Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2016

L'appel au secours d'un agriculteur sarthois !

images.jpgA Dollon, Denis Dangeul a perdu quasiment toute sa récolte de foin biologique dans l'incendie de son hangar dans la nuit de samedi à dimanche. Il recherche d'urgence de quoi nourrir ses bêtes faute de quoi sa certification bio lui sera retirée.

Le feu a pris dans le hangar de l’exploitation de Denis Dangeul à Dollon dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 octobre, pour une raison encore indéterminée. Il était 1h45 du matin. 350 tonnes d'herbe séchée sont parties en fumée, de même que 150 tonnes de paille. Les pompiers sont restés sur place jusqu’à 18 h 45. L'éleveur...

Pour lire la suite cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/l-appel...

Saint Dié des Vosges : Quand les architectes investissent la ville

Communiqué de presse de la ville de Saint-Dié-des-Vosges

logo-armes-ville-SDDV1.jpgLe tout nouveau partenariat entre l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nancy (ENSA) et la ville de Saint-Dié-des-Vosges a pris rapidement forme. La convention triennale signée le 30 juin 2016 entre les deux parties prévoit en effet que des groupes d’étudiants, également issus de l’École européenne d’ingénieurs en génie des matériaux et de l’École nationale supérieure d’art et de design, travaillent sur les projets structurants de la ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Ce type de partenariat avec une école d’architecture est plutôt réservé à l’ordinaire aux très grandes villes ou aux métropoles. Mais la place très singulière que tiennent les architectes dans l’histoire de la ville de Saint-Dié-des-Vosges explique cette convention très ambitieuse, qui s’apparente à un accord « gagnant-gagnant ».

Les groupes d’étudiants travailleront concrètement sur deux projets en 2016-2017 : l’usine Sylva, ex-maison de l’industriel Jean-Jacques Duval, destinée à à être transformée en bibliothèque de quartier entièrement numérique pour une part et en résidence d’artistes pour une autre part ; le foyer Saint-Martin, dévolu à un usage associatif et d’expositions d’autre part.

Les étudiants se sont rendus une première fois sur place les 7 et 14 octobre 2016; ils étaient plus d’une quarantaine les deux jours et ont d’abord été reçus à la Nef notamment par Patrick Zanchetta, Adjoint aux Travaux.

Chaque vendredi matin jusqu'au mois de juin, dans le cadre d’un travail coordonné par les professeurs Tony Paradis, Danielle Barth et Franck Besançon, les étudiants vont donc imaginer les aménagements nécessaires à l’usage défini et souhaité par la ville.

Une manière pour Saint-Dié-des-Vosges de bénéficier de leur créativité, mais aussi de soutenir l’enseignement supérieur dans le Grand Est !  

 

16/10/2016

Vosges : Le Sicovad informe

linfo_du_sicovad_octobre 2016.JPG

19:30 Publié dans Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

Mortagne : les rencontres de Vianney Huguenot

336x224_2cv_spot.jpg.pagespeed.ce.T0EWEnBfh5.jpg

Pour écouter le podcast de Vianney cliquez sur la photo

08/10/2016

Vervezelle : J’adopte une ruche en Déodatie

Mise en place officielle de l'opération "J’adopte une ruche en Déodatie" ce samedi 8 octobre à 10 h.

Cet événement se déroulera en présence du Président du Pays de la Déodatie, du Président de la CCB2V, des maires de St Dié des Vosges, Domfaing et Belmont, des conseillers départementaux, des professeurs des écoles et bien entendu des parrains de l'opération.

abeilles-04.gifDans le cadre du programme Biodiversité initié par le Pays de la Déodatie, l’action «J’adopte une ruche en Déodatie » a été mise en place dès 2014. Elle a pour vocation de sensibiliser le grand public à la biodiversité de proximité, de participer au développement des circuits courts, d’inciter les collectivités à donner le bon exemple en matière de gestion des espaces verts mais aussi de soutenir l’apiculture locale et de contribuer au maintien de son activité sur le territoire.

Un concept… Une organisation :
Le PETR du Pays de la Déodatie propose aux communes volontaires de conventionner avec des apiculteurs du territoire, et d’accueillir leur savoir-faire sur des terrains qu'elles mettent à leur disposition.
Le Pays accompagne les communes en fournissant 2 ruches et 5 kilos de semis de fleurs mellifères. La commune s'engage à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires.

