Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Champ le Duc : Téléthon réussi ! | Page d'accueil | Un peu de douceur pour Noël »

24/12/2012

Message de Noël 2012 de Monseigneur Mathieu

Jean-Paul Mathieu.JPGChers amis,

En cette nuit de Noël, je vous adresse tous mes vœux de Noël.

2012 et les premières perspectives de 2013 n’encouragent pas forcément à l’espérance. Nos économies locales et mondiales sont remises en cause.

Le service du frère est plus que jamais nécessaire, à cause de la persistance des exclusions, de l’aggravation du chômage chez nous et de la pauvreté à travers le monde. Dans ce monde en crise, les chrétiens trouvent à Noël des motifs sérieux de résister au fatalisme en s’associant avec les plus pauvres et d’inventer, avec des hommes de bonne volonté, les défis d’une nouvelle fraternité. En 2013, l’Eglise de France invite à repenser et redessiner de nouvelles perspectives à la fraternité : l’initiative Diaconia 2013 veut nous y conduire.

L’Eglise n’ a pas le monopole de la fraternité mais elle invite tous les acteurs à la réflexion, puis à l’action.

 Dans un monde qui change, l’Eglise des Vosges est aussi invitée à envisager sa mission autrement. En 2013, nous aurons à bâtir nos « Paroisses en missions » pour mieux répondre aux défis de l’annonce de la Bonne Nouvelle.

Ici et maintenant

pour aujourd’hui et pour demain,

pour chacun et pour tous !

Dans ces changements, la fragilité nous guette peut générer son lot de peurs.

Gardons le cap ! Les chrétiens savent que c’est de la lumière fragile de la crèche que jaillit notre espérance !

Aujourd’hui les sujets qui divisent sont nombreux, sur la société, les sujets éthiques, écologiques... : exerçons-nous au dialogue, car toute personne peut apporter sa part de vérité. Le dialogue est une école exigeante du vivre ensemble, s’il privilégie l’analyse patiente des situations au lieu de l’émotion, l’usage de la raison au lieu des sondages d’opinion.

Mes vœux pour 2013, c’est que nous restions ouverts au dialogue.

Les jeunes ont leur partition à jouer dans le service de la fraternité comme dans le dialogue : c’est avec eux que se construira un monde de respect, de justice, d’accueil et du service de l’autre.

Que vous soyez seul (e) ou en famille, belles fêtes de Noël pour une année de dialogue et de fraternité.

Ma prière, en cette nuit de Noël vous accompagne.

+ Jean-Paul Mathieu,
évêque de Saint-Dié

 

visuel_voeuxe3e9-cdc19.jpg


19:03 Publié dans Religion, Solidarité |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.