Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« France : suite à l'attentat de Nice | Page d'accueil | Saint-Dié-des-Vosges : Hommage du Maire de Zakopane aux victimes des attentats »

15/07/2016

France : Réaction de Daniel Gremillet, Sénateur des Vosges, à l’horreur de l’attentat de Nice.

"Huit mois après les attaques jihadistes de novembre à Paris, qui avaient fait 130 morts, la France a replongé dans l'horreur avec des scènes effroyables sur la Promenade des Anglais à Nice.
Si cette attaque est un acte terroriste confirmé, le jour même où notre pays célèbre la liberté, l'égalité et la fraternité, je souhaite qu’au lendemain de la célébration de notre Fête Nationale, la France fasse raisonner « La Marseillaise » chantée en chœur par nos enfants en réponse à un mode opératoire aveugle et créant massivement des dégâts humains.
L’horreur est à son comble. Des familles sont décimées, des enfants innocents, des personnes âgées ont été la cible délibérée d’un acte inqualifiable. La douleur, la tristesse, la colère sont infinies. A la révolte de la Nation toute entière, notre devoir sera, une fois encore, dans l’unité, de se relever et de combattre l’inhumain et de redonner espoir au pays tout entier tout en veillant à la reconquête de la cohésion nationale.
Depuis janvier 2015 avec Charlie Hebdo, novembre 2015 avec le Bataclan, la France est en guerre, il convient alors de prendre la mesure de la situation tant au niveau juridique qu'au niveau de notre sécurité.
Notre pays, cible privilégiée d’actions barbares, demande qu’une fois le recueillement en hommage aux victimes passé, le gouvernement français, avec l’arsenal juridique que nous possédons, renforcé par le vote des deux chambres de la représentation nationale, Assemblée nationale et Sénat, adopte les dispositions nécessaires à sa mise en œuvre immédiate.
Je serai, par la pensée, aux côtés des familles en souffrance lors des 3 jours de deuil national mais aussi aux côtés des forces de gendarmerie, de police, de l’Armée, des pompiers, du personnel des hôpitaux et des courageux bénévoles.
Je serai présent au Sénat et je voterai la reconduction de l'état d'urgence."

17:38 Publié dans Actualités, Dossiers spéciaux |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.