Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Gérardmer : Huguette Lecomte expose | Page d'accueil | Granges sur Vologne, Laveline devant Bruyères : décès de Monsieur Jacky Villaumé »

18/04/2018

Bruyères :opération collège et lycée morts

Communiqué du collectif des enseignants

DONNEZ DES MOYENS SUFFISANTS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE DE BRUYÈRES LE MERCREDI 18 AVRIL 2018 À BRUYÈRES OPÉRATION COLLÈGE ET LYCÉE MORTS
Les élèves du bassin de Bruyères, déjà défavorisés, isolés dans une zone enclavée, sont laissés pour compte et abandonnés : classes surchargées, fermetures de classes en écoles primaires, fermeture du centre médico-social pour enfants et adolescents, fermeture annoncée de la ligne de train Epinal/Saint-Dié-des-Vosges, fermeture annoncée des CIO…

Parents et enseignants se mobilisent contre ces conditions d’enseignement, contre la baisse de moyens horaires et contre la fermeture de classes. Il s’élèvent également contre la dégradation générale du service public dans leur secteur rural, alors que le Président de la République est en déplacement dans les Vosges pour parler, entre autres choses, de la ruralité.

Au collège Charlemagne : malgré une prévision d’effectifs en hausse (au moins 20 élèves supplémentaires) pour la rentrée 2018, l’administration annonce une baisse de la dotation horaire (40 heures hebdomadaires d’enseignement en moins) qui a pour conséquences : 

des classes de sixième et de troisième surchargées (28 à 29 élèves, voire plus) ; 

la dégradation des conditions d’enseignement et l’impossibilité pour les enseignants de s’adapter de manière correcte à leur public varié (élèves en grande difficulté scolaire et sociale, élèves dyslexiques, élèves ULIS*, élèves à besoins spécifiques…).

*ULIS : Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire, accueille les élèves en situation de handicap qui peuvent
ainsi être inclus dans les classes générales dans toutes les disciplines où cela est possible.

Au lycée Jean Lurçat : alors que le contexte d’enseignement est le même qu’au collège (élèves défavorisés, difficultés scolaires et sociales, etc.), la dotation horaire baisse de 80 heures pour la rentrée 2018 ! Cette baisse a pour conséquences :

des groupes surchargés en langues vivantes ;une classe de Première STMG surchargée ;le regroupement des niveaux Première et Terminale en latin et en grec ; la disparition des dédoublements de classe qui aident les élèves de seconde à s’adapter aux méthodes du lycée.

Pour des conditions de scolarisation décentes et propres à favoriser les apprentissages et l’épanouissement de nos enfants, qui tiennent compte de leurs difficultés et de leur diversité, nous demandons des moyens horaires suffisants pour créer toutes les classes et tous les groupes nécessaires à leur réussite.
Une pétition en ligne est à signer sur la plate-forme change.org : Donnez des moyens suffisants au collège et au lycée de Bruyères.

Nous appelons à la mobilisation le mercredi 18 avril devant le collège Charlemagne et devant le lycée Lurçat dès 7h30

14h30, rassemblement devant la DSDEN à Épinal

Contact : enseignants.bruyeres@gmail.com – Instagram : enseignants.bruyeres – Facebook : Pour l’éducation à Bruyères

07:10 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.