Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : donne baignoire avec ouverture en façade | Page d'accueil | Bruyères : photo souvenir, école Jules Ferry »

04/02/2016

Bruyères : 40 ans pour le Chemin de la Paix et de la Liberté

0FF9415D77B14F23B6DA28AC0B591C2C.jpgUn peu d’histoire. Octobre 1944, le 100éme-442éme RCT partent de Fays, via la forêt de l’Helledraye en route pour la libération de Bruyères puis le sauvetage du « Bataillon Perdu » sur les hauteurs de Biffontaine.Faut-il rappeler que cette unité US était composée de volontaires d’origine japonaise ?

1976 : à leur retour d’un voyage aux îles Hawaï, quelques Bruyèrois décident de fonder une association, le Chemin de la Paix et de la Liberté. Le même nom sera donné en 1989 au parcours effectué par les libérateurs, entre le monument US de l’Helledraye et la Borne 6.

Un quarantième anniversaire, cela doit se fêter, tel est l’un des souhaits du président Martial Hilaire. Comment ? Un gala de Claude Vanony (membre éminent du CPL !), une épreuve sportive à VTT, à pied ou les deux sur le parcours (près de 20 km), une balade gourmande… les idées ne manquent pas.

Balisage et dépliant

Cet anniversaire a été en quelque sorte préparé en 2015. Réalisée sur le modèle d’une plaquette éditée précédemment, un dépliant a été édité, toujours en collaboration avec l’office de tourisme où il est disponible. Cette fois, on y trouve un plan détaillé du chemin de la Paix, et on y découvre cinq boucles, deux au départ de la place Stanislas, les autres à partir de La Chapelle devant Bruyères, Biffontaine et Vanémont.

91FB57CEF3E94E42B7D1346A4ED0BCA0.jpg

Ces « petits » parcours de randonnée, de 1h30 à 3h de durée, ont été tracés et balisés par le Club Vosgien de Bruyères, qui avait déjà balisé le grand parcours. Mais le temps avait fait disparaître quelques panneaux.

Un autre jumelage, autre que celui entre Bruyères et Honolulu, a été conclu cette fois entre une classe de l’Institution Jeanne d’Arc et le « Jardin Academy » de Kailua près de Honolulu ; l’association suit de près l’évolution de cette union.

Deux jeunes étudiants de Fays, Thibaut et Hélène, croyaient que leur projet de stage aux USA était tombé à l’eau, mais le CPL, en particulier Claudie Deschaseaux, ont volé à leur secours, ils ont passé 5 semaines dans une exploitation agricole non loin de la capitale hawaïenne.

Quelques groupes de visiteurs, d’une vingtaine de personnes comme des couples ou même des personnes seules, ont été accueillis et guidés. Un détachement de militaires français est même venu marcher sur les traces des « Niseis », la municipalité avait fourni un hébergement très… militaire avec un petit chapiteau dressé au stade. Une partie de ce détachement était revenu participer à l’anniversaire de la libération.

Enfin, l’association peut toujours compter sur les collaborations de deux municipalités, celles de Bruyères et de Biffontaine.

Remerciements à Claude Freminet pour photos et article 

07:59 Publié dans Devoir de mémoire |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.