Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2009

Biffontaine : Jean Bianchetti à Cassino

 

Lors de la commémoration à San'Angelo, hameau de Cassino, du 65éme Anniversaire de l'effondrement de la ligne " Gustaw ", le Vosgien, Jean Bianchetti était invité.  

 

le colonel de Vito avec Jean Bianchetti jb.JPG

 Il a alors rencontré, parmi les personnalités, le Colonel de Vito, commandant la base américaine à Gaeta.

Jean Bianchetti prenait la parole à la suite des autorités dans les termes résumés qui suivent : « Je remercie les autorités de la ville de Cassino de me donner la parole pour vous transmettre le message de Denis Henry, maire de la commune de Biffontaine, dans les Vosges en France. » Invité, excusé pour raisons professionnelles.

« Je le répète sans cesse dans mes discours, il n'est pas plus difficile de s’aimer que de se détester, même si la couleur de notre peau est différente, même si notre Dieu n'a pas le même nom. Le sang qui coule dans nos veines à la même couleur pour tout le monde. Une seule arme devrait être de rigueur : Notre Coeur. » « C'est avec un pincement au coeur que ce dimanche, je percevrais dans le silence, sur le pont du fleuve Gari et les trente coups de la » Cloche de la Paix qui, comme tous les soirs, résonnent vers le monde entier pour rappeler la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires » Jean Bianchetti terminait ainsi son message de fraternité : « Rappelez-vous l'inauguration de ce monument au 100éme Bataillon le 20 mai 1992, une délégation d' Hawaii était présente. Aujourd'hui, nous devons avoir une pensée particulière pour John Tsukano, Lizo Honma et son épouse Yvonne, Ben Tamashiro, Stanley Akita, Rudy Tokiwa, Wallis et son épouse Catherine. Ces Héros Américains Nisei, étaient nos amis de Cassino ou de Biffontaine. Nous ne les reverrons plus. Ils sont décédés.

Alors, tous ensemble s'il vous plait, écoutons cette merveilleuse musique de l'Au revoir Aloha. Trois minutes de notre vie, c’est peu, pour l'amitié. Pour le souvenir. Pour un monde en Paix.»

Il faut savoir ou se souvenir que chaque année, depuis 1992, la municipalité de Cassino dépose une grande couronne qui est, depuis cette année, lancée dans le fleuve Gari infranchissable en 1944, afin d'honorer les milliers de combattants des 30 nations. Des paniers entiers de fleurs sont également lancés, depuis le haut du pont.

Un moment des plus émouvants vécu avec intensité par Jean Bianchetti et tous les participants.

 

Remerciements à Jean Bianchetti pour l'info et la photo.

09:27 Publié dans Dossiers spéciaux | Tags : vosges, lorraine, cassino, libération |  Facebook | |  Imprimer | |