Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2008

Bruyères : sur le stade de foot

Programme du club SM Bruyères football pour le week-end des 22 et 23 novembre 2008

Samedi 22 novembre 2008, à 14 h

benj 1 08-09 SMB.JPG

L'équipe des Benjamins 1 recopie Senones et en cas de victoire a l'espoir de rester 1er de son groupe en promotion ; à la même heure, les Benjamins 2 recoivent Laveline devant Bruyères pour le compte du championnat secteur St Dié; à 15h15, les 13 ans reçoivent Mirecourt avec l'intention de décrocher une précieuse victoire dans l'espoir de se maintenir en promotion.
seniors 08 -09.JPG

Dimanche 23 novembre 2008 à 14 h 30 les seniors 1 du SMB reçoivent l'équipe de Cheniménil pour le 2ème tour de la Coupe des Vosges, suite à leur élimination de la Coupe de Lorraine.
En déplacement le samedi 22 à 15 h les 15 ans vont à Brû et en cas de victoire, ils consolident leur place de 1er de leur groupe en promotion.
Toutes les autres équipes du SMB (débutants, poussins 1 et 2, seniors 2 et seniors 3), sont au repos et viendront en nombre encourager leurs camarades de club.
l

08:05 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

20/11/2008

Brouvelieures : Venise éternelle.

La nouvelle animation mise en place mercredi 19 novembre 08 en soirée à la salle des fêtes de Brouvelieures par la bibliothèque municipale, en partenariat avec la bibliothèque départementale sur le thème « Rencontre avec l'Italie » permettait cette fois de pénétrer Venise. Au fil d'un diaporama-conférence le public pouvait se laissait porter par l'ambiance si particulière de Venise. Des grands classiques avec la place Saint-Marc avec sa curieuse cathédrale, un peu plus loin la grande horloge, le pont des soupirs, les canaux... mais aussi des lieux plus mystérieux comme les anciennes geôles, et quelques palais dignes de rois.

PICT0411.JPG

PICT0413.JPG

La quarantaine de personnes présentes, dont le maire de Brouvelieures, Christian Savage, suivait le déroulement de cette présentation avec curiosité et un évident plaisir de voyager.


10:32 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

19/11/2008

Bruyères : chien abandonné, attaché...

Les cas d'abandons d'animaux se suivent et malheureusement souvent se ressemblent. Impossible de s'habituer à la tristesse de retrouver une bête laissée comme un vieux mouchoir papier devenu gênant. Mercredi 19 novembre 08, un chien était découvert à 7 h par Philippe Colin sur la zone de Barbazan. L'artisan remarquait le pauvre animal attaché, là où ses employés garent leurs véhicules devant son bâtiment.

IMG_0112.jpg

La mairie de Bruyères était prévenue et sollicitait une intervention de la SPA à Brouvelieures. Le chien de type Am.staff. était identifié par puce électronique. Le propriétaire répertorié au fichier canin était désigné comme un habitant d'Uriménil, mais injoignable. Il est fort possible que le chien eut changé ( peut être plusieurs fois ) de maître.
Une plainte à été déposée auprès de la gendarmerie de Brouvelieures par la directrice du Val des Oiseaux Edith Quié.

20:09 Publié dans Animaux et coins de nature |  Imprimer |  Facebook | |

Fays : des projets et de la bonne humeur plein le guidon

L'assemblée générale des cyclotouristes du 15 novembre 08 à Fays rassemblait une nombreuse assistance.
PICT0311.JPGMarcel Durand dont c'est la 16ème année de présidence exprimait sa satisfaction de constater que le club qu’il a créé en 1992 « se porte bien ». Chacun en convient cette association demeure très jeune, sportive, dynamique et conviviale. Marcel Durand souhaitait profiter de la bonne santé du club pour voir poindre parmi les membres du bureau une candidature prête à lui succéder à la présidence en 2009.
Bilans et projets sont fort encourageants. Le club compte actuellement 46 licenciés, dont 17 féminines et 16 jeunes. Un petit bataillon en augmentation, puisqu'en 2007, on dénombrait 42 licenciés pour 17 féminines et 16 jeunes.
Au fil des mois, organisations et manifestations apportèrent bien des satisfactions. On cite : réunion et goûter récréatif, concours de tarots, loto à Fays, bourse aux vélos, 16° randonnées V.T.T. des Hautes Vosges à Fays ( 154 vététistes), finale départementale du CNJC VTT à Fays ( 7 jeunes dont 6 de l’ ACHV ), 16° randonnée cyclo des Hautes Vosges à Bruyéres ( 124 cyclos), Aurélien et Magali Cunin en finale régionale CNJC VTT à Etival, fête du vélo à Lépanges sur Vologne, fête du cyclotourisme et du patrimoine en sortie club, tous les samedis dès 14 h, à Fays, de mars à décembre, des sorties club VTT pour jeunes et adultes, les mercredis matin : de 10 h à 12 h initiation vélo pour les moins de 10 ans, les vendredis matins : pendant 4 mois, initiation vélo à l’école de Lépanges sur Vologne (7/ 8 ans)...
Déplacements extérieurs : (participation financière du club au inscriptions) : semaine fédérale internationale de cyclotourisme à Saumur ( 5 cyclo de l’ACHV) ; des jeunes et des adultes ont participé à de nombreuses randonnées route et VTT vosgiennes. Plusieurs adultes se sont rendus à des séjours, concentrations, brevets ou autres rencontres .
Côté finances aucun souci, de l'argent en caisse permet de proposer les animations habituelles, de construire des projets , financer divers loisirs et faire les achats nécessaires pour le fonctionnement associatif.
Marcel Durand remerciait la D.D.J.S., la C.A.F., le Conseil Général, les municipalités de Fays et Lépanges, l’agence Crédit Agricole de Bruyères et aux commerçants et entreprises partenaires des activités. Et saluait également les membres du bureau et les bénévoles qui se sont dévoués tout au long de l’année.

Les objectifs 2009 ciblent reconduction des activités traditionnelles. Le développement d’un cyclotourisme tourné vers les familles, les jeunes et les féminines sans oublier de répondre aux attentes de tous (sportifs et débutants).
Beaucoup de sportivité, de convivialité et de respect au sein de l'amicale et à l’extérieur contribuent à un bon fonctionnement.

