Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2009

Bruyères : l'Association Familiale solide sur sa base

la présidente Anie Champeroux.JPG

Une belle assemblée participait au relais de la cité à Bruyères le 9 juin 2009 aux assises annuelles de l'Association Familiale bruyèroise dirigée par Anie Champeroux. La présidente se réjouissait notamment d'accueillir une représentante de l'UDAF. La secrétaire, Michèle Holtzer prenait ensuite la parole pour dessiner le bilan moral de l'année écoulée. « Qu'il me soit permis, en prélude à cette assemblée générale, de rappeler ici le rôle essentiel de l'Association Familiale dans ce contexte de crise économique et sociale. Fédérer les familles afin de pouvoir défendre au mieux leurs intérêts, développer des activités pour conforter leur pouvoir d'achat semble être les valeurs basiques auxquelles notre association tente de répondre au mieux possible à travers les nombreuses manifestations qu'elle organise : bourse aux vêtements et jouets, loto, accompagnement financier à la naissance d'un enfant de famille adhérente... » Michèle Hotzer mettait aussi l'accent sur le fait que le rôle de l'Association Familiale est aussi d'apporter son conseil et des informations pour mieux faire connaître leurs droits aux familles trop souvent démunies lorsque survient un problème.P1190269.JPG

 Actuellement, l'Association compte 182 familles adhérentes, dont 78 de Bruyères et 104 des environs. Bien sûr, les responsables associatifs aimeraient recruter encore davantage de membres. Mais, aussi de gens dévoués. Des bénévoles sans qui rien ne serait possible et qui se font de plus en plus rares à répondre à la demande. L'organisation des bourses aux vêtements exige une forte mobilisation des bras volontaires pour donner un coup de main. À ce propos, la bourse de printemps fut un joli succès puisque le nombre d'habits vendus avoisine 40 %. Un pourcentage plus élevé que celui de l'an dernier (environ 35 %) pour un nombre quasi identique de vêtements déposés, soit 3667 contre 3800. Les chiffres indiquent à eux seuls l'étendue de la tache, en amont, pendant et après la bourse. Ce succès démontre si besoin en était la pertinence d'une telle manifestation. Déjà, Anie Champeroux et sa petite équipe préparent la bourse d'automne. Le loto a attiré son monde. Les enfants n'ont pas été oubliés, ils ont été invités à prendre le bus pour passer une bonne journée de détente au parc d'attractions de Fraispertuis.

P1190277.JPG

L'Association-Familiale remercie tous ceux, dont la municipalité qui notamment prête gratuitement deux fois par an la salle des fêtes en vue de la bourse aux vêtements.

 

09:09 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |