Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2011

Bruyères : le cours de l'amitié, une valeur sûre !

Des commémorations et une inauguration ont marqué le week-end des 22 et 23 octobre 2011 l'anniversaire de la Libération du secteur de l'Avison et de Bruyères. 

Soixante-sept ans après le véritable acte de foi que fut l'engagement au combat du 100-442e, un régiment dont ils furent des hommes sans reproches, trois soldats américains d'origine japonaise et la veuve d'un vétéran ont refait le déplacement jusqu'en France pour se mêler à la population vosgienne à l'occasion de l'anniversaire de la Libération.

 

bruyères,honolulu,hawaï,vielsalm

Des hôtes respectables, les vétérans et une veuve d'un ancien combattant.

 

Samedi à Biffontaine, autre haut lieu de l'Histoire, puis à Bruyères dimanche, les cérémonies commémoratives rendaient hommage aux libérateurs. Après l'office religieux, au coeur de la forêt de l'Helledraye, face au mémorial inauguré en octobre 1947, officiels, porte-drapeaux, musiciens, pompiers, enfants de la société Espérance, Bruyèrois, habitants des environs, amis... ne pouvaient que s'incliner devant la Garde au drapeau du 100-442e Régiment de combat des États-Unis venue spécialement d'Hawaï pour participer aux commémorations. Ce drapeau, soulignait avec émotion le maire, était présent, lors de ces terribles batailles dont l'intensité des souffrances dépasse très certainement nos imaginations.

 

 

Cliquez dans un angle de l'album

 

Le 100-442e a constitué une des unités les plus décorées de la Seconde Guerre mondiale. Ses soldats démontrant leur ardent patriotisme et leurs considérables qualités humaines. Dimanche matin sur l'Helledraye, la sonnerie aux morts jouée par un trompette caché dans le bois, là même où les vétérans et leurs compagnons endurèrent les limites l'existence, semblait avoir emprise sur le temps qui s'écoule. C'était il y a longtemps, c'était hier... 

Les commémorations se poursuivaient au centre-ville. Sur l'esplanade du Souvenir, même recueillement. Le cortège prenait ensuite la direction de la salle des fêtes dont le rez-de-chaussée vient d'être agréablement restructuré et rénové. Et, où une exposition de photographies anciennes attendait le public en apportant sa part d'intérêt.

 

bruyères,honolulu,hawaï,vielsalm

Pierre Bonafos, président national de l'association Franco-Américaine et du Souvenir Américain en France à remis au maire, Alain Blangy, un diplôme et une médaille d'or.

 

« Notre gratitude et notre respect leur sont acquis et j'aurai une pensée particulière pour tous les combattants de la liberté qui ne sont plus ou qui n'ont pas pu être parmi nous en ce jour mémorable » dira le maire. « Mais avec la liberté, la paix et un coup d'arrêt au nazisme et à son cortège de barbarie, ils nous ont apporté une amitié qui vivra longtemps à travers les terres et les océans, de génération et génération. » Ajoutait Alain Blangy avant, et cela en présence de nombreux invités, dont le Consul général des États-Unis, Evan Reade, de remettre une médaille de la ville à Mme Miyasato, veuve d'un vétéran, et à Mrs Honda, Tsuda et Nakahira. En gage d'amitié, le général Robert Lee, le major Keith Horikawa, le sergent-major Dean Shackles et Susan Uyemura, hôtes du jour, recevaient une image  d'Épinal numérotée évoquant la Ville de Bruyères .