Le calendrier des cyclos pour le début de saison 2009 est le suivant :
Samedi 24 janvier : réunion club et après-midi récréatif à 14 h à Fays
Dimanche 1er février : Concours de tarots à la Maison pour tous de Fays
Dimanche 22 février : loto à la Maison pour tous de Fays
Samedi 28 mars : bourse aux vélos à la maison pour tous de Fays
Lundi 13 avril : randonnée VTT à Fays (3 circuits VTT de 12, 25 ou 40 Km + 1 circuit pédestre )
Samedi 18 avril : finale départementale du critérium des jeunes VTT à Bruyères
Dimanche 3 mai : randonnée cyclo à Bruyéres (4 parcours de 25, 50, 75 ou 100 Km )
Samedi 6 juin : Fête du vélo à Deycimont
Tous les samedis à 14 h : sorties VTT pour jeunes et adultes en groupes de niveau.
Les mercredis matin de 10 h à 12h : initiation vélo pour les moins de 10 ans.


PICT0315.JPG


Un nouveau comité est formé. 3 nouveaux membres sont élus pour combler au remplacement de 2 démissions pour convenances personnelles.
Comme il se doit, le nouveau comité se réunira prochainement pour élire le Bureau.
Des diplômes, coupes, trophées et récompenses étaient généreusement distribués, surtout aux jeunes sportifs tout heureux de recevoir des compliments.



08:06 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Domfaing : Molière, comme un cocktail bien frais !

Bon appétit, M. Poquelin, ou l’amour et le chagrin font des nœuds.
Le titre de la pièce interpelle déjà. Molière d'hier, Molière d'aujourd'hui, Molière toujours ! La troupe ne fait pas de complexes : « Malaxé, rogné, découpé, tordu les textes du grand Jean-Baptiste. Nous avons saucé son Cocu imaginaire à la Joli(e)s Mômes. Et pourquoi pas ? »
PICT0326.JPGPICT0321.JPGPICT0332.JPG
PICT0322.JPG









Les Joli(e)s Môme ont eu raison, et tant pis si les puristes s'arrachent le bonnet de poils. L'adaptation de Sganarelle ou Le cocu imaginaire de Molière par Louise et Sylvain Fetet, c'est comme ils disent : « ... Molière comme prête-nom, cache, œillère. Poquelin en coulisse, sans le fard, sans les grimaces. Poquelin c'est Molière tout nu, comme le jambon sans la couenne, l'amour sans le rouge aux joues... »
Sur une mise en scène de Marc Allieri, costumes de Martine Bihr, des musiques Charlotte Nartz, Joël Legrand et Dimitri Collignon. C'est vraiment du Molière autrement ! Les 12 artistes, soit 5 musiciens-comédiens et 7 comédiens-musiciens, un accordéon, un piano, une guitare, 12 voix, un œuf (tchitchitchi), un djembé, 5 garçons, 7 filles, 24 pieds et 40 Tupperwares auront gagné leur pari un peu cinglé. De la musique et du théâtre, de la chanson et des imbroglios amoureux, les gens ont répondu samedi 15 novembre 08 à l'invitation.
La représentation donnée à la salle intercommunale avec le soutien de la communauté de communes du canton de Brouvelieures a séduit son monde. Molière léger, Molière fait de laisser sa perruque au placard, Molière aime bouger. Molière, salle aussi pleine qu'un oeuf ! Des adultes des enfants, Molière aurait aimé ! Diantre maître Poquelin !

07:12 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Autrey : Besoin d'aide

Appel à la solidarité
apgdju8t.jpgSuite au sinistre qui a totalement détruit la maison de Noël et Nicole Mangeolle, rue de Villaume Fontaine à Autrey, il ne reste plus rien que des ruines. M. Mme Mangeolle ont absolument tout perdu.
Un appel a l'aide pour des dons de toute nature est sollicité. Les dons seront réceptionnés en mairie d'Autrey mercredi 19 et jeudi 20 novembre 08 de 15 h à 16 h ou en soirée chez Cécile Chaumont, maire d'Autrey. Tél. 03.29.65.93.91.

06:39 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

18/11/2008

Bruyères : Ceci-Cela plaît !

Ceux pensent que seules les grandes villes possèdent l'apanage du divertissement se trompent. Pour meilleure preuve si besoin en est, l'excellent concert produit samedi 15 novembre 08 au bar " Le lycéen " de l'avenue de Lattre de Tassigny à Bruyères.

PICT0335.JPG

100 % variété acoustique, annoncent les deux garçons, on se régale de leurs interprétations. De la bonne chanson française servie comme on l'aime. Sans façon, sans manières, juste du talent et de l'envie de jouer et chanter à partager.PICT0337.JPG
PICT0338.JPG
Raphaël, Bashung, Goldman, Brassens, Dutronc, Renaud, Noir Désir, Téléphone, De Palmas, Souchon, Rem, Cali, Delpech, Gainsbourg, Oasis, Cabrel, Polnareff, Travis, Aznavour, Tiephaine, Pagny, Elvis, Nino Ferrer, Yannick Noah, Beatles, Simon et Garfunkel, Lavillers...ces artistes n'auraient pas renié Ceci-Cela. On en redemande !

16:33 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : l'évêque est un Monsieur

À l'hôpital de l'Avison, ensuite la maison de retraite intercommunale où il s'est longuement attardé auprès des résidants du secteur protégé, l'évêque en visite vendredi après - midi 14 novembre 08 a tenu à connaître le fonctionnement de chaque établissement.
PICT0252.JPG

Ici la maison de retraite intercommunale.

PICT0256.JPG

Avec bonté, mais aussi un sens de l'humain emprunt de respect qui lui est propre Jean-Paul Mathieu est allé à la rencontre de chacun. S'informant aussi auprès de la direction, du personnel et notamment de Gilles Chabrier, président du syndicat intercommunal de la MRI des particularités des maisons de retraites locales. Attentif à tous, le pasteur qu'accompagnait l'aumônier de l'hôpital André Grandclaudon et le prêtre de la paroisse Notre Dame du pays de l'Avison a su par sa présence apporter plus qu'une simple visite.

