Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2012

Vosges : Nouvel An à Taizé

P1040924.JPGComme chaque année, la communauté de Taizé et une grande ville européenne organisent les Rencontres Européennes de Taizé.
Cette année, ce sera à Rome du 28 décembre 2012 au 2 janvier 2013. Ce sont 5 jours de prières façon Taizé, de rencontres, d’échanges, de découverte d’un pays, d’une culture.... 5 jours qui permettent de faire une pause en cette fin d’année et de passer le cap de la nouvelle année d’une manière originale.

Une coordination pour les Vosges est mise en place pour participer à cet événement. Pour davantage de renseignements : 

http://www.catholique-vosges.fr/rencontres-europeennes-de-taize-a-rome-pour,4191

08:24 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

07/08/2012

Diocèse : Église dans les Vosges, revue diocésaine

Église dans les Vosges, le mensuel d’information du diocèse,
Le témoin d’une Eglise qui avance !

Son objectif consiste en une meilleure circulation de l’information entre les acteurs du diocèse et fructifier les débats qui préoccupent nos contemporains.

Tous les mois dans votre boite aux lettres, recevez des nouvelles du diocèse, un grand débat, un texte "repère", et pleins d’autres bonnes nouvelles encore.

Une bonne idée cadeau !

Abonnement : 20 €/an (11 numéros)

Abonnez-vous immédiatement !

Depuis cette nouvelle formule initiée en septembre, de nouveaux abonnés nous ont rejoints. Il est important que les acteurs de l’Église dans les Vosges dispose d’un outil de liaison au service de l’annonce de l’Évangile.

Au quotidien, dans votre engagement auprès des jeunes, des communautés chrétiennes, dans nos mouvements et services d’Église, il est précieux d’avancer au même rythme en partageant les mêmes attentions pastorales. Pour que ce journal soit réellement accessible, l’abonnement a baissé. Il est passé de 42 € à 20 €.

Nous avons également mis en place une formule très avantageuse pour un envoi groupé. Il s’adresse tout particulièrement aux paroisses et mouvements. Nous vous proposons de recevoir 10 exemplaires de notre journal, chaque mois (sauf en août). Dans une paroisse, par exemple, il n’est pas inutile que tous les membres de l’équipe d’animation pastorale soient informés.

L’abonnement

L’abonnement débute en janvier mais il vous est possible de nous rejoindre en cours d’année si vous ne désirez pas attendre le mois de janvier suivant.

Par exemple : nous sommes le 18 juin et je souhaite m’abonner dès le mois de juillet.
— Je transmets nom, prénom, adresse complète avec code postale et ville par mail à communication@catholique-vosges.fr ou par courrier au Service Communication
— Je règle pour les mois restants (chèque à l’ordre "Association Diocésaine") : avec mon règlement jusqu’à la fin de l’année soit : 5 x 2 = 10€ si je veux un exemplaire dès juillet (5 étant le nombre de mois restant : juillet, - il n’y a pas de numéro en août- septembre, octobre, novembre et décembre / 2 étant le prix au numéro).
— Je reçois mes exemplaires dès juillet.

Où envoyer le règlement ?
Service Communication
Maison diocésaine
29 rue François de Neufchâteau
88000 Épinal

Abonnez-vous maintenant !

08:42 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

29/06/2012

Bruyères, paroisse : Notre Dame de l'Avison rassemble !

Bonne idée que celle proposée par la paroisse Notre du Pays de l'Avison d'inviter à une journée d'amitié. L'initiative a trouvé un bel écho. 

 

P1040143 b.jpg

 

Pas moins de 120 à 150 paroissiens assistaient en l'église de Belmont sur Buttant à l'office religieux. Venait ensuite le temps de la détente, quatre-vingts convives partageaient un repas servi à la salle intercommunale, sise à deux pas de l'église.

P1040144 b.jpg

 

P1040158 b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

P1040174 b.jpg

 

L'après-midi était occupé au divertissement. Chacun repartait avec un sentiment d'avoir vécu là un bon moment d'amitié.

20:01 Publié dans Religion, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

15/06/2012

Bruyères : Communier pour la première fois

Communier pour la première fois, voilà une journée dont les enfants du catéchisme se souviendront durant toute leur vie.

DSC01377 b.jpg

Un moment précieux partagé en l'église paroissiale Notre Dame de l'Assomption par près d'une vingtaine de garçonnets et fillettes entourés de leurs familles et amis.

