Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2009

Bruyères : Ficocipa, en avant marche !

" Avec Ficocipa, la marche c'est de 7 à 71 ans. Au départ de Retournemer, ce sont 58 marcheurs qui partent pour gravir par paliers les montées qui les conduiront au toit des Vosges, le Hohneck.

premiére grimpette.JPG
Dernier effort.JPG

 C'est dans la bonne humeur et parmi les fleurs de montagnes (pensées sauvages, digitales, gentiane, renouée, linaigrette...) que la troupe arrive à midi au sommet avant de se restaurer comme il se doit au refuge du Sotré.

Au col de Thiaville.JPG

 Bien repus du repas marquaire , la descente tranquille en admirant les superbes paysages Vosgiens avec une météo trés clémente.

le groupe au Hohneck.JPG

 Excellente journée. Merci et à la prochaine.  Signé Marc, le guide d'une journée. "

Remerciements à Marc Masson 

09:40 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

04/03/2009

Bruyères : graves inquiètudes à Ficocipa

Le secteur de Bruyères déjà très fragilisé par des fermetures d'usines et d'entreprises en difficulté tremble à nouveau pour des emplois. Des angoisses sont actuellement ressenties du côté de l'usine Ficocipa de la rue Charlemagne à Bruyères. Le comité d'entreprise de cette fabrique de rétroviseurs fait part de ses inquiétudes

Communiqué :
" La société Ficocipa tend le dos.

Leader mondial dans le design et la fabrication de rétroviseur, Ficosa International veut réduire ses effectifs dans le monde. Le groupe Ficosa International, dont le siège est à Barcelone, compte environ 30 établissements dans le monde ; le tout comprenant des sites de production, des services centraux et des centres techniques. Il emploie 6000 salariés dans le monde dont 500 en France.
L’usine FICOCIPA de Bruyères est l’une de ses unités françaises et emploie 135 salariés. Elle travaille principalement pour les usines Peugeot de Rennes, Renault Batilly et Nissan Barcelone qui sont sévèrement touchées elles aussi par la crise.
Lundi 23 février, M. Pujol, directeur du groupe Ficosa, a annoncé à l’ensemble du personnel de très importantes pertes financières sur le dernier trimestre 2008 de l’ordre de -30% du chiffre d’affaires et un 1er trimestre 2009 encore plus critique. Suite à ces pertes, le groupe n’envisage pas la fermeture de site, mais veut réduire la main-d'œuvre indirecte de 400 personnes sur l’ensemble de ses unités.
La menace de licenciement plane donc sur 53 personnes de Bruyères travaillant dans les services annexes à la production. Actuellement, le chômage partiel touche déjà tous les services avec plus ou moins 3 jours chômés par semaine et par personne.
Le comité d’entreprise craint que la situation ne s’aggrave et que l’ensemble du personnel ne soit encore plus durement touché.
CE FICOCIPA "

10:27 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |