Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2013

Bruyères : Land Art à Pointhaie

Lundi 1er juillet , tous les enfants des classes de Jules Ferry se sont régalés de s'adonner au Land Art sur le site de Pointhaie. Le Land’Art est une manière d’arranger des éléments naturels récoltés sur place d’une façon artistique.

land art 1 juillet 2013 024.jpg

Pour ce faire, les enfants ont été répartis en groupes de 3 à 6 élèves et durant deux heures ont pu réaliser des figures dans des carres de deux mètres de côté. 

 

land art 1 juillet 2013 017.jpg

 

Les réalisations des groupes ont été très variées. Certains ont fait des dessins, d’autres des formes géométriques, des lignes, des arrangements d’objets et de couleurs puis enfin d’autres ont réalisé des objets en volume. Pour finir l’après-midi, tous les enfants se sont déplacés pour admirer le travail de leurs camarades.

28/06/2013

Canton de Brouvelieures : La Grande Casserole

RectoGrandeCasserole2013.jpgLa Grande Casserole. Stages artistiques du Tambouille Festival, canton de Brouvelieures du 22 au 27 juillet

La Grande Casserole investira le canton de Brouvelieures du 22 au 27 juillet 2013 pour des stages artistiques (théâtre, cirque, musique et arts plastiques/écriture) pour les 10/15 ans. Le Tambouille Festival, festival théâtre et musique en plein air, sera précédé de cette semaine de pratique accessible à tous, dans un objectif de découverte et d'ouverture aux Arts. Les enfants découvriront différentes disciplines artistiques où ils pourront s’exprimer avec fantaisie !

 

S'inscrivant dans une discipline principale, ils iront à la fin de chaque journée à la rencontre des autres groupes, pour un moment d'échange, autour d'atelier thématique.

  Cette année, les choix sont larges :

Musique : Les pianos et violons t'attendent pour vibrer au son de leurs plus belles notes, et tu pourras t'initier à l'épinette.

Pour les ateliers violon, il est demandé une année de pratique.

Théâtre : révèle le comédien qui sommeille en toi et en route pour les Molières.

Arts plastiques : viens faire vivre les couleurs de la nature en calligraphies… le monde de l'écriture s'ouvre à toi !

Cirque : deviens le clown qui sommeille en toi… avec ses balles, son monocycle et sa poésie !

Et au final, tous les participants montreront leur travail le samedi 27 juillet lors du Tambouille Festival (qui vous réserve bien des surprises cette année!).

Alors que les enfants soient prêts à s’amuser et à créer...

Les différents stages se dérouleront de 10 h à 17 h sur 3 communes (Brouvelieures, Domfaing et Belmont), les enfants seront restaurés sur place. Ils pourront être pris en charge le matin de 8 h à 10 h et le soir de 17 h à 18 h au centre de loisirs de Brouvelieures.

Une participation financière est demandée.

Rendez-vous pour plus d'informations au 09.51.26.80.46 ou 06.88.47.89.29, ou sur tambouille.festival@gmail.com

 

07:35 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

26/06/2013

Bruyères : Hypnotik'dance a séduit son public !

Samedi 22 et dimanche 23 juin, le spectacle intitulé « Silence ça tourne » du groupe Hypnotik'dance a rencontré un vrai succès à la hauteur des attentes des membres de l’association. Laquelle compte actuellement un effectif de 12 danseuses, âgées de 12 à 30 ans.
Pour la représentation de cette année, l'équipe a choisi de travailler sur le thème du cinéma. Le public a ainsi pu découvrir des chorégraphies pleines de charmes, des enchaînements pleins d'humour et des costumes toujours plus étonnants.

IMG_4722.JPG


Les nombreux spectateurs ont également eu le plaisir d'applaudir, tout au long de ce spectacle, un groupe de Gérardmer, venu faire leur premier pas à Bruyères, il s'agit du groupe les Looney Tunes. On en redemande !

08:16 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

24/06/2013

Saint-Dié-des-Vosges : Festival des Abbayes, Fuoco E Cenere

30 JUIN.jpg

23/06/2013

Fremifontaine : cours de claviers

PUB 2013.jpg

12/06/2013

Rambervillers : Chante la Vie, envoi du bois !

chorale.gifUne nouvelle fois, la chorale Chante la Vie présidée par Fabienne Boulay est montée sur les planches de la Maison du Peuple aussi pleine comme un oeuf. Du secteur de la Mortagne, mais aussi de bien au-delà, les gens s'étaient déplacés nombreux pour applaudir une chorale dont la particularité est de mettre en scène chacune des chansons interprétées sur un large répertoire international. 

Cliquez dans un angle de l'album pour faire défiler les photos 

On se régale de chansons que Mrs Brel, Aznavour et de quelques autres pointures du genre qui manqueraient certainement pas d'apprécier la reprise. Parmi d'autres chorégraphies, l'ensemble mené autour des refrains des années 60 pétille et devient interactif. Au passage, un petit itsi bitsi tini ouini, tout petit, petit, bikini rouge et jaune à p'tits pois se montrait... pour la première fois Personne n'a boudé son plaisir et le rappel fut à la hauteur de l'évènement de ce concert de qualité et particulièrement sympa. 

Ceux qui ont loupé cette soirée peuvent encore se rattraper, Chante la Vie sera samedi 15 juin à 20 h 30 au centre culturel de Nomexy. 

10:38 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

09/06/2013

Bruyères : Stan à place Stan...

Croq'arts a bien débuté le mois de juin s'évadant du côté des arts de la ville de Nancy. 8h30 sonnées, départ en bus de Bruyères place Stanislas,  après une bonne heure de route arrivée à Nancy où le premier lieu visité fut la Villa Corbin, abritant le musée de l'École de Nancy dédié au mouvement artistique de l'Art nouveau.

sortie arts 31 5 2013 016.JPG sortie arts 31 5 2013 012.JPG

 

 

 

 

 

 

 

sortie arts 31 5 2013 029.JPG

 Eugène Corbin fut le plus important mécène et collectionneur de l'École de Nancy. Dans sa villa les Vosgiens ont pu voir des oeuvres ou réalisations de Gallé, Majorelle, Guimard Chaplet, Selwersheim, Carabin, Prouvé  et bien d'autres. Inutile de dire que la visite de deux heures passa bien vite.  De midi à 14 h, quartier libre ce qui a permis de se restaurer, en visitant la galerie St Sebastien. 

Dès 14 h 30 rendez-vous était donné place Stanislas (à Nancy cette fois) pour la visite du musée des Beaux Arts, au demeurant bâtiment magnifique ou l'on a admiré avec les explications d'un guide des oeuvres de Perugin, Tintoret, Caravage, Rubens, Delacroix, Monet, Dufy, Picasso, Collot Granville et bien d'autres artistes. Le groupe terminait la découverte de ce superbe musée par les sous-sols où sont visibles les anciennes murailles et fortifications de Nancy. Elles abritent aussi les expositions des oeuvres de Gallé et Daum. 

Pour se remettre de toutes ces beautés petit tour de petit train et visite de la vieille ville puis retour vers Bruyères. Cette virée artistique demeurera dans les mémoires. Chacun remercie les organisateurs et responsables de Croq'Arts pour avoir concocté de si belle façon ce déplacement hautement culturel. De quoi démontrer si besoin en était que notre belle Lorraine possède de véritables richesses et que son patrimoine mérite d'être mieux connu !   

16:58 Publié dans Arts, littérature..., Balades |  Imprimer |  Facebook | |

01/06/2013

Bruyères : musique !

424489_523160254381164_573626755_n.pngLa Musique municipale de Bruyères, a mis en place une page Facebook et un flash code.
Les répétitions en plein air ont repris. Après la place de la Poste, la rue du Lavoir, il est prévu le 7 juin 2013 d'égayer la rue Honolulu, le 21 juin ce sera la Fête de la Musique, centre-ville. Le 5 juillet sera le tour de la rue Allende. Les musiciens espèrent recevoir de nombreux spectateurs, bruyèrois ou d'ailleurs.
 

14/05/2013

Sainte Thérèse au sommet des classements musicaux !

 
Bravo.gifGrâce aux talents musicaux de Natasha St-Pier, Anggun et Grégoire, les écrits de Sainte Thérèse de Lisieux connaissent une nouvelle jeunesse !
Pour s’accorder un beau moment !
 
En cliquant sur le lien ci dessous, lisez en les paroles et découvrez le single "Thérèse : Vivre d’amour", ça cartonne dans les hits !
 
 
 

 

 

19:54 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

02/05/2013

Bruyères : L'association Daniel Osiris prépare la saison 2013 du musée

DSCF3377.JPGVendredi 26 avril, l'association Daniel Osiris tenait son assemblée générale annuelle au relais de la cité à Bruyères. Cette association porte le nom du mécène parisien Daniel Osiris (1825 - 1907) qui a financé la construction de la synagogue de la ville inaugurée en 1903. Elle aide la municipalité dans la gestion du musée Henri-Mathieu ouvert dans cet ancien lieu de culte en 1993.

L'assemblée générale s'est tenue en présence d'Alain Blangy, maire de Bruyères, de Rémi Dauphin, attaché parlementaire du député Gérard Cherpion, retenu par d’autres obligations.

Le président, M. Gilles Grivel, commençait l'assemblée générale en demandant une minute de silence à la mémoire de Jean Chaumont décédé le 28 mars dernier. M. Chaumont a joué un rôle central dans la vie du musée depuis 1998. Chaque été, il organisait une remarquable exposition d'arts et traditions populaires ainsi que de faïence qui attirait de très nombreux visiteurs. Il a ainsi permis au musée de Bruyères, non seulement d’intégrer le circuit des musés de route de la faïence en Lorraine, mais aussi devenir un musée important. Son plus grand regret était que beaucoup de Bruyérois ne soient jamais entrés dans le musée de leur ville.

La secrétaire, Françoise Petit, réalisait ensuite fait le bilan de la saison 2012. Le musée, dont l’exposition temporaire avait pour thème, « la fascination de l’Occident pour l’Extrême-Orient », a reçu environ 600 visiteurs. Parmi eux se trouvaient les participants au 31e colloque international pour l’étude de la céramique, qui s’est déroulé à Lunéville en octobre. Ces derniers se sont dits surpris par la qualité de l’exposition du musée.

Françoise Petit présentait la saison 2013. L’exposition temporaire, que Jean Chaumont, avant sa disparition, a pu préparer, avec l’aide de son épouse et de sa fille, sera organisée autour de quatre thèmes :

  • la ville de Bruyères et ses environs au début du 20e siècle : photos d’époque et cartes postales,

  • l’eau au quotidien dans la maison

  • les moules culinaires (moules à gâteaux, à chocolat)

  • des faïences de l’est de la France dans le cadre de la route de la faïence.

Le musée sera ouvert du jeudi 4 juillet au dimanche 29 septembre les jeudis, vendredi, samedi et dimanche, de 15 heures à 18 heures. Cette ouverture sera possible comme les années précédentes grâce à l'embauche par la mairie de deux employés temporaires et au dévouements d'une poignée de bénévoles. Le musée de Bruyères présente la particularité d'offrir à chacun de ses visiteurs une visite guidée, un service très apprécié. Le montant de l'entrée reste fixée à 3,5 euros.

Jean- François Holtzer, trésorier, précisait le bilan financier associatif. Aucun problème, les comptes sont tenus avec rigueur. La cotisation reste fixée à 8 euros par personne.

Gilles Grivel P1320464.JPGL’assemblée générale a reconduit le bureau : Gilles Grivel, président, Françoise Petit, secrétaire, Jean-François Holtzer, trésorier, et Michèle Peletier, trésorière adjointe.

Le maire concluait cette assemblée générale en rendant encore hommage à l’œuvre de Jean Chaumont, un collectionneur passionné, qui a su donner au musée de Bruyères une grande renommée. Le premier magistrat remerciait également l’association pour son travail de mise en valeur du patrimoine.

