Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2009

Brouvelieures : une armée de faucheux à la SVPA

Du côté de la SVPA de Brouvelieures, les animaux à quatre, à deux pattes, ou encore à pas de pattes du tout pour les reptiles, sont légion. Cette fois, la patronne des lieux, Édith Quié a eu la surprise de découvrir une véritable armée de petits animaux à 8 pattes. Pas des monstres (ouf !), mais peut-être pour se protéger de la chaleur, tous bien cachés derrière un volet ! Que l'on en juge sur la photo :

IMG_0557_2.jpg
Après infos, il semble bien qu'il s'agisse là d'opiliones, des bestioles mieux connues sous le nom de « faucheurs » ou « faucheux ». Ils appartiennent à la classe des  arachnides, tout comme les araignées. Tout à fait inoffensifs, les faucheurs ne mordent pas les humains et se nourrissent d'insectes.   

10:31 Publié dans Animaux et coins de nature | Tags : vosges, lorraine, svpa |  Facebook | |  Imprimer | |

25/08/2009

Brouvelieures : le Val des Oiseaux dans la douceur de l'été

La saison estivale se prête aux kermesses et fêtes champêtres. Celle organisée durant tout un week-end par la SVPA possédait un plus, côté coeur. Un supplément d'âme. Peut être celui de la regrettée présidente fondatrice Odette Mas qui aurait célébré l'anniversaire de ses 79 ans ce 26 aout 2009. 

P1230167.JPG

Une ombre, un voile passent sur la stèle fraichement fleurie. Du haut de son éternité, Odette qui s'en est allée est certainement très fière. Le flambeau de son oeuvre au profit des animaux et du refuge du Val des oiseaux est plus que pérenne. La SVPA fait entendre sa voix. L'action conduite par Édith Quié ne manque pas de panache. Avec son équipe, la directrice des lieux tire souvent le diable par queue pour joindre les deux bouts, mais le soutien fédéré par les fidèles amis de la SVPA et donneurs occasionnels permet le bon fonctionnement du site.

P1230176.JPG

Une foultitude d'objets, souvent très beaux provenant de dons et donations permet de proposer un grand bric-à-brac. Peintures, cuivres, étains, cristal, bijoux, poupées de porcelaine, meubles, lustrerie, livres, vaisselle, disques vynile, linge... s'exposent dans la grande salle. Cette fois, les collectionneurs profitaient d'une vente exceptionnelle d'objets militaires allemands issus d'un legs. Pas de quoi choquer, le troisième Reich est entré dans l'histoire comme Napoléon, Attila, ou Jeanne d'Arc.

P1230165.JPG

Tiens là ce sont des voitures de collection, encore rutilantes, elles peuvent être admirées.

P1230168.JPG

 De son côté, Monique est bien embêtée. Un problème pâte à gaufres... tant pis, qu'à cela ne tienne, on va vendre des pots de confitures maison ! Ah ! Voici le stand d'oiseaux nature, ici on propose d'adhérer à la lutte contre la chasse au blaireau telle qu'elle se pratique actuellement.

P1230175.JPG

Un agriculteur n'est pas d'accord, pour lui le blaireau, c'est l'ennemi. La bête à abattre ! La discussion s'engage. Oiseaux-Nature n'est pas à bout d'arguments.

P1230183.JPG

Une famille se promène avec son chien Bart. Lui, c’est un « ancien » du Val des Oiseaux. « Un amour ! » selon ses maîtres. Dans les box, des toutous ont l'air de penser que Bart a bien de la chance. Ils sont plus de 160 chiens à espérer. Et, nom d'un os à ronger, ils n'attendent que leur tour. Rien n'est impossible. Le jour de la fête champêtre, pas question de conclure vite fait des adoptions. Un animal, cela se mérite. Il faudra donc revenir dans la semaine. L'air est doux, les hôtes du Val des oiseaux ne se font pas prier. Il fait bon faire une pause.

