Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2008

Bruyères : conférence Bruyères au temps des casernes

LastScan.jpg

L'installation des premières casernes à Bruyères est une conséquence de la désastreuse guerre de 1870. Les occupants qui ne se retireront des Vosges qu'en 1873 se feront alors construire des baraquements pour héberger leurs troupes. C'est le cas à Bruyères, mais aussi à Saint-Dié et à Rambervillers. Dès le départ des troupes allemandes, il faut songer à défendre la nouvelle frontière désormais toute proche. Les baraquements prussiens forment alors tout naturellement les premières casernes. Dix ans plus tard, compte tenu de l'importance de la voie ferrée en particulier on songe à édifier une véritable caserne en dur. Ce sera la caserne Barbazan. Plus tard , on étend les constructions à de nouveaux baraquements. Bruyères est destinée à recevoir une importante garnison. Parmi les unités qui ont compté, on note en particulier, le 44 ème de ligne qui rejoindra Gérardmer à la veille de la guerre mondiale. La présence de la troupe, entre 1871 et 1914, correspond à l'age d'or du commerce local ainsi que de l'industrie. Il faut désormais compter avec les unités présentes dans l'animation de la cité : fourniture de chevaux et d'attelages pour les cavalcades, concerts sur la place Stanislas, défilés... Une époque que l'après-guerre ne permettra pas de ressusciter.

18:25 Publié dans Actualités | Tags : vosges, armée, casernes |  Facebook | |  Imprimer | |