PICT0262.JPG PICT0263.JPG
Ce fut la même chose un peu plus tard au home du Cameroun où l'évêque est saluait tour à tour chacun des pensionnaires.
PICT0266.JPG
PICT0282.JPGPICT0280.JPG
Beaucoup d'attention pour chacun.
PICT0275.JPG
De l'écoute et de la douceur.
PICT0279.JPGPICT0286.JPG
PICT0293.JPGPICT0283.JPG
Ci dessus, l'évêque s'est entrenu avec Roselyne Cimenti. La directrice du home a expliqué l'évolution de l'établissement et les prochains travaux qui débuteront en 2009 et dureront environ 2 ans.

PICT0289.JPG


PICT0269.JPG

PICT0270.JPG


Toujours une grande attention.

PICT0273.JPG

Répondant lui aussi aux questions et provoquant même parfois chez ses hôtes une grande et heureuse émotion, Jean-Paul Mathieu célébrait en fin d'après-midi une messe. De la foi, mais aussi de la tendresse fraternelle, l'homme de Dieu a marqué son chemin bruyèrois de pierres blanches. Un parcours sans protocole que l'on se plaît à partager.

07:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

17/11/2008

Autrey : une ferme ravagée par le feu

Noël et Nicole Mangeolle ont tout perdu dans l'incendie de leur maison.

De l'ancienne ferme construite après guerre et devenue pavillon d'habitation avec annexe au 6 rue de Villaume Fontaine à Autrey, il ne reste qu'un tas de ruines fumantes.
« J'étais en train de bêcher, quand j'ai vu de la fumée qui sortait du toit. Des voisins donnaient l'alerte. PICT0359.JPG
Abasourdi par la catastrophe qui s'est déroulée en quelques minutes sous ses yeux lundi 17 novembre 08 un peu avant 10 heures Noël Mangeolle explique qu'il n'a rien pu faire. « J'ai bien tenté de monter au grenier, mais j'ai dû faire demi-tour... » soupire le retraité.
L'enquête de la brigade de gendarmerie rambuvetaise présente sur les lieux précisera les circonstances exactes de l'incendie. Il semble acquis que le feu aurait démarré à hauteur des greniers et qu'il soit d'origine accidentelle.

PICT0347.JPG
PICT0364.JPG


Dès leur arrivée, les pompiers trouvaient l'ensemble de la bâtisse entièrement embrasée. Dans un premier temps, sous les ordres du major Jean-Luc Gérard, chef de groupe, puis de Thibault Dupuis, chef de centre à Epinal qui prenait le commandement des opérations ; les pompiers tentaient le maximum pour combattre les flammes attisées par la présence de fourrage sec stocké sous le toit.

PICT0349.JPG
PICT0375.JPG

Malgré les très gros moyens humains et matériels mis en oeuvre, tout est détruit, rien n'a pu être sauvé.

PICT0368.JPGPICT0381.JPG
Une quarantaine de pompiers au total, issus des casernes de Rambervillers avec la grande échelle, Saint-Hélène et secteur, Granges sur Vologne, Fremifontaine, Bruyères, s'attachait à éteindre le feu. La présence de plusieurs bouteilles de gaz et de cartouches à l'intérieur de la maison justifiait des précautions particulières. Le public était tenu à l'écart, tandis que les maisons toutes proches étaient confinées avec fermeture des volets. Du matériel respiratoire adapté aux circonstances était apporté pour permettre aux pompiers l'accès des ruines écrasées pour l'effondrement de la toiture.
PICT0377.JPG
PICT0343.JPG

PICT0361.JPG

Une borne d'incendie, implantée à quelques mètres de la maison en feu apportait l'eau d'urgence. Tandis qu'une motopompe allait puiser des réserves un peu plus loin dans la rivière Mortagne.
Le commandant Dupuis se félicitait d'une bonne coordination avec le maire du village, Cécile Chaumont sur les lieux pour apporter son soutien. Mais aussi avec les services de gendarmerie qui ont soutenu le maintien de la sécurité et l'ordre sur la zone concernée.
PICT0346.JPG

PICT0385.JPG
PICT0357.JPG
Vers 13 h 30 Thibault Dupuis envisageait un déblaiement des gravats et une présence d'une équipe de pompiers jusque l'arrivée de la tombée de la nuit. Personne n'a été blessé, M. et Mme Mangeolle qui ont tout perdu de leurs biens, jusqu'au clapier qui n'a pu être sauvé ont immédiatement été épaulé par leurs proches. Le couple était relogé en famille.

18:19 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

16/11/2008

Aumontzey : décès d'Annette Labeys

Annette Labeys, née Noël s'est éteinte dans sa 62 ème année à l'hôpital d'Epinal. Elle était l'épouse de Noël Labeys et maman de trois enfants : William, Sylvain et Christelle. Plusieurs fois grand-mère, Annette vivait une paisible retraite 167 rue Émile Walter à Autmonzey où elle demeurait auprès de son époux. Malade depuis plusieurs mois, elle se battait avec tout le courage de faire face qu'on lui connaissait. Cela, sans jamais baisser les bras. Ceux qui ont connu Annette se souviennent d'une femme au franc-parler très attachée à tout son petit monde. Le cancer qui la minait aura eu raison de sa farouche volonté de vivre. Les obsèques seront célébrées mardi 18 novembre 08 à 15 h en l'église de Jussarupt. Suivies de la crémation à Epinal. Selon la volonté de la famille, ni fleurs, ni couronnes, ni plaques. Annette repose au funérarium Lapoirie, 8 rue Foch à Granges sur Vologne. Sincères condoléances.

Bruyères : conférence Bruyères au temps des casernes

LastScan.jpg

L'installation des premières casernes à Bruyères est une conséquence de la désastreuse guerre de 1870. Les occupants qui ne se retireront des Vosges qu'en 1873 se feront alors construire des baraquements pour héberger leurs troupes. C'est le cas à Bruyères, mais aussi à Saint-Dié et à Rambervillers. Dès le départ des troupes allemandes, il faut songer à défendre la nouvelle frontière désormais toute proche. Les baraquements prussiens forment alors tout naturellement les premières casernes. Dix ans plus tard, compte tenu de l'importance de la voie ferrée en particulier on songe à édifier une véritable caserne en dur. Ce sera la caserne Barbazan. Plus tard , on étend les constructions à de nouveaux baraquements. Bruyères est destinée à recevoir une importante garnison. Parmi les unités qui ont compté, on note en particulier, le 44 ème de ligne qui rejoindra Gérardmer à la veille de la guerre mondiale. La présence de la troupe, entre 1871 et 1914, correspond à l'age d'or du commerce local ainsi que de l'industrie. Il faut désormais compter avec les unités présentes dans l'animation de la cité : fourniture de chevaux et d'attelages pour les cavalcades, concerts sur la place Stanislas, défilés... Une époque que l'après-guerre ne permettra pas de ressusciter.

