Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Grand Est : la révolution numérique | Page d'accueil | Vosges : Tous unis pour Romain. »

25/06/2019

Grand Est : les Bourgs Centre soutenus

GE_RVB.jpgLES BOURGS CENTRES : PREMIERS MAILLONS DU TERRITOIRE
L’attractivité des centres villes au coeur de la politique régionale en faveur des bourgs centres
La Région Grand Est compte près de 4 700 communes rurales comptant 2,8 millions d’habitants. La composante rurale de la région est donc très forte avec une armature urbaine qui comprend de nombreux bourgs exerçant des fonctions de centralité dans les zones peu denses.
Les bourgs centres ont une importance capitale, car ils abritent les services publics ainsi que les services du quotidien (supérette/boulangerie/…). Ils sont également le premier niveau de maillage territorial et participent à la structuration du territoire.
Confrontés depuis plusieurs années à la montée en puissance des grands centres urbains et des zones commerciales, la revitalisation des bourgs centres s’avère aujourd’hui être une nécessité. Citoyens et commerçants doivent se réapproprier ces coeurs de ville, pour leur rendre leur dynamisme.
En concertation avec l’ensemble des élus locaux, le département des Vosges et l’Etat, la Région mène une politique ambitieuse en faveur des bourgs centres et de leur attractivité.
D’ici 10 ans, ce ne sont pas moins de 22 bourgs centres du département qui auront été accompagnés et 5 d’entre eux ont déjà été sélectionnés dans le cadre du 1er appel à projet. Les villes de Xertigny, Rambervillers, Raon-l’Étape, Darney et Bruyères participent à cette première vague.
Une politique ambitieuse au service de la ruralité.
Lors de cette Commission permanente, la commune de Rambervillers a reçu le soutien de la Région.

Communiqué des élus de la Majorité Régionale des Vosges.

16:04 Publié dans Dossiers spéciaux, Politique |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.