A la récolte du miel, l'apiculteur met gratuitement une partie de la production des ruches à disposition de la commune. Il s'engage aux côtés de la commune, et sensibilise les habitants, notamment les plus jeunes, à son métier et aux abeilles.

Les habitants de la commune s'inscrivent également dans le projet en « parrainant » les ruches : achat d’une ou plusieurs parts de la ruche. Ainsi, chacun peut bénéficier d’une partie du miel produit sur sa commune.

abeilles-14.gifObjectifs de l’opération :
- Les consommateurs engagés dans cette démarche bénéficient d’un produit local tout en consommant de manière responsable
- Les communes engagées soutiennent une gestion différenciée plus respectueuse de l’environnement
- Les apiculteurs bénéficient de terrains supplémentaires pour mener à bien leur production
- La biodiversité s’enrichit par l’implantation des ruchers
- Les insectes pollinisateurs sont protégés (papillons, cétoine dorée, abeilles solitaires, etc.)

La récolte du miel en 2016 :
Après un été difficile pour les apiculteurs (état de calamité agricole en discussion à ce jour), c’est dans un esprit de mobilisation et de sensibilisation qu’exploitants et communes mettent tout en œuvre afin d’organiser un temps de partage ainsi qu’une petite distribution de miel aux parrains.

Informations spécifiques du site de Vervezelle :
- Vervezelle a décidé de participer à l’opération en 2016. La commune s’apprête donc à signer la convention afin d’officialiser le partenariat et le lancement de cette opération le 8 octobre 2016 à 10h.
Quinze familles du village parrainent l’opération et bénéficient des explications et conseils de Nicolas, Apiculteur local.
Tout naturellement les ruches ont été mises en place par les parrains à proximité de la mairie dans le verger communal crée en 2012 grâce à une action portée par la communauté de communes. Les parrains ont également créé 400 m2 de plate bande sur lesquelles ils ont semé les fleurs mellifères fournies par le Pays de la Déodatie. Les résultats sont excellents.

abeilles.gifLes parrains sont été conviés en mairie de Vervezelle

Au programme :

  •  Signature de la convention,
  •  Bilan de la saison apicole,
  •  Distribution des pots de miel aux parrains
  •  Temps d’échanges entre les différentes parties prenantes du projet :Pays, commune et parrains
  •  Les petits plus à Vervezelle : Les ruches sont fabriquées en bois local (Pin Weymouth)
  •  L'une d'elles est vitrée sur l'arrière pour permettre l'observation sans déranger l'essaim
     

28/09/2016

Laval sur Vologne : collecte des vieux papiers

collecte du papier.png

07:32 Publié dans Environnement, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

07/08/2016

Bruyères : le SICOVAD informe

Sicovad.JPG

07:57 Publié dans Actualités, Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

18/06/2016

Communauté de Communes Bruyères Vallons des Vosges : découvrez les animation estivales

Guide des animations 2016_01.jpgLe guide des animations estivales 2016 qui se dérouleront sur le territoire de la CCB2V est disponible en version papier dans les locaux de l'Office de Tourisme à Bruyères. Vous pouvez aussi le télécharger en cliquant sur le lien ci dessous.

Guide des animations 2016.pdf

05/06/2016

Bruyères : recherche légumes

images.jpgRecherchons des légumes non traités (pommes de terre, carottes ...)
Secteur Bruyères et environs
Contact 06 24 76 52 53 ou 06 19 21 95 86

06:58 Publié dans Environnement, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

28/05/2016

Bruyères : nettoyons la nature !

!cid_F9457D6A-F858-423A-9AF7-F3C58313C2E0@lan.png

Pour voir la vidéo, cliquez sur la photo

07:29 Publié dans Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : conférence Jean Combarzd

!cid_22F6F5E4-3813-42DB-B92F-A267A61E075D@lan.png

Pour voir la vidéo cliquez sur l'image

18/05/2016

Champ le Duc : Chaque écolier plante un arbre.