18:25 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Biffontaine : loto gagnant

loto-carton-jeton.jpgL’Association Biff'on' t’aime a organisé son traditionnel loto : une soirée bien sympathique. Les heureux gagnants sont : Frédéric Bricout à Lépanges sur Vologne, Daniel Marchal à Rovilles aux Chênes, Pierre Thorr à Biffontaine, Valérie Richard, Anaïs Richard, Benjamin Oriel. La partie des enfants a été remportée par Anais. Prochaine manifestation : Défilé de la Saint - Nicolas prévu le samedi 6 décembre : départ 14 heures au village.

18:10 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

15/11/2008

Bruyères : Secret de perles, un vrai bijou !

Entre mythe et conte au pays du Soleil levant, « Secret de Perles » fut à la hauteur de l'affiche proposée par Mélodia 78 en coréalisation avec l'Association culturelle de Chatou.

PICT0300.JPG


Rien que du bonheur, ce spectacle offrait la possibilité de se laisser aller à entrer doucement dans un conte japonais de Jean-Marc Seguin sur des musiques de Chantal Véron.
« Boshi part à la ville pour vendre des chapeaux qu'il fabrique. Les trois perles qu'il trouve par hasard sur son chemin le précipitent dans une incroyable aventure qui le mène au-delà du voile de la réalité dans le Takamanoara. Il en revient bouleversé. Les trois perles vont faire sa fortune, il le sait ! Il devra cependant les sacrifier afin qu'elles deviennent une richesse pour tous... »
PICT0299.JPG
PICT0302.JPG
Sobriété du décor et du geste, recherche stylistique du costume et des supports musicaux, tout concourt à une évasion artistique dans l'univers coloré du Japon.


« Secret de Perles » était notamment rendu possible ici avec la collaboration des associations de l'amicale de Jean-Rostand à Bruyères, Villages en fête ( Champ le Duc, Fiménil, Beauménil ), Laval Loisirs, 1,2,3 écoles de Bruyères, P'tits-Mômes de Bruyères, la récré de Champ le Duc. Contribuaient également, la Ligue de l'enseignement, la ville de Bruyères, le Conseil-Général, la Région Lorraine, la CAF et la communauté de communes de Vallée de Vologne.
PICT0301.JPG

Une très jolie soirée, que le public présent vendredi 14 novembre 08 à la salle des fêtes de Bruyères a salué comme il se doit. Et, en applaudissant largement la performance des 16 comédiens déficients intellectuels. Les entreprises de Mélodia portent l'empreinte de la forte conviction, qu'en chaque être humain, quelle que soit sa singularité, peuvent être développées des facultés artistiques. Mélodia s'attache entre autres actions à servir de support aux comédiens handicapés qui souhaitent se produire dans des téléfilms ou au cinéma. Superbe.

20:50 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : les mariés du samedi

Carnet blanc : Daniel et Carine

PICT0307.JPG

Samedi 15 novembre 08 à 10 h, Daniel Muller, ouvrier, né à Lons le Saunier le 16 décembre 1972 et Carine Rincourt, mère au foyer, née à Nancy le 17 décembre 1980, se sont mariés en la mairie de Bruyères. Michèle Peltier, adjointe au maire s'est fait un plaisir d'officialiser l'union des nouveaux époux domiciliés 16 avenue Gambetta à Bruyères. Meilleurs vœux et félicitations

17:32 Publié dans Les mariés |  Imprimer |  Facebook | |

14/11/2008

Lépanges sur Vologne : décès de Henriette Nicolas

Mme Nicolas lépanges.jpgHenriette Nicolas est décédée à l'âge de 82 ans. Née Simon, le 7 juillet 1926 à Damblain, elle était l'aînée de six enfants. Devenue jeune femme, elle avait épousé Marcel Nicolas le 9 avril 1946.
Cinq enfants ont vu le jour au sein du couple : Renée à Trèves Allemagne ; Jeanine à Vittel ; Gilberte décédée en 1983 ; Gisèle qui habite à Fiménil et Denis à Noidans les Vesoul. Très attachée à sa famille, Henriette connut le bonheur de voir la venue au monde 17 petits-enfants puis devint 20 fois trisaïeule. La défunte qui fit des ménages et travailla en usine laisse le souvenir d'une femme dévouée et courageuse. Veuve de Marcel décédé en 1989, elle aimait retrouver tout son petit monde.
Les obsèques d'Henriette Nicolas seront célébrées lundi 17 novembre 08 à 14 h en l'église de Lépanges sur Vologne. Condoléances

13/11/2008

Laval sur Vologne : décès de Marguerite Jacquemin


maman.jpgNée le 10octobre 1910 à Viménil, Marguerite Membré est venue ,à l’âge de 2 ans habiter la commune de Laval sur Vologne, dans une ferme située au centre du village, en compagnie de ses neuf frères et sœurs.
Elle entra dans la vie active à 12 ans comme employée de maison, puis elle fut employée aux papeteries Mougeot jusqu’en 1957.
En 1934 elle épousa Louis Jacquemin, contremaître de fabrication, décédé en 1970
Elle donna naissance un fils,Robert Jacquemin, ancien principal du collège de Bruyères, aujourd’hui retraité. Sa belle- fille fut institutrice à l’école Jules Ferry pendant 30 ans.
Elle se faisait une joie de recevoir périodiquement son petit-fils Claude et son épouse et surtout son arrière-petite-fille habitant à Paris.
En 1990, elle quitta sa maison de Laval pour s’installer à la Résidence à Bruyères où elle retrouva de nombreuses amies.
À la maison de retraite intercommunale depuis mars 2007, elle participait à toutes les activités malgré ses 98 ans. Et, aimait beaucoup jouer au scrabble et cuisiner. Femme de contact, agréable, affable, souriante, elle avait gardé une mémoire étonnante et se plaisait à rappeler un passé émaillé de nombreuses anecdotes. Les obsèques de Marguerite Jacquemin seront célébrées samedi 15 novembre 2008 en l'église de Laval sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Saint - Nabord. La défunte repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères.
Sincères condoléances.

