08 en l'église de Belmont sur Buttant. Suivies de l'inhumation au cimetière communal. Sincères condoléances.

02/10/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Gaston Cunin

LastScan.jpgGaston Cunin est décédé à l'âge de 86 ans à la maison de retraite intercommunale à Bruyères. Né le 5 janvier 1922, Gaston était le benjamin de Maurice, son unique frère décédé encore très jeune homme.
Ouvrier de maçonnerie au début de sa carrière professionnelle, Gaston Cunin travailla ensuite chez Conroy, puis au tissage Decouvelaere à Lépanges sur Vologne. Marié le 18 janvier 1947 avec Élisabeth Gérardot, il eut le chagrin de perdre son épouse le 7 juin 1997. Deux filles : Ginette, veuve Vicario qui habite à Gérardmer et Bernadette, épouse Betis à Thaon les Vosges virent le jour au sein du couple bien connu à Lépanges sur Vologne. Deux petits-enfants naquirent ensuite.
D'une nature affable, Gaston Cunin aimait jouer à la pétanque ou s'adonner au jardinage. Il prenait également beaucoup de plaisir à partager les activités et les voyages organisés par le comité d'animation pour les retraités lépangeois.
M. Cunin repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Les obsèques seront célébrées samedi 4 octobre 08 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Condoléances.

26/09/2008

Bruyères : décès de Lucien Guyot

2 Guyot.jpgLucien Guyot est décédé à l'âge de 81 ans jeudi 25 septembre 08 à l'hôpital d'Epinal. Né le 17 mai 1927 à Remiremont, le disparu effectua toute sa scolarité dans sa ville natale. Il réalisa ensuite un apprentissage de mécanique et entra dans une usine. Appelé sous les drapeaux, Lucien Guyot partit en Afrique noire, une partie du monde où il demeura durant un an au service de la France. De retour du service militaire, il fut embauché comme plombier ferblantier au sein de l'entreprise de M. Felix à Remiremont.
Le 27 octobre 1951, Lucien Guyot épousa Jeannine Virion, une jeune femme originaire de Grandvillers. Deux fils naquirent au sein du couple : Hubert qui demeure à Bruyères et Claude à Mulhouse. Un petit-fils, Nicolas est venu plus tard agrandir le cercle familial. C'est en 1964 que M. et Mme Guyot décidèrent de venir vivre à Bruyères où le chef de famille avait alors trouvé du travail chez Ernest Viry. Le défunt laisse le souvenir d'un bricoleur adroit qui savait comme on dit tout faire de ses mains. Lucien Guyot prenait également plaisir au jardinage, mais aussi à profiter de beaux voyages. Il aimait tout particulièrement découvrir la richesse des régions de France. Malade depuis un moment, il avait été admis à l'hôpital d' Epinal, puis était revenu à l'hôpital de Bruyères. Son état s'étant aggravé il avait de nouveau été transporté à Jean Monnet à Epinal. M. Guyot repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées lundi 29 septembre 08 en l'église paroissiale de Bruyères. Condoléances.

19/09/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Louise Vial

ad40263612c5a94b974e740f82c226bd.jpg Louise Vial est décédée le 18 septembre 08 à l'hôpital de Bruyères où elle avait été admise en juillet dernier, cela après 2 mois d'hospitalisation à Epinal.
Née, Lucie Claude à La Chapelle devant Bruyères, la disparue plus souvent prénommée Louise était l'aînée de deux frères. C'est à Fiménil où ses parents tenaient une ferme qu'elle réalisa sa scolarité. Douée à l'école, elle obtint son certificat d'études primaires à l'age de 12 ans seulement. Cela tout en prêtant son concours actif aux travaux de l'exploitation agricole. Elle dut alors encore effectuer une année scolaire pour être en règle avec la loi qui exigeait au minimum 13 ans.
Mariée à 19 ans en 1942 avec Pierre Didier, elle perdit tragiquement son époux mort brûlé vif en 1944. Deux fils naquirent de cette union : Jean-Marie Didier qui habite en Meurthe et Moselle et Pierre en Alsace. Elle épousa Gilbert Caël en secondes noces. Une fille, Ghislaine, épouse Riche, décédée, est née au sein du couple. Divorcée de Gilbert Caël, Louise se remaria plus tard avec Bruno Vial, décédé en 1987. On se souvient que la défunte travailla au tissage, qu'elle fut aussi employée de maison et qu'elle termina sa carrière professionnelle avec un poste de responsabilité à la filature. Toujours bien mise et coquette, Louise aimait la danse. Mais c'était son jardin et ses fleurs qui lui apportaient un plaisir tranquille. Neuf fois grand mère, Mme Vial était également 10 fois bisaïeule.
Ses obsèques seront célébrées ce samedi 20 septembre 08 à 14 h en l'église de Lépanges sur Vologne. Condoléances.

18/09/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Louise Vial

Lucie Vial, dite Louise, née Claude est décédée. Les obsèques auront lieu samedi 20 septembre 08 à 14 h en l'église de Lépanges sur Vologne. Pas de plaques, uniquement des fleurs naturelles qu'elle aimait tant et des dons pour la recherche.
Mme Vial repose au funérarium Lapoirie à Bruyères. Condoléances

17/09/2008

Padoux, Bruyères : décès de Fernand Boulanger

bd7cbb7d2c8ed1066103073a8752e10c.jpg Fernand Boulanger est décédé des suites d'un malaise survenu au home du Cameroun au cours de la nuit de dimanche à lundi. Sa famille, ses proches, dont ses amis de la maison de retraite de l'ADAPAH où il vivait à Bruyères depuis 2004 ressentent une profonde tristesse de cette disparition prématurée. Né à Padoux le 10 août 1945, Fernand était devenu une véritable figure emblématique du home.
Sa gentillesse, sa bonne humeur et sa joie de vivre en faisaient un camarade, une connaissance que l'on aimait retrouver. Retraité de la filature de Cheniménil à Nomexy, le disparu était resté célibataire. Ouvert sur le monde, il s'était récemment mis à pratiquer l'informatique et y prenait un évident plaisir. Adroit de ses mains, il se plaisait à peindre ou fabriquer de petits objets, notamment pour décorer son lieu de vie. Fernand évoluait dans l'existence avec ses différences. Il était de ces gens dont on se dit fier et heureux d'avoir eu le privilège de partager un bout de chemin. Son regard clair et franc manque déjà beaucoup à ceux qui nombreux l'on bien aimé.
Les obsèques de Fernand Boulanger ont été célébrées ce mercredi 17 septembre 08 dans son village natal. Condoléances.

Bruyères, Lure, Biffontaine : décès de Gilles Ischoffen

ba0848ab3a86e6832b6448bbf10dae25.jpgGilles Ischoffen est décédé à l'age de 61 ans à Vesoul. Né à Remiremont le 23 août 1947, M. Ischoffen vint très jeune habiter à Biffontaine. C'est dans ce village qu'il réalisa sa scolarité.
Il commença sa carrière professionnelle dans la filière du bois et y travailla environ 5 ans. Cela, avant d'être embauché chez Hachette à Strasbourg. Après quelque temps, il vint s'installer à Bruyères et fut embauché chez Baradel. L'entreprise ayant fermé, il partit pour Lure où il avait trouvé un emploi chez Isoroy. Marié en 92 avec Andrée Vichard dont il divorça, le défunt était père de Romain et Arnaud qui demeurent à Lure.
Trés impliqué dans la vie syndicale, il occupa différentes fonctions de la CGT. Sportif, il fut entre les âges de 20 et 35 ans membre de l'équipe de foot de Biffontaine. Bricoleur, il aimait aussi beaucoup la pêche. Retraité depuis 07, Gilles laisse le souvenir d'un homme sensible. Les obsèques auront lieu jeudi 18 septembre 08 à 14 h 30 en l'église de Biffontaine. Condoléances.