Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2009

Brouaumont : les Vieilles- Soupapes Saint-Clémentaises à l'assaut du haut-fer

Du ciel bleu, du soleil en reflet sur les rutilantes carrosseries, la traditionnelle sortie printanière des Vieilles-Soupapes Saint-Clémentaises trouvait ce 1er mai 2009, les meilleures conditions à son déroulement. Au départ de Padoux, les belles cylindrées encore bien fringantes caracolaient sur quelque 70 km de routes vosgiennes.

P1170439.JPG

Le parcours concocté par le président associatif Christophe Viel conduisait au total près de quatre-vingts voitures et moto du côté de Brouaumont où la pause était prévue sur le site du haut-fer.

P1170445.JPG

Sur place avec une poignée de fidèles bénévoles, Françoise Petit, présidente de SEMER ( Sauvegarde, embellissement, maîtrise de l'espace rural ) en charge de la restauration et maintenant de protection de l'ancienne scierie attendait tout ce petit monde. Et, invitait qui voulait à mieux connaître ce patrimoine vosgien. Les hôtes du jour, soit 185 participants ne manquaient pas d'apprécier leur chance de profiter de cette visite et de voir le sciage du bois. La grande roue à eau provoquait également le respect et l'admiration.

P1170440.JPG

Petits et grands avaient un évident plaisir à se reposer à Brouaumont.

 

P1170448.JPG

P1170443.JPG

P1170446.JPG

 

 

P1170452.JPG

P1170454.JPG

P1170453.JPG
P1170455.JPG

 

Les Vieilles-soupapes Saint Clémentaises reprenaient leur itinéraire pour un retour en passant par Brouvelieures.

P1170458.JPGP1170468.JPG

P1170476.JPG

P1170474.JPG P1170476.JPG

Tout ceci également pour le plus grand plaisir des habitants du secteur qui ne loupèrent pas l'occasion de regarder passer ces moteurs encore bien costauds.

P1170481.JPG

Parmi toutes ces belles cylindrées, on vit une étonnante voiture à 3 roues. Une Vallée de 1957, fabriquée en région parisienne et dont  il n'existe plus qu'une douzaine d'exemplaires !

Une drôle de petite voiture, orange et blanche, qui atteint tranquille ses 80 km heure !P1170464.JPG

P1170462.JPG

21:36 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères-Dynamique : une semaine d'animations



animation semaine coq LastScan.jpg

Mercredi 6 mai 2009 après-midi : maquillage gratuit pour les enfants

07:21 |  Imprimer |  Facebook | |

04/05/2009

Bruyères : Sendra a trouvé son public

P1170520.JPGDepuis ses premiers pas sur scène au Lavoir-théâtre à Epinal à 10 ans, parmi le groupe bien connu les « Cadillac », la chanteuse Sendra n'a cessé d'étonner, de séduire ses admirateurs. Lorraine, originaire Remiremont, après " Partir " Sendra Clauman présente " Je suis comme cela ". Un second CD diffusé par Artistes développement du Val d'Ajol. A 19 ans maintenant, Sendra a pris de la maturité, de l'assurance, du mêtier.

Sendra dispose des ingrédients du succès. De la présence, du talent, la jeune artiste possède sa chance.

P1170541.JPGP1170525.JPG

 

Le rock lui va bien, le rythme soutenu par son orchestre lui convient. Très à l'aise sur scène, comme samedi 2 mai 2009 sur la place Stanislas à Bruyères, Sendra qui était l'hôte de Bruyères-Dynamique tient la vague aux décibels. Le public ne s'y trompe pas, les accrocs sont là. Sendra poursuit son chemin dans la chanson en surfant sur une vague porteuse d'étoiles.

