Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2013

Bruyères : Catherine a posé sa sacoche !

 Non sans une pointe d'émotion Catherine Voirin effectuait sa dernière tournée, le 15 juin. Une belle carrière professionnelle s'achève puisque Catherine commençait à travailler dès l’âge de 14 ans en entrant à l'usine CIPA. Emploi, qu’elle a quitté en 1972, pour suivre son mari nommé facteur à Villers-les-Nancy. Deux filles venaient au monde : Valérie, aujourd’hui chef de service éducatif dans un IME à Strasbourg, Virginie professeur des écoles à Bruyères.  En 1976, retour à Bruyères, Catherine retrouve son poste à la CIPA. 1982, la naissance d’Anthony, actuellement ingénieur informatique au ministère de l’Intérieur venait agrandir la famille. 

année 2013 jusqu'à juin 325.JPG

Suite à un licenciement économique, Mme Voirin intégra La Poste de Granges-sur-Vologne le 1er décembre 1987, comme agent. En mai 2000, elle est rattachée à La Poste de Bruyères en tant que factrice. Elle effectue alors une tournée à vélo à Bruyères. En 2006 jusqu’à ce jour, elle a été factrice à Champdray, Réhaupal et Laveline du Houx. En 2008, elle a la douleur de perdre son mari Daniel Voirin.

Très appréciée de ses clients, Catherine a reçu lors de son dernier jour de nombreuses attentions. Un pot d’adieu avait également lieu ce samedi 22 juin 2013 en présence de M. Bruno Xemard, Directeur de l’établissement de Bruyères. Catherine pourra désormais se consacrer à sa passion, le jardinage et aura du temps libre pour sa maman et ses petites-filles Chloé et Romane. Chacun souhaite à Catherine un repos bien mérité, et de belles longues vacances.chapeau-1.gif

08:59 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

22/06/2013

Laval sur Vologne : kermesse des écoles

2013-06-15 16.56.01.jpg

La traditionnelle kermesse des écoles de Laval sur Vologne s'est déroulée sous un beau soleil et dans la bonne humeur. Un concours des garçons de café attirait beaucoup de monde. Finalement, la coupe du meilleur concurrent a vu la victoire d'une jeune fille du village. Fanny Arnould  a donc reçu la coupe offerte par la municipalité des mains du maire, René L’homme. La fête s'est terminée par un repas partagé avec tous les enseignantes et les bénévoles, le tout dans une très bonne ambiance.

08:09 Publié dans Actualités, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

14/06/2013

Champ-le Duc et Laval sur Vologne : communiqué de l'entente des riverains

 « Les habitants des rues du Maray à Laval sur Vologne et du 5 Septembre à Champ-le-duc s’interrogent aujourd’hui sur le sens donné au projet d’assainissement collectif de la CCVV. Situés sur le parcours du collecteur reliant Bruyères à la nouvelle station située à Champ-le-Duc, les riverains sont mis en demeure de renoncer à leur système d’épuration individuel pour se raccorder au réseau collectif.

Cette situation suscite d’autant plus d’interrogations que le projet semble vouloir s’arrêter là, plaçant la communauté de communes en situation d’irrégularité vis-à-vis de l’arrêté préfectoral n°2485 du 3/10/2007 (obligation de raccorder au réseau collectif l’ensemble de ces 2 communes au plus tard au 31 décembre 2010). Sont oubliés notamment tout un groupe de logements collectifs route de Bruyères à Laval, qui rejette officiellement ses eaux usées non traitées, non épurées, directement à la Vologne, un constat officiel qui n’a pourtant engagé aucune action corrective de la part des élus.

Les habitants s’interrogent également sur la pertinence du choix technique opéré par la CCVV, la nouvelle station fonctionnant en mode séparatif imposé aux nouveaux raccordés et peu compatible avec le système unitaire du réseau de Bruyères. D’autre part, qu’en-est-il du choix du parcours emprunté par le réseau entre Bruyères et la station au regard des surcoûts constatés et répercutés sur la taxe d’assainissement subie par l’ensemble des usagers.

Compte tenu de l’immobilisme du projet et des difficultés liées à la conjoncture économique, les riverains ont sollicité la CCVV pour obtenir un report légal de l’obligation de se raccorder à la date de mise en application réelle de l’arrêté. Répondant par la négative sans justifier son refus, CCVV a préféré garder le silence sur tous les autres sujets la en l’absence de son avocat, les habitants attendent toujours des réponses à leurs questions et à leurs préoccupations que l’on peut retrouver sur le blog du collectif : lesegoutsdelavologne.blogspot.fr »

Entente des riverains des rues du Maray à Laval sur Vologne et du 5 Septembre à Champ-le-duc.

 

Saint-Dié-des-Vosges : Prix d'Excellence 2013 pour la Nef

Le 11 juin, à l'occasion du Concours National des Villes, sous le haut patronage de Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale, le Prix d'Excellence 2013 a été décerné à Christian Pierret, Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Ancien Ministre, pour la réalisation de La Nef.
 

               

d26e8e5a11fe9dfa5bd80702b93170fb.jpg

 

(De gauche à droite sur la photo) : Devant l'Hôtel de Pomereu, et dans les mains du Maire et Ancien Ministre, Christian Pierret, de Géraud Didier, Directeur du Pôle Action Culturelle à la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et de Madeleine Fève-Chobaut, Adjointe à la Culture et à la Jeunesse, le trophée Prix d'Excellence 2013.

Vous pouvez également consulter l'ensemble des prix décernés aux villes participantes et notamment à la Ville de Saint-Dié-des-Vosges (page 35) et sur le lien suivant :

 
La Nef ?   

12:55 Publié dans Actualités, Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

13/06/2013

Brouvelieures : l'amicale à Colombey les Deux Eglises

L'amicale Brouvilloise avait choisi de se rendre à Colombey les Deux Églises, pour une visite guidée du Mémorial dédié au général de Gaulle. Chacun a pu disposer un écouteur qui permettait de bien entendre toutes les explications du guide tout en suivant à son rythme. De l'avis général ce fut une visite très intéressante suivie d'une petite marche pour se rendre au pied de l'immense Croix de Lorraine.

