Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2009

Saint-Jacques-du-Stat : une belle fête, mais aussi des questions.

Saint Jacques.jpgLa petite église de Saint-Jacques-du-Stat, implantée sur les communes de Vienville et de La Chapelle devant Bruyères a encore cette année été l'objet de toutes les attentions.

Très certainement bénie du ciel, et sous un soleil estival, la fête organisée autour de ce bel édifice attirait une foule toujours de plus en plus nombreuse. À tel point, que le nombre de places dans l'église c'est même révélé trop juste pour recevoir en ce dimanche 26 juillet 2009, la foule des fidèles, mais aussi des gens simplement heureux de montrer tout leurintérêt pour Saint-Jacques-du Stat . 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (32).JPG

Le député de circonscription, et nombreux élus du secteur avaient d'ailleurs tenu d'être présents pour entendre un office religieux jugé d'une rare intensité par les participants et orchestré de main de maitre par Arnaud Meyer, curé de la paroisse. P1010381.jpg

Une chorale au mieux de sa forme et de très beaux chants liturgiques étaient au programme de cette matinée. 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (22).jpg
La sortie de messe au son des cloches rehaussait encore l'ensemble. 
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (56).JPG
 Un apéritif champêtre rassemblait les participants avant le déjeuner sous chapiteau.
 Durant toute l'après-midi, des jeux divers et des animations divertissaient petits et grands.
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (2).jpg

Un paroissien très attaché et dévoué à Saint-Jacques du Stat s'interroge : « Pourquoi cet engouement et cette mobilisation autour de cette église ? Tout simplement pour retrouver certaines émotions qui nous manquent maintenant. Une belle petite église, (répertoriée aux monuments historiques), des cloches et un autel classés), un intérieur en cours de restauration, une décoration réalisée avec des fleurs naturelles, une belle chorale, un bon office religieux, un fond musical, et voilà la clef de la réussite d'un bel office. Peut-être aussi, pour assister aux dernieres messes que le curé de Corcieux effectue encore dans nos petits villages. Oui, Arnaud, Meyer doit nous quitter à la fin du mois d'août 2009. Il va de soit que nous ne pouvons pas empêcher un prêtre de partir, de plus si c'est sur sa demande. Mais que va devenir toute une partie du canton sans curé ? Il n'y a pas de relève prévue. Allons nous être rattaché à Bruyères pour avoir un office une fois tous les tremblements de terre ? Comment vont se faire les mariages, les décès, les baptêmes ? Allons-nous vers un regroupement, comme les brigades de gendarmerie, les pompiers, la Poste, et j'en passe ? Non, il est inadmissible de perdre un curé aussi dévoué que celui qui vient d'officier à l'occasion de la messe de Saint-Jacques-du-Stat. Ce dernier a rouvert toutes les églises du secteur en y effectuant une messe par semaine. Il a fait revivre une partie du canton, par sa présence sans compter de son temps, sa bonne humeur, son franc-parler, sa prestance, son charisme. En trois ans, il s'est fait des centaines d'amis et quelques ennemis. Mais ces derniers ont bien œuvré pour le pousser se retirer. Pourquoi ? »

09:35 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |