Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2009

Bruyères prend des allures de tour

Il aurait suffi de presque rien samedi 23 mai 2009, en fin de matinée, pour imaginer Bruyères devenue ville étape du tour de France. En fait, il s'agissait pour la cité de l'Avison, d'accueillir en ses murs l'épreuve " Bruyères-Forbach ", ainsi désignée comme la quatrième étape du circuit de Lorraine. Un challenge considéré pour beaucoup des coureurs professionnels participants comme une véritable mise en jambes pour l'épreuve nationale. Investie pour la circonstance, la place Stanislas recevait la poliorcétique de l'affaire et accueillait tous les impédimenta de la course. L'animation en plus.

P1180739.JPG

En fond sonore, les rythmiques africaines scandées sur les percussions d'un groupe de musiciens, l'animateur au micro vantait la chaleur de l'accueil. Et, le gars s'en doute ébloui par la qualité du soleil de l'Avison d'assurer le tout : « dans la pure tradition lorraine ». Pourtant, point de Soyotte ou autre petite folie chorégraphique régionale, mais après tout, comme dit le proverbe... qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !

P1180742.JPG

 L'étape Bruyères - Forbach avait de quoi contenter les amateurs du genre, mais aussi les simples curieux déjà tout surpris de découvrir sur l'esplanade du souvenir, une véritable escadrille de gendarmes à moto. P1180731.JPGP1180725.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un spectacle en lui-même que ne boudèrent pas des inconditionnels de l'uniforme. Château gonflable pour les gamins, vente de souvenirs ( tiens..., on a pas vu les nougats avec les petits drapeaux tricolores ! )

 

P1180760.JPG 

 Parmi plus de 120 coureurs prêts d'en découdre sur le guidon, casque au vent, les champions étaient vite reconnus. S'imposaient alors les demandes d'autographe et séances photos.P1180741.JPG

P1180744.JPG

Cela fait partie du jeu. De bonne grâce, les sportifs griffonnaient papiers, casquettes, maillots tendus pour leurs aficionados visiblement heureux de l'aubaine. Car, il est rare qu'une petite commune comme Bruyères soit choisie comme « village étape ».

 

P1180769.JPG

 

P1180754.JPG

 

 

 

P1180768.JPG

 

 

 

 

 

 

 P1180758.JPG

 P1180762.JPG

 

 

 

 

P1180775.JPG

Sur les coups de 12 h 50, le maire Alain Blangy, se faisait un plaisir d'accompagner le maillot jaune Matteo Carrara jusque la ligne de départ.P1180781.JPGP1180784.JPG

P1180788.JPG

Un faux départ, juste pour le plaisir des yeux depuis la place Stanislas, le peloton filait dare-dare au croisement entre la rue de Vielsalm et la D 420 pour cette fois s'élancer dans l'épreuve. Dans la soirée les résultats sportifs ne changeaient pas la donne du classement général.   

 

 

12:26 Publié dans Tous les sports |  Imprimer |  Facebook | |