Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2009

Bruyères : Jean-Lurçat donne son sang


À la veille de la journée mondiale du don du sang (14 juin ) une forte mobilisation des élèves du lycée Jean Lurçat a été enregistrée pour la journée « Don de Vie, Don de Soi ». Cette animation mise en place, à la demande des jeunes gens dans le cadre du C.E.S.C (Comité d'Éducation à la Santé et à la Citoyenneté ), a été organisée jeudi 30 avril 2009 avec l’accord du proviseur, Philippe Vonthron.
Tout au long de la matinée ce sont cinquante lycéens (ne)s qui se sont présenté(e)s au car de l’Établissement Français du Sang d’Epinal stationné, pour l’occasion, dans l’enceinte de l’établissement.

P1170436.JPG

Auparavant, M . Jean-Christophe Leduc Conseiller Principal d'Éducation et Jean-Paul Jacquot infirmier de l'établissement sensibilisaient les élèves sur le don du sang afin de les inviter à faire partie des nouveaux donneurs. Mais aussi de les rassurer sur ce qu'est exactement l’intervention technique du prélèvement. L'accent était aussi porté sur la nécessité de bien déjeuner avant le don. Le don qui est avant tout un besoin vital pour les accidentés, les grands brûlés et les personnes victimes de certaines maladies. Mais qui est aussi geste de solidarité, de fraternité de la part de tous ces lycéens, généreux, solidaires et anonymes.
Chaque année il faut plus de 2,5 millions de don de sang pour faire face à la demande des hôpitaux. Les besoins en produits sanguins ont, ces cinq dernières années, augmenté de 10 % . En Lorraine--Champagne les différents services de soins ont besoin,, chaque jour, de 270 poches de sang pour venir en aide aux personnes en détresse .
Après avoir donné un peu de son sang chaque élève s’est vu offert, par Michèle Peltier, présidente de l'association des Donneurs de Sang des Trois Vallées, la traditionnelle collation nécessaire après un don. Un moment de convivialité, avant de reprendre les cours, très apprécié des jeunes. Pour l'infirmier de l'établissement, les lycéen(ne)s ont montré là un bel exemple de civisme et de noblesse qu’il convient de saluer .
Remerciements à l'infirmier Jean-Paul Jacquot pour les renseignements utiles à l'article

13:58 Publié dans Vie scolaire | Tags : vosges, don du sang, lorraine |  Facebook | |  Imprimer | |

28/04/2009

Bruyères : don de produits sanguins

logo-don-du-sang.jpgLors de la collecte de produits sanguins du 22 avril 2009 à Bruyères 24 personnes ont donné, dont 23 plasmaphérèses. Un chiffre en augmentation par rapport à 2008 puisque l'on enregistrait alors 16 prélevés, dont 14 plasmaphérèses.
Il faut continuer de se mobiliser pour toutes les collectes de produits sanguins.
La prochaine collecte publique à Bruyères est prévue pour le 19 juin 2009 au relais de la cité.

09:43 Publié dans Actualités | Tags : vosges, lorraine, don du sang, plasma |  Facebook | |  Imprimer | |

29/03/2009

Les Rouges-Eaux : les donneurs de sang toujours aussi mobilisés

logo-don-du-sang.jpgLe don du sang : un geste pour la vie et aussi une grande aventure humaine. Cette année, c'est à la salle communale des Rouges-Eaux que s'ouvrait samedi 21 mars 2009 l'assemblée générale des donneurs de sang bénévoles des Trois Vallées. La présidente associative Michèle Peltier remerciait Bernadette Rivat, maire des Rouges Eaux de recevoir ces assises 2009. Mme Peltier saluait également l'ensemble des hôtes du jour, dont le député Gérard Cherpion, les conseillers généraux Michel Langloix et Etienne Pourcher, les maires et élus des communes, le docteur Babel représentant l’EFS Lorraine-Champagne, Françoise Didier, Michel Bernage respectivement, présidente de l’UD des Vosges et l’UR de Lorraine, ainsi que les membres du comité.