Le Cours de l'Amitié

Plus festif, l'après-midi fut réservé à célébrer le cinquantenaire d'une chaine sans faille. Les soldats d'origine japonaise ayant voulu montrer leur farouche volonté d'accéder à la nationalité américaine, Hawaï devint le 50e état américain. La cité de Bruyères avait été préservée d'une destruction totale. Des anciens combattants revinrent quelques fois en pèlerinage sur ce champ de bataille dont les survivants portent les stigmates dans leurs corps et jusque dans leurs âmes. Un jour, Wilbert Sandy Holck (ayant participé à 19 ans à la libération de la ville) et Gérard Deschaseaux évoquèrent l'idée d'un jumelage entre Honolulu et la cité de l'Avison. Vaste entreprise ! Le serment de jumelage entre Honolulu et Bruyères fut scellé le 15 octobre 1961 par M. Blaisdell, Major City and Coutry of Honololu et M. Drahon, alors maire de Bruyères.

L'indéniable succès de l'aménagement tout récent du secteur « La Ville » a offert l'opportunité de découvrir une plaque qui baptise cet espace du nom « Cours de l'Amitié ». Alain Blangy évoquait cette réalisation dont il fut question durant des décennies. « D'autres ont échoué là où nous avons réussi à force de patience, de réflexion, de concertations, de pragmatisme et de respect mutuel ». Légitime fierté, pour le premier magistrat qui a su fédérer là un climat de confiance paisible et fertile. 

Le maire expliquait encore qu'aux cours de discutions avec Martial Hilaire, président bruyèrois de l'association du Chemin de la Paix et de la Liberté, en vue de donner un nom à ce lieu de vie proche des écoles, l'idée est née d'associer Honolulu, mais tout naturellement aussi Vielsalm en Belgique, jumelée à Bruyères depuis 52 ans. Il fut choisi d'ériger un monument. L'ouvrage fut confié à Mrs Pollet et Beaugeard, aidés pour ce faire des services techniques de la ville. Trois pieds, comme trois villes jumelées, trois faces sur lesquelles est reproduit un tableau réalisé par le Bruyèrois, Jean-Michel Greber.

 

bruyères,honolulu,hawaï,vielsalm

Gilberte Hilaire, présidente de l'association d'amitié avec Vielsalm et Ludovic Durain, adjoint au maire de Bruyères montrent les serments renouvelés de jumelage.

 

À deux pas des établissements scolaires, sur le Cours de l'Amitié, l'oeuvre porte la mention « Trois pays, trois amours, un seul lien : l'Amitié » à méditer sans modération !

 

bruyères,honolulu,hawaï,vielsalm

 

02/08/2009

Bruyères-Vielsalm cueillent la myrtille !

Le 14 juillet 2009, une délégation belge rendait visite aux Bruyèrois. Tous ensemble célébraient alors le 50e anniversaire du serment de jumelage. (Voir l'article dans les archives et l'album des photos ). Le 21 juillet, jour de fête nationale belge, à leur tour des bruyèrois, élus locaux et simples citoyens pliaient bagages pour retrouver en Belgique les amis de Vielsalm.
C'était l'occasion pour cette joyeuse bande partie en bus d'assister à la fête des brimbelles, version Vielsalm.
 Un délire dont chacun s'est régalé et dont il reste les images maintenant regroupées dans un nouvel album.
 Cliquez dans un angle de l'album et retrouvez les photos en diaporama en consultant l'album Bruyères-Vielsalm, colonne de droite. 
Et le son, ici on entend le bourgmestre Elie Deblire faire son discours.
 
podcast
et des coupures de presse
 
Fête des Myrtilles 21 Juillet 2009- Avenir Luxembourg 22.07.09.jpg
Pour lire le texte, enregistrez la photo et agrandissez.   
Remerciements pour toutes ces photos et documents à Philippe Lamy, Bruno Ferrazzi, à Marie-Thérèse, à un vieux grigou qui se reconnaitra, et à toutes les personnes qui pourraient être oubliées et qui ont transmis des photos.

 

23:14 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

11/07/2009

Bruyères-Vielsalm : des nouvelles rassurantes

Le directeur de la Concordia,  Raymond Lemaire a communiqué des nouvelles rassurantes. Gabriel Melchior vient bien d'être rapatrié vers la Belgique. Le musicien blessé à Bruyères après une chute devra rester le plus tranquille possible pendant 5 semaines et sera obligé de porter un corset. A priori, son état n'inspire plus d'inquiétudes trop graves. Tout le monde lui souhaite encore un bon rétablissement. En attendant de retrouver le 21 juillet à Vielsalm à l'occasion du déplacement des Bruyèrois pour la fête nationale belge. étoile.jpg

09:51 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

10/07/2009

Bruyères - Vielsalm : prompts rétablissements

Le 50e anniversaire du jumelage donnait l'occasion de retrouver le bourgmestre Élie Deblire encore en convalescence après un terrible accident de la circulation survenu en septembre dernier. Au nom de tous ses concitoyens, le maire de Bruyères Alain Blangy souhaitait au mayeur belge une totale guérison. Les journées festives des noces d'or entre les deux villes amies étaient cependant assombries par un accident quelques minutes avant le départ des autobus. Le concert venait juste de se terminer lorsque l'un des musiciens fit une chute sur la place Stanislas. On pensait que le pauvre homme allait s'en tirer avec quelques contusions et une bosse à la tête, mais c'était plus grave.  Avant de prendre le chemin du retour, Gabriel Melchior fit savoir qu'il se sentait mal. Des pompiers présents, puis l'ambulance du centre de secours bruyèrois prirent en charge le blessé. Son état justifia alors un transport vers l'hôpital d'Epinal. Sur place, les médecins estimèrent que la gravité de l'état du saxophoniste salmien exigeait une évacuation en hélicoptère vers Nancy. Le diagnostic confirma les craintes. M. Melchior présentait une vertèbre fracturée. Des soins appropriés étaient alors immédiatement dispensés. On sait que le directeur de la Concordia, Raymond Lemaire passa plusieurs heures sans sommeil, prenant en temps réel des nouvelles de son musicien. Les Bruyèrois qui pour la plupart n'ont pas eu connaissance immédiatement de cet accident en sont tous totalement désolés. Selon les dernières informations reçues de Vielsalm, le musicien qui n'a pas subi d'opération devrait être rapatrié en ambulance ces jours-ci. Tout le monde souhaite un prompt rétablissement à Gabriel Melchior. Et espèrent le retrouver bientôt entièrement guéri.

17:07 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Bruyères : encore quelques photos du cinquantième anniversaire du jumelage

P1200446.JPG

P1200593.JPGP1200627.JPG
Une initiative sympa, sur les rues principales quelques commerçants avaient décoré les vitrines de leur magasin en s'inspirant du thème du 50e anniversaire du jumelage avec Viesalm 
P1200644.JPG
P1200598.JPGP1200609.JPGP1200612.JPGP1200463.JPG
jumelage 1.JPG
Sortie de messe pour les judokas bruyèrois en tenue 
P1200594.JPG
Partie de pétanque entre gens de Vielsam et gens de Bruyères
P1200622.JPG
P1200589.JPGP1200363.JPG 
 
P1200605.JPGP1200456.JPG
Clin d'objectif : Adeline les bras croisés !
P1200501.JPGP1200431.JPG
P1200617.JPG
P1200512.JPGP1200421.JPG
P1030736.JPG
Et, brimbelle sur le beignet, notre Gilberte a été surprise deux fois en quelques semaines en train de ... manger !!!   

08:51 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

07/07/2009

Bruyères-Vielsalm : c'est de l'or !

