Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bruyères : Menaces, insultes... les gendarmes rétablissent l'ordre. | Page d'accueil | Lépanges sur Vologne : les horaires de la déchetterie »

16/10/2011

Bruyères : Force reste à la loi !

Le 07 octobre, en fin de matinée, les gendarmes de Bruyères s’apprêtent à contrôler un automobiliste circulant à bord d’une Peugeot 205 de couleur rouge, rue Jules Ferry à Bruyères. Le gendarme, positionné réglementairement sur le bord de la chaussée, effectue les gestes réglementaires en vue d’inviter le conducteur dudit véhicule à s’arrêter. Le conducteur ne l’entend pas de cette oreille et c’est en arrivant à proximité du gendarme qu’il accélère brutalement et redémarre en trombe. C’est par réflexe et maitrise que le militaire évite le véhicule au dernier moment. Dans la poursuite qui s’engage dans les rues de Bruyères, rues particulièrement fréquentées en cette fin de matinée, les gendarmes constatent que le chauffard prend tous les risques, circulant sur les trottoirs, à vive allure et ne respectant aucune signalisation routière. Bon nombre de piétons sont des témoins ébahis par ce comportement. Perdu de vue quelques instants, le chauffard est retrouvé dans une rue du village voisin où là, il effectue une violente marche arrière pour se soustraire une nouvelle fois au contrôle. L’enquête menée par les gendarmes bruyèrois permet d’identifier rapidement le chauffard. Il est placé en garde à vue le 15 octobre. Au moment des faits, il circulait sous le coup d’une annulation du permis de conduire, sans assurance, sans contrôle technique et sans ceinture. La plaque d’immatriculation de son véhicule avait même été trafiquée pour fausser toute identification. Cette même plaque avait été flashée par le radar automatique de Autmonzey quelques semaines plus tôt. Au terme de sa garde à vue, cet habitant de Jussarupt a été présenté au parquet d’Epinal puis écroué à la maison d’arrêt de cette même ville en attendant sa comparution devant le tribunal correctionnel mardi.

 

12:41 Publié dans Faits divers |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.