Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : les bons tuyaux des Jeunesses musicales de France | Page d'accueil | Fays : bilan financier favorable et des projets en cours »

22/01/2009

Brouvelieures : démographie en hausse pour un canton dynamique !

Même si le contexte économique actuel ne semble pas se prêter au côté festif de la cérémonie des voeux, le conseiller général Étienne Pourcher tenait samedi 17 janvier à la salle des fêtes de Brouvelieures à dire tout son attachement à cette rencontre.
P1130622.JPG« C’est, en effet, l’occasion de faire le point ensemble sur le travail accompli lors de l’année écoulée et sur les projets de l’année à venir. L’occasion aussi de vous entendre en toute convivialité. »
Et d'ajouter : « Cette année, je mettrai donc mon intervention sous une priorité : trouver, à notre niveau, des moyens pour lutter contre la crise actuelle et la récession qui s’annonce.
Nous pouvons compter, pour cela, sur les différents échelons que sont le Conseil Général, le pays et la Communauté de communes dont nous fêtons déjà les 10 ans ».

P1130619.JPG


Une petite rétrospective permettait de rappeler ce que le Département a ainsi pu apporter, en 2008, comme aides au canton de Brouvelieures :
• 139 000 euros pour la CC du Canton de Brouvelieures ;
• 74 587 pour la CC du Val de Neuné ;
• 370 000 euros pour les projets communaux
Au total, plus de 588 000 euros pour le secteur,
« Sans compter près de 330 000 euros sur les routes départementales, même si une route reste à classer à Vervezelle… Et, même si de nombreuses améliorations restent à mettre en œuvre. Je pense à la RD 50 de Brouvelieures à Mortagne… Malheureusement, les routes ont été le théâtre de nombreux accidents en 2008, dont un dramatique sur la RD 420.
À quoi il faut ajouter les aides particulières : primes au regroupement foncier forestier et diversification forestière : plus de 8 400 euros, bourses scolaires, aides aux associations, carte ZAP pour les jeunes, bourses projets jeunes, aide aux entreprises qui investissent, les agriculteurs (16 500 euros d’aides à l’investissement d’agriculteurs sur le secteur en 2008) … Il y a aussi la bibliothèque Départementale de Prêt : ici même à Brouvelieures, la semaine « rencontre avec… » connait chaque année un vif succès. »

En 2009 les aides aux communes vont changer avec un nouveau taux de base : en baisse et différencié selon la priorité des dossiers ; et de nouveaux critères pour le taux complémentaire (habitants, potentiel financier, effort fiscal).
2008 a été l’occasion d’un exercice de « démocratie participative » du Conseil Général avec l’opération « Vosges 2020 ». Grâce à l’étude réalisée par des étudiants de l’Université de Nancy, le petit canton de Brouvelieures est perçu comme dynamique. « Même si la période se prête peu à l’autosatisfaction, le nombre de chômeurs qui reste à un niveau élevé y a baissé de 33% en 10 ans ! Il faut continuer : je réunirai vos élus autour de monsieur le sous préfet ici même sur la question de l’emploi, dans quelques jours, en présence dela Directrice de « pôle emploi » (ex ANPE)."

Le canton qui est le plus forestier du département détient des atouts touristiques (500 visiteurs pour le haut-fer par an, 12 000 nuitées pour la colonie de Laxou…), et industriels à travers surtout des PME notamment dans le bâtiment et la construction. Des attentes exprimées en réunion à Biffontaine existent : développement de la filière bois, création de PME, tourisme et forêts, transports…
Les maires, l’ONF, les professionnels de la filière bois du secteur ont été invités par Étienne Pourcher pour parler du développement de ces entreprises dans le secteur : projets de contrats d’approvisionnement, maison de la forêt et du bois…
Le canton avec sa forêt est aussi un haut lieu historique. En 2009, le 13 juillet, un bus de vétérans américains accompagnés de leurs familles est attendu. En 2010, un voyage sera organisé aux USA avec ceux qui le souhaiteront pour retrouver ces vétérans, les communes jumelées, etc.
D’autres projets en 2009 concerneront les nouvelles technologies : amélioration de la couverture ADSL : après le relais en wifi à Biffontaine en 2008, une solution sera trouvée pour Belmont, avec l’aide du Conseil Général, en 2009. La couverture GSM doit s’améliorer. L’économie l’exige et il faut que les jeunes soient complètement à l’aise avec les nouvelles technologies. Une démonstration des tableaux blancs interactifs et de vidéo projecteurs pour les écoles sera bientôt organisée
P1130620.JPG

Ce qui a été fait par la Communauté de Communes : les habitants et leur environnement
Les services aux habitants : 82 jeunes de la C.C. ont utilisé les CLSH et 37 élèves fréquentent l’école de musique, sans compter les interventions dans les classes de l’école. Une action particulière est lancée en direction des ados. Le festival Tambouille a réuni nombreux spectateurs avec 34 concerts et spectacles.
Des repas ont été servis à domicile cette année sans compter ceux portés aux cantines scolaires. La 3e vient d’ouvrir à Belmont. Les 3 RPI sont couverts désormais par ce service de cantines garderies. 2009 sera l’année de l’acquisition d’un nouveau véhicule, compte tenu du succès de ce service. En sports, un Kid Stadium sera reconduit pour deux rencontres sur la communauté de communes entre les jeunes, sur le thème de l’athlétisme.
Valorisation du territoire : restauration du petit patrimoine : lavoirs, ponts, murs, calvaires... La deuxième tranche de travaux est terminée. Un Contrat Paysage va aider à agir ensemble sur le territoire : les priorités retenues sont la reconquête des fonds de vallées, la mise en valeur des cœurs de village. Brouvelieures dispose de projets pour la place de l’Allier. Il est aussi prévu de développer les sentiers de randonnée, et la voie verte. Et, de pérenniser le patrimoine de vergers. La communauté de communes a en charge le curage des fossés et le fauchage des bernes. Cela représente beaucoup de km de voirie communale traitée, ce qui représente une économie importante pour les finances des communes. La C.C. a pris la compétence « ordures ménagères » et choisi le SICOVAD. En matière d’environnement, en 2008 des subventions ont été obtenues de la part de l’agence de l’eau et du conseil général. Ce qui permet de lancer les travaux d’aménagement des cours d’eau cette année sur les territoires de Taintrux et La Houssière, le Buttant, le ruisseau des Huttes, ceux des roseaux et de Dracourt… Une animation sera organisée par la chambre d’agriculture

farine du Moulin P1130643.JPG

Un grand projet est en train d’aboutir : celui du bâtiment Relais du Moulin. Plus de 300 000 euros y ont été investis grâce à l’État et au Conseil Régional de Lorraine. 400 000 euros de travaux seront engagés avec les subventions du Département, de la Région et de l’État.
L’objectif est d’une part d’avoir des locaux disponibles pour permettre aux créateurs d’entreprises de démarrer à moindre coût dans la communauté de communes et d’y rester pour plus tard s’installer sur la Zone d’Activités de Brouvelieures ou sur d’autres communes. D’autre part, de créer la Cité du Bois et de la Forêt, outil de développement touristique et économique lié à la voie verte.
L’autre grand projet sera la réhabilitation de l’ancienne cure : la création d’un pôle de services publics, avec le label « Relais de Services Publics » permettra de sauver le bureau de Poste qui sinon verrait ses horaires encore réduits pour disparaître à terme. Il y sera également placé le point emploi de l’ANPE et le relais de la Maison de l’Emploi du Pays de la Déodatie, ainsi qu’une permanence de la Chambre de Métiers et tout service public qui souhaitera s’y installer.

Etienne Pourcher se réjouit de la hausse démographique. La C.C de Brouvelieures a gagné des habitants comme l’atteste ce dernier recensement. Le canton aussi gagne des habitants ! « Cela est le fruit d'un travail en commun, de votre travail, vous les représentants des municipalités, des services publics, des associations, des entreprises… »

Pays de la Déodatie :
Comme les communes ont besoin de s’unir face aux difficultés quotidiennes, les communautés de communes vont en faire l’expérience également au sein du Syndicat Mixte du Pays de la Déodatie. Les 14 communautés de communes de la Déodatie et la ville chef-lieu d’arrondissement, Saint-Dié, ont demandé à Étienne Pourcher de conduire leur travail intercommunal en qualité de président du Syndicat Mixte du pays de la Déodatie. " Je l’ai accepté en conduisant une équipe au-delà des clivages politiques traditionnels, pour deux raisons : d’abord, je pense que cela sera bénéfique à notre canton, c’est un honneur pour nous de présider aux destinées de l’arrondissement, et ensuite parce qu’il me semble que notre arrondissement de Saint-Dié est dans les pires difficultés économiques et sociales (plus fort taux de chômage des Vosges, perspectives sombres dans l’automobile et toute l’industrie…) et qu’il convient de se retrousser les manches et de s’unir. "
Etienne Pourcher précisait les actions venues et à venir : programme de développement rural : dépôt de dossier pour obtenir en juillet plus de 1 million d’euros de fonds européens Leader pour nos communautés de communes ; programme de développement touristique à travers des sentiers de randonnée, VTT etc. ; projet de Plan de Développement des Activités Artistiques dans toutes les écoles des 93 communes du Pays ; programme « Défi Déo » afin d’installer des défibrillateurs dans chaque commune ; assises du Développement Durables en novembre dernier qui déboucheront sur un plan climat territorial et le développement des énergies renouvelables, nous avons en effet besoin d’une autre croissance « verte » ; programme de développement de la filière bois à travers un cluster d’entreprises, projet de SCOT pour l’aménagement de notre territoire ; signature d’une convention territoriale avec le Préfet de Région, pour obtenir des crédits « aménagement du territoire » pour nos communes et communautés de communes…

2008 a été marquée sur le territoire notamment par le festival Tambouille.P1130628.JPG
35 troupes artistiques ! 5 000 visiteurs ! Ce festival a reçu le 1er prix régional des « projets jeunes » de la MSA de Lorraine et il est sélectionné pour les prix nationaux au salon de l’agriculture.
Un partenariat sera renouvelé en 2009 avec la troupe des jolies mômes et le théâtre Loin et c’est très bien. De nouveaux spectacles viendront dans les villages, des interventions dans les écoles et ALSH… .
Pour cet été il est réfléchi à un Tambouille intermédiaire entre deux Tambouilles.
D’autres projets avec eux pointent leurs nez.

Avant d'inviter au pot et de trinquer à l'an neuf, Étienne Pourcher souhaitait aux forces vives présentes le meilleur pour chacun. " En tout cas, pour l’heure, je veux vous souhaiter de vive voix une belle et bonne année 2009. Pour vous, je formule des vœux de santé, de fraternités et de bonheurs partagés, car, soyez en sûrs, le partage rend plus riche ! "

P1130649.JPG


09:51 Publié dans Voeux |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.