13/02/2013

Bruyères : prix de la nouvelle gothique

Au cours du premier trimestre 2012 et afin de célébrer dignement Halloween, des élèves de 1ère ES du lycée Jean Lurçat guidés et conseillés par leur professeur d’anglais, Frédérique Fleurance, se sont lancés dans l’écriture en Anglais de courtes nouvelles gothiques. Ce travail de création depuis l’écriture jusqu’à la mise en page et la reliure de petits livres, s’est effectué soit en groupes, soit individuellement.

Sept nouvelles sanglantes et effrayantes sont ainsi nées de l’imagination fertile des élèves et leurs titres ont de quoi vous glacer le sang : Dark Day, Nightmares, A Weird Revelation, Demonia’s Game, The Threat of the Doll, Night of Death et Richard’s Story.

IMGP2159.JPG

Après avoir délibéré, un comité de lecture, formé de Chantal Boillot et David Herrenschmidt, professeurs d’Anglais au lycée, ainsi que de Kelli Kraft, assistante d’Anglais qui vient de Colombie-Britannique au Canada, a choisi de récompenser deux nouvelles pour leur originalité et la qualité de la langue anglaise au cours d’une cérémonie à laquelle assistaient ce lundi 11 février 2013 tous les élèves de 1er ES et de 1er L, le documentaliste-reporter-photographe Xavier Welker, les membres du jury, Philippe Vonthron, proviseur du lycée et Madame Lavez, proviseur adjoint.

Les gagnants de ce concours amical sont donc Betul Arslan (1ES2), Léa Colin (1ES1), Esra Guzel (1ES1) et Logan Perrin (1ES1) pour leur nouvelle intitulée Nigtmares. Le deuxième prix a été attribué à Claire Demenge (1ES1) pour Demonia’s Game.

Félicitations aux gagnants, mais aussi à tous ces auteurs en herbe !

Les futurs élèves du lycée Jean Lurçat ainsi que leurs parents pourront s’imprégner de ces remarquables travaux lors des portes ouvertes toujours très attendues de l’établissement samedi 23 mars 2013 de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

25/01/2013

France :Jack Lang nouveau président de l'Institut du Monde Arabe

« L'ancien ministre socialiste de la Culture Jack Lang a été "désigné à l'unanimité" président de l'Institut du Monde Arabe (IMA), a annoncé vendredi l'institution culturelle dans un communiqué. 

Proposée le 8 janvier par les autorités françaises, la désignation de Jack Lang à la tête de l'IMA a été entérinée par le conseil d'administration et par le Haut conseil de l'IMA, où sont représentés les membres fondateurs, à savoir la France et les pays arabes... »

Lire l'article en suivant ce lien :  

http://actu.orange.fr/culture/jack-lang-nouveau-president-de-l-institut-du-monde-arabe-afp_1319170.html

23/01/2013

Bruyères : la Musique municipale sur facebook

fanfare.gifLa formation bruyèroise de Musique municipale a créé une page Facebook et vous invite à la retrouver en suivant ce lien :

  http://www.facebook.com/MusiqueMunicipaleDeBruyeres

13/01/2013

Bruyères : du nouveau à l'Office de tourisme

Couverture guide 2013 semestre 1_01.jpgL'Office de tourisme vous informe que son guide animations et manifestations 2013 pour le 1er semestre est paru. Vous pouvez le consulter ou le télécharger en suivant le lien ci-dessous :  

 
La version papier sera disponible à partir du 18 janvier à l'Office de Tourisme.
 
Par ailleurs, le guide Hébergement Restauration 2013 qui recense les hébergements et les restaurants sur l'ensemble de son territoire (30 communes) est d'ores et déjà disponible en ligne et à disposition dans les locaux de l'Office de Tourisme.
 
 
Deux nouvelles éditions sont à venir dans les prochaines semaines :
La carte rando et découvertes des Vallons des Vosges (édition 2013)
Ainsi qu'un topoguide de randonnées dédié aux familles.

24/12/2012

Les Rencontres étonnantes en Val d'Allier, un livre de Vianney Huguenot

« Vichy, viens voir ailleurs », après nous avoir baladé dans « Les Vosges par le cul de la bouteille » du titre de l'un de ses plus savoureux bouquins, Vianney Huguenot nous saisit doucement par l'épaule pour nous entraîner dans une virée entre copains du côté de Vichy Val d'Allier. Inutile de renâcler, d'ailleurs on n'en a pas vraiment envie, car avec la complicité de Bernard Deubelbeiss, le bougre s'y prend plutôt bien.

Les deux gars sont de ces gens avec qui il plaît de passer un moment. Sans doute, parce qu'ils ne vous rasent jamais. Préférant vous laisser à vos propres approches que d'imposer les leurs. Ancien journaliste et chargé de cours à Nancy II, Vianney Huguenot est aujourd'hui directeur de la communication et du Tourisme de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, il faut reconnaître que l'on ne se fait trop prier pour lui emboiter le pas. L'illustrateur, spécialiste de carnet de voyage, Bernard Deubelbeiss croque là ce coin de France avec une fraîcheur qui n'est en rien due aux fameuses eaux de Vichy, mais au talent du dessinateur. 

Vichy.jpg

Le style est léger, drôle, incisif, ciselé, sans jamais trancher à brut. Bien tout voir, Vianney nous assure que c'est d'abord une question de chaussures « La marche est un excellent remède aux peines et maladies de coeur. Très bonne pour les yeux, les oreilles et le nez... »  Sans presque nous en rendre compte, nous voilà suivant le pas de ce grand gaillard qui nous invite à éviter les chemins battus. « Contournez les obligations, allez de travers, refaites donc l'école buissonnière... » OK !

