Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2009

Nos campagnes et forêts : infect !

Un beau (enfin, jusqu'à présent...) petit coin de forêt proche de la route départementale entre Grandvillers et Sainte-Hélène a été dégradé. Les photos se passent de commentaires...

P1230270.JPG
Et comme si ces cochonneries ne suffisaient pas à salir l'endroit, on en rajoute une couche avec cela :
P1230274.JPG
Les gens soucieux de l'environnement et de la propreté tout simplement sont catastrophés de découvrir des endroits magnifiques gâchés par des tas d'ordures et de papiers sales. Sans parler des bouteilles plastiques jetées et autres poubelles par les fenêtres de voitures.
 À quand une véritable politique nationale de protection de la nature ?
 

18:23 Publié dans Humeur |  Imprimer |  Facebook | |

20/08/2009

La canicule c'est aussi pour les chiens !

indecis-2daa.gifUne lectrice d'Avison, autrement ne peut cacher sa colère face à des chiens qu'on laisse en plein soleil. Et même parfois pour certains, sans eau, ni nourriture. Cette dame qui aime les animaux a ainsi vu dans une rue d'un lotissement bruyèrois un petit Berger allemand attaché à un arbre. « Je suis écoeurée  d'une telle désinvolture envers ces petits animaux qui ont des irresponsables pour maitres ! ». De grâce, chiens, chats, chevaux... ont eux aussi besoin d'être protégés du cagnard actuel ! Et, de disposer en permanence d'eau fraîche ! 

19:54 Publié dans Humeur |  Imprimer |  Facebook | |

31/05/2009

Bruyères : raz le bol des gens qui salissent la nature

Le président de la société mycologique des Vosges, Pascal Jean est furieux. Même si ce n'est pas la première fois que le Bruyèrois fait ce genre de découverte, trop c'est trop ! Au cours d'une sortie en forêt du côté du site de Pointhaie, sur le secteur vers Brouvelieures et Vervezelle, Pascal Jean est tombé nez à nez non pas avec un beau champignon printanier, mais avec un tas de déchets toxiques. Photo 240.jpg

Cette fois, il s'agissait de produits ménagers de toutes sortes.

Photo 242.jpg

 Certains flacons étaient encore pleins ou à peine entamés. Bien sûr, ces substances sont des plus néfastes à la faune et la flore. Par conséquent pour l'homme. On peut même imaginer que des enfants en balade en forêt puissent y toucher... Pascal Jean s'étonne aussi de tant de gaspillage " Malgré la crise, je constate que ces gens-là on vraiment de l'argent à jeter ! J'ai nettoyé, comme d'habitude ! Je rappelle que le ramassage des ordures ménagères se fait le mardi et vendredi matin. Ce n’est pas plus dur de les mettre dans un contenaire que les jeter dans nos forêts ! »

18:57 Publié dans Humeur |  Imprimer |  Facebook | |

16/04/2009

Bruyères : grogne au lavoir

Une habitante du quartier du lavoir a fait parvenir à Avison, autrement le billet d'humeur suivant :


" La rue du Lavoir aurait-elle rétréci ?

Quelle inquiétude ce matin là du 31 mars 2009 !
Le camion de ramassage des ordures ménagères du SICOVAD n’a pas pu passer dans la rue du lavoir. Il n’avait pas eu assez de place pour faire le demi-tour habituel au milieu de la rue , la marche arrière lui étant interdite.
Que s’était-il passé ? Y aurait-il eu un glissement de terrain durant la nuit rétrécissant ainsi la rue ?
Non ! Rassurez-vous, rien de grave. Il s’agit simplement de voitures restées garées sur les emplacements indiqués « stationnement interdit les jours de ramassage des ordures » et qui du coup empêchent la manœuvre du camion.
Un oubli sans doute ! Finalement je ne crois pas puisque le problème s’est reproduit les 3 ramassages suivants. Et les poubelles commencent à déborder !
Il faut trouver une solution, mais laquelle !!! Réfléchissons … réfléchissons …Vous ne voyez pas ?
Ouf ! Monsieur le maire vient de nous la donner : mesdames et messieurs les habitants de la rue, veuillez tous descendre vos poubelles au bord de la rue de Verdun. Mais oui ! La voilà la solution, même pour vous les personnes les plus âgées de la rue qui éprouvez des difficultés à la marche.
J’écris ce petit mot sur un ton un peu humoristique car au fond il ne s’agit que d’un problème de poubelle. Il y a des sujets beaucoup plus graves. Mais il soulève tout de même quelques interrogations. Tous les habitants de Bruyeres ne seraient-ils pas logés à la même enseigne ? Certains qui n’hésitent pas à faire savoir qu’ils ont des appuis en mairie pourraient arriver à faire passer leurs intérêts personnels avant ceux de tout un quartier et ainsi imposer leurs lubies à tous les habitants avec cautionnement municipal ?
Cela me laisse je dois dire quelque peu perplexe !
Je vous laisse réfléchir à cela et libre de votre jugement.
Agnès PONTECAILLE "

17:03 Publié dans Humeur |  Imprimer |  Facebook | |