11:55 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

21/05/2012

Bruyères : communions en paroisse

Une douzaine d'enfants bruyèrois et de villages environnants vivaient dimanche 20 mai un moment fort de leur vie religieuse. Il s'agissait pour ces garçons et filles de réaliser un acte de foi important en communion solennellement en l'église Notre Dame de l'Assomption à Bruyères.

P1160727.JPG

L'office religieux servi par l'abbé François Bresson donnait l'occasion à parents et amis des communiants de mesurer tout l'engagement célébré. La messe terminée, les jeunes et leurs familles allaient chacun de leur coté pour partager une journée exceptionnelle qui restera dans les mémoires de chacun.

P1160729.JPGP1160730.JPG

09:26 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

06/04/2012

Paroisse Notre-Dame-de-l'Avison : le sacrement de Réconciliation a été donné

Après plusieurs semaines de séances de catéchisme, une trentaine de garçons et filles (et quelques adultes qui les avaient rejoints) étaient réunis mercredi 4 avril 2012, à 10 h du matin en l'église paroissiale pour entendre et recevoir le Sacrement de Réconciliation. C'est ainsi que se désigne aujourd'hui ce que les aînés nommaient la Confession.

P1160059.JPG

Pour certains des enfants, il s'agissait là d'une première fois. Au préalable et très sérieusement, les participants avaient réfléchi en leur coeur sur cette demande de pardon. L'amour de son prochain, le partage, le pardon, le respect et la prière étaient évoqués. Et, de bonnes résolutions promises en présence de François Bresson, prêtre de la paroisse et des personnes qui se chargent d'enseigner le catéchisme. Les enfants et participants qui le souhaitaient ont inscrit leurs péchés sur un petit papier symboliquement passé par les flammes dans un grand chaudron de cuivre. Au nom de la Sainte-Trinité, le prêtre a signifié le sacrement de Réconcialion. Tout ceci, dans un climat serein menant sur le chemin de Pâques, une fête chrétienne toute de joie et qui mérite une grande attention.

17:27 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

04/04/2012

Message de Pâques de Mgr Mathieu : " Quoi qu'il arrive, la vie ! "

« Par la fête de Pâques, les chrétiens osent un message de vie incroyable, qui traverse les contradictions, les trahisons et la mort sur la croix : malgré tout, la vie éclate, elle persiste, elle rayonne. Les disciples ont témoigné de la Résurrection, jusqu’à donner eux-mêmes leur vie.
Ce message extraordinaire peut laisser incrédule, mais il éclaire la route de beaucoup, ceux qui traversent des épreuves, comme ceux qui y puisent l’audace d’entreprendre : malgré tout, la vie ! Assumer sa vie, en toute circonstance.
Le champ politique s’est embrasé dans une campagne électorale qui n’est pas toujours à la hauteur de l’idée qu’on se fait de la responsabilité politique et du souci du bien commun ; cela peut décourager ! Assumons notre situation : il faudra bien sûr voter, et ensuite rester vigilants dans nos engagements citoyens au nom de nos convictions : les éléments de discernement publiés avant la campagne par les évêques de France restent des repères pour ceux qui veulent construire une société qui ait du sens. Malgré tout, la vie !

La situation économique et sociale, en particulier dans les Vosges, est un défi pour les jeunes, et inquiète des seniors : il faut résister à l’abandon, et persévérer dans nos recherches. Ne voit-on pas des gens qui retroussent les manches et font preuve de créativité dans les entreprises, les services, l’éducation, et bien sûr, dans le champ immense de la solidarité ? Quoi qu’il arrive : la vie !

Chez nous, Pâques ouvre les vacances. C’est aussi le moment où des jeunes préparent examens ou concours, choix de vie personnelle ou professionnelle, sans oublier les engagements fraternels. Des choix pour que la vie soit belle et ait du sens, même quand les circonstances inquiètent. Quoi qu’il arrive : la vie !

Pour les croyants, la force de la vie va franchir la mort : pour beaucoup, la vie est toujours l’occasion de se dépasser, de bousculer nos peurs, de se mettre en route. Oui, malgré tout, la vie ! »

+ Jean-Paul Mathieu,
évêque de Saint-Dié
Épinal, le 4 avril 2012.

