Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La Chapelle devant Bruyères : au fil du conseil | Page d'accueil | Recherche garde d'enfants »

18/07/2012

Bruyères : La pluie sur la Fête des myrtilles ? Même pas peur !

Pour ceux qui en douteraient, la myrtille, la bonne brimbelle de chez nous, est un brave petit fruit dont l'arbrisseau résiste aux rudes gelées ( moins 25 ° cet hiver) et qui mérite bien d'être mise à l'honneur avec sa fête chaque deux ans ! Pendant des mois, les associations, des bénévoles... se mettent en quatre pour inventer, puis construire des chars destinés à la grande cavalcade du 14 juillet.

Alors inutile de dire que le jour J, on lorgne du coté du ciel. Et, cette fois, vu les gros vilains cumulus tout noirs, gonflés à bloc pour se déverser sur les têtes des malheureux autochtones et estivants, on pouvait craindre le pire. Quelques gouttes, laissaient présager la catastrophe sur le défilé, peut-être que Thibaut, le saint du jour veille à ce qu'il fasse beau. Car, à part une averse vite séchée par le soleil de retour, l'ensemble de la manifestation populaire n'eut pas à souffrir des aléas de la météo vosgienne.

 

 

Cliquez sur l'angle qui se soulève pour faire défiler les photos, puis allez dans la colonne de droite du blog pour y trouver l'album à faire défiler en diaporama dans un plus grand format animé.

Massé tout le long du parcours, en particulier du côté du centre-ville le public put donc profiter du spectacle. Difficile de citer chacun ici, mais la Lyre Michelloise, les Dauphines, l'Espérance qui donnait son show, Hamburger Hill, de Bruyères Airsoft, les Petites-Souris de Laveline, le RAM qui faisait son cirque, la Charlemagne de Champ le Duc et son meunier, Novia folklore, la Confrérie de la Tourte à la pomme de terre, Les Myrtilles, les AFN et leur aéropostale, l'Epouvant'Aïe de l'ATA, Santa-Cruz de l'Association Franco Portugaise, les Arts en folie de Croq'Arts et du Judo Club, l'Union musicale de Basse Rupt, les Américaines, Luky Luke du SMB Football, les ex Pierrafeu de Bruyères-Handball, l'Aigle Blanc, le Roi Lion des Gringeaux, Les Hattatos, les Stroumpfs de Bruyères-Natation, les majorettes de Twirling Baton, la grande échelle de l'amicale des sapeurs-pompiers, Hypnotic'Dance, les Stars du Rock issues du Conseil municipal, le toujours excellent Brass-Band de Vielsalm, et bien sûr Miss Bruyères et ses Dauphines ont joliment paradé sous les applaudissements des spectateurs parmi lesquels se trouvaient, le maire de Bruyères, Alain Blangy, l'échevin de Vielsalm, Jean-Pierre Bertines, Joseph Denis de la société de fêtes de Vielsalm, Gilberte Hilaire, présidente bruyèroise de l'association d'amitié avec Vielsalm...

Mais, au fait, où donc était passée la musique municipale de Bruyères ? Il semble que des zizanies mal définies plombent l'ambiance d'où une désaffection des effectifs lors des manifestations. La Fête des myrtilles n'a pas souffert de cette absence remarquée, mais dommage tout de même !

Les deux tours de la grande cavalcade terminés, beaucoup de gens par l'odeur alléchés, se ruaient sur les beignets de myrtilles confectionnés sur place par des cuistots dévoués. Les enfants s'élançaient sur le toboggan géant, d'autres s'élevaient dans les airs à grands coups d'élans sur le trampoline.

De l'avis général, ce fut un bon cru et il a été remarqué de gros efforts dans la présentation des chars, particulièrement soignés, et tous très sympas. Ambiance bon enfant, voilà une Fête des myrtilles comme on les aime. Fi des nuages et de la pluie ! Comme disait ma grand-mère « on sort, cela fera venir le soleil ! ». À présent, les Bruyèrois se préparent pour se rendre à Vielsalm où nos "jumeaux" concoctent à leur tour une belle fête des myrtilles pour le 21 juillet, jour de la Fête nationale Belge ! Y'a pas à dire, la myrtille donne la frite !   

16:09 Publié dans Actualités |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.