Senteurs des saisons, parfum de terre brûlée sous le soleil, d'herbe mouillée par une pluie revigorante, odeurs de vieilles pierres chargées de leur passé, furtives bouffées d'enfance... les dessins colorés de Deubelbeiss accrochent l'attention. L'Allier est un pays de châteaux. « Le deuxième après la Bourgogne... » relève Vianney. Il fait chaud, on casse une croûte à la terrasse d'un café-restaurant « dont la façade semble donne a penser à un roman de Pagnol. » Melon jambon, ou jambon melon ? Le plat n'est pas chiche. Un café ? Tiens, la soucoupe est décorée de pastilles Vichy. Incontournable, on apprend que le fameux petit bonbon aux vertus digestives fut créé en 1825 et que l'impératrice Eugénie. L'épouse de le l'Empereur Napoléon III s'en régala tant, qu'elle contribua à l'inoxydable réputation du bonbon octogonal. Vichy, vous saviez vous que côté textile le vrai Vichy, le vrai de vrai, ne peut être que bleu et blanc ? Brigitte Bardot se serait rendue coupable de rouge, voire de rose et blanc !

Bon, voici un village, Mariol, marrant comme nom. Impossible d'éviter Saint-Yorre. Et son eau pétillante, d'accord pour accompagner un sublime coq au vin de Chanturgue, un Buzzet aurait fait l'affaire. Mais, soyons raisonnables. L'Auberge bourbonnaise allèche avec ses escargots. La table est bonne.

Vichy se souvient de Napoléon III, délicieux moment, le temps ne semble plus nous pousser au derrière. Le parc des sources en serait un peu responsable. La pensée s'échappe, sous la plume affutée de Simenon, le commissaire Maigret y enquêta. « Tonique et tranquille » à la fois, le lieu sied au promeneur. Entre Mariol et Busset, les prés sont piquetés de Charolaises espiègles... Vianney Huguenot se pose. « Sujet difficile. Parce que Vichy demeure associée au régime du même nom et aux dérives et crimes sur lesquels il serait trop long de revenir ici. Sort injuste qui est fait à cette ville, dont je ne doute pas qu'elle porta, de 1940 à 1945, la même proportion d'acteurs — résistants ou collaborateurs — et observateurs — actifs ou passif — que partout ailleurs en France... Ils auraient pu aller à Cannes. On parlerait du Régime de Cannes qui nous ferait encore froid dans le dos soixante-dix ans après... » 

Au fil du bouquin, dont la taille accessible à des mains humaines (chic !) donne envie de l'emporter, l'écrivain revient sur des parts d'Histoire, et de savoureuses petites d'anecdotes. Pétain, tout le monde ou presque connaît, mais « le Jack l'Éventreur français », guillotiné en 1898 après avoir avoué le massacre de onze personnes dans plusieurs régions de France, dont la petite Marie de Busset. Pétain, Busset, on en parle, voilà tout. On ne les oublie pas, mais ils ne vont pas continuer à nuire.

Des lieux s'en souviennent. Louis XI et Jules César rentrant de Gergovie et des gens beaucoup plus sympas sont passés par le Val d'Allier. Fort d'images, de récits qui nous apprennent bien des choses sans nous gaver, le nouveau livre de Vianney Huguenot enchante notre imaginaire. Finalement Vichy, vous connaissez ? « Rencontres étonnantes » ne se décrit pas, il se lit, se prête à la culture et à la fantaisie de chacun... « Rencontres étonnantes » possède aussi le mérite de nous piquer au vif, voyageons dans cette France, tellement riche de ses habitants, forte de son passé, et prometteuse de son devenir. « Ma France » comme dirait Ferrat.

 En bonnes librairies, 12 €

22/12/2012

Domfaing-Belmont sur Buttant : répétitions de théâtre

Le groupe de théâtre de la M J C se prépare activement, dans la bonne humeur, pour les représentations qu’il donnera les 16 – 17 –23 et 24 février 2013.

040.JPG

Au programme, une pièce de Jérôme Dubois, « Ne m’appelle plus chérie, chéri ! » Rire garanti !

08:12 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

11/12/2012

Bruyères : rappel, des illustrations très sympas

Il existe des idées-cadeaux originales et personnalisées qui plairont sans pour autant faire chauffer votre carte bleue et donner des cheveux blancs à votre banquier. Vous pouvez aussi tout simplement vous faire plaisir !

aquarelles.jpg

Etti vous propose des illustrations, des albums, des abécédaires, de petites aquarelles, des herbiers, des dessins au crayon... enfin une foultitude de choses étonnantes et très sympas 

Etti.jpgBrigitte est une jeune retraitée de l'éducation nationale, passionnée par les arts visuels. Elle a fait un bref passage à l'école supérieure d'Art d’Épinal. Elle se consacre maintenant à l'illustration.abecedanimo.jpg En flânant sur ce site, vous découvrirez ce qu'elle peut vous proposer...
http://etti.fr/

 

 

N'hésitez pas à la contacter !

08/12/2012

Bruyères : une exposition haute en couleurs

Décembre a bien débuté à Bruyères avec le succès rencontré par l’exposition organisée à la salle des fêtes de la ville par l'association bruyèroise Croq'Arts. Après le vernissage officiel auquel participaient nombreux élus, dont le député Gérard Cherpion, le maire de Bruyères Alain Blangy, le conseiller régional Daniel Gremillet, le conseiller général du canton Christian Tarantola, le conseiller général honoraire Michel Langloix, le président de la communauté de commune de la vallée de Vologne André Claudel, durant tout un week-end, près de six cents visiteurs effectuait le déplacement.

DSCN8837.jpg

On venait parfois même d'assez loin pour admirer le précieux travail d'une vingtaine de membres de la section patchwork. À l'étage, avec Sabine Bernaudin pour invitée d'honneur, une soixantaine de peintres férus de différentes techniques picturales huiles, pastels, aquarelles, dessins, acryliques... méritaient bien des compliments. Marie Bourion fondatrice de Croq'Arts et celles d'Huguette Lecomte, ancienne élève honoraient de leur présence artistique un ensemble très éclectique et plaisant. 