P1230178.JPG

P1230201.JPG   P1230179.JPG

 

 

 

 

 

 

 

La grande marguerite de la tombola est aux trois quarts effeuillée.  C'est signe que les gens sont venus nombreux et qu'ils ont acheté des enveloppes.

 P1230189.JPG

 Beaucoup de monde en effet samedi 22 août et dimanche 23 août 2009 est venu faire un tour à la SVPA. Beaucoup de voitures à garer aussi. Samedi, des gendarmes de passage ont tapé sur les doigts d'automobilistes indisciplinés et ont posé des cartons sur les véhicules en stationnement interdit le long de la petite route d'Autrey. De quoi faire râler, mais c'est pour la bonne cause, il faut être prudent.

P1230190.JPG

Souvent accompagnés d'enfants, les visiteurs flânent sous le ciel bleu. Quelques-uns se sont même pris un joli coup d'un soleil toujours ardent. Un peu de pommade adoucissante s'impose.

P1230205.JPG

 Un radio-crochet anime musicalement. Le chamboule tout rencontre son habituel succès. Pan, les boites dégringolent, les enfants rigolent... Le soir tombe doucement, la fête est terminée. Comme toujours, les chiens ont le ventre tout gonflé de biscuits.

P1230212.JPG

Riri, Fifi, Loulou, et Picsou qui ont découvert les joies de l'eau fraîche suivent leur gongotte de mère. Adorable spectacle que ces oies tellement nature. Demain sera un autre jour, le problème des chats qui déferlent sur le refuge n'est pas résolu. Il va falloir s'occuper d'un élevage intolérable en appartement. Mais, aujourd'hui, on souffle. Le bonheur est sur le Val des Oiseaux.

21/07/2009

SVPA, Brouvelieures : sourire

IMG_0467.jpg

Du coté du refuge des oiseaux à Brouvelieures, des moments difficiles, mais aussi des sourires, voici Gertrude la maman oie, et ses rejetons agés de tout juste une semaine : Riri, Fifi, Loulou, et Picsou. :-) Coin-coin !

08:58 Publié dans Animaux et coins de nature | Tags : vosges, lorraine, svpa |  Facebook | |  Imprimer | |

19/07/2009

Vosges : chienne brulée vive, appel à témoin

En pareils cas, il ne faut pas avoir peur des mots. Il s'agit d'un véritable crime, ignoble crapuleux, sadique, et gratuit. Il faut savoir que les photos ne peuvent pas être publiées tellement elles sont atroces. 
Mercredi 15 juillet 2009, la police municipale de Rambervillers avisait la SVPA avoir découvert le cadavre calciné d'un chien. La bête avait ensuite été enterrée par les employés communaux. La SVPA leur demandait alors de le déterrer et dépêchait sur place une animalière le récupérer.
Au retour à Brouvelieures, l'horreur ! La directrice des lieux, Édith Quié et les gens de la SVPA qui sont pourtant blindés par toutes sortes de méfaits envers les animaux atteignaient là un nouveau degré de l'abjection humaine ! Emballée dans un sac à moitié consumé, une chienne AM.Staff présentait une oreille coupée (tatouée sans aucun doute), un sac de congélation passé autour du museau, un câble électrique par dessus en guise de muselière, les pattes également liées par ce même câble. Le ou les auteurs de ces cruautés ont également tenté de brûler l'animal. L'autopsie demandée démontre qu'elle était encore vivante à ce moment-là... Prévenue, la brigade de gendarmerie de Brouvelieures s'est déplacée, puis celle de Saint-Dié les a rejoints.
Révoltée par un acte aussi dégueu..... e, Édith Quié s'interroge « Nous étions tous choqués par tant de sauvagerie, pourquoi ? Quoique cette chienne ait fait, était-ce une raison pour se venger de cette manière ? Et si l'on voulait s'en « débarrasser » n'y avait-il pas d'autres moyens ? SPA, Vétérinaires ou tout simplement abandon sur la voie publique. Mais, le tatouage aurait permis de les retrouver. Dans ce cas, c'eût été facile de ne pas la reprendre et de nous la confier. Après le chien tué à l'arme blanche, voilà la staff calcinée. Bravo les Vosges ! »
Au vu de ces faits on constate encore que ces chiens de catégorie 1 ou 2 qui sont sur la sellette, et qui ont mauvaise réputation sont eux sont souvent plus mal lotis dans le genre. Contraintes obligatoires pour ne pas mettre ces pauvres bêtes hors la loi, maltraitance en tout genre, abandons, euthanasie... Ces pauvres animaux payent le prix de l'inconstance, de l'inconscience, voire de la perversité de leurs maîtres. 
La SVPA a bien entendu déposé plainte. Un appel à témoin est lancé. Car pense Édith Quié et elle n'est pas la seule « Quand on est capable de faire des horreurs pareilles, on est capable de tout ! »

