Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : La nature n'est pas une poubelle ! | Page d'accueil | Bruyères : Yves Bonjean fait acte de candidature aux élections municipales »

25/01/2014

Solidarité : Rappel, Journée mondiale des lépreux

Malte.jpg

  • En 2012, plus de 230 000 nouveaux cas de lèpre ont été dépistés
  • 2,5 millions de lépreux guéris souffrent de séquelles invalidantes
  • La lèpre est encore présente dans 115 pays .

 La lèpre existe toujours, faisons-la disparaître !

Il reste beaucoup à faire. L'engagement et les actions de lutte contre la lèpre doivent continuer ! Pour cela l'Ordre de Malte a besoin de votre aide vos dons. Une quête sera organisée à la sortie de la messe de 18 h en l'église paroissiale Notre Dame de l'Assomption samedi 25 janvier 2014. Des urnes sont également placées en dans des commerces. Vos dons permettent l'espoir.

Parmi d'autres les actions de l'Ordre de Malte sont les suivantes :

Le dépistage : Nos équipes médicales traquent les premiers symptômes de la lèpre pour agir au plus vite, avant qu'elle ne cause des ravages irrémédiables. Elles participent à des programmes nationaux de lutte contre la lèpre et effectuent des consultations itinérantes.

Les soins : L'Ordre de Malte France soutient ou gère directement une trentaine de structures de santé implantées dans 17 pays. Dans ces établissements, nos médecins enrayent la progression de la maladie pour guérir définitivement les patients.

La réinsertion : Grâce à la chirurgie réparatrice et à l'appareillage, la personne peut retrouver une certaine autonomie nécessaire pour une réinsertion sociale et professionnelle.

La formation : la stratégie de formation de l'Ordre de Malte France permet une démultiplication rapide du savoir-faire pour lutter contre la lèpre et ses conséquences. Ainsi, des chirurgiens vietnamiens venus se former en France depuis 15 ans forment à leur tour des chirurgiens laotiens et cambodgiens.

La recherche : Chaque année depuis 2006, deux bourses de 100 000 dollars sont attribuées à des équipes de chercheurs, via le programme MALTALEP, dans le but d'obtenir une meilleure connaissance des mécanismes de la lèpre.

 

09:04 Publié dans Santé, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.