Dans le cadre de l’opération « Plus d’arbres, plus de vie » les enfants de l’école de Champ le Duc sont allés planter chacun un arbre sur le terrain du moto-cross.
Chaussés de bottes en caoutchouc et vêtus chaudement, munis d’un filet vert et d’un bâton, on aurait pu croire que les enfants partaient pour une pêche miraculeuse ! Mais non !
Chacun a déposé un petit arbre dans un trou et installé un tuteur et un filet de protection. Des mains adultes ( parents, conseillers et maires) ont aidé à la bonne mise en place de ces futurs arbres.
Chaque sujet a été doublement étiqueté : nom de l’enfant (le parrain) et nom de l’arbre.

arbres.jpg

Au total, 80 plants (aulnes, châtaigniers, chênes rouves, érables sycomores, hêtres communs, mélèzes, merisiers des bois et poiriers communs) ont été installés en bordure de terrain.
Parallèlement, un tilleul Cordota , un châtaignier, un Nordmann, un chêne rouge d’Amérique, un tulipier de Virginie, un alisier blanc et un épicéa ont été regroupés en Arboretum.
Cette opération s'est déroulée sous la houlette de la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe, et les 87 arbres ont été fournis par les pépinières de Wadel d’Uberstrass en Alsace.
Il ne reste plus qu’à s’armer de patience et penser à arroser régulièrement ces « bébés »

05:34 Publié dans Environnement, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

15/05/2016

Bruyères : Greenpeace à Bruyères

greenpeace-logo.jpgUne campagne d'information déambulatoire sur la voie publique aura lieu du 28 juin au 2 juillet 2016 sur la commune de Bruyères.
Comme chaque année cette campagne a pour objectif d'informer et sensibiliser le grand public aux problématiques environnementales ainsi que sur le travail que réalise Greenpeace pour les générations futures.

08:57 Publié dans Environnement, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

10/05/2016

Bruyères : pour trier dans les règles !

sac jaune.jpgLe SICOVAD a transmis à la mairie des réglettes de tri pour aider les Bruyérois à bien trier. Bien pratiques, elles sont à disposition au secrétariat de la mairie.

06:52 Publié dans Environnement, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

14/04/2016

Bruyères : diagnostic par hélicoptère des réseaux électriques

helico_16.gifAfin d’entretenir et de moderniser les réseaux de distribution d’électricité, ERDF investit chaque année pour organiser la visite préventive d’un tiers environ du réseau électrique aérien 20000 volts. Le programme 2016 dans les VOSGES concerne  835 kilomètres de lignes, dont certains sont situés sur le territoire de votre commune.

Ces survols ont pour objectif de détecter et localiser les équipements présentant des défaillances ou des signes d’usure qui justifient leur remplacement : poteaux endommagés, isolateurs cassés, lignes avec des brins coupés, supports déformés.

Le résultat de l’inspection permet aux équipes d’ERDF d’établir un diagnostic précis et de programmer en conséquence les interventions qui permettront d’anticiper des opérations de maintenance.  Les clients bénéficieront par conséquent d’une meilleure qualité d’acheminement de l’électricité en évitant des pannes latentes.

ERDF a confié ce diagnostic des lignes une société, qui va intervenir dans les VOSGES entre le 02 et le 30 mai 2016 et les vols sont réalisés à très basse altitude.

Les autorisations nécessaires pour que cette mission se déroule dans les meilleures conditions de sécurité sont données.

Les hélicoptères utilisés sont :

  • Un Hughes 500 immatriculé F-GZGM de couleur noire
  • Un Ecureuil AS350 BA immatriculé F-GHBR de couleur blanche et bleue

09/04/2016

Bruyères : les experts des papiers

563919719_295x166.jpg

Pour voir la vidéo cliquez sur l'image

08:06 Publié dans Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

06/04/2016

Champ le Duc, Gugnécourt : Développement, Animation des Territoires Ruraux au CFR

lls sont 20 étudiants en BTS DATR « Développement, Animation des Territoires Ruraux » du Centre de Formation Rural de Gugnécourt, ils se préparent à devenir animateurs, coordinateurs de projet, développeurs, chargés de mission dans des structures privées ou publiques, des domaines du développement local, de la valorisation des territoires, de l’animation, des loisirs, de la culture, du tourisme, …

Ils ont travaillé dans le cadre d’un module de formation portant sur le « diagnostic de territoire » réparti entre la formation au CFR et une enquête de terrain, permettant d’appliquer la méthode concrètement en situation professionnelle.

photo article diag.jpg

Durant ce travail, ces jeunes gens ont rencontré de nombreux acteurs du territoire, afin de réaliser un état des lieux, détecter des projets, pour répondre à la commande du Maire Jean-Louis Mentrel : proposer des activités et des projets permettant de valoriser les atouts de Champ Le Duc et son patrimoine autour de l’église.

Le compte-rendu de ce travail a eu lieu le mardi 8 mars à la salle polyvalente devant une quinzaine de personnes représentant des élus et des responsables associatifs.

Ce diagnostic fait ressortir des points forts :

  • La richesse du patrimoine, de la nature et des associations locales

  • La volonté des acteurs enquêtés pour proposer et réaliser des projets.

Egalement des attentes :

  • Des animations et de l’information sur les activités

  • La valorisation et la collaboration des associations

  • La mise en avant du patrimoine, de la culture et de la nature

Les étudiants ont réfléchi à des pistes possibles concernant, entre autres propositions :

  • Le patrimoine en valorisant l’église romane par des évènementiels

  • Les arts et la culture autour d’une résidence d’artistes par exemple

  • La nature et l’environnement par des actions de sensibilisation au respect de l’environnement, des aménagements, et des actions de découverte

  • Les loisirs familiaux en mettant en place des produits touristiques complets

Ces propositions faites aux élus sont à étudier et pourraient faire l’objet de projets.

Ce travail a déjà porté ses fruits. Il a permis aux étudiants de s’approprier et d’appliquer la démarche de diagnostic, compétence professionnelle nécessaire et recherchée dans leurs futurs métiers.

 

03/04/2016

Biffontaine : coup de colère d' un lecteur de la Girafe

Colère 2.gifDommage !

"Calme,sérénité,mémoire.......un boulevard naturel pour accueillir toutes les personnes qui se souviennent..

012.JPG

014.JPG

 Quelques bus une fois par an,et pourtant à peine 10 personnes ont décidé de faire un parking dans ce havre de paix....pourquoi?...À part les cérémonies, combien y vont au moins 5 fois par an ? La mémoire ce n'est pas cela."

Vosges : A propos du loup, Biodiversit'Haies88 s'adresse au Préfet

Lettre.jpgBiodiversit'Haies88 a adressé un courrier à Monsieur le Préfet des Vosges. Pour en connaître le contenu intégral cliquez sur le lien ci dessous :

monsieur_le_préfet_le_temps_presse2.pdf

ou

monsieur_le_préfet_le_temps_presse2.docx

22/03/2016

France : Mesures pour la compétitivité de l’agriculture

Communiqué

sénat.jpg" Mesures pour la compétitivité de l’agriculture : Daniel Gremillet à nouveau à la manœuvre au Sénat

Mercredi 16 mars 2016, dans la continuité de ses travaux, Daniel Gremillet, rapporteur de la proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire, a présenté à la commission des affaires économiques ses propositions pour enrichir le texte lors de son second passage au Sénat.

Depuis le dernier examen de ce texte par la Chambre Haute, la situation pour les agriculteurs, et en particulier pour les éleveurs, n’a pas connu d’amélioration et tous les indicateurs sont au rouge pour 2016. Les mesures que nous portons en faveur de la compétitivité des exploitations agricoles rencontrent peu à peu un écho favorable auprès des pouvoirs publics, je m’en félicite.

Le travail de seconde lecture est donc fondamental, et j’entends consolider les dispositions déjà contenues dans le texte de loi, sinon faire de nouvelles propositions » a indiqué le sénateur vosgien mobilisé. Parmi les amendements proposés par Daniel Gremillet, l’inscription dans la loi du principe d’un étiquetage obligatoire de l’origine des produits carnés et laitiers, après que Phil Hogan, le Commissaire européen à l’Agriculture, ait autorisé lundi dernier la France à l’expérimenter, ce que les règlements européens interdisaient jusqu’alors. Concrètement, les agriculteurs français pourront jouer sur la compétitivité hors prix, et les consommateurs seront mieux informés de l’origine des produits qu’ils consomment.

L’élu vosgien a également présenté un amendement visant à compléter les dispositifs existants de protection du patrimoine personnel de l’agriculteur avec la mise en place de garanties apportées par des sociétés de caution mutuelle lors de la souscription d’un emprunt. L’ensemble des amendements portés par le sénateur a été salué et adopté en commission des affaires économiques. Prochaine échéance : la séance publique le 23 mars 2016 au Sénat."

