Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2009

Bruyères : la liste des subventions accordées par le conseil municipal

 

 

NOM DES ASSOCIATIONS

 

 

Montants

2009

01

AMICALE DES POMPIERS

-

02

ASSOCIATION BRUYERES ATHLETISME

1320

03

ASSOCIATION BRUYEROISE POUR LA MUSIQUE

400

04

ASSOCIATION FAMILIALE

200

05

ASSOCIATION SAINT-VINCENT DE PAUL

-

06

BRUYERES NATATION

1500

07

CHORALE A CŒUR JOIE

200

08

CLUB DES BON LOHIS

1250

09

ENFANCE ET FAMILLE D’ADOPTION

-

10

CLUB VOSGIEN

250

11

JUDO CLUB

500

12

LA CROIX ROUGE FRANCAISE

-

13

LA PETANQUE BRUYEROISE

260

14

LES BALLETS DE L’AVISON

300

15

LES TOUJOURS JEUNES

100

16

L’ESPERANCE

1600

17

SMB FOOTBALL

3600

18

TENNIS CLUB BRUYEROIS

230

19

USEP

200

20

VOLLEY CLUB BRUYEROIS

-

21

COS DU PERSONNEL COMMUNAL ET CCAS

8523

22

CROQ’ ARTS

250

23

LES PETITS MOMES

-

24

BRUYERES TRIATHLON DUATHLON

100

25

ATHLETIC CLUB DE BRUYERES

-

26

SCRABBLE BRUYEROIS

100

27

ARTS TRADITIONS ARTISANAL (A.T.A)

200

28

RESTOS DU CŒUR

-

29

CERCLE D’ANIMATION BRUYEROIS

550

30

ASSOCIATION ADMR

500

31

OFFICE DE TOURISME SYNDICAT D’INITIATIVE

-

32

BRUYERES-VIELSALM

360

33

MUSIQUE MUNICIPALE DE BRUYERES

900

34

ECOLE DE JEUNES SAPEURS POMPIERS

400

35

AMICALE DES DONNEURS DE SANG

100

36

ADPC

250

37

SM BRUYERES HANDBALL

150

38

BRUYERES BADMINTON

100

Certaines associations, par exemple le Resto du Coeur ne reçoivent pas d'argent, mais profitent de mises à disposition de locaux et matériels communaux. De son côté, l'office de tourisme change de statut pour entrer dans celui de la communauté de communes de la Vallée de Vologne. Saint-Vincent de Paul qui dispose de fonds n'a pas sollicité de subvention. Par ailleurs, le CAB perçoit une subvention exceptionnelle de 8523 € 

11:13 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Lépanges sur Vologne : Paul Lejal a fêté nonante ans !

P1200669.JPGTous les Lépangeois ou presque connaissent bien Paul Lejal. Né le 19 juin 1919 à Gerbepal, Paul qui demeure maintenant à la maison de retraite de l'Avison fait partie de ces gens que l'on aime bien rencontrer. L'oeil toujours malicieux, et taquin Paul Lejal vient de célébrer ses quatre-vingt-dix ans. Fidèle à sa tradition, le comité d'animation d'aide aux personnes du troisième âge de Lépanges sur Vologne, Prey et Deycimont organisait une petite réception en l'honneur du nouveau nonagénaire.

Sur la photo à gauche, le maire André Claudel, à son coté la famille de M. Lejal.JPG

Pour la circonstance, le maire André Claudel, également président du comité entouré de plusieurs membres de l'association se rendait sur place et souhaitait le meilleur à M. Lejal. Ainé d'une grande fratrie de neuf enfants, Paul fut élevé par ses aïeuls. La guerre venue il fut fait prisonnier, mais sa condition de soutien de famille lui permit d'être mis en congé de situation. Il travaillera comme voiturier à Gérardmer et épousera Julie Claude. Sa vie professionnelle le conduira encore à devenir paysan, mais aussi a prendre un emploi de maçon chez Léon Rivat à Lépanges. Resté sans enfant, Paul Lejal demeure très attaché au village de Lépanges sur Vologne où il a vécu plus de soixante années de son existence. M. Lejal a d'ailleurs offert un don très important pour aider à la réfection de l'église de Lépanges. Cette grosse somme d'argent a permis avec l'aide de subventions de rendre l'édifice tout pimpant. Résidant de la maison de retraite depuis environ 2 ans, M. Lejal occupe une grande partie de son temps libre à lire. Veuf, il est entouré des siens, et n'est pas oublié des habitants de sa commune. Tout le monde espère un bonne contination à ce sympatique nonagénaire. Chacun, dont ses soeurs levait son verre et trinquait à sa bonne santé. 

10:48 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères-Vielsalm : des nouvelles rassurantes

Le directeur de la Concordia,  Raymond Lemaire a communiqué des nouvelles rassurantes. Gabriel Melchior vient bien d'être rapatrié vers la Belgique. Le musicien blessé à Bruyères après une chute devra rester le plus tranquille possible pendant 5 semaines et sera obligé de porter un corset. A priori, son état n'inspire plus d'inquiétudes trop graves. Tout le monde lui souhaite encore un bon rétablissement. En attendant de retrouver le 21 juillet à Vielsalm à l'occasion du déplacement des Bruyèrois pour la fête nationale belge. étoile.jpg

09:51 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

10/07/2009

Bruyères - Vielsalm : prompts rétablissements

Le 50e anniversaire du jumelage donnait l'occasion de retrouver le bourgmestre Élie Deblire encore en convalescence après un terrible accident de la circulation survenu en septembre dernier. Au nom de tous ses concitoyens, le maire de Bruyères Alain Blangy souhaitait au mayeur belge une totale guérison. Les journées festives des noces d'or entre les deux villes amies étaient cependant assombries par un accident quelques minutes avant le départ des autobus. Le concert venait juste de se terminer lorsque l'un des musiciens fit une chute sur la place Stanislas. On pensait que le pauvre homme allait s'en tirer avec quelques contusions et une bosse à la tête, mais c'était plus grave.  Avant de prendre le chemin du retour, Gabriel Melchior fit savoir qu'il se sentait mal. Des pompiers présents, puis l'ambulance du centre de secours bruyèrois prirent en charge le blessé. Son état justifia alors un transport vers l'hôpital d'Epinal. Sur place, les médecins estimèrent que la gravité de l'état du saxophoniste salmien exigeait une évacuation en hélicoptère vers Nancy. Le diagnostic confirma les craintes. M. Melchior présentait une vertèbre fracturée. Des soins appropriés étaient alors immédiatement dispensés. On sait que le directeur de la Concordia, Raymond Lemaire passa plusieurs heures sans sommeil, prenant en temps réel des nouvelles de son musicien. Les Bruyèrois qui pour la plupart n'ont pas eu connaissance immédiatement de cet accident en sont tous totalement désolés. Selon les dernières informations reçues de Vielsalm, le musicien qui n'a pas subi d'opération devrait être rapatrié en ambulance ces jours-ci. Tout le monde souhaite un prompt rétablissement à Gabriel Melchior. Et espèrent le retrouver bientôt entièrement guéri.

17:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : encore quelques photos du cinquantième anniversaire du jumelage

P1200446.JPG

P1200593.JPGP1200627.JPG
Une initiative sympa, sur les rues principales quelques commerçants avaient décoré les vitrines de leur magasin en s'inspirant du thème du 50e anniversaire du jumelage avec Viesalm 
P1200644.JPG
P1200598.JPGP1200609.JPGP1200612.JPGP1200463.JPG
jumelage 1.JPG
Sortie de messe pour les judokas bruyèrois en tenue 
P1200594.JPG
Partie de pétanque entre gens de Vielsam et gens de Bruyères
P1200622.JPG
P1200589.JPGP1200363.JPG 
 
P1200605.JPGP1200456.JPG
Clin d'objectif : Adeline les bras croisés !
P1200501.JPGP1200431.JPG
P1200617.JPG
P1200512.JPGP1200421.JPG
P1030736.JPG
Et, brimbelle sur le beignet, notre Gilberte a été surprise deux fois en quelques semaines en train de ... manger !!!   

08:51 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

09/07/2009

Bruyères : décès de Jean-Michel Marx

Le décès de Jean-Michel Marx survenu des suites de maladie le 8 juillet 2009 dans sa 56e année est appris avec une profonde tristesse. Bien connu au pied de l'Avison où il vécut toute sa jeunesse et où son père fut maire, Jean-Michel est le fils de M. et Mme Raymond Marx, anciens commerçants à Bruyères. Marié à Catherine, née Clair, le disparu qui habitait Gérardmer est père de 3 enfants : David, Julien et Sarah. Il est le frère d'Anny Marx et de Brigitte, épouse Cloris. La cérémonie religieuse aura lieu vendredi 10 juillet à 13 h 30 au « carré juif » du cimetière Gérardmer. Ni fleurs, ni plaques. Sincères condoléances.

Bruyères : les judokas ont rangé les kimonos

P1200307.JPG

La fin de saison sportive du judo-club donnait aux familles et amis des judokas l'occasion d'apprécier des démonstrations de l'art martial, mais aussi de mesurer les progrès réalisés aux entrainements. Passage de grades et récompenses saluaient les plus méritants. Le président Bruno Ferrazzi félicitait les jeunes sportifs et encourageait chacun de persévérer dans une hygiène de vie intégrant respect et camaraderie.

 

L'adjoint aux sports Philippe Germain, le conseiller général Michel Langloix, le président de la communauté de communes André Claudel et l'ensemble des personnes présentes vendredi 3 juillet 2009 à la salle polyvalente de Bruyères ne pouvaient que se réjouir de constater là beaucoup de sérieux dans le travail d'apprentissage du judo. Des résultats obtenus par l'effort, mais aussi grâce à l'encadrement réalisé par les entraîneurs du club.

Ceintures marron.JPG
P1200327.JPG
P1200336.JPG
P1200341.JPG
P1200346.JPG
P1200354.JPG
P1200360.JPG
P1200367.JPG

06:26 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

08/07/2009

Bruyères : jouez au handball !

"Suite au tournoi de handball qui s'est déroulé le 5 juillet 2009 à Bruyères dans une ambiance bon enfant, le SMBH remercie tous les participants et se félicite de la réussite de cette journée qui a permis à de nombreux amateurs de pratiquer ce sport encore trop peu connu dans la ville.
Félicitations aux vainqueurs : les Toutounes palace !

DSC00551.JPG


Le club de handball tient également à remercier la mairie de Bruyères pour le prêt de la salle des sports.
D'autres événements similaires seront prévus au cours des mois prochains.
Pour toutes informations relatives au club de handball de Bruyères : smbhandball@gmail.com "

Remerciements à Thomas Colnel pour l'info et la photo

21:58 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Lépanges sur Vologne : les aînés à l'honneur

« En renouvelant chaque année, et ce, pour la 63e fois, cette journée d'amitié, le comité d'animation d'aide aux aînés de Lépanges sur Vologne, Prey et Deycimont, fait preuve d'une remarquable fidélité que je suis heureux de souligner ». Le maire André Claudel disait dimanche 5 juillet 2009 tout son plaisir de recevoir le traditionnel rassemblement des aînés autour de tables agréablement et joliment décorées.

P1200547.JPG

 Concrétisant ainsi reconnaissance et respect envers ceux qui nous ont précédés dans la vie.

P1200541.JPG

Le conseiller général Michel Langloix, vice-président du conseil général des Vosges, Gérard Lepaul, maire de Deycimont, l'abbé Hubert Grandadam de la paroisse Saint-Antoine en Vologne, René Dickerscheit, trésorier du comité associatif avaient notamment tenu d'être présents. D'autres dont le conseiller régional, Daniel Gremillet et l'abbé André Romary, prêtre de la paroisse, le maire honoraire Jean-Marie Mathieu de Deycimont, retenus par des obligations s'étaient excusés.

P1200533.JPG

 André Claudel saluait en particulier les personnes nées en 1939, ainsi que leurs conjoints invités pour la première fois. Une pensée allait vers les 16 aînés qui nous ont quittés au cours de 2008-2009. « Cette journée est tristement marquée par le départ de M. Georges Vincent, décédé à l'âge de 96 ans... » dira André Claudel. L'absence de nombreux « anciens » fatigués ou souffrants était également regrettée. Des retraités du secteur vivent maintenant en maison de retraite. Germaine Bedel, René Boye, Pierre Claudel, Bernadette Ganier, Paul Lejal, Elsa Maddalin, Marcel Petit, Marie Jeanne Petit demeurent à la maison de retraite de l'Avison. Pierrette Bernard, Madeleine Masson, Paulette Turquin sont à la maison de retraite intercommunale de Bruyères. Rose Aubry, Marcelle Humbert, Jeanne Jacquemin, Louis Rivat habitent la MAPAD à Bruyères. Berthe Balland et Hélène Brouiller résident au home du Cameroun à Bruyères. Louis Lejal est pensionnaire de la maison de retraite de Granges sur Vologne. Des remerciements allaient à Michel Langloix donateur du champagne destiné à clôturer le repas, à Daniel Gremillet qui offre le fromage, à Jean-Marie Mathieu et Mme qui font toujours un geste généreux, bien entendu aussi aux communes et à toutes les personnes qui apportent une aide, contribuant ainsi à la réussite de la fête.

P1200579.JPG

 Sans oublier l'équipe des bénévoles bien présente dans chacun des trois villages et dont les grandes qualités de coeur se manifestent tout au long de l'année.

Les doyens de l'assemblée étaient salués en particulier.

P1200582.JPG

P1200573.JPG Lépanges sur Vologne : Gaston Flury, qui fête le 10 juillet 2009 son 98e anniversaire ; son épouse Fernande, 93 ans. Le couple célébrera le 27 avril 2010 ses noces d'albâtre, soit 75 ans de mariage !

