Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Laval sur Vologne : Coucou Ethan ! | Page d'accueil | Biffontaine : yoga et informatique »

19/10/2012

Bruyères : un écrivain au lycée

Vendredi 12 octobre les élèves de seconde option Littérature et Société ont eu le plaisir de rencontrer l’écrivain Olivier IKOR, présent à Saint-Dié-des-Vosges à l'occasion du Salon du livre qui se tenait au Festival International de Géographie (FIG) et où il a dédicacé son dernier ouvrage : les quatre journées d’Amérigo Vespucci. L'écrivain a d’abord évoqué ce roman qui coïncide avec les cinq cents ans de la mort du célèbre découvreur, navigateur, aventurier, cartographe, rappelant au passage que c'est à partir du prénom d’Amérigo que fut crée le nom « Amérique » à l'initiative de Martin Waldseemüller, cartographe allemand du collège des savants de Saint-Dié. Oubliant au passage Christophe Colomb, convaincu d’avoir découvert un autre passage vers les Indes.

M. Olivier IKOR.JPG

Les élèves qui avaient préparé de nombreuses questions ont ensuite découvert les différentes facettes de cet écrivain voyageur haut en couleurs qui vit à Lisbonne depuis plus de dix ans et fut journaliste avant de se consacrer entièrement à la littérature. Les voyages et la mer caractérisent d’ailleurs ce « bourlingueur » qui résida successivement en Océanie, en Afrique et en Chine...

Devant les questions sur le métier d’écrivain, M. Ikor a ensuite révélé qu’il ne vivait pas exclusivement de ses écrits, mais faisait aussi office de « nègre » pour d’autres auteurs dont il rédigeait les textes, il s’est cependant refusé de livrer les noms de ceux à qui il a ainsi prêté sa plume…

Heureux de partager sa passion pour les lectures, les voyages et les détails de la vie d’un auteur (nombre d’heures de travail, durée de conception d’un roman…) il n’a pas manqué d’anecdotes amusantes qui ont fait de cette rencontre un moment de plaisir partagé et contribué à prouver que la littérature est toujours vivante !

Mme Renac, professeur de Lettres, et M. Vonthron, Proviseur, n’ont pas manqué de prendre rendez-vous en 2013 avec M. Olivier IKOR, tant les élèves de l’enseignement d’exploration Littérature et Société ont pu apprécier à sa juste valeur cet écrivain « haut en couleurs ».

08:57 Publié dans Vie scolaire |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.