 

08:15 Publié dans Environnement, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

21/03/2016

Vosges : à propos des loups, question écrite de Daniel Gremillet

arton491.jpgSuite aux attaques répétées du loup dans l'Ouest Vosgien, Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, a attiré l'attention du ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, chargé des relations internationales sur le climat, sur la présence du loup sur le territoire vosgien et sur les préjudices moraux et financiers subis par les éleveurs ovins. La question écrite concernant le rétablissement de l'équilibre entre la préservation des loups et le maintien des activités d'élevage qui a été publiée au Journal Officiel du Sénat le 10 mars dernier.
 
Pour en connaître le contenu entier cliquez sur le lien ci dessous :
 
 
ou
 

18/03/2016

Déodatie : La 3e Semaine des Forêts

Feuillus1.jpgÀ mi-chemin entre Brouvelieures et Frémifontaine, le dimanche 20 mars à 14 h : une promenade-découverte du site qu’on appelle les « ruines des templiers ». À voir : un lieu confidentiel chargé de légendes, lors d’une visite unique en compagnie d’un guide spécialiste de la Gaule déodatienne !

Promenade d’environ 3h, suivie d’un goûter découvert. Un repli en salle est prévu en cas de mauvais temps. Attention : sortie sur inscription auprès de la Communauté de Communes de Bruyères-Vallons des Vosges, qui coorganise l’évènement (03 29 57 80 69).

Samedi 19, dimanche 20 et samedi 26 mars(départ des visites à 15 h et 16 h) : Portes ouvertes au haut fer de Brouaumont (suivre les panneaux indicateurs depuis la départementale 420 entre Bois de Champ et Saint-Dié). À découvrir : les étapes de sciage des planches dans un haut fer rénové par les soins de l’association SEMER. Le samedi 26 mars, en plus des démonstrations, une exposition-vente d’œufs en bois peints sera proposée avec l’association des Amis de Tchernobyl. Une promenade partira du haut fer (guidée par le Club vosgien) à 14 h 30.

Pour lire tout le programme cliquez sur le lien ci dessous :

Programme de la semaine de la forêt en Déodatie.pdf

16/03/2016

Notre nouvelle région : votez pour dire votre choix !

footer-naming.jpg

Votez en cliquant sur le lien ci dessous :

https://notrenouvelleregion.alsacechampagneardennelorrain...

Pays de Déodatie : 3ème semaine de la forêt

JIF2016_AfficheBD(1)_01.jpg

11/03/2016

Vosges : du nouveau du côté du tri

linfo_du_sicovad_mars 2016.jpg

17:32 Publié dans Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

07/03/2016

Brouvelieures : 21ème Parlement des enfants.

La classe de CE2 / CM1 /CM2 de Brouvelieures est cette année l'école de la circonscription de Saint-Dié sélectionnée par le Directeur d'académie de l'Education nationale pour participer au 21ème Parlement des enfants.

Le Parlement des enfants, instauré par Philippe Seguin en 1994, est une opération organisée par l'Assemblée nationale avec le ministère de l'Education Nationale.Il s'agit pour les écoliers de découvrir en éducation civique la fonction de législateur. Garçons et filles sont en effet invités, guidés par leur enseignant, à rédiger une proposition de loi, comme de vrais députés.

24.jpg

Le thème du 21ème parlement est «Les enjeux du changement climatique pour notre société». La classe de Madame Remy a donc étudié les causes et les conséquences du réchauffement climatique avant de discuter de solutions pour limiter ses effets.

Au cours de leurs travaux, les élèves de la classe de Mme Remy ont reçu mardi 23 février la visite de leur député, Gérard Cherpion. Les maires des communes de Mortagne et de Brouvelieures, Mrs Leclerc et Savage étaient également présents.
Ce fut l'occasion pour les élèves de poser à au député, en direct, des questions sur son rôle et ses missions.

07:55 Publié dans Environnement, Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

02/03/2016

Région : La Grande Région sensibilisée à l'avenir des lacs de Pierre Percée

Communiqué

Les équipements touristiques des lacs de Pierre Percée et de la Plaine ont enregistré en 2015 une forte hausse de fréquentation : 10.000 accès payants et plus de 9000 nuitées supplémentaires par rapport à la moyenne des années précédentes.
Pour autant, des préoccupations financières conduisent à imaginer un nouveau modèle de gestion et de développement. A l'heure actuelle, seules 4 communes riveraines des Lacs siègent en effet au Syndicat mixte d'aménagement des lacs de Pierre Percée et de la Plaine, les départements de Meurthe-et-Moselle et des Vosges s'en étant retirés dès 2013.