Charles De Gaulle 16 05 2013 011.jpg

Le général avait dit qu'il ni aurait que les lapins qui viendraient gambader autour, eh bien non, ce sont des centaines de personnes qui y viennent chaque jour. Sur le chemin du retour, les Vosgiens se sont arrêtés à Argentolles au cellier Saint-Vincent où leur a été projeté un petit film sur le travail de la vigne, suivi d'une dégustation de champagne. Même si la météo n'était pas clémente seul le soleil a manqué à ce moment de détente et de camaraderie.

07:13 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

12/06/2013

Bruyères : Pari gagné pour Croq'Arts

Pour sa première édition, le « Vide Arts » organisé ce dimanche 9 juin par l'association Croq'Arts de Bruyères, et cela malgré la météo plus qu'instable rencontrait un joli succès. Certes les conditions atmosphériques avaient découragé pas mal de monde, mais dans l'ensemble ce fut une réussite, car les courageux étaient là dès 9 h pour montrer l'exemple.  

La présidente, Josiane Coste se faisait un plaisir d'accueillir chacun et au bout du compte s'est dite satisfaite. Josiant Coste remercie encore tous les exposants (17  sur une trentaine de prévus) qui se sont déplacés. Ceux-ci ont été récompensés puisqu'ils ont eu le privilège de profiter du soleil durant une bonne partie de la journée. De bons contacts s'ébauchaient dans la bonne humeur.

vide arts 9 6 2013 004.JPG

Une bonne équipe autour de la présidente Josiane Coste, ici à gauche sur la photo, en tee-shirt marin.

Croq'Art remercie aussi tous les artistes présents, l'écrivain Emmanuel Decroix, et l'artiste peintre Simonin, qui sous le kiosque de la place Stanislas ont démontré de leur savoir avec beaucoup d'amabilité. Le soleil bien installé, en milieu de journée, le public déambulait au travers les différents stands. Artistes, badauds, personnalités se réjouissaient tous de l'initiative de Croq'Arts.

Les remerciements vont aussi vers la Confrérie de la Tourte à la pomme de terre de Bruyères qui a aidé en prêtant son chapiteau. Sans oublier les services techniques de la ville pour le matériel et leur disponibilité à résoudre les petits imprévus. De son côté, l'équipe buvette et restauration qui a séduit tant par la qualité des produits que du service. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition, en souhaitant une participation plus forte encore !

07:17 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

07/06/2013

France : communiqué du PCF

« La mort de Clement un jeune homme à la fleur de l'âge sous les coups de militants d'extrême droite est un drame tragique et révoltant.

Paix à toi et ta famille, pour le moment c'est le plus important.

Mais combien faudra-t-il de sacrifiés ? Pour enfin dissoudre ces groupuscules d'extrême droite, car si Mme Le Pen est soi-disant scandalisée, nous ne sommes pas dupes du tout. Beaucoup de personnes malheureusement mélangent la vie dure que nous menons en ce moment de crise. Le racisme la haine et la violence qui sont à l'origine de ce crime doivent êtres combattues sans relâche.

Ce soir, regroupons-nous à Gerardmer à 18 h devant la mairie pour exprimer tout notre soutien à la famille de Clement et notre résistance face aux exactions de ces groupes fascistes »

Pour la section  PCF de Bruyeres M Wirth

 

08:45 Publié dans Actualités, Faits divers, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : histoire d'eau et de facture salée

En amont d'une revendication publique, une pétition avait recueilli près de 500 signatures. Même si, et Jean-Marie De Freitas, organisateur de la manifestation de mercredi le reconnaissait en avouant sa déception, les habitants de la communauté de commune de la Vallée de Vologne ne se sont pas vraiment mobilisés, la manifestation contre l'augmentation de la taxe d'assainissement ne fut pas un coup d'épée dans l'eau.

Sur les coups de 14 h, environ soixante-dix personnes se rassemblaient place Stanislas pour exprimer leur mécontentement, mais surtout leur incompréhension de ne pas avoir été préalablement averti d'une hausse proche de 100 % par rapport à l'année précédente. Sachant que pour payer les gros travaux engagés pour répondre à l'obligation européenne, il faut encore s'attendre à 12,5 % supplémentaires en 2014. 

05062013163.jpg

Avant de rallier l'avenue du Cameroun pour rejoindre le siège de la Communauté de communes dans les anciens locaux de la Maison ONF, rue de la 36e Division US, Jean-Marie de Freitas prenait soin de demander le calme, le respect de chacun et des biens. Soleil, banderoles, trompettes et slogans qui vont bien, la manif sécurisée par la présence des forces de l'ordre s'ébranlait sous le regard des passants, des gens attablés aux terrasses des cafés et de commerçants devant leurs portes. 

Aucun débordement, si ce n'est celui du raz le bol d'avoir le sentiment d'être pris selon les expressions entendues « pour des vaches à lait ». Jean Marie de Freitas, accompagné de Pascal Jean étaient reçus par André Claudel. La pétition était alors remise au président de la communauté de communes.  André Claudel dont on connaît toute la qualité d'écoute exprimait sa compréhension, mais ne manquait pas de renvoyer la balle en évoquant toutes les enquêtes publiques restées sans écho de la part des habitants de la CCVV. Avec  tout de même la promesse réitérée que le couteau ne sera pas mis sous la gorge des foyers et que des possibilités d'échelonnements du payement peuvent être accordées par la perception.

De son côté, Claude Marchal de Champ le Duc indiquait l'adresse du blog « Les égouts de la Vologne » http://lesegoutsdelavologne.blogspot.fr  et évoquait une association constituée avec l'idée de ne pas se laisser noyer par les taxes.

08:27 Publié dans Actualités, Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

04/06/2013

Bruyères : une manifestation contre la taxe d'assainissement

 

Jean-Marie de Freitas communique :

s'arracher les cheveux"La manifestation contre l’augmentation de la taxe d’assainissement aura lieu au départ de la place Stanislas à Bruyères mercredi 5 juin à 14 h. On ira jusque les locaux de la communauté de commune de la Vallée de la Vologne. Je serai accueilli par M. Claudel pour lui remettre les pétitions et discuter ces fameux 12,5% de l’année prochaine. Je demande à toutes les personnes concernées et d’autres communes de se joindre à notre manifestation ce mercredi. Venez nombreux ! "

03/06/2013

Laval sur Vologne : la chine sous le soleil !

Les organisateurs avaient commandé le soleil et il fut au rendez vous. Le traditionnel vide-grenier des Tis'Mouns  de Laval s'est déroulé dans une très bonne ambiance.

DSCF1191.JPG

Tôt le matin, vingtaine d'exposants présentait de quoi satisfaire les amateurs de brocante. Au fil de la journée, les curieux et les acheteurs potentiels furent nombreux à faire un tour parmi les étals. Une bonne journée à mettre à l'actif de tous les bénévoles des Tis' Mouns qu'il convient de remercier pour cette sympathique animation.  

10:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

01/06/2013

Bruyères : fête des Mères dans la tradition.

Comme chaque année, la municipalité a souhaité, lors d'une réception organisée à l'Hôtel de Ville le jour de la fête des Mères, de rendre hommage aux mamans en saluant en particulier toutes celles qui sont devenues mères depuis l'an dernier. 

DSC_0810.JPG

Le maire Alain Blangy, entouré d'élus locaux, dont André Claudel, président de la Communauté de communes de la vallée de Vologne, évoquait sans ambiguïté, mais dans le respect des personnes et des différences, la toute récente loi relative à l'évolution de notre société. 

 « Le mariage pour tous, soit. » Dira le premier magistrat. Alain Blangy exprimait néanmoins son attachement en des valeurs familiales traditionnelles à l'intérieur desquelles l'enfant évolue avec une mère et un père.

Chacune des mamans présentes recevait ensuite une rose et partageait le pot de l'amitié.  

 

 

09:50 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

23/05/2013

Bruyères : les commerçants chouchoutent leurs clients

La semaine commerciale a donné l'occasion à différentes intiniatives, dont une tombola. La remise du gros lot a eu lieu  avenue du Cameroun devant la boutique « La malle au trésor ».

Commerce Bruyères.JPG


La gagnante est Patricia Guiberteau de Champ le Duc. Cette chanceuse reçoit un bon pour un spectacle son et lumière à Verdun pour deux personnes et cerise sur le gâteau, une journée de thalasso avec soins. Sympa !

07:18 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

16/05/2013

Brouvelieures : Amicale brouvilloise, Alain Gombert succède à Madeleine Regnier

Au cours de l'assemblée générale de l'an dernier, la présidente, Madeleine Regnier avait annoncé vouloir passer le relai et déclaré qu'un remplaçant serait le bienvenu. Aussi le 4 mai 2013 ,au cours de l'assemblée générale, Alain Gombert a accepté de diriger l'amicale et de reprendre le flambeau associatif. 

Arlette Jeancolas reste trésorière et André Regnier, secrétaire, place qu'il a assurée à la suite du décès du  regretté Jean Bougé. Le comité a été renouvelé. Il se compose de 20 personnes, elles seront là pour épauler le nouveau président.

Présidence du club 120 12.jpg

L'Amicale compte 80 adhérents Brouvillois et des villages voisins. Une quarantaine d'entre eux se retrouve tous les 15 jours aux réunions : cartes, les voyages, le repas et le thé dansant annuel apportent leurs parts de divertissements et l'amicale est active tout au long de l'année. 

Au nom de tous les amicalistes, Éliane Renaudin tenait à remercier chaleureusement Madeleine pour sa disponibilité pendant ces 10 années écoulées, cadeaux et fleurs ont été remis à Madeleine et André, toujours là pour l'aider. Pour terminer cette journée, un repas réunissant 60 convives était servi à la salle des fêtes du village. Chacun souhaite bon vent au nouveau président qui sait pouvoir compter sur une bonne équipe afin de continuer les activités de l'Amicale brouvilloise.

08:04 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

14/05/2013

Bruyères : La foire bien arrosée !

Le moins que l'on puisse dire c'est que le soixantième anniversaire de la foire commerciale de printemps bruyèroise fut bien arrosé ! De quelques petits canons peut-être, mais surtout de l'eau du ciel qui tomba largement sur cette animation au demeurant plutôt sympa. Dommage, car cela fit fuir nombreux visiteurs, mais à la météo personne n'y peut rien !

12052013137.jpg

   12052013142.jpg

 

 

 

 

 

Le grand maître Christian Frisonroche a officié.   Miam !!!  

 

12052013143.jpg

La confrérie de la Tourte à la pomme de terre a dignement tenu chapitre ! Les nouveaux intronisés ont goûté et juré de porter urbi et orbi la bonne réputation du met suave !

12052013140.jpg

Ainsi mi-figue, mi-raisin la 60e foire a vécu entre deux averses !

12052013147.jpg

 

12052013149.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Après les Saints de glace, comme dit Maurice Gros, le pépiniériste toujours fidèle à son chapeau et à son emplacement sur la foire : « On n'en est pas sorti, ne plantez rien avant la sainte Sophie ! ». Vérification faite, la sainte Sophie c'est le 25 mai, alors patience ! 

07:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

12/05/2013

Bruyères : la chine sans frontières

L'engouement des Vosgiens pour les vide-greniers ne faiblit pas d'un iota. Pour preuve si besoin en était, la traditionnelle brocante de l'Ascension a rencontré sa part de succès.

DSC03518.JPG   DSC03520.JPG

 

 

 

 

 

 

 

09052013135.jpg

Malgré une météo pour le moins incertaine, les exposants arrivaient dès le lever du jour pour s'installer sur la place Stanislas et environs. Les organisateurs de la Confrérie de la Tourte à la pomme de terre se réjouissaient de constater que très vite le public était au rendez-vous de la chine.  