DSC03280.JPGDes sculptures sur bois, mais aussi plastiques, métal et autres matériaux ravissaient. Des bijoux et des tableaux réalisés en émail par Nicole Léonard, ou encore des calligraphies et des îcones plaisaient également beaucoup au public

DSC03274.JPG

DSC03289.JPG

DSC03291.JPG

 

 

 Bravo.gif                            DSC03277.JPG

 

 

 

DSC03287.JPG

La présidente de Croq'Art et son équipe de bénévoles n'ont pas manqué de remercier tous ceux qui ont aidé à la mise en place de l'exposition et bien sur les hôtes de cette animation fort prisée. C'est l'occasion d'annoncer un rendez-vous à noter sur les agendas. Le 9 juin 2013, l'association proposera une bourse des arts loisirs créatifs. peintre.gif

 

12:10 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

05/12/2012

Champ le Duc : La Dame de Champ en assemblée

Reflet d'une vie associative intense, l'assemblée générale de La Dame de Champ a été l'occasion pour le président Denis Weigel d'évoquer la saison passée et les projets pour 2013.

Denis Weigel remercie la paroisse pour l’ouverture régulière de l’église de mai à septembre. Ce qui permet aux habitants du secteur et aux personnes de passage de satisfaire une démarche culturelle, voire cultuelle. 

A.G. la Dame de Champ 19 Novembre2012.JPG


 
Le président rappelait l’organisation des 4 concerts, la qualité des intervenants ainsi que par retour les échos de la satisfaction du public.  
-    Le 3 juin, Les Petits Chanteurs de Thann : 103 entrées,
-    Le 6 juillet, Le Quatuor des Pigis : 71 entrées,
-    Le 16 août, l’Ensemble Alliance : 87 entrées,
-    Le 15 septembre, Journée du Patrimoine, La Chorale des Fifrelus : 97 entrées. 
 
Au  nombre des entrées s’ajoutent celles des abonnés qui sont au  nombre de 20.
Cette formule lancée pour la première fois sera reconduite en 2013 . Les enfants de moins de 12 ans profitent de l'entrée gratuite. 
 
Le soutien logistique de l'Office de tourisme est très apprécié. La confection d’affiches et d'opuscules de communication contribue à la réussite des animations. Denis Weigel remercie également les 3 communes et le Département pour leur subvention. Beauménil a attribué 100 €, Champ-le-Duc 150 € et Fiménil 50 €. Le Conseil Général des Vosges a donné 300 €.
Ces soutiens sont extrêmement importants pour maintenir la trésorerie et permettre de poursuivre les concerts. 
 
La mise à disposition de la salle de l’ancien presbytère par la commission des biens indivis permet de recevoir dans de bonnes conditions les différents groupes de musiciens  
Des contacts indiquent déjà que certaines formations désirent venir en 2013 pour se produire en
l’église de Champ-le-Duc. La saison sera préparée par le prochain conseil d’administration de l’Association. 
 
Hubert Demange, trésorier, est remercié pour son précieux travail, sa présentation du bilan financier et son dévouement. Il demande compte tenu de son âge respectable son remplacement au  poste de trésorier. Jean-Louis  Mentrel accepte de le remplacer. 

L’indispensable engagement des bénévoles et le soutien attendu des  élus pour renforcer l’action des membres de l’association sont soulignés. 
 
Renouvellement du tiers sortant : Jean-Louis Mentrel, Daniel  Phulpin,  Gilbert  Pierrat,  Denis  Weigel  membres du  Conseil ont sollicité leur renouvellement pour 3 ans. Ils sont reconduits à l’unanimité. 
 

13/09/2012

Romont : Chante la Vie recrute

chante.jpg

16/08/2012

Vosges : nombreuses expositions pour Huguette Lecomte

La période estivale invite au voyage. Pour Huguette Lecomte de Laval sur Vologne un déplacement artistique a été l'occasion de participer à une manifestation regroupant 80 peintres et sculpteurs de différentes nationalités.

               Huguette Avec les invités d'honneur Jil Pottier et Hocine Ziani.JPG

Huguette Lecomte, ici avec avec les invités d'honneur Jil Pottier et Hocine Ziani

Et, c'est à Endingen, à 20 km de la frontière française, dans une charmante petite ville médiévale que plusieurs milliers de visiteurs sont venus apprécier les oeuvres exposées.

Huguette à Endingen.JPG

La rentrée s'annonce également au programme de l'artiste peintre. Le salon international de Vittel terminé Huguette sera comme les autres années à Luxeuil les Bains les 2 et 3 septembre 2012 pour l'Art dans la rue. Tout ceci conduira directement au 31e Salon d'Automne de Lunéville du 29 septembre au 22 octobre.

Huguette DSCN1494.JPG

 

Huguette DSCN1524.JPG 

 

 

 

 

 

En parallèle, depuis avril et cela jusqu'en octobre 2012 Huguette Lecomte expose une cinquantaine de toiles. Tout un travail qui décore actuellement le Relais Chateau de la Caze à Saint-Enimie implanté dans un cadre prestigieux des gorges du Tarn. Le renom et la côte des oeuvres de l'artiste continuent de s'afficher en valeur sure à la hausse. 

19/07/2012

Communauté de communes de Brouvelieures : Tambouille entre deux nuages !

 

P1170809.JPG

À Mortagne dimanche, pour un après-midi et une soirée de divertissements, Tambouille a attiré son monde.

              P1170803.JPG

Très vite malgré les menaces d'averses orageuses, six scènes s'installaient sur le Bout du dessous, une cinquantaine d'artistes invitaient au spectacle.soleil 3.gif

P1170814.JPGP1170802.JPG

 

 

 

 

 

cerf volant.gif Des ateliers participatifs invitaient petits et grands à la détente. 

Avec un gros succès pour la confection des cerfs - volants !

Des animations et des musiques en soirée, avec possibilité de casser la croûte sur place égayaient le village.

P1170800.JPG

Le coup d'envoi donné entre deux averses, Tambouille repartait en vadrouille dans les communes dont on peut louer les efforts logistiques et financiers pour apporter de l'intérêt et de la joie sur leurs petits coins de montagne. Sans oublier, l'ensemble des partenaires dont l'État, l'Europe, la Région Lorraine, le SICOVAD,  le Conseil Général, la CAF, la Communauté de communes de Brouvelieures, les communes qui mettent la main à la poche pour rendre tout ceci possible durant l'été vosgien. 