  P1200562.JPGDeycimont : Gilbert Gremillet, 94 ans ; Marie Lejal 89 ans.P1200565.JPG

 

 

 

 

P1200572.JPG

Prey : Henri Colin, 79 ans  

 

 

 

 

Avant de clore son discours, André Claudel évoquait les services proposés par la communauté de communes de la vallée de Vologne. Télé alarme, portage des repas, repassage, petits travaux d'extérieur... 

20:01 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Champ le Duc : Emilie et Guillaume se sont mariés

mariés.gifSamedi 27 juin 2009, Guillaume Cunin, 27 ans, ouvrier en charcuterie aux Ets Pierrat et Émilie Lambert, 27 ans, ouvrière en fromagerie aux Ets Marcillat se sont mariés en la mairie de Champ le Duc. Le maire adjoint Yves Burton s'est fait une joie d'officialiser l'union des jeunes gens domiciliés au village.

DSC_0067b.jpg

Entourés d'une foule de parents et amis, Émilie et Guillaume se sont ensuite vers l'église Notre Dame de Champ pour y prononcer le serment nuptial. L'abbé Claude Delorme a reçu le consentement mutuel des nouveaux époux.
Félicitations et meilleurs voeux.

Quelques photos de ce jour de fête :

                                                       DSC_0091.JPG

DSC_0110.JPG
DSC_0109.JPG
Remerciements à Emilie et Guillaume pour les renseignements ainsi que les photos de leur mariage.

18:03 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : bravo l'UNSS !

coup_de_chapeau2007.jpgL'assemblée générale UNSS, présidée par Philippe Vonthron, proviseur du lycée Jean-Lurçat s'est déroulée devant 70 élèves. L’association sportive du lycée Jean Lurçat compte 209 membres sur les 453 élèves de l’établissement, soit 46 % de l’effectif. Cela alors qu’au niveau départemental la moyenne se situe 25 % et seulement 17 % au niveau national pour des établissements de même catégorie. Ce fort pourcentage est l'une des clefs de la réussite de l'association, au même titre que l’inlassable travail de fond des membres de l’équipe EPS du lycée bien soutenus par la direction, medames Mommeja, Poirot et Perrin. Des enseignantes qui tout au long de l’année stimulent les élèves pour leur permettre d’aller au bout de leurs possibilités.  

Ainsi, ce cru 2009 restera dans les annales du lycée. Puisque l’on peut dénombrer 5 participations aux championnats de France (cross cadets et juniors ; athlétisme hiver et été ; natation), mais aussi le titre de Meilleur lycée lorrain de cross-country ; et enfin une 2e place aux Olympiades départementales et une 5e place lors de la finale régionale.

 En détail, le lycée Jean Lurçat c’est :  

-         5 titres de district en futsal filles et cadets garçons ; en foot à 7 filles ; en handball juniors ; en basket cadettes 

-         4 titres départementaux en judo ; tennis et cross cadets et juniors.

-         5 titres académiques en cross cadet et juniors ; en natation équipe établissement ; en athlétisme indoor et estival en lancers.

-         Le titre de vice champion de France par académie en athlétisme estival

On note encore une 13e place en Juniors garçons au championnat de France de cross ; une 27e place en cadets garçons au Championnat de France de cross;  une 12e place  au Championnatde France d'athlétisme hivernal challenge lancers; une 19e place au Championnat de France de natation ; et une 6e place au Championnat de France excellence d'athlétisme estival en lancers.

Cette assemblée a été l’occasion de remettre des prix à des élèves qui se sont distingués cette année.

- Un prix spécial a été décerné à Anne Cécile Severin élève de Terminale S

- Le prix de la participation a été décerné à Yohann Pontecaille, élève de 1ère S qui a participé à 3 championnats de France (natation ; athlétisme estival et hivernal)

- Le prix du courage a été décerné à Jacques Blary élève de 1re S qui lors du relais des Olympiades des lycées (12x200m) a terminé à cloche-pied les 100 derniers mètres afin que son équipe composée de 40 participants ne soit pas disqualifiée.

Pour tous ces brillants résultats, le proviseur et l’ensemble de l’équipe EPS félicitent tous les élèves qui ont porté haut les couleurs du lycée Jean Lurçat cette année.

  

16:24 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : un bon cru du bac pour Jean-Lurçat

Les premiers résultats du bac sont tombés et déjà avec 7 mentions TB il apparaît que l'année scolaire 2008-2009 de Jean Lurçat sera un bon cru. Ambiance, mardi dans l'établissement bruyèrois. Joie pour les uns, suspens pour les autres appelés à un rattrapage oral et grincements de dents pour d'autres recalés.

réception des résultats.JPGLouis Hermon, mention TB, section S JPG

  

Ont obtenu la mention " Très bien " : Charline Thierry en section ES ; Charles Chevrot, David Chevrot ( deux frères jumeaux), Louis Hermon, Florian Antoine, Gaetan Grenot, Maïté Vegas tous les 6 en section S.

lecture des résultats.JPG Pas de mention, mais dans la poche tout de même avec 11,50 pour Victoria. Le plus dur a été la philo. JPGAnalyse des résultats.JPGVictoria envisage une fac et l'étude des langues. Du bonheur pour mère et fille ! .JPG

08:27 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

07/07/2009

Domfaing : Jérémie est arrivé !

Jérémie Demacon est né le 5 juillet 2009 à 9 h 38 à la maternité de l'Arc en Ciel à Epinal.

P1030329.JPG

Le petit garçon est le fils de Sandrine Sachot aide maternelle à Jean-Rostand à Bruyères et Dominique Demacon, menuisier ébéniste à Cheniménil. Des parents domiciliés au 3 Route de Brouvelieures 88600 à Domfaing.
Les grands-parents maternels sont Jeannine et Georges Sachot qui demeurent à Bruyères et Michel et Olga Duvoid à Fremifontaine. La naissance de Jérémie comble également de joie son arrière grand- mère Maria Gonzales. Félicitations et meilleurs voeux. 
 

18:38 Publié dans Les bébés |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : les mentions très bien de Jean - Lurçat

tambour2.gifLes résultats du bac 2009 sont tombés. Les listes des élèves du lycée Jean Lurçat admis à l'examen sont affichés sur les portes de l'établissement bruyèrois.

Ont obtenu la mention " Très bien " : Charline Thierry en section ES ; Charles Chevrot, David Chevrot ( deux frères jumeaux), Louis Hermon, Florian Antoine, Gaetan Grenot, Maïté Vegas tous les 6 en section S.

Ces résultats sont à vérifier au lycée.

12:44 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères-Vielsalm : c'est de l'or !