Pierre percée.jpg


La future communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges et le Pays du Lunévillois envisagent donc désormais de repenser la gouvernance du Syndicat mixte autour de leurs deux structures, seules capables par leur taille de soutenir efficacement le développement du site des lacs de Pierre Percée et de la Plaine.
Après une concertation menée sous l'égide de l'Etat et des deux départements, la Déodatie et le Lunévillois avancent de concert pour trouver des solutions institutionnelles et financières.
C'est dans ce contexte que le Président du Syndicat des Lacs Bernard Muller, le président du Pays du Lunévillois Hervé Bertrand et le conseiller régional David Valence, par ailleurs président de la Communauté de communes de Saint-Dié-des-Vosges, ont rencontré à Strasbourg ce lundi 29 février 2016 le président de la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Philippe Richert, entouré de son directeur général des services François Bouchard et de son directeur de cabinet Christophe Kieffer.
L'initiative de ce rendez-vous revient à Bernard Muller, appuyé par Valérie Debord, Vice-Présidente de la Grande Région. L'objectif en était de sensibiliser la nouvelle Grande Région aux projets de réforme de la gouvernance et de développement du site des lacs de Pierre Percée et de la Plaine. Les échanges se sont déroulés dans un climat très constructif.
Hervé BERTRAND, Bernard MULLER, David VALENCE

27/02/2016

Bruyères : tomates en novembre, aïl des ours et asperges en février...

Fraises, tomates et capucines le 16 novembre 2015

P1020029.JPG

                          

P1020032.JPG

             P1020023.JPG

Asperges, estragon, aïl des ours le 22 février 2016 !P1020064.JPG

P1020066.JPG

P1020073.JPG

 

 

06:10 Publié dans Environnement |  Imprimer |  Facebook | |

25/02/2016

Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges : à propos de l'assainissement

LOGO-CCVVologne.jpgA partir du lundi 7 mars 2016, le bureau d’études EVI mandaté par la Communauté de Communes de Bruyères, Vallons des Vosges interviendra dans le cadre des études d’assainissement rue Bel Air et rue de Vielsalm à Bruyères.
Cette intervention sera réalisée par Mme Virginie Jacquemin et elle consiste à diagnostiquer la situation de l’assainissement propre à votre domicile.
La CCBVV vous remercie de lui réserver un accueil bienveillant.

07:57 Publié dans Environnement, Infos rapides |  Imprimer |  Facebook | |

22/02/2016

France : Crise agricole : Daniel Gremillet interpelle le Gouvernement sur son action européenne

Mercredi 17 février 2016 en séance publique au Sénat, lors du débat préalable au Conseil européen des 18 et 19 février 2016, Daniel Gremillet a interpellé Harlem Désir, Secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes, et le Gouvernement sur le sujet agricole.

Revenant sur les dernières annonces de l’exécutif - la majorité gouvernementale -, le sénateur vosgien a notamment prôné le devoir français de réalisme et de courage politique au niveau européen. « La levée de l’embargo avec la Russie est une nécessité, mais elle ne sera pas pour autant synonyme de reprise immédiate des exportations des produits agricoles français vers la Russie. » a-t-il averti. « le marché russe ne nous a pas attendu ». Et de poursuivre, « en effet, la crise agricole se prolongera, ce qui exige d’autres actions de la part des pouvoirs publics. Les agriculteurs français et européens souffrent de l’absence de mesures d’accompagnement de la politique étrangère européenne. C’est un des défis majeurs de l’Union européenne ».

2015-0179-030-CL.jpg

L'élu vosgien a rappelé l'importance de la solidité du couple franco-allemand et mis en exergue les effets négatifs d’une relation franco-allemande affaiblie sur le dossier agricole « Nous ne sortirons pas de la crise si nous ne pouvons pas nous appuyer sur la force du couple franco-allemand ». Et il a également mis en avant la nécessité d’aller négocier avec les autres pays européens et de trouver des partenaires : « le ministre de l’agriculture se réjouit d’avoir entrainé douze états membres derrière lui : cela ne suffit pas, il nous faut davantage d’alliés et trouver une majorité que la France n’a pas actuellement ! ».

Enfin, Daniel Gremillet a placé le Gouvernement face à ses responsabilités en rappelant que le Sénat a voté dans sa proposition de loi en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire, une mesure sur l’étiquetage des produits agricoles qui permettrait à la France d’être en position de force au niveau européen, et répondant aux attentes des agriculteurs et des consommateurs français.