P1170816.JPG

P1170821.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

P1170831.JPG

Sans oublier, le Comité des fêtes des Rouges Eaux, l'association Zarzivouille de Vervezelle, la MJC de Belmont-Domfaing-Vervezelle, l'association SEMER, l'association festive des quatre bouts de Mortagne, les Poulardes, l'association des parents d'élèves de Brouvelieures, le CCAS de Fremifontaine et entre autres appuis, tous ceux qui se bénévolement retroussent les manches pour préparer Tambouille.

P1170836.JPG

P1170860.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 Sauter.GIF

 

Pardon pour ceux qui ne seraient pas cités, car bien des énergies sont déployées dans le but de faire plaisir.

Après Mortagne, Brouvelieures, Les Rouges-Eaux, Fremifontaine ce sera jeudi 19 juillet, Domfaing, autour de la chapelle ; vendredi 20 juillet, Belmont sur Buttant, la Broquaine ; samedi 21 juillet, Vervezelle.

Entrée libre, partout.

Ouverture des sites : 19 h du lundi au samedi.

Tous les soirs, on trouvera à manger et à boire.

10:25 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

06/07/2012

Bruyères : les élèves admis au bac à Jean-Lurçat

Le lycée Jean-Lurçat à Bruyères réussit un joli résultat au baccalauréat 2012. Au total, 114 candidats ont planché au bac général et 37 candidats au bac STG. On enregistre un record de 10 mentions TB !

P1170496.JPG

Voici la liste des élèves admis :

ADMIS Série STG  : BALLAND Sarah, BONTEMPS Clémence, BROCHET Emmanuelle, BUFFOLO Fanny, DELFOLIE Giovanny, EL OUALI Solène, GEGOUT Lucile (B), GOUGET Chirley, GUENOT Yann, GUTTHARL Jeson, HUARD Sacha (AB), LAURENT Anastasia (AB), LHOMME Audrey, MOECKES Dylan (B), PATOU Edouard (TB),SCHORER Florian, THIERY Julien, THURIOT Pauline, VALENCE Julien (AB),ZIMMER Kévin

ADMIS Série L : ANCEL Gaspard (B), BAUDONNEL Anne, CUNY Camille, DIEUDIONNE Ophélie (AB), GALERNE Fanny, GEHIN Lucas, HIEGEL Pauline (B), JACQUOT Charlotte, LABOUREL Sonya (AB), LENTSCHAT Caroline (TB), PIERRAT Louise (B), VALLAR Ornella, ZULIANI Marie.

ADMIS Série ES : AUBRY Thomas (B), BARBEY Maxime, BOUCTOT Christophe, CARAN Ali, COLIN Jeoffrey, COUTRET Laura (AB), EBER Florence (B), FAGNOT Marion (AB), FIQUEMONT Camille, GENNESSON Lorelei (B), GERMAIN Clémentine (AB), GRANDEURY Maude (AB), GRENOT Kévin (B), HOUILLON Anthony, KESSLER Doriane, LABROCHE Cindy (AB), LAGARDE Typhaine, LUQUER Julie (AB), MARTIN Mantsy, MICHEL Mélissa, MOUGIN Loredane (AB), NOTTER Gaëtan, PARISSE Anne-Laure, PETIT Anne, POIRAT Anne-Sophie, RAMOS Léa (AB), RICHARD Damien, ROLIN Steeven, SANTULLI Carole-Anne (B), VALDENAIRE Marine (AB), VALENCE Victoria, WEISS Nicolas.

 

ADMIS Série S : BANSEPT Jessica, BESNIER Morgane, GELPI Jérémy (AB), GUYETAND Loïs (AB), HERMON Marius, LAVIGNE Alissia, MOUGENOT Kévin (AB), MOULIN Orianne, ROUSSEL Hélène (B), VILLAUME Samuel, VILLEMIN Kévin, BLANC Théophile (TB), BLANC Valentin (TB), CUNY Lucie (AB), JACQUOT Benjamin (AB), LAMONARCA Fabien, LECOMTE Guillaume (AB), MARTEL Léa (AB), PARISOT Emmeline (TB), PARTOUCHE Stéphane, VILLEMIN Alessandra (B), WALLENTIN Laura (TB), BAUDONNEL Guillaume, CHANAL Lucas, CUGNEY Erwan (TB), CUNY Jérémy (TB), DANNER Marion, DROUOT Alexis (B), PARISOT Lorraine (TB), PIERRE Maxime, RICHARD Roseline (B).

Pour ceux admis au rattrapage et parce qu'erreur est toujours possible dans la liste fournie, l'ensemble des résultats doit être consulté au lycée. 

P1170501.JPG

14/06/2012

Rambervillers : Chante la vie à plein choeur !

Belle soirée que celle proposée à la Maison du Peuple de Rambervillers par la chorale Chante la Vie. On sait la qualité de cet ensemble de choristes de Romont, mais cette fois la représentation avait l'avantage de proposer un programme spécial anniversaire. Comme l'annonçait en préambule la présidente associative, Fabienne Lainte-Boulay, il s'agissait de célébrer dignement le quinzième anniversaire de cette formation conduite par le chef Emmanuel Paris. 

P1170034.JPG

Très vite le public appréciait la prestation vocale et les jeux scéniques d'une première partie débutée par une jolie rétrospective. Les petits cafés, Chariot, Quand on a que l'amour, tous les cris, les SOS, vivre pour le meilleur, Harley Davidson, L'envie, L'effet papillon... conduisaient vers une seconde partie dont les surprises demeurent à préserver. À aucun moment le panel des chants choisis ne laissait place à l'essoufflement. Sur scène et dans la salle comble, personne ne boudait son plaisir.

P1170049.JPG

Le rappel et les applaudissements soutenus récompensaient Chante la Vie à qui l'on espère un long chemin musical. chapeau étoile.gif

 

08:18 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

02/06/2012

Vosges : " Le " Claude fait Chevalier des Arts et des Lettres

Seuls les plus coincés iront prétendre le contraire. Not' Claude, oui « le » Claude, enfin on l'a compris, Claude Vanony est aux Vosges ce que Big-Ben est à la Tour londonienne de l'Horloge ! 