Salmiens et Bruyèrois se faisaient une joie de célébrer l'événement en ce jour cinq juillet de l'an deux mille neuf. Oyez, les noces d'or du jumelage entre la ville française de Bruyères en Vosges et celle de Vielsalm en Belgique resteront dans les annales d'une histoire officiellement débutée le cinq juillet mille neuf cent cinquante-neuf ! C'est donc pile-poil cinquante ans après jour pour jour, la ratification du traité d'amitié entre les deux cités par MM Bodson, bourgmestre de Vielsalm, et Drahon, maire de Bruyères que leurs successeurs s'engageaient dignement sur un même chemin. Un tel anniversaire valait bien tout un week-end à festoyer. Ce fut le cas, et l'on peut faire confiance aux amis belges pour ne pas lâcher d'un pouce les réjouissances. La délégation arrivée en bus dès samedi matin ( quelques-uns avaient pris un peu d'avance en débarquant la veille et même avant) était donc fin prête pour se régaler de la musique servie en soirée par l'orchestre alsacien de Mrs Friess pour une fête de la bière musicalement fort réussie. Ceux qui se couchèrent au petit matin eurent probablement besoin de se secouer avant de repartir au petit trot pour cette fois participer à un bel office religieux illustré par les fanfares de la Concordia et de Bruyères. La messe terminée, la foule des grands jours se rassemblait devant l'Hôtel de Ville pour former un défilé haut en couleur, cela notamment grâce à la présence des associations locales et Belges en tenues.

P1200412.JPG

 Il s'agissait de rejoindre la place Stanislas.

P1200416.JPG
L'Espérance, le judo-club, les pompiers, la pétanque, l'ATA, la confrérie de la tourte à la pomme de terre...
P1200426.JPGP1200436.JPG
  

 

P1200503.JPG
P1200427.JPGP1200439.JPG
   P1200450.JPG
P1200441.JPG

 Sur le kiosque, le renouvellement du serment de jumelage allait être prononcé et signé par le bourgmestre de Vielsalm Élie Debire et le maire de Bruyères Alain Blangy. Le premier magistrat de la cité de l'Avison, saluait l'ensemble de ses hôtes, dont le conseiller général Michel Langloix, la présidente de l'association Vielsalm-Bruyères, Ghislaine Huberty-Raskin, son homologue Gilberte Hilaire, le président de la communauté de communes de Vallée de Vologne, André Claudel, le président de la Concordia, fanfare de Salmchateau, Raymond Lemaire et ses musiciens, le président du comité des fêtes de Vielsalm Armand Cougnet, le président des « Macralles du val de Salm » Christian Charlier, l'ancien bourgmestre de Vielsalm Jacques Gennen et évidement tous les visiteurs Belges. Une pensée particulière et affectueuse allait à Marcel Remacle, grand ami de Bruyères, que personne n'oublie, qui a tant fait pour le jumelage, et dont l'état de santé interdit un déplacement. 

P1200447.JPG

« Ce jumelage consacre des similitudes de langue, d'environnement paysager, d'histoire et d'affinités. Son trait d'union fut tiré lors de la fête des myrtilles de 1958, sous l'impulsion du syndicat d'initiative de Bruyères, présidé à l'époque par M. Wachenthaler. Depuis des Salmiens et des Bruyèrois se rencontrent régulièrement, ici ou là-bas en Belgique... » dira Alain Blangy, visiblement heureux de ce rapprochement encore renforcé par la camaraderie développée entre des associations de Bruyères et Vielsalm. Le maire saisissait l'occasion de remercier le Cercle d'animations bruyèrois et les bénévoles qui ont permis la réussite de cet anniversaire. À son tour, Élie Deblire, qui relève d'un terrible accident de la route, et dont on se réjouit de le savoir en meilleure forme, exprimait un sentiment de fraternité, de respect et d'amitié. Ciment de davantage de compréhension et d'amour entre les peuples.

P1200498.JPG
Distribution de cadeaux. Le bourgmestre a reçu une image d'Epinal représentant Bruyères.

 On sait que tout ou presque en France finit autour de la table. On traquait avec l'apéro, puis le déjeuner était partagé avec beaucoup de bonne humeur sous le grand chapiteau.

P1200631.JPG

 Des jeux de pétanque et autres sports profitaient encore à l'ambiance. C'est finalement Vielsalm qui remportait la coupe.

P1200603.JPG

P1200607.JPGQuant à la prestation des deux fanfares regroupées, c'est bien simple, de l'avis général, ce fut un vrai régal !

Ici sur la photo à gauche, Raymond Lemaire.

P1200448.JPG

Déjà, il fallait bien se séparer. Seule la distance éloigne Bruyères de Vielsalm. Mais les habitants des deux cités ont fait depuis longtemps mentir le dicton qui prétend « loin des yeux, loin du coeur ».

P1200636.JPG

Dans le cas présent, les kilomètres ne sont que les maillons d'une chaîne d'amitié en or. 

P1200640.JPG

Cet or dont les carats ne se calculent pas, puisqu'ils viennent du coeur.

07:04 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

06/07/2009

Bruyères-Vielsalm : le texte du serment de jumelage renouvelé

Ce week-end des 4 et 5 juillet 2009 restera marqué d'une pierre blanche pour Vielsalm en Belgique et Bruyères en Vosges. Les deux villes amies renouvelaient officiellement et jour pour jour le cinquantième anniversaire d'un jumelage sans faille.
Lecture du texte commune par le bourgmestre Elie Deblire et le maire de Bruyères, Alain Blangy .JPG

 

Ville de Bruyères    Ville de Vielsalm ( Province du Luxembourg)

                                                                                                                                                       SERMENT  DE  JUMELAGE

 

  En ce cinq juillet deux mille neuf à Bruyères à l’occasion du cinquantième anniversaire du jumelage entre nos deux cités,

 

Nous Elie Deblire, Bourgmestre de la Ville de Vielsalm (Belgique)

et Alain  Blangy, Maire de la Ville de Bruyères (Vosges) France

renouvellent le serment signé le cinq juillet mille neuf cent cinquante-neuf entre

 

le Docteur Bodson, Bourgmestre de la Ville de Vielsalm (Belgique)

et René Drahon, Maire de la Ville de Bruyères (Vosges) France

 

Librement désignés par le suffrage de nos concitoyens, Certains de répondre aux aspirations profondes et aux besoins réels de nos populations, Sachant que la civilisation occidentale a trouvé son berceau dans nos anciennes « communes » et que l’esprit de liberté s’est d’abord  inscrit dans les franchises qu’elles surent conquérir, Considérant que l’œuvre de l’histoire doit se poursuivre dans un monde élargi, mais que ce monde ne sera vraiment humain que dans la mesure où les hommes vivront libres dans des cités libres,

 

EN CE JOUR, NOUS PRENONS

L’ENGAGEMENT SOLENNEL

 

- de maintenir les liens permanents entre les municipalités de nos communes, de favoriser en tous domaines les échanges entre leurs habitants pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle, le sentiment vivant de la fraternité européenne,