Salmiens et Bruyèrois se faisaient une joie de célébrer l'événement en ce jour cinq juillet de l'an deux mille neuf. Oyez, les noces d'or du jumelage entre la ville française de Bruyères en Vosges et celle de Vielsalm en Belgique resteront dans les annales d'une histoire officiellement débutée le cinq juillet mille neuf cent cinquante-neuf ! C'est donc pile-poil cinquante ans après jour pour jour, la ratification du traité d'amitié entre les deux cités par MM Bodson, bourgmestre de Vielsalm, et Drahon, maire de Bruyères que leurs successeurs s'engageaient dignement sur un même chemin. Un tel anniversaire valait bien tout un week-end à festoyer. Ce fut le cas, et l'on peut faire confiance aux amis belges pour ne pas lâcher d'un pouce les réjouissances. La délégation arrivée en bus dès samedi matin ( quelques-uns avaient pris un peu d'avance en débarquant la veille et même avant) était donc fin prête pour se régaler de la musique servie en soirée par l'orchestre alsacien de Mrs Friess pour une fête de la bière musicalement fort réussie. Ceux qui se couchèrent au petit matin eurent probablement besoin de se secouer avant de repartir au petit trot pour cette fois participer à un bel office religieux illustré par les fanfares de la Concordia et de Bruyères. La messe terminée, la foule des grands jours se rassemblait devant l'Hôtel de Ville pour former un défilé haut en couleur, cela notamment grâce à la présence des associations locales et Belges en tenues.

P1200412.JPG

 Il s'agissait de rejoindre la place Stanislas.

P1200416.JPG
L'Espérance, le judo-club, les pompiers, la pétanque, l'ATA, la confrérie de la tourte à la pomme de terre...
P1200426.JPGP1200436.JPG
  

 

P1200503.JPG
P1200427.JPGP1200439.JPG
   P1200450.JPG
P1200441.JPG

 Sur le kiosque, le renouvellement du serment de jumelage allait être prononcé et signé par le bourgmestre de Vielsalm Élie Debire et le maire de Bruyères Alain Blangy. Le premier magistrat de la cité de l'Avison, saluait l'ensemble de ses hôtes, dont le conseiller général Michel Langloix, la présidente de l'association Vielsalm-Bruyères, Ghislaine Huberty-Raskin, son homologue Gilberte Hilaire, le président de la communauté de communes de Vallée de Vologne, André Claudel, le président de la Concordia, fanfare de Salmchateau, Raymond Lemaire et ses musiciens, le président du comité des fêtes de Vielsalm Armand Cougnet, le président des « Macralles du val de Salm » Christian Charlier, l'ancien bourgmestre de Vielsalm Jacques Gennen et évidement tous les visiteurs Belges. Une pensée particulière et affectueuse allait à Marcel Remacle, grand ami de Bruyères, que personne n'oublie, qui a tant fait pour le jumelage, et dont l'état de santé interdit un déplacement. 

P1200447.JPG

« Ce jumelage consacre des similitudes de langue, d'environnement paysager, d'histoire et d'affinités. Son trait d'union fut tiré lors de la fête des myrtilles de 1958, sous l'impulsion du syndicat d'initiative de Bruyères, présidé à l'époque par M. Wachenthaler. Depuis des Salmiens et des Bruyèrois se rencontrent régulièrement, ici ou là-bas en Belgique... » dira Alain Blangy, visiblement heureux de ce rapprochement encore renforcé par la camaraderie développée entre des associations de Bruyères et Vielsalm. Le maire saisissait l'occasion de remercier le Cercle d'animations bruyèrois et les bénévoles qui ont permis la réussite de cet anniversaire. À son tour, Élie Deblire, qui relève d'un terrible accident de la route, et dont on se réjouit de le savoir en meilleure forme, exprimait un sentiment de fraternité, de respect et d'amitié. Ciment de davantage de compréhension et d'amour entre les peuples.

P1200498.JPG
Distribution de cadeaux. Le bourgmestre a reçu une image d'Epinal représentant Bruyères.

 On sait que tout ou presque en France finit autour de la table. On traquait avec l'apéro, puis le déjeuner était partagé avec beaucoup de bonne humeur sous le grand chapiteau.

P1200631.JPG

 Des jeux de pétanque et autres sports profitaient encore à l'ambiance. C'est finalement Vielsalm qui remportait la coupe.

P1200603.JPG

P1200607.JPGQuant à la prestation des deux fanfares regroupées, c'est bien simple, de l'avis général, ce fut un vrai régal !

Ici sur la photo à gauche, Raymond Lemaire.

P1200448.JPG

Déjà, il fallait bien se séparer. Seule la distance éloigne Bruyères de Vielsalm. Mais les habitants des deux cités ont fait depuis longtemps mentir le dicton qui prétend « loin des yeux, loin du coeur ».

P1200636.JPG

Dans le cas présent, les kilomètres ne sont que les maillons d'une chaîne d'amitié en or. 

P1200640.JPG

Cet or dont les carats ne se calculent pas, puisqu'ils viennent du coeur.

07:04 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

06/07/2009

Bruyères-Vielsalm : le texte du serment de jumelage renouvelé

Ce week-end des 4 et 5 juillet 2009 restera marqué d'une pierre blanche pour Vielsalm en Belgique et Bruyères en Vosges. Les deux villes amies renouvelaient officiellement et jour pour jour le cinquantième anniversaire d'un jumelage sans faille.
Lecture du texte commune par le bourgmestre Elie Deblire et le maire de Bruyères, Alain Blangy .JPG

 

Ville de Bruyères    Ville de Vielsalm ( Province du Luxembourg)

                                                                                                                                                       SERMENT  DE  JUMELAGE

 

  En ce cinq juillet deux mille neuf à Bruyères à l’occasion du cinquantième anniversaire du jumelage entre nos deux cités,

 

Nous Elie Deblire, Bourgmestre de la Ville de Vielsalm (Belgique)

et Alain  Blangy, Maire de la Ville de Bruyères (Vosges) France

renouvellent le serment signé le cinq juillet mille neuf cent cinquante-neuf entre

 

le Docteur Bodson, Bourgmestre de la Ville de Vielsalm (Belgique)

et René Drahon, Maire de la Ville de Bruyères (Vosges) France

 

Librement désignés par le suffrage de nos concitoyens, Certains de répondre aux aspirations profondes et aux besoins réels de nos populations, Sachant que la civilisation occidentale a trouvé son berceau dans nos anciennes « communes » et que l’esprit de liberté s’est d’abord  inscrit dans les franchises qu’elles surent conquérir, Considérant que l’œuvre de l’histoire doit se poursuivre dans un monde élargi, mais que ce monde ne sera vraiment humain que dans la mesure où les hommes vivront libres dans des cités libres,

 

EN CE JOUR, NOUS PRENONS

L’ENGAGEMENT SOLENNEL

 

- de maintenir les liens permanents entre les municipalités de nos communes, de favoriser en tous domaines les échanges entre leurs habitants pour développer, par une meilleure compréhension mutuelle, le sentiment vivant de la fraternité européenne,

- de conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens au succès de cette nécessaire entreprise de paix et de prospérité :

L’UNITE EUROPEENNE  

 

 Bruyères, le Cinq Juillet deux mille neuf

 

        Le Maire de Bruyères           Le Bourgmestre

                                                            de Vielsalm

Signature du serment renouvellé.JPGP1200520.JPG
Elie Deblire et Alain Blangy ont ratifié le document officiel.
~~~~~~~~
P1200450.JPG
Sur la photo ci dessous les deux élus. A gauche, sur la photo, Gilberte Hilaire, présidente bruyèroise de l'amicale Bruyères-Vielsalm et à droite Ghislaine Huberty-Raskin de l'association Vielsalm-Bruyères.  
P1200525.JPG

08:21 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

29/06/2009

Bruyères : 50ème anniversaire du jumelage avec Vielsalm

Le cinquantième anniversaire du jumelage Bruyères - Vielsalm sera célébré les 4 et 5 juillet 2009.

Le week-end prochain donnera donc l'occasion de fêter les noces d'or des deux villes amies.

Le programme sera le suivant :

Samedi 4 juillet 2009 à partir de 20 h 30 : fête de la bière sous chapiteau place Stanislas animée par l'orchestre alsacien de M. Friess. Uniquement sur réservation en mairie de Bruyères. Entrée 15 € avec l'assiette de cochonnailles et frites.

Dimanche 5 juillet 2009 :  à 10 h en l'église paroissiale l'office religieux sera illustré par les fanfares dont celle de la Concordia de Salmchâteau. À 11 h, mise en place du défilé devant l'Hôtel de Ville où les formations musicales et les associations se rassembleront pour un défilé haut en couleur. À 11 h 30, renouvellement du jumelage par Mrs Blangy et Deblire sur la place Stanislas. Là même où fut prononcé le 1er serment en 1959.  L'apéritif sera ensuite servi en musique grâce aux fanfares. Le déjeuner sera ensuite partagé sous le chapiteau ( 15 € uniquement sur réservation en mairie).

À partir de 15 h, jeux divers sur la place, proposés par les associations locales ( Pétanque, Espérance, Jeunes-Sapeurs-Pompiers, Sapeurs Pompiers, ATA, SMB... ). Selon la volonté des associations participantes et par difficulté de mise en place, il ne s'agira pas là d'un challenge « inter société », les jeux seront libres. Durant l'après midi, concert des fanfares. Les amis Belges seront logés en grande partie à la colonie de Belmont sur Buttant. Les personnes qui souhaitent accueillir des hôtes peuvent se faire connaitre en mairie. Les associations, les bénévoles et toute la population sont invités à participer aux manifestations de ce 50e anniversaire.  

20:05 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

11/06/2009

Bruyères - Vielsalm : bientôt les noces d'or

Présidents d'associations et élus locaux se retrouvaient lundi 8 juin 2009 au relais de la cité pour élaborer la trame du programme du 50e anniversaire du jumelage avec Vielsalm en Belgique.

P1190259.JPG

Tout le monde se réjouit par avance d'accueillir au pied de l'Avison une délégation belge dont l'arrivée est annoncée pour les 4 et 5 juillet 2009. Déjà, de nombreuses manifestations festives se préparent. Le samedi 4 juillet, une grande fête de la bière sera animée sur la place Stanislas par l'orchestre alsacien Guy et Robert Friess. Il sera alors possible de se régaler de cochonnailles et de frites. Entrée 15 €, assiette garnie comprise. Après cette soirée de joyeux délire, le dimanche 5 juillet sera déclaré officiellement jour anniversaire. À 9 h 30 en l'église paroissiale l'office religieux sera illustré par les fanfares. À 11 h, mise en place du défilé devant l'Hôtel de Ville où les formations musicales et les associations se rassembleront pour un défilé haut en couleur. À 11 h 30, renouvellement du jumelage sur la place Stanislas. Là même où fut prononcé le 1er serment en 1959. L'apéritif sera ensuite servi en musique grâce aux fanfares. Le déjeuner sera ensuite partagé sous le chapiteau ( 15 € uniquement sur réservation en mairie). Histoire de bien digérer, des jeux récréatifs pour petits et grands seront proposés. Ce ne sont là que les grandes lignes, car les Bruyèreois veulent articuler une organisation digne de l'événement. Le programme définitif devrait bientôt être publié.

Gilberte.JPG Mais, il est certain que de la bonne humeur et des surprises sympas seront de ces journées anniversaire des noces d'or. Beaucoup ont également retenu la date du 21 juillet 2009 pour se rendre à Vielsalm participer à la Fête Nationale Belge. Renseignements et inscriptions auprès de la présidente de l'association du jumelage Bruyères - Vielsam, Gilberte Hilaire.

 

59-09.jpg
En attendant toutes ces réjouissances, voici la carte postale spécialement éditée pour le 50e anniversaire du jumelage.

07:35 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

01/06/2009

Vielsalm prépare le 50 ème anniversaire

SalmInfo-Jumelage .jpg
Pour mieux lire le texte, enregistrez la photo et agrandissez l'image.

10:03 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

All the posts