P1170546.JPG

 

P1170533.JPG

 

P1170529.JPG
P1170555.JPG

Le public y croit, c'est déjà gagné ! P1170557.JPG

 

On peut commander son disque directement sur le site de Sendra : http://www.sendra-ad.com/

23:08 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : échange franco-allemand

Durant la semaine du 22 au 29 avril 2009 tout un groupe de correspondants bavarois du collège-lycée Wilhelm-Diess-Gymnasium de Pocking était accueilli à l'institution Jeanne d'Arc à Bruyères. Les jeunes gens logés chez leurs correspondants collégiens de Rambervillers et Bruyères retrouvaient là les camarades qu'ils avaient eux-mêmes reçus en septembre dernier. Cette nouvelle rencontre entre dans le cadre d'un échange scolaire qui se poursuit avec succès depuis déjà plusieurs années.

jeanne d'arc franco-allemand DSC02225.JPG

Au parlement à Strasbourg

Le programme permettait aux jeunes gens de mieux connaitre la région de Bruyères, mais également de nombreux sites des Vosges et d'Alsace. Après l'installation de chacun le mercredi soir, jeudi, une visite de la confiserie des Hautes-Vosges, Riquewihr et Eco musée d’ Ungersheim près de Mulhouse. Le lendemain tout ce petit monde allait à Carrefour Epinal et visitait de l’Imagerie d'Epinal. L'après-midi libre permettait une pause et de réaliser quelques achats.Le week-end se passait en famille, mais une soirée-fête entre correspondants donnait lieu le samedi soir à la détente au collège de Rambervillers. Lundi, les collégiens s'en allaient à Strasbourg. Le centre-ville avec son petit train, la cathédrale, le Parlement européen n'ont pas manqué d'intéresser les jeunes gens. Mardi, la matinée était réservée au collège avec cours, puis rédaction des « carnets de voyage » L'après-midi libre précédait déjà le départ mercredi.

jeanne d'arc franco allemand lDSC02239.JPG

21:21 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Domfaing : les écoliers en capitale européenne

Sous la houlette de la FOL et dans le cadre du programme pédagogique du RPI 43 enfants qu'accompagnaient 7 adultes sont allés effectuer un petit séjour à Strasbourg. Du CP au CM2 les écoliers ont ainsi eu la chance de découvrir la belle cathédrale de Strasbourg. Nombreux quartiers de la ville européenne furent parcouru avec grand intérêt par ces garçons et filles. Tous eurent encore le bonheur d'entrer au " Vaisseau ", un site culturel et ludique de grande qualité. Inutile de dire que le musée du chocolat dont chacun est ressorti avec un sachet de friandises fut à la hauteur des espérances gourmandes.

P1170388.JPG

Les jeunes voyageurs qui passèrent une nuit en gite pour la jeunesse sont visiblement rentrés enchantés de leur voyage. Un plaisir partagé puisque les accompagneurs de la FOL se sont déclarés agréablement surpris par la vivacité d'esprit des élèves mais aussi par leur façon de se tenir. A cet égard, bien des compliments leur étaient adressés. Une belle sortie dont chacun se souviendra très certainement.

18:11 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : lutte contre la drogue, deux hommes interpellés

Samedi 2 mai 2009 après-midi, dans le cadre d'un entrainement physique, trois militaires de la brigade de Bruyères pratiquaient le VTT en périphérie de Bruyères. Ce côté sportif et nature permet aux militaires d'avoir accès à des chemins, postes et sentiers impraticables en véhicule. Aussi, circulant sur un sentier du côté du chemin de la Chapelle de la roche, dans le massif de l'Avison, les trois gendarmes bruyérois ont surpris en flagrant délit, deux jeunes majeurs qui étaient en train de s'injecter chacun une dose d'héroïne. Placés en garde à vue à la brigade locale, les deux jeunes hommes, un docellois et un strasbourgeois, ont été entendus. Tous deux répondront prochainement de leurs actes devant les tribunaux d'Epinal et de Strasbourg.

07:09 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : du coté du ballon rond

Jouent à domicile au stade municipal à Bruyères :

- Vendredi 08 Mai 2009 :

à 15 h l'équipe Seniors 1 recoit l'équipe 1 de Saint-Etienne les Remiremont

- Samedi 09 Mai 2009 :
à 14 h 30, l'équipe des Benjamins 1 recoit Raon l'Etape 2,
à 14 h 30, l'équipe des Poussins 1 recoit Fraize Plainfaing 1,
à 16 h, l'équipe des 15 ans recoit Contrexeville,

Jouent en déplacement :

CA 13 ans 2008 2009.JPG
Sur la photo l'équipe des 13 ans

- le Samedi 09 Mai 2009 :
à 14 h 30, les Poussins 2 jouent à Rambervillers,
à 14 h 30, les Benjamins 2 jouent à Fraize Plainfaing ,
à 14 h 30, les 13 ans jouent à Jeanménil Housseras,

- le Dimanche 10 Mai 2009 :
à 15 h l'équipe Seniors 1 jouent à Taintrux contre les seniors 1.

07:00 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

02/05/2009

Brouvelieures : la SVPA au quotidien

 

Samedi 25 avril 2009, à Brouvelieures, l'assemblée générale de la Société vosgienne protectrice des animaux bat son plein. Dans son rapport moral Édith Quié exprime toutes les difficultés rencontrées pour soutenir la cause mise en oeuvre (1960-2002) par présidente- fondatrice Odette Mas.

P1170200.JPG

« Chaque année voit défiler des centaines d'animaux abandonnés. Parmi eux de très vieux, foutus dehors, mais également des malades. Les maîtres " oublient " de nous dire que leur chien ou leur chat sont en traitement, ou souffrent de graves et douloureuses pathologies... » Parfois, pas toujours, car il en est qui trichent, des gens âgés se résignent la mort dans l'âme à se séparer de leurs compagnons. Tellement vrai qu'au même moment la porte du refuge s'est ouverte pour une personne qui vient là abandonner un petit chien noir. La pauvre bête qui ignore peut être encore le mauvais tour que lui jouent ceux qui ne veulent plus d'elle, souffre de cécité... « Au refuge, et quoi qu'en pensent les mauvaises langues, on meurt aussi de vieillesse. Ceux qui ont marqué leur passage au refuge, et qui ont partagé leurs dernières années d'existence avec nous laissent un grand vide dans notre maison et trouvent désormais la sérénité dans notre cimetière, le jardin du souvenir. Nous sommes confrontés quotidiennement à la violence des abandons, à des maltraitances lorsque l'animal sert de défouloir et de jeux pervers, à la l’acheté à la couardise de certains propriétaires. Comment ne pas être scandalisé lorsque nous arrivent des chiens qui ne ressemblent plus à rien, tant leur toison et la crasse les empêchent de marcher correctement et de voir, sans oublier toutes les parties enflammées . Nous devons traiter tous ces cas avec beaucoup de sang-froid, de psychologie parfois. Les menaces verbales ne sont pas rares... » dira notamment encore la directrice du Val des oiseaux. Avant d'ajouter « Il y aura toujours un chien malheureux quelque part qui nous empêche d'être heureux »

P1170196.JPG

Dommage que les participants des assises annuelles ne furent pas très nombreux. Car en suivant l'exposé de la présidente départementale Claude Mireux, il était encore possible de se rendre mieux compte du déroulement de l'année associative. De gros travaux ont été effectués en 2008. On cite entre autres l'achèvement de la restauration de la grosse maison, sise le long du chemin, pour deux locations. L'élagage et la coupe en 2009 d'arbres devenus dangereux. Suite à catastrophe de février 2008, il a fallu créer de nouveaux locaux pour reconstruire la chatterie. Un chenil de nuit destiné à recevoir les animaux abandonnés de nuit devant le refuge a été construit. Des portails de séparation sur les côtés du hall d'accueil ont été mis en place. Une allée a également été aménagée. La réfection des enclos, avec murettes et pose de grillages, une clôture de séparation pour la chatterie extérieure, la rénovation totale de la partie électricité et pose de convecteurs électriques à la nouvelle chatterie, de la maçonnerie dans l'ancien château, la remise en état de l'accès côté hall d'accueil sont en cours, ou prévus à court terme. Des stores à remplacer, ou à mettre en place pour les animaux, le chemin d'accès au refuge et la pose d'enrobé jusqu'aux cuisines des animaux, des abris et le sol à refaire dans certains enclos... et plein d'autres projets sont sous le coude. Comme en 2008, des manifestations viendront ponctuer les mois. La choucroute du 5 avril et la marche « 4 pattes » ont remporté un joli succès. Déjà, on pense à la kermesse des 22 et 23 août au refuge, à la fête des animaux en octobre... Plusieurs réunions associatives mobiliseront également les responsables de la SVPA. Parmi les questions diverses, la campagne de stérilisation des chats errants fonctionne. Par rapport à 2008, les stérilisations de chats capturés puis relâchés sur leur site sont à la hausse. Alors que la réunion se terminait, un homme et un jeune garçon sonnaient à l'entrée. Un bon gros chien était venu du côté de Bois de Champ taper de la truffe à leur porte. Le tatouage a permis de l'identifier. Paco a très vite retrouvé la chaleur de son foyer. Les jours se suivent. Voilà que le lendemain de l'assemblée générale, un chien était signalé découvert attaché à un arbre sur la zone de trial de la forêt de Barbey-Seroux.

P1170385.JPG

Recueilli chez des villageois compatissants, le chien prenait un peu de repos avant d'être conduit au refuge. Son identification encore en cours devrait très certainement aboutir. Peut être aussi que ce pauvre animal agé de 7 ans sera bientôt adopté...

20:26 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

La Houssière : décès de Joseph Lejal

M. Joseph Lejal est décédé à l'âge de 95 ans. Ses obsèques religieuses seront célébrées le lundi 4 mai 2009 à 16 h 30 en l'église de Corcieux. Suivies de l'inhumation au cimetière de la Houssière. L'offrande tiendra lieu de condoléances. Par avance la famille remercie les personnes qui s'associeront à sa peine. M. Lejal repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Sincères condoléances.

Bruyères : champions de Lorraine !

Le coq de Jean-Lurçat peut s'égosiller à chanter cocorico ! Mercredi 29 avril 2009 à Forbach, les lycéens de l'établissement bruyèrois sont devenus champions de Lorraine d'athlétisme en lancers catégorie excellence ( Sports-études)

DSC01128.JPG


Joli exploit d'Anne-cécile Severin, Maxime Balland, Jacques Blary, Jean-Yves Durupt et Franck Mathieu qui en a profité pour battre le record d'académie au disque avec un jet à plus de 46 mètres !
Ce titre qualifie ces jeunes aux championnats de France qui se dérouleront à Poitiers les 21 et 22 mai 2009.
Félicitations à ces brillants élèves du lycée Jean Lurçat de Bruyères qui décroche une 5ème participation aux Championnats de France cette année ! Pour la suite, on y croit, et on croise les doigts !

09:04 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Gérardmer : encore quelques photos de la fête des jonquilles

DSCF9148.JPGOn ne se lasse pas de la couleur soleil des chars de la fête de la fête des jonquilles en Perle des Vosges. Voici encore quelques photos avec ici le coq bruyèrois du CAB. Tout autour du fier gallinacée on reconnaît les danses folkloriques vosgiennes et les danseurs de la Fourmilière. Actuellement exposé au centre ville de Bruyères, le gallinacée devrait bientôt retrouver sa place sur le rond- point du Centre Leclerc.

Et alors se parer d'un nouveau plumage de fleurs et de verdure. Cocorico ! Jonquilles Alain 2009 087.JPG

 

DSCF9146.JPG

Remerciements à François et Joëlle Mangin pour ces photos de la fête.

07:48 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

01/05/2009

Bruyères : la Légion d'honneur et l'Ordre du Mérite coude à coude

L'amicale de la Légion-d'Honneur et de l'Ordre du Mérite réuni a été durement éprouvée ces derniers mois par le décès : du commandant en retraite Roger Delacroix, ancien combattant AFN, titulaire de la valeur militaire en Algérie et chevalier de la Légion d’honneur. De Maurice Kammerer, mobilisé en 1939 sur la ligne Maginot, il fut fait prisonnier en juin 1940 et transféré en Allemagne où, pendant  plus de 5 ans, il vécu au jour le jour les dures épreuves de la captivité : privations, humiliation, séparation des siens. En 1977, il est élu maire de La Chapelle, charge qu’il exercera pendant 18 ans. Il a reçu les insignes d’officier de l’Ordre national du mérite en 2000. Tout récemment, on déplorait le décès de Jean Forterre. Engagé à 20 ans en 1946, il servit au Maroc. Se porta volontaire pour l’Indochine où il fut cité à l’ordre de l’armée, puis pour l’Algérie où il est blessé en 1958, dans la région de Tebessa. Il termine sa carrière à Toul en 1972 avec le grade de capitaine. Il était décoré de la Médaille militaire et de la Croix du combattant volontaire et a reçu les insignes de chevalier l’Ordre national du mérite en 1971.
Quatre membres de l'amicale ont eu aussi la douleur de perdre un être cher : Michèle Peltier en la personne de sa maman, Yves Burton en la personne d’Annie son épouse, Bernard Lalevée en la personne de son père René. Fernand Didier en la personne de son gendre.
Le rapport d’activité présenté au relais de la cité en assemblée générale par le secrétaire Michel Christophe montre une vie associative de qualité certaine.

P1170076.JPG

L’amicale qui a donc eu à déplorer 3 décès voit son effectif passer de 33 à 30 membres. Fidèle à ses engagements, l'amicale a accompli son devoir de mémoire en participant avec son drapeau à toutes les cérémonies patriotiques organisées à Bruyères et à Champ le Duc : Armistices des 8-Mai et 11-Novembre, Libération, Appel du 18 juin, Journée de la déportation, Journées du Souvenir-Français. Journée du Souvenir de la Déportation à Champ le Duc.
L’excursion de l’automne, les 17 et 18 septembre 2008, a eu pour destination la Champagne. Cette sortie a rassemblé 64 participants. Une balade qui s’est déroulée dans une excellente ambiance. Et, qui comme les autres années a été placée sous le double signe de la culture et de la gastronomie .
A son tour, Michèle Peltier présentait le rapport financier. La situation financière de l'association est saine. Les comptes sont tenus avec rigueur et un peu d'argent en caisse permet de voir venir.

Yvan Nourdin exprimait des remerciements à Michèle Peltier, à Michel Christophe et saluait également le fidèle porte-drapeau Jacques Laurent.Le président portait ensuite un regard sur l'actualité et évoquait les problèmes de société, dont celui de la drogue.