- de conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens au succès de cette nécessaire entreprise de paix et de prospérité :

L’UNITE EUROPEENNE  

 

 Bruyères, le Cinq Juillet deux mille neuf

 

        Le Maire de Bruyères           Le Bourgmestre

                                                            de Vielsalm

Signature du serment renouvellé.JPGP1200520.JPG
Elie Deblire et Alain Blangy ont ratifié le document officiel.
~~~~~~~~
P1200450.JPG
Sur la photo ci dessous les deux élus. A gauche, sur la photo, Gilberte Hilaire, présidente bruyèroise de l'amicale Bruyères-Vielsalm et à droite Ghislaine Huberty-Raskin de l'association Vielsalm-Bruyères.  
P1200525.JPG

08:21 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'Espérance tête haute au fédéral de gymnastique

Depuis 1998 l'Espérance participe au fédéral de gymnastique. À Poissy, mais aussi jusqu'à maintenant à Audincourt dans le Doubs (2 fois) à Limoges, à Lille. Cette année, c'est Saint-Étienne qui réunissait 2700 gymnastes (jeunesses et ainées). Pour les Vosges, Eloyes et Bruyères tentaient leur chance. En ce qui concerne Bruyères le challenge entrait en catégorie F3 (présentant des 5es et 4es degrés).

IMGP0462.JPG


Les gymnastes et leurs accompagnateurs sont partis le vendredi 26 juin à 14 heures 30 sous une pluie battante avec une équipe de 16 jeunesses et 13 ainées. Jacky, le chauffeur de bus, fut à la hauteur de la difficulté routière. Prudent, très sympa et encourageant les gymnastes. Répondant même patiemment aux mille questions des  filles. Après 6 h 30 de bus tout ce petit monde arrivait (toujours sous la pluie) à 35 km de Saint-Étienne pour dormir dans une maison familiale. Le samedi concours toute la journée, le soir démonstration de basket acrobatique. Le dimanche, remise des récompenses au stade après avoir effectué le mouvement d'ensemble (1000 ainées, 1700 jeunesses).

IMGP0367.JPG

Les ainées étaient classées 31es sur 55 et les jeunesses 62es sur 86.    
Il fallait alors reprendre la route des Vosges à 18 heures et le bus atteignait Bruyères à 1 heure du matin. Les filles sont toutes d'accord pour dire que c'est une belle expérience (loin des parents), qu'elles sont prêtes à renouveler l'an prochain à Limoges.
L'encadrement exténué, mais ravi du comportement des Bruyèroises qui se sont très bien tenues en compétition, mais aussi à chaque instant de ce voyage. Le tout dans une bonne ambiance.

Remerciements à Monique Colin pour l'info et les photos 

07:41 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

05/07/2009

bruyères : Oups ! 2009, pas 2008...

sorry.jpg

 Stéphanie est née le 31 mai 2009 à Epinal et non pas en 2008, comme la girafe étourdie d'AVISON, autrement l'avait annoncé en catégorie " les bébés ".  Stéphanie est la fille d'André Allemann et de Béatrice, née Blicquy domiciliés au n ° 4 avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères.

 L'erreur d'année signalée par un lecteur attentif est corrigée.

21:07 Publié dans Les bébés |  Imprimer |  Facebook | |

Autrey : le duo Levy-Ben Attar enchante

Il fait chaud, le soleil plombe le premier dimanche d'été, l'orage va peut-être apporter l'eau fraîche, qui réveille le grand jardin tout autour de l'Abbaye d'Autrey. Seul un merle claque du bec sur le cerisier chargé de fruits. Le visiteur se laisse porter par l'invitation au concert du duo Levy-Ben Attar convié à se produire en l'église à l'occasion de la fête de la musique. Le public est là assis sur les bancs de l'édifice religieux, subjugué par les notes qui s'élèvent. Plus douce que les gouttes de pluie attendues, la musique apporte la fraîcheur de partitions pas forcément très connues, mais d'une grande beauté. Une suite espagnole empruntée à Joachim Nin ravi. Vieille Castille, Muricienne, Asturienne, Andalouse...

P1200049.JPG

La fougueuse Espagne se fait docile sous les doigts des deux artistes. Viviane Levy au violoncelle moderne s'est produite dans de nombreux festivals. Passionnée de musique ancienne elle partage son savoir à l'école municipale de Ludres qu'elle dirige et où elle enseigne le violoncelle. Six séguidilles pour violoncelle et guitare de Fernando Sor, Cordoba et pièces pour guitare seule d'Isaac Albeniz, précèdent une suite Yiddich de Serge Kaufmann.

P1200046.JPG

 Le concert continue avec trois mélodies juives traditionnelles pour violoncelle et guitare d'un anonyme. Les qualités de musicien et de pédagogue de Frédéric Ben Attar l'amènent à siéger au sein de nombreux jurys français ou internationaux. Ben Attar s'est formé auprès des plus grands maîtres de la guitare ou de musique ancienne. Il perpétue leur enseignement au conservatoire de la région de Nancy. Il a notamment été invité à se produire à l'Olympia pour la Nuit de la guitare, et dans de nombreux festivals.

P1200042.JPG

 Guitare et violoncelle enchantent l'été, le temps marque une pause, l'un de ces instants qui vous surprennent au détour du soleil couchant. Un peu magique, la musique s'échappe des instruments, sous les doigts de Viviane Lévy et Frédéric Ben Attar, c'est du bonheur. Tonnerre d'applaudissements. 

20:48 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : quel anniversaire !

birthdaycake.gif

 

C'est l'été, les vacances pour pas mal de monde, Cathy a voulu partager ce bon moment de détente.  

Anniversaire de Raphaël et Steven 2009 (24).JPG
« Le 21 juin, Raphaël le papa (né le 5 juin 1973) et Steven son fils (né le 21 juin 2002) fêtaient fort joyeusement et très copieusement leurs anniversaires. Le soleil étant de la partie quoi de plus naturel que de jeter la famille et les amis dans la piscine des enfants.
Anniversaire de Raphaël et Steven 2009 (5).JPG

Certains se sont prêtés au jeu d'autres ont plongé par obligation et quelques petits malins se sont discrètement éloigné de l'endroit fatidique. L'apéro, la bière et le succulent repas ont mis en forme toute l'équipe.

 Anniversaire de Raphaël et Steven 2009 (8).JPG

Une très belle journée, partagée avec des convives très sympas et très gais, quelques-uns d'entre eux ont même eu traits chaud aux oreilles!!!.

Anniversaire de Raphaël et Steven 2009 (10).JPG

Merci à Sandrine et Raphaël pour la mise en oeuvre de cette journée mémorable et très réussie. »

Cathy Lemarquis

08:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : le gendarme Vannson part pour la retraite