P1160878.JPG

Qualifié de « légende », par Jack Lang venu jusqu'au grand salon de l'Hôtel de Ville de Gérardmer pour honorer l'artiste de la Médaille des Arts et des Lettres, en présence du maire de la ville, l'ancien ministre de la Culture mettait l'accent sur « ... une culture populaire, d'une telle force... un art, un talent, une inventivité... et le parcours particulier d'un pur produit vosgien... » 

P1160874.JPG

Jamais récompensé officiellement jusqu'ici, Claude Vanony évoquait le souvenir de son Olympia, précisément 15 janvier 2012, lorsqu'il reçut Jack Lang venu le féliciter. « C'était la première fois qu'un politique se déplaçait jusque ma loge ! » Encore tout ébaubi, not' Claude ne s'attendait pas à la suite. Jack Lang était plus tard allé interpeller son collègue, Frédéric Mitterrand pour lui indiquer le mérite du fantaisiste. Le ministre de la Culture d'alors approuvait sans restriction l'idée de décerner une décoration au populaire Géromois. S'il a l'habitude de faire le pitre sur les planches, l'enfant du pays, né le 1 août 1935 n'en demeure pas moins doté d'une sensibilité à fleur de peau, qu'il cache le plus souvent sous quelques boutades.

S'il quitte l'école à 14 ans pour aller travailler chez son artisan de père, c'est pour une raison aussi bête que cela : « l'instituteur ne m'aimait pas et ne me trouvait pas capable d'aller au certificat d'études, il n'a donc pas voulu me présenter ! » Soit, foi de maître d'école, c'est donc dans l'entreprise paternelle de plomberie « mon père faisait un peu tout ! » que le garçon rêve de devenir pompier de Paris ou prof de sport. La vie est ainsi faite, qu'il faut parfois utiliser des chemins détournés. Il sera pompier, partira 27 mois sous les drapeaux pour effectuer son service militaire au Maroc, Il se jettera ensuite à l'eau en devenant plongeur « L'un des premiers dans les Vosges ».  Professeur de sports, il commençait à réaliser quelques spectacles avec ses potes du groupe folklorique des Menestrels. De fil en aiguille, comme on dit ici, « le » Claude se découvrait une âme de baladin. « Jean Grossier m'avait donné un rôle d'un montagnard, je portais le chapeau, une lanterne, des sabots et une pèlerine... j'ai conservé ce personnage... » 

P1160912.JPG

Un peu de théâtre, des pirouettes scéniques, des premiers sketches attiraient les rires de son public. Mais, pas son directeur d'établissement scolaire qui le somma de faire un choix. L'amuseur choisit et devint... l'artiste Vanony ! « Vous êtes un professeur de langue, de Lettres, hors pair », dira l'ancien ministre de l'Education Nationale. Et, Jack Lang de ne pas hésiter à désigner là une « vosgitude ». Mais aussi de voir chez Claude Vanony un reflet « une vraie tendresse, sans artifice, un artiste simple et direct... » 

Après 14 disque en bon vieux 33 tours, 6 CD, 3 DVD, un disque d'or en 1988 et le Prix Fernand Raynaud et des séries de spectacles qui font tous salle comble, Claude Vanony n'a pas chopé la grosse tête. Il n'oublie pas les siens, des joies, des peines, il en a connu. Pas toujours facile de conjuguer la vie de famille avec son métier. « Allez expliquer aux enfants que papa travaille le dimanche pour faire rigoler les gens... » Populaire, la comparaison avec Bourvil l'émeut. On le connait un tantinet grivois, gaulois souvent, jamais méchant. "Le" Claude il est comme cela, il arrive avec ses gros sabots, sa peau vache sur le dos, fidèle à lui-même, fidèle en amitié. Jamais cabot.

P1160901.JPG

Au moment de se voir épingler la médaille des Arts et Lettres par Jack Lang, il pose un regard embué sur son monde, sur ses proches dont un vieux monsieur assis là près de lui, Jean Grossier, tout aussi ému. « Quand on n'a pas travaillé à l'école ce n'est pas fichu, attention je ne dis pas qu'il ne faut pas travailler, mais quand on n'a rien fait, on peut réussir ! La preuve j'ai une décoration ! »

Joli pied de nez à l'ancien instituteur, qu'il faut remercier finalement. Car, sans son manque de jugement, « le » Claude, le vrai, l'unique, celui que l'on aime, parce qu'il nous ressemble, not' Claude, ben... il ne serait peut-être jamais devenu Vanony !

28/05/2012

Bruyères : un agréable moment musical

Bonne idée que celle de l'école intercommunale de la Vallée de Vologne des Arts vivants que de proposer un concert de plein air.

P1160820.JPG

Dommage que par manque de publicité, la prestation soit restée un peu trop confidentielle. Mais l'ensemble des personnes présentes n'a pas manqué d'apprécier la qualité de cette prestation des cuivres installés sur le square de la place Stanislas. 

P1160816.JPG

De la musique sous le soleil, on en redemande ! 

 

09:48 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

26/05/2012

Saint-Dié-des-Vosges : La Nef, pour label régional artistique pluridiciplinaire

Qui est passé du côté du quartier Kellermann de Saint-Dié-des-Vosges aura très probablement remarqué un bâtiment atypique : la Nef. Vestige d'un passé industriel, qui pour se profiler dans le rétroviseur, n'en demeure pas moins l'une des unités de valeur du patrimoine déodatien.

La Nef, cette construction sauvée de la démolition, parce qu'encore capable de s'ouvrir sur d'autres horizons, sans renier son histoire, renaît tel le Phénix. Ce n'est certainement pas Jack Lang, ancien ministre de la Culture invité à assister à la pose d'une très symbolique « Première pierre », de ce qui se profile comme un vaste chantier d'environ un an et demi, qui allait bouder son plaisir de connaitre le devenir cet endroit hors normes. Et, ce n'est pas sans fierté que le maire Christian Pierret exposait les tenants et aboutissants de ce lieu en voie devenir un centre artistique pluridisciplinaire, très certainement unique en son genre en des lieux à la ronde.