Laval sur Vologne : le groupe scolaire portera le nom de Jean-Baptiste Mougeot

Les élus réunis en conseil municipal vendredi 31 octobre 08 ont avalisé les décisions suivantes :

Etat d'assiette des coupes de l'exercice 2009.
Le conseil municipal,à l’unanimité demande à l’ONF d’asseoir les coupes de l’exercice 2009,à savoir de mettre en œuvre les éventuelles modifications apportées à l’état d’assiette de l’aménagement et de marteler les parcelles suivantes : 2 a – 8 r – 20 t – 29.

Cession de parcelles des biens indivis de Laval sur Vologne – Fays à la commune de Laval sur Vologne.
Rectification de la Délibération du 18 juillet 2008 suite à une erreur d’écriture relative à la dénomination des parcelles cadastrales concernées.

Acquisition de terrain pour régularisation du tableau de classement des voies communales.
Robert Didier, gérant du GAEC des quatre chemins est d’accord sur le principe de céder à la commune de Laval sur Vologne ,moyennant l’Euro symbolique les parcelles ci-après désignées :
-Parcelle B. Numéro 973 pour zéro are 71 centiares,
-Parcelle B. Numéro 976 pour zéro are 65 centiares.
Suivant acte à régulariser par maître Jardel notaire à Bruyères.

Modifications budgétaires :
-a) Pour acquisition de terrains :
Le conseil municipal à l’unanimité de ses membres présents, décide d’adopter la modification budgétaire suivante :
Section Investissement : compte 2111 +2500 € - compte 2188 - 43 - 2500 €.
-b) Pour acquisition d’un système de gestion à distance du chauffage du Groupe Scolaire :
Le maire présente au conseil municipal les devis des entreprises et après en avoir délibéré,le Conseil Municipal à l’unanimité de ses membres présents,attribue le marché à l’Entreprise Roger Canonica à Bruyères pour un montant de 11131,00 € H.T. et décide d’adopter la modification budgétaire suivante :
Section Investissement : compte 2313 - 47 + 14000 € - compte 2313 - 31 – 14000 €.

Achat de vaisselle pour la maison communale
Le conseil décide de passer commande au Comptoir hôtelier de Gérardmer pour un montant de 2694,60 € H.T.

Choix d'un nom :
pour la nouvelle rue desservant le Lotissement dit ¨de la Taye¨ il est décidé de lui attribuer le nom de ¨Rue de Torchamp¨.
Pour le groupe scolaire, le conseil sur proposition de maire décide de le baptiser Jean - Baptiste Mougeot.
Jean – Baptiste Mougeot (1776-1858) fut chirurgien et médecin responsable de l’hôpital cantonal de Bruyères, sa ville natale, à partir de 1803.Minéralogiste et géologue, il acquit une renommée nationale et internationale en botanique. Conseiller général du canton de Bruyères de 1833 à 1858, il oeuvra abondamment pour la culture et pour l’enseignement primaire dans le département des Vosges.

Droit d'accueil à l'école en cas de grève.
Le maire informe le Conseil Municipal qu’il doit organiser un service d’accueil en cas de grève des enseignants. Un ¨vivier¨ d’intervenants est établi. Le personnel communal sera employé pour encadrer les enfants. La liste sera transmise à l'inspection d'académie.

Election prud'homales du 03 décembre 2008.
Sur la base du volontariat le tour de garde est établi.

Informations diverses :
a) Don de 150 € du Souvenir - Français (Comité de Bruyères) pour l’aménagement du Monument aux Morts.
b) Mise en place de tuyaux en attente pour assainissement collectif (maison communale).Montant des travaux pris en charge par la communauté de communes : 6406,03 € H.T.
c) Le repas annuel des anciens pris en charge par le C.C.A.S. aura lieu le 30 Novembre 2008 à l’Auberge Devant Faîte.
d) Demande de subvention dans le cadre d’un échange scolaire Bruyères / Bocholt organisé par le collège Charlemagne de Bruyères. Le conseil donne un avis défavorable.
e) La Commission Loisirs – Animation - Communication s’est réunie le 14 octobre 2008 pour la préparation du bulletin municipal 2009 ¨ LAVAL infos¨.
f) Commission Communale des Impôts directs : commissaires titulaires : Stanislas Barthelet, Gilles Chabrier, Ghislain Tisserant, Claude Lecomte, Jean-Marie Jacquemin, Geneviève Remy
Commissaires suppléants : Robert Didier , Yvan Remy , François Thomas , Gérard Jacques , Christian Trévisant, Serge Jeangeorges.
g) Le maire informe le conseil municipal que M. et Mme Paul Deviras proposent à la commune de lui vendre le bâtiment situé au niveau de la D.44 et la rue de la Gare. Le conseil municipal donne un avis favorable et demande au maire de solliciter les Domaines pour faire évaluer le bien.





Laval sur Vologne : décès de Marguerite Jacquemin

Marguerite Jacquemin, née Membré est décédée à l'age de 98 ans.
Ses obsèques religieuses seront célébrées le samedi 15 novembre 2008 à 14 h 00 en l'église de Laval sur Vologne. Suivies de l'inhumation au cimetière de Saint-Nabord. Mme Jacquemin repose au funérarium Lapoirie 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Condoléances

Bruyères : William Kenner, plombier- chauffagiste succède à Gilbert Deviras

Ses clients auront déjà fait la connaissance de William Kenner. Artisan plombier- chauffagiste, âgé de 31 ans ce jeune homme succède à Gilbert Deviras qui après des années de service part à la retraite.