On le connait discret. La modestie naturelle du gendarme Serge Vannson très donc certainement souffert en entendant le lieutenant Dominique Lallemand, faire éloge de sa carrière professionnelle. P1200224.JPGLe pot de l'amitié offert par Serge Vannson à l'occasion de son départ vers la retraite était donc l'occasion pour le commandant de brigade Lallemand d'évoquer le parcours du gendarme Vannson. « Serge est né le 26 juillet 1953 à Cornimont dans ce contrefort des Vosges qu'il affectionne tout particulièrement. Il suit une scolarité normale qui le voit récompenser du certificat d'études et d'un diplôme de fin d'études. À 16 ans, diplôme en poche, il ne perd pas de temps et entre aussitôt dans la vie active. Pendant 4 années il travaille dans le tissage, principale industrie florissante pour les Vosges à l'époque. En 1973, Serge a 20 ans, et arrive l'heure du service militaire. À cette occasion, il découvre alors la Gendarmerie puisqu'il rejoint le Centre d'instruction des Gendarmes auxiliaires à Auxerre. Il fera au sein de ce centre 4 mois de classe puis recevra une affectation de huit mois au sein de la compagnie de Beaune. En juin 1974 il rejoint l'école de sous officier de Châtellerault. À cette époque la formation ne dure que quatre mois. Il en sort gendarme le 1er novembre 1974. Sa première affectation va le conduire à l'escadron de gendarmerie de Belfort. Il y restera 8 ans. Il connaitre alors diverses expériences. La préparation motocycliste jusqu'à la dissolution des brigades routières de la gendarmerie mobile, les B.R.G.M. Trois détachements hivernaux de secours au ballon d'Alsace donnant qualification de breveté de montagne. 5 années au PSS de Luxeuil les Bains sur la base aérienne de Bourogne Fougerais du fait de son habilitation au contrôle gouvernemental de l'armement. En 1980, Serge Vannson unit sa destinée à celle de Mauricette, une jeune femme originaire de la Bresse. En 1982, le jeune couple devient parent d'un fils unique : Mickaël. Toujours en 1982, le gendarme Vannson change de subdivision d'Armes et rejoint la gendarmerie départementale. Sa spécialité montagne lui permet d'intégrer une brigade de moyenne montagne, à Dabot (57). Il y servira pendant quatre ans. En 1986, le gendarme Vannson connaît des soucis de santé qui perturbe sa disponibilité de service. Une mutation est pressentie pour Sarreguemines, ce sera finalement Bruyères qu'il ne quittera plus. C'est donc 23 ans de service qu'il a accompli au profit de ce canton. » Le lieutenant mesurait encore tout ce chemin parcouru. « Les 23 années passées à Bruyères auront fait du gendarme Vannson la mémoire vivante de ses camarades. Elles lui auront permis de créer des liens, d'apprendre à connaître une multitude de personnes, connaissant leur famille, les liens de parenté, les histoires familiales, et bien d'autres choses encore. » Dominique Lallemand définissait encore Serge Vannson comme un homme calme, aimait la lecture. « Il a su être à l'écoute des gens, prendre en compte leurs problèmes et leurs attentes. Fortement expérimenté, il a toujours su agir au mieux de l'intérêt de la population tout en respectant l'éthique du gendarme et le sens du service public. Il aura connu 8 commandants de brigade, de camarades gradés et gendarmes. Il aura connu aussi bon nombre de bouleversements de notre univers professionnel. Son comportement exemplaire tout au long de ses années lui a valu à plusieurs reprises la reconnaissance de ses chefs, notamment par l'attribution de nombreuses lettres de félicitations dont celle du groupement de Nanterre qui lui tient le plus à coeur. Il quitte le service actif décoré de la médaille d'or de la Défense nationale. » Dira encore le Lieutenant Lallemand.

P1200235.JPG

 À présent, officiellement à la retraite de la Gendamerie le 26 juillet 2009, Serge Vannson s'apprête à rejoindre son village natal de Cornimont où depuis de nombreux mois il prépare un petit nid douillet. Serge Vannson pourra désormais se consacrer entièrement à sa famille, sa maison, et ses passions, notamment  motos et vieilles voitures.

P1200255.JPG

 L'ensemble des personnels de la brigade bruyèroise et leurs familles, nombreux à être venus témoigner leur affection à l'occasion de cette petite réception que Serge et Mauricette avaient voulue conviviale « sans chichi, ni tralala » souhaitent bien sûr un bon vent au couple.

P1200250.JPG

Leurs amis, nombreux à Bruyères espèrent également à Serge et Mauricette une vie heureuse. Belle et bonne retraite. 

04/07/2009

Bruyères : Jean-Lurçat part en vacances

La fin d'année scolaire offre l'occasion de dessiner un bilan des mois écoulés et de se projeter dans l'avenir. C'est le cas du lycée Jean Lurçat. P1200194.JPGLe proviseur Philippe Vonthron pointait du doigt un contexte démographique à la baisse, sur toute l'académie. À cette diminution il faut ajouter la nouvelle donne concernant la carte scolaire. Anticiper et amortir dans la mesure du possible la baisse démographique. Créer des conditions qui permettront d'éviter de trop nombreuses demandes de dérogations pour les élèves du secteur attirés par des offres extérieures. La taille humaine et l'ambiance conviviale de l'établissement bruyèrois se présentent comme des atouts certains.La motivation des équipes pédagogiques, le fort investissement dans le domaine culturel, la diversification de l'offre de formation et des activités scolaires de l'établissement, des résultats remarqués sont mis en avant. Le proviseur se félicite d'actions conduites pour s'ouvrir sur l'extérieur et souhaite davantage de collaboration avec les collèges du coin.

Jean Lurçat se révèle être un bon lycée. Il faut le faire savoir et donner l'envie aux élèves et aux familles de mieux le connaître. Une politique de protection de la jeunesse et de prévention y est encore développée notamment avec l'aide de l'infirmier Jean-Paul Jacquot. Un cadre rénové, à cet égard plein de nouveaux travaux sont engagés et le parking commence à être utilisé. L'aménagement de la cour intérieure, la réhabilitation des façades, les anciens locaux de l'internat transformés en salle de cours et une grande salle polyvalente... devraient être achevés pour la prochaine rentrée. L'année 08 - 09 est maintenant bouclée.

P1200198.JPG

 Des départs sont salués. Parmi ceux-ci celui de la documentaliste Monique Goetz était évoqué par Philippe Vonthron. P1200201.JPG 

P1200208.JPGMonique, a fait connaître sa décision de quitter ses fonctions pour profiter de temps libre. Une réception officielle sera orchestrée, mais en attendant, toutes les personnes présentes au pot de fin d'année ne pouvaient très certainement s'empêcher de penser qu'une page vient de se tourner. Non sans une visible émotion Monique avouait un peu de nostalgie, mais assumait son choix. « On ne vit qu'une seule fois ». Bien que regrettée, la décision de Mme Goetz à qui tout le monde reconnait professionnalisme, dévouement, écoute, et une grande gentillesse était comprise. À présent, Jean Lurçat n'attend plus que les résultats du bac et hop... vacances !

 

 