21:33 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

31/03/2012

Diocèse de Saint-Dié : le message de l'évêque Jean-Paul Mathieu

Jean Paul Mathieu.JPGDepuis plus de 100 ans, l'Église de France vit uniquement des dons de ses fidèles.
Les ressources de l'Église des Vosges proviennent exclusivement de votre générosité. Grâce à ces dons (quêtes, offrandes à l'occasion des célébrations, denier de l'Église…) le diocèse assume l'ensemble de ses charges. Le denier de l'Église est plus particulièrement affecté aux charges liées aux personnes et au financement de la pastorale.

"Chers amis,

Je viens vous solliciter pour le rendez-vous du denier. «Ne pas donner, ce n'est pas très catholique», les associations qui vivent de la solidarité le savent. Toutes les enquêtes le prouvent, les catholiques sont généreux. Pour certains, qui sont proches de l'Église, c'est une formalité. Pour d'autres, plus ou moins éloignés mais attachés aux valeurs transmises par l'Église, le don n'est pas une priorité.

Pour les plus jeunes d'entre vous, le don n'est pas un geste familier. Mais si vous vous reconnaissez dans les valeurs de l'Évangile, vous marquez par votre don l'appartenance à l'Église. Commencez à donner même symboliquement pour ne pas oublier plus tard. Vous permettez ainsi à l'Église de vous accompagner tout au long de votre vie de chrétien.
Pour les plus âgés, les difficultés de la vie comme la nécessaire évolution des paroisses peuvent vous inciter à ne pas donner. Même modeste, votre don est pourtant vital.

À partir de nos petites communautés, vivantes et rayonnantes, le Christ nous invite à continuer sa mission là où nous sommes. N'ayons pas peur, le Christ nous précède et nous accompagne.
Votre générosité permet à Notre Église d'avancer sur le chemin de l'espérance.

D'avance, je vous dis merci.

Soyez assurés de ma prière fraternelle. "

Jean-Paul Mathieu
Évêque de Saint-Dié

19:50 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

27/03/2012

L'Eglise voudrait bien ne plus tirer le diable par la queue !

             485189_369031276452881_121712854518059_1166850_1761938207_n.jpg

La campagne 2012 du denier de l'Église n'hésite pas à piquer au vif ceux qui ont des oursins dans les poches. Bien évidemment, chacun fait selon ses moyens financiers, mais les petites gouttes faisant les grandes rivières, il est indiqué sans ambiguïté que « Ne pas donner c'est pas très CATHOLIQUE ».

L'appel au don se prépare et c'est temps fort et joyeux, qui a été vécu la paroisse Notre-Dame de l'Avison, pour les quatorze bénévoles qui ont préparé les 2800 enveloppes qui seront distribuées par soixante-cinq diffuseurs dans l'ensemble des foyers des villages de la paroisse à partir de mardi 27 mars.

P1150763.JPG

Les bénèvoles bruyèrois réunis pour la bonne cause salle paroissiale.

Le slogan de la campagne 2012, ne peut laisser indifférent les catholiques . Mgr Mathieu le rappelle dans son message pour la présente campagne « Donner au denier, c'est le fondement de l'engagement chrétien, c'est un acte fort d'appartenance à l'Église catholique. »
En effet, l'Église catholique ne vit qu'avec les dons des fidèles d'où chaque année, cet appel au don.
Pour mémoire, lors de la campagne 2011, 266 foyers de la paroisse ont donné pour un montant de 26 461,65 €.
À noter que pour les personnes assujetties à l'impôt, et suivant les demandes, chaque don fera l'objet d'une délivrance d'un reçu fiscal.
 
 

10:11 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

09/02/2012

Vosges : La Passion sur scène

Publié le 09/01/2012

L’association Notre-Dame a proposé un magnifique spectacle avec tous ses bénévoles ; un voyage émouvant de 2 heures avec Jésus et ses apôtres, faisant vivre les derniers jours de la vie du Christ.

Forte de plus de 85 acteurs, musiciens et choristes, la troupe travaille avec la même ardeur, et ce, depuis 3 ans. Cette année, le scénario s’est étoffé de 4 nouveaux tableaux s’ajoutant aux 8 précédents.

2 Passion.JPG4 Passion.JPG

 

 

1 Passion.JPG

3 Passion.JPG

De son côté, l’association musicale « les Gens d’Air » a remanié la partie chorale, ainsi que le Syndicat"Musique, Arts Vivants » qui propose de nouveaux supports musicaux.
De nombreux bénévoles, quant à eux, outre la partie scénique, ont travaillé sur de nouveaux décors.
Costumes, musiques, textes, lumières, tout confère à donner à ce spectacle l’attrait digne d’une troupe professionnelle.

Un spectacle de grande envergure qui surprend et qui ne laisse pas indifférent.
Cette année, l’Association Notre Dame c'est aussi produite en l’église de Corcieux, en la Basilique Saint Maurice d’Epinal, en l’église de La Bresse .

07:55 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

06/01/2012

Vosges : Jeanne d'Arc reçoit Nicolas Sarkozy

Depuis Charles de Gaulle en 1961, aucun chef de l'État n'avait fait halte à Domrémy pour y honorer la mémoire d'une jeune femme illettrée qui lors de son procès se définissait elle-même, comme « une pauvre fille qui ne savait ni monter à cheval ni mener la guerre ». 

Bien des gens s'accordent à faire fi des esprits chagrins. Les procès d'intentions manquent singulièrement de panache. Il est toujours facile à qui s'en arroge le droit de lancer des petites phrases assassines lorsqu'un dirigeant prend telle, ou autre décision.

La venue de Nicolas Sarkozy à Domrémy, pour y marquer le 6 janvier 2012, le 600e anniversaire de la naissance de Jeanne-d'Arc et mettre sur orbite une année de célébrations orchestrées dans les Vosges et plus généralement en France, est apparue à la plupart des gens comme tout simplement normale. Certes, on honore ses saints comme on les connait. Chacun imagine bien qu'en construisant son agenda, le Président de la République aura trouvé là une excellente entrée dans cette année électorale 2012. Mais, si le chef de l'État avait ignoré l'événement, que n'aurait-on pas entendu alors ?

P1150012.JPG

Accompagné, du ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Gérard Longuet, du ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand, de la ministre chargée de l'apprentissage et de la formation Nadine Morano, le président de la République dévoilait une plaque à la mairie de Domrémy et signait le livre d'or avant de découvrir la maison natale et à huis clos l'église où fut baptisée Jeanne . P1150029.JPG

P1150036.JPG

 

 

 

 

 

 

               La maison de Jeanne d'Arc

                                                                                                  où fut baptisée Jeanne  

Accueilli en ces lieux, par l'évêque du diocèse du Saint-Dié, Mgr Jean-Paul Mathieu, le Président de la République aura très certainement ressenti l'atmosphère simple, digne, mais forte à la fois qui s'en dégage.  

À Vaucouleurs, en Meuse cette fois, la Porte de France, la crypte castrale, le musée municipal, entraient dans le parcours des lieux johanniques. Nicolas Sarkozy s'entretenait aussi avec des spécialistes de l'histoire de Jeanne d'Arc. 

 « C’était il y a 6 siècles. Par cette froide journée de janvier 1412, alors que la Meuse était prise par les glaces, une humble famille de laboureurs fêtait la naissance d’un cinquième enfant ; une petite fille que ses parents ont baptisée du nom de Jeanne. Je crois très important pour l’idée que nous nous faisons de la nation française d’honorer la mémoire des personnages qui, au travers de notre histoire, ont à ce point marqué l’identité de notre pays et ont une telle place dans le cœur de chacun de nos concitoyens. En cet hiver 1412, la France, peut-être comme rarement dans son histoire, était sur le point de s’effondrer et de disparaître, de disparaître à jamais. La France était envahie, la France était divisée, la France était livrée aux pillards, aux bandes armées. L’œuvre lente et patiente de construction nationale qui avait mobilisé l’énergie de tout un peuple et dix-sept générations d’une même dynastie depuis l’an Mille, semblait condamnée... » dira Nicolas Sarkozy devant quelque 800 personnes installées dans le gymnase du collège de Vaucouleurs. Et, le chef de l'État notamment d'ajouter : « J’ai voulu venir, en tant que chef de l’État, à Domrémy et à Vaucouleurs, parce que c’est ici que tout a commencé. J’aurais pu aller à Orléans, avec plaisir. J’aurais pu aller à Chinon, j’aurais pu aller à Reims, j’aurais pu aller ailleurs. Mais c’est ici que tout a commencé, que Jeanne plonge les racines de sa propre histoire... Le 30 mai 1431, Jeanne, la tête rasée, était conduite au bûcher... Un quart de siècle plus tard, la quasi-totalité de la France était redevenue française... »

P1150016.JPG P1150002.JPG

 

 

 

 

 

 

P1150024.JPG

 

     Le chef de l'État a rencontré des collégiens des classes de cinquième et sixième.  

P1150023.JPGP1150018.JPG

 

     

P1150043.JPG

On ne refera pas l'Histoire. « La France n’est pas une page blanche. La place de Jeanne d’Arc n’était donc pas dans la légende dorée, mais dans l’Histoire de France. Pour l’Église, Jeanne est une sainte. Pour la République, Jeanne est l’incarnation des plus belles vertus françaises et pour la République, Jeanne est l’incarnation du patriotisme, le patriotisme qui est l’amour de son pays sans la haine des autres et, ici, on sait parfaitement ce que cela veut dire le patriotisme, l’amour viscéral pour la France sans la haine des autres. Car Jeanne aime la France, mais elle ne hait personne. Ici, on aime la France et on veut être ami avec tous ses voisins. Jeanne n’appartient à aucun parti, à aucune faction, à aucun clan. » 

En déplaise à Marine Le Pen et à son père, si le FN a après tout bien le droit d'honorer la Pucelle d'Orléans, Jeanne d'Arc n'est pas sa chose, Jeanne, la Vosgienne qui aimait la France est tout simplement à l'Histoire.

À Domrémy et sur la plaine inondée par les averses des jours précédents,  le ciel s'était dégagé des nuages menaçants. Mais de là penser qu'il s'agissait là un bon coup de pub du Président du Conseil Général qui s'en amusait « On prétend souvent que dans les Vosges c'est Poncelet qui fait la pluie et le beau temps ! » il faudrait quand même être de sacrées mauvaises langues !

19:32 Publié dans Actualités, Politique, Religion |  Imprimer |  Facebook | |

27/12/2011

Bruyères : Justine a reçu le baptême

e7d87aba.gifC'est le beau jour de Noël, dimanche 25 décembre 2011 qui a été choisi par les siens pour placer Justine sous la protection de Dieu. Originaires de Lépanges sur Vologne et Les Poulières, les parents de la fillette, Thiébault Nourdin, étudiant infirmier, et Alexandra Moulin, chargée de clientèle, domiciliés à Saint-Rémy souhaitaient baptiser Justine en l'église paroissiale de Bruyères.

DSCN1198a.jpg

Justine qui est née le 27 mars 2011 à Saint-Dié-des-Vosges a désormais pour marraine Sidonie Moulin et pour parrain Jean-Philippe Nourdin. L'abbé François Bresson donnait le baptême et bénissait l'enfant. Le prêtre souhaitait à chacun une belle et douce journée. Meilleurs voeux à Justine et sa famille. 

20:03 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |

25/12/2011

Diocèse : L'Eglise dans les Vosges, une idée cadeau

Une idée-cadeau à Noël pour partager des Bonnes Nouvelles toute l’année... Offrez Église dans les Vosges, le journal mensuel du diocèse, témoin d’une Église qui avance !

Eglise dans les vosges.JPG

3 bonnes raisons d’offrir Église dans les Vosges

1. Pour découvrir des chemins d’espérance et de vie proposés à chacun par l’Église catholique des Vosges
2. Pour rejoindre la vitalité missionnaire des communautés paroissiales, des mouvements et des services du diocèse
3. Pour être informé(e)… des expériences, des rendez-vous, de la vie des acteurs et des dernières informations de l’Église dans les Vosges

Pour offrir Église dans les Vosges
Télécharger le coupon d’abonnement et retournez-le à Église dans les Vosges
Service communication
29 rue François de Neufchâteau / 88000 Épinal

Plus de renseignements : 06 87 50 94 96

07:42 Publié dans Infos rapides, Religion |  Imprimer |  Facebook | |

23/12/2011

Message de Noël 2011 de Mgr Mathieu : une espérance audacieuse, intrépide !

Noël.JPG

Pour lire le message de Noël, Monseigneur Mathieu, cliquez sur l'image.

Mgr Mathieu sera l’invité de la rédaction de France 3 Lorraine pour le 19/20 du 24 décembre 2011. L’occasion pour l’évêque de présenter des voeux télévisuels sur la chaîne régionale. Rendez-vous pour ceux qui le peuvent à partir de 19 h devant le petit écran.

 

11:27 Publié dans Religion |  Imprimer |  Facebook | |