P1160772.JPG

D'une superficie totale de 1600 m2, partagés sur deux étages, l'immense bâtiment vitré en de nombreuses ouvertures et jusqu'au toit a profité de l'action de levier engagée par l'EPFL. 420 000 € pour la mise à nu et du désamiantage, l'ensemble demeure sous l'aile de l'EPFL ( Établissement public foncier lorrain ) qui engagera 900 000 € pour de nécessaires aménagements et déboursera encore 600 000 € pour construire un parc paysager tout autour de ce point mythique qui entrera alors dans le bien commun de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges. Région Lorraine, Conseil Général, ministère de la Culture, ANRU ( Agence nationale pour la rénovation urbaine ) apportent leurs appréciables soutiens.

dossier_nef_04.jpg

Viendra là le moment pour le Directeur de l'action culturelle et de la Nef, Géraud Didier, le temps de développer un programme défini par la volonté politique du maire Christian Pierret et son équipe municipale, dont l'adjointe à la Culture Madeleine Fève-Chobaut. « Si notre souci est bien d'ouvrir un chantier en commun avec nos partenaires fidèles, c'est en tant que théâtre pluridisciplinaire, comme laboratoire de projets innovant et comme école de formation à forte dominante musicale, que nous nous y engageons. Il s'agira de profiter du fait que l'espace de l'expérimentation artistique est justement un lieu collectif de transformation et de transmission des valeurs sensibles pour donner lieu au sens figuré, mais aussi pratique du terme à ce changement qui s'opère... » dira Géraud Didier au moment du lancement officiel du projet.

P1160770.JPG

Incontestablement du bel ouvrage qui accueillera en son sein le Centre d'éveil musical ouvert aux amateurs, aux initiatives, aux talents individuels et collectifs. La Nef sera dotée d'un grand plateau de création et de deux studios de répétitions.

_nef_06.jpg

Au-delà des missions actuellement dévolues au CEMOD, elle accueillera des groupes ou associations pour des répétitions, des productions scéniques d'artistes émergents, les résidences d'artistes, l'organisation de manifestations publiques et événements... Des concerts de plus grande envergure, des séances de cinéconcert... Les partenaires, notamment l'Espace Sadoul, engageront la diffusion des productions ou coproductions... Label de qualité artistique, La Nef déodatienne, fabrique des cultures actuelles devrait faire des envieux !

_nef_06 2.jpg

04/05/2012

Bruyères : Michel Colin offre lumières et couleurs à sa ville natale

Ceux qui ont déjà eu l'occasion d'apprécier le talent de Michel Colin ne peuvent que se réjouir. Bruyèrois d'origine ce peintre reconnu a souhaité offrir 24 de ses oeuvres à la ville et à ses habitants. Alain Blangy abordait la carrière de l'artiste lors de la présentation publique de ce don exceptionnel. « On ne présente plus Michel Colin, tant sa renommée le précède ! »

P1160347.JPG

Visiblement, heureux, le maire de Bruyères évoquait les études secondaires et supérieures, faites à Strasbourg et qui conduisirent son hôte vers l'Histoire de l'Art et la formation artistique. « Il a réussi à conjuguer, jusqu'en 1989, deux métiers : celui de peintre et celui d'enseignant en Arts plastiques. Dieu merci, pour notre plus grand bonheur, il continue d'exercer le premier. Quand je dis peintre, je fais un raccourci, car le talent de Michel Colin est polymorphe puisqu'il maitrise de multiples techniques : peintures à l'huile, pastel, gravure, lavis, aquarelle... Même si Michel Colin travaille par de grands thèmes inspirés de ses voyages en Afrique, en Bretagne, à Venise, le thème des Vosges revient toujours comme un refrain... » Comme l'expliquait le premier magistrat, Michel Colin s'est aménagé un atelier à Viménil, où il aime venir passer du temps. De sa petite enfance bruyèroise, l'artiste né le 1er octobre 1934 a conservé des souvenirs, des impressions, un regard qu'il reproduit de son crayon, de son pinceau... 

               P1160358.JPG

Avec la grande modestie qui le caractérise, Michel Colin a dit tout son attachement aux Vosges, et à son petit coin de terre natale.Toujours très actif, l'artiste s'applique actuellement à exprimer des paysages très différents. New York, mais aussi l'univers mystique et religieux l'inspirent.

À présent, les tableaux offerts orneront l'Hôtel de Ville et plusieurs lieux publics, dont le musée Henri-Mathieu. Alain Blangy remerciait encore et au nom de tous le peintre pour ce don d'une inestimable valeur artistique.

19:21 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

17/04/2012

Mais comment font-ils ?

http://www.flixxy.com/worlds-fastest-magician.htm

Des tours prestigitations ahurissants...

19:14 Publié dans Arts, littérature... |  Imprimer |  Facebook | |

01/04/2012

Lépanges sur Vologne : le printemps sur une palette de couleurs

Devenu incontournable sur le calendrier des animations locales, la désormais traditionnelle et toujours très attendue, exposition de peinture de l'association Oh Azar a commencé de rencontrer son public. Le vernissage donnait l'occasion au maire de la commune, André Claudel d'exprimer tout son contentement de recevoir cette animation ouverte gratuitement au public.

P1160007.JPG

Et, au nom de sa municipalité de remercier les participants « Nous savons que ce plaisir est partagé, car ceux-ci sont fidèles à cette manifestation qui honore notre village. C'est en effet depuis 2004 que ce groupe très sympathique est venu pour la première fois afin de nous présenter ses oeuvres. Merci à Marie Bourion, Claude Laurent, Marie Laurent, Annick Pujol et également Jeanne Perret que nous accueillons pour la première fois... »

 

P1160004.JPG 

 

 

 

 -peinture-.gif

 P1160013.JPG

 

  peintre-2.gifP1160014.JPG

Les hôtes du jour, dont le député de circonscription, Gérard Cherpion, le conseiller régional, Daniel Gremillet, le conseiller général honoraire, Michel Langloix, le maire de Fays Yves Bastien, le maire de Bruyères Alain Blangy... appréciaient tous la qualité des oeuvres exposées. Un bonheur savouré tout au long de ce week-end des Rameaux.

P1160016.JPG