18:16 Publié dans Faits divers | Tags : vosges, lorraine, svpa |  Facebook | |  Imprimer | |

Brouvelieures : Birka attend ses maîtres

Retrouvée
Logo SPA.jpgSamedi 18 juillet 2009, une jolie chienne croisé labrador - terre neuve a été trouvée à Lépanges sur Vologne. Cette bête est pucée et répond au nom de Birka. Ses propriétaires sont répertoriés au fichier central comme domiciliés à Champlan dans le 91. Birka attend donc ses maîtres au refuge du Val des oiseaux à Brouvelieures. Tél. 03.29.50.21.32

13:13 Publié dans Animaux et coins de nature | Tags : vosges, svpa, lorraine |  Facebook | |  Imprimer | |

02/05/2009

Brouvelieures : la SVPA au quotidien

 

Samedi 25 avril 2009, à Brouvelieures, l'assemblée générale de la Société vosgienne protectrice des animaux bat son plein. Dans son rapport moral Édith Quié exprime toutes les difficultés rencontrées pour soutenir la cause mise en oeuvre (1960-2002) par présidente- fondatrice Odette Mas.

P1170200.JPG

« Chaque année voit défiler des centaines d'animaux abandonnés. Parmi eux de très vieux, foutus dehors, mais également des malades. Les maîtres " oublient " de nous dire que leur chien ou leur chat sont en traitement, ou souffrent de graves et douloureuses pathologies... » Parfois, pas toujours, car il en est qui trichent, des gens âgés se résignent la mort dans l'âme à se séparer de leurs compagnons. Tellement vrai qu'au même moment la porte du refuge s'est ouverte pour une personne qui vient là abandonner un petit chien noir. La pauvre bête qui ignore peut être encore le mauvais tour que lui jouent ceux qui ne veulent plus d'elle, souffre de cécité... « Au refuge, et quoi qu'en pensent les mauvaises langues, on meurt aussi de vieillesse. Ceux qui ont marqué leur passage au refuge, et qui ont partagé leurs dernières années d'existence avec nous laissent un grand vide dans notre maison et trouvent désormais la sérénité dans notre cimetière, le jardin du souvenir. Nous sommes confrontés quotidiennement à la violence des abandons, à des maltraitances lorsque l'animal sert de défouloir et de jeux pervers, à la l’acheté à la couardise de certains propriétaires. Comment ne pas être scandalisé lorsque nous arrivent des chiens qui ne ressemblent plus à rien, tant leur toison et la crasse les empêchent de marcher correctement et de voir, sans oublier toutes les parties enflammées . Nous devons traiter tous ces cas avec beaucoup de sang-froid, de psychologie parfois. Les menaces verbales ne sont pas rares... » dira notamment encore la directrice du Val des oiseaux. Avant d'ajouter « Il y aura toujours un chien malheureux quelque part qui nous empêche d'être heureux »