19:48 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

08/05/2013

Laval sur Vologne : Le Clémenceau

Toute une époque vient de s'achever avec la fermeture définitive du café-restaurant le Clémenceau et le départ à la retraite aux patrons de la maison, Évelyne et Jean Claude Letourneux.

P1110238.JPG

Une petite réception à laquelle participait le maire du village, René L'Homme, les adjoints, conseillers municipaux et bien sûr des clients donnait l'occasion de saluer gentiment les nouveaux retraités. Et tous de leur souhaiter une bonne continuation. Bye.gif

02/05/2013

Bruyères : L'association Daniel Osiris prépare la saison 2013 du musée

DSCF3377.JPGVendredi 26 avril, l'association Daniel Osiris tenait son assemblée générale annuelle au relais de la cité à Bruyères. Cette association porte le nom du mécène parisien Daniel Osiris (1825 - 1907) qui a financé la construction de la synagogue de la ville inaugurée en 1903. Elle aide la municipalité dans la gestion du musée Henri-Mathieu ouvert dans cet ancien lieu de culte en 1993.

L'assemblée générale s'est tenue en présence d'Alain Blangy, maire de Bruyères, de Rémi Dauphin, attaché parlementaire du député Gérard Cherpion, retenu par d’autres obligations.

Le président, M. Gilles Grivel, commençait l'assemblée générale en demandant une minute de silence à la mémoire de Jean Chaumont décédé le 28 mars dernier. M. Chaumont a joué un rôle central dans la vie du musée depuis 1998. Chaque été, il organisait une remarquable exposition d'arts et traditions populaires ainsi que de faïence qui attirait de très nombreux visiteurs. Il a ainsi permis au musée de Bruyères, non seulement d’intégrer le circuit des musés de route de la faïence en Lorraine, mais aussi devenir un musée important. Son plus grand regret était que beaucoup de Bruyérois ne soient jamais entrés dans le musée de leur ville.

La secrétaire, Françoise Petit, réalisait ensuite fait le bilan de la saison 2012. Le musée, dont l’exposition temporaire avait pour thème, « la fascination de l’Occident pour l’Extrême-Orient », a reçu environ 600 visiteurs. Parmi eux se trouvaient les participants au 31e colloque international pour l’étude de la céramique, qui s’est déroulé à Lunéville en octobre. Ces derniers se sont dits surpris par la qualité de l’exposition du musée.

Françoise Petit présentait la saison 2013. L’exposition temporaire, que Jean Chaumont, avant sa disparition, a pu préparer, avec l’aide de son épouse et de sa fille, sera organisée autour de quatre thèmes :

  • la ville de Bruyères et ses environs au début du 20e siècle : photos d’époque et cartes postales,

  • l’eau au quotidien dans la maison

  • les moules culinaires (moules à gâteaux, à chocolat)

  • des faïences de l’est de la France dans le cadre de la route de la faïence.

Le musée sera ouvert du jeudi 4 juillet au dimanche 29 septembre les jeudis, vendredi, samedi et dimanche, de 15 heures à 18 heures. Cette ouverture sera possible comme les années précédentes grâce à l'embauche par la mairie de deux employés temporaires et au dévouements d'une poignée de bénévoles. Le musée de Bruyères présente la particularité d'offrir à chacun de ses visiteurs une visite guidée, un service très apprécié. Le montant de l'entrée reste fixée à 3,5 euros.

Jean- François Holtzer, trésorier, précisait le bilan financier associatif. Aucun problème, les comptes sont tenus avec rigueur. La cotisation reste fixée à 8 euros par personne.

Gilles Grivel P1320464.JPGL’assemblée générale a reconduit le bureau : Gilles Grivel, président, Françoise Petit, secrétaire, Jean-François Holtzer, trésorier, et Michèle Peletier, trésorière adjointe.

Le maire concluait cette assemblée générale en rendant encore hommage à l’œuvre de Jean Chaumont, un collectionneur passionné, qui a su donner au musée de Bruyères une grande renommée. Le premier magistrat remerciait également l’association pour son travail de mise en valeur du patrimoine.

29/04/2013

Bruyères : Club-Vosgien, les baliseurs au travail

Avec le printemps de retour, les 2 groupes de baliseurs de la section du Club-Vosgien Bruyères et environs ont repris leurs activités d’entretien des sentiers. Ces bénévoles sont sur le terrain chaque semaine à raison d’une demi- journée par groupe. Ainsi, les marcheurs doivent pouvoir se livrer à leur passe-temps sans s’égarer ! Les circuits les plus prisés sont les circuits en boucle, balisés avec des anneaux vert , bleu, jaune, rouge, par ordre de difficulté.

Baliseurs.jpg

Cette année, le premier travail de cette reprise a été la remise en état du banc à la roche de Borémont (altitude 690 m) d’où vous pouvez jouir d’une vue magnifique sur Bruyères et ses environs.

07:55 Publié dans Actualités, Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

25/04/2013

Communauté de communes de la vallée de Vologne : soutien aux créateurs d'entreprises

La Communauté de communes de la vallée de la Vologne (CCVV) a officialisé, le 18 avril dernier, un partenariat avec la Plateforme d’Initiative Locale « Initiative Vosges Centre Ouest » (PFIL IVCO), afin de soutenir les créateurs d’entreprises du territoire.

La PFIL soutient la création, la reprise ou le développement de petites entreprises par l’octroi de prêts d’honneur (à taux zéro), qui permettent de créer un effet levier sur les concours bancaires.

Les projets sont sélectionnés par un Comité d’Agrément qui apprécie leur viabilité et leur pertinence. Le remboursement du prêt d’honneur s’effectue sur une période de 2 à 5 ans. Le montant du prêt est compris entre 2 000 € et 23 000 €. À noter que l’obtention d’un prêt bancaire est obligatoire, pour un montant d’au moins trois fois le montant du prêt d’honneur.

               PHOTOS_LOGOS_PARTENARIAT_CREATION_ENTREPRISES.gif

Vu l’intérêt de l’action de la PFIL et ses compétences, la CCVV a souhaité mettre en place un dispositif sur le territoire intercommunal.

L’aide de la CCVV consiste en un abondement supplémentaire aux prêts octroyés par la PFIL aux créateurs d’entreprise s’installant sur son territoire. Cet abondement, au même titre que le prêt d’honneur doit être remboursé. Pour exemple, si un projet sélectionné par la PFIL bénéficie d’un prêt de 5000 €, la CCVV est susceptible d’y ajouter un complément à hauteur de 2000 €.

Ainsi, une convention a été signée entre Jean-Claude NAVILIAT, Président de la PFIL IVCO et André CLAUDEL, Président de la CCVV. Les deux structures espèrent ainsi renforcer la dynamique de création d’entreprises et soutenir les projets de qualité émergeant sur la vallée, avec, en ligne de mire, le maintien ou la création d’emplois.

 

06:05 Publié dans Actualités, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

24/04/2013

Communauté de communes de la vallée de Vologne : aide aux commerçants et artisans

LOGO-CCVVologne.jpgAides à certains travaux d’attractivité réalisés par les commerçants et artisans

La Communauté de communes de la vallée de la Vologne a initié dernièrement une opération en faveur du commerce et de l’artisanat, afin de permettre à ces derniers de bénéficier d’un soutien financier pour la réalisation de travaux sur leur local d’activité : rénovation de façades, vitrines ou enseignes, mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite, équipements de sécurité.

Ces subventions pourront être octroyées sous réserve de l’accord du partenaire de la CCVV : la Région Lorraine.

Les demandes doivent parvenir avant le 21 juin 2013 à la CCVV.

Davantage d’informations sur le document à télécharger et à l’adresse suivante :

http://vallee-vologne.com/Intervention_de_la_CCVV.html

17:21 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

22/04/2013

Domfaing : Marche avec la M J C

Même si le soleil était absent et la température un peu fraiche, ce sont cependant plus de 30 personnes qui ont répondu à l’invitation de la M J C pour la marche annuelle.

376.JPG

Parti du parking du Haut Fer de Brouaumont, le joyeux groupe est monté au camp celtique du Chastel puis à la Pierre de la Roche. Un peu de dénivelé certes, mais au retour, un plaisir certain et une boisson et des gâteaux bienvenus.

04:36 Publié dans Actualités, Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

20/04/2013

Biffontaine : toute une époque

Un lecteur de la Girafe se souvient...

DSC00235.JPGDSC00244.JPG

 

 

 

 

 

 

« Après environ 90 ans passés au bord de la route qui traverse le village, le monument est déplacé sur la place de la mairie. 

Nombreux sont ceux qui se souviennent encore des cérémonies avec l'école primaire, le maire André Leher, dans sa grosse moustache blanche qui énonçait les noms des soldats tués... Et nous bambins de dire : “morts au champ d'honneur ou mort pour la France”... Sans vraiment savoir pourquoi nous disions cela, ce que nous attendions c'était la fameuse brioche du 11 novembre ! »

DSC00236.JPG

09:24 Publié dans Actualités, Devoir de mémoire |  Imprimer |  Facebook | |

17/04/2013

Bruyères : de l'aide pour vos jardins !

Jardin.gifL’A.E.J.C vous propose de préparer votre jardin avec un motoculteur rotovator 11 CV et de le fertiliser naturellement avec du compost.

L'association qui vient de célébrer ses deux ans d'existence interviendra de manière efficace sur des petites ou grandes parcelles pour le travail de votre sol et la préparation de vos lits de semence sur réservation. (Location du motoculteur rotovator) 

L’A.E.J.C tient à remercier l’ensemble de ses partenaires. Leur générosité va permettre de façonner du bois de chauffage grâce à l'achat d'une scie à ruban et un groupe électrogène pour la faire fonctionner. L’association ARDEVE 88 de Domfaing, garage associatif d’aide à la mobilité, met  à disposition un véhicule utilitaire pour assurer les activités de bucheronnage et de jardinage.

Une collaboration intéressante est constatée avec la commune de Lépanges sur Vologne et différents élus. Le SMD (Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges) a lui retenu 2 projets assimilant la solidarité et la réduction des déchets, versé 1 100 € et offert un composteur. Un bac est désormais entreposé au local des Restos du Coeur de Bruyères pour collecter toutes sortes de bouchons plastiques.

Foad AZRAKENNADAR en cours de création d'une entreprise relationnelle CRI AMIPRO
(Connexion Relationnel International AMIPRO) va tout mettre en oeuvre pour permettre de mener des actions de sensibilisation au développement durable et notamment à la réduction des déchets organiques auprès du public marocain. En ces temps difficiles, l’A.E.J.C pense que la solidarité n'est pas un vain mot et se montre à l'écoute des propositions d’aide matérielle ou de compétence. A ce propos, l’A.E.J.C aimerait recevoir l'appui d'experts en informatique pour créer un site internet et en
association pour adapter le cas échéant les statuts et projets.

Vous souhaitez participer aux activités, créer un potager à Bruyères, à Lépanges sur Vologne ou de
bénéficier de personnes sérieuses et disponibles pour des petits travaux de jardinage ou de bricolage en tant que salarié du particulier employeur en CESU ou par le biais d'une association intermédiaire alors prenez contact au 06 06 42 86 74 ou par mail association.aejc@gmail.com

 

 

15/04/2013

Laval sur Vologne : les Tis'Mouns à la chasse aux oeufs

Les Tis' Mouns qui ne manquent jamais une occasion de faire plaisir aux enfants ont organisé une chasse à l'oeuf. Ainsi sur 2 parcours (un petit et un plus grand) préparés par Dimitri et Sophie, chacun s'est appliqué pour débusquer les friandises.

DSCF1061.JPG

Tout ceci s'est déroulé dans la propriété de Carole, la présidente associative. Avec le soleil au rendez-vous ! Un grand merci à tous ceux qui ont concocté cette animation et aux adultes qui ont accompagné la fête.  