PICT0222.JPG

William Kenner possède les diplômes du métier, dont un CAP de chauffagiste, mais aussi 15 ans de pratique de la profession. Il a notamment travaillé durant une dizaine d'années au sein de l'entreprise Brocard, du groupe Serge Cunin à Saint-Dié. Actuellement son siège social se situe au n° 19 rue de la gare à Brouvelieures, mais c'est au pied de l'Avison, sur la zone de Barbazan qu'il occupe son atelier. Le chauffage, avec les énergies nouvelles, les pompes à chaleur, le solaire... entrent dans le large éventail de ses capacités en la matière. La plomberie et le sanitaire sont également de son ressort. Bien sûr, William Kenner dispose aussi de toutes les « ficelles » du dépannage. Déjà, le jeune homme embauche un apprenti et il envisage aussi d'intégrer un employé dans son équipe. Gilbert Deviras qui le connaît bien lui assure une entière confiance. Et, après être resté un moment pour aider à la mise en route de son successeur, M. Deviras affirme partir tranquille pour " prendre maintenant le temps de vivre, avec du repos ! "
Entreprise de chauffage William Kenner : 03.29.50.54.60

16:27 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : Armistice

PICT0246.JPG Les cérémonies de l'Armistice à Bruyères ont été l'occasion de rappeler sur l'esplanade du Souvenir, puis au carré militaire du cimetière communal le nom et la mémoire des victimes des guerres. Des soldats et des civils, dont les patronymes ont été honorés. Ni la pluie battante, ni le vent, ni le froid n'ont rien enlevé à l'attachement aux valeurs patriotiques. Quelques photos.

PICT0225.JPG


PICT0230.JPG
PICT0239.JPG
PICT0236.JPG
PICT0231.JPG


La musique municipale était présente.

PICT0243.JPG


PICT0235.JPGPICT0245.JPG


Sur le granit des noms issus d'arbres généalogiques de familles bruyèroises.
Des gerbes de fleurs ont été déposées au pied du monument aux morts par les officiels , mais on voit aussi là un petit pot de chrysanthèmes jaunes apporté là comme tous les ans en période de Toussaint par une main anonyme.

11:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

12/11/2008

Laval sur Vologne : François Wissemberg médaillé

C'est devant le monument aux morts de Laval sur Vologne qu'a eu lieu mardi à 11 h 30 la commémoration du 11 novembre.

HPIM5528.JPG

Le Colonel Patrick Chenu, Président de l'amicale des Anciens Combattants de Laval - Fays, a remis à François Wissemberg la médaille du titre de reconnaissance de la Nation, devant une foule de gens protégés sous les parapluies.
HPIM5538.JPG



Remerciements à Joël Rosselli pour l'info et les photos

15:41 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : Curieux mélange des genres

Comme dans toute la France, la cérémonie commémorative de l'Armistice permettait d'évoquer le souvenir des morts pour la Patrie et d'espérer la Paix dans le monde. Mais il est semblé déplacé à plus d'un Lavelinois que le maire annonce la fermeture de la poste de Laveline devant Bruyères devant le monument dédié aux anciens qui défendirent des valeurs précieuses. Cela, à peine terminée la Marseillaise chantée de tout leur coeur par les enfants de l'école. Et, alors que la fermeture de la Poste locale est programmée depuis un bon moment au 31 décembre 2008.
Cet étonnant mélange des genres a choqué des participants. L'un d'entre eux se dit « surpris et triste pour notre devoir de mémoire qu'une telle cérémonie puisse se terminer ainsi... ». Après les déclarations entendues à l'heure réservée au souvenir de l'Armistice ce Lavelinois est fort contrarié : « C'est “au bistrot"que nous trouverons les miettes du service de la Poste. Tout cela sans un minimum d'information et de concertation... »

07:58 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

11/11/2008

Bruyère : La Pizza Fonti se mange aussi assis !

pizzrambervillers1.jpg On s'en doutait, mais si besoin en était cette photo le prouve, Benito est tombé tout petit dans le chaudron de la potion magique de la pâte à pizza !

Très jeune, il développait ses talents en investissant le four familial pour y déposer ses premières créations. Bien du temps est passé...

pizzcamion.jpg
Avec l'aide de son épouse Frédérique, c'est en 1993 et à bord de son camion garé sur le parking d'Intermarché que ce jeune homme entreprenait son chemin de pizzaiolo. Un parcours jalonné de ces fameuses pizzas dont Benito possède le secret, et dont raffolent bien des gens.
1999 fut une date décisive pour La pizza Fonti qui migra un peu plus haut sur la rue Abel Ferry. Et de transformer une ancienne station de carburants.

Ancienne Pizza 001.jpg

Le succès allant toujours grandissant, Benito et Frédérique se sont décidés de ne plus se limiter à la pizza à emporter, mais carrément d'ouvrir leur restaurant ! Les travaux adaptés au projet réalisés pour le gros oeuvre par des entreprises, le couple s'est retroussé les manches pour plonger les mains non pas cette fois dans la farine, mais dans les produits et matériaux nécessaires à la déco intérieure. Doué en dessin, leur beau - frère Patrick Boulay s'est lui fait peintre pour notamment illustrer tout un mur d'un paysage évoquant l'Italie.
PICT0004.JPG

Avec 25 places assises, désormais les clients peuvent choisir leur menu sur une carte gourmande. Des pizzas pour tous les goûts, mais aussi déguster des pâtes avec les fameuses lasagnes. Les inconditionnels de plats montagnards trouveront de la tartiflette et plein d'autres plats.
PICT0006.JPG
Benito et Frédérique se partagent les taches coté cuisine. Les salades composées entrent dans les spécialités de Frédérique, tandis que Benito continue de mettre la main à la pâte ! Miam !
PICT0009.JPG

La Pizza Fonti 40 rue Abel Ferry à Bruyères est ouverte tous les jours midi et soir (sauf le dimanche à midi et le lundi)
Pour réserver : tél. 03.29.50.11.12.

20:00 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Laveline devant Bruyères : François et Rémi tiennent la route

Samedi 8 novembre 08 lors de leur dernier rallye de l'année, Francois Nourdin et Rémi Dieudonné participaient à 6 spéciales.

mouzon 2008.jpg

Au résulat définitif avec un temps de 26:04.90 les deux garçons arrivent 30° en groupe f2000 et 10° de classe 14 sur 23 au départ. En finale, François et Rémi se placent 86° sur 119 à l' arrivée, et cela sur 145 partants en lice. Voilà qui augure de nouveaux suucès.

18:44 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : des soldats, des déportés et des victimes civiles

300px-Unknownsoldier_paris.jpg L'appel aux morts de l'anniversaire de l'Armistice ravive les mémoires. Les noms de jeunes hommes morts pour la France durant la Grande-Guerre, les soldats tués au combat lors de la seconde guerre mondiale, en Indochine, en AFN, les déportés. À cette déjà trop longue liste de 123 malheureux vient s'ajouter celle des 25 victimes civiles de 1939 à 1945.
Albert Ancel, Georges Balthazard, Marie Bastien, Hortense Bataille, Marie Chonavey, Joseph Combeau, Huguette Colle, Eugénie Demangel, Xavier Dubs, Louise Dubois, Hubert Fleurence, Marcel Gachenot, Paul Gaillard, André Georges, René Grandidier, Charles Gingembre, Renée Lecomte, Edmond Mangin, Louis Petitjeannin, Paul Sevrin, Robert Solliez, Claudette Thibaut, Jean-Baptiste Thibaut, Paul Xeuxet, Hubert Nourdin.

07:28 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : le prochain week end du foot

Samedi 15 novembre 2008 au stade municipal de Bruyères : - à 14 h pour le compte du championnat promotion, les Benjamins 1 reçoivent Granges sur Vologne, et à la même heure les Benjamins 2 reçoivent Saulcy.

CA 13 ans 2008 2009.JPG

A 15h15, l'équipe des 13 ans reçoit pour le 2ème tour de la Coupe de Lorraine celle de Raon l'Etape qui évolue en Honneur Régional de Lorraine (3 divisions au dessus). Malgré la différence de niveau, l'équipe 13 ans du SMB qui évolue en promotion, peut néanmoins créer la surprise. Pour celà, il est demandé à tous les parents et amis supporters de venir encourager l'équipe locale qui en aura bien besoin et peut faire bonne figure.

Déplacement samedi après-midi :- à 14h, les Poussins 1 jouent à ST Dié contre le SRD 2 et à 15H15 les Poussins 2 jouent à Epinal contre le SAS 2. - à 16h15, l'équipe des 15 ans qui est 1er de son groupe en promotion, va affronter à Epinal en Coupe des Vosges le SAS Epinal 3. Là aussi, les 3 équipes auront besoin de beaucoup d'encouragement pour jouer et tenter de revenir avec de bons résultats contre de très bonnes formations.

Déplacement dimanche après-midi pour les 3 équipes seniors: - à 12h45 les seniors 2 se déplacent à Gérardmer pour affronter l'équipe 2 locale en levée de rideau de la rencontre des seniors 1 du SMB qui vont défendre comme de beaux diables leur chance à 14h30 contre le coleader du championnat 1er division Gérardmer 1.
- Les seniors 3 se déplacent pour jouer contre l'équipe fanion de Essegney.

05:37 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : décès de Gilberte Villaume

1814.jpgGilberte Villaume, née Didier 16 octobre 1930 à Dounoux s'est éteinte à l'age de 78 ans. Sixième d'une fratrie de 8 enfants, elle passa son enfance à Méménil. En février 1955, elle se maria avec Robert Villaume, un jeune homme originaire de Laveline du Houx. Cinq filles naquirent au sein du couple : Martine, épouse Thiriet qui demeure à Les Poulieres ; Chantal, épouse Aubry à Deycimont ; Jocelyne, épouse Fleurence à Montillot ; Sabine, épouse Bertaud à Charmois devant Bruyères et Nadine, épouse George à Charmois devant Bruyères. Gilberte Villaume laisse le souvenir d'une femme courageuse qui travailla beaucoup. Elle était de ces personnes qui n'ont pas peur de l'ouvrage. Elle fit des ménages et fut aussi accompagnatrice de car scolaire. Dévouée, Gilberte était toujours prête à donner un coup de main à la préparation de repas pour de nombreux convives. Elle apporta notamment son concours à la logistique des déplacements en France et en Europe des Majorettes de Biffontaine. Une petite troupe au sein de laquelle elle eut la fierté de voir évoluer trois de ses filles. Onze fois grand-mère, la disparue eut le bonheur de voir naître 5 arrière-petits-enfants. Elle eut aussi le bonheur de célébrer ses noces d'or avec Robert. Un moment précieux, pour le couple entouré de l'affection des siens.
Avec son époux, Gilberte Villaume habita à Fays, à Lépanges sur Vologne, puis 32 ans à Les Poulières, ensuite rue Jean Lurçat Bruyères. Depuis le printemps, elle demeurait à la résidence Avison. Adroite de ses mains, la disparue occupait beaucoup de son temps à de petits travaux manuels. Elle était aussi une excellente cuisinière. Membre du club des bons Lo'his, elle était une camarade appréciée. Gilberte Villaume laisse à ceux qui l'ont connue le souvenir d'une femme très attachée à tout son petit monde et absolument adorable. Ses obsèques seront célébrées mercredi 12 novembre 08 à 14 h 30 Biffontaine. Sincères condoléances.



10/11/2008

Lépanges sur Vologne : Christophe Claude s'en est allé.

christophe claude.jpgL'horrible nouvelle du décès brutal de Christophe Claude est tombée lundi 10 novembre 08 en semant la tristesse et la consternation à Lépanges sur Vologne où il habitait avec sa famille. Mais aussi sur tout le secteur de l'Avison où il comptait beaucoup de connaissances. Christophe s'est éteint à l'hôpital d'Epinal où il avait été admis samedi 8 novembre 08 dans la soirée et cela dans un état des plus inquiétants. Né le 8 avril 1980 à Epinal, Christophe, sixième d'une fratrie de 8 enfants est le fils d'Évelyne et Joël Claude qui demeurent à la Beheue à Bruyères. C'est à Bruyères qu'il réalisa sa scolarité primaire et secondaire. Christophe entra ensuite à l'école de Gérardmer et y débuta un apprentissage en pâtisserie. Il fut alors employé aux restaurants « Les Arcades » et « Fun-Burger » à Bruyères. Changeant de voie professionnelle, il devint routier aux Magasins Généraux. Il fut finalement embauché voici plusieurs années à la papeterie de Laval sur Vologne. Partout, il fut un collègue et un ouvrier apprécié. Christophe Claude se maria le 4 juin 2005 avec Gwennaelle André. Deux enfants ont vu le jour au sein du couple : Iness 2 ans et Enzo, 6 mois.
Christophe laisse le souvenir d'un garçon tranquille et rendant service qui s'adonnait avec bonheur au bricolage. La mécanique, ou encore construire des maquettes de voitures occupaient son temps libre. On se souvient de « Totof » comme d'un jeune homme rieur qui aimait la musique et la chanson. Affectueux et gentil, il cachait au fond de lui, une sensibilité, un mal-être insoupçonné de ses proches aujourd'hui dans la détresse face à un départ précipité. Ceux qui ont connu Christophe Claude lui conserveront une place en leur cœur, et la fierté de d'avoir partagé un bout de chemin avec lui.
Christophe repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères. Ses obsèques seront célébrées mercredi 12 novembre 08 à 16 h 30 en l'église de Lépanges sur Vologne. Sincères condoléances.