« Les drogues ont toujours et partout existé. La culture du pavot à opium était par exemple connue en Mésopotamie 4 000 ans avant l'ère chrétienne, l'utilisation de la feuille de coca est attestée en Équateur et au Pérou en 2 100 et 2 500 av. J.-C. et la référence la plus ancienne à l’usage du cannabis remonte à 2 700 av. J.-C. en Chine. Aujourd’hui, la drogue est devenue un phénomène important dans nos sociétés modernes. La production, le trafic et la consommation de drogue ne cessent de se propager dans tous les continents. C’est un phénomène de masse qui touche toutes les couches sociales. Aucun milieu n’est épargné. Avec près de 4 millions d’usagers occasionnels et 1.2 million d’usagers réguliers, la France est un des pays d’Europe où la consommation de cannabis est la plus importante. Cette consommation augmente d’année en année. La consommation des autres drogues est également en progression. La première consommation intervient généralement durant l'adolescence, dans cette période difficile de remise en question des acquis et d'essais à l'autonomie. À 17 ans un Français sur deux et deux Françaises sur cinq ont déjà expérimenté le cannabis. En six ans, la population des jeunes concernés par la drogue s'est accrue de 25 %. La drogue est présente partout, dans la rue, dans les lieux publics, aux portes voire à l’intérieur des établissements scolaires. Depuis plusieurs années, elle n’est plus une spécialité urbaine, nos campagnes, nos plus petits villages sont touchés de la même façon. Aucune famille n’est à l’abri. Nos enfants, nos petits-enfants côtoient la drogue quotidiennement. »

Pour en parler, Yvan Nourdin avait fait appel à la Gendarmerie, représentée par le lieutenant Dominique Lallemand et le gendarme Jean-Christophe Pilleyère, formateur relais antidrogue – FRAD en abréviation.

Les 575 FRAD que compte la gendarmerie effectuent des actions spécifiques d’information et de prévention à destination de la jeunesse, centrées sur une approche éducative, incluant le volet sanitaire, mais aussi le rappel à la loi. Un diaporama et les précisions concises du gendarme permettaient de mieux connaître ce véritable fléau qu'est la drogue. Un petit livret remis à chacun des participants aura contribué à approfondir le problème. L'initiative de cette conférence à la suite des assises annuelles fut particulièrement appréciée.

17:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les jardins d'Autrey en 2009

6e Édition « Les Jardins de l’abbaye » d'Autrey

Du 1er avril au 1er novembre 2009

L’abbaye date de 1150, fondée par l’évêque de Metz, le cardinal Étienne de Bar, de retour de croisade, elle fut dédiée à la Vierge Marie. De guerres en révolutions, l’abbaye subit maints avatars. Elle fut au cours des âges, tréfilerie, manufacture, séminaire puis hospice. Aujourd’hui plusieurs époques s’y côtoient : une chapelle à plafond à caissons de la Renaissance. De beaux bâtiments du XVIIIe, un
clocher néogothique de la fin du XIXe. Après une dizaine d’années d’abandon, l’abbaye a été confiée, en 1982, à la communauté catholique des Béatitudes qui a transformé les 4 hectares du Jardin botanique en un remarquable lieu de sérénité. Il se partage en plusieurs lieux, le Clos de la Vierge, le Clos des anges, un Jardin blanc, un Jardin des simples, un Jardin de curé et un Jardin à la française. La création de la pépinière a permis de diversifier et de multiplier le nombre de végétaux, 3500 variétés de plantes y prospèrent : 550 variétés de rosiers anciens, plantes vivaces, plantes de terre de bruyère, arbres, et arbustes.

À découvrir : douze poiriers palissés qui datent de 1704 !

À sentir : Au printemps, les petites feuilles du Nothofagus Antartica, ce pseudo hêtre, qui froissées sentent la cannelle.
Rouge intense, bleus profonds, blancs ou noirs, les jardins de l’Abbaye d’Autrey surprendront par leurs propositions audacieuses ou insolites.

Deux rendez-vous dans les jardins à ne pas manquer en 2009 :

Le 16 et 17 mai : « Plantes en Fête » réunissant, depuis 2005, plus de trente exposants-paysagistes de toute la France et des pays voisins comme l’Allemagne et la Suisse, sur un week-end.

Le 7 juin : « Parlez-moi de la Rose », rendez-vous unique en Lorraine autour d’une maison d’édition, un auteur (séances de dédicaces), un musicien « Musique potagère », le Club de cartophiles de Rambervillers, l’École de Roville aux chênes, un jeune conférencier – élève de l’école du Breuil, un distillateur d’Eau de Rose du Maine-et-Loire ainsi qu’un conteur (sur une journée), et ce afin, de sensibiliser le public à la lecture et d’organiser des rencontres artistiques autour de ce patrimoine botanique que représente la Rose.