P1170196.JPG

Dommage que les participants des assises annuelles ne furent pas très nombreux. Car en suivant l'exposé de la présidente départementale Claude Mireux, il était encore possible de se rendre mieux compte du déroulement de l'année associative. De gros travaux ont été effectués en 2008. On cite entre autres l'achèvement de la restauration de la grosse maison, sise le long du chemin, pour deux locations. L'élagage et la coupe en 2009 d'arbres devenus dangereux. Suite à catastrophe de février 2008, il a fallu créer de nouveaux locaux pour reconstruire la chatterie. Un chenil de nuit destiné à recevoir les animaux abandonnés de nuit devant le refuge a été construit. Des portails de séparation sur les côtés du hall d'accueil ont été mis en place. Une allée a également été aménagée. La réfection des enclos, avec murettes et pose de grillages, une clôture de séparation pour la chatterie extérieure, la rénovation totale de la partie électricité et pose de convecteurs électriques à la nouvelle chatterie, de la maçonnerie dans l'ancien château, la remise en état de l'accès côté hall d'accueil sont en cours, ou prévus à court terme. Des stores à remplacer, ou à mettre en place pour les animaux, le chemin d'accès au refuge et la pose d'enrobé jusqu'aux cuisines des animaux, des abris et le sol à refaire dans certains enclos... et plein d'autres projets sont sous le coude. Comme en 2008, des manifestations viendront ponctuer les mois. La choucroute du 5 avril et la marche « 4 pattes » ont remporté un joli succès. Déjà, on pense à la kermesse des 22 et 23 août au refuge, à la fête des animaux en octobre... Plusieurs réunions associatives mobiliseront également les responsables de la SVPA. Parmi les questions diverses, la campagne de stérilisation des chats errants fonctionne. Par rapport à 2008, les stérilisations de chats capturés puis relâchés sur leur site sont à la hausse. Alors que la réunion se terminait, un homme et un jeune garçon sonnaient à l'entrée. Un bon gros chien était venu du côté de Bois de Champ taper de la truffe à leur porte. Le tatouage a permis de l'identifier. Paco a très vite retrouvé la chaleur de son foyer. Les jours se suivent. Voilà que le lendemain de l'assemblée générale, un chien était signalé découvert attaché à un arbre sur la zone de trial de la forêt de Barbey-Seroux.

P1170385.JPG

Recueilli chez des villageois compatissants, le chien prenait un peu de repos avant d'être conduit au refuge. Son identification encore en cours devrait très certainement aboutir. Peut être aussi que ce pauvre animal agé de 7 ans sera bientôt adopté...

20:26 Publié dans Animaux et coins de nature | Tags : vosges, lorraine, svpa |  Facebook | |  Imprimer | |

06/04/2009

Brouvelieures : chèvres trouvées !

Chiens, chats trouvés sont légion. Plus rare, ce lundi 6 avril 2009 c'est un troupeau de chèvres qui vient d'être récupéré par les les pompiers de Corcieux. Et, même si Édith Quié la patronne de la SVPA de Brouvelieures en a déjà vu de l'autre, l'arrivée au refuge du camion des sapeurs-pompiers conduisant 5 chèvres naines, capturés ce matin au lieu dit " La Chamelle" les Arrentès de Corcieux n'a pas manqué de surprendre. Pour la petite histoire, un berger a prêté main-forte aux pompiers avec l'aide son chien. Il s'agissait de parvenir à les capturer, car les pauvres bêtes étaient complétement affolées.

IMG_0307.jpg

Les voilà dans le camion des pompiers, à leur arrivée, pattes ligotées le temps du transport. Un position certes inconfortable, mais question de sécurité.

IMG_0308.jpg
Une fois déchargées, à l'intérieur de l'écurie, Édith Quié les parquait dans une stalle de l'un des chevaux de Val des Oiseaux. Les chèvres toutes stressées retrouvaient leur calme et reprenaient leurs esprits. Seules deux d'entre elles portaient un collier tissu. Aucune de ces chèvres n’est bouclée. Ce qui est regrettable car cela aurait permis de remonter à l'éleveur.

S'adresser à la SVPA à Brouvelieures : 03.29.50.21.32

11:47 Publié dans Animaux et coins de nature | Tags : vosges, lorraine, svpa |  Facebook | |  Imprimer | |