AG DSB 21 mars 2009 005.jpg

Il a été constaté que du point de vue des dons enregistrés l’année 2007 fut meilleure que celle de 2008. Les raisons sont simples. En 2007 : 771 donneurs se sont présentés, dont 98 donneurs Lycée, CRF de Gugnécourt et Ficocipa. En 2008 : 747 donneurs présentés, soit une différence de 24 donneurs. Si le car avait pu se rendre au lycée, à Ficocipa et à Gugnécourt, l'amicale aurait eu plus de donneurs. Les mouvements des Lycéens n’ont pas permis à l’EFS de se rendre à ses collectes très précieuses. Michèle Peltier se réjouissait alors de savoir que le car d’Epinal ira au lycée Jean Lurçat le 30 avril 2009, à l’institution Jeanne d’Arc à la rentrée prochaine de septembre et chez Novacare en Novembre 2009.
L'amicale des Trois Vallées a accepté avec plaisir une nouvelle collecte de plasma en avril en plus de celle de décembre.

Concernant les activités, hormis la promotion du don du sang au moment des collectes, une présence sur le terrain et un engagement dans diverses manifestations furent de mise : Téléthon, fêtes des myrtilles, la participation à la marche " RANDONNEZ VOTRE SANG " avec Jean-Marie Paulin et les rencontres avec les amicales de Vologne et celles de Granges accompagnées par le club vosgien de Bruyères et ses environs, les donneurs de sang ont partagé le buffet froid du déjeuner dans une très bonne ambiance, chaleureuse et conviviale.
Michèle Peltier remerciait l’UD de faire quelquefois la gratuité de certains produits comme les poches et mousseline à pain, les livrets BD Espoir, cartes nouveaux mariés... La présidente avait ensuite préparé une intéressante approche historique de la transfusion sanguine.
" En préambule, notre amicale existe depuis 1966, divers présidents se sont succédés. ‘Henry, Huin, Salmon. J’arrête de parler de notre amicale pour vous parler de l’aventure de la transfusion sanguine Ce sont des extraits du livre de Olivier Boudot « Transfusion sanguine »

« Elle commence en 1628, lorsqu’un médecin/scientifique dénommé William Harvey décrit la circulation sanguine. En fait William ne cesse de réaliser des expériences à partir du sang. Peu concluantes et parfois fort décriées, aujourd’hui on crierait au scandale.
Paré de toutes les vertus, auréolé de magie, synonyme d’effroi, le sang intrigua et inquiéta longtemps. Tentatives infructueuses, percées audacieuses, scandales, interdits et espoirs furent le lot de ceux qui cherchèrent à en lever le mystère jusqu’au début du 20ème siècle.
C’est seulement en 1900 que Karl Landsteiner découvre les groupes sanguins jetant les bases ouvrant la voie à la transfusion sanguine moderne.
C’est au cours de la première guerre mondiale que les premières transfusions se font et aideront les malades. Bien sûr il fallait du temps pour tiper les groupes sanguins. Il y a eu aussi le problème de la conservation du sang, en 1917 un anticoagulant de synthèse à base de citrate est mis au point.
Dans les années 1920, la transfusion sanguine est de plus en plus utilisée, car aussi de plus en plus sûre, les chirurgiens sont des experts en sutures des vaisseaux, les transfusion se faisaient directement homme à homme de bras à jambe, les techniques de pointes ont évolué, un premier centre est créé en France, un autre au Etats Unis, en Grande Bretagne.
Les chercheurs font des découvertes très intéressantes, parmi elles, l’utilisation du plasma, dont le stockage serait plus facile. C’est en 1928 que la jeune société des nations adopte la nomenclature ABO, pour définir les groupes sanguins Et en 1930 on retrouve Lansteiner pour un prix Nobel de médecine et de physiologie. Réconciliées, la pratique et la science peuvent désormais progresser de concert.
En 1930, dans l’éventualité d’un nouveau conflit, l’équipe du professeur Jeanneney s’attache aux techniques de conservation du sang en l’améliorant L’allongement de la durée de conservation permet de multiplier par trois les stocks disponibles pendant la guerre d’Espagne. En 1938, expérimentation de la conservation à basse température dans des ampoules citratées. Elles serviront pendant le conflit, selon des modalités pratiques conçues par l’armée
Tous les risques n’étaient pas pour autant écartés, les travaux et observations réalisés en plusieurs endroits du monde convergent vers la découverte du facteur rhésus.
Nous voici à présent en 1952, que de chemin et d’année parcourues depuis 1628. Un jeune médecin du centre de transfusion de l’hôpital Saint Antoine, Jean Dausset découvre que malgré la transfusion de sang semblable, du même rhésus, il y avait encore des accidents. En bon chercheur, il a remonté toutes les filières pouvant provoquer ces accidents, ni les globules rouges, serait-ce les leucocytes ? Il remonte la piste des globules blancs cherchant à déterminer s’ils sont porteurs de facteurs distinctifs et incompatibles. C’est à l’origine de la découverte des facteurs HLA (Human Leucocyte Antigen), regroupés actuellement en 5 familles parfois incompatibles entre elles. Approfondissant un peu plus sa découverte, Jean Dausset eut l’intuition que les antigènes leucocytaires ne se limitaient pas au sang, mais qu’ils constituaient l’armature immunitaire de tout organisme. Et ainsi commençât l’ère des transplantations. Jean Dausset reçut le prix Nobel en 1980 de physiologie et de médecine. Le deuxième pour ce type de recherches en un siècle.
Chevauchant autrefois les frontières du mystère, de la magie et de la science, la transfusion sanguine s’est révélée source d’innovation médicale et vectrice des découvertes fondamentales. « Echange de tissus vivants entre hommes », elle ouvre les portes de ce qui, naguère, semblait infranchissable."
...............................................................................................................................................................................................................

Cet historique terminé venait l'élection du tiers sortant.
Françoise Frisonroche, Baradel Sysy, Guy Hinzelin, Jean Leroy, Michèle Salvestroni, Philippe Leroy, Sylvie Grosdidier, Patricia Philippe, Didier Dael, Alain Poussot ont été reconduits dans leurs fonctions.
Michèle Peltier évoquait avec émotion une jeune femme disparue voici quelques semaines. " Nous aurons une pensée pour Christine Thez qui devait intégrer notre équipe et malheureusement, sa santé étant devenue précaire elle n’a pu assister aux collectes et elle est décédée en février."
Coté finances les comptes de la trésorière Brigitte Grandidier ont été examinés par le commissaire aux comptes Michel Thierry, maire de Nonzeville. Aucun souci signalé et la caisse associative est tenue avec rigueur.
En 2010 : les assises de l'amicale des Trois Vallées auront lieu le 5 juin – le lieu n’est pas encore fixé.
Avant de conclure la présidente remerciait tous les bénévoles. " Recevez nos sincères félicitations et notre profond hommage."
L'après midi continuait par le pot de l'amitié, offert par la commune des Rouges Eaux Après les diverses interventions. Mme Rivat, maire des Rouges Eaux, vice président de l'amicale, elle même donneuse clôturerait l'assemblée générale des DSB des Trois Vallées millésime 2009.

Les dates de collecte 2009 :
Plasmaphérèse le mercredi 22 avril de 16 heures à 19 h 15
Collectes de sang total et plasma : le vendredi 19 juin de 15 h 30 à 19 h 00
Le samedi 24octobre de 9 heures à 12 heures et de 15 h 30 à 19 heures
Plasmaphérèse le mercredi 16 décembre de 8 h 30 à 11 h 45

.............................................................................................................................................................................................................

Une véritable avalanche de récompenses allait vers de fidèles donneurs .
79 diplômes et 47 insignes (dont 44 femmes et 35 hommes)
44 diplômes et insignes bronze (niveau 1 : femme=3 dons – homme=5 dons),
24 diplômes sans insigne (niveau 2 pour 10 dons : femmes et hommes),
08 diplômes sans insigne (niveau 3 pour 25 dons :femmes et hommes),
01 diplômes et insignes argent (niveau 4 : femme = 45 dons – homme = 75 dons)
02 diplômes et insignes or (niveau 5 : femme = 60 dons – homme = 100 dons)

Au tableau des distinctions :

Médailles d’or et diplômes (60ème don pour les femmes et 100ème don pour les hommes) : Jean-Paul Grandjean, Laveline-devant-Bruyères ; Marie-France Morin, Bruyères.

Médaille d’argent et diplômes (45ème don pour les femmes et 75ème don pour les hommes) : Jean Barotte, Gugnécourt.

Médailles de bronze et diplômes : Erika Auger, Brouvelieures ; Julie Bégel, Frémifontaine ; Bernard Bonne, Champ le Duc ; Angélique Briffaut, Bruyères ; Julie Briot, Bruyères ; Monique Brouiller, Champ le Duc ; Anne Sophie Canonica, Bruyères ; Jean Marc Cerva, Laveline devant Bruyères ; Pierre Chapuis, Bruyères ; Chantal Charle, Bruyères ; Cédric Cieur, Méménil ; Emilie Colne, Fontenay ; Thomas Colnel, Grandvillers ; Jean Claude Couilleaux, Bruyères ; Nadège Cunin, Bruyères ; Nicolas Cuny, Gugnécourt ; Ophélie Descamps, Bruyères ; Romain Flenner, Frémifontaine ; Pascal Gérard, Beauménil ; Ghislain Harelle, Bruyères ; Marie Invernizzi, Grandvillers ; Isabelle Jardel, Bruyères ; Laura Labays, La Chapelle devant Bruyères ; Patrick Lecoanet, Fontenay ; Coralie Louis, Bruyères ; Candide Masson, Brouvelieures ; Karine Michel, La Chapelle devant Bruyères ; Stéphane Morel, Grandvillers ; Patricia Moulin, Bruyères ; Delphine Muller, Grandvillers ; Laura Pereira, Bruyères ; Charline Pierrat, Beauménil ; Joëlle Schmidlin, Grandvillers ; Marie France Stadler, Champ le Duc ; Muriel Stadler, Bruyères ; Bertrand Surcin, Bruyères ; Christelle Theiller, Grandvillers ; Noémie Valance, La Chapelle devant Bruyères ; Sandrine Valence, Domfaing ; Gérald Viriot, Fontenay ; Patrick Deloy, Saint Hélène ; Cécile Fringand, Padoux ; Erika Gomes, Saint Hélène ; Lucie Thill, Sainte Hélène.

Diplômes : Julien Antoine, Bruyères ; Cédric Baudré, Bruyères ; Charles Blanc, Bruyères ; Laurent Charle, Bruyères ; Amélie Cintrat, La Chapelle devant Bruyères ; Roselyne Convers, Les Rouges Eaux ; Nathalie Demange, Bruyères ; Michel Houpert, Sercoeur ; Dominique Jacquat, Laveline devant Bruyères ; Ludovic Kemberg, Bruyères ; Laetitia Laurent, Grandvillers ; Claudine L’Hôte, Dompierre ; Michel Liaudet, Brouvelieures ; Andrée Miclo, Laveline devant Bruyères ; Patrick Mourey, Méménil ; Jean Pierre Munier, Brouvelieures ; Thiébault Nourdin, Bruyères ; Michael Perrin, La Chapelle devant Bruyères ; Laurence Rigaudie, Bruyères ; Gwenaëlle Schmittinger, Bruyères ; Christophe Thiébaut, La Chapelle devant Bruyères ; Monique Thiébautgeorges, Grandvillers ; Etienne Virion, Grandvillers ; Blandine Bourgon, Sainte Hélène ; Robert Cuny, Bruyères ; Sylvie Grosdidier, Viménil ; Claude Husson, Pierrepont sur l’Arentèle ; Martine Lamy, Brouvelieures ; Alexa Martin, Laveline devant Bruyères ; Eric Schwartzwalder , Bruyères ; Michel Simon, Bruyères ; Gérard Thiébault, Méménil.

08:30 Publié dans Actualités | Tags : vosges, lorraine, don du sang |  Facebook | |  Imprimer | |