09/11/2008

Fays se souviendra de Michel Robert

Beaucoup d'émotion contenue était perceptible samedi 8 novembre 08. Il s'agissait là d'inaugurer officiellement l'opération de réhabilitation du clocheton, souhaitée par le maire Michel Robert, décédé subitement. Un homme unanimement apprécié et à qui chacun rendait hommage en saluant sa mémoire. Le travail a été mené à bien. La petite Aude Frayssine apportait en lecture le témoignage de satisfaction de Marie-Joseph, la cloche de Fays.

PICT0165.JPGPICT0180.JPG

« Je m’appelle Marie-Joseph, la cloche du village de Fays. Je suis née en 1863 à l’entreprise des frères Goussel, fondeur à Auxerre-les-Champigneulles en Haute-Marne. Je pèse un peu plus de 300 kilos. J’ai été bénite la même année par monsieur le curé de Champ-le-Duc, Jean-Baptiste Grandferry sous l’autorité d’Auguste Colin, maire de Fays.
Mon nom de baptême figure sur ma robe de bronze ainsi que les noms de mes parrains et marraines, ainsi que ceux des généreux donateurs qui ont participé au financement de mon achat. J’occupe ainsi depuis 145 ans le clocheton situé au centre du village, juste à côté de la Mairie et de l’ancienne école. Actionnée par une corde, j’ai donc répondu à toutes les sollicitations pour sonner les évènements du village. En 2006, à l’initiative du défunt maire Michel Robert, la commune a décidé de m’équiper d’une commande électronique pour rythmer la vie du village. Pour ne pas être en reste, la rénovation de mon clocheton vient d’être réalisée. Au sein de ce nid douillet, je vous dis tout le plaisir que je ressens de sonner sans retenue, en exposant ma belle robe de bronze à tous ceux qui prendront le temps de me regarder depuis la rue. La nuit, il y a même un éclairage pour me mettre en valeur... Je vous dis tout mon plaisir de sonner à la volée pour remercier tous ceux qui se sont associés à ma réhabilitation et je vous remercie tous d’être venus en si grand nombre assister à cette cérémonie. »


PICT0164.JPG




« Ces travaux ont été conçus par un homme de notre village, modeste et discret, Marcel Balland, qui, avec une compétence remarquable, en a non seulement dressé les plans, mais aussi a veillé à leur réalisation avec un haut niveau d’exigence. » dira Yves Bastien. L'actuel maire remercierait également Olivier Poirot, employé communal de Fays, pour la parfaite réalisation des travaux de finition : remise à neuf de la robe de Marie-Joseph, peinture et nettoyage des abords. Merci aussi aux entreprises locales qui ont effectué les différents travaux (Nourdin, Sonrier, Lepaul, et Cavalli). Yves Bastien n'oubliait pas le conseil général et Michel Langloix qui a porté le projet pour l’obtention d’une subvention de 1. 320 €, soit 33 % du coût global HT, évalué à 4000 €. « L’aménagement de la place du village s’est inscrit dans une opération globale de rénovation de centre de bourg comprenant, outre l’enfouissement des lignes électriques de proximité, la création d’une aire de stationnement, divers aménagements paysagers, le bassin de grès et la croix. Initiée sous le mandat de Michel Robert, cette importante opération a été réalisée en 2003... »
PICT0192.JPG
PICT0183.JPG
PICT0189.JPG
PICT0188.JPGFace à la foule des Faysiens, mais aussi d'élus et de gens de tout le canton qui avaient tenus d'être présents en cet après - midi particulier, le maire invitait ensuite l'épouse du défunt à lever le voile d'une plaque apposée près de la porte de la maison pour tous.
Un instant très fort d'émotion.



« La place du village et le clocheton se font face et constituent le cœur du village avec la mairie et la « Maison pour tous ». Ce cœur a été très ébranlé par le décès brutal de Michel Robert le 20 mars 2007, voilà maintenant 17 mois. En reconnaissance à Michel, homme de cœur et d’honneur, la commune de Fays qu’il a si bien servie, a décidé aujourd’hui de rendre hommage à sa mémoire par la pose d’une plaque à son nom au regard de la place du village... »
PICT0199.JPG

PICT0197.JPG


Et, s'adressant au disparu d'ajouter : « Nombreux ont été les grands projets que tu as réalisés et je ne citerai que les principaux : l’aménagement du centre du village déjà évoqué, la carte communale, l’élargissement du CD 44d, l’aménagement du quartier du Tinturon, la rénovation du clocheton. D’autres grands projets verront prochainement leur conclusion : la protection des sources du Cul d’Onstot, l’aire de jeux, dans le cadre de la CCVV pour ce dernier... »

Dans la douceur de l'automne, le petit village Fays vient là de rendre hommage à Michel Robert, chapeau bas.

18:55 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Lépanges sur Vologne : décès de Marie-Louise Moulin

Marie-Louise Moulin est décédé à Bruyères dans sa 97 année. Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 12 novembre à 10 h en la chapelle de l'hôpital de Bruyères dans l'intimité familiale. Suivies de sa crémation à Epinal. Mme Moulin repose au funérarium Lapoirie, 14 rue de l'hôpital à Bruyères où la famille reçoit de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Condoléances