Tarifs (visite et jardins) 6 € (plein tarif)

4 € (Tarif réduit)

Gratuit pour les moins de 6 ans


16 € - Passez dans les jardins de l’abbaye quand vous voulez !
( à télécharger sur www.abbayedautrey.com)

Horaires de 14 h à 17 h et de 14 h à 18 h
(le week-end et jours fériés)
Hors saison sur rendez-vous
Pépinière : ouverture toute l’année de 14 h à 17 h, sauf le mardi et le dimanche


Informations pratiques : Les Jardins de l’Abbaye- 88700 Autrey
Frere.symeon@abbayedautrey.com - T. 03 29 65 89 39-www.abbayedautrey.com

10:16 Publié dans Balades |  Imprimer |  Facebook | |

Communauté de communes de Brouvelieures : la Région se penche sur les projets

Les initiatives de la communauté de Brouvelieures intéressent. Pour preuve si besoin en était, la visite du vice-président du conseil régional Thibault Villemin, délégué au développement territorial.

P1160661.JPG Le vice-président ( à droite et aux cotés de Jean-Marie Lalandre sur la photo ) qui était accompagné là de Jean-Marie Lalandre, conseiller régional et de Karine Dreyer, chargée de mission Vosges au conseil régional rencontrait ses collègues élus locaux, le président de la communauté de communes du canton de Brouvelieures Étienne Pourcher, les quatre vice-présidents, Bernadette Poirat, Christian Savage, Lionel Leclerc, Philippe Georgel et Bernard Moulin, maire de Domfaing.Le but de cette rencontre était alors de se rendre tous ensemble sur les sites-projets soutenus par la Région dans le cadre de sa politique de développement territorial. Et d'aborder les éventuels projets de la CCCB. La visite de l’ancien moulin de Frémifontaine où la communauté de communes du canton de Brouvelieures travaille à la création d’un bâtiment relais (accueil des entreprises) et opérationnel en partie dans deux mois permettait de toucher du doigt un programme ambitieux.

Visitre VP CRL 21.04.09 (8).JPG
Ce programme a été mis en œuvre afin de participer au développement économique du territoire en attirant de nouveaux porteurs de projets. La deuxième partie du Moulin non concernée par le bâtiment relais pourrait être susceptible d’accueillir la « Maison de la forêt et du bois ». Pour ce faire, une étude de faisabilité devra être lancée.
Visitre VP CRL 21.04.09 (14).JPG

Le conseil régional pourrait apporter son soutien à ce type de projet. Il s’agit de mettre en valeur les technologies actuelles d’utilisation du bois.Ensuite l’ensemble des élus s’est rendu à l’ancienne gare de Brouvelieures, cœur névralgique du projet Voie Verte. Dans un premier temps, l’aménagement (scène de spectacle extérieure, gradin, sanitaires bancs et tables, espaces de loisirs…) de cet espace pourrait être envisagé (parallèlement au projet de la « Maison de la forêt et du bois »).

P1160651.JPG

Documents en mains, Etienne Pourcher précisait des points importants de ce dossier d'envergure.La Voie Verte pourrait relier l’ensemble des éléments touristiques du secteur (avec le haut Fer, l’arboretum, etc.) donnant ainsi une cohérence territoriale à l’ensemble des projets touristiques de la CCCB.Le conseil régional soutiendrait également ce type de projets. Charge à la communauté de communes de monter un dossier cohérent complet (échéancier, plan de financement, lettre d’intention…).

