Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : les déchets verts à la déchetterie ! | Page d'accueil | Aumontzey : recherche Dobby le chat »

28/05/2017

Bruyères-Gérardmer : Qui sont les Lions, que font-ils ?

« Humanisme et Humanitaire, la réponse des Lions depuis 1 siècle », ce thème a été abordé lors d'une soirée-conférence organisée dans la perle des Vosges par le Lions Club de Gérardmer- Bruyères.
Qui sont les Lions, que font-ils ?
Ce sont les questions auxquelles les Lions ont tenté de répondre.
L’anniversaire du centenaire de la création du Lions International donne l’occasion de communiquer sur les actions des Lions et sur leur éthique, mais aussi d’aller au-delà des clichés pour casser les légendes et autres idées reçues sur les clubs service.

intervenants extérieurs.JPG


 C’est devant une soixantaine de personnes que le Président Jean-Loup Lafouge a souhaité la bienvenue et présenté les 6 intervenants de la soirée :
· Le Professeur Jean-Louis Merlin de l’Institut de Cancérologie de Lorraine Alexis Vautrin à Nancy Brabois.
· Madame Griffanti, directrice de l’École alsacienne des Chiens Guides d’Aveugles de Cernay.
· Madame Girardot responsable de l’AFM Téléthon pour les Vosges,
· Madame et Monsieur Youma-Thiébaut-Georges qui président l’Association d’Aide au Village de Yaongo (ADVY)
· Monsieur Damiani, président de l’antenne Bruyéroise de la Croix Rouge.
Chacune des associations partenaires du club local apportera un témoignage sur l’aide reçue de la part des Lions et sur les avancées de leurs propres structures.
· Monsieur Hedi Dardour venu du Lions Club de Nancy, en sa qualité de délégué national ouvrira d’abord la soirée en brossant le portrait du LIONS International. La plus importante O.N.G. mondiale dotée d’un statut consultatif à l’ONU, UNESCO, UNICEF, OMS, FAO et Conseil de l’Europe. Fort de 1.35 million de membres dans 210 pays et répartis dans 45 000 clubs.


Il rappellera les actions phares des Lions, comme la création de la canne blanche, des écoles de chiens guides d’aveugles, les bibliothèques sonores, le 3637 du Téléthon, les centres Alzheimer etc.
Le Lions Club International est une formidable machine à lever du cash grâce à son réseau tentaculaire dans le monde et à sa fondation.
Chaque année c’est environ 450 millions de dollars qui sont collectés et 76 000 000 d’heures de don de soi réalisées par les bénévoles.
Plus de 12 000 subventions ont été allouées par la Fondation Lions, pour un montant total supérieur à 900 millions de dollars, destinés à financer des projets dans les quatre principaux domaines d'action que sont la vue, la jeunesse, l'aide aux victimes de catastrophes et les actions humanitaires. Pour exemple :
41 millions de personnes vaccinées contre la rougeole,
30 millions de personnes soignées pour la vue
7.74 millions d’opérations de la cataracte
12 millions de jeunes aidés par le programme Lions Quest

interventions des membres du club.JPG


Chaque membre du club de Gérardmer-Bruyères prit ensuite la parole pour apporter, images à l’appui, un éclairage sur les actions de terrain menées par le club local. Le recyclage des lunettes, le «Caddithon» le marché de St Nicolas, les sorties en raquettes ou traîneaux avec les déficients visuels et les jeunes à mobilité réduite, les visites aux aînés, les actions pour la jeunesse, etc. sans oublier l’agenda qui constitue la principale ressource du club pour financer la recherche à l’ICL de Brabois.

Mrs Lafouge et Haby remettent le chèque à Mme Griffanti.JPG

L'inventaire à la Prévert des actions menées sur le terrain a fait la preuve de la capacité d'action des Lions au service des autres. Autant d'initiatives qui témoignent de l'utilité sociale des clubs services en prise avec la réalité du terrain. Alors pourquoi restent-ils, malgré tout, englués dans des clichés réducteurs ? Né outre-Atlantique il y a tous justes 100 ans, le Lions était alors très empreint d'une culture américaine. À l’origine les clubs étaient uniquement masculins, ils se sont maintenant ouverts à la mixité, ils ont été dépoussiérés de leurs codes et ils ont démocratisé leur recrutement. Chaque club a son autonomie, sa propre tonalité, ses objectifs, liés au profil de ses membres, en revanche, les « fondamentaux " sont les mêmes d'un club à l'autre et la hiérarchie «tournante», un gage de démocratie.

La transparence et la gestion ont été saluées par le « Financial Times » et comme cela a été souligné au cours de la soirée, 1€ collecté est 1 € versé aux œuvres. Les cotisations des membres couvrent les frais de structure.
À la fin des exposés menés tambour battant, le Président Lafouge a invité Madame Griffanti, directrice de l’Ecole Alsacienne des Chiens Guides d’Aveugles, à venir le rejoindre. Il lui a remis au nom du club de Gérardmer-Bruyères un chèque de 3.000€. Monsieur Fabien Didier de Lépanges sur Vologne qui a bénéficié d’un chien guide, était aux côtés de la Directrice.  « Mon chien Urban a changé ma vie ! » dira-t- il.


07:35 Publié dans Santé, Solidarité |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.