21:40 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Lépanges sur Vologne : décès de George Vincent

M. Georges Vincent est décédé à l'âge de 96 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le lundi 6 juillet 2009 à 14 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Lépanges sur Vologne. L'offrande tiendra lieu de condoléances. Pas de plaques. Georges Vincent repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

 

Champ le Duc : les voix magiques du gospel

Avec la venue à Champ le Duc mercredi 1erjuillet 2009 du choeur Essence of Joy,Alumni Singers pour servir des musiques de gospel et Afro-Américaine, on s'attendait à quelque chose de bien. Le concert organisé en l'église romane du petit village sis sur le canton de Bruyères en coopération par la CSGBI des communes de Beauménil, Champ le duc, Fiménil et l'association la Dame de Champ a dépassé toutes les espérances.

P1200258.JPG

Créé en 1991, ce choeur de l'université de Pennsylvanie est devenu demi-professionnel grâce à la volonté de ses membres. Réunissant non seulement les actuels étudiants, mais aussi les anciens désireux de poursuivre l'aventure, il représente aujourd'hui un potentiel de 400 membres répartis sur tout le territoire américain. Plusieurs d'entre eux devenus professionnels, sont passés par Broadway et se produisent régulièrement à la télé ou au théâtre. L'ensemble s'est donné pour but de promouvoir les musiques sacrées et profanes afro-américaines et oeuvrer au rapprochement entre les cultures et les communautés.          P1200276.JPG                 

Ses tournées de concerts l'ont emmené sur tous les continents. Actuellement en tournée, le programme 2009 est mené de main de maître par un chef de choeur aussi talentueux que pointilleux. Un tantinet cabot aussi, mais sa prestation est si belle qu'on lui pardonne volontiers.

 

 Avec un tonnerre d'applaudissements àfaire vibrer les murs de grès de la petite église vosgienne véritablement pleine à craquer. 

P1200269.JPG

Le public n'a pas boudé son plaisir de manifester son contentement.

P1200259.JPG

 Pari gagné pour les organisateurs, qui comptaient là environ 270 personnes qui déjà en redemandent !

10:49 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Jeanne d'Arc cible l'excellence

« Notre joie de nous retrouver ensemble en cette fin d'année, à laquelle se surajoute l'honneur de remercier ceux qui nous précédent dans l'exercice de notre métier d'éduquer, à cette joie se mêle une tristesse. » Le directeur de l'institution Jeanne d'Arc Abraham Wassiama disait tout son plaisir de recevoir à l'occasion de la fin d'année scolaire l'équipe pédagogique de l'école privée de la rue Chanzy, mais aussi sa profonde émotion du décès de Mme Bergougnoux, directrice du primaire de 1990 à 2000 et disparue à l'âge de 45 ans dans un accident de la circulation. Fort de toute la conviction qui l'anime le chef d'établissement évoquait les mois écoulés. « Améliorer notre cadre, densifier notre offre éducative au travers des projets innovants en nourrissant de réelles ambitions à la hauteur des exigences du moment, mais dressées vers l'avenir constitue le fil rouge de notre démarche. Notre préoccupation ardente combinée à notre passion reste l'éducation de nos jeunes qui n'ont guère d'autre chemin que celui de leur avenir ».

P1200120.JPG

Conscient, d'avoir parfois contrarié en bousculant quelques habitudes, Abraham Wassamia s'en expliquait « en prenant des initiatives et en appliquant sur nous même ce que nous exigeons à nos élèves c'est à dire d'aller à l'essentiel que nous avancerons par des bonds successifs. Notre collège sera numérique. Le démarrage se fera en septembre... » Les défis ne manquent pas. La perspective du bac pro 3 ans dans la filière sécurité-prévention est une promesse de pérenniser cette section. C'est à terme le BTS qui est ciblé. En présence de nombreux enseignants, du directeur diocesain Alain Georgel et notamment de Gilles Chabrier, président de l'association Saint Vincent de Paul, le directeur Abraham Wassamia martelait encore son intention de conduire Jeanne d'Arc vers l'excellence. Et remerciait professeurs et enseignants d'être du combat au profit de la jeunesse. « Toute une foule de questions nous attend sur ce chemin d'avenir. À nous de les résoudre en sachant nous servir de l'expérience que nos collègues, désormais doyens nous ont léguée »...

Départs et retraites :

(sur la photo au premier rang à gauche, le directeur Abraham Wassiama)

P1200132.JPG

Marie-Thérèse Gaubert, épouse Bertrand : débute dans l'enseignement en 1969, arrivée à l'institution en 1968. De MA3 à PLP2, a gravi tous les échelons. Doit connaître et a enseigné toutes les méthodes d'écriture rapide ( sténo...). Animait l'aumonerie.

Yves Burton : retraité de la Gendarmerie, officier de police judiciaire. Chef d'escadron. Arrivé à l'institution en mars 05, en reconversion a pris ses fonctions le 1er septembre 05 en section APS.

Sur la photo, à gauche Yves Burton, à droite Christian Fegli .JPG

Christian Fegli : retraité de la Gendarmerie, arrivé en septembre 94, venant de Metz, chef d'escadron. A succédé à Yvan Nourdin, un des pionniers de la section APS. 

Elisabeth Geniervre, épouse Cholley : a commencé à enseigner en 1969 ( à Jean-Lurçat, puis à la Providence de Portieux ) arrivée en 1972 à Bruyères. Férue d'arts plastiques.

Gérard Miler.JPGGérard Miler : arrivé à l'institution en 1970, a choisi une formule de cessation progressive d'activité. Féru d'informatique.

Nathalie Erudel : a enseigné au CM2, part prendre la direction Mirecourt.

Valérie Assier Thumerel : va à la Providence de Saint Dié.

Liliane Wiedmer.

 

  

10:18 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

03/07/2009

Lépanges sur Vologne : le tarot pose le petit au bout des vacances

Pour la cinquième année consécutive, le club de tarot des Hautes Vosges de Lépanges sur Vologne s'est réuni pour fêter la fin d'année associative dans une ambiance conviviale et chaleureuse. 

P6260191.JPG

Soixante-seize personnes se retrouvaient donc à la Renaissance à Bruyères pour y partager un bon repas.

P6260188.JPG

 Cette saison prouve si besoin en est que le club lépangeois est sans conteste le plus gros club de tarot en Lorraine. Cela, autant par le nombre de joueuses et joueurs inscrits que par les titres de champions de Lorraine glanés tout la saison 2008/2009 avec plusieurs sélections dans les différents championnats de France. On cite Pontarlier, Chalon-sur-Saône, Evian, Vichy, Ales. Le président Gérard Dieudonné et ses amis tiennent également à remercier la municipalité de Lépanges, en particulier le maire André Claudel ainsi que son adjoint Bernard Demange pour toute l'aide qu'ils nous apportent notamment en prêtant tout au long de l'année la salle du Rendez-vous des villageois. 

