Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2009

Saint-Jacques-du-Stat : une belle fête, mais aussi des questions.

Saint Jacques.jpgLa petite église de Saint-Jacques-du-Stat, implantée sur les communes de Vienville et de La Chapelle devant Bruyères a encore cette année été l'objet de toutes les attentions.

Très certainement bénie du ciel, et sous un soleil estival, la fête organisée autour de ce bel édifice attirait une foule toujours de plus en plus nombreuse. À tel point, que le nombre de places dans l'église c'est même révélé trop juste pour recevoir en ce dimanche 26 juillet 2009, la foule des fidèles, mais aussi des gens simplement heureux de montrer tout leurintérêt pour Saint-Jacques-du Stat . 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (32).JPG

Le député de circonscription, et nombreux élus du secteur avaient d'ailleurs tenu d'être présents pour entendre un office religieux jugé d'une rare intensité par les participants et orchestré de main de maitre par Arnaud Meyer, curé de la paroisse. P1010381.jpg

Une chorale au mieux de sa forme et de très beaux chants liturgiques étaient au programme de cette matinée. 

Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (22).jpg
La sortie de messe au son des cloches rehaussait encore l'ensemble. 
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (56).JPG
 Un apéritif champêtre rassemblait les participants avant le déjeuner sous chapiteau.
 Durant toute l'après-midi, des jeux divers et des animations divertissaient petits et grands.
Fête de St Jacques Le 26 Juillet 2009 (2).jpg

Un paroissien très attaché et dévoué à Saint-Jacques du Stat s'interroge : « Pourquoi cet engouement et cette mobilisation autour de cette église ? Tout simplement pour retrouver certaines émotions qui nous manquent maintenant. Une belle petite église, (répertoriée aux monuments historiques), des cloches et un autel classés), un intérieur en cours de restauration, une décoration réalisée avec des fleurs naturelles, une belle chorale, un bon office religieux, un fond musical, et voilà la clef de la réussite d'un bel office. Peut-être aussi, pour assister aux dernieres messes que le curé de Corcieux effectue encore dans nos petits villages. Oui, Arnaud, Meyer doit nous quitter à la fin du mois d'août 2009. Il va de soit que nous ne pouvons pas empêcher un prêtre de partir, de plus si c'est sur sa demande. Mais que va devenir toute une partie du canton sans curé ? Il n'y a pas de relève prévue. Allons nous être rattaché à Bruyères pour avoir un office une fois tous les tremblements de terre ? Comment vont se faire les mariages, les décès, les baptêmes ? Allons-nous vers un regroupement, comme les brigades de gendarmerie, les pompiers, la Poste, et j'en passe ? Non, il est inadmissible de perdre un curé aussi dévoué que celui qui vient d'officier à l'occasion de la messe de Saint-Jacques-du-Stat. Ce dernier a rouvert toutes les églises du secteur en y effectuant une messe par semaine. Il a fait revivre une partie du canton, par sa présence sans compter de son temps, sa bonne humeur, son franc-parler, sa prestance, son charisme. En trois ans, il s'est fait des centaines d'amis et quelques ennemis. Mais ces derniers ont bien œuvré pour le pousser se retirer. Pourquoi ? »

09:35 Publié dans Actualités | Tags : vosges, église, saint jacques du stat |  Facebook | |  Imprimer | |

02/06/2009

Saint Dié des Vosges : fête diocésaine

Chemins d'avenir : Top départ


Une nouvelle boussole a vu le jour. Le 31 mai à Saint-Dié, capitale de la géographie, l’Église catholique des Vosges a présenté les trois grandes orientations de son avenir. Fruit de trois années de réflexions, d’écoute et d’échanges, l’Eglise diocésaine a rassemblé le jour dela Pentecôte, plus 2000 personnes sur le parvis de la Cathédrale venues prendre possession de leur feuille de route pour les années à venir.

Trois grands axes déclinés autour de 50 propositions d’action. Les catholiques vosgiens ont du pain sur la planche avec ce tout nouveau projet diocésain. Dévoilé au cours d’une célébration festive et priante malgré l’importance de la foule, le texte « chemins d’avenir » est à la fois vaste dans ses actions et précis dans ces orientations. Le Christ, l’Église et la présence au monde constituent les 3 piliers du texte. Muri depuis 3 années au cours de débat, d’enquête et de rencontre, il n’est pas surprenant d’y découvrir un champ vaste d’actions où l’Église entend être présente et attentive dans les Vosges. Formations, Diacre, place des laïcs, liturgie, mais aussi bioéthique, justice, solidarité, santé, les thématiques ne manquent pas. Contenu dans un petit livret de poche, le projet diocésain a été remis aux participants. Accessible sur le site internet www.cheminsdavenir.com, il est disponible dans tous les services, mouvements et paroisses.

credit_A_Marchis_diocese_de_Saint-Die_1-636c3.jpg

Ca changera quoi ?

Maintenant que les orientations sont données, il reste la question de la mise en œuvre. Monseigneur Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié a sa petite idée sur la question : « Ça changera quelque chose si on prend le temps de le regarder, de le lire ensemble, en conseil pastoral, en équipe, pour repérer ce que l’on pourrait adopter parmi les quelque 50 propositions de notre Chemins d’avenir. Ça changera si nos communautés chrétiennes s’en emparent pour se renouveler au contact du Christ et de son Esprit. Personnellement et tous ensemble. Nous sommes invités à un acte de foi ! » déclare-t-il avec un regard qui s’illumine.

credit_A_Marchis_diocese_de_Saint-Die_2-ab752.jpg

Témoin de vitalité

Cette grande journée de Pentecôte a été également l’occasion d’une belle fête rythmée par les danses des travailleuses missionnaires de Domrémy, la musique d’un groupe de jeunes vosgiens, le chant de Laurent Grzybowski ou encore l’exposition d’artistes vosgiens dans le cloître de la Cathédrale. Entre 11 h et 13 h, les participants ont pu s’essayer aux propositions d’action contenues dans le projet diocésain. « Cette journée témoigne de la vitalité des communautés chrétiennes dans leur diversité à travers 35 ateliers d’expériences à vivre » déclare Bernard Vuidel, responsable du comité d’organisation Chemins d’avenir. Émue cette jeune mère de famille, qui à la fin de célébration glisse à sa voisine « C’est une provocation à l’engagement. Maintenant, c’est à nous d’agir ». Pas toute seule. Monseigneur Mathieu a indiqué que si la feuille de route était donnée, il installait dans la foulée un comité de suivi pour une première évaluation des chantiers en mars 2010. D’ici là, place à la rencontre et à l’action.

Remerciements au diocèse de Saint-Dié des Vosges pour ce compte rendu et les photos

16:43 Publié dans Actualités | Tags : vosges, lorraine, église |  Facebook | |  Imprimer | |

19/05/2009

L'invitation de Mgr Mathieu

            img263.jpg                                              

Rendez-vous à la Pentecôte 2009

 

La prochaine Pentecôte fera date dans notre diocèse. Depuis trois ans, nous parlons du « Projet diocésain » qui sera promulgué en cette fête, le 31 mai. Il énoncera, en trois chapitres, un certain nombre de propositions concrètes, parmi lesquelles les communautés chrétiennes pourront choisir pour mettre au point leur « projet » local.

Dans un monde qui évolue si vite, sous nos yeux, où la sécularisation a créé des vides dans nos rangs et ou la mondialisation ouvre des perspectives nouvelles, il fallait ouvrir les yeux sur la situation des Vosges et du diocèse, il fallait approfondir notre foi et enfin, il fallait proposer des priorités pastorales. Plus de 2000 vosgiens nous ont aidés à rédiger un document d’orientation. Qu’ils en soient remerciés.

J’ai souhaité que ce temps fort du diocèse soit célébré à Saint-Dié. Le chef-lieu du diocèse accueillera ce jour-là un grand nombre de fidèles. Je sais que je peux compter sur votre prière et sur votre aide pour la réussite de cette journée.

 

Nous avons invité largement. Je remercie la Municipalité de sa compréhension.

Que sera cette journée ? Vers 10 h., j’accueillerai les arrivants. Ensuite plusieurs lieux de rencontre permettront des échanges sur des sujets qui illustreront quelques-unes de nos propositions. Et vers 15 heures, sur le parvis de la Cathédrale, commencera la messe au cours de laquelle sera promulgué notre Projet diocésain.

À la Pentecôte, nous accueillerons l’Esprit-Saint. Par Lui, ce Projet diocésain sera une grâce de ressourcement, autour de la Parole de Dieu et des sacrements. Par Lui, nous tisserons les liens pour de meilleures relations, au sein du Corps du Christ, entre tous les baptisés, laïcs, religieux et religieuses, prêtres, diacres et évêque. Avec Lui, nous ferons face ensemble aux défis d’aujourd’hui, ceux de la présence au monde et du service des hommes.

 

Le Concile Vatican II demeure une « boussole » pour les fidèles du Christ au seuil du troisième millénaire, comme le disait le Pape Jean-Paul II. La Lettre des Évêques aux Catholiques de France (1996), « Proposer la foi dans la société actuelle », s’est inspirée de ce Concile pour faire l’aggiornamento de l’Église dans notre pays. À son tour, le Projet diocésain a repris cette tradition d’ une Église à la fois fidèle à sa mission et proche de nos frères !

 

Amis des Vosges, rendez-vous à la Pentecôte ! 

 

+ Jean-Paul Mathieu, Evêque de Saint-Dié

 

22:25 Publié dans Actualités | Tags : vosges, église, lorraine, pentecôte |  Facebook | |  Imprimer | |

23/03/2009

Communiqué du père Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié

J’aime mon Église parce qu’elle porte l’Évangile !

Émotion, perplexité ! Tout le monde s’en est mêlé, personnalités politiques, leaders d’opinion et autres : l’on s’en prend à notre pape Benoît XVI, après la levée d’excommunication des 4 évêques de la Fraternité Saint Pie X, et désormais pour avoir parlé du préservatif. Autant de domaines où les nuances apportées par le pape n’ont pas été perçues, et où les simplifications se sont multipliées. Je ne ferai pas ici de nouveaux commentaires : ils ne manquent pas !

Je dirais seulement que la levée d’excommunication n’est que le début d’une réconciliation possible où tout un chemin reste à faire. L'Évangile nous invite à la réconciliation en vérité ! Il va de soi que les propos négationnistes ne sauraient à aucun moment être tolérés.

À propos du préservatif, la fidélité dans le couple est un idéal auquel invite l'Église ; ce n’est pas une valeur dépassée. Mais il vaut mieux utiliser le préservatif pour ne pas transmettre le Sida plutôt que de devenir criminel ou suicidaire. L'Église est aussi engagée dans l‘accueil, l’accompagnement et le soin des personnes touchées par le SIDA. Elle est la première organisation privée de soins aux malades (44% sont des institutions d'État, 26,70% sont des institutions catholiques, 18,30% sont des ONG et 11% d'autres religions. Source CEF).

L'Évangile appelle aussi à l’écoute. Dans ce contexte d’une médiatisation maladroite, je voudrais être à l’écoute de tous les vosgiens qui ont quelque chose à dire à l’Église.
Je crois utile de permettre à ceux qui sont émus et s’interrogent de s’exprimer. Ils peuvent m'écrire. Plusieurs m’ont déjà dit leur souffrance, voire leur colère. Je lirai tous les courriers, même si je sais que je ne pourrai répondre à tous. De ces lettres, j’espère pouvoir faire une synthèse utile, notamment auprès des jeunes que ces questions concernent au plus haut point.

Il me semble nécessaire, pour annoncer Jésus-Christ, d’être attentif aux préoccupations de tous ceux qui sont touchés par une mauvaise communication de la part de l’Église, mais aussi et de façon plus constante, de prêter l’oreille à tant de souffrants de notre société mondialisée, qui restent le plus souvent silencieux.

Pour écrire à l’évêque :
Père Jean-Paul Mathieu - Évêché
7 rue de la Préfecture - 88 000 Épinal
Courriel : peremathieu@saint-deodat.net

08:17 Publié dans Dossiers spéciaux | Tags : vosges, lorraine, église |  Facebook | |  Imprimer | |