Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2009

Bruyères : la Croix Rouge en ses murs.

Parmi le peloton de tête des associations qui apportent leur concours pour tenter de soulager des situations difficiles, voire douloureuses, la Croix-Rouge dont la tache ne cesse de croitre méritait bien de trouver un local adapté à ses besoins. C'est officiellement chose faite. La ville ayant attribué le bâtiment communal de l'ancienne gendarmerie de l'avenue de Lattre pour une part à la Croix-Rouge, pour l'autre aux Restos du Coeur tout aussi méritants dans leur action.

P1230615.JPGUne petite réception inaugurale donnait au président Jean-Charles Damiani l'occasion de dire tout son contentement. Grâce au travail des bénévoles et des services techniques de Bruyères, l'aménagement de la partie des garages permet désormais de disposer d'une réserve spacieuse et propre. Le chauffage sera également partagé en hiver avec le Resto du Coeur. Et, c'est donc la ville qui pour la bonne cause met à disposition gratuitement et prend en charge tous les frais inhérents. 

P1230629.JPG

Le maire Alain Blangy, le conseiller général Michel Langloix, le président de la communauté de commune André Claudel, le président de Saint-Vincent de Paul, Gilles Chabrier, l'ancien secrétaire de mairie, Jean-Christophe Marotel précédemment en charge du CCAS, l'adjointe aux affaires sociales Emmanuelle Viry et les personnes présentes se félicitaient tous de savoir la Croix-Rouge à l'aise en ses murs.

P1230631.JPG Un ordinateur dont le Département n'avait plus usage a également été attribué à la Croix-Rouge. Quant aux travaux d'aménagements et l'installation de chauffage, il en coûte à la ville aux alentours de 3200 €.

P1230623.JPG

Le maire et le conseiller général saluaient encore l'abnégation des bénévoles. Mais soulignaient aussi une coordination de qualité entre les toutes associations caritatives locales, le CCAS, et différents services de secours dont la mission reste de trouver des réponses à la précarité. Chacun mesurait aussi parfaitement la nécessité d'un suivi rigoureux des situations pour repérer les abus toujours possibles. Mais, tout de même beaucoup plus rares qu'on le prétend parfois. Les enquêtes et constatations le démontrent.

22:15 Publié dans Actualités | Tags : vosges, lorraine, croix-rouge |  Facebook | |  Imprimer | |