Visitre VP CRL 21.04.09 (41).JPG

La visite s’est terminée au salon d’honneur de Brouvelieures par un tour de table des différents interlocuteurs présents. Thibauld Villemin a précisé les objectifs de la politique de développement territorial du Conseil Régional. À l’invitation d’Étienne Pourcher, les maires présents ont pu présenter au vice-président leurs projets et demandes de subventions.

Remerciements à l'agent de developpement de la communauté de communes de Brouvelieures, Cyrille Sayer pour les renseignements, ainsi que les photos au Moulin et en mairie.

 

09:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Biffontaine : le RPI s'évade

Une sortie pédagogique vient de permettre aux élèves du RPI de Biffontaine, Les Poulières, La chapelle devant Bruyères d'aller à Epinal jeudi 23 avril. 135 enfants ont assisté au spectacle équestre du cirque Pagnozoo dans le cadre du Salon du livre Zinc Grenadine, spectacle offert par l'association des parents d'élèves du RPI Biffontaine, Les Poulières, La Chapelle devant Bruyères.Le départ à 8 h 30 s'effectuait en bus direction le port d'Epinal. Le programme débutait dès 9 h 30 par le spectacle du cirque équestre, un mélange de dressage de chevaux, d'acrobaties et de voltige.

23.04.09 Les eleves des classes maternellesde Les Poulieres au cirque Pagnazoo (2).jpg

Un spectacle de plus de deux heures et véritablement magnifique. L'ensemble de la représentation enchantait les enfants.

 

23.04.09 Les eleves de la classe de Biffontaine au cirque Pagnazoo.jpg

Les élèves de CE2-CM1-CM2, accompagnés des enseignants Mireille Quéré et Jean Denis Tisserand sont partis à pied en direction du musée d'art contemporain. Tous participaient ensuite à un jeu de piste dans le musée.

Il s'agissait de cette façon ludique de découvrir les différentes oeuvres. Les élèves de Les Poulières et Biffontaine rejoignaient le Parc du château d'Epinal.

23.04.09 Une aigrette blanche sur les bords de la Moselle.jpg

Les petits de maternelles ont pris le bus alors que les grands CP CE1 y sont allés à pied, profitant ainsi de la promenade pour découvrir Epinal et la Moselle et y faire des belles rencontres, telle cette aigrette blanche.

 

Les enfants ont pique-niqué ensemble, puis ont profité des différentes structures de jeux.

23.04.09 Pique nique dans la parc du chateu pour les classe de Biffontaine et de Les poulieres.jpg

23.04.09 Jeux au parc du chateau (7).jpg

23.04.09 Jeux au parc du chateau (10).jpg

23.04.09 Jeux collectifs pour les eleves de Biffontaine (12).jpg23.04.09 Jeux au parc du chateau pour les eleves de Biffontaine (13).jpg23.04.09 Jeux au parc du chateau (6).jpg
23.04.09 Jeux au parc du chateau pour les eleves de Biffontaine (2).jpg23.04.09 Jeux au parc du chateau pour les eleves de Biffontaine (4).jpg

Ce fut l'occasion pour ces enfants scolarisés sur le RPI dans des communes différentes de partager un moment ensemble, sous un beau soleil.

 

23.04.09 Pique nique dans la parc du chateu pour les classe de Biffontaine et de Les poulieres (1).jpg

Ensuite, les élèves de maternelle et leurs enseignants (Emmanuelle Thomas et M. Lotte) sont partis à la découverte de la caserne de pompier.

Les élèves de CP CE1 et leurs enseignants (Lucie MATHIEU et Christophe Hittinger) ont visité le zoo du parc du château, et ont fini leur journée par des jeux collectifs.

Tout ce petit monde était de retour pour 16 h 30 dans les écoles. Émerveillés et fatigués par cette journée les enfants en garderont certainement un grand souvenir.

 

08:51 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Bon premier mai

Bon premier mai 2009 mai à tous ! brin.jpg

07:58 Publié dans Voeux |  Imprimer |  Facebook | |