08:48 Publié dans Actualités, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

12/04/2013

Brouvelieures : pour aider à la recherche d'emplois

L’emploi des jeunes est une préoccupation majeure. C’est pourquoi au Relais de Services Publics de Brouvelieures, le conseiller général, Étienne Pourcher avait récemment organisé une présentation de différents dispositifs destinés aux jeunes demandeurs d’emploi, ou souhaitant une reconversion professionnelle, âgés de 17 à 25 ans. Cet après-midi était orchestré par Alisson Hagniel, agent de la communauté de communes du canton de Brouvelieures chargée du point « emploi ». Une douzaine de jeunes étaient présents ce qui correspond à la moitié des invités, un bon résultat. Les maires de Belmont, Frémifontaine, Mortagne et les Rouges Eaux avaient fait le déplacement également.

P1210302.JPG

Dans un premier temps, Étienne Pourcher présentait aux jeunes le fonctionnement du « Point emploi » conduit par Alisson, en lien avec les organismes comme Pôle-emploi, la Mission locale, la Maison de l’emploi … Une cyberbase est à disposition des demandeurs d’emploi qui peuvent y faire leurs démarches sur internet (actualisations, CV, recherches…).

Ensuite, une présentation détaillée du service civique a été proposée aux nombreux jeunes présents par Mariane Birck de la direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Le service civique est proposé aux jeunes de 18 à 25 ans pour réaliser une mission d’intérêt général de 6 mois. Ils perçoivent une indemnité mensuelle par l’État et l’organisme qui les accueille, se rendent utiles et peuvent ainsi acquérir une première expérience professionnelle. Un site internet propose les missions disponibles notamment dans les Vosges.

Puis le dispositif « Jeunes Prêts à Bosser » du Conseil General des Vosges a été présenté par Sébastien Bigaud, responsable départemental et Sylvain Bayere chargé du secteur géographique de Brouvelieures. Ce dispositif est un parcours complet qui aide les jeunes à aller vers l’emploi : comment rédiger un CV ? Une lettre de motivation ? Comment répondre à un entretien d’embauche, s’y préparer ? Il est ensuite proposé aux jeunes un stage rémunéré en entreprise. Plus de 500 jeunes peuvent en bénéficier. À ce jour près de 80 % des jeunes vosgiens qui suivent ce dispositif en sortent avec un emploi ou une formation ! de quoi intéresser…

Avant de conclure, Étienne Pourcher exposait les derniers dispositifs du gouvernement.« Emploi avenir » et « Contrat de génération » viennent d’être votés. Les emplois d’avenir sont des contrats de 3 ans pour les jeunes, soit en entreprises soit dans des collectivités locales avec une forte aide financière de l’État (jusqu’à 75 % pour les collectivités) ; les contrats de génération permettent aux entreprises de garder un sénior jusqu’à la retraite en même temps qu’un jeune qu’il va former pour lui succéder, avec à la clé une prime de l’État de 4 000 € par an.

Un échange sous forme de questions/réponses avec les jeunes s’en est suivi. L’après-midi fut très instructive pour tous. Les jeunes qui ont répondu présents ont ainsi pu découvrir tous ces outils comme autant de chances supplémentaires pour leur avenir.

08/04/2013

Bruyères : Thérèse Boileau, 36 531 jours après sa naissance

Une sympathique cérémonie placée sous le signe de l'amitié rassemblait beaucoup de monde au home du Cameroun où il s'agissait de célébrer dignement une souriante centenaire. La direction de l'établissement, le personnel, la famille, les amis et des élus locaux entouraient d'attention Thérèse Boileau. Le conseiller général Christian Tarantola se faisait un plaisir de retracer les grandes lignes de la vie de Mme Boileau, née le 30 mars 1913 d'un père artisan et d'une mère alsacienne.

 C'était un dimanche. C'était il y a un siècle. Quatrième d'une fratrie de 5 enfants Thérèse connut les souffrances des deux guerres et perdit sa maman, quatre ans après la première. Le papa était alors maintenu sous les drapeaux. C'est donc à l'orphelinat qu'elle passera une partie de ses jeunes années. Elle fera plus tard connaissance de sa maman d'adoption. Sa jeunesse se déroulera alors paisiblement entre scolarité, chorale, actions et congrégations. Thérèse Boileau débutera dans la vie active comme dame de compagnie à Paris puis retrouvera les Vosges pour travailler dans une usine de tissage à la Bresse. Elle sera ensuite embauchée dans une coopérative agricole et y fera connaissance de Paul Jeangeorges qui devait devenir son mari.

             DSC_0633.JPG

Dynamique et entreprenante Mme Boileau s'associera à son frère Charles et à sa belle soeur pour créer un commerce d'alimentation café-vente au détail de lait collecté dans les fermes des montagnes.

La Seconde Guerre mondiale arriva. En 1939, Paul fut mobilisé et rentra un an plus tard malade et fatigué. Il décéda deux ans plus tard. Les années qui suivirent furent particulièrement difficiles pour supporter l'occupation allemande. L'automne 44 fut terrible, après 6 semaines, enfermés dans des caves pour survivre aux bombardements, femmes et enfants durent quitter leurs maisons et partir dans la neige et le froid des montagnes. Cela, avec seulement quelques bagages le plus souvent abandonnés en chemin. Après 24 heures de marche harassante en passant par le col de la Vierge recouvert de neige, Thérèse Boileau se retrouve avec d'autres malheureux fuyant la mort et entassés par centaines dans quelques maisons délabrées de Xoulces. En pleine nuit les soldats allemands venaient déloger tout le monde des ruines qui les protégeaient des tirs d'obus. Cornimont venait d'être libéré, la Bresse entièrement détruite et incendiée. Réfugiée en Haute-Marne, Thérèse rentrera au pays en 1945 où des habitations de fortune avaient été construites. Elle rencontre alors André Boileau, un garagiste, veuf sans enfant et l'épousera en 1947.