P6260202.JPG

La présence à ce repas de conseillers municipaux a également fait plaisir à l'ensemble des participants. 

P6280244.JPG

Histoire de couronner encore une saison fertile en résultats et en fréquentation, le club organisait encore une sortie le dimanche 28 juin 2009 aux 1001 étoiles à Charmes.

P6280220.JPG

 Cette fois, quatre-vingts personnes étaient de la partie. Ce fut encore un excellent moment de détente. 

08:11 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

02/07/2009

Bruyères : décès d'Albert Romary

Albert Romary.jpgUne silhouette bien connue de tous les Bruyèrois ou presque vient de s'effacer, tout doucement. Véritable figure emblématique au pied de l'Avison, Albert Romary s'est éteint mercredi soir à l'hôpital d'Epinal. Enfant du pays, Albert naquit le 2 janvier 1913 à Belmont sur Buttant au sein d'une fratrie de 5 frères et soeurs dont il était le dernier survivant. Il réalisa sa scolarité primaire dans son village natal, et n'était qu'un tout petit garçon lorsque grondait la guerre de 14-18. Très jeune, comme cela était de rigueur à l'époque, il entreprit de gagner sa vie. Il entra alors à la brasserie Bexon de Bruyères, puis aux papeteries Mougeot à Laval sur Vologne. Appelé sous les drapeaux, il quitta son travail pour réaliser son service militaire. Libéré de ses obligations pour la Nation, il retrouva sa vie de salarié. Il revint vers l'usine de Laval sur Vologne. La guerre venant, Albert Romary fut fait prisonnier durant 5 ans en Allemagne. La Libération passée, il rentra enfin chez lui et épousa Andrée Valence, une jeune fille de Domfaing le 10 août 1946. Cinq enfants naquirent au sein du couple : Daniel qui demeure près de Forbach en Moselle ; Bernadette, épouse Hecht qui habite à Bruyères ; Monique, compagne de Guy Jouanen, à Epinal, Françoise, épouse Ancel à Bruyères et Alain domicilié à Thorigny sur Marne. Après un moment passé aux papeteries Mougeot, le disparu fut embauché aux Ponts et chaussées. C'est en 1954 qu'il entra aux services techniques de la ville de Bruyères. Il y réalisa alors tout le reste de sa carrière professionnelle. Retraité depuis 1975, Albert vivait paisiblement avec Andrée, dans son coquet pavillon de la rue de Vielsalm. Musicien, on se souvient qu'il fit partie de la musique municipale de Bruyères en qualité de saxophoniste. Les plus anciens sur l'échelle des générations se rappellent aussi qu'il était musicien d'un petit orchestre i animant notamment les bals Sonrier et les fêtes de villages. Membre du club des bons Lohis, Albert était toujours heureux de retrouver ses camarades. Il aimait également découvrir des horizons nouveaux et effectuer de jolis voyages. Amoureux de la nature, vosgienne en particulier, Albert était un mycologue averti. On le voyait grimper sur sa mobylette pour filer dare-dare vers la forêt cueillir des champignons. Son petit élevage, son potager, lui étaient également un agréable passe-temps.  Albert Romary repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées samedi 4 juillet à 14 h 30 en l'église paroissiale de Bruyères. Sincères condoléances. 

Deycimont : perte de contrôle, 2 blessés

Il était aux alentours de 16 h 15, jeudi 2 juillet 2009 lorsqu'un automobiliste circulant sur la D44 remarquait entre Docelles et Lépanges une voiture roulant sur la gauche de sa route. L'accident s'est produit quelques minutes plus tard. Le véhicule à gauche quittait alors la route. Et, sur sa lancée parcourait plusieurs dizaines de mètres sur l'herbe d'un pré. 

P1200283.JPG

La voiture mordait ensuite dans le talus avant de faire un tonneau.

P1200285.JPG

Vite sur place, les pompiers de Cheniménil-Docelles, Epinal, Bruyères, soit 10 hommes placés sous les ordres du chef de groupe Bernard Hollard, prenaient toutes les dispositions utiles pour venir en aide à automobiliste âgé de 54 ans et à sa passagère de 55 ans. Le couple de Spinaliens a été évacué vers l'hôpital d'Epinal. L'état de santé du conducteur et de son épouse n'inspirait à priori pas d'inquiétudes trop graves. L'automobiliste à t'il été victime d'un malaise ? L'enquête des gendarmes de Bruyères présents sur les lieux précisera les circonstances exactes de cet accident. Le garage Briot de Docelles a été chargé de dégager l'épave.   

19:52 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : Roc et Gravillon tient la route

Vroummmmm... C'est reparti pour le 3éme rallye de la saison, et pas des moindres, puisque c'est un rallye comptant pour le Championnat de France. Vendredi 26 juin 2009 à 17 h 23, la première étape débutait sur les routes de Meurthe-et-Moselle dans les environs de Nancy. Le temps de la veille étant pluvieux la 1re spéciale « Bois de Feys » et la seconde « Le Saintois » ont été pour l'équipage de Roc et Gravillon des spéciales test. La 3éme et 4éme ont été beaucoup plus rapides, car la route s'était asséchée.

Photo 191.jpg

Tout s'est alors bien déroulé, sauf vers la fin lors du routier pour rejoindre l'assistance, l'équipage se voyait privé de la 2e vitesse sur la boite. La voiture était certainement fatiguée. Le samedi 27 juin à l'attaque de la 5e spécial la seconde est revenue. C'est aux environs de 10 h 16 pour la 6e et 7e spéciale que les « fous du volant » de Roc et Gravillon sont arrivés sur leur terre puisque le rallye se déplaçait sur les Vosges. Vers 20h00 ce même jour ils terminaient du 54e rallye de Lorraine. Les résultats sont tombés : 49e au scratch, 6e de la classe 14 et 12e du groupe f2000. L'association Roc et Gravillon se  réjouit « Encore bravo pour notre pilote et notre copilote pour ce résultat ainsi que le staff Roc et Gravillon». Tous croisent les doigts pour une prochaine compétition ! Vroummmmmm...

Remerciements à V. Millour pour l'info et la photo

07:49 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'aquagym passe à table

Grande détente pour les adeptes de l'aquagym qui retrouvaient le 16 juin 2009 pour fêter dignement la fin de saison 2008-2009 à l'hôtel-restaurant de l'Europe à Grandvillers. 

DSC03893.JPG

Oubliés ce jour-là régimes et efforts, toutes se sont régalées. Dommage que des empêchements et contre temps empêchèrent les maîtres nageurs de se joindre au groupe comme les années précédentes.

DSC03888.JPG

 Des anecdotes, des blagues, une très bonne ambiance et la promesse de se retrouver à la rentrée si tout va bien. Les participantes remercient Annie pour l'organisation de ce bon moment. Maintenant bonnes vacances à toutes !

Remerciements à Cathy pour l'info et les photos

07:23 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |