Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Gugnécourt : Madame Michelle Mougin | Page d'accueil | Rambervillers : marche aux flambeaux »

23/11/2019

Saint-Dié-des-Vosges : Il y a 75 ans, le général Eisenhower prenait à Saint-Dié une décision capitale.

Il y a 75 ans, le général Eisenhower prenait à Saint-Dié une décision capitale.

Elle est révélée dans un livre récompensé par 3 prix littéraires.

Il y a tout juste 75 ans, le 24 novembre 1944 dans l'après-midi, le Commandant suprême allié en Europe, le général Dwight Eisenhower, arrive à Saint-Dié, venant de Sarrebourg.

Il est accompagné par les plus grands responsables de l'U.S. Army:

le général Omar Bradley, vainqueur de la bataille de Normandie; le général Jacob Devers, libérateur du Sud-Est de la France; et le général Alexander Patch, qui commande la 7° Armée américaine dans l'Est.

Dans un faubourg de la ville se tient une conférence secrète, durant laquelle Eisenhower est amené à prendre une décision politique et militaire capitale.

Devers et Patch ont déjà tout préparé pour passer le Rhin, dans la foulée des succès remportés, notamment, par des Français: les généraux De Lattre de Tassigny et Leclerc.

Mais Eisenhower hésite. Finalement, il décide de ne pas suivre ce plan, retardant du même coup de plusieurs mois la libération de l'Alsace et d'une grande partie de la Lorraine.

Longtemps méconnu, cet épisode important de la fin de la guerre est révélé dans un livre "La décision secrète d'Eisenhower", paru aux Editions de La Nuée bleue, à Strasbourg, en mai dernier, et publié en partenariat avec la ville de Saint-Dié-des-Vosges (préface de David Valence).

L'auteur, le Déodatien Dominique-François Bareth, fonctionnaire européen, et ancien chef-adjoint de la section des Affaires multilatérales et régionales à l'OTAN, a eu accès à de nombreuses sources inédites en France.

Analysant avec précision le déroulement des opérations militaires et leur contexte politique, ses recherches permettent de répondre à une série de questions restées ouvertes depuis ¾ de siècle, de dévoiler pourquoi Eisenhower a dû imposer à ses généraux une décision controversée, et comment ce choix crucial est resté ignoré pendant des décennies.

Cet ouvrage vient d'être récompensé successivement par 3 prix littéraires et scientifiques:

- le Prix des Conseils départementaux de Lorraine;

- la Bourse d'Histoire du Prix Erckmann-Chatrian;

- le Grand Prix de l'Académie lorraine des Sciences.

Les commentaires sont fermés.