 

Trois garçons naitront, Michel en 1949, François en 1952 et André en 1954. Hélas, la vie quittera trop tôt le père de famille. Courageusement, Mme Boileau se mettra à la tâche pour que perdure l'affaire de son mari, jusque sa reprise par Claude le fils ainé de Mme Boileau. Les charges étant trop lourdes pour une mère de cinq enfants, elle choisira de mettre le garage en gérance. En 1961, Thérèse quittera la Bresse pour aller occuper une place de cuisinière à l'institution Saint-Joseph. L'heure de la retraite venue, en 1972 elle retrouve la Bresse. En 1979, un nouveau drame survint avec le décès de sa fille Pierrette. En 2001, c'est André qui décède. Malgré ces grandes douleurs, Mme Boileau restera digne et forte. Son courage extraordinaire et sa foi inébranlable lui firent surmonter de cruelles douleurs. Forte de ses 100 ans, elle est considérée comme un modèle d'adaptabilité.

DSC_0638.JPG

Christian Tarantola se faisait un plaisir de remettre le « Diplome de centenaire » décerné par le Conseil général pour honorer nos aînés et rappeler l'engagement du Département à leurs côtés.

Et tous de féliciter chaleureusement cette nouvelle centenaire dont l'existence est un modèle de pugnacité, de dignité et d'amour des siens. 

05:42 Publié dans Actualités, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

07/04/2013

Vosges : La 4L du coeur d'Hugo et Emilien sur les routes du Maroc

Véritable rayon de soleil pour transpercer la grisaille de l'actualité actuelle, l'initiative de jeunes gens apporte sa part de lumière.

19713_210043279134300_397524245_n.jpg

Hugo Fetet, un Bruyèrois, étudiant en 3ème année à la faculté de droit de Nancy ( habitant de Bruyères ) et le Déodation, Émilien Fève, titulaire d'un bac pro, mécanicien chez Renault Saint-Dié Évolution ont choisi de participer à un raid humanitaire, avec pour numéro d'équipage lenuméro 1151.

L'aventure s'est déroulée du 14 au 24 février dernier en regroupant plus de 1500 4L venues de toute la France et même parfois des pays frontaliers. Le but était comme chaque année que chaque équipage apporte sur place au Maroc des fournitures scolaires et sportives distribuées en partenariat avec Enfants du Désert et l'Unicef.
Cette année se sont plus de 60 tonnes qui ont été collectées à destination des enfants les plus défavorisés du Maroc. Un bonheur pour ce pays où des salles de classe ont pu être construites grâce aux nombreux dons.47044_210042965800998_121150080_n.jpg

   

 

 69266_209841852487776_669668878_n.jpg

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Ainsi Hugo et Émilien ont parcouru plus de 7300 km à travers des paysages somptueux : des étendues de sable ou de cailloux, des passages de petites rivières et aussi des « bacs à sable » où toutes les 4L restaient ensablées, des cols et petites routes marocaines... « Nous nous sommes ensablés que 3 ou 4 fois et nous n'avons eu aucun ennui mécanique ( ce qui est assez rare ). » Commente Hugo qui se réjouit encore d'avoir traversé plusieurs régions marocaines et plusieurs villes comme Rabat, Ouarzazate, Merzouga, Marrakech...

« Cette expérience a été vraiment intense et nous pouvons retenir la bonne ambiance du 4 L Trophy. L'entraide et la solidarité sont en effet primordiales. Nous avons dormi pendant 10 jours dans des bivouacs en plein désert sans possibilité de prendre régulièrement des douches. » 

250.JPG

Le raid est une course basée uniquement sur l'orientation à la boussole lors des différentes étapes.
De plus l'équipage est arrivé au classement général final à la 270ème place sur 1500 ! Ce qui mérite également d'être souligné. 

Les deux jeunes hommes remercient sincèrement une nouvelle fois l'ensemble des sponsors en particulier la mairie de Bruyères et la mairie de Domfaing. Au total, une trentaine de généreux donateurs ont permis de participer à cette aventure inoubliable dont le cout total de l'aventure fut d'environ 7000 € .

Les sponsors de cette belle aventure qui marquera pour toujours Hugo et Émilien qui se déclarent prêts à repartir sont :

Ville de Bruyères
Ville de Domfaing
Restaurant aux plaisirs des gourmets Bruyères
Concession Garage Renault Saint Die Évolution
Pharmacie Aline Bloch Bruyères
OMT construction Belmont
Litrimarché Epinal
Bijouterie l'Orade Bruyères
Transport Vincent Simon Champ le Duc
Véhicule assuré par FETET Pascal Bruyères
Attitud' Prêt à porter Bruyères
Fraispertuis City
Bougel Transactions Xertigny
Millenium Coiffure Remiremont
Electricité générale Lepaul et Durand Deycimont
Bruyères Pièces Auto
Mangeolle et fils Belmont
Tabac presse loto, A la fleur de Savane Docelles
Ido 2 Communication marquages publicitaires Champdray
Boucherie Schmitt Frères Granges
Mille Fleurs Fleuriste Fraize
Fermostyle Saint6Dié
Restaurant les Arcades Bruyères
Vêtements Elle et Lui Bruyères
Proxi 88 Bruyères
AMI informatique Bruyères
LP haute coiffure Gérardmer
Papeterie des Lacs Plein Ciel Gérardmer
Cheminées Godin Epinal
Coiffeur Altmann Pascal Provenchères sur Fave 
Rivet Pop Piercing Bruyères
...
Hugo et Émilien n'oublient pas aussi de remercier tous les autres généreux donateurs et toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet 4L Trophy !

05/04/2013

Champ le Duc : des raccordements qui ne coulent pas de source

« Communiqué de presse : 

ENTENTE DES RIVERAINS DE LA RUE DU 5 SEPTEMBRE ET DE LA RUE DU MARAY

Depuis juin 2012, l'Entente des riverains des rues du Maray à Laval-sur-Vologne et du 5 septembre 1944 à Champ-le-Duc est en désaccord avec les élus responsables de la Communauté de Communes de la Vallée de la Vologne (CCVV).

Ces élus veulent nous obliger à raccorder nos habitations situées rue du Maray et rue du 5 septembre, aux deux nouveaux collecteurs d'eaux usées qui les parcourent. Ces deux conduites ont pour fonction prioritaire de raccorder le réseau d'égouts de Bruyères à la nouvelle station d'épuration construite entre Laval et Champ-le-Duc. À ce jour, sur l'ensemble de nos deux communes, seules ces deux rues se trouvent ainsi pourvues d'un collecteur relié à la station d'épuration, ce qui représente seulement 12 % des habitations de Laval et Champ-le-Duc.

Or, l'agence du Bassin Rhin-Meuse (dite aussi Agence de l'eau) considère que nos deux communes de Champ-le-Duc et Laval-sur-Vologne ne sont pas prioritaires et n'ont pas à être connectées pour le moment à cette station d'épuration. De plus, nos maisons bordant ces deux rues sont pourvues de moyens d'assainissement individuels jugés conformes à la législation en vigueur par Véolia en 2007.

De ce fait, l'Agence de l'eau nous refuse sa subvention pour nous aider à supporter le coût élevé du raccordement privatif à la charge de l'usager. Alors que nous savons depuis le 26 mars par un courrier de cette Agence que nous aurions pu en bénéficier si nos maisons étaient situées sur Bruyères.

À trois reprises (en septembre et novembre 2012, et mars 2013), l'Entente des riverains a rencontré les élus responsables de la CCVV sans pouvoir obtenir de réponses concrètes et formelles. Notre lettre du 28 novembre 2012 qui récapitule nos objections reste à ce jour sans réponse (4 mois !).

Pour trouver une issue à ce différend, nous avons transmis le 12 mars 2013 aux élus responsables de la CCVV une proposition de convention nous permettant de repousser le délai de raccordement jusqu'à la mise en conformité collective de l'ensemble du réseau de nos deux communes, et nous dispensant pour le moment du paiement de la taxe d'assainissement. »

07:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

03/04/2013

Bruyères : chasse aux oeufs à la crèche

En ce début de printemps, l'ensemble du personnel de la crèche de Bruyères organisait la traditionnelle chasse habituelle d'oeufs de Pâques dans la cour de l'établissement. Un ravissement pour les enfants qui ont dû chacun déployer leur sens de l'observation et leur vivacité à chercher les différentes friandises soigneusement dissimulées.

DSC01119.JPG

Les chocolats ont été achetés par l'association des parents qui est toujours présente aux manifestations de la structure. Encore, cette année, une réussite dans la continuité de l'une des animations toujours très appréciées.

09:20 Publié dans Actualités, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

02/04/2013

Bruyères : ça bosse chez les "fourmis" !

L'assemblée générale d'Arts-Traditions-Artisanat a donné l'occasion de faire le point de l'année associative. Les différentes activités évoluent à leur rythme. « L'épinette compte moins d'enfants apprentis que l’an passé, les anciens élèves ont grandi, leur intérêt pour l’épinette n’est plus le même. Ils sont ados, d'une part, ils ont d’autres centres d’intérêt et d’autre part, leur professeur, Françoise Canton qui leur a appris à jouer, a arrêté de donner des cours d’épinette, des problèmes de santé l’obligent à ralentir ses activités.» 

ag3.jpg

                           Les responsables et élus ont exprimé toute leur estime.

La présidente, Joëlle Mangin remerciait chaleureusement Françoise Canton qui a offert bénévolement beaucoup de temps pour les enfants de l’association. Brigitte Sarre, bénévole, également et musicienne, lui succède à présent. « Trois enfants profitent de son enseignement, nous repartons à zéro en attendant une nouvelle vague d’enfants, dont une qui nous vient du PEL. Le PEL nous envoie des enfants : la première année permet la découverte de l’instrument » ajoutait Joëlle Mangin. Dix adultes continuent à jouer, c’est Françoise Petit qui les a prises en charge, également bénévolement. De nouveaux adeptes sont espérés. L’apprentissage n’est pas compliqué, pas besoin de solfège, mais si on dispose de quelques bases c’est plus rapide. Autrefois les airs joués se transmettaient oralement.

Le travail manuel destiné aux enfants et aux adultes séduit son monde. Des enfants sont accueillis aux petites vacances scolaires. Quatre animatrices bénévoles s'occupent de tout ce monde. Un après-midi est réservé à la cuisine, un à la peinture- dessin, et le reste à des petites réalisations. 

Les adultes viennent un après – midi par semaine, cela également pour pratiquer l’artisanat de loisir et d’art quelquefois. Les participants apprennent à fabriquer toutes sortes d’objets en utilisant différentes techniques, dont celle de la mosaïque qui plait beaucoup. Aux ateliers, on coud, on brode, on peint, on découpe, on colle… sans oublier le tricot et le point compté qui rencontre un véritable engouement.

L'ATA dispense aussi des cours de dessin. Une vingtaine de personnes exposent leurs travaux à la Fourmilière. Le cours d'anglais qui s'essoufflait a été momentanément supprimé et devrait reprendre à la rentrée. La section promenade… Poursuis son chemin… tous les lundis, avec Patrick Boutin et Nicole Jardiné. 22 marcheurs sont inscrits. Le marché de Noël fut un vrai bonheur et reflète une certaine renommée.

              P1170882.JPG

                       En 2012, le marché d'été avait eu lieu salle des fêtes

Suite au marché de Pâques, également très agréable, un stage de broderie aux rubans avec les brodeuses du Grand Jardin a été organisé et a beaucoup plu. Déjà, Joëlle Mangin et ses « fourmis » préparent le marché estival. La version 2013 aura lieu place Stanislas où la convivialité est toujours de rigueur. Une expo-vente pour la fête des Mères, une participation en 2012 à la fête des myrtilles, un bric-à-brac à la Fourmilière... l'ATA fait preuve d'un dynamisme qui profite à tous. Et peut-être citée en exemple !

07:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |