Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Domfaing : les comptes sont votés | Page d'accueil | Communiqué : La Poste aujourd’hui en Vologne et Mortagne »

03/03/2009

Bois de Champ prend un virage sur la sécurité

La pugnacité du maire Jacques Caverzasi à enrayer, voire de faire cesser une succession d'accidents de la circulation sur sa commune a fini par atteindre un premier objectif. Il fallait en effet faire accepter par toutes les autorités concernées l'absolue nécessité de reconstruire une partie de la RD 420 sur la traversée du village. Mais aussi de réaliser différents aménagements urbains. P1140414.JPG
Beaucoup de monde pour cette inauguration
P1140417.JPG


" Moi c'est Christian et toi mon garçon ? "

P1140422.JPG









La présence samedi 28 février 2009 à Bois de Champ de hauts responsables, dont le tout nouveau préfet des Vosges, Dominique Sorain, le président du conseil général des Vosges, le sénateur, Christian Poncelet, le député, Gérard Cherpion, des autorités civiles, et militaires, indique si besoin en était toute l'attention portée à ce problème sécuritaire.

P1140432.JPG

P1140434.JPG

Et hop, un p'tit bout de ruban tricolore pour chacun !

P1140435.JPG
Après l'inauguration et une visite de terrain des réalisations les hotes du jour se retrouvaient en mairie. Avec une sincère émotion, Jacques Caverzasi évoquait les mois passés. « Notre petite agglomération érigée en virages successifs a vu deux poids lourds couchés en sortie de courbe, un nombre incalculable de véhicules légers en perte de contrôle, avec pour l'un d'eux des tonneaux effectués devant la mairie. Ces accidents heureusement sans victime passent inaperçus, sauf pour la population riveraine, en proie à la crainte de l'irréversible pour leurs familles. Bien plus douloureux en sortie de village, les décès de cet enfant de 6 ans et de son père. Ou encore au même endroit cet automobiliste resté prisonnier durant 3 jours dans sa voiture accidentée, avant d'être découvert au fond du ravin. Même lieu, la population locale se souvient avec effroi du bus scolaire occupé par nos enfants qui percuté de face par une automobile s'est couché dans le ravin, engendrant des conséquences corporelles aux deux conducteurs. Bois de Champ est située dans une vallée de zone de montagne, particulièrement boisée, avec pour conséquences des chaussées humides, forcement verglacées en hiver et propices aux accidents de la circulation avec pour origines le non-respect des règles de vitesse. Sensibilisé on le serait à moins, le conseil municipal a décidé de l'unanimité d'aménager la traversée du bourg... » dira le premier magistrat.
P1140450.JPG

Ainsi, il fut décidé la réfection et la création de trottoirs, la réalisation d'emplacement pour sécuriser le stationnement, l'aménagement d'aires d'arrêts de bus scolaires; l'aménagement de dispositifs de rétrécissement de la chaussée afin de tenter de réduire la vitesse, la création d'un assainissement pluvial pour canaliser l'eau sur la chaussée, le renforcement et l'enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques et enfin l'enfouissement de gaines permettant l'alimentation d'un éclairage public, pour un coût d'aménagement de 201 194 € HT et de 64 308 € HT pour ce ce concerne l'enfouissement et le renforcement des réseaux EDF et France Télécom.
À la décision des travaux, la 420 se trouvait être une RN d'où l'origine de la dotation globale d'équipement de 62 861 €, plus après intervention du député Cherpion, une dotation exceptionnelle de 10 000 €, alors débloqués par le ministre de l'Intérieur de l'époque Nicolas Sarkosy. Le Département mettait la main à la poche pour 62 178 € pris sur les fonds des amendes de police. Plus 8700 € de subvention pour la création de l'assainissement pluvial, ainsi que la somme de 5700 € à titre exceptionnel.
P1140452.JPG

On parle forêt vosgienne !
P1140454.JPGPour la petite histoire, en cours de travaux il fallut revoir les plans d'accès à la mairie et les rendre conformes à l'obligation d'accès aux handicapés.
P1140462.JPGP1140464.JPG
P1140468.JPG

Jacques Caverzasi ne manquait pas de remercier ceux qui ont apporté leur concours. Et de saluer Jean-Marie Jeandin ancien conseiller municipal qui a tenu à suivre avec la nouvelle équipe municipale les travaux qu'il avait votés au précédent mandat. Le conseiller Thierry Cherrière qui fut lui aussi très présent était également salué. Le concours des services de l'Équipement à Bruyères, puis de la subdivision de Saint-Dié, en particulier le travail mené par Mme Lidlet responsable du service d'appui territorial, et par M. Droin qui suivit le chantier fut très apprécié. Le maire tenait au passage à rendre encore hommage aux gens de l'ONF et des services de secours départementaux dont le travail est tout simplement remarquable. Les entreprises Houillon, Citéos, Voignier, EDF, France Télécom, le syndicat d'électrification rurale n'étaient pas de reste pour les compliments. Le député, le président du Sénat, le préfet disaient tour à tour leur contentement de l'initiative prise à Bois de Champ. « La sécurité c'est l'affaire de tous ! » martèlera encore Christian Poncelet.
P1140490.JPG P1140494.JPGP1140496.JPGP1140461.JPG
P1140501.JPG

20:10 